Nous avons 1305 invités et 41 inscrits en ligne

Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

  • Messages : 389
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Julien MICHEL sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Je me soigne avec ça le soir, posologie : 1 verre le soir, c’est plus efficace que le Lexomil....::turn:: :whistle:

27 Sep 2019 17:30 #91
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 87
  • Remerciements reçus 7

Réponse de Jonathan Sydney sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Perso j’adore ça et j’en ai pas mal en cave.
J’aime les boire sur le fromage (bleu) ou en guise de dessert.
J’ai été “élevé”’ aux Sauternes car mon père adore ça, mais chez moi il y a une majorité de Valais (Chappaz, Abbet, Darioli) mais aussi quelques Loire (j’adore Belliviere) et Jura (vins de paille).
05 Mar 2020 08:14 #92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 372
  • Remerciements reçus 312

Réponse de alcas sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Au détour d'un classement "vertical" j'ai été surpris par des publicités pour les ventes des Bordeaux primeurs 1989 valables de juin à août 1990...
Rien n'est jamais acquis ni définitif pour les vins comme pour toutes autres choses d'ailleurs… Je livre à votre réflexion ceci:

Quelques offres primeurs 1989 : Caisse de 12 bouteilles (en francs HT de l'époque, il faut multiplier par 0,25 pour avoir la valeur en euros 2019...)
Climens : 2820 F; Guiraud :2664 F; La Tour Blanche: 2064F;
Mouton Rothschild et Margaux : 4584 F; Figeac:2340F; Léoville Las Cases: 2340 F...
Prix par bouteille toujours en Francs HT:
Angelus: 128 F; Cheval Blanc: 350F;
Arche :115F

Le prix des meilleurs Sauternes égalait si non dépassait les prix des 2ème crus classés du médoc...
Cela reviendra t'il ? Oui assurément l'histoire est un éternel recommencement . Il faut en tous cas le souhaiter à ces magnifiques vignerons de Sauternes et Barsac .
Cordialement.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bonaye, Lionel73
17 Mar 2020 16:27 #93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1786
  • Remerciements reçus 1235

Réponse de GAET sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

A l'époque j'ai réussi à avoir quelques Angélus !!!
17 Mar 2020 17:53 #94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6596
  • Remerciements reçus 4449

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Le renouveau des vins liquoreux?

 

 

JB
14 Nov 2021 09:42 #95
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95688
  • Remerciements reçus 25968

Réponse de oliv sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Sauternes
Le cocktail au Sauternes s’impose à Lafaurie Peyraguey.

www.terredevins.com/...
05 Déc 2021 08:47 #96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95688
  • Remerciements reçus 25968

Réponse de oliv sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Sauternes
Boira-t-on encore du sauternes à Noël ?

www.lesechos.fr/week...
07 Déc 2021 19:57 #97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20790
  • Remerciements reçus 8299

Réponse de Eric B sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Sauternes
Boira-t-on encore du sauternes à Noël ?

www.lesechos.fr/week...

On peut y lire ceci : Un sommelier d'un grand restaurant m'avait dit : 'vous faites des vins de contemplation'. C'est un magnifique compliment, mais ce n'est pas vrai du tout ! Si l'on fait du vin ce n'est pas pour le contempler, mais pour le boire ! » 

Elle n'a rien compris au sens de cette expression... 

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo, Moriendi, GAET
07 Déc 2021 20:08 #98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 974
  • Remerciements reçus 672

Réponse de Delphinette sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Il faut arrêter avec ce moelleux basching. 
en restauration le moelleux ce porte très bien 
Au verre a l'apéritif ou sur un foie gras ça se vend très bien
Le problème vient plus du contenant car 75cl a 2 ou 3 c'est trop.
Et comme plus personne veut faire des demies ça patine.

I feel a supersonic give me gin and tonic...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, Moriendi, bibi64, trainfr, DUROCHER, Kalimotxo
07 Déc 2021 20:17 #99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 974
  • Remerciements reçus 672

Réponse de Delphinette sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Pour en remettre une couche
je vends maximum 6 bouteilles de moelleux dans l'année 
Par contre j'en consomme environ 70 bouteilles au verre 

I feel a supersonic give me gin and tonic...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oberlin, Kana
07 Déc 2021 20:32 #100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4916
  • Remerciements reçus 2445

Réponse de agitateur sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Et comme plus personne veut faire des demies ça patine.

Pas exactement.
Pour un producteur de liquoreux, la demande en demies vendues à des intermédiaires grossistes est extrêmement fluctuante d'une année à l'autre, et repose sur trés peu de clients en nombre. Comme c'est peu lisible, et que sans ventes les stocks dorment et que plus personne n'en veut......tu vois le problème.
Si le matin tu cuisines un plat et que selon les midis tu en vends 10 ou 50, je pense que tu vois de quoi je veux parler.....
Alors que la 75 cl, c'est le steak frite du restau cantine. Ca sort d'une manière ou d'une autre.

A Sauternes par exemple, presque tout le monde fait des demies. Si tu les trouves pas c'est qu'elles sont vendues sur des circuits qui t'échappent.

 
07 Déc 2021 21:59 #101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 974
  • Remerciements reçus 672

Réponse de Delphinette sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

A en croire la tendance le sauternes n est plus a la mode. 
mon raisonnement est de dire que 75 cl c'est trop
On a pas ce problème sur banyuls risevaltes ou porto car le consommateur lambda c'est qu'une fois la bouteille ouverte tu peux la boire sur plusieurs semaines. 
on a pas la même approche avec les liquoreux car ça reste un vin dit classique donc on ouvre et on boit sur 3 jours max.
la solution est a mon sens la demie bouteille mais comme tu le sous entend ça existe mais pas facile a trouver.
alors dans ce cas je fais te repondre que trouver des demies bouteille en Gd ou FAV c'est mission impossible. 
donc moralité AMHA les producteurs de sauternes en ont rien a faire du client hexagonal ou alors ils veulent garder le côté prestige de la bouteille 75cl
Seul un plouc français achète une demie parcequil na pas les moyens de s offrir la grande....
soit il se plaigne en fermant les yeux par manque de modestie ou alors il font du sec.
 

I feel a supersonic give me gin and tonic...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Max tuff
07 Déc 2021 22:29 #102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 724
  • Remerciements reçus 2562

Réponse de Gaija sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

J'ajoute ma petite pierre à l'édifice : personnellement je pense que le format peut en effet poser problème. Même si de mon côté, en Belgique, je connais plusieurs chaines de GD qui proposent des demi-bouteilles de Sauternes voire même en fait de plusieurs liquoreux (Monbazillac, ...). Typiquement Chateau d'Arche. Je suis étonné que, selon vos dire, cela semble rare à trouver en France.

Mais je pense qu'il y a aussi un problème de perception dans la jeune génération (dont je fais partie hein, donc je me permets de vous raconter ce que j'entends autour de moi). Chez la grande majorité de mes connaissances qui sont pas ou peu connaisseurs en vin, mais qui très doucement commencent à s'y intéresser un tout petit peu, eh bien c'est simple : quand on vous sert un vin sec, on commence à s'intéresser, à se dire tiens ok ça c'est un Sauvignon de Touraine, ça c'est un Chablis, ah ok intéressant, oui je vois le profil, etc. Mais dès lors qu'on vous sert un truc avec plus de 10g de SR dans le verre, miraculeusement (ou désastreusement) la différenciation des profils n'intéresse plus personne. "Ah mais c'est un moelleux ton truc ?". Un moelleux, le mot est tombé. Le diagnostic est fait : c'est un vin blanc sucré. Forcément, pas besoin d'aller plus loin, c'est un vin blanc sucré donc ça goute comme tous les blancs sucrés. Sauternes, Quart de Chaumes, Jurançon, Gewurzt SGN : c'est du pareil au même, c'est sucré ton truc, point à la ligne.

Pour moi c'est ça le désastre. Les dégustateurs néophytes ont l'impression que le sucre met fin à l'analyse des subtilités qui font que non, un Sauternes n'est pas un Jurançon, et qu'un Quarts de Chaume n'est pas une SGN de Gewurzt.

Alors que c'est le COMBLE puisque l'identité aromatique de ces grands liquoreux est probablement un de leurs plus grands atouts. Mais les gens ne voient que le sucre.

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, Jean-Bernard, daniel.gureghian, HERBEY 99, condorcet, Frisette, jd-krasaki, LLDA, the_ej, Ilroulegalet, Kana
08 Déc 2021 10:29 #103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 192
  • Remerciements reçus 188

Réponse de Cyril_HK sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Je me reconnais très bien dans ce que tu dis ! Pourtant, je m'intéresse vraiment à tous les vins, et je fais l'effort. Mais je dois avouer que j'ai beaucoup plus de mal à différencier les moelleux et liquoreux que les secs. Encore ce week-end, j'ai goûté un certain nombre de moelleux/liquoreux au salon des vignerons indépendants de Paris, et (à mon grand désarroi) je suis sûr qu'à l'aveugle j'aurais eu du mal à différencier les Layons des Sauternes, ou du moins à reconnaître lequel était lequel. Peut-être que ça paraît évident à certain mais c'est très loin d'être le cas pour moi - et, je suppose, pour bien d'autres, même ceux qui s'intéressent au vin. 

Pour info, mon choix de moelleux/liquoreux s'est finalement porté sur un Côteau du Layon Beaulieu 2014 du domaine de Bellevue et un Lieutenant de Sigalas 2017 de Sigalas-Rabaud (j'ai aussi des vins de paille en cave, et une demi-bouteille de Suduiraut GCC mais que je n'ai pas goûtée). J'ai aussi goûté les Layons, Chaume 1er Cru et/ou Quarts de Chaume du domaine Cady et du Château de Plaisance, et les Sauternes de Haut-Peyraguey. 

Cyril, jeune amateur récent, en quête de lumière (tamisée, pour l'atmosphère). D'où je pars: www.lapassionduvin.c...
08 Déc 2021 10:42 #104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 724
  • Remerciements reçus 2562

Réponse de Gaija sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Je me reconnais très bien dans ce que tu dis ! Pourtant, je m'intéresse vraiment à tous les vins, et je fais l'effort. Mais je dois avouer que j'ai beaucoup plus de mal à différencier les moelleux et liquoreux que les secs. Encore ce week-end, j'ai goûté un certain nombre de moelleux/liquoreux au salon des vignerons indépendants de Paris, et (à mon grand désarroi) je suis sûr qu'à l'aveugle j'aurais eu du mal à différencier les Layons des Sauternes, ou du moins à reconnaître lequel était lequel. Peut-être que ça paraît évident à certain mais c'est très loin d'être le cas pour moi - et, je suppose, pour bien d'autres, même ceux qui s'intéressent au vin. 

Pour info, mon choix de moelleux/liquoreux s'est finalement porté sur un Côteau du Layon Beaulieu 2014 du domaine de Bellevue et un Lieutenant de Sigalas 2017 de Sigalas-Rabaud (j'ai aussi des vins de paille en cave, et une demi-bouteille de Suduiraut GCC mais que je n'ai pas goûtée). J'ai aussi goûté les Layons, Chaume 1er Cru et/ou Quarts de Chaume du domaine Cady et du Château de Plaisance, et les Sauternes de Haut-Peyraguey. 


Et c'est humain ! On est d'accord, là j'ai fait un message un peu à charge mais en vérité c'est plus facile à dire qu'à faire 
Et puis ce serait mentir de dire qu'il n'y a en effet aucune variable confondante dans les profils de ce vins. Bien sûr, il y a des points communs, plus encore même quand on se concentre sur les vins à forte botrytisation où là clairement, le goût-même de la botrytisation (en tout cas celui que j'interprête comme tel) va créer un ADN commun qui peut parfois brouiller les pistes.

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64
08 Déc 2021 12:20 #105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 974
  • Remerciements reçus 672

Réponse de Delphinette sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Le raisonnement vaut aussi pour le champagne. 
on en boit pour la bulle mais très peu vont rentrer dans l'analyse qualitative du vin.
Le même champagne sans les bulles on aurait alors une toute autre approche et on serait aussi critique qu'un vin tranquille. 

I feel a supersonic give me gin and tonic...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gaija, Cyril_HK, Jeanveux
08 Déc 2021 12:31 #106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 724
  • Remerciements reçus 2562

Réponse de Gaija sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Le raisonnement vaut aussi pour le champagne. 
on en boit pour la bulle mais très peu vont rentrer dans l'analyse qualitative du vin.
Le même champagne sans les bulles on aurait alors une toute autre approche et on serait aussi critique qu'un vin tranquille. 


Totalement d'accord, bonne comparaison. Les deux produits se rejoignent aussi sur le fait qu'on les associe à des occasions de consommation stéréotypées, alors qu'ils peuvent se prêter à beaucoup plus large.

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
08 Déc 2021 12:43 #107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19720
  • Remerciements reçus 4988

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Et pourtant, si on s’intéresse aux notes données par les critiques, on se rend compte que la moyenne des scores obtenus est plus élevée que sur les vins secs. 
la concentration amplifie la puissance gustative, comme la longueur et bien entendu le plaisir de ce que l’on boit.
mais il y a une sorte de complexe du dégustateur qui boude un peu son plaisir ou qui le refuse. 
on s’accorde souvent pour louer la grandeur des vins de Tokaj, mais qui en achète ?
ce sont des vins que l’on goûte mais sui s’encavent peu au regard de leur réelle qualité.

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Cyril_HK
08 Déc 2021 12:54 #108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 974
  • Remerciements reçus 672

Réponse de Delphinette sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Les vins du jura même constat. 
tu goûtes une fois et puis tu en prends quelques bouteilles histoire d'en avoir dans ta cave mais tu les sort rarement 
Trop clivant 

I feel a supersonic give me gin and tonic...
08 Déc 2021 13:31 #109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1151
  • Remerciements reçus 2372

Réponse de ysildur sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Les vins du jura même constat. 
tu goûtes une fois et puis tu en prends quelques bouteilles histoire d'en avoir dans ta cave mais tu les sort rarement 
Trop clivant 

ça, ce n'est pas la réalité. il y a une forte demande pour les vins du jura..et puis, il suffit d'avoir des amis, avec lesquelles descendre un vin non ouillé est un plaisir ;)

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: chrisdu74
08 Déc 2021 13:48 #110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 974
  • Remerciements reçus 672

Réponse de Delphinette sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

A moins que ce soit une technique déposée et réservée au jura
je n'ai jamais vu ce type de vin autre part que dans le jura.
alors que la bulle et les moelleux tout le monde en fait en France et dans le monde.
La production annuelle du jura doit suffir au marché français et mondial par rapport à la demande sinon d'autre region aurait déjà développé cette technique pour inondé le marché 
d'autre part quand on voit les différents commentaires sur les accords mets et vins ils finissent tous en disant de prevoir une autre bouteille que celle du jura.
quand tu retires le comte et le poulet aux morilles ont fait le tour a 90 % 

 

I feel a supersonic give me gin and tonic...
08 Déc 2021 14:00 #111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2012
  • Remerciements reçus 2235

Réponse de herve2 sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Alors là je m'inscris en faux. Des tas d'autres régions se mettent au vin marron sentant la pomme blette... certains bourguignons avec leurs blancs très chers et parfois très ratés, les faiseurs de vins "nature" qui vous expliquent que c'est le terroir qui parle. Mais bon, eux, ils ne le font pas exprès ... et c'est bien moins bon.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Delphinette
08 Déc 2021 14:20 #112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1151
  • Remerciements reçus 2372

Réponse de ysildur sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Si on ne parle que de vins élevés sous voile. Il y a une bonne partie des Jerez ;), rien qu'en restant dans les produits les plus connus. Ils ont un peu plus de mal à se vendre, mais quand même. 

Réaliser des vins sous voile reste une technique compliquée, avec pas mal de perte...et du stockage nécessaire. La question des cépages pouvant donner ces vins peut aussi se poser.

En ce qui concerne la gastronomie, c'est très réducteur de confiner les vins jaunes au comté et le poulet aux morilles (même principe que de réduire le sauternes au foie gras). Ce sont des accords qui fonctionnent, clairement, mais le produit se marie bien avec beaucoup d'autres plats, en réalisant au passage un accord original.

C'est un produit qu'il faut faire découvrir, beaucoup ont besoin de plusieurs rencontre avec lui pour l'apprécier. Mais, pour revenir au sujet, il est à la mode dans le milieu des amateurs. Bien plus que les liquoreux.

Laurent
08 Déc 2021 14:22 #113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 974
  • Remerciements reçus 672

Réponse de Delphinette sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Oui ceux là aussi on en parle trop 

I feel a supersonic give me gin and tonic...
08 Déc 2021 14:22 #114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2519
  • Remerciements reçus 2498

Réponse de chrisdu74 sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Ysildur arrête, tu pourrais finir par l'éduquer
08 Déc 2021 16:32 #115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1151
  • Remerciements reçus 2372

Réponse de ysildur sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

Le plus important...cela m'a donné l'envie d'en ouvrir un ce soir... Un étoile 2008 de chez Rolet, pas le plus grand mais sympa (sur des loempias) .

Laurent
08 Déc 2021 18:38 #116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 974
  • Remerciements reçus 672

Réponse de Delphinette sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

 

Oublie pas les morilles 

Je vais pouvoir commencer mon éducation 

I feel a supersonic give me gin and tonic...
08 Déc 2021 18:42 #117
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1151
  • Remerciements reçus 2372

Réponse de ysildur sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

plus trop de saisons non? Par contre, les jaunes s'accordent généralement très bien sur les plats à dominance de champignon ^^

Laurent
08 Déc 2021 18:55 #118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 974
  • Remerciements reçus 672

Réponse de Delphinette sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

 

Soirée oeuf poché 
Quinoa parmesan 
Coulis persil

Un petit jaune avec ?

 

 

I feel a supersonic give me gin and tonic...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Papé
08 Déc 2021 19:15 #119
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19720
  • Remerciements reçus 4988

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Les vins liquoreux ont-ils encore un avenir ?

le sujet, c'est "les liquoreux et leur avenir".

je pense qu'une partie de l'explication du délaissement, c'est cette mode du très vif, très sec, du strident, comme si le plaisir hédoniste, le confort devaient être rejetés.
On a fait des champagnes sans malo et sans liqueur d'expédition, on a honnis les Alsace ayant des résiduels et en même temps, on a tiré à boulet rouge sur les cépages aromatiques ( à mort le gewurzt et le sauvignon )
L'équilibre est devenu unidimensionnel et encore pire singulier. On n'accepte plus des équilibres, ou du moins certains.
Les vins moelleux avaient donc tout faux ...

à Tokaj et à Sauternes, la mode c'est le cocktail, pas mieux que le rosé piscine de mon point de vue et une négation de ce que peut être l'expression du terroir.
Alors que le vin riche, c'est sans doute l'exacerbation des qualités du terroir : faire un bon liquoreux sur un mauvais terroir, c'est sans doute plus difficile que de faire un bon sec.

On a déjà parlé des grands vins sucré (et mutés) du Roussillon, pas vraiment des liquoreux, mais doux assurément : ils sont pour moi parmi les plus grands des vins, si ce ne sont les plus grands. Et je dois être une "fashion victim" car je n'en bois presque plus. Et ces vins se meurent : Banyuls va devenir un musée ...

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, bertou, Lionel73
08 Déc 2021 19:58 #120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck