Nous avons 2740 invités et 34 inscrits en ligne

Sommes-nous tous des alcooliques?

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Sommes nous tous des alcooliques?

Tout dépend de quoi on parle. La dépendance physique sévère se manifestera très rapidement, le matin après quelques heures d'abstinence, par (entre autres symptômes) un tremblement parfois important, qui ne cède qu'après consommation d'alcool.
Dans les cas moins sévères, fins tremblements, sudations, anxiété, nausées se manifestent dès les premiers jours d'arrêt.
Pour la dépendance psychologique, c'est plus compliqué et souvent plus long à  mettre en évidence. J'aurais tendance à  dire que si vous pouvez vous passer de boissons alcoolisées pendant quelques jours (mieux encore, quelques semaines), sans que cela entraîne de l'anxiété, de l'irritabilité, de la dépression ou un mal-être indéfinissable, je ne me ferais pas trop de soucis.
Je sais, c'est vague, mais je ne peux pas faire mieux... je passe la main au spécialiste.

Luc
18 Nov 2002 19:13 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6780
  • Remerciements reçus 1468

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Sommes nous tous des alcooliques?

Depuis que je lis tous ces messages, je m'interroge et je me rends compte que je suis dépendant psychologiquement de beaucoup de choses. Du vin, évidemment, mais aussi de mon épouse et de mes enfants, de la musique, de la lecture, de la sensualité, de la gastronomie, des havanes, single malts, des dégustations entre amateurs, etc. pour vous dire, j'ai même une dépendance psychologique envers le sel de Guérande, dont je ne peux littéralement me passer. Et l'amour n'est-il pas une forme de dépendance psychologique (voire même physique) ?

En fait, je constate que je suis dépendant psychologiquement de tout ce et ceux que j'aime. Et plus que de les éviter, je recherche et j'aime par dessus tout ces formes de dépendance - psychologiques évidemment - qui ne m'empêchent pas, je crois, de rester un esprit libre. Les hasards de la vie peuvent nous amener à  des situations où nous n'arriverons plus, pour des raisons diverses, à  vivre ces bons moments. Ce sera alors bien assez tôt pour s'en passer et nous ne nous en porterons pas mieux, au contraire.

Par ailleurs, une douce forme de dépendance librement consentie n'est-elle pas une expression subtile d'hédonisme ? j'ai pour ma part beaucoup plus de sympathie pour l'hédonisme que pour l'épicurisme, qui veut précisément éviter la dépendance envers nos désirs. L'épicurisme bien pensé aboutit à  l'ascétisme. L'hédonisme qui s'assume n'est il pas l'expression d'une vie savourée comme un grand vin.

La dépendance physique est tout le contraire. C'est l'antichambre de l'enfer.

Enfin, pour ceux qui aimeraient savoir s'ils sont accros à  l'alcool, rien ne vaut un séjour de deux semaines en Arabie saoudite ou dans les Emirats qui interdisent l'alcool. Si, après deux ou trois jours, vous vous retrouvez en train de déguster avec plaisir le parfum de votre épouse ou d'essayer de faire fermenter du jus de raisin dans votre chambre d'hôtel, il vaut mieux consulter ! cela dit, faut être vraiment maso pour aller passer ses vacances dans des endroits où l'on ne boit que de l'eau.

cordialement

Yves Z

Yves Zermatten
18 Nov 2002 20:24 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 60

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Sommes nous tous des alcooliques?

Pour la dépendance biologique et psychologique, Luc peut confirmer que le Laboratoire qui vend L'Aotal(acamprosate) conseile d'en prendre 6 comprimés/jour pendant un an...
Durée nécessaire pour modifier certains récepteurs excités par l'alcool: dans le système GABAergique par exemple...
Je peux faire plus long sur simple demande mais c'est chiant...

Amitiés
Thierry
18 Nov 2002 21:52 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Sommes nous tous des alcooliques?

Eh bien moi j'ai une excellente tolérance à  l'alcool (la preuve : je suis rentrée en voiture sans problème après le "dîner des Belges"). Je ne bois que du vin et RIEN d'autre (même pas une bière, je n'aime pas ça, jamais d'alcool fort, je n'aime pas ça non plus), je ne sais pas où est mon foie et je n'ai jamais mal à  la tête le lendemain (sans doute parce que je ne bois que des bonnes bouteilles et de plus modérément). MAIS... je ne bois pas tous les jours, ni même tous les w-e, sniff ! car Olivier n'est pas souvent à  la maison (ses cours, toujours ses cours...) et boire seule... Heureusement qu'il y a les cours d'oeno le jeudi et de temps à  autre un restau (ou un "dîner des Belges - celui-là , je ne risque pas de l'oublier), sans quoi la vie serait bien triste !

Mais il est vrai que l'accoutumance peut poser problème et que, quoi qu'on en dise, l'alcoolisme "mondain" a déjà  fait bien res ravages.

Allez, santé à  tous, quand même !

Eliane
19 Nov 2002 20:17 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Sommes nous tous des alcooliques?

Que de vérités mais aussi de tristesse dans ces propos.
L'integrisme est liberticide, comme celui des "anti-alcool-a-tout-prix", anti-tabac-a-tout-prix", et des "anti-tout". Le monde est peuplé de donneurs de leçons, sorte de tartuffes des temps modernes.
User sans abuser et sans dependance, voila la regle, soyons epicuriens sans vices, voire edonistes.
Une seule règle : jamais accros, toujours responsables. Le reste, frequence et volume de la consommation doit s'adapter au cas par cas, chacun sa dose!
La vie est courte, Carpe Diem.

A+
26 Nov 2002 16:36 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Sommes nous tous des alcooliques?

Un peu en marge du sujet, quoique! Excellent portrait, hier soir sur France 3, de Renaud, ex-chanteur énervant et revenu de tout (dixit lui-même).
L'évocation sincère de son naufrage dans l'alcool et de ses crises de délirium tremens (très, très mince, disait Coluche) font froid dans le dos. Je pense cependant que Mister Renard ne carburait pas au 1er GCC du Médoc!

Olif
17 Déc 2002 08:22 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19670
  • Remerciements reçus 4844

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Sommes nous tous des alcooliques?

Magnifique émission en effet. Incroyable de pouvoir se livrer ainsi, avec tant de sincérité.

Jérôme Pérez
17 Déc 2002 09:07 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Sommes nous tous des alcooliques?

J'ai trouvé sa façon de se livrer avec des mots simples mais d'une précision, d'un justesse remarquable. Quel sens de l'objectivité aussi.
Cela prouve une nouvelle fois que les starts d'hier...et bien...ce n'était que rarement dû au hasard alors qu'aujourd'hui...!
Peut-on comparer quelques starts d'aujourd'hui aux vins surboisés, flatteur dans l'immédiateté...que restera-t-il dans 20 ans?
Certains ont d'ailleurs déjà  disparu sans avoir jamais sombré dans l'alcool..quelle misère!
17 Déc 2002 13:15 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 787
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Vincent Ravenne sur le sujet Re: Sommes nous tous des alcooliques?

Bonsoir,

Sujet d'actualité que je déterre ce soir des profondeurs de LPV.

Hier midi, ma chère et tendre arrive à la maison et tombe sur la bouteille de Fleur Ht Gaussens que je viens de déboucher pour déjeuner.
Sur son trajet boulot - maison, elle est tombée sur une émission sur une grande radio nationale parlant de l'alcoolisme aujourd'hui.

L'un des intervenants expliquait que la majorité des études passées ne reposaient pas sur grand chose, que l'effet bénéfique du vin à petite dose sur l'organisme et la mortalité n'était absolument pas avéré dès qu'on creusait un peu les données et que toute personne consommant plus de 21 verres par semaine pour un homme et 16 pour une femme atteignait la zone de l'alcoolisme.

Ce samedi a donc été placé sous le signe de la surveillance.
Enumération de tout ce que j'ai bu depuis 15 jours, etc...
J'ai profité du calme de la soirée pour jeter un oeil aux archives et j'ai fait un best off des interventions de cette rubrique et je commence la remontée.

Y a-t-il des informations récentes remettant en cause un eventuel bienfait du vin sur la santé. (Je bois pour le plaisir avant tout mais il n'y a pas de mal à se faire du bien en plus...;) )

Vincent
25 Fév 2006 23:03 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 787
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Vincent Ravenne sur le sujet Re: Sommes nous tous des alcooliques?

dans le même esprit de vérification, on s'est posé la question de la quantité de vin absorbée lors d'une dégustation où l'on recrache.
En dégustant et crachant une vingtaine de crus, quelle imprégnation alcoolique avons nous et à combien de verres correspond-elle?

Si quelqu'un à des chiffres, je suis preneur.

Vincent
25 Fév 2006 23:06 #40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2265
  • Remerciements reçus 0

Réponse de 20sang sur le sujet Re: Sommes nous tous des alcooliques?

oui

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
26 Fév 2006 00:36 #41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1081
  • Remerciements reçus 0
C' est ce que dit une pub qui passe un peu partout sur les chaines françaises en ce moment et qui n' est pas mal faite .

Mais c 'est ENORME !!::!o Je n'imaginais pas un chiffre pareil , 5 millions d' alcolos !!

Quoi ? Mais non , je ne me sens pas concerné :!:o .. Meme si ces chiifres sont peut etre à prendre avec des pincettes ..

Raphael , qui a un verre de Margaux dans la main ;)
07 Mai 2006 20:54 #42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Huggy
  • Portrait de Huggy
  • Visiteur
  • Invité
22 millions de français ont un problème avec la cigarette.
07 Mai 2006 21:53 #43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret
  • Portrait de milleret
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 2632
  • Remerciements reçus 116
Ce sont les caisses de retraite qui vont se frotter les mains ...le mal frappe de plus en plus jeune !

Raphael, je vois l'évolution depuis quelques années de ce problème d'alcool ( et beaucoup de femmes )
...et pourtant LA MOTTE SERVOLEX , comme tu le sais est plutôt à classer dans le " GRATIN " ...c'est la commune de Savoie qui possède le plus haut coefficient de richesse ( plus 27 % par rapport à la ville de Chambéry qui n'est pas une ville de pauvres ! ) .
07 Mai 2006 22:07 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3092
  • Remerciements reçus 1
Je vous le dis humblement, j'ai moi aussi un problème avec le vin, et donc avec l'alcool, je crache plus souvent que je n'avale.;).
Ceci dit il y a,hélas,un certain nombre de personnes alcoolo-dépendantes, alors que la consommation globale des Français diminue, un mal être sociétal?

Cordialement
Daniel
07 Mai 2006 22:32 #45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19670
  • Remerciements reçus 4844

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: 5 Millions de français ont un probleme avec l' alcool !!

Un français sur deux (à peu près) à un problème avec les femmes.
l'autre moitié qui est constituée de femmes a un problème avec les hommes.

Si je me réfère aux dernières présidentielles, c'est aussi un français sur cinq qui possède un autre problème grave.

Un sur combien a un problème avec le surpoids? Un sur combien avec le tabac? Un sur combien avec le cholestérol? Un sur combien avec le diabète? Un sur combien prend des trucs pour dormir? Un sur combien en prend pour se réveiller? Un sur combien fume de l'herbe?
Je suis sûr qu'en cherchant bien, on doit pouvoir trouver un alcoolique, tabagique, qui est en surpoids, qui a des tonnes de cholesterol et de diabète, bourré de somnifères, baba cool. Et si ça se trouve, il est homosexuel, ancien communiste et vote Le Pen.

Je suis désolé pour cette digression qui va sans doute iriter certains, mais je me demande réellement ce que veulent dire ces statistiques? A partir de quand a-t-on un "problème"? Quel est le seuil? Et surtout, individuelement, quelles en sont les causes?
Ces études et ces résultats ont des logiques implacables: outre le fait qu'elles ont une vraie préoccupation de santé publique, elles visent aussi à essayer de réduire le coût entraîné par les "problèmes". Je ne dis pas qu'il ne faille pas le faire, mais pour les réductions de coût en matière de santé, j'ai plein d'autres idées et je suis sûr que beaucoup d'entre nous en ont aussi.
Cela n'empêche pas chacun d'entre nous, sans doute fragilisés par notre passion, de faire attention. Mais là encore, je préfère les cheminements individuels que les digressions collectives.

Jérôme Pérez
08 Mai 2006 08:17 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 745
  • Remerciements reçus 381
Merci Jérôme pour cette intervention pleine de bon sens.

A force de vouloir faire de nous des êtres parfaits qui travaillent durs et paient leur impôts et cotisations, la société oublie que nous sommes avant tout des humains avec nos défauts et ...nos qualités. La bonne question serait : pourquoi tant de français boivent-ils autant, fument-ils autant, prennent-ils autant de médicaments... ? Une réponse m'avait été donnée par un ami alcoolique : "parce que je ne supporte plus la réalité sans boire". Pour une fois, le doigt était mis sur le vrai problème...

Amitiés

Zapata

JMN
08 Mai 2006 10:19 #47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 499
  • Remerciements reçus 0
5 millions d'alcolos et moi et moi ...

oups ok je sors :)
08 Mai 2006 10:37 #48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 67
  • Remerciements reçus 0
moi je reconnais avoir humblement un problème avec l'alcool selon leurs critères! je consomme plus de deux verres de vins par jour!
et j'ai pas honte....
09 Mai 2006 10:35 #49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2265
  • Remerciements reçus 0
Tchoo
je te rejoins volontiers... (j'essaye de ne pas dépasser 4 verres)
parfois je me rends compte d'une certaine dépendance... et je le regrette

...

jusqu'au prochain verre d'un bon vin.

Comme le rappelait Jérôme il y a tellement de gens qui ont un problême avec quelque chose. Et les addictions ne se limitent pas aux drogues : il y a des addictions à l'amour, au travail, au sexe...

" Un alcoolique, c'est quelqu'un que vous n'aimez pas et qui boit autant que vous."
[Coluche]

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
09 Mai 2006 18:43 #50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2876
  • Remerciements reçus 0
Moi, j'ai un sérieux problème avec le vin et l'alcool en général...

Enfin, c'est plutôt au niveau relationnel avec les tiers....

avec mon banquier par exemple !

François
09 Mai 2006 18:50 #51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 683
  • Remerciements reçus 0
Ne jouons pas à l'autruche! Il y a dans nos sociétés pas mal de gens qui boivent de trop, mettent leur santé en péril, grèvent la sécu et surtout mettent la vie d'autrui en danger quand ils s'obstinent à conduire.
Cela dit, je désapprouve les slogans réducteurs et l’association simpliste amateur de vins = alcoolique.

Cordialement

Michel
09 Mai 2006 18:53 #52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9196
  • Remerciements reçus 1038
500 millions de Chinois..............et moi, et moi, et moi .....

Et quelques Belges:D
09 Mai 2006 19:23 #53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2265
  • Remerciements reçus 0
MAis je ne conduis pas... je m'endors sur le canapé de mon hôte !

Quant à la sécu ... :(

à ce compte là on peut aller faire des reproches aux gens qui laissent naitre des trisomiques qui couteront très chers ou les parents jugés trop laxistes dont les enfants deviendraient drogués. L'alcooloique est un malade et comme tout malade il ne choisit pas sa maladie.

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
09 Mai 2006 19:26 #54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret
  • Portrait de milleret
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 2632
  • Remerciements reçus 116
20sang a écrit:
> > parfois je me rends compte d'une certaine
> dépendance...

Et elle arrive très vite ...c'est pour celà que je n'ouvre pas de vin si je n'ai pas un invité à la maison ..je le réserve pour mes sorties ( assez nombreuses ) et mon club de dégustations !

Cette semaine, j'attends samedi pour déguster quelques bons vins ...et je ne vais pas recracher certains ( Mondotte- Pavie Macquin ...mais seulement quelques cc de chaque , pour ne pas dépasser deux bons verres .
09 Mai 2006 20:27 #55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 67
  • Remerciements reçus 0
bon alors, cette histoire de deux verres est une fumisterie (24 cl je vous rapelle).
Il existe une étude de l'OMS (la seule à ma connaissance) qui a déterminé que les risques pour la santé entre un buveur de vin et un non buveur etait égal jusqu'a cinq verres par jour (pour un homme normalement constitué) (60 cl) au delà les risques augmentent pour le buveur.
Nos autorités, nous prenant toujours pour des être infantiles, nous annonce deux, pour être sur que l'on ne dépasse pas la dose.
Et de plus, au lieu de traiter l'alcoolisme comme une maladie et l'alcoolique comme un malade s'attaque au produit.
Un peu comme si, pour éradiquer les accidents de la route, on essayait d'interdire l'automobile.
10 Mai 2006 08:23 #56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17
  • Remerciements reçus 0
Boire 2 verres de bon vin chaque jour (pas à chaque repas, hein !), sans consommer d'autres boissons alcoolisées à côté (apéros et autres digestifs), est ce que c'est être dépendant de l'alcool ?
Alors si c'est le cas, oui, je suis un alcoolique, et je me porte très bien ainsi!
Je fais chaque année un bilan de santé pour prévenir les maladies cardio-vasculaires qui, je le rappelle sont la 1ère cause de mortalité en France (et dans les pays riches en général). Tout va bien de ce côté là et mon cardio me le répète régulièrement : 2 verres de bon vin tannique chaque jour (plutot Bordeaux, dit-il), avec une alimentattion équilibrée, c'est bon pour le coeur et pour lutter contre l'encrassement des artères !!!!
10 Mai 2006 09:15 #57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 499
  • Remerciements reçus 0
Mince on a pas le droit à l'apéro.. alors là je suis mal...

Guillaume

ps Comme le dirait un internaute bien connu.. modération .. modération.
10 Mai 2006 09:43 #58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 88
  • Remerciements reçus 0
Moi j'ai lu dans divers magazines "officiels" et même dans les test d'alcool-dépendance (dispobibles en pharmacie) que vous aviez droit à 3 verres de 10 cl par jour avant de risquer quoi que ce soit !!!

On veut nous faire la morale alors qu'il est prouvé que le régime CRETOIS (environ 4 à 5 verres de vins par jour) est unanimement reconnu comme BON. Bref tout cela pour dire que j'ai fait faire un bilan COMPLET de santé (cardio, sanguin, echo dopler...) en janvier 2006 qui m'a couté très cher et qu'il en résulte que je n'ai AUCUN RISQUE cardio vasculaire. J'ai 36 ans, je bois 3 à 4 verres de vin par jour, je mange "sainement", je fais entre 3 et 4 de sport par semaine (natation, tennis) et TOUT VA TROP BIEN.

AMATEURS DE VIN = AMOUREUX DE LA NATURE

L'alcool dépendance existe il est vrai mais réduire le sujet à celui qui boit du vin est un alcoolique heu non MERCI
10 Mai 2006 10:43 #59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 374
  • Remerciements reçus 1
pour ma part, je pense qu'ils pourraient aussi nous sortir une pub sur les effets dévastateurs et hautement psychotropes de la consommation de 2 big macs frites + coca par jour :D ... ou bien pour être plus sérieux des effets de l'accumulation dans l'organisme des différents produits phytosanitaires, pesticides et dérivés en tout genre, plomb et autres produits industriels (arsenic, PCB ...) que l'on consomme régulièrement dans l'eau, mais bon là je dérive un peu ... enfin tout de même à méditer...
10 Mai 2006 10:52 #60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck