Nous avons 1568 invités et 38 inscrits en ligne

2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

  • Messages : 4326
  • Remerciements reçus 1062

HERBEY 99 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Bonjour à tous
Faire cet exercice de mémoire et de palmarès n'a de sens pour moi qu'en ce qu'il fait remonter à la surface des souvenirs joyeux de partage. Il est nécessairement partial et partiel!
Rapidement :
Clos Vougeot 1949 de Prieur bu à Paris avec Fred et Stéphane et une chouette rencontre humaine

Côte Rôtie 1979 de Dervieux Taize bue le même jour

Jardins Esméraldins 2002 de Xavier Caillard pendant le premier confinement, bu en famille

Un génial Barolo 2008 (Monvigliero de Burlotto) bu à Nîmes et qui est un des grands vins rouges bu en 2020.

Deux bouteilles bues coup sur coup du merveilleux poulsard 2015 de Pierre Overnoy et Emmanuel Houillon pour faire découvrir à un musicien génial à la maison.

Sonorité du vent 14 de Kenjiro kagami bu à la maison avec Anne et Benjamin

Reynard 90 de Thierry Allemand (merci Fred ) qui a éclipsé un Ruchottes Chambertin de Roumier

Noëls de M 2010 débouché à Rablay par le vigneron.

Montlouis 2006 de Stéphane Cossais et Vdp Merlot 2001 de Emmanuel Reynaud chez des vignerons simplement géniaux et généreux.

Et pour finir l'année un magnum de Forest 1997 de Vincent Dauvissat offert par le vigneron il y a bien longtemps!!
#61
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Marc C, bertou, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, ysildur

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3600
  • Remerciements reçus 3061

starbuck a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Je me prête à mon tour au jeu avec l'aide du moteur de recherche.

Pour les rouges
2 vins de Sylvie Esmonin, Volnay Santenots 05 et Clos St Jacques 99
2 GDP, 2009 et 2011
Le plus grand Bordeaux de l'année, Montrose 96
Le plus grand Bourgogne de l'année, Musigny 90 Jacques Prieur
Le domaine Rousseau pour son Gevrey 12, ses Cazetiers 08 et 12 et son Clos de la Roche 13

Pour les blancs
Meursault Perrières 08 de Michel Bouzereau
Corton-charlemagne 13 de Rapet
Puligny 02 de Coche-Dury
Les 2014 de chez Matrot
et surtout 2 étoiles qui figurent tout en haut de mon panthéon:
Bienvenues-Bâtard 08 de Carillon et Climens 01
Là ce sera difficile de trouver mieux en 2021 surtout qu'il n'y aura pas de 29 février ;)

Pour les découvertes
Je citerais Gérard Thomas et filles ainsi que Sébastien Magnien dont j'adore les 17 blancs
Follet-Ramillon comme beaucoup sur LPV et Egly-Ouriet pour moi car je ne connaissais que de nom avant 2020 et je comprends mieux l'engouement parce que c'est vraiment le haut du panier en Champagne.

Sinon je n'ai pas trop à me plaindre puisque j'ai pu aller en Bourgogne en juin, juillet et octobre.
C'était bref mais intense.
Avec une journée en famille à Colombey les deux Eglises, ce fut mes seules sorties de l'année mais elles furent passionnantes.

2021 commence de nouveau très fort à cause de ce diable de Vinozzy puisqu'hier j'ai ouvert Jadis 08 et j'ai déjà un nom à inscrire au palmarès de la nouvelle année. Tiens si on s'disait rendez-vous dans un an.

Sylvain
#62
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, asoulier99, leteckel, Lionel73, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1902
  • Remerciements reçus 2159

leteckel a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Amateur de bourgogne blanc Sylvain ;) ?

ArnoulD avec un D comme Dusse
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3600
  • Remerciements reçus 3061

starbuck a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Pourquoi ? il se fait du blanc ailleurs qu'en Bourgogne ? B)

C'est vrai que Climens fait un peu météorite dans ma liste mais je pense que ce 2001 est le plus grand liquoreux ( yquem 82,95,96 compris) que j'ai dégusté

Sylvain
#64
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LADIDE78, leteckel, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 363
  • Remerciements reçus 374

Atmosphere a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Bonne année à tous !

Alors de mémoire pour le top en blanc :
-Chablis PC Montée de Tonnerre 2014 Droin et Raveneau, tous les deux au sommet !
-Chablis PC Forest 2012 Dauvissat bu à deux reprises et systématiquement très pur et élégant.
-Hermitage JL Chave 2007 d'une profondeur immense.
-Saumur Brézé 2016 et 2010 de Guiberteau dont je raffole du style.
-Pinot Gris Clos Saint Urbain Rangen de Thann 2000 Zind, complexe et riche, un vin d'une grande intensité.

En rouge :
-Chambolle Musigny PC Les Cras 2007 G.Roumier, une de mes plus grandes émotion sur un pinot noir.
-Côte Rotie La Turque 2004 Guigal, magnifique syrah à point.
-Pauillac Pontet Canet 2012, équilibre et finesse !
-Chateauneuf du Pape 2014 Clos Mont Olivet/Mas Saint Louis Arpent des Contrebandiers/Clos des Papes. Coup de coeur sur ce millésime qualifié de faible mais qui offre sur ces trois cuvées un plaisir déjà grandiose.
-Chateauneuf du Pape Rayas 2004, pas le meilleur bu mais ça reste une très grande bouteille.
-Côtes du Rhônes Fonsalette 2005, la meilleur à ce jour !

Pour les découvertes de l'année je dirais :
-Etna Rosso Contrada Rampante 2016 Pietradolce, magnifique, j'étais parti sur la Côte de Nuits...
-Sartene Antica 2016 Domaine U Stiliccionu, énormément de finesse pour ce sciacarello.

Dans les déceptions :
-Châteauneuf du Pape Beaucastel 2014, pas au niveau des C9P cités précédemment.
-Morey Saint Denis 2012 Dujac, un vin qui se présentait franchement assez mal, très brouillon, pas au niveau attendu.
-Les négoces de Ganevat,..

Bon il y a certainement quelques oublies, mais c'est pas mal déjà tout ça !
#65
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, leteckel, LLDA, ysildur, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2440
  • Remerciements reçus 1283

GILT a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Exercice classique de fin d'année sur une année atypique , a dry year : moins de dégustations, moins de visites , moins de repas.
Je ne parlerai pas des déceptions .
Deux belles découvertes à savoir grâce à LPV les champagnes Follet-Ramillon et le domaine les Mesclances à La Crau : dans les deux cas de beaux rapports qualité-prix.
Pour les plus belles bouteilles :

-Château de Suronde - Victor et Joseph 1995 - quarts de chaume
-Gourt de Mautens - côtes du rhône blanc 2010
-Champagne Agrapart Minéral 2009
-Domaine Ostertag - Muenchberg 2014
-Domaine Patrick Baudouin - Après minuit 1997
-Domaine Bellivière - vieilles vignes éparses 2008
-Domaine Bera - moscato d'Asti 2008
-Pialade 2006

2021 sera encore meilleur !

Gilles
#66
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: docadn, LADIDE78, DUROCHER

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 597
  • Remerciements reçus 869

Damien72 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Une année riche en dégustation en tête à tête avec mon épouse.

Ma liste de bouteilles à ouvrir en 2021 s’allongent avec les Turons ... il va falloir rester raisonnable lors de la réouverture des agapes. ( ou pas %tchin )

Les blancs :
Chassagne-Montrachet la romanée 2010 de chez Vincent Dancer. Après quelques déceptions sur de simples meursault 2009 , j’ai vraiment été scotché par la finesse et la persistance de ce vin.
Domaine Labet en chalasse 2015 : superbe
Les vins de mon ami Jull : le compte Marc m’a accompagné toute l’année sur plusieurs millésimes et j’ai adoré le 2019 d’une grande intensité ( attention c’est tendu B)
Domaine Foreau : vouvray sec 2016 , un très bel exemple de chenin en devenir
Domaine des Claives : un de mes plus grands liquoreux bus à ce jour : grain noble petite arvine 2006 : inoubliable

Les rouges :
Domaine Claude Dugat : un superbe simple Bourgogne 2017
Domaine Joseph Drouhin : Morey saint Denis les Ruchots 1990 : un vin à pleine maturité
Léoville Barton 1988 : mon dernier exemplaire...dommage
Domaine Jérôme Bretaudeau : Statera 2019 . Je vais citer un ami proche qui connaissait ce vin : « c’est l’essence du pinot nature , ultra digeste .. »
Le Bama 1970 ( Marquis d’Aligre) : quelle capacité de vieillissement avec une finesse extrême

Les découvertes et confirmations :

Le domaine Antoine Sanzay ( les 2018 sont diaboliques)
Le domaine Bart ( merci Didier ...)
Le domaine des Croix
Daniel Bouland
Et bien sûr mon champagne de fond de cave... le Follet


Merci à LPV et plein de bonnes choses à vous et vos proches !

Avec vous ,
Damien
#67
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: docadn, Jean-Bernard, didierv, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, DUROCHER, Nicolas Arlicot, asoulier99, Papé, leteckel, LLDA, Gerard58, ysildur, rafalecjb, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1533
  • Remerciements reçus 2417

bibi64 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Une année amputée de nombreuses dégustations et donc de moments de partage, mais finalement une année où j’ai croisé des grands vins, peut-être plus que les années précédentes…

Grands vins (au niveau espéré en fait, en regard de leur pédigrée, mais c'est assez rare pour être signalé :cheer: )
• Languedoc La 40e 2016, château Puech Haut (vin de l’année ex aequo)
• Le Corton Grand Cru 2009, Maison Bouchard (vin de l’année ex aequo)
• Madiran Montus 2005 Brumont

• Corton Charlemagne Grand Cru 2009, Maison Bouchard

• Jurançon Vent Balaguer 2009, Clos Lapeyre


Talonnés de près par :
• Domaine Remoriquet Nuits St georges 1er Cru Les Bousselots 2010
• Vin de Pays des Bouches du Rhône 2008 Domaine de Trévallon



J'ai envie d'ajouter une catégorie, les vins de contemplation (ils n’ont pas « tout », mais une élégance superlative ou une complexité aromatique qui sont entrées en résonnance avec mes sens et m'ont donné envie de simplement prendre le temps, observer mon environnement et réfléchir )
• Dom. Sébastien Magnien - Beaune Les Bons Feuvres 2015
• Chambolle-Musigny 2017 Domaine Bernard Munier
• Faugères 2015 Domaine Léon Barral


Enfin, la catégorie Découvertes
Domaine La Terrasse d'Elise - IGP Hérault Le pigeonnier 2018
Stellenbosch, Saxenburg, Private Collection Chardonnay 2017
• Domaine de la Tournelle, Arbois, Fleur de Savagnin 2016
(je le mets ici mais il aurait eu sa place dans les grands vins)

En dehors de ce palmarès anecdotique, le confinement m'a bizarrement permis de me rapprocher de certains LPViens par MP; j'espère que cela se concrétisera un jour par de vraies rencontres autour d'un verre.

La bise virtuelle à tous et joyeux 2021 :kiss:
Bibi
#68
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: docadn, sideway, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, asoulier99, GAET, leteckel, LLDA, Gerard58, Damien72, ysildur, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 38
  • Remerciements reçus 81

Sullie a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Une année 2020 pour le moins étrange (mais également celle de mon inscription sur Lpv), avec assez peu de dégustations sauf en Alsace pour ma part et un petit tour dans le Jura pour les vendanges. En espérant avoir la possibilité d'aller visiter quelques vignobles plus au Sud en 2021.

Domaine Houillon-Overnoy : Vieux Savagnin Ouillé (bu plusieurs millésimes et à chaque fois un pur moment de bonheur) avec en prime la dégustation d'un vieux vin jaune de 1981.
Domaine Thierry Allemand : Cornas Reynard 2010
Château Bel-Air Marquis d'Aligre 1996
Domaine Lissner 26 Décembre 2008
Domaine Jean-Christophe Garnier La Roche Bézigon 2018 (J'ai hâte de voir comment ce vin évoluera avec les années)
Domaine Durrmann Grand Cru Wiebelsberg 2013

Pas de grosses déceptions en 2020 si on fait abstraction de quelques bouteilles à défauts et d'un Ploussard 1989 bouchonné du Domaine Houillon-Overnoy et le fait de n'avoir presque pas bu de Bourgognes cette année (Il va falloir y remédier sérieusement)

Bonne année 2021 à tous.
#69
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Lionel73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7123
  • Remerciements reçus 5416

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Comme certains d’entre vous, je commencerai par citer les visites de vignerons, toujours très enrichissantes. J’ai eu de la chance de pouvoir en faire pas mal malgré les contraintes sanitaires et ne reprendrai donc que mes « premières fois » :DD :
- Benoît Droin : un grand monsieur, et quelle dégustation !
- Domaine des Poëte : le privilège d’avoir pu accéder à ce micro-domaine qui a atteint un haut niveau grâce à Guillaume Sorbe.
- Domaine Jean Masson : la combinaison des deux précédents, avec Jean-Claude Masson un grand monsieur dans un autre style et un domaine qu’il n’est pas facile de visiter.
- Domaine des Côtes Rousses : une dégustation « au naturel », dans tous les sens du terme, avec Nicolas Ferrand.
- Domaine Bruno Cormerais : l’infinie variété des Muscadet.
- Domaine du Pré Sémelé : il est possible de faire encore de belles découvertes en Sancerre !

En ce qui concerne les bouteilles, je n’en ai jamais autant sorti de ma cave… malheureusement bues quasiment toutes à deux. Du coup elles ne faisaient pas partie des plus grandes car je réserve celles-ci pour les partager avec plus de personnes, plutôt des connaisseurs comme les LPViens ::turn:: . Or je n’ai pu organiser qu’une seule dégustation dans ma cave, entre les deux confinements, et quatre ont dû être annulées. De même, une seule dégustation chez un grand amateur et seulement trois séances de LPV Versailles … 8-x
J’ai hésité à présenter les tops des vins programmés et non bus mais cela ne correspondait pas au cahier des charges et je ne veux pas dévoiler ce que je vais servir en 2021 à l’aveugle ! ;)
Malgré tout j’ai eu de la peine à limiter ma sélection de tops pour 2020. En effet, ayant bu peu de vins exceptionnels je tombe tout de suite dans la nombreuse catégorie des très bons vins.

Un seul Champagne : Pierre Gimonnet – Spécial Club – 2002

En blanc (dont quatre liquoreux de quatre régions différentes !) :
- Domaine Raveneau – Chablis – Butteaux – 1995 : le blanc de l’année, bu avec Didier et Cédric. (tu)
- Domaine du Collier – Saumur blanc – 2002
- Domaine François Pinon – Vouvray – Goutte d’Or – 1989
- Guffens-Heynen – Macon Pierreclos – Tri de Chavigne – 2009
- Château Gravas – Sauternes – 2010
- Domaine Mouthes Le Bihan – Côtes de Duras – Pérette et les noisetiers – 2009
- Domaine Lapeyre – Jurançon sec – Mantoulan – 2013
- Domaine Julien Vedel – Vouvray – Compte Marc – 2017
- Domaine Etienne Sauzet – Puligny Montrachet – La Garenne – 2002
- Domaine Louis Carillon – Puligny-Montrachet – Les Champs Canet – 2007
- Clos Thou – Jurançon – Suprême de Thou – 2007
- Domaine Cuilleron – Condrieu doux – Ayguets – 2010
- Château Simone – Palette – 2009
- Domaine Chavy-Chouet – Meursault – Les Charrons – 2010

En rouge :
- Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande – Pauillac – 1982 : le rouge de l’année, bu en famille. (tu)
- Grange des Pères – Pays d’Hérault – 2012
- Château de Beaucastel – Châteauneuf-du-Pape – 2011
- Guigal – Côte Rôtie – Brune et Blonde – 2010
- Château La Lagune – Haut-Médoc – 1986
- Domaine de Montcalmès – Coteaux du Languedoc – 2005
- Domaine de la Butte – Bourgueil – Mi-pente – 2002
- Domaine Gauby – Côtes du Roussillon Villages – La Muntada – 2011
- Les Fils de Charles Trosset – Savoie – Arbin mondeuse – 2009

Pour les découvertes, je citerai des domaines : Boutet-Saulnier à Vouvray et deux domaines du Jura (la région qui continue à monter !), Les Granges Paquenesses et Les Bottes Rouges.

Pas de vins flop car je suis un éternel optimiste, mais un grand regret : n’avoir fait la connaissance que de très peu de LPViens non rencontrés auparavant : a priori, seulement Franck (faubin)…

Bonne année à tous !

Jean-Loup
#70
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, docadn, Olivier_26, didierv, Gibus, LADIDE78, bibi64, Vaudésir, DUROCHER, f.aubin, Papé, GAET, leteckel, Gerard58, Damien72, ysildur, Lionel73, Garfield, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 640
  • Remerciements reçus 175

f.aubin a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Hello Jean-Loup,
c'est déjà un beau programme que celui que tu nous relates...et je ne parle pas de notre rencontre à Vouvray :DD
J'espère que nous pourrons nous rencontrer plus longuement en cette année 2021 !

LPVment,
Franck
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1990
  • Remerciements reçus 1073

DUROCHER a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

L'an 20 s'en est allé et c'est très bien ,il n'a hélas pas emmené cette sale bestiole avec lui mais j'espère quand même pour 21 plus de dégustations,plus de visites chez les vignerons,plus de réunions sympa avec les passionnés du coin comme on en avait l'habitude...plus de tout en fait....
Voilà quelques bouteilles marquantes pour moi de cette drôle année,bcp de frontalières ça tombe comme ça..
Top Blancs
Riesling Kabinett "le Gallais" 2018 Egon Muller
Condrieu "Côte de Vernon" 2010 Georges Vernay
Riesling "Fronholz"2017 Ostertag
Fleur de Savagnin 2011 la Tournelle
Côte du Jura 2014 Macle
Top rouges
Rosé 2011 Tempier
Gattinara"Osso San Grato" 2007 Antoniollo
Brunello di Montalcino"Sugarille"1997 Gaja
Pinot noir "Krafuss"2015 Lageder
Une Bulle
Extra Brut 2009 Agrapart
Un Sucre
Rieling Auslese"Rothenberg" 2013 Gunderloch
Plein d'autres,Reynaud,Labet,Foreau mais il faut choisir.
Des envies comme les Vouvray de Julien Vedel déjà en cave mais pas assez et les Champagnes Follet-Ramillon que j'espère récupérer très vite.
A plus
Bernard
#72
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: docadn, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, GILT, leteckel, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 539
  • Remerciements reçus 883

vvigne a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Chers LPViens,

Près de 200 CR cette année tout de même.

Un peu de moins de grands vins croisés par contre, le nombre restreint de LPViade expliquant cela.

Voici ceux que j'ai envie de mettre à l'honneur.

Bulle
comme d'hab, un Selosse, mais vieux cette fois ; Jacques Selosse Initial

Blanc
1- Egon Müller Scharzhofberger Riesling Kabinett 2011 pour son énergie
2 - Zind-Humbrecht Riesling Clos Windsbuhl 2001 pour son apogée
3 - Domaine Valette Pouilly-Fuissé Le Clos de Monsieur Noly 2007 pour sa race
Coup de cœur : Lucien Aviet Arbois Cuvée des Sorciers "L’Étrange" Les Champs Maudits 2012 pour sa singularité

Rouge
1 - Château Mouton Rothschild 1976 pour sa matière
2 - Clos Rougeard (Foucault) Saumur-Champigny Les Poyeux 2003 pour son charme
Coup de cœur : Domaine Des Vignes du Maynes Mâcon-Cruzille Clos des Vignes du Maynes Cuvée 910 2019 pour son expressivité

Sucre
Château d'Yquem 1976 pour ses qualités et le contexte

RQP de l'année
comme d'hab, un Reynaud, Domaine des Tours rouge 2012

Je vous souhaite une belle année et pleins de bonnes bouteilles pour 2021 !

Maxime, LPV Beaune
#73
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, DUROCHER, asoulier99, Papé, leteckel, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1445
  • Remerciements reçus 402

GAET a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Tous mes bons vœux à l'équipe LPV et à tous les LPViens de santé, d'amour et de passion pour cette nouvelle année 2021.

En blanc :
Domaine Huet Vouvray Moelleux 1ère Trie Le Haut-Lieu 1989 Le meilleur de l'année
Domaine Huet Vouvray Moelleux 1ère Trie Le Haut-Lieu 1997
Domaine François Cotat Sancerre Les Monts Damnés 2017
Couly-Dutheil Chinon Les Chanteaux 2016
Wolfberger Gewurztraminer Vendanges Tardives 2009
Domaine Huet Vouvray Demi-Sec Le Haut-Lieu 2015

En rouge :
Château Sociando-Mallet 1977
Domaine Léon Barral Faugères Jadis 2013
Château Haut-Bages Libéral 2001
Lenotti Amarone della Valpolicella Classico 2011
Château Saint-Pierre Saint-Julien 2003
Château Lynch-Bages 1991

Pour les Flop
Pierre Gonon Saint-Joseph 2011 La grosse déception de fin d'année !
Château Bernadotte 2005 Nez rien et acidité en bouche !
Domaine des Roches Neuves Saumur-Champigny La Marginale 2005 Vin acide, sans fruit !
Mas Champart Saint-Chinian Clos de la Simonette 2011

Cordialement
Gaëtan
#74
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Vaudésir, DUROCHER, Papé, Lionel73, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4212
  • Remerciements reçus 1017

icna a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Cette année j'ai bu des belles bouteilles et, pour une fois, il y en a une qui se détache dans chaque catégorie.

Blanc :
Corton Charlemagne bonneau martray 2002
Meursault 1er cru goutte d'or millot 2010
Beaucastel VV 2015
Ramonet chassagne montrachet 1er cru ruchottes 2008 (2008 se goûte bien je trouve notamment avec blanchot de Droin, clos de dauvissat et Criots batard de Blain gagnard)
Dagueneau Buisson renard 2007
Stoeffler riesling kirshberg de barr 2010

Champagne :
Charlot père et fils meunier 2009
Adrien Renoir montante et épinettes 2016
Ulysse collin maillons 2014
Suenen la grande vigne 2013
Huré terre natale 2002 et 4 elements meunier 2012
Benoit Dehu rue des Noyers 2014

Rouge :
Leroy Chambertin 1957
Prieure Roch nuits saint george 1er cru 2004
Vernay cote rotie maison rouge 2006
Fonsalette syrah 2002
Kooyoung haven pinot noir 2008
Rayas 2008
Saint cosmes gigondas les claux 2013

Liquoreux :
Bongran botrytis 2000
Foreau reserve 2009

Encore plein de bouteilles que je pourrais rajouter, comme quoi on peut encore boire bon ;)
Par contre pas assez de rencontre lpv mais c'est comme ça.

Quentin
#75
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier_26, aquablue, Marc C, sideway, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, DUROCHER

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1152
  • Remerciements reçus 1410

sebus a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Bonsoir à tous,

Le désormais traditionnel petit bilan de l'année écoulée, singulière. En se replongeant dans les CRs postés et ma mémoire, assez peu de flops finalement et de bien belles découvertes malgré la diminution des rencontres, échanges et dégustations.

S'il fallait retenir un top 5, pour moi ce serait:

Domaine André Ostertag Riesling Grand Cru Muenchberg 2014
Domaine Patrick Baudouin, Coteaux du Layon , Après Minuit 1997
Daniel Ramos, Finca Zerberos, Vino de la Sierra de Castilla y Leon A+P 2014
Luis Anxo Rodriguez Vazquez, Ribeiro, Eidos Ermos Tinto 2018
La Pialade 2011

Mais j'aurais envie de rajouter à cette liste:

Domaine Gérard Boulay, Sancerre, La Côte 2014
Clos Naudin, Foreau, Vouvray Brut, Réserve 1995
Domaine de la Grange des Pères, Vin de Pays d’Hérault, 2009

Côté découvertes il y en a eu quelques unes aussi, et plutôt au delà de nos frontières:

Les découvertes les plus marquantes:
Les vins de Daniel Ramos
Le domaine Schoffit
Alois Lageder, Alto Adige, Pinot Noir, Krafuss 2015
2 Amarones, Recioto della Valpolicella Classico Superiore de Bertani 1971 et 1962
Les PX de Toro Albala
Egon Muller, Le Gallais 2018
Zoltan Demeter, Tokaji, Fobor Eszter 2015

On ne sait à quoi va ressembler l'année 2021, mais à l'ensemble des LPviennes et LPViens, je la souhaite la meilleure possible.
Et enfin, aux membres du cercle LPV Bzh, vous me manquez sévère, les copains!

Bonne soirée.

Sébastien
#76
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: docadn, Axone35, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, DUROCHER

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95
  • Remerciements reçus 70

LEON213 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Bonjour à tous,
année marquée par moins de visites de vignerons que d'habitude, moins de salons aussi...

Parmi les bouteilles qui m'ont donné du plaisir:
Mas Jullien, Terrasses 2011 ( harmonieux et addictif ! )
Domaine des Tours 2006, 2016
Aurel 2008 ( si vous en avez, vous pouvez les ouvrir !)
Domaine Balansa, la Vinhota, super petit canon original
Domaine Courbissac les Farradjales 2016
Mee Godard Grand Cras 2017
Gangloff la Barbarine 2018
La Bégou Maxime Magnon
Henri Milan, le Grand Blanc
Vincent Pinard Flores 2018
Ramonet Batard Montrachet ( 2016 ? ) goûté sur un des trop rares salons de l'année.
Les vins de Jullien Guillot, en souvenir d'une visite mémorable
Christophe Curtat Nomade 2018

Des Flops ?
Mas Jullien Carlan 2012: bouche sur l'endive (très) braisée, buvable quand même le troisième jour...
Matthieu Barret Cornas...pas du tout convaincu par ce style
Léoville Poyferré St Julien 2006. Il y a vingt ans, j'avais adoré un 1986. Là, bof.


Pas mal de bouteilles ont fini dans l'évier, aussi vite oubliées, donc.
Une bonne année à tous !
PS: s'il existe des LPviens sur Aix qui souhaitent partager quelques bouteilles cette année, je suis demandeur.

LEON213
#77
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 97
  • Remerciements reçus 27

Tonio a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

benjy écrit: Pichon Baron 2005 la classe 18.5/20


Bonjour,

J'aurais intuitivement pensé que Pichon Baron 2005 était inaccessible à ce stade.
J'ai dû manquer le compte rendu qui, j'imagine, existe quelque part!

Tonio

Après les goûts et les couleurs...
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 97
  • Remerciements reçus 27

Tonio a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Je me lance.

Mes coups de cœur 2020 :
- Rayas 1988 (à point, merveilleux)
- Jamet 1999 (aaah Jamet passé la vingtaine… encore « jeune » !)

- Clos des Carmes Guiberteau 2007 (une petite claque)
- Egon Müller Scharzhofberger Spätlese 2013 (je peine à imaginer ce que ce sera une fois à point…)


Mes confirmations :
- Gonon 2016 (pas très complexe encore, mais que c’est bon…)
- Vosne Romanée Mugneret Gibourg 2014 (j'ai bu des GC moins bons)
- Pichon Baron 1982 (un domaine métronome)


Meilleurs rapports qualité / prix :
- Domaine des Tours 2011 (quel nez !)
- Domaine de la Folie Lucé, L'Ecart 2017 (à ce prix, interdiction de se priver ; 2018 moins bien)
- Château Coutet 2015 (je raffole du Sauternes jeune; quel rapport Q/P !)


Mes déceptions :
- Gonon 2014 (une 1ère sur ce domaine; une fois n’est pas coutume… peut-être la bouteille ?)
- Julien Labet Fleur de Savagnin en Chalasse 2014 (pas du tout en place à mon goût)
- Guiraud 2011 (pâtisserie alcooleuse, lourd…. ce domaine n’est résolument pas pour moi)

A revoir / hors sujet :
- Les Clos Raveneau 2006 (beaucoup, beaucoup trop jeune)
- Zind Humbrecht, Pinot Gris Rangen de Thann Clos Saint-Urbain 2016 (le terroir prend vraiment le pas sur le cépage ; certes trop jeune, mais je pressens que ce n’est pas pour moi)


Après les goûts et les couleurs...
#79
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, bibi64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 407
  • Remerciements reçus 108

Cristobal a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Salut à tous,

Comme beaucoup d'entre vous, moins de vins dégustés cette année. Moins de CR aussi. Le confinement et ses restrictions sociales... Mais pas que... La multiplication des soucis, le manque de temps, de pertinence, de finesse de vocabulaire. La paresse et la lassitude intellectuelle aussi, certainement.
Malgré certains événements tragiques, quelques bons moments quand même...

De très bons rouges:
- un Chambolle-Musigny 2010 de Laurent Roumier. Première rencontre avec ce producteur. Absolument séduit par ce 2010 bu lors d'une belle soirée d'août...
- un Rioja de La Rioja Alta, Viña Ardanza Reserva 2004, bu en avril dernier. (Presque) toujours le même plaisir avec ce vin!
- un très beau Ribera del Duero, Protos Gran Reserva 2001. Tiens, j'ai fait un CR sur LPV pour celui-là...
- un Pommard 1C Les Bertins 2010 de Gérard Doreau, suave, ample et long (CR en février).
- deux belles bouteilles, de celles que j'émiette avec parcimonie au fil du temps, d'un domaine qui n'existe plus et d'un vigneron, Denis Thibaut, malheureusement décédé trop jeune : un très joli Vosne Romanée 2004 domaine Thibaut bu en mars, et un excellent Gevrey-Chambertin 2005 domaine Thibaut, bu en juin.
- un joli Bandol cuvée Estagnol 2004 du Domaine la Bastide Blanche, bu en décembre sur un magnifique gigot d'agneau au four.

Des rouges au rapport qualité/prix indéniable:
- le Bourgogne Clos Prieur de Bernard Munier, comme toujours. Par exemple, le 2012, bu en octobre, était excellent.
- le Bourgogne pinot noir 2019 du Domaine Maillard. Une gourmandise (CR en décembre).
- le Côtes du Rhône 2018 du domaine Charvin, bu en octobre et évoqué en novembre sur ce forum.

Pour les blancs, trois me reviennent en tête:
- un Mâcon-Pierreclos 1er Jus de Chavigne du domaine Guffens-Heynen 2015, bu pendant les fêtes de fin d'année. Un avion de chasse qui n'a pas encore atteint le mur du son!
- un Chablis 1er cru Vaillons 2009 de chez Verget. Souvenir d'un équilibre harmonieux et d'une furieuse envie d'y revenir. Malheureusement, je n'en ai plus.
- un Saint-Aubin 1C Sous Roche Dumay 2016 du domaine Moingeon, bu un soir de septembre. J'en salive encore en y repensant! :). La question est de savoir pourquoi il me reste le souvenir de cette bouteille plus particulièrement. Alors j'en ai bu trois ou quatre autres du domaine (Saint-Aubin et Puligny) très bien goûtées elles aussi... Est-ce le moment? La tablée, ses interactions sociales, ses discussions? Le lieu? Mes prédispositions à ce moment précis? Le millésime? L'accord avec le plat? Va comprendre Charles!
- Sans oublier quelques Pouilly-Fuissé (notamment le 2015) du domaine Noblet ou un Meursault 2009 et un Aligoté 2005 de Doreau.

A noter aussi, deux beaux rosés: un Bellet 2017 (domaine de Toasc) dégusté en août, et un Bandol 2018 (domaine de Terrebrune) bu tout début octobre. Comme un douceur quelques heures avant le désastre survenu chez nous, dans les vallées de la Vésubie et de la Roya...

A côté de ce carnage, les déceptions qui suivent sont bagatelles...
- un IGP Hérault plébiscité sur LPV duquel je suis complétement passé à côté, et même très loin: La cuvée XB 2018 du domaine de la Terrasse d'Elise.
- un (super)Toscan tout ce qu'il y a de bof, bof: Guidalberto 2006 de la Tenuta San Guido. Il y a 5-6 ans, j'avais déjà testé Le Difese 2008. Sans grand succès! Surcôté? Reste à goûter Sassicaia pour savoir! Un jour qui sait?
- un Rioja qui commence à fatiguer: Marqués de Murrieta Reserva 2003. Je mets ça sur le compte du millésime qu'il faut se dépêcher de finir en Rioja.
- un Côtes de Provence rosé: Château de Berne cuvée "Pur" 2018, avec sa bouteille carrée toute blanche... Insipide.
- enfin ma plus grosse déception, car c'était la dernière (et une grosse attente). Lors du réveillon, signe que cette année 2020 aura été sinistre jusqu'à son terme: un Viña Ardanza Reserva 2010, puissamment bouchonnée au nez, comme en bouche (un peu moins). Bim!!! J'espère que ses soeurs seront plus avenantes...

Du coup, bonne année 2021, LPV !! On lâche rien et on essaie d'en profiter un peu! %tchin

Salutations
Christophe
#80
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, DUROCHER, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5762
  • Remerciements reçus 320

sly14 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Tonio écrit: Je me lance.

Mes coups de cœur 2020 :
- Rayas 1988 (à point, merveilleux)
- Jamet 1999 (aaah Jamet passé la vingtaine… encore « jeune » !)

- Clos des Carmes Guiberteau 2007 (une petite claque)
- Egon Müller Scharzhofberger Spätlese 2013 (je peine à imaginer ce que ce sera une fois à point…)


Mes confirmations :
- Gonon 2016 (pas très complexe encore, mais que c’est bon…)
- Vosne Romanée Mugneret Gibourg 2014 (j'ai bu des GC moins bons)
- Pichon Baron 1982 (un domaine métronome)


Meilleurs rapport qualité / prix :
- Domaine des Tours 2011 (quel nez !)
- Domaine de la Folie Lucé, L'Ecart 2017 (à ce prix, interdiction de se priver ; 2018 moins bien)
- Château Coutet 2015 (je raffole du Sauternes jeune; quel rapport Q/P !)


Mes déceptions :
- Gonon 2014 (une 1ère sur ce domaine; une fois n’est pas coutume… peut-être la bouteille ?)
- Julien Labet Fleur de Savagnin en Chalasse 2014 (pas du tout en place à mon goût)
- Guiraud 2011 (pâtisserie alcooleuse, lourd…. ce domaine n’est résolument pas pour moi)

A revoir / hors sujet :
- Les Clos Raveneau 2006 (beaucoup, beaucoup trop jeune)
- Zind Humbrecht, Pinot Gris Rangen de Thann Clos Saint-Urbain 2016 (le terroir prend vraiment le pas sur le cépage ; certes trop jeune, mais je pressens que ce n’est pas pour moi)


Après les goûts et les couleurs...


Pour le Zind que veux tu dire par le terroir prend le pas sur le cépage ?
Merci
#81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4668
  • Remerciements reçus 1894

Vaudésir a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Je le faisais même réflexion, généralement c'est le cépage et après le terroir mais comme c'est le Rangen.
#82
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tonio

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 97
  • Remerciements reçus 27

Tonio a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Bonjour!

Je marche sur la pointe des pieds tant je suis ignare sur l'Alsace. Je vais toutefois essayer, tant bien que mal, de relater mes impressions. La minéralité était très marquée, avec un arôme de pierre à fusil tonitruant. Rien d'étonnant car il s'agit, je crois, d'un terroir volcanique. Tant et si bien que l'on a l'impression de boire de la pierre. Lorsque je déguste du pinot gris (rarement) j'attends notamment du fruit (abricot, fruits secs etc...) et du sucre (miel, pain d'épice etc...), lesquels sont ici totalement dominés par la pierre. Le cépage semble donc "s'effacer" derrière le terroir.

Tonio

Après les goûts et les couleurs...
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5762
  • Remerciements reçus 320

sly14 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Ok. Merci.
Pas bu le 2016 mais en regardant le site, il semble être un vin sec! www.zindhumbrecht.fr...

Bien cordialement

Sylvain
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 97
  • Remerciements reçus 27

Tonio a répondu au sujet : 2020 : vos tops et déceptions de l'année ?

Absolument! Pas de résiduel.

Tonio

Après les goûts et les couleurs...
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3325
  • Remerciements reçus 283

francois999 a répondu au sujet : 2020 : vos tops et déceptions de l'année ?

> 2020 : vos tops et déceptions de l'année ?

Je vais en oublier beaucoup n’ayant pas fait de recherche :

- Amarone Masi 2013 bu le 14/02 à venise avec ma femme.
- Mugnier les amoureuses 2002 pour mon anniversaire. Je pense que c’est mon bourgogne rouge préféré
- meursault charmes 2010 dom henri germain
- jp et b Droin. Mont de milieu 2010
- Rieussec 1970 : petite année en sauternes mais que c’est bon un vieux sauternes

Déception : les bouchons de 50ans qui m’ont plombé quelques 1970

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
#86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4668
  • Remerciements reçus 1894

Vaudésir a répondu au sujet : 2020 : vos tops et déceptions de l'année ?

francois999 écrit: - jp et b Droin. Mont de milieu 2010


Ah oui François, qui avait remplacé les Clos 2005 mais c'était en 2019 :D

Stephane
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 455
  • Remerciements reçus 33

MatthieuS a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Bonjour

Voilà bien longtemps que je n'ai pas posté ici. Mais en lisant ce fil, j'ai trouvé l'exercice amusant dont voici le résultat...

Selosse Carelles

Puligny-Montrachet Les Folatières 2009 d'Auvenay
Meursault Les Perrières 1990 Coche-Dury
Meursault Narvaux 2013 d'Auvenay
Leflaive Bâtard-Montrachet 2002
Montrachet Lucien Le Moine 2012

Vosne-Romanée Les Beaux Monts 2007 Leroy
Rayas 2004 (plusieurs bouteilles, seule 1 extraordinaire)
Latour 1996
Mouton-Rothschild 2005
Rayas 2007
Latour 1989 (une 2ème bouteille moins fantastique)
Bonnes-Mares d'Auvenay 2003

Yquem 1967

Quelques constats:
Peu de Champagne dans ce panthéon, mais il s'agit des vins que je bois le plus et de loin, avec un immense plaisir. Favoris réguliers : Krug 167e, Henri Giraud MV13, Comte de Champagne, Egly-Ouriet Brut Tradition. Étonnement peu d'émotion avec Salon.
Toujours un penchant pour les bourgognes blancs et les rieslings dont la seule notable infidélité aura été une longue série de domaine de Chevalier Blanc absolument remarquable que je considère comme ma découverte de l'année.
J'ai redécouvert du plaisir à boire de jolis Bordeaux, moi qui ne jurais que par la Bourgogne, ou presque... Les vins bus régulièrement que j'ai adorés : Trotanoy, La Conseillante, Latour, Angélus. Globalement peu de déceptions mais pour cela je favorise toujours les millésimes chauds.
Les producteurs que j'ai préférés globalement pour la régularité des émotions sur plusieurs bouteilles ont été : Leroy/d'Auvenay dans les deux couleurs et Rayas (bien que certaines bouteilles puissent parfois ne pas atteindre le niveau attendu).
J'ai par contre eu beaucoup moins de plaisir que les années précédentes avec les vins italiens, je ne saurais dire pourquoi...
Globalement de très beaux vins. Même si l'année précédente fut un meilleur cru de ce point du vue. Dernier constat curieux: l'ensemble de ces vins à l'exception des Carelles et de Latour 96 sont des bouteilles bues au restaurant. Pareil, pour le panthéon de l'année précédente. Je trouve cela assez étonnant.

Matthieu
#88
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier_26, Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1902
  • Remerciements reçus 2159

leteckel a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Pffff....même pas une Romanée Conti ! :whistle:

ArnoulD avec un D comme Dusse
#89
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: chrisdu74, bibi64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3468
  • Remerciements reçus 900

didierv a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Je ne connais pas ces petits producteurs . Des nouveaux ?

Didier
#90
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: chrisdu74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck