sq1.jpg
 
A lire sur le
forum

Comment définissez-vous la complexité d'un
vin..

maslumen

Visite au Clos Puy Arnaud.
Daniel S. nous fait découvrir le millésime 2005..

sq3.jpg

Comites
resionaux

Le CRD Suisse s'est réuni ce dernier week-end..

sq4.jpg

LPV, millésime 2006
Votre site fait peau neuve. Partagez vos impressions sur le forum!..
 
Home Qui sommes-nous ? Nos archives La charte de LPV Forum Recherche Liens amicaux Aide Mail
     
  grapes  
 
Articles du Magazine
line greenbox pinkbox

 
 
 

Bordeaux 2004, le (Prin)-temps des Primeurs! 

Rive droite:

Rive Gauche:

Grand Sud:

Rive droite: Saint Emilion Grand Cru

Saint-Emilion Grand Cru

Notes d'olif Notes de DanielS
 

Clos Saint-Julien ***

Le nez est frais, élégant : fraise, framboise, cerise, le vin entre velouté en bouche, le milieu est élégant avec des saveurs de soupe de fruits rouges, les tannins restent veloutés et charnus, la finale, fine, assez longue, est rehaussée par une fine acidité qui met en valeur les fruits. Très bon vin en terme de rapport Q/P.

- Château Croix de Labrie ****

La rondeur fruitée du merlot s'exprime plutôt bien au travers de beaux tanins patinés. Belle longueur et très bon vin.

 

- Château Croque-Michotte **

Un vin simple et droit, manquant de profondeur et de complexité.

 

- Château Jean Faure ***

Une jolie surprise, un vin alliant boisé très fin et beau fruité soyeux. Pas très intense mais séduisant.

 

- Château Fombrauge ***

Séducteur et aimable, c'est un vin de plaisir.

 

- Château Fombrauge ***(*)

Robe très noire, nez de cassis et de café, ce vin, aux tanins veloutés en entrée de bouche, est épais, concentré, extrait, avec un mélange de goût de fruits, et de chêne; la finale est longue un peu lourde assez astringente, avec des saveurs un peu grillées.

- Galius ***

Un vin intéressant, dans un registre réglissé, avec des tanins fins et une petite amertume finale.

 

- Château La Grâce-Dieu Les Menuts **(*)

Un peu monolithique, sur le cassis, les tanins sont déjà bien polis et affables.

 

- Gracia ****

Une plutôt belle réussite que ce vin de garage aux tanins soyeux, denses et patinés, et à la longueur tout à fait respectable. Le second vin, Les Angelots de Gracia *** , composé de 80% de merlot, est également très distingué.

 

- Château Grand Corbin Despagne **(*)

Tannique et un peu dur, il nécessite un peu de temps pour se faire.

 

- Château Les Gravières **

Par les producteurs de Lynsolence, une cuvée 100% merlot qui présente une certaine parenté dans l'expression, avec ses notes réglissées sur des tanins plus souples.

 

- Lucia ***

Un vin de garagiste, celui de l'entrée de Saint-Emilion, conseillé par Stéphane Derenoncourt. Dense, mûr et soyeux, il est plutôt bien équilibré et séduisant.

 

- Lucia ***(*)

Le nez est crémeux, avec de jolis fruits rouges, mûrs et expressifs, la bouche est ronde, veloutée, le vin s'installe au milieu avec séduction et enveloppe le palais, doucement. La finale, d'une bonne longueur, est sans aspérité avec des saveurs de cerises.

- Lynsolence ***

Vinifié en raisins entiers. Belle ossature tannique sur un nez réglissé. Un premier échantillon, goûté deux jours avant, m'avait paru plus marqué par l'acidité et moins équilibré.

 

- Château Milens ***(*)

Dense et concentré, avec une longueur suffisante, il s'affirme au fil des millésimes comme un nom avec lequel il faut compter.

 

- Château du Parc ***

Nez fruité frais avec un soupçon de végétal, d'eucalyptus. Ample et soyeux, mais manquant à peine de longueur, c'est une jolie réussite pour un premier millésime.

 

- Château Pas de l'âne ***(*)

Très coloré, il se présente avec à peine de réduction au nez. A l'agitation se libèrent quelques effluves boisées sur une grosse matière dense et charnue. La finale n'est pas encore en place, avec une amertume tannique provenant probablement de la barrique.

 

- Château Péby-Faugères ***(*)

Concentré, long, avec des tanins encore un peu serrés.

 

- Château Pipeau ***(*)?

Epais et tannique, ce vin un peu « monstrueux » m'a interloqué! Dans le genre bombe fruitée un peu démonstrative mais au potentiel très intéressant. A vrai dire, je ne sais pas trop quoi en penser! A regoûter pour affiner son jugement.

 

- Château Rol-Valentin ***(*)

D'une belle complexité, mais sans la densité d'un Larcis-Ducasse ou d'un Pavie-Macquin, il joue dans un registre aromatique très frais avec un beau support acide.

- Château Rol-Valentin ****(*)

Belle palette florale, nette et parfumée au nez; en bouche, les tanins sont veloutés, le vin est à la fois fin et plein au milieu, la finale d'une bonne longueur est crémeuse (tanins bien enrobés) , c'est frais avec une belle association de fruits et de réglisse.

- Signature du Clos Saint-Vincent *(*)

Beaucoup d'extraction, visiblement, mais un échantillon loin de bien se présenter, avec de la volatile et une acidité dissociée. A revoir!

 

- Château Le Tertre-Daugay ***

Structure imposante et tannique, serrée, développant une grande longueur. Dans une phase un peu difficile actuellement, il dispose d'un grand potentiel.

- Château Le Tertre-Daugay ****

Les fruits rouges ( fraises et framboises ) se mêlent à la réglisse, dans un nez frais et mûr, en bouche les tannins sont veloutés , avec un joli grain serré, le milieu est bien structuré, profond et parfumé; il finit avec des tanins un rien plus fermes, plutôt long, frais et assez complexe. Une résurrection !

- Osage du Château Vieux Guinot ***

Une cuvée sur laquelle je ne sais pas grand chose, si ce n'est que le vin n'est pas déplaisant, concentré et déjà bien arrondi.

 

- Château Vieux Rivallon ***

Joli toucher de bouche, souple et agréable. Malgré une structure un peu lâche, il prend le temps de s'installer pour bien persister en finale. Un vin simple mais plaisant.

 

- Château Villhardy ***

Produit sur un terroir de graves argileuses, son assemblage contient en moyenne environ 50% de Cabernet Franc de manière délibérée, ce qui lui confère un caractère corsé et tannique. La longueur est moyenne mais la finale reste rafraîchissante. Maro de Saint-Amant ** n'en est pas exactement le deuxième vin, mais une sélection parcellaire de 25 ares sur sables, une production confidentielle plutôt corsée, sur des arômes fruités mêlés de zan, avec une légère rusticité tannique en finale.

 

- Château de Valandraud *****

Nez boisé de qualité, plutôt torréfié, ne masquant pas une matière concentrée, large et ample, aux tanins serrés et fins. Magnifique finale, où l'élégance et la finesse s'imposent. La cuvée Château de Valandraud Kasher ***** est tout à fait superposable à celle-ci, de même que Virginie de Valandraud Kasher ***(*) , un léger cran en dessous, ce qui semble tout à fait naturel.

 
 
 
retour à l'accueil   articles précédents
 
   
Lapassionduvin
     -L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération Classement de sites - Inscrivez le vôtre! © www.lapassionduvin.com, 2006