Nous avons 1835 invités et 42 inscrits en ligne

Domaine Louis Sipp

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700
Bon. J'avais fait un CR qui a disparu. 
En résumé,  on a bu la bouteille mais, pour connaître bien ce que c'était,  ce n'est plus au niveau normal...
L'aromatique évoluait, outre les marqueurs classiques du riesling évolué, pour moi et assez bizarrement, entre la pomme mûre, voire plus, et le chou... ???
La bouche manquait du tonus attendu.
Cela evoluait plutôt favorablement mais n'était-ce pas dû à l'état des dégustateurs... va savoir. 
PS: ceci n'est pas un CR 

edit: le dernier verre goûté ce soir, donc le lendemain, est franchement oxydé. 

jlj
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, denaire, Gaija
13 Juil 2023 18:46 #901

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 724
  • Remerciements reçus 2563
CR: Domaine Louis Sipp, Riesling Grand Cru Osterberg 2011

Je me mets aux fourneaux pour l'anniversaire d'un être cher et décide de sortir deux bouteilles m'ayant particulièrement plu l'an passé.
Sur l'entrée daurade crue façon gravlax et salade salicorne-edamame, je sors cet Osterberg 2011 que nous avions gouté avec émerveillement ensemble au domaine fin décembre 2022.

Le vin est toujours aussi grand, avec une parenté aromatique extrême avec Kirchberg 2011 qui m'avait déjà fait très forte impression il y a deux ans lors de la verticale Kirchberg organisée par le domaine.
Je persiste à croire que quand les GC d'Étienne gardent un tout petit peu de résiduel, ça leur donne un potentiel de complexification totalement orgasmique à la garde, pour moi c'est très clair sur les 2011 comme ça l'était sur 1976 dans une plus grande mesure encore, tant que l'acidité et le "fond du terroir" sont là pour équilibrer le tout, la maturité n'est pas à craindre, et c'est comme ça qu'Étienne le conçoit d'ailleurs en dédaignant la tentation des vendanges prématurées au nom de la sacro-sainte acidité.

Bref, le nez explose de jeunesse sur un festival qui va dans tous les sens, dominé par des notes résineuses/propolis d'une extrême noblesse, suc des vosges, bergamotte explosive, menthol, de l'ananas aussi bien frais que confit, de la violette extrêmement marquée, des agrumes, une touche fumée, tout ce beau monde se canalise en entonoir dans une bouche beaucoup plus tendue que ce qu'on pourrait croire avec une trame citron vert, cachet effervescent, sel, iode, légère fumée âcre, l'équilibre entre acidité et tendreté est idéal, et comme souvent c'est seulement en finale qu'on voit bien la différence très nette entre Osterberg et Kirchberg, ici elle n'est pas filiforme et crayeuse mais au contraire large, horizontale, sur un cortège d'épices avec même une touche de café soluble, complexe, et très longue.

Bref, c'est pas ce genre de bouteilles qui va me détourner du domaine, qui est capable de proposer des bouteilles tutoyant les sommets de la région à mon humble avis.
J'aime en particulier le fait que le domaine soit capable de proposer des profils très différents à l'évolution selon les conditions du millésime.
Dans ce que je perçois, 2018 pourrait bien suivre les traces des 2011 niveau équilibre, à l'inverse de 2017 qui restera probablement dans un registre beaucoup moins baroque. Qui vivra verra !

Excellent / 17.5/20

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, denaire, sideway, Vaudésir, DUROCHER, the_ej, BATARDO, ptitcoco, Garfield, Ilroulegalet
18 Juil 2023 11:50 #902

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Bon. J'avais fait un CR qui a disparu. 
En résumé,  on a bu la bouteille mais, pour connaître bien ce que c'était,  ce n'est plus au niveau normal...
L'aromatique évoluait, outre les marqueurs classiques du riesling évolué, pour moi et assez bizarrement, entre la pomme mûre, voire plus, et le chou... ???
La bouche manquait du tonus attendu.
Cela evoluait plutôt favorablement mais n'était-ce pas dû à l'état des dégustateurs... va savoir. 
PS: ceci n'est pas un CR 

edit: le dernier verre goûté ce soir, donc le lendemain, est franchement oxydé. 

jlj

 


J'ai ouvert à nouveau une bouteille il y a quelques jours, à la fois pour la science et pour liquider le stock, et toutes les bouteilles semblent inexorablement tendre vers l'oxydation.

jlj
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gaija
29 Juil 2023 09:21 #903

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 724
  • Remerciements reçus 2563

Réponse de Gaija sur le sujet Domaine Louis Sipp

Jean-Luc et oliv, avez-vous envisagé d'en toucher un mot au domaine, ne serait-ce que pour voir si le constat est partagé de leur côté ?

Brieuc
29 Juil 2023 10:47 #904

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95720
  • Remerciements reçus 26004
Une nouvelle bouteille ouverte pour la science.
Et qui va... rassurer les troupes !


CR: Domaine Louis Sipp, Riesling Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé, 2008

Bouchon parfait, comme neuf.
Robe jaune paille très clair.
Premier nez immédiatement rassurant comparé à mes précédents essais, pur, sur le citron confit, des notes finement fruitées, entre les agrumes et le floral, avec un petit enrobage difficile à définir, entre l'amande et le minéral qui donne de la classe.
La bouche est un vrai jus d'énergie, hyper tonique grâce à une délicieuse acidité citrique mais sans aucune morsure ni aridité de sous-maturité.
Le vin déroule une cavalcade terriblement salivante et désaltérante, sur des goûts de citron jaune bien mûr et qui s'ouvre sur une finale pas très puissante mais désoiffante à souhait.
Délicieux !
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, enzo daviolo, jean-luc javaux, denaire, Vaudésir, starbuck, leteckel, BATARDO, Fred1200, Garfield
30 Juil 2023 11:11 #905

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700
Il doit m'en rester trois, donc je retenterai l'expérience. 
Personnellement, je n'ai pas envie de contacter le domaine,  ayant eu de très bons contacts avec Étienne et Martine pendant des années. 
Il n'est pas impossible que je reprenne un jour mes pérégrinations vers l'Alsace,  on ne sait jamais, et je leur en parlerais en direct. Ce que je préfère. 

jlj 
30 Juil 2023 16:31 #906

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Une nouvelle bouteille ouverte pour la science.
Et qui va... rassurer les troupes !


CR: Domaine Louis Sipp, Riesling Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé, 2008

Bouchon parfait, comme neuf.
Robe jaune paille très clair.
Premier nez immédiatement rassurant comparé à mes précédents essais, pur, sur le citron confit, des notes finement fruitées, entre les agrumes et le floral, avec un petit enrobage difficile à définir, entre l'amande et le minéral qui donne de la classe.
La bouche est un vrai jus d'énergie, hyper tonique grâce à une délicieuse acidité citrique mais sans aucune morsure ni aridité de sous-maturité.
Le vin déroule une cavalcade terriblement salivante et désaltérante, sur des goûts de citron jaune bien mûr et qui s'ouvre sur une finale pas très puissante mais désoiffante à souhait.
Délicieux !

 


Je ne sais pas ce qui peut expliquer ces différence, car, à chaque fois, mes bouchons étaient aussi parfaits.

jlj
30 Juil 2023 16:37 #907

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3020
  • Remerciements reçus 7987
Bu ici :  Le Petit Verdot - Page 5 - La Passion du Vin - Results from #120

CR: Domaine Louis Sipp - Alsace Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé 1991

 

Leteckel : Superbe nez très complexe, sur les agrumes mûrs, la truffe blanche et une très légère pointe pétrolée qui permet d'identifier le cépage (ah, la forme de la bouteille aussi !!?).
Alors que ça sent le "sucre", la vin goûte parfaitement sec et il n'y a pas, selon moi, le moindre ressenti de SR. Pour autant, la bouche n'a absolument pas l'austérité des jeunes vins du domaine car la patine du temps lui confère un vrai confort de dégustation.
Vraiment une bien belle bouteille à qui tout le monde donne a minima 10 ans de moins.

Jean-Paul B. : L'âge du Louis Sipp nous a laissé sans voix.
Le vin pétrole juste ce qu'il faut, tout est bien intégré, on est vraiment sur une très belle bouteille à maturité.
Chapeau bas au vigneron.

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, BATARDO
03 Aoû 2023 17:17 #908

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95720
  • Remerciements reçus 26004
CR: Domaine Louis Sipp, Riesling Alsace Grand Cru Osterberg, 2016

Je partage l'info à toutes fins utiles.
Vin terne, comme épuisé et dont ne transparaissait plus que des senteurs d'alcool à pharmacie.
Bouche creuse sans aucune tenue.
ED
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, denaire, BATARDO, Gaija
17 Aoû 2023 20:11 #909

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20430
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Domaine Louis Sipp

bouteille clairement oxydée
18 Aoû 2023 11:42 #910

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 724
  • Remerciements reçus 2563

Réponse de Gaija sur le sujet Domaine Louis Sipp

Je crois aussi que c'est un problème de bouteille (mais j'imagine qu'oliv ne dit pas le contraire), en décembre dernier au domaine il était encore tout pimpant.

Brieuc
18 Aoû 2023 15:07 #911

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2441
  • Remerciements reçus 2874

Réponse de vinozzy sur le sujet Domaine Louis Sipp

Problème de bouteille ? Oui. Mais étonnant (au bon sens du terme) car je prends ce domaine pour un des plus endurant de ma cave (pourtant pas la plus fraiche)  suivant celui-ci depuis notre belle rencontre chez Francis Boulard en 2000...

"Je me demande si la mort vaut la peine d'être vécue". Frédéric Dard.
18 Aoû 2023 20:54 #912

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 73
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Daddyshark sur le sujet Domaine Louis Sipp

Je découvre petit à petit le vignoble alsacien qui jusqu'à maintenant se résumait à mes souvenirs d'adolescence...c'est-à-dire les moelleux et liquoreux, mais je découvre une richesse et un dynamisme incroyables. Pour l'instant mes aventures alsaciennes se sont résumées à de petits domaines relativement méconnus, par plaisir de la découverte et pour sortir des sentiers battus.
La maison Louis Sipp avait évidemment attiré mon attention et je me demande à quoi m'attendre avec les cuvées d'entrée de gamme (riesling, sylvaner...). J'imagine qu'il ne faut pas espérer y trouver la profondeur, la garde, la longueur...des grands crus ! Mais sont-ce des vins qui permettent une bonne entrée en matière pour appréhender un tant soit peu la qualité du domaine ?
De mémoire, j'avais goûté des grands crus riesling (chez un autre producteur) qui ne m'avaient pas semblé aussi intéressants que le riesling de base du même millésime (assez jeune)... Faut-il imaginer que la richesse de ces terroirs de grands crus ne se révèlent vraiment qu'avec le temps ?
19 Aoû 2023 09:18 #913

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 466
  • Remerciements reçus 1289

Réponse de ptitcoco sur le sujet Domaine Louis Sipp

Bonjour les amis,

Les vacances familiales nous conduisent cet été en Alsace, région que je ne connaissais absolument pas, il me paraissait donc indispensable de visiter au moins 1 domaine viticole.
La lecture de ce fil et les reponses apportées (gentillement) à mes interrogations m'ont conduit, dans tout les sens du terme, au domaine Louis Sipp pour lequel j'avais reservé la visite/dégustation des grands terroirs de Ribeauvillé pour la modique somme de 20euros/pers.
Mais avant cela, j'aimerai vous raconter mon "cheminement intellectuel" qui m'a orienté vers cette région:
Mes débuts en tant qu'amateur de vin arpentant (du temps de mes années étudiantes) les SVI Paris ont démarré vers 2002, et les domaines alsaciens que je goutais m'ont laissé le souvenir de Riesling "à pétrole" et de Gewurz exubérants, bien loin de tout plaisir gustatif......J'ai donc laissé passer 20ans avant de me dire (toujours en lisant LPV) qu'il serait temps de repartir sur de bonnes bases.

L'objectif de cette visite était double: Vais-je aimer les Riesling de bon faiseur sur de grands terroirs? Vais-je trouver une alternative au PN de mes bons et chers faiseurs nuitons?

Nous arrivons ce jeudi matin au domaine Sipp, après avoir flané sur la route des grands crus, régions magnifiques, que ce pays est beaux quand on veut bien se donner la peine.....
L'accueil est fait par madame (Sipp?), vigneronne très sympathique qui nous donnera de longues explications pendant 1h30.
Le domaine fait 35hectares en bio et/ou bioD, produit 150.000blles dont un peu plus de 30% à l'export.
Les bons vignerons du secteur sont conscients de l'exceptionnelle qualité de leurs terroirs, de leurs "sous cotation" vis à vis du grand public, et des tensions mal venues au sein de la profession ralentissant l'évolution vers des appellations en 1ers crus pour les plus beaux lieu-dit.
Au total on goutera 14 vins, je n'ai pris que des notes succintes que je vous retranscrits ici:

CR: Grossberg 2019 Pinot noir:  sur sol calcaire/grès, vinifié à part depuis 2000, toute petite production de 1000bouteilles sur ce millésime, la derniere cuvée jugée suffisamment qualitative pour être commercialisée était le 2015!. Les beaux terroirs du domaine ont un passage en fut de chêne.
La robe est rubis sombre, le nez à l'ouverture de la bouteille est marqué par l'élévage, faible notes fruités, en bouche, il y a de la matière, mais le vin est peu causant. On laisse tout cela reposer dans le verre et on y reviendra 1h30 après, à la fin de la dégustation.......même si il y a eu un petit effet séquence, le vin perdra au nez ses notes d'élévages, mais je ne trouve pas d'expression typique du PN sur les fruits rouges, pas de gourmandises sur ce vin et au final pas vraiment de plaisir, c'est bien fait, mais ce n'est à ce stade clairement pas pour moi une alternative au PN burgonds (en tout cas aux miens...).
Le tarif domaine ttc de 38euros achevant mon constat.

On passe sur la gamme, essentiellement Riesling, suite à ma demande, et là mes amis c'est un tout autre film qui c'est joué !!!
CR: Sylvaner 2020: vin sec, belle minéralité, superbe tension, vin d'apéro sans prise de tête. 8 euros. Bien
CR: Pinot blanc ribeauvillé 2020: nez de pêche, abricot, en bouche le vin présente une belle tension, un bel équilibre, finale salivante. 8,5euros. Bien +
CR:Hagenau 2014: assemblage de Riesling (50%), Sylvaner (8-10%), P gris, gewurtz. Superbe nez sur les agrumes, pointe florale, belle equilibre entre tension/gras, finale un peu courte. 18 euros. Bien ++
CR:Muehlforst 2019 riesling: marne calcaire, beau nez agrumes, belle acidité en bouche, du plaisir, très jolie vin. 17euros. TB

A ce stade de la dégustation, le constat est implacable, le Riesling donne de très beaux vins, parfaitement à mon goût, et sans aucune note de pétrole!
Notre hôte me confirmera que lors de ses débuts en cave, à léépoque de ses beaux-parents, celle-ci sentait la "pompe à essence"......notes petroleuses de raisins vendangés pas à leur optimum (noté l'euphémisme) et soumis à des "triturations" post vendanges souvents néfastes...

CR:Steinacker 2020 riesling: sol de graves pieds de côteaux, on est un cran au dessus, equilibre d'école, belle longueur, mon 1er coup de coeur. 17euros. TB++

On passe ensuite aux grands crus, et là, je dois avouer avoir pris une grosse tarte (pas flambée) dans la tronche!!!! 
Les grands Riesling sont tout simplement bluffants, pour des tarifs entre 28-30euros on prends autant de plaisir voir plus que sur certains terroirs de la côte de beaune à tarifs parfois équivalents (Saint Aubin) et souvent plus élevés (Meursault).
CR:Grand cru Kirchberg de Ribeauvillé 2018 riesling: terroir pentu, argilo-calcaire, belle pureté du vin, equilibre top, toujours cette balance à dominante de minéralité et pointe de gras. 30 euros.Excellent
CR:Grand cru Kirchberg de Ribeauvillé 2016 riesling: mon second coup de coeur. Le vieillissement du Riesling donne une superbe patine au vin, longueur++, magnifique. 30 euros. Excellent +

CR: Grand cru Osterberg de Ribeauvillé 2017 riesling: sol calcaire, plus froid que le Kirchberg. Mes amis, ce vin est une veritable "dinguerie"!!!  Il y a tout ce que j'aime dans un grand vin blanc!
nez superbe d'agrumes, pointe fruits jaunes, en bouche équilibre d'école, finale sublime, longueur salivante, bordel ca vaut 28euros!!!! Si j'étais LVMH je signerai un chèque lundi matin...
CR: Grand cru Osterberg de Ribeauvillé 2011 riesling: le premier nez est un peu perturbant, mais l'aération laisse apparaître des notes evolutives fruits jaunes mûrs, pointe patissière, la bouche est sublime, faut aimer les vieux riesling, mais je trouve cela top, longueur extraordinaire. 28eurs. Excellent ++

Voilà, je remercie la vigneronne pour son accueil, sa gentillesse et son attention auprès de nos 2 ados qui auront aussi droit à leur dégustation.
Je découvre une nouvelle région viticole pour étoffer mon ignorance abyssale du monde du vin, le riesling et ses grands terroirs seront une révélation pour moi au cours de ce séjour en terre alsacienne.

Merci LPV, et pour laisser ouvert le débat, je compte du coup retourner en Alsace, dès lors quels autres domaines, selon vous, égalent ou surpassent celui-ci?

bises

OAC
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, breizhmanu, DUROCHER, Papé, Agnès C, Frisette, leteckel, LLDA, the_ej, BATARDO, Gaétan, Kiravi, Garfield, Gaija, Ilroulegalet
19 Aoû 2023 12:19 #914

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Domaine Louis Sipp

L'accueil est effectivement fait (normalement) par Martine, épouse d'Étienne Sipp.

jlj
19 Aoû 2023 21:23 #915

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 290
  • Remerciements reçus 503
CR: Domaine Louis Sipp, Riesling Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé, 2008

Une nouvelle bouteille ouverte pour la science.
Et qui va... rassurer les troupes !


CR: Domaine Louis Sipp, Riesling Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé, 2008

Bouchon parfait, comme neuf.
Robe jaune paille très clair.
Premier nez immédiatement rassurant comparé à mes précédents essais, pur, sur le citron confit, des notes finement fruitées, entre les agrumes et le floral, avec un petit enrobage difficile à définir, entre l'amande et le minéral qui donne de la classe.
La bouche est un vrai jus d'énergie, hyper tonique grâce à une délicieuse acidité citrique mais sans aucune morsure ni aridité de sous-maturité.
Le vin déroule une cavalcade terriblement salivante et désaltérante, sur des goûts de citron jaune bien mûr et qui s'ouvre sur une finale pas très puissante mais désoiffante à souhait.
Délicieux !


 

Dernière bouteille ouverte hier
Bouchon parfait également, la robe est d'un jaune légèrement doré bien plus soutenu que les précédentes.
Dès l'ouverture, le terpénique est bien présent, puis le vin s'ouvre sur des notes d'agrumes, dominées par le citron et quelques notes florales.
En bouche, le vin est un peu plus rond que les précédentes, mais heureusement l'acidité est toujours suffisamment présente pour garder une certaine tonicité. Le citron domine nettement; avec un petit côté acidulé inédit.
La sensation alcoolique est très discrète ... évoquant un peu les petits cousins germaniques.
En milieu de bouche le citron doux est rejoint par des notes de pamplemousse qui donnent un équilibre très intéressant sur la finale.
Très joli accord avec un poulet au citron.
TB

Pour revenir au "débat" initial, j'ai trouvé la bouteille assez différente de ses soeurs ... toutes bues assez jeunes.
Sachant que j'utilise des armoires à vin, qui ont tendance à "cryogéniser" le vin, peut être que ce Kirchberg 2008 est susceptible d'un vieillissement parfois un peu plus rapide que supposé.
En rédigeant ces lignes, je me souviens que ma dernière bouteille de l'excellent GC Hengst Samain (de chez Jossmeyer) sur le même millésime a connu une évolution similaire.

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, jean-luc javaux, denaire, Vaudésir, Med, leteckel, BATARDO, Garfield, Ilroulegalet
21 Aoû 2023 15:54 #916

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1810
  • Remerciements reçus 4450
CR: Domaine Louis Sipp, Riesling Grand Cru Osterberg 2012, Alsace
100% Riesling / Vignes plantées sur un terroir marno-calcaro-gréseux et de sols caillouteux, orientées au Sud Sud-Est / alc. : 13%

Après avoir eu une très bonne expérience sur un riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2012 il y a quelques mois, je tente maintenant ma chance sur l’autre GC du domaine … avec le même résultat probant !
 

Robe : légèrement dorée (pas autant qu’attendu sur un vin de plus de 10 ans d’âge), relativement nette.

Nez : fruits jaunes voire légèrement exotiques, agrumes, un soupçon de miel, hydrocarbures.

Bouche : assez élancée, toujours sur une aromatique conjuguant fruits jaunes, fruits exotiques, agrumes, un peu d'amande, légères notes miellées et florales, hydrocarbures. L’ensemble est sous-tendu par une acidité mûre et une minéralité qui confèrent au vin une noble austérité. Belle longueur pour un vin faisant encore très jeune et qui en a manifestement encore sous le pied.

Et à propos de pied, j’ai vraiment pris le mien. Très bien : 16+/20.

Fred 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, letournaisien, breizhmanu, Nicoco, Papé, Med, leteckel, BATARDO, ptitcoco, éricH, Garfield, Ilroulegalet
27 Sep 2023 23:41 #917
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4140
  • Remerciements reçus 3924
Atelier dégustation saison 2023-2024 - 3ème séance "Avancés" : Sancerre & surprises

Nez sur le litchi, les fleurs blanches. Bouche élégante, juste marquée par une trace de sucres résiduels (demi-sec léger). C’est très bien fait, équilibré et agréable, mais la longueur est un peu courte. Vin un peu fermé ?
Tout le monde pense à un gewurztraminer, plutôt 2019/2020 : le cépage ne fait pas de doute, c’est le CR: Gewurztraminer Bio’s 2016 du domaine Louis Sipp, payé un très bon prix grâce à une promo en début d’année sur un site bien connu des LPViens, qui a malheureusement fermé (mais l'histoire continue sous un nouveau format)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, letournaisien, BATARDO
10 Déc 2023 21:48 #918

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1184
  • Remerciements reçus 6285
CR: Domaine Louis Sipp, Riesling Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé, 2015

 


Après un Boxler Brand 16 la semaine dernière, nouvelle incursion en Alsace pour accompagner une poularde au riesling et à la truffe. 

Ouverte 4h à l'avance, ça lui a fait du bien, au moment de la dégustation on a un très joli nez complexe que je ne pourrais pas détailler dans son intégralité, mais pas 100% typique Riesling comme le Boxler semaine dernière, là on a de l'abricot à peine mûr, du floral, pas de terpènes, c'est fort élégant. La bouche est agréable, un peu joufflue (on sent les sucres résiduels malheureusement ce qui diminue un peu le plaisir à mon gout), mais une juste tension rafraichit l'ensemble sur les agrumes.

C'est un vin savoureux qui a une bonne réserve avant d'atteindre la plénitude je pense, ces SR vont le porter loin probablement. 

Bien + / Très bien

Et du coup, au débat entre Boxler et Sipp, mon choix est vite fait même, plus de tension dans le Sipp 

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, letournaisien, Papé, leteckel, BATARDO, Fred1200, Vyat, Kiravi, Vesale
07 Jan 2024 20:18 #919
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3020
  • Remerciements reçus 7987

Et du coup, au débat entre Boxler et Sipp, mon choix est vite fait même, plus de tension dans le Sipp
 


Ca démarre fort l'année 

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir
07 Jan 2024 20:30 #920

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6472
  • Remerciements reçus 6558

Et du coup, au débat entre Boxler et Sipp, mon choix est vite fait même, plus de tension dans le Sipp


 


Ca démarre fort l'année 


C'est la fête du Sipp 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel
07 Jan 2024 20:33 #921

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck