Nous avons 1626 invités et 11 inscrits en ligne

Domaine Paul Ginglinger

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598
Bonjour à tous,

A peine réceptionné et hop gouté :



CR: Gewurztraminer, Ginglinger Pfersigberg 2012 : Un nez expressif, charmeur, gardant la finesse, sur le litchi, l'agrume mandarine, note fruit passion, pointe florale, fond de roche et tourbé. La bouche est ronde bien sûr, ample, mais avec une belle vivacité, pas lourde, gardant de la finesse, pointe acidulée, sur le fruit de la passion, note litchi, mandarine, fond de roche silex et tourbé. La finale est ronde sur une matière fine et précise avec de la fraicheur, pointe acidulée et très belle persistance de fruit de la passion, note de litchi, de mandarine et fond roche et tourbé. Excellent 93-95 (17) et je trouve le prix Decanter tout à fait mérité.



CR: Riesling, Ginglinger Pfersigberg 2013 : Un nez pure, séduisant classe d'agrume, mandarine, de mirabelle, note légère de miel, fleur d'oranger, fond cire d'abeille. La bouche est ronde, belle matière soyeuse, aérienne qui enrobe une franche acidité, ça goutte sec, sur la mandarine, la fleur d'oranger, note cire d'abeille, fond de roche, de pierre. La finale est fraiche, tendue, un peu d'épaule, belle persistance d'agrume mandarine, pointe fleur d'oranger, fond de roche, tellurique, calcaire. Excellent 93-95 (17,5)

Amicalement, Matthieu
07 Fév 2015 17:18 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1296
  • Remerciements reçus 388
CR: Paul Ginglinger Gewurztraminer Grand Cru Eichberg 2010 (sur la collerette: "4 siècles d’existance 1610-2010" : ça fait mal aux yeux, mais bravo pour la continuité familiale quand même)

Mes impressions :
Robe : jaune citron
Nez : l’archétype (j’ai dit archétype, pas caricature !) du gewurztraminer : rose et lichee mais avec un caractère épicé en retrait que j’ai apprécié et …rien d’autre.
Bouche : une légéreté, un coté aérien et virevoltant confinant à de la pureté qui aboutit elle-même à de l’élégance. Cette élégance côtoie un caractère gras donnant un excellent équilibre à l’ensemble.

Très bien.

Luc
15 Mai 2015 07:36 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84596
  • Remerciements reçus 10847
CR: Domaine Paul Ginglinger, Alsace Grand Cru Eichberg, Gewurztraminer, 2007

Bouchon parfait.
Robe très brillante tirant sur le jaune vert fluo.
Nez puissant, sur le litchee, la citronnelle et quelques vapeurs d'alcool.
L'attaque est immédiatement marquée d'une sucrosité très importante qui, alliée à une charge alcoolique excessive crée un effet d’écœurement très rapide.
L'aromatique sympathique du nez se mue en effet "Eau de Cologne" qui rend le vin lourd et fatigant.
Aucun plaisir possible.

Un vin qui n'a pas bougé en 5 ans .
24 Mai 2015 18:59 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598
Bonjour à tous,



CR: Riesling, Ginglinger Pfersigberg 2010 : Un nez séduisant, fin, d'agrume doux, légèrement amer comme un pamplemousse mûr, note de mirabelle, de fleur blanche typé acacia, pointe épice fond roche, silex, puis léger terpénique pétrole. La bouche est ample, ronde, au toucher légèrement gras, typé calcaire, de la matière délicate, bien tenue par la tension, de la profondeur, sur le pamplemousse mûr, puis la fleur type acacia, des notes mirabelle, fond roche et terpénique, et là je l'écris minérale. La finale est ample, puissance calcaire bien enrobée, sur le pamplemousse mûr, et une persistance intéressante de mandarine, note acacia, fond roche et terpénique, ce coté cailloux, minéral. A attendre sereinement. Excellent 93-95 (17-18)

Amicalement, Matthieu
04 Juil 2015 18:25 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Paul Ginglinger, Pinot Gris Eichberg 2009

Bonjour à tous,



CR: Pinot Gris, Ginglinger Eichberg 2009 : Un nez assez discret d'orange léger confit, note pamplemousse, cire d'abeille, fond ambré léger tourbé. La bouche est ronde, ample, grosse matière au toucher gras, type souple et tendre, limite molle avec un coté sucré (20gr ?) faisant très demi sec, sur l'orange confite, le pamplemousse pour la pointe amer, note cire d'abeille, pointe fleurie, fond léger tourbé. La finale est ample, ronde, tactilement velours et qui offre une très belle persistance d'orange confite, de pamplemousse, de fleur, fond léger tourbé. B-TB 88 (15+). Pour ceux qui aime les demi-secs, clairement.

Amicalement, Matthieu
30 Jan 2016 18:46 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Paul Ginglinger, Riesling Eichberg 2007

Bonjour à tous,



CR: Riesling, Eichberg Ginglinger 2007 : Un nez séduisant, classe, avec un beau début d'évolution, reine claude, raisin de Corinthe, note pamplemousse, kumquat, pointe cire d'abeille, fond terpénique, pétrole et tourbé. La bouche est rondeà l' attaque, grosse matière ample au toucher gras, bien soutenu par l'acidité, évoluant acidulée, sur la reine claude, kumquat confit, note pamplemousse mure, puis cire d'abeille et fond terpénique pétrole et fumé. La finale est ronde, bien équilibrée entre matière et acidulée (légers sucres 10 gr je dirai) offrant une belle persistance de reine claude, d'agrume confit, note cire d'abeille, fond pétrole et tourbé. Excellent 93 (17) mais encore beaucoup de potentiel.

Amicalement, Matthieu
20 Mar 2016 18:27 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Paul Ginglinger, Riesling Eichberg 2010

Bonjour à tous,



CR: Riesling, Ginglinger Eichberg 2010 : Un vin dégusté durant l'été qui avait enchanté les convives. Un nez superbe de fruit blanc mûr, reine claude, prunes juteuses, aux notes de miel fleur d'oranger puis plus ambré/tourbé, fond léger terpénique entre cire d'abeille et pétrole. La bouche est ample, droite, à la belle matière soyeuse, superbe équilibre, entre tension et rondeur, plus sur l'agrume mûr, l'orange pointe prune puis plus floral typé iris, fond cire d'abeille et léger pétrole. La finale est ronde puis fraiche belle tonicité, empreinte soyeuse, délicate, et très longue persistance d'agrume mûr, de prune, note miel fleur d'oranger, fond cire d'abeille et pétrole. Excellent 93-95 (17-18) et très beau potentiel.

Amicalement, Matthieu
03 Sep 2016 11:32 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1296
  • Remerciements reçus 388
CR: Paul Ginglinger Gewurztraminer Grand Cru Eichberg 2010

Un vin plat, la bouche est sans expression et de façon plus générale un vin sans caractère. Rien à voir avec sa devancière bue il y a un peu plus d'un an et dont le compte-rendu figure sur la même page ci-dessus. J’en viens à me demander si les conditions de conservation de cette bouteille (à ma connaissance, dans une cave sombre, sans vibration et sans variation de chaleur, mais avec le gros bémol d’une humidité variant entre 50% et 70%) ne sont pas susceptibles d’avoir dégradé les qualité de ce vin pour en faire un vin si neutre.

Luc
06 Sep 2016 13:24 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Paul Ginglinger Gewurztraminer Eichberg 2007

Bonjour à tous,



CR: Gewurztraminer, Ginglinger Eichberg 2007 : Un nez expressif bien sûr mais dans la finesse et pas dans l'opulence, sur le fruit exotique, litchee, fruit de la passion, note fraiche citron vert, avec la pointe noisette, fond cire d'abeille et roche silex. La bouche est ample, large, puis l'acidulée, frais et droit qui tient l'ensemble, sur le fruit exotique, fruit de la passion, litchee, c'est "sucré" mais bien équilibré par la fraicheur, une structure qui donne de la profondeur, note citron vert, noisette, fond cire d'abeille. La finale ronde est gourmande, très belle persistante, de fruit exotique mûr, passion, litchee, note citron vert noisette et fond cire d'abeille. Très beau Gewurz, offrant le plaisir de la gourmandise classique mais surtout la profondeur et la complexité bien plus rare... Excellent 93 (17)

Amicalement, Matthieu
11 Sep 2016 18:35 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Paul Ginglinger Pfersigberg Hertacker 2012

Bonsoir à tous,



CR: Riesling, Ginglinger Pfersigberg Hertacker 2012 : Un nez superbe, aérien, agrume confit, mandarine, puis mirabelle quetsche, note miel fleur d oranger fond terpénique léger pétrole et cire d abeille. La bouche est tendue, matière aérienne, délicate, c est droit et profond, sur l agrume mûr, la mirabelle, note miel fleur d oranger, puis épice, typé safran, fond léger pétrole, cire d abeille. La finale est fraiche, belle empreinte suave, délicate, légère, très belle persistance d agrume mûr, d orange confite, de mirabelle, note épice et fleur, fond pétrole et cire d abeille. Excellent 93-95 (17,5+)

Amicalement, Matthieu
05 Jan 2017 22:53 #40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Paul Ginglinger Pfersigberg 2007

Bonsoir,

Bu pour les fêtes :



CR: Riesling Ginglinger Pfersigberg 2007 : Un nez typique, fin, de mirabelle, quetsche, note d agrume mandarine, pointe miel fleur d oranger, fond terpénique, cire d abeille léger pétrole. La bouche est ample, du volume, de la matière suave, puis de la tension, quelques sucres, qui donne le volume mais belle équilibre, sapide sur la mirabelle, puis l agrume mandarine, orange, note miel fleur d oranger, fond cire d abeille, terpénique. La finale est fraiche, ronde, acidulée, et persistance intéressante d agrume mûr, de miel fleur d oranger, fond cire d abeille, pétrole. Excellent 93 (17)

Amicalement, Matthieu
07 Jan 2017 23:43 #41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Paul Ginglinger

Bonjour à tous,



CR: Gewurztraminer, Ginglinger Pfersigberg 2007 : Un nez très séduisant, expressif, comme souvent avec le gewurz, mais sans être opulant, sur le litchi, les fruit exotiques, note fraiche floral, iris, du miel , fond cire d'abeille et craie. La bouche est large, ample, matière moelleuse, touché taffetas, mais bien structurée, droite, sapide évidemment, litchi, fruit exotique, note fleur, épice typé safran, fond cire d'abeille avec une pointe amertume. La finale est structurée, droite, aucune lourdeur, pointe amer classe, belle empreinte, et persistance longue de litchi, fruit exotique, note miel, fond cire d'abeille. Profil demi-sec. Excellent 92 (17).

Amicalement, Matthieu
18 Jan 2017 23:08 #42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7359
  • Remerciements reçus 6771
CR: Domaine Paul Ginglinger – Muscat d’Alsace – Caroline – 2014



Bue lors d'une dégustation sur le thème du muscat d'Alsace relatée ICI

Robe paille.
Beau nez, élégant et d’une belle intensité, des notes d’agrumes, notamment citronnées, s’alliant agréablement aux arômes muscatés classiques.
La bouche marie avec succès une certaine plénitude à une grande fraîcheur. L’aromatique est plus florale qu’au nez, l’ensemble procurant une sensation de finesse et de longueur, jusqu’à une finale dotée de nobles amers.
Un beau vin à majorité de muscat ottonel.
Bien +

Jean-Loup
18 Fév 2017 17:16 #43
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598
Bonjour à tous,



CR: Gewurztraminer, Ginglinger Pfersigberg 2015 : Un nez superbe déjà complexe, classique sur le litchi, le fruit de la passion, la mangue, note florale iris, fond épice, puis pierre, roche. La bouche est large, ample, bien tenue par une structure droite, c'est profond et suave à la fois, précis, délicat, du sucre dans un profil demi-sec, sur la goyave, le litchi, du fruit exotique, note agrume pamplemousse, citron cédrat, pointe flotal iris, fond pierre roche. La finale est ronde, sensation sucrée mais bien équilibrée par la fraicheur, puis de la structure qui tient le vin et longue persistance de fruit exotique, d'épice, d'agrume, fond roche. Excellent 92-94 (17-18)

Amicalement, Matthieu
12 Mar 2017 15:49 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Paul Ginglinger Riesling Drei Exa 2015

Bonjour à tous,



CR: Riesling, Ginglinger Drei exa 2015 : Un nez discret mais élégant de mirabelle, quetsche, note agrume pamplemousse, pointe miel et fond cire d'abeille puis craie. La bouche est ronde à l'attaque avec une matière suave, puis c'est droit, tendue, tonique sur la mirabelle, la quetsche, note agrume pamplemousse, orange, fond cire d'abeille et craie, pointe amande. La finale est fraiche, sèche même si une pointe gourmande se fait sentir, persistance intéressante de mirabelle pamplemousse, orange, fond cire d'abeille craie et amande TB 90 (16)

Amicalement, Matthieu
12 Mar 2017 15:57 #45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598
Bonjour à tous,

Dégusté lors de cette masterclass

CR: Riesling Grand Cru Pfersigberg 2007 (lot L42H) – Domaine Paul Ginglinger (apport Michel, merci ;-)

Terroir : Issu du lieu-dit Hertacker, parcelle en altitude au Sud-Ouest du grand Cru Pfersigberg. Conglomérats marno-calcaires de l’Oligocène en soubassement, avec abondance de cailloutis de grès du Trias dans le Hertacker, et absence de calcaire actif en surface (sol décarbonaté, riche en argiles). Exposition Est – Sud-Est. Récolté tardivement en 2007.

Le vin : Un nez expressif, fin, plus délié que les précédents, sur l'agrume mûr, la mirabelle, le fruit exotique, note frangipane, amande, miel, fond terpénique pétrole, cire d'abeille. La bouche est large, ample, matière dense, ronde, précise, bien équilibrée par l'acidité qui tend l'ensemble, pointe alcool légère, sensation sucrée, sur l'orange confite, note fruit exotique, passion, fond terpénique, pétrole. la finale est gourmande, fraiche, presque puissante et très belle persistance sur l'amertume, pamplemousse confit, fruit exotique passion, fond cire d'abeille, léger pétrole. Bien que je connaisse ce vin, je ne l'ai pas reconnu tout en ayant identifié le sol "marno calcaire". Excellent 92 (17)

CR: Riesling Grand Cru Eichberg 2007 – Domaine Paul Ginglinger (apport Nicolas)

Terroir : marno-gréseux, conglomérat marneux de l’Oligocène et du quaternaire avec éboulis gréseux du Trias. Exposition Sud. Lieu-dit Hinterer Eich.
Date de vendange : 16/10/2007 ; Alcool acquis (%) : 14 ; Sucre résiduel (g/l) : 13.

Le vin : Un nez superbe, d'hydromel, de pamplemousse confit, d'épice safran assez marqué, fond terpénique, cire d'abeille. La bouche est ample, délicate, matière cristalline au beau toucher soyeux, sur l'écorce d'orange, le quinquinat, pointe acidulée qui équilibre, belle note de safran, d'épice, fond cire d'abeille. La finale est équilibrée, gourmande, sur la finesse, la précision, dans un profil plutôt demi-sec offrant une longue persistance d'écorce d'orange, de safran, d'épice sur fond cire d'abeille. Excellent 93 (17+)

Amicalement, Matthieu
26 Mar 2017 11:21 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 598
  • Remerciements reçus 957

Réponse de bassaler sur le sujet CR: Dégustation au domaine Paul Ginglinger

Plaisirs des sens avec cette visite au domaine Paul Ginglinger. C’est Michel, maintenant en charge du domaine, qui nous reçoit et nous réserve une dégustation agrémentée d’informations sur les terroirs d’Eguisheim, et ses grands crus. Devant le niveau général très élevé, nous n’indiquerons pas d’appréciations (mais juste quelques coups de cœur).
CR:
Crémant Prestige 2014 : joli nez sur un fruité / floral frais. Tonique, rondeur et tension en bouche, avec une belle rémanence finale.
Crémant, Brut nature 2010 : très grande finesse et très grande élégance, tant au nez qu’en bouche. Belle définition sur la maturité juste des raisins. Légers amers sapides en finale. Coup de cœur.
Pinot Noir, les Rocailles 2015 : sous un premier nez un peu réduit, on perçoit une jolie corbeille de fruits rouges (cerises) et une pointe fumée élégante. Bouche veloutée, avec de beaux tannins présentant un grain de caractère. Astringence noble, certes un peu jeune. Coup de cœur.
Sylvaner 2015 : fruité immédiat. Gras en bouche, sur une aromatique anisée. Fraîcheur marquante, opulence mesurée et trame traçante. Une vraie révélation.
Pinot blanc 2015 : délicatesse et aérienneté (!) au nez, fruité sur la poire blanche. Bouche énergique, avec de la rondeur, du velouté. Un vin immédiat.
Muscat 2016 : nez muscaté avec de belles touches de roses. Bouche veloutée, un petit grain satiné, une belle fraîcheur en finale.
Riesling, Drei Exa 2015 (terroirs de calcaires sous le Pfersigberg) : riesling fin au nez, léger citronné. Bouche charnue en attaque, belle tension en deuxième bouche, rémanence et rétro-olfaction sur des amers nobles.
Riesling, Grand Cru Pfersigberg, Ortel 2015 (terroir calcaire) : nez charnu, exotique à souhait, sur les fruits. Belle bouche large, construite sur une grande minéralité, de magnifiques amers salins en finale. Un vin qui possède de la tension et de l’énergie. Coup de cœur.
Riesling, Grand Cru Eichberg 2015 (terroirs marno-gréseux) : nez moins immédiat, plus sur la retenue, la finesse et une impression aérienne. Vin construit sur la longueur, une belle chair ciselée par l’acidité, une pointe poudrée en finale. Rétro-olfaction sur la fraîcheur. Enorme potentiel de vieillissement. Coup de cœur.
Pinot Gris, les Prélats 2015 (issu de parcelles situées en bas de l’Eichberg) : nez bien construit, sur une aromatique fine et fraîche. Bouche sur un équilibre « velouté » (sec tendre), une pointe saline, pour une gourmandise fruitée. Association gras / amers du plus bel effet en finale.
Pinot Gris, Grand Cru Eichberg 2015 : le même vin, en mieux et plus développé. De la race au nez, magnifique bouche, charpentée et élégante, charnue et tendue, avec une acidité superlative. La quadrature du cercle en quelque sorte. Rétro-olfaction sur les amers. Le sommet de la dégustation.
Gewurztraminer, Wahlenbourg 2015 : explosion de roses et de fleurs capiteuses (cis-jasmone / lilium candidum) au nez. Bouche sur une sucrosité saline. Peut-être un léger manque d’énergie à ce stade.
Gewurztraminer, Grand Cru Pfersigberg 2015 : nez sérieux, sur une construction cistercienne, avec une grande empreinte. Aromatique sur la rose, bien dosée. Bouche superlative, moins explosive que le précédent mais sur une allonge plus développée. Du gras, de l’élégance, des arômes et des senteurs, une acidité « granuleuse » et des épices douces. M’évoque quelque part les syrah de noble origine. Superbe marque en finale. Coup de cœur.
Un grand merci à Michel pour cette très belle dégustation et son accueil très chaleureux.

Bruno
05 Mai 2017 10:54 #47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598
Bonjour à tous,



CR: Gewurztraminer, Ginglinger Pfresigberg 2008 : Un nez plutôt discret pour un gewurz :-), fruit blanc, puis exotique, note litchi, goyave, pointe épice poivre blanc, fond pain d'épice et un cote roche tourbé. La bouche est large, ronde, mais matière précise, sensation sucrée, mais de la tenue, voir de la fraicheur acidulée, sur le fruit de la passion plus que litchi, note poivre blanc, fond orange confite, pain d'épice, roche, un ensemble qui se tient de bout en bout. La finale est ronde, précise, fraiche, acidulée et sucrée (léger), qui titille un peu et donne un coté pointu, mais persistance intéressante d'orange, puis fruit de la passion, les épices, poivre blanc et fond pain d'épice et roche. TB-Excellent 91 (16,5)

Amicalement, Matthieu
25 Jui 2017 18:58 #48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Paul Ginglinger Riesling Drei Exa 2015

Bonjour à tous,



CR: Riesling Ginglinger Drei Exa 2015 : Un nez fin, expressif, frais, de reine claude, note agrume pomélos, pointe fleur d'oranger délicate, fond roche, cailloux, pointe tourbée. La bouche est droite, précise, belle matière ronde, c'est tendue, avec ce qui faut de profondeur, sur la reine claude, note citron, pomélos, pointe fleur d'oranger, fond de roche, de cailloux, avce un côté salé, salivant. La finale est fraiche, tonique, bien enrobée, et persistance interesante avec une pointe gourmande citron, pomélos, fleur d'oranger et toujours ce coté cailloux, salé, salivant. TB-Excellent 90+ (16+)

Amicalement, Matthieu
03 Juil 2017 22:36 #49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84596
  • Remerciements reçus 10847
Réunion du Polit-Buro du Gunthard Club

CR: Domaine Paul Ginglinger, Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles, 2005



Bobosse
Léger pétrole au nez, complété par des notes fraîches, typées menthe poivrée. Impression immédiate d’opulence et de gras. En bouche, le vin se caractérise par une sucrosité bien marquée, une richesse et une aromatique développée et un équilibre entre opulence et acidité pas encore complètement établi. Un vin encore très jeune, qui finit sur des notes épicées salines, très salivante.
Excellent aujourd’hui (potentiellement plus encore).

Oliv
Robe nettement dorée.
Nez ultra puissant, généreux sans verser dans le froufroutant ou l’écœurant, sur des notes muscatées et épicées qui enrobent de belles senteurs de fruits jaunes (pêche, raisin italien).
La bouche est assez solaire, sur une matière d'une grande richesse qui tapisse le palais.
Le vin semble d'une grande jeunesse encore, sur un volume et une liqueur amples à l'acidité bien intégrée et auxquels de beaux amers apportent un côté salivant.
Finale d'une grande complexité aromatique, avec un petit côté saturant toutefois qui devrait se fondre à la garde.
Très bien.
11 Juil 2017 21:02 #50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 86
  • Remerciements reçus 20
CR: Domaine Paul Ginglinger, Gewürztraminer Sélection de Grains Nobles, 2005
Robe jaune paille plutôt claire, nez plutôt expressif sur des notes muscatées également.
Bouche sur les arômes de fruits jaunes tels que l'ananas, la peche et la mirabelle.
Pas un monstre de puissance ni de complexité mais bati sur la finesse et l'élégance, avec des aromes précis, que l'on sirote facilement.
Bien.
En revanche je ne suis pas sur qu'il s'agisse du même vin que Bobosse et Oliv ont bu car l'étiquette de ma bouteille n'est pas celle de la bouteille d'Oliv, et pourtant je l'ai acheté au domaine.

Y aurait-il eu un changement d'étiquette ? plusieurs cuvées de GWZ SGN 2005 ?



Ludovic
09 Aoû 2017 18:35 #51
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Paul Ginglinger Riesling Eichberg 2010

Bonjour à tous,



CR: Riesling, Paul Ginglinger Eichberg 2010 : Un nez classe d'agrume mûr, pointe exotique, zeste citron vert (noisette), note ambré, fruit sec, fond terpénique pétrole. La bouche est droite, ample, matière soyeuse, sapide, agrume mûr, pamplemousse, amer classe, zeste d'orange, de quinquina, fond terpénique, cire d'abeille. La finale est fraiche au beau toucher suave/huile, sur le pamplemousse, puis l'orange, la mandarine, pointe exotique, note ambré, tourbé, fond de cire d'abeille, pétrole. Excellent 92 (17)

Amicalement, Matthieu
12 Nov 2017 18:16 #52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 598
  • Remerciements reçus 957
Ludovic, je te confirme avoir acheté la bouteille au domaine
Amicalement
12 Nov 2017 18:52 #53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598
Bonjour à tous,

A l'occasion de la venue de Michel à la maison, il s'est trouvé que 3 Pfersigberg furent bus durant le WE ainsi qu'un Drei Exa.



CR: Riesling, Ginglinger Drei Exa 2015 : Un nez séduisant, élégant, expressif, d'agrume, orange, pomélos, note fleur blanche, pointe citron vert, fond terpénique, roche. La bouche est tendue, droite, matière qui se déploie en milieu de bouche, petite pointe de vivacité, sur le citron, puis plus pomélos, note fleur blanche, citron vert, fond terpénique et pointe roche. La finale est fraiche, toujours cette vivacité, tranchant, mais une belle persistance tonique d'agrume pomélos, de citron vert, note fleur blanche, fond léger résine et ce cote crayeux, salin. TB-Excellent 90 (16)



CR: Riesling, Ginglinger Pfersigberg Hertacker 2012 : Un nez appétant, d'agrume typé pamplemousse, note florale, puis plus chaleureuse pain d'épice, thé de noel sur un fond de résine, cire d'abeille. La bouche est droite, à la matière aérienne mais dense au beau toucher soyeux, de la tension, une sensation de mousse légère, sur le pamplemousse, un peu plus amer, note pain d'épice gourmande, fond résine, cire d'abeille. La finale est équilibrée, de la tension, de l'intensité et de la finesse, tout ce que j'aime, avec ce coté enlevé, aérien, sur le pamplemousse, note pain d'épice, et fond cire d'abeille, résine. Pas super complexe aromatiquement (entre 2 ages ?) mais une structure que j'adore. Excellent 93 (17)

Et du coup le lendemain, 3 rieslings apportés par Michel. Je passe le Drei Exa 2008 qui avait un léger gout de bouchon. On commence en aveugle par :



CR: Riesling Ginglinger Pfersigberg 2009 : Un nez classe, qui fait bien mûr, d'agrume, mandarine, orange confite, note floral et d'épice, fond pétrolant. La bouche est ample, ronde, bien mûr, matière soyeuse au veau toucher satiné, mais de la structure de bout en bout qui dynamise le vin, pas spécialement de sucre ressentie, sur l'agrume mûr, gourmand, de la délicatesse, note fleur jaune un peu chaleureuse, mandarine, fond de roche et pétrole. La finale est ronde avec de la finesse, profil sec, qui reprend même de la tonicité, comme une tension sous-jacente, belle persistance d'agrume mûr, de mandarine, note florale et fond pétrolant. On sent le millésime chaud et mûr, je pars sur un Pfersigberg 2000, mais c'est trop vieux, alors j'évoque un 2006 réussi, sinon un 2009. Pa si mal, en tout cas pour un 2009, ça envoie. Excellent 92 (17)

Pour ce dernier Riesling, je vous livre le CR de Nicolas, magnifique, quel talent oenololittéraire :-) :



CR: Riesling Ginglinger Pfersigberg 2002 : Je n'avais plus recroisé ce vin depuis une fameuse horizontale de riesling 2002 organisée par Thierry Meyer à la Taverne Alsacienne en 2005. A désormais 15 ans, ce Pfersigberg 2002 offre un bouquet impressionnant de jeunesse, d'intensité, de pureté ; le fruit n'a pas pris une ride, il explose sur le brugnon... bien mûr, les fruits acidulés, le citron vert, le silex et une pointe fumée. L'attaque en bouche est juteuse, sphérique, très musclée/concentrée : l'équilibre global est rigoureusement sec mais très charnu. La structure semble s'être beaucoup étoffée au vieillissement car j'avais le souvenir d'une cuvée plus svelte et longiligne. L'ossature calcaire du Pfersigberg s'affirme sur la longueur, avec une charpente acide puissante qui prolonge le vin à l'infini et cette sensation si particulière de mâchouiller de la craie, qui marque la langue et le palais. Très grand vin, d'une jeunesse ébouriffante.

Je suis entièrement d'accord et d'ailleurs, le vin n'a pas fini la soirée... Excellent 95 (18) pour ma part (et celle de Sylvia)

Amicalement, Matthieu
19 Nov 2017 15:30 #54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Paul Ginglinger Riesling Drei Exa 2016

Bonjour à tous,



CR: Domaine Paul Ginglinger Riesling Drei Exa 2016 : Un nez droit, profond, sur la mirabelle, puis l'agrume, note épice typé orgeat, pointe presque menthol, fond légère résine. La bouche est droite, tendue, presque puissante, sur la mirabelle, note agrume orange, pamplemousse, pointe épice avec ce cote orgeat, fond résine. La finale est fraiche, vive mais bien enrobée, puissante, de la densité sur la mirabelle, note plus pamplemousse pointe épice orgeat fond résine. TB-Excellent 90-91 (16,5) Comme d'hab avec le Drei Exa de Michel, entrée de gamme superbe !

Amicalement, Matthieu
17 Déc 2017 10:10 #55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Paul Ginglinger Riesling Eichberg 2008

Bonjour à tous,



CR: Riesling, Ginglinger Eichberg 2008 : Un nez classe, très élégant, sur l'agrume mûr, pamplemousse, orange, belles notes marquées ambrées, cire d'abeille, pointe miel oranger, fond de roche et craie, silex. La bouche est droite, tendue, à l'attaque, profonde, puis belle matière enrobante, sur l'agrume, la cire d'abeille pointe oranger, Kumquat, fond terpénique classe. La finale est saline, tendue, tout en harmonie avec une belle impression sèche, sur l'agrume, l'orange, la cire d'abeille, l'ambre, fond de roche. Excellent j'adore 93 (17)

Amicalement, Matthieu
11 Fév 2018 15:03 #56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 598
  • Remerciements reçus 957

Réponse de bassaler sur le sujet CR: Domaine Paul Ginglinger Pinot Gris Eichberg 2014

CR: Alsace Grand Cru Eichberg 2014, Pinot Gris, Paul Ginglinger : vin qui se développe sur une aromatique tendre, légèrement exotique, un gras élégant pour une bouche finalement complexe, entre tension acide et rondeur avenante. Malgré sa jeunesse, très belle définition salivante sur la finale, longue, fraîche et épurée. Très Bien +
18 Fév 2018 18:28 #57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 598
  • Remerciements reçus 957

Bonjour à tous,

CR: Riesling Ginglinger Pfersigberg 2002 : Je n'avais plus recroisé ce vin depuis une fameuse horizontale de riesling 2002 organisée par Thierry Meyer à la Taverne Alsacienne en 2005. A désormais 15 ans, ce Pfersigberg 2002 offre un bouquet impressionnant de jeunesse, d'intensité, de pureté ; le fruit n'a pas pris une ride, il explose sur le brugnon... bien mûr, les fruits acidulés, le citron vert, le silex et une pointe fumée. L'attaque en bouche est juteuse, sphérique, très musclée/concentrée : l'équilibre global est rigoureusement sec mais très charnu. La structure semble s'être beaucoup étoffée au vieillissement car j'avais le souvenir d'une cuvée plus svelte et longiligne. L'ossature calcaire du Pfersigberg s'affirme sur la longueur, avec une charpente acide puissante qui prolonge le vin à l'infini et cette sensation si particulière de mâchouiller de la craie, qui marque la langue et le palais. Très grand vin, d'une jeunesse ébouriffante.


Matthieu, n'avions-nous pas gouté ce vin lors de la soirée Alsace de feu DC-Paris ?
18 Fév 2018 18:30 #58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598
Salut,
Oui, je pense que c'était celui là qui a été servi
Amicalement, Matthieu
18 Fév 2018 19:10 #59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2598
  • Remerciements reçus 2598

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Paul Ginglinger Riesling Drei exa 2016

Bonjour à tous,



CR: Riesling Ginglinger Drei Exa 2016 : Un nez séduisant fin, presque délicat d'agrume (pamplemousse, orange…), de fleur (chevrefeuille citron), pointe amande douce et fond de roche, léger cire d'abeille. La bouche est droite, tendue, voir vive bien enrobée d'une matière pleine, soyeuse, sur le citron, le pamplemousse mûr, note florale, puis plus épicée, pointe amande douce, aubépine, et fond de roche, léger cire d'abeille. La finale est saline, salivante, un gout de reviens-y redoutable, pamplemousse, citron, pointe plus frangipane qu'amande, fond de roche, de cire d'abeille. TB-Excellent 90+ 16+

Amicalement, Matthieu
03 Mar 2018 17:54 #60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck