Nous avons 1420 invités et 48 inscrits en ligne

Des reconversions professionnelles

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 152

Réponse de tma sur le sujet reconversion caviste

Sinon, pourquoi dis-tu que tes premières expériences n'ont pas été fructueuses?

Tu as fait quelques jours comme caviste et tu ne t'es pas senti à ta place? Ou simplement tu n'a pas pu être embauché quelque part?

Si tu es suffisamment motivé un caviste, s'il en a la capacité financière et le besoin, pourrait tout à fait t'embaucher et te former au métier. Les chaînes sont effectivement une option, mais tu sera plus formé à être vendeur que caviste.

Encore faut-il que le caviste te forme bien. Je fais actuellement la formation de l'IFCO et nous sommes une bonne partie à travailler chez un caviste. Certaines caves ont plus de 1000 références, et pour une personne qui vient d'arriver ce n'est pas simple de maitriser toutes les références sur le bout des doigts, donc il y a forcément une part d'improvisation/ de "baratinage".

Ainsi cela rejoint ce que dit Eric : le plus important est de savoir accompagner le client, pas d'avoir une connaissance encyclopédique des vins. Bien sûr que la connaissance est nécessaire (tu ne vas pas vendre un vin du Languedoc à quelqu'un qui te demande un vin léger :P ), mais si tu ne sais pas accompagner un client la connaissance sera inutile.
Une des premières choses qu'on nous a dites en arrivant en cours était que le client voulait surtout entendre une jolie histoire sur le vin, son étiquette, etc...

Cela dit la formation reste nécessaire à mon sens, déjà parce que comme je le disais il faut connaître un minimum les vins, les accords avec les mets, etc... Et ensuite car si tu veux monter ta structure tu auras besoin d'avoir un minimum de compétences en marketing+gestion (si tu ne les as pas déjà).

(et pour l'instant j'estime que l'IFCO est une bonne formation ;) )

Thibaut
26 Oct 2019 12:24 #91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3284
  • Remerciements reçus 305

Réponse de winaddict33 sur le sujet reconversion caviste

tma écrit:

Ton rôle est plus d'un un commerçant accueillant et rassurant que d'être une encyclopédie sur pattes. Et je m'inclus dedans : je suis plus à ma place chez un caviste en ligne que dans un magasin.


Tu veux dire que tu te sens mieux en tant que caviste en ligne car c'est là que tes connaissances sont mieux exploitées? :)


Eric met ses connaissances au service d'un caviste en ligne sur le créneau pointu des vins étonnants. La clientèle apprécie son grand savoir et par ricochet ses recommandations.

Amateur pendant 20 ans Passsionné depuis 2002
26 Oct 2019 12:33 #92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20775
  • Remerciements reçus 8284

Réponse de Eric B sur le sujet reconversion caviste

Disons que j'avais tendance à passer trop de temps avec les clients passionnés et à négliger la mamie qui voulait juste offrir une bouteille de Bordeaux ;)

Et que je le veuille ou non, la base de la clientèle d'une cave "normale", ce sont des gens qui n'y connaissent rien (même si certains s'y croient grave) et dont une partie non négligeable ne va même pas boire le vin que vous leur avez vendu (c'est pour offrir – eux, achètent des vins en GMS). Donc, le rôle d'un caviste est d'être avant tout adorable avec eux, sous peine de fermer boutique.

Si vous voulez vous éclater, vous avez donc intérêt à mettre en place des soirées et/ou des cours de dégustation , histoire d'avoir l'occasion de partager votre savoir. Car sinon, vous risquez d'être frustré.

Eric
Mon blog
26 Oct 2019 12:35 #93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20775
  • Remerciements reçus 8284

Réponse de Eric B sur le sujet reconversion caviste

winaddict33 écrit:

tma écrit:
Tu veux dire que tu te sens mieux en tant que caviste en ligne car c'est là que tes connaissances sont mieux exploitées? :)


Eric met ses connaissances au service d'un caviste en ligne sur le créneau pointu des vins étonnants. La clientèle apprécie son grand savoir et par ricochet ses recommandations.


L'avantage, quand tu es en ligne, c'est que lorsque tu écris qu'un vin est formidable, c'est lu par des centaines de clients dans les jours qui suivent sans que tu aies besoin de te répéter (et tu en vois les effets dans les commandes qui te parviennent).

Cela dit, je suis ravi de voir passer des clients (une dizaine par semaine). Et j'organise trois dégustations par mois qui me permettent des échanges avec des clients autour d'un bon repas. Ca me parait vital pour mon équilibre professionnel.

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tma
26 Oct 2019 12:51 #94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1736
  • Remerciements reçus 3931

Réponse de Jean-Paul B. sur le sujet reconversion caviste

winaddict33 écrit:

tma écrit:

Ton rôle est plus d'un un commerçant accueillant et rassurant que d'être une encyclopédie sur pattes. Et je m'inclus dedans : je suis plus à ma place chez un caviste en ligne que dans un magasin.


Tu veux dire que tu te sens mieux en tant que caviste en ligne car c'est là que tes connaissances sont mieux exploitées? :)


Eric met ses connaissances au service d'un caviste en ligne sur le créneau pointu des vins étonnants. La clientèle apprécie son grand savoir et par ricochet ses recommandations.


Qui plus est, dans une vie antérieure, Éric a été cochon truffier, et en a gardé une capacité surprenante à dénicher des pépites :D

Jean-Paul
27 Oct 2019 09:15 #95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Grink sur le sujet reconversion caviste

Alors en premier lieu je dois dire que je ne m'attendais pas à autant de réponse. Merci à vous tous.

Mais au vue de vos réponses, quelques éclaircissements s'imposent de ma part.

Si tu pars de zéro, ou presque, ce ne sera pas simple. Le WSET te permettra d’acquérir une petite culture générale et une bonne base en dégustation, mais c'est tout. Pour devenir caviste, il te faudra ... une expérience ou une formation de caviste. Etre caviste, c'est avant tout vendre, pas étaler sa culture.

Vois peut-être auprès des réseaux type Nicolas qui peuvent offrir des opportunités. Sinon, passe du temps -des heures, des jours- chez des cavistes.

"surtout parce qu'en aucune manière, hormis mes beaux yeux et ma motivations, je ne dispose de quoi que ce soit pour me rendre attractif auprès d'un employeur" : si tu penses ça de toi, nul doute qu'en face on pensera la même chose.


C'est assez clair.
Donc en soit il s'agit d'une formation qu'on pourrait qualifier d'utile mais qui ne se suffira pas en elle même. Une formation réellement ciblée vers le rôle de caviste serait plus adéquat.
Je suis déjà sur le qui-vives vis à vis des opportunités, qui pour le moment n'ont rien donné. D'où le fait d'avoir envisagé le WSET un temps pour me crédibiliser auprès d'une enseigne.

Quant à ta seconde remarque, je ne voudrais pas que tu aies une image faussée de moi qui suis d'un naturel si optimiste. Mais je crains de ne pas être aussi loin de la réalité. Postuler implique d'avoir des arguments, et quand les diplômes ou l’expérience ne les étayent, on brasse vite du vent malheureusement. J'en fait l'expérience en ce moment même. ^^

Il y a plusieurs formations pour le métier de caviste, notamment à l'IFCO et l'IFOPCA (en alternance pour celle-ci). Ces deux formations sont reconnues pour leur qualité et tu trouveras beaucoup plus facilement un emploi.

Si je peux me permettre, as-tu bien mûri ton projet de reconversion ? Te diriges-tu vers le métier de caviste parce que c'est ce qui te semble le plus évident parce que c'est réellement ce que tu veux faire ? Il existe tout un tas de métiers dans le vin. Dont certains que l'on ne soupçonne pas tant qu'on n'a pas un pied dans le milieu.


Merci pour tes suggestions. Je dois avouer que j'ai pas mal approfondis les recherches, mais la contre-partie d'Internet fait que c'est très délicat de séparer le bon grain de l'ivraie.
Concernant ta seconde question, je n'ai pas tellement développé mes motivations donc ta question est logique. Il faut savoir que je travaille certes dans la finance mais en premier lieu dans la relation client. Et c'est le seul aspect de mon métier qui me plaise à ce jour. C'est vraiment quelque chose dans lequel je prends du plaisir et dans lequel je me sens réellement bon. C'est plus le fait de travailler dans la finance qui justifie mon souhait de me reconvertir.
Et en ayant fait le tour assez longuement, le poste de caviste (quoique ayant naturellement ses propres contraintes), était se qui se rapprochait le plus de ce vers quoi je voulais tendre.

Je pense en effet que les cavistes rechercheront plus quelqu'un qui aura reçu une formation de caviste (si possible en alternance) qu'un WSET, qu'il soit 1,2,3 ou 4. Tu peux aussi te renseigner auprès de Suze la Rousse qui propose de nombreuses formations.

De grandes connaissances viticoles pourront être utiles quelques fois lorsque tu tombes sur un client très connaisseur, mais la majeure partie du temps, tu tombes sur des gens qui n'y connaissent rien. Ton rôle est plus d'un un commerçant accueillant et rassurant que d'être une encyclopédie sur pattes. Et je m'inclus dedans : je suis plus à ma place chez un caviste en ligne que dans un magasin.


C'est très clair, je te remercie.

Sinon, pourquoi dis-tu que tes premières expériences n'ont pas été fructueuses?

Tu as fait quelques jours comme caviste et tu ne t'es pas senti à ta place? Ou simplement tu n'a pas pu être embauché quelque part?


Après de nombreuses postulations, je n'ai eu que deux opportunités, donc disons deux rendez vous.
Un auprès d'une société de porte à porte auprès de particuliers que j'ai rayé direct parce que je ne m'y voyais réellement pas et parce que le modèle économique ne m'offrais que trop peu de garanties (c'est généralement payé 100 % à la commission).

Et une seconde plus récente auprès d'une enseigne qui ne m'a pas vraiment permis de vendre mon projet parce que l'unique objet de l'entretien était un test de personnalité, un test commercial, puis enfin QCM écrit (juste énorme au passage) sur le vin. Sur ce dernier, étant passionné depuis un bon moment par le milieu, on ne peut pas dire que je sois passé à coté, mais ça restait quand même bien insuffisant, et c'est là que je m'en suis rendu compte et qu'une formation semblait difficilement évitable.
Et j'estime que ça ne s'est pas bien passé parce que naïvement je pensais vraiment pouvoir me défendre via un entretien (c'est quelque chose sur lequel je me défends franchement bien), mais du coup je suis parti un peu frustré. ^^

Concernant les compétences marketing/Gestion j'ai quand même quelques bases solides de part mon métier. Je ne pense pas que mon talon d’Achille se situe là.



Merci à vous pour vos retours, c'est un projet dans lequel je crois réellement et j'y vois un peu plus clair sur quelle direction adopter.

Bonne journée.
27 Oct 2019 14:28 #96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 152

Réponse de tma sur le sujet reconversion caviste

Puisque tu parles des contraintes du métier, n'oublie pas que la vente n'occupera pas la majorité de ton temps comme caviste.

Tu passeras beaucoup de temps à faire de la manutention/réception de livraisons, à améliorer la disposition de ta cave, tes références, etc...
Si tu es indépendant tu auras également la joie de t'occuper de tout ce qui est administratif.
De plus, toujours dans l'optique où tu seras indépendant, prépares-toi également à ce que personne ne vienne dans ta cave au début.
Donc c'est là que le marketing entre en compte, il faudra que tu te demandes comment tu peux attirer le client, et que tu aies une identité qui t'est propre.

Pour finir, même en étant compétent en gestion, si tu dois solliciter un prêt ne t'attends pas à ce que les banques t'accueillent à bras ouverts, ce sera plutôt le contraire.

Je ne cherche pas à te décourager, mais je te fais simplement part de tout ce que j'ai entendu de la part de mes professeurs, qui ont bataillé, et qui bataillent encore au quotidien pour faire fonctionner leur structure.

Thibaut
27 Oct 2019 15:57 #97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 356
  • Remerciements reçus 182

Réponse de faka sur le sujet reconversion caviste

tma écrit: Une des premières choses qu'on nous a dites en arrivant en cours était que le client voulait surtout entendre une jolie histoire sur le vin, son étiquette, etc...

Bonjour,
Dis comme ça c'est un peu prendre les clients pour des imbéciles. Et une belle justification pour baratiner et vendre un peu ce qu'on a envie de vendre...
J'aurais tendance à dire que les clients savent plutôt ce qu'ils veulent (accord avec un plat, un blanc sec et fruité, un rouge pas trop tannique à tel prix,...) mais ont besoin d'aide pour trouver la ou les bonnes bouteilles car le choix est immense.
Un caviste ou n'importe quel autre commerçant qui me raconte une histoire n'est pas près de me revoir...

Davy

Davy
27 Oct 2019 16:34 #98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 152

Réponse de tma sur le sujet reconversion caviste

Tu m'as mal compris.
Je n'ai pas dit qu'il fallait raconter n'importe quoi au client, mais que c'était plus vendeur de l'envelopper dans une histoire, qui rend de suite le vin plus intéressant :)

Thibaut
27 Oct 2019 18:28 #99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 356
  • Remerciements reçus 182

Réponse de faka sur le sujet reconversion caviste

J'avais effectivement mal compris. Alors moi en tant que client pas besoin de me raconter une jolie histoire faut juste me vendre un bon vin :-)

Davy
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette, tma
27 Oct 2019 20:38 #100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 552
  • Remerciements reçus 1762

Réponse de LEON213 sur le sujet reconversion caviste

Bonjour,
à mon sens le métier de caviste est similaire à celui de libraire: difficile à exercer sans être passionné. Ce qui signifie goûter beaucoup, connaitre les vins dont on parle ( il ne s'agit pas d'avoir une culture encyclopédique qui trouverait trop d'occasions d'être utile. Les clients, effectivement, comme le dit Eric, pour la plupart, ne sont pas connaisseurs. Mais ils savent ce qu'ils aiment: ils attendent que leur caviste soit connaisseur pour eux.
Il faut pourtant être capable d'intéresser les clients pointus, ou amateurs avertis: ceux-là sont capables de faire des kilomètres pour aller chercher des bouteilles, et sont le bonheur du caviste. Une simple formation, pour utile qu'elle soit, n'y suffira jamais.
Il y a une grande différence entre un employé chez Nicolas ( ou un autre réseau ) et un caviste indépendant qui s'exprime au travers de sa sélection de vins.
Bon courage à Grink !

LEON213
28 Oct 2019 08:11 #101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Grink sur le sujet reconversion caviste

TMA, ce que tu dis semble emprunt de bon sens. Ayant déjà fait les démarches pour être entrepreneur par le passé, ce sont des scénarios et contraintes que j'ai largement eu le temps de voir venir. Mais un rappel est toujours bon, merci à toi et à vous tous.
29 Oct 2019 15:06 #102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1587
  • Remerciements reçus 1214

Réponse de bulgalsa sur le sujet reconversion caviste

Rencontre – Christelle Taret, Maître caviste
Propriétaire de la Cave du Parc à Neuilly-sur-Seine, Christelle Taret est la première femme à obtenir ce titre. Nous l’avons interrogée sur son parcours et son métier.

Lepoint.fr
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi
03 Fév 2021 10:00 #103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 208
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Loïc38 sur le sujet reconversion

Bonjour à tous,

j'envisage une reconversion dans le métier de la vigne, comme ouvrier polyvalent (taille, désherbage, cave, commande...).
Actuellement je suis cadre dans le secteur de la qualification et certification CEM (Compatibilité Electromagnétique), donc rien à voir.
J'ai fait des recherches dans les annonces d'emploi et j'ai été étonné de voir qu'il y avait beaucoup d'annonces et qu'il était possible de trouver parfois sans expérience dans le domaine.
Cependant il me semble plus judicieux de faire une petite formation, mais laquelle ? Sachant que j'ai mon CPF qui est bien fourni.
Est ce que sur le forum, il y a des gens qui se sont retrouvés dans la même situation ?
Merci d'avance ;)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Agnès C
04 Mar 2021 08:31 #104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4902
  • Remerciements reçus 2424

Réponse de agitateur sur le sujet reconversion

Loïc38 écrit: Cependant il me semble plus judicieux de faire une petite formation, mais laquelle ?


Je dirai tractoriste.
C'est une compétence en déséquilibre demande / offre. Plus ou moins selon les vignobles, mais quand même.
Si en plus tu sais tailler.....tu choisira plus ton employeur que l'inverse.
04 Mar 2021 11:23 #105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20775
  • Remerciements reçus 8284

Réponse de Eric B sur le sujet reconversion

Je te conseillerais celle-ci qui correspond à ce que j'ai fait il y a 25 ans.

ead.agrosupdijon.fr/...

L'avantage d'être formé à distance, c'est que tu peux passer beaucoup de temps chez ton maître de stage (perso, j'habitais carrément au domaine). Car c'est vraiment le terrain qui est important. Ca te permet surtout de te rendre compte rapidement si le métier te convient ou non. Car on est tout de même assez loin de l'image romantique que l'on peut avoir quand on visite rapidement un domaine viticole. C'est dur physiquement, répétitif, et l'on doit bosser dehors même quand il n'y a pas un beau soleil.

Eric
Mon blog
04 Mar 2021 12:17 #106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 208
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Loïc38 sur le sujet Des reconversions professionnelles

Merci des vos conseils.
J'avais déjà fait le tour des formations mais je n'avais pas vu celle ci.
Je vais potasser tout ça.
04 Mar 2021 20:45 #107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1498
  • Remerciements reçus 2374

Réponse de Agnès C sur le sujet Des reconversions professionnelles

Bonsoir
Avant d'utiliser votre CPF sur votre temps libre, vous pouvez aussi envisager de prendre un vrai congé de formation qui peut concerner une formation qualifiante (votre CPF sera utilisé en cofinancement).
Il y a des fonds supplémentaires alloués dans le cadre du Projet de transition professionnelle, vous pouvez avoir des infos ici sur le principe.
Ensuite, reste à trouver la formation la plus adaptée, en questionnant les recruteurs sur votre secteur.
Bonne route
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Damien72
04 Mar 2021 22:06 #108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 208
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Loïc38 sur le sujet Des reconversions professionnelles

Merci Agnès, je vais regarder cela.
C'est là que l'on s'aperçois qu'il y a beaucoup de possibilités.
05 Mar 2021 13:14 #109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 807
  • Remerciements reçus 2266

Réponse de Bobo1 sur le sujet Reconversion

Bonsoir,

Je n'ai pas trouvé de sujet équivalent, je m'en excuse si il existe déjà.

Je souhaite profiter de mon compte individuel de formation pour me perfectionner dans le monde du vin avant peut être de franchir le pas.
Dans un premier temps peut être me perfectionner dans la dégustation. J'ai vu plusieurs pistes: Certification EVS, WSET...

Vers quoi me diriger? D'autres idées?

Merci

Thibaut
04 Mai 2021 22:30 #110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95328
  • Remerciements reçus 25496

Réponse de oliv sur le sujet Des reconversions professionnelles

Dossier
Portraits de reconversions dans le monde du vin.

www.lesechos.fr/week...
13 Mai 2021 11:17 #111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95328
  • Remerciements reçus 25496

Réponse de oliv sur le sujet Des reconversions professionnelles

La vigne, nouvelle valeur refuge
« C'est la folie », constate un professionnel. Effet de la crise sanitaire, la viticulture attire de très nombreux candidats en quête d'une autre vie. Les formations et les cabinets de transaction croulent sous les demandes.

www.lesechos.fr/amp/...
14 Mai 2021 22:02 #112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95328
  • Remerciements reçus 25496

Réponse de oliv sur le sujet Des reconversions professionnelles

Comme disait un collègue toujours en train de faire le singe, va sérieusement falloir songer à changer de branche...

korii.slate.fr/biz/p...


Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi
13 Déc 2021 09:19 #113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Anlav sur le sujet BTSA VO

Bonjour,

J'ai 31 ans, je ne suis pas une professionnelle, cependant je souhaite faire un BTSA VO en contrat de professionnalisation.

Je me suis inscrite sur ce forum pour recevoir des conseils.
Je suis extrêmement motivée, mais à mon âge les enjeux et les difficultés sont, je pense, plus élevés. 

J'ai énormément de difficultés à écrire une lettre de motivation qui me convienne, je me permets de vous copier mon quatrième brouillon pour lequel je n'éprouve aucune satisfaction. 
Je m'excuse, peut-être que ma démarche déplaira à certains mais je n'ai pas 18ans et j'ai envie de mettre toutes mes chances de mon côté. 

Je vous remercie pour vos conseils. 

"C'est avec détermination et motivation que je vous sollicite aujourd'hui, je veux concrétiser mon projet.Je suis à la recherche d'un employeur dans le cadre d'un BTSA VITICULTURE-OENOLOGIE, via un contrat de professionnalisation.Ayant grandi dans le Médoc, les vignes me sont familières depuis l'enfance, cependant ce monde a commencé à m'attirer tardivement. Lorsque j'ai découvert certains crus j'ai été fortement intriguée.De nature curieuse, aimant la complexité et ayant une soif de compréhension je trouve l'univers passionnant. Les cohésions entre les différents facteurs géologique, environnementaux et météorologiques ; les corrélations entre le micro et le macrocosme me fascinent.Mon intérêt pour ce domaine n'a fait que croître au long de ma vie d'adulte.Je souhaite connaître le cycle de la vigne, les procédés de vinification tout en prenant pleinement conscience des contraintes et enjeux économiques et climatiques inhérents à la gestion d'un domaine.C'est pour cela que je vous démarche, dans le but de me former à un métier qui ne pourra me lasser, un métier qui m'anime et me séduit."
 
07 Jan 2022 11:10 #114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 590
  • Remerciements reçus 122

Réponse de Selassie sur le sujet BTSA VO

Bonjour Anlav,

je ne me prononce pas pour ta lettre de motivation n'étant pas expert sur le sujet, mais n'y a t'il pas une limite d'âge de 26 ans pour le bts en apprentissage/professionnalisation?

Bon courage pour ta reconversion

Martin
07 Jan 2022 11:46 #115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 25
  • Remerciements reçus 52

Réponse de Ben86 sur le sujet Des reconversions professionnelles

Pour ceux qui ont déjà lu ma présentation, je sous-entendais que j'envisageais une reconversion prochaine comme commerçant-caviste (en tant qu'employé dans un premier temps bien sûr).

Pour les autres, je recontextualise: j'ai 35 ans, je suis actuellement dans le médico-social (secteur, qui je l'avoue, au vu de la dégradation rapide des conditions de travail, n'a plus vraiment de sens pour moi), je réside dans le Gaillacois et j'envisage donc une reconversion prochaine (et si possible rapide, vu mon âge et ma situation) dans le monde du vin. Pourquoi en tant que commerçant-caviste? Hé bien parce que je ne veux pas perdre la notion de proximité, de partage avec la clientèle (principal point commun avec mon travail actuel), que la transmission de la passion du vin est mon principal moteur et enfin parce que le vin est le seul "domaine professionnel" qui m'intéresse au point d'y passer des heures. Sauf que voilà...mes connaissances actuelles sur le vin se résument à 3 ans de dégustations et de lectures sur le sujet.

Du coup, je suis en train de faire le tour de quelques cavistes indépendants / coopératives de mon secteur (entre Gaillac et Albi) avec mon "petit questionnaire" (que je vous mets plus bas) et pour récupérer d'éventuels contacts (mais aussi quelques belles bouteilles, rassurez vous) car on lit tellement que la profession de caviste peut être aussi exercée en tant qu'autodidacte que j'ai du mal à voir, en tant que "nouveau venu", quelles formations seront un plus au moment de postuler (en terme de qualification et de reconnaissance)... Mais aussi pour voir si je ne me fais pas trop d'illusions sur la profession, si je ne m'engage pas dans une formation trop ambitieuse ou trop généraliste (sachant très bien que dans ce milieu, il faut penser à se former régulièrement), etc. J'ai bien eu récemment un échange mail avec une sommelière mais on ne peut pas dire que ça m'a vraiment aidé à y voir plus clair... C'est dans cette optique que je fais aussi appel à vous, sachant que certains travaillent dans ce secteur et pourront sans doute me renseigner.

Voici mes questions:

- Commerçant caviste est il une profession qui embauche toujours autant?

- Le COVID a t il impacté la fréquentation des boutiques?

- Quel est le niveau de connaissances exigées lors de l'embauche d'un caviste (sachant que je n'ai jamais travaillé dans la vente) / Quelle formation serait la plus appropriée pour une reconversion professionnelle? / Parmi les formations suivantes laquelle serait la plus pertinente pour postuler en tant que caviste et me "démarquer" du lot?

Ayant déjà une petite cagnotte sur mon CPF (compte personnel de formation) que je compte bien exploiter au mieux, j'ai essentiellement trois types de formation en vue: diverses formations à distance "Vins et Spiriteux" dispensées par CAFA Formations (validant tout ou partie des modules du diplôme de Conseiller en Sommelerie) allant de 100 heures pour les plus généralistes jusqu'à 360 heures pour celle intitulée "Conseiller en sommelerie en ligne", le WSET 1 et 2 ainsi que deux autres formations en présentiel d'une semaine (40 heures) dans la région (dont une a l'air plus poussée sur les techniques de vente).


Désolé pour le pavé et merci d'avance pour toutes vos réponses, je suis ouvert à tous conseils /  remarques!
10 Fév 2022 20:47 #116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19702
  • Remerciements reçus 4898

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Des reconversions professionnelles

Il faut une bonne connaissance du vin, c'est certain, mais surtout connaître les tendances et c'est là qu'un outil comme LPV est essentiel, en tout cas précieux.
Cependant, il faut passer beaucoup de temps hors du magasin et arpenter les vignobles, goûter encore et encore , dénicher les pépites qui seront les chouchous des clients de demain et ne jamais s'arrêter ni se reposer sur ses lauriers.

Seconde option : être le caviste du coin, recevoir des multi-cartes qui proposent des vins standard, mais là, on est loin de la passion et j'ai le sentiment que ce n'est pas ce que vous recherchez.

La première question est donc de savoir quel type de caviste vus avez envie d'être et bien vérifier sur le lieu où vous voulez vous installer que la place n'est pas déjà occupée sur ce créneau s'il s'agit du cas 1. Par exemple, sur Albi, la place est occupée par Clef des vins qui est un modèle du cas 1. Il y a dans cette boutique une sélection qui ferait saliver tous les LPViens  : les vins dont on parle ici mais aussi des découvertes qui seront celles dont on parlera ici demain.

Je ne vous parle que de la partie "orientation". après pour ce qui est étude de marché et comptabilité, c'est encore autre chose. Il ne faut pas se louper.

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Ben86
11 Fév 2022 07:34 #117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1736
  • Remerciements reçus 3931

Réponse de Jean-Paul B. sur le sujet Des reconversions professionnelles

Ce sujet des reconversions professionnelles vers des métiers cousinant avec une passion est une vraie tendance du moment, et je vais être un peu rabat-joie, en prenant ma casquette d'entrepreneur et non d'amateur de vin.
@ ANLAV, il manque à mon avis une dimension à votre lettre : qu'allez-vous apporter à votre futur employeur, au-delà de votre enthousiasme et votre envie de découverte ? Quelles caractéristiques, qualités, savoir-faire vont lui être utiles ?
Comment pouvez-vous prouver que votre démarche est réfléchie et murie, au-delà du fait que vous ayez vu des vignes dans votre enfance ? Votre compréhension des métiers du vin est-elle réelle ou fantasmée ?Cette dimension est essentielle pour être crédible.
Une lettre de motivation, c'est toujours un acte de vente, de soi-même.

@BEN86 : si la profession de commerçant-caviste embauche, il peut y avoir deux raisons à cela :
- le marché est en pleine croissance car la consommation de vin augmente en France. Est-ce bien le cas ?
- il y beaucoup de turn-over, et il faut remplacer les partants, qui, soit sont licenciés, soit démissionnent, car ce n'est pas si rose.

De manière plus générale, je suis sidéré et franchement inquiet par l'ampleur de ce mouvement de réorientation professionnelle, qui va faire de nombreux déçus, faute de débouchés réels.
Je suis (aussi) passionné de photo. L'année prochaine, il y a sacrément intérêt à ce qu'il y ait beaucoup, beaucoup, beaucoup de mariages en France, et avec des budgets photo conséquents, car il y aura sur le marché un paquet de néo-photographes professionnels, tous plus passionnés les uns que les autres, qui auront épuisé leur crédit CPF et leurs allocations, et devront rentrer du chiffre d'affaires ou réorienter leur réorientation, en général vers leur ancien métier, où il sauront un peu plus de chance de trouver un job.

Idem pour le métier de caviste, et tout ceci dans un contexte où les poussées d'inflation vont recentrer les gens sur les dépenses essentielles.
Ceci ne veut pas dire qu'il ne faut pas franchir le pas, mais qu'il ne faut pas le faire la fleur au fusil, car il y aura de la casse à l'arrivée.
Et ne pas oublier, pour reprendre la petite histoire, que dans la ruée vers l'or, ceux qui ont gagné de l'argent étaient les vendeurs de pelles et de pioches.
N'y voir bien sûr aucun rapport avec les promesses de certains organismes de formation.......

 

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, La Vie est une Fête, Frisette, starbuck, leteckel, Boubzou, Garfield, Ben86
11 Fév 2022 09:46 #118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1948
  • Remerciements reçus 1307

Réponse de rkrk sur le sujet Des reconversions professionnelles

Il faut aussi s'intéresser à la cuisine et aux accords met-vin. La moitié des gens qui vont chez un caviste ne disent pas quel vin ils veulent mais quels plats ils ont prévus pour leurs invités du samedi soir.

Et, par rapport à la remarque de Jérôme : il faut se méfier des "tendances" sur LPV car les amateurs avertis s'approvisionnent beaucoup sur internet (ils veulent une cuvée précise au meilleur prix) et chez les vignerons (ils adorent les rencontres et l'achat en direct).

Ralf

 

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gastronomix, Ben86
11 Fév 2022 10:37 #119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 25
  • Remerciements reçus 52

Réponse de Ben86 sur le sujet Des reconversions professionnelles

@ Jérôme: Effectivement, je n'avais pas envisagé cette question de tendances qui peut changer la donne. Evidemment, si je peux transmettre ma passion via des vins que j'ai sélectionné ou au travers d'ateliers dégustation, ça serait un vrai plus! Même chose si ma profession me permet d'aller rencontrer des vignerons et déguster de nouvelles choses, c'est justement tout l'intérêt de cet univers!  Après, je précise bien que je souhaite me former comme employé dans un premier temps, pas ouvrir un commerce. N'ayant pas d'expérience dans la vente ni dans le vin, je ne suis pas suicidaire   Merci pour la bonne adresse sur Albi, j'irai y faire un tour à l'occasion! ;)

@Jean-Paul: En effet, il est toujours bon de se remettre dans le contexte actuel et des "effets de mode". Vous diriez que la profession de caviste présente un gros taux de turn-over? Les cavistes que j'ai rencontré n'étaient pas aussi tranchants sur le sujet. J'ai oublié de le préciser, devenir caviste n'est pas une "lubie" récente chez moi puisque cette idée, je l'avais déjà avant le premier confinement... Je pense que le COVID a été le révélateur pour pas mal de monde qu'ils n'étaient pas à leur place là où ils travaillaient / avaient envie d'autre chose sans se l'avouer. De mon côté, c'était déjà le cas bien avant 2020. Le COVID est juste venu confirmer une fois de plus qu'il était temps de tourner la page.

@Rkrk: C'est aussi quelque chose que j'ai remarqué: je raisonne comme un dégustateur et je vais souvent chez un caviste ou en grande distribution avec un style de vin ou une région en tête alors que beaucoup de gens pensent prioritairement au plat avec lequel le vin doit s'accorder. C'est ce que disait Eric dans ce topic quelques pages avant: pas mal de gens rentrent chez un caviste pour se laisser guider car ils n'y connaissent pas grand chose... Je suis actuellement en train de me faire quelques "fiches révision" sur des thématiques liées au vin, dont notamment le pairing. Je profite de l'occasion pour vous demander ce que vous pensez de la collection Hachette sur les vins car c'est une de mes sources principales.

Merci en tout cas pour toutes ces réponses, en espérant que d'autres participants puissent me donner leur avis sur les formations que j'ai présenté.
11 Fév 2022 13:25 #120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck