Nous avons 785 invités et 9 inscrits en ligne

Domaine René Meyer

  • Messages : 762
  • Remerciements reçus 0

Domaine René Meyer a été créé par lanèfle

DOMAINE RENE MEYER

 
 
Domaine Rene Meyer
14 Grand Rue
68230 Katzenthal

Tél. : +33 (0)3 89 27 04 67
Fax : +33 (0)3 89 27 50 59
Mail : contact@meyer-katzenthal. com

domainerenemeyer.fr

* Facebook Domaine René Meyer

* Instagram Domaine René Meyer

  





CR: Domaine Ren& Meyer - Riesling Vendanges Tardives Croix du Pfoeller 2006

C’est dans les 14-15 euros au domaine, mais je ne sais pas s’il en reste…

Robe de nuit : Paresseuse !, On y va mollo sur la couleur, alors on reste dans l’or pâle. On fait sa belle dans le cristallin, le lumineux et on se vautre dans le verre avec des larmes très paresseuses mais peu nombreuses.

Le nez : Il est expressif avec de la cire, du naphte (c’est quand même plus écolo que « pétrole »), des fruits mûrs et confits, du pamplemousse rose, une belle note de rôti, du miel. Ca pourrait faire beaucoup si ce n’était très élégant et bien dosé.

La bouche : En voilà un équilibre remarquable de fraîcheur avec une finale vive, un peu acidulée. La sensation de sucre est présente mais légère. Une légèreté aérienne d’ailleurs. Pour les arômes mes amis, c’est une apothéose façon Remy Bricka : très fruité, expressif, nette note de figue sèche, du moka, une belle note de pêche, de l'abricot au sirop, du rôti. Et comme si ça ne suffisait pas, la finale est longue sur les agrumes, le citron confit sur un bon quart de minute, une éternité.

Et après : Comme il n’y a que 50 cl dans la bouteille, je ne peux assurer du maintient de la puissance et de l'équilibre sur plus de trois jours. Après, la bouteille est vide…

Impression générale : Un très beau vin, tout simplement.

Et avec ça, vous prendrez : Ben, une bonne terrine de foie gras pardi. Moi j’aime celle de canard, sans artifice, torchon au Sauternes ou Armagnac. Du foie avec le goût du foie, simplement. En belles tranches avec du pain brioché, quelques feuilles de mâche et des fruits confits au vinaigre. Quand j’étais gosse, on gardait les « prunes de curé », des petites mauves, pour ça. On les plongeait dans une bouillasse chaude qui était constituée de vinaigre, de sucre si je me souviens bien et d’aromates (genièvre, laurier, clous de girofle, cannelle parfois…) et on te bouffait ça pendant des mois. En Alsace, j’ai goûté des bleuets (grosse myrtille américaine) préparés comme ça.
Ce jour là, j’ai eu aussi envie d‘un confit d’oignon. Rien de plus simple. Des oignons, un liquide quelconque pour déglacer après suage au vrai beurre de ferme (là, c’était un Pinot gris) et des épices : comme pour les prunes ci-dessus en gros, mais libre cours à l’imagination… J’ai aussi ajouté quelques gros morceaux de coing (la gelée, ça va aussi), et du sucre naturellement. On laisse cuire à gros bouillons puis très lentement…
Et comme j’avais faim, je me suis coupé une patate « vitelotte » violette et après cuisson, je l’ai fait doré longuement, toujours au vrai beurre de ferme. Un soupçon de gros sel et c’est le bonheur. Tu te retrouves avec une avalanche (pas trop criarde en fait) de saveurs et de couleurs dans ton assiette et ton verre.
Pour citer mon grand ami Baloo « Aaaaahhh, ce que c’est bon de vivre ! »


Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
Le blog du rustre
04 Mar 2010 17:45 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 7

Réponse de Patrick Bottcher sur le sujet Re: Domaine René Meyer

(tu)

J'aime bien quand tu reviens.... bon, j'ai pas dit que tu devrais t'eclipser plus souvent, hein...

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
05 Mar 2010 18:44 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 762
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lanèfle sur le sujet Re: Domaine René Meyer

:D

Mon "éclipse" de LPV fut bien indépendante de ma volonté patrick...

Sinon, déjà entendu parlé de ce producteur ?


Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
Le blog du rustre
08 Mar 2010 11:11 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 7

Réponse de Patrick Bottcher sur le sujet Re: Domaine René Meyer

ben non, mais j'ai pas la prétention de tout connâitre, loin de là... toujours intéressant de lire du neuf !

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
08 Mar 2010 12:21 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 762
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lanèfle sur le sujet Re: Domaine René Meyer

Nettement moins rapicolant que le riesling évoqué il y a quelque posts...
[size=large]Gewurztraminer Vieilles Vignes. Cuvée Martin 2007.[/size]

Pépite, ô Miko l’assomme ! Oui, une pépite : franchement doré, assez foncé, limpide et lumineux avec des larmes très abondantes et tenaces.

Quand le vent du large arrive (1), respire ! Expressif du pif, aromatique même, sur la rose, le robinier. Tu le respires a-vé-pré-cô-ssion ! Parce que si tu l’agites, il devient presqu'écoeurant avec des notes de sureau et une note soufrée désagréable rappelant ces fleurs en macération à trop forte dose (pour ceux qui ne verraient pas, c'est quasi le nez dans un bouquet d'aubépine…, je sais, c'est très perso comme référence, mais bon, ça vaut l'edelweiss non ?).

La bouche du Rhône à l’Alsace : Une nature veloutée, un peu grasse. Le côté moelleux est important avec peu d'acidité, trop peu, bien trop peu. Si l'attaque est plaisante, le milieu de bouche s'efface et la finale s'effondre : plat, assez court : 6-7 secondes. Les arômes expressifs de rose, sureau, réglisse ne portent pas à sourire.

Le surlendemain, les arômes se civilisent et le vin paraît plus sec mais manquant définitivement de peps. L'amertume finale est désagréable, pas nette.

L’impression : Un vin qui rassemblePOUR MOI tous les défauts possibles du gewurz : arômes écœurants, amertume, manque d'acidité… Pas terrible.


Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
Le blog du rustre
22 Jui 2010 14:09 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 7
CR:Riesling René Meyer Katzenthal La Croix de Pfoeller 1995
Un nez très aromatique, floral, sur les épices, le citron confit et les amandes.
La bouche est minérale, sapide, belle attaque, un petit creux en milieu de bouche et un manque de tension en finale. Excellent

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
04 Jui 2015 16:27 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5603
  • Remerciements reçus 5097
CR:
Domaine René Meyer & Fils - Alsace Pinot Gris cuvée Marie 2015

Vin à la robe jaune or.
Nez sans ambiguïté pour un vin de raisin récolté en surmaturité : miel, abricot voire gelée de coing.
La bouche, à l'instar du nez, est parcourue de notes de fruits mûrs.
Un vin large, tapissant le palais et dont l'équilibre est sauvegardé grâce à l'acidité qui relève un final assez gourmand.
Pour amateur de ce cépage et de ce profil.

Bien.

Olivier
09 Oct 2016 08:30 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5603
  • Remerciements reçus 5097
 
CR:
Domaine René Meyer & Fils - Alsace Soif de Katz (millésime ?)
(50% Pinot Gris - 50% Pinot Noir)
Petit test à l’aveugle imposé par ma moitié.
La robe est d’un rose pâle qui m’évoque un peu les rosés Gris de Gris.
Le nez est très déroutant mêlant successivement des notes de violette et d’abricot qui font irrémédiablement penser à du Viognier, puis apparaissent des notes plus fruitées (fruits rouges) et un peu d’orange.
La bouche continue à me dérouter avec son entame plutôt riche, un corps assez plein et suave (des sucres résiduels ?) qui s’affine ensuite jusqu’à une finale gourmande et assez saline (dixit le fiston !).
Jolie finale, de bonne tenue pour un vin à déguster sans chichi, pour le plaisir.
Je tente un vin blanc à base de raisins noirs mais je sèche sur le reste.
Vous aurez compris que je n’ai retrouvé ni la région et encore moins les cépages ... bref rien de rien.
C’est un style, à mon avis assez clivant (on aime ou on déteste), mais plutôt original.
Aucune info retrouvée quant au millésime mais il doit probablement être récent (2019 ou 2020).
Note : 14/20.
Garde : à boire frais en apéro ou sur des plats légers.
Prix caviste chez mon boucher : 8,00€.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, leteckel, ysildur, éricH
28 Avr 2021 06:37 #8
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5603
  • Remerciements reçus 5097
 
CR:
Domaine René Meyer & Fils - Crémant d’Alsace Brut de Katz
(Assemblage de Chardonnay, Pinot Noir et Pinot Auxerrois)
Comme indiqué sur la contre-étiquette, la robe est légèrement rosée avec une bulle plutôt fine.
Le nez est dominé par les fruits rouges.
En bouche, la bulle est bien intégrée et jamais agressive, le vin délivre les arômes de fruits rouges dans un profil fin avec une finale moyenne mais avec ce qu’il faut de tonicité pour former un joli équilibre.
Un Crémant très apéritif et sans prise de tête.
Note : 14/20.
Prix caviste chez mon boucher : 10,00€.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, éricH, Gaija
29 Avr 2021 06:27 #9
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5603
  • Remerciements reçus 5097

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: Domaine René Meyer & Fils - Alsace Noir de Katz 2019

 
CR:
Domaine René Meyer & Fils - Alsace Noir de Katz 2019
Bouchon long, de type aggloméré.
La robe est très concentrée avec des reflets bleutés sur son disque.
Un nez exubérant sur les fruits rouges et noirs, petite touche d’épice.
La bouche est pleine et fruitée avec un tanin léger mais encore présent.
Jolie finale, plutôt longue, où la petite note épicée fait un retour gourmand.
En l’état, le vin est déjà savoureux mais un peu ébouriffant.
Note : 14,5-15/20.
Garde : je pense qu’il faut le laisser s’assagir quelques mois en cave pour calmer la fougue de sa jeunesse.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, Blog, éricH
15 Mai 2021 08:00 #10
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5603
  • Remerciements reçus 5097
 
CR:
Domaine René Meyer & Fils - Alsace La Barrique du Noir de Katz 2017
Bouchon très long, de type aggloméré, juste marqué sur sa base.
La robe est à peine moins concentrée que celle du Noir de Katz 2019 dégusté la veille.
Le nez est plus épanoui avec une belle note de fruits rouges, un peu d’épice aussi.
Avec l’aération apparaît une note très discrète qui évoque la torréfaction et qui est sans doute la trace de l’élevage en barrique.
La bouche est très jolie, élégante, longiligne avec un tanin un peu plus marqué que dans la simple cuvée mais nullement asséchant.
C'est un vin long, avec un fruité délicat et cette petite note torréfiée qui apporte de la complexité à la finale.
En conclusion, un très beau Pinot Noir d’Alsace, frais et fin, plutôt bien servi par son élevage car il ne le domine en rien.
Jolie découverte !
Note : 15/20.
Garde : on peut le déguster mais il affrontera quelques années de garde sans sourciller.

Olivier 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, bibi64, Vaudésir, Blog, ysildur, éricH
15 Mai 2021 08:07 #11
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck