Nous avons 1720 invités et 64 inscrits en ligne

Domaine Muré - Domaine du Clos Saint Landelin

  • Messages : 980
  • Remerciements reçus 161

Réponse de mauss.th sur le sujet Re: René Muré Pinot Noir "V" 2012

On va gouter cela prochainement alors!!

De la caisse panachée du domaine, j'ai gouté pour le moment le Silvaner Steinstück. Je nourrissais l'ambition de gouter un Silvaner alsacien de haut niveau. Patatra.

C'est bon, mais sans plus. Profil minéral, tendu, mais manque de fond en l'état, un peu monobloc et unidimensionnel. Je continue du coup à croire que seul les allemands produisent des sylvaner de haut niveau. (ah, le ptit mauss et les teutons). Mais si on met à côté le simple silvaner trocken 2012 de wittmann, il n'y a pas photo!!
14 Mai 2014 21:34 #331

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 500
  • Remerciements reçus 545

Réponse de IH1456 sur le sujet Re: René Muré Pinot Noir "V" 2012

...essaie le Sylvaner cuvée Oscar, de la même maison... vignes issues du Clos Saint-Landelin, c'est le Sylvaner de prestige de chez Muré.

Le compte-rendu de Jérôme Pérez est très intéressant, et me rassure sur la cuvée phare du domaine en pinot noir. Car le tarif est, lui aussi, au niveau d'un beau Bourgogne !

Antoine.

"en guise de sang, ô noblesse sans pareil, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le grand Georges
14 Mai 2014 22:30 #332

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: René Muré Pinot Noir "V" 2012

Thierry,
je ne pense pas qu'il faille être aussi catégorique. La cuvée Oscar est souvent très belle. J'au aussi le souvenir d'un très beau sylvaner chez Bursin (Eminence).
Et il ne faut surtout pas oublier les grands vins produits à partir de ce cépage, il est vrai sous un autre nom, dans le Valais (Johannisberg).

IH,
la cuvée phare me semble être celle nommée Clos Saint Landelin, elle aussi issue entièrement de vignes en grand Cru Vorbourg, mais comme son nom l'indique, intra muros.. Mon compte rendu à suivre.

Jérôme Pérez
15 Mai 2014 07:00 #333

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: René Muré Pinot Noir Clos Saint Landelin 2012

CR: René Muré Pinot Noir Clos Saint Landelin 2012

une robe sombre avec des tons bruns, sans opacité, on est plus sur des notes sanguines que sur des tonalités juvéniles. Nez ouvert qui associe avec bonheur les fruits rouges, comme la cerise griotte, des épices et une jolie note d'élevage qui se fond très bien à l'ensemble, sans dominer.
La bouche surprend par son volume à l'attaque, son fruit très en avant : c'est un vin charnu, soyeux avec une gourmandise évidente. Les saveurs sont complexes et confinent au floral en fin de bouche, avec beaucoup de fraîcheur en finale, des petites tannins serrés et une touche végétales qui évoque un peu la rafle.
En l'état, je lui préfère le V parce que je le trouve encore dissocié. Je ne sais pas comment le temps agira sur ce vin imposant et très réussi mais qui semble encore chercher l'union de toutes ses qualités bien évidentes.
Disons que j'ai beaucoup aimé le Clos mais que j'ai réellement craqué sur le V.

Jérôme Pérez
16 Mai 2014 21:09 #334

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559
CR: Alsace Grand Cru Riesling Clos Saint Landelin 2012 :

La robe est dorée avec des notes de jeunesse vertes, quelques reflets tilleul, belle brillance. Le nez est complexe et mêle des notes de fruit jaunes, des agrumes, avec une fine note (minérale ?) typique du riesling. En bouche, la matière est imposante et tout de suite soutenue par une fraîcheur vibrante, cette sensation étant relayée par une très fine présence de gaz. Les saveurs décelées au nez se retrouvent bien en bouche : fruits (saveurs citronnées) et sensations minérales, mais aussi des épices avec une structure bien présente et de très beaux amers en finale. La longueur est importante et laisse la bouche très fraîche, sur des notes crayeuses.
Voilà un beau riesling au début de sa vie qui est très prometteuse. Belle évolution en perspective.

Jérôme Pérez
18 Mai 2014 17:00 #335

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: René Muré - Alsace Riesling Côte de Rouffach 2012

CR: René Muré - Alsace Riesling Côte de Rouffach 2012

Une jolie présentation or pâle avec des reflets de jeunesse pour ce vin : le nez apparaît essentiellement floral : fin et délicat. En bouche , c'est un vin qui se manifeste par une très belle finesse, de l'élégance, sans doute pas un volume des plus important, mais surtout une colonne vertébrale axée et portée par la fraîcheur. Des sensations minérales apparaissent sur le finale bien vive.

La dégustation de ce vin permet une fois de plus de mesurer ce qu'est un grand terroir comme celui du Clos Saint Landelin et qui donne une dimension supérieure aux vins qui en sont issus, sans que celui-ci ne démérite.

Jérôme Pérez
18 Mai 2014 20:02 #336

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19747
  • Remerciements reçus 3343

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: René Muré - Clos Saint Landelin

Ce que je sais et clamé moulte fois (enfin au moins une :)) est que le crémant Prestige de René Muré est un superbe vin effervescent largement au niveau gustatif de nombre de champagnes, avec la magie de l'assemblage de cinq cépages traditionnels alsaciens.

Michel
18 Mai 2014 20:57 #337

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 169
  • Remerciements reçus 0

Réponse de HenryMTL sur le sujet Re: René Muré - Clos Saint Landelin

Clairement il est excellent.

Mais le Millésime 2009, c'est encore autre chose, je vous le recommande vivement.

Un très très grand effervescent. Bien meilleur qu'un Roederer Brut Premier par exemple, rien à voir et je n'exagere pas.
19 Mai 2014 02:09 #338

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: René Muré - Clos Saint Landelin


Jérôme Pérez
19 Mai 2014 06:25 #339

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 169
  • Remerciements reçus 0

Réponse de HenryMTL sur le sujet Re: René Muré - Clos Saint Landelin

Totalement d'accord avec cet avis Jérôme !

Par contre il faut veiller à ce qu'une année au moins s'ecoule entre la dégustation et la date de dégorgement, sous peine de perdre un peu en saveurs.

Le premier que j'avais déguste était excellent, mais degorge seulement 3 mois avant... alors que la deuxième que j'ai bu avait été Degorgee eun an et demi avant et c'etait encore bien différent dans le bon sens du terme!

J'en ai 6 dans ma cave et toutes degorgees en novembre 2013, je ne les ouvrirai pas avant cette date. Je vais même en faire vieillir une ou deux quelques années pour voir!
19 Mai 2014 13:10 #340

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3375
  • Remerciements reçus 872
CR:René Muré, Pinot Gris SGN Vorbourg clos St-Landelin 1990

Tomy
Couleur ambrée, nez évolué, abricot sec, pralin, nougat, agrumes... Très beau.
Un peu moins bien en bouche, ça manque d'un peu de concentration, d'épaisseur et de tension à mon goût pour être parfait. Ca reste très bon quand même, avec un peu d'acidité, du sucre mais pas trop (impression de 80-100gr) de la fraîcheur, on retrouve les arômes du nez, bonne longueur.
Un style assez fin au final.
C'est juste que j'en attendais un peu plus d'une SGN 1990. TB.

Julien
Le nez sublime de complexité sur l'ananas, le pralin, le citron confit, le raisin de corinthe et plein d'autres arômes.
La bouche est gourmande et équilibrée. Le sucre est suffisamment plaisir pour apporter matière, liqueur et gourmandise mais la tension est là, amenant fraicheur et longueur. Un vin élégant et délicieux que seule la route qui m'appelait m'a empecher de plus en profiter.
Excellent!
25 Mai 2014 13:47 #341

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: René Muré - Sylvaner Steinstück 2012

CR: René Muré - Sylvaner Steinstück 2012

la robe est caractéristique de ce cépage dans sa jeunesse, or très pâle avec des reflets tilleul. Cette robe possède de l'éclat.
Les arômes sont d'abord floraux, fleurs blanches (tilleul, acacia) et tire doucement vers des notes plus miellées.
Le vin en bouche est de bonne tenue, sans doute pas d'une ampleur confondante, mais il développe des saveurs agréables, dans une tension qui le fait rester frais et équilibre bien les amers en finale. La petite note miellée se retrouve en finale avec des sensations minérales sèches.
Bon vin sans être renversant, mais ce n'est pas non plus forcément ce qu'on lui demande.

Jérôme Pérez
27 Mai 2014 06:29 #342

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: René Muré - Clos Saint Landelin Gewurztraminer 2012

CR: René Muré - Clos Saint Landelin Gewurztraminer 2012

La contre étiquette indique un vin demi sec.

La robe est bien dorée et indique une belle richesse. Le nez est ouvert sur des notes de rose très nettes, des épices, une fine note truffée qui semble vouloir naître. Le tout est complexe.
Le vin en bouche convainc tout à fait et prolonge très bien cette première impression. Les saveurs sont bien celles que l'on a décelé au nez mais ce qui frappe c'est ce bel équilibre si particulier : Il y a certes des sucres résiduels, mais le côté corsé des saveurs ainsi qu'une impression minérale saline offre une très beau contrepoint, si bien qu'acidité, sucrosité et amertume jouent sur le fil pour trouver le point d'accord. Ce vin tend à se goûter sec finalement ou du moins cette question des sucres résiduels ne se pose pas en terme d'équilibre et surtout en terme d'accord.
Un vin très intéressant et d'une complexité vraiment remarquable.

Jérôme Pérez
27 Mai 2014 06:37 #343

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1403
  • Remerciements reçus 15
Jérôme Pérez écrivait:
> René Muré - Alsace Riesling Côte de Rouffach
> 2012

>
> Une jolie présentation or pâle avec des reflets de
> jeunesse pour ce vin : le nez apparaît
> essentiellement floral : fin et délicat. En bouche
> , c'est un vin qui se manifeste par une très belle
> finesse, de l'élégance, sans doute pas un volume
> des plus important, mais surtout une colonne
> vertébrale axée et portée par la fraîcheur. Des
> sensations minérales apparaissent sur le finale
> bien vive.
>
> La dégustation de ce vin permet une fois de plus
> de mesurer ce qu'est un grand terroir comme celui
> du Clos Saint Landelin et qui donne une dimension
> supérieure aux vins qui en sont issus, sans que
> celui-ci ne démérite.

Je reprends le CR de Jérôme pour définir le Côte de Rouffach 2010, cer je m'y retrouve bien. En revanche le volume est sur 2010 assez impressionnant pour un "non grand cru". Superbe vin de gastronomie, l'écart avec le Clos St Landelin se fera certainement avec le temps mais en l'état, le Rouffach procure un énorme plaisir! Et quel rapport qualité prix...
09 Jui 2014 13:04 #344

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 169
  • Remerciements reçus 0
CR: René Muré Crémant d'Alsace Rosé, dégorgée en janvier 2014

Après une première bouteille qui m'avait très déçu par son absence totale de goût et de nez, j'ai décidé de retenter l'expérience.

Nez sur les fruits rouges, plutot expressif, aux arômes complémentaires d'agrumes
Bouche fine et élégante, fruitée, minérale
Longueur satisfaisante

Rien à voir avec la précédente, c'est ici de bon niveau. J'explique ca par la date de dégorgement, la première bouteille avait été dégorgée seulement 1 mois avant dégustation ce qui est insuffisant.

Cela dit, les 4e de plus que coûte le rosé par rapport à la Cuvée prestige (blanc) ne sont pas justifiés. Le blanc est sensiblement au-dessus, pour un prix moindre.

Assez bien +, 13.5/20 (je mets 16.5/20 à la Cuvée Prestige)
22 Juil 2014 14:09 #345

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5944
  • Remerciements reçus 1282

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet CR: René Muré, Riesling Clos St Landelin Vorbourg 2009.

Bu lors de cette soirée.

CR: René Muré, Riesling Clos St Landelin Vorbourg 2009.

IceT: Un nez qui ne trompe pas vraiment son origine avec des notes pétrolées, de citron.
La bouche nous envoie un bon volume, c'est assez gras mais la fraicheur est là, aucunement lourd.

Cédric: Joli nez sur un panier de fruits (jaunes, blancs, agrumes...tout y passe !) c'est mur et frais à la fois. Des notes pétrolées trahissent son origine et mes comparses ne tardent pas à le loger... La bouche s'affirme d'entrée... ample, mure, doucement grasse. Une juste acidité, présente mais discrète. C'est mur, frais, fruitée.... Un vin qui cache bien son millésime solaire. Pas de pointe chaleureuse ni "surmûrie"... C'est parfaitement équilibré.. Des notes de plantes médicinales (verveine, menthe) apportent de la fraicheur et de doux amers en persistance (citron vert) de l'élégance. Bien/Très bien

JB: Très belle bouteille, élégante, mûre, élancée avec du gras, note de menthe fraiche. Miam avec les gambas marinées au fenouil sauvage.

JB
23 Juil 2014 14:18 #346

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 225
  • Remerciements reçus 0
CR: René Muré - Clos Saint Landelin Gewurztraminer Grand Cru Vorbourg 1997 vendange tardive

Ouverture de la bouteille encore bien fraîche, au nez on a du litchi de tous les côtés. Il faut attendre que le liquide se réchauffe un peu pour percevoir un peu plus de complexité.
Le litchi est toujours là, mais plus fin, vers la rose. L'ananas l'a aussi clairement rejoint dans l'assiette de fruits, avec peut-être quelques autres fruits jaunes exotiques. Le fond de vers est plus cuit, l'abricot s'est invité à la fête.
La bouche est en phase avec le nez, ça n'est pas si sucré que ça, d'ailleurs l'acidité est un peu trop saillante et pas totalement intégrée à mon goût, mais ça renforce la buvabilité, surtout en été donc je ne vais pas trop me plaindre (:D
Le vin ne fait pas son âge, la robe brille encore bien et ça reste encore bien tendu pour une VT.

Moi qui part en Asie demain, cette bouteille est une superbe invitation au voyage B)

Mickaël

Mickaël
LPV Paname
28 Juil 2014 18:22 #347

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 980
  • Remerciements reçus 161

Réponse de mauss.th sur le sujet CR: René Muré - Pinots Noir

CR: Gouté en parallèle deux pinots noir de cette maison

René Muré - Pinot Noir - Côtes du Rouffach 2011

Un vin très léger, très très léger.
Couleur très clair, nez assez simple sur la cerise et un côté épicé.
En bouche, le vin est d'une légèreté troublante. Dire qu'il est dilué serait exagéré, car le plaisir est là.
Néanmoins, je pense qu'il est très difficile de trouver un met pour l'accompagner, tellement le vin est apte à se faire écraser.
Un vin de soif, sur le fruit et un léger côté épicé.
Pour moi, c'est un rouge d'apéritif, à boire tout seul. Il se glougloute très bien et offre du plaisir, mais est tellement délicat...
Un canon très rafraichissant.

Bien +

René Muré - Pinot Noir - "V" 2012

Ici, c'est tout de même une autre histoire.
Nez fin,assez complexe, sur des notes engageantes de framboise, fraise, petit côté épicé sur la cannelle.
La bouche propose plus de mâche que le précédent, le vin déroule sa partition avec finesse, harmonie et fraicheur. Finale un poil sucrailleuse, qui aide à la facilité et à la gourmandise de cette cuvée.
Je n'ai pas encore gouté de Pinot noir d'Alsace mieux réalisé que celui la. J'ai déjà eu affaire au grand H et au clos de la faille d'Albert Mann, des pinots bien plus onéreux et ambitieux que celui ci, mais ce "V" fait mouche en plein dans le mile.
On n'est pas non plus dans le grand vin, il lui faudrait un peu plus de corps et de complexité à mon gout pour venir se frotter à des pinots d'autres contrées (Côtes de Nuits, Baden), mais beaucoup de plaisir et un gout de reviens-y redoutable.

Très Bien - -

Deux bouteilles qui laissent peu de chances de pouvoir y revenir le lendemain: elles se boivent très facilement :)o
06 Sep 2014 14:46 #348

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: René Muré - Clos Saint Landelin

lapassionduvin.com/p...

d'accord avec l'avis général sauf sur la conclusion : il y a tellement de premier crus de Bourgogne moins bons que ça !

Jérôme Pérez
13 Sep 2014 20:23 #349

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 335
  • Remerciements reçus 57
CR: René Muré - Clos Saint Landelin Gewurztraminer VT 1990
[size=x-small]dégusté fin mai[/size]
Le nez est mentholé et sur le thé vert. Il y a du litchi et de la mangue. Il est très intense.
La bouche est suave, miellée et sur le thé vert. Le sucre ne ressort pas mais il participe à la structure et l’équilibre. La longueur est énorme !! C’est un grand vin.

Olivier
03 Oct 2014 13:31 #350

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 331
  • Remerciements reçus 2

Réponse de cecchin sur le sujet CR: René Muré -Riesling Vorbourg 2007

CR: René Muré -Riesling Vorbourg 2007
Bon Riesling. Fruité mais sec. Le nez n'est pas très expressif, on est sur les fleur blanche, un peu de tilleul peut etre.
En bouche, on sent toujours les fleurs blanches et de la mirabelle.
19 Oct 2014 14:52 #351

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 169
  • Remerciements reçus 0

Réponse de HenryMTL sur le sujet CR: René Muré - Clos Saint Landelin

CR: Crémant d'Alsace Cuvée Prestige

dégorgement avril 2014

dégustée samedi soir aux côtés de Pommery Grand Cru 2005 et Cheurlin Noellat Brut Rosé

Le crémant colle une claque monumentale au Pommery.

toujours autant de plaisir avec cette bouteille, ca doit être la 30e que j'ouvre en 6 mois :D

17/20, Tres bien
20 Oct 2014 15:13 #352

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1077
  • Remerciements reçus 405

Réponse de yr sur le sujet CR: René Muré Pinot Noir "V" 2003

CR: Je goute ce vin(Pinot Noir « V » domaine Muré ) acheté l’an passé aux enchères. Le niveau est excellent, je suppose que la conservation est correcte (d’ailleurs c’est bien connu que les acheteurs avertis de vin les laissent vieillir à côté de la chaudière à fuel- petite remarque d’un commissaire-priseur auquel je posais un jour une question relative à la conservation des bouteilles vendues).

La robe est encore très foncée, plus proche d’un bourgogne jeune, voire d’un Rhône que du Pinot Alsacien. Mais je sais que le Vorbourg est passablement extrait chez Mure d’après mes quelques souvenirs de dégustation.
Le nez est un peu timide au départ, ce sont en premier lieu des notes épicées qui ont le dessus ( un peu dans le style clou de girofle). Je carafe alors la bouteille et une heure passée, le fruité se fait nettement mieux sentir, avec des nuances de cerise.

En bouche l’attaque reste très ferme, le vin est bien rond, mais les tanins sont encore assez présents. Il peut même encore vieillir 4-5 ans si l’on est amateur de vins un peu plus évolués. Une garde potentielle de 10-15 ans ne me parait pas inconvenante vu la stature ?

La finale est de bonne ampleur, elle reprend les notes du nez. Le seul petit regret à mon gout est une certaine simplicité dans l’expression, mais il faut peut-être attendre encore un peu ? cette bouteille est assurément un des meilleurs Pinot Alsacien que j’ai pu déguster (avec le Chant des oiseaux de Schueller). Je ne suis pas certain de sa représentativité car l’élevage pourra dérouter certains palais, ou est-ce un effet millésime 2003 ?

YR
30 Oct 2014 15:11 #353

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 85
  • Remerciements reçus 0

Réponse de moustafa sur le sujet Re: René Muré - pinot noir V 2003

Cela me fait penser au pinot noir LES NEVEUX 2003 de Hugel bu l'année passée.
Robe noire, bouche pleine, fermée très proche d'un Pauillac. Ce vin était un monstre et je ne parierais pas un kopeck sur son évolution.

Ce n'est que mon avis , robe très colorée et canicule, ne sont pas de bons indices pour avoir un bon pinot noir et c'est peut être ce qui vous fait penser à un élevage encore présent.

Bien cordialement.

rolly
31 Oct 2014 16:01 #354

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 948

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: René Muré - pinot noir V 2003

robe très colorée et canicule, ne sont pas de bons indices pour avoir un bon pinot noir

Et pourtant, que de superbes 2003 bourguignons...

Luc
31 Oct 2014 16:31 #355

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18559
  • Remerciements reçus 2559

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: René Muré - pinot noir V 2003

Quad j'ai goûté le 2004, j'ai été surpris par une telle force. Je pariai à l'époque en revanche sur une longue garde. Ce vin était très impressionnant et montrait beaucoup de fond (version Sain Landelin si mes souvenirs sont bons)

Depuis le style s'est affiné et vraiment sur 2012 j'ai trouvé un Pinot presque "Chambollien", surtout sur la version Vorbourg.

Jérôme Pérez
31 Oct 2014 17:14 #356

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 85
  • Remerciements reçus 0

Réponse de moustafa sur le sujet Re: René Muré - Clos Saint Landelin

oui, ce V 2012 me tente beaucoup, je pense que je vais bientôt craquer.
01 Nov 2014 16:25 #357

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • La Vie est une Fête
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 16

Réponse de La Vie est une Fête sur le sujet Re: René Muré - Clos Saint Landelin

Moustafa,

Sauf en avoir en cave ou savoir ou s'approvisionner, j'ai pu constater une rupture de stock au domaine, il y'a quelques mois déjà.

Bien cordialement
Laurent
01 Nov 2014 17:28 #358

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 85
  • Remerciements reçus 0

Réponse de moustafa sur le sujet Re: René Muré - Clos Saint Landelin

Merci de me prévenir Laurent.
Heureusement il en reste chez mon caviste.

Bien cordialement.
04 Nov 2014 14:42 #359

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 2
CR:René Muré - Gewurztraminer - Côte de Rouffach - 2011

A l'ouverture, je trouve l'ensemble très brouillon voire limite grossier avec un côté too much sur des arômes classiques du cépage.
La bouche est écrasée par le sucre mettant à mal l'équilibre.
Peinant à finir la bouteille, je la laisse de côté pendant quelques jours.

C'est finalement à J+5 qu'elle offre son meilleur visage.
L'ensemble a gagné en finesse et en précision.
Les arômes variétaux du gewurz sont toujours présents mais de façon beaucoup plus raffinée avec en prime des notes de fruits exotiques (ananas, fruit de la passion) ainsi que du poivre blanc.
La bouche est rendue confortable par la présence de sucres résiduels mais sans excès, l'acidité jouant son rôle pour rendre l'ensemble digeste.
L'équilibre est demi-sec avec un profil gourmand sur les fruits exotiques.
La finale est plutôt longue, sensation renforcée par la présence d'amers assez puissants qui demandent encore à se fondre quelque peu et qui appelle la table.

Au final, un vin qui nécessite beaucoup d'aération pour se laisser approcher et apporter du plaisir.
Bouteille à réserver pour la table plutôt qu'à l'apéro, pour ma part.

Manu
12 Nov 2014 14:51 #360

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck