Nous avons 1103 invités et 53 inscrits en ligne

Domaine Zind Humbrecht

  • Messages : 4420
  • Remerciements reçus 1561

Vaudésir a répondu au sujet : CR: Domaine Zind Humbrecht Muscat 1983

CR: Domaine Zind Humbrecht Muscat 1983

Stéphane:La robe est claire qui fait très jeune, nez s’orientant vers le raisin, la bouche est légèrement perlante ? un encéphalogramme linéaire, très plat, il y a du vin mais cela semble un peu dépassé, personne ne voit le cépage, Sylvaner, Pinot Blanc, un assemblage, la cuvée des chasseurs? sont cités au hasard. +

Vivien:La robe est or clair. Un nez de champignon, de sous-bois d’abord, s’ouvrant sur des fruits exotiques en fin de nez puis sur du litchi et de l’abricot. La bouche est pour moi fatiguée, champignonnée, carton mouillé, relativement décharnée et tient par son acidité. Ce n’est pas ma tasse de thé je l’avoue. Je pars sur très un vieux sylvaner en pensant à une année riche. Très moyen

En savoir plus sur lapassionduvin.com/f...

Stéphane
#1531

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5658
  • Remerciements reçus 459

Jean-Bernard a répondu au sujet : CR: Domaine Zind Humbrecht, Riesling "Clos Windsbuhl" SGN 2008

CR: Domaine Zind Humbrecht, Riesling "Clos Windsbuhl" SGN 2008

Bu lors de cette soirée, septembre 2017.

Nez citronné, confit, le coing, le safran, la violette. Grand nez de liquoreux!
Grosse liqueur en bouche, complexe et intense.
C'est superbe!

JB
#1532

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1399
  • Remerciements reçus 13

hopla67 a répondu au sujet : Domaine Zind Humbrecht, Riesling "Clos Windsbuhl" SGN 2008

Ce vin avait été présenté il y a quelques années au domaine lors de la présentation des millésimes. Ce Windsbuhl 2008 SGN avait été présenté en dernier et il est tout simplement époustouflant. Le seul vin comparable (voire légèrement supérieur car un peu plus âgé) était le Clos Jebsal SGN 01, grandiose.
#1533

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82791
  • Remerciements reçus 8250

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Zind Humbrecht, Alsace Riesling, Clos Windsbuhl, 2008

Bu chez Benji

CR: Domaine Zind Humbrecht, Alsace Riesling, Clos Windsbuhl, 2008



Oliv
Robe assez nettement dorée.
Superbe nez qui fait voyager car en aucun cas frappé des marqueurs riesling classiques d'hydrocarbures.
Les senteurs sont un parfait compromis de notes florales et très finement exotiques qui forment un ensemble d'une générosité très agréable qui ne verse pas dans l'opulence. En gros, ça renifle entre le Chablis parfaitement mûr et le beau mâconnais bien né !
Mais pour moi, pas possible en bouche que ce soit du chardo !
Si l'attaque se pose sur une petite sucrosité, elle est immédiatement propulsée par une acidité magnifiquement intégrée, avec un toucher salivant et au moelleux sans gras qui signe le beau riesling.
Le vin déroule un charme aromatique redoutable et ce point d'équilibre confortable tout en maîtrise le rend assez irrésistible.
Ajoutez une finale qui pousse fort sur le palais et rien à dire, on est en présence d'un superbe vin !
Délicieux ! (tu)
Et rassurant sur l'état d'évolution du cru par rapport à certains essais précédents qui m'avaient un peu inquiété.

Marc
L'Alsace a frappé fort pour le coup, avec un Windsbuhl 2008 bien plus fringant que la dernière fois, totalement irrésistible sur un mélange de fruits exotiques et de citrons jaunes et verts, sa bouche élancée mais affichant un confort certain et une belle finale.
#1534

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5074
  • Remerciements reçus 313

ols a répondu au sujet : CR: Domaine Zind Humbrecht - Gewurztraminer - Herrenweg de Turckheim 2012

CR: Domaine Zind Humbrecht - Gewurztraminer - Herrenweg de Turckheim 2012
Bouchon bouché de cire.
Ouverture au déboté



Robe doré avec de légers reflets verts.
Très beau nez qui s'ouvre sur l'ananas victoria, la rose, et le citron très mûr rapidement suivi par de la confiture de litchi.
Attaque en bouche tonique et sapide. Superbe trame acidulée laissant un trait de gingembre qui restera le fil conducteur de ce vin.
Les agrumes confites et le quetsche agrémentent ce jus d'une parfaite harmonie. J'adore ! :)
Final sur la tarte au quetsche finement réglissé.
Etonnamment, comparée au 2010 bu il y a 2 ans, se vin se goute plutôt sec malgré une richesse évidente.
Magie du Gewurztraminer, chez Zind, ou clairement le talent ne manque pas pour faire ressortir le meilleur de chaque cépage millésime après millésime !
Très beau vin ! :miam:
#1535
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Romain.V

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1399
  • Remerciements reçus 13

hopla67 a répondu au sujet : CR: Pinot gris, Zind Humbrecht Herrenweg de Turckheim 2010

CR: Pinot gris, Zind Humbrecht Herrenweg de Turckheim 2010

Robe légèrement ambrée, le nez est intense sur les fruits jaunes et exotiques avec un côté fumé (que je retrouve plus ou moins suivant les bouteilles, question de lot?).
En bouche, les sucres commencent à se fondre (le vin est en indice 3), la richesse et l'amplitude, la longueur sont remarquables à ce niveau d'appellation. L'acidité est bien présente, et j'apprécie particulièrement ce vin pour le nombre d'accords possibles (volaille en sauce, poisson avec sauce bien relevée, fromages, dessert peu sucré...).
Christophe
#1536

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2405
  • Remerciements reçus 606

Nathenri a répondu au sujet : Domaine Zind Humbrecht - Clos Saint Urban - «Pinot Gris 2004

CR:
Bonjour à tous.

Bouteille bue lors d'une superbe dégustation chez Jean-Loup.

4ème vin :

Œil : Très belle couleur jaune, assez foncée, tirant vers un début d'ambrée. Très beaux reflets très très dorés. De belles larmes grasses et larges sont présentes.

Nez : Très présent d'entrée. Beau panier de fruits confit, exotique, de sucre d'orge. Puis fruits jaunes très murs, presque confit. Néanmoins, belle fraîcheur.

Bouche : Très jolie matière, assez riche et grasse tout en gardant une belle fraîcheur. Quelques épices fines et un côté fumé sont également présents. Belle complexité et belle persistance.

Il s'agit de :


Alsace - AOC Alsace Grand Cru - Domaine Zind-Humbrecht - Clos Saint Urban - «Pinot Gris 2004» - 16% - 100% Pinot Gris.

Nathenri
#1537

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 120
  • Remerciements reçus 19

samgriz a répondu au sujet : Zind Humbrecht - Riesling Clos Saint Urbain Rangen de Thann - GC 2007

CR: Zind Humbrecht - Riesling Clos Saint Urbain Rangen de Thann - GC 2007

CR de mémoire.

Très beau nez de fruits à noyau avec fine tension acide, touche de pierre à fusil.

En bouche, le vin s'élance sur une matière crémeuse d'abricots qui enveloppe une juste acidité, on goute le noyau et la minéralité est concentrée. C'est long mais ne s'élargit pas tellement. Retour de pierre à fusil (volcanique) en rétro-olfaction.

Très bien conçu mais manque un peu de gourmandise, d'ampleur fruitée et même de tension pour être extra.
#1538

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 74
  • Remerciements reçus 49

Romain.V a répondu au sujet : Zind Humbrecht - Pinot Gris Grand Cru, Rangen de Thann 'Clos Saint Urbain' 2009

CR: Zind Humbrecht - Pinot Gris Grand Cru, Rangen de Thann 'Clos Saint Urbain' 2009

Indice 3
Joli nez fumé, sensation de pierre mouillée, prune, encaustique, quinquina, léger botrytis.
Bouche douce, classe, peu d'acidité mais pas mou pour autant, le vin est «vibrant», sur des aromes de prune reine Claude et d'écorce d'orange.
Finale longue, ronde et fumée, étirée par de beaux amers presque tourbés façon whisky.
Très bon accord sur un poulet au curry jaune.

Romain
#1539

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6845
  • Remerciements reçus 4443

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR : Domaine Zind-Humbrecht – Alsace Grand Cru – Pinot Gris – Rangen de Thann –

CR: Domaine Zind-Humbrecht – Alsace Grand Cru – Pinot Gris – Rangen de Thann – Clos Saint-Urbain – 2004

Bue lors d'une dégustation éclectique relatée ICI

Bouteille ouverte pendant une heure puis passage en carafe pendant une heure et demie supplémentaire.

Henri
Voir ci-dessus, avec la photo en prime.

Florian
La robe est vieil or.
On a un nez de plantes médicinales, avec des notes fumées assez marquées, portant sur le bacon grillé, et un côté un peu tourbé/malté.
La bouche est chaleureuse, sur le caramel au premier abord. On est rapidement saisi par un équilibre de demi-sec, un peu surprenant initialement. L'aromatique est riche, sur les fruits jaunes mûrs, le coing, un côté confit et exotique également. On retrouve une belle acidité qui dompte ce vin, avec une finale longue, légèrement épicée et réglissée.
C'est Très Bien à Excellent (16,5/20), je partais sur un chenin demi-sec. Ce qui est surprenant, c'est qu'il ne s'agisse que d'un Indice 1, titrant 16%...alors qu'on a clairement une sensation de sucrosité, on ne retrouve aucune sensation alcooleuse.

Jean-Loup
L’or de la robe est très ambré. Sa densité annonce déjà un vin riche et ample.
Le nez puissant et complexe va dans le même sens : des fruits exotiques, du coing et des notes fumées et épicées prégnantes constituent un ensemble somptueusement baroque.
La bouche confirme par son volume, son opulence et sa densité renforcée par une nette sensation de sucre (j’aurais dit 20 à 30 g mais la contre-étiquette annonce un indice de sucrosité de 1). L’acidité structurante et bienvenue apporte une certaine finesse et contribue à la très belle persistance. L’alcool (16° !) n’est pas directement ressenti, en tout cas pas à ce niveau, mais il contribue, ainsi que la finale anisée et réglissée, à renforcer ce côté « too much » du vin.
L’accord de saveurs est excellent avec une poêlée de lotte exotique, mais la puissance du vin lui fait dominer le plat de la tête et des épaules.
Très Bien +(+) mais dans un style particulier que je sais aussi apprécier, à condition de ne pas en abuser !

Vivien
Superbe robe or orangé.
Un nez de pâte de fruits, de raisins secs, de fruits blancs, de fruits exotiques, de notes fumées, de mangue, de fruits de la passion.
La bouche est de belle richesse, avec de la puissance et une impression de sucres résiduels assez présents, avec des notes de coing, de fruits exotiques, de pâte de fruits, de kumquat, de fruits de la passion, toujours avec cette note fumée très subtile et une belle acidité basale. Un vin de grandes densité et matière, très pur et très racé. Magnifique bouteille qui me ferait partir sur une complantation de Deiss (Schoenenbourg par exemple ???).
Excellent
Incroyable, je ne l’ai pas du tout goûté comme ça en juillet dernier, sur un équilibre riche et dense certes, mais bien sec. Bien que d’indice 1 dans le cas présent, je n’aurais pas trouvé aberrant que l’on me dise qu’il y ait entre 20 et 50 grammes de sucres résiduels à l’origine.

Eric
La robe est entre l'or intense et le cuivre.
Le nez fait très mûr, entre mirabelle, mangue et pomme caramélisée, le tout souligné par de belles notes fumées. Rien qu'au nez, c'est du bonheur.
La bouche est toute en rondeur , caressante, sensuelle, tendue par un fil invisible,car on on ne perçoit pas l'acidité en tant que telle. La longue finale est d'une grande intensité, marquée par ces notes fumées. Superbe ! L'aromatique a guidé certains vers le plus grand terroir volcanique de France.

Julien
La robe est très dorée.
Le nez est vraiment magnifique, version liquoreux, sur les fruits exotiques frais, mais sans le sucre.
La bouche est vraiment très riche, à la limite pour moi avec une sensation alcooleuse en finale. Un vin puissant qui appelle la table.

Florent
Nez de liquoreux, fruits exotiques, pomme et coing, qui dégage beaucoup de puissance.
Cette grande puissance se confirme avec la bouche, grosse matière, épicée et fumée. Les sucres sont légers. Grosse longueur avec de léger amer. L’alcool est relativement maitrisé malgré les 16%.
Très Bien +(+)


Jean-Loup
#1540

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6045
  • Remerciements reçus 1566

Marc C a répondu au sujet : CR: Domaine Zind-Humbrecht, Riesling Clos WIndsbuhl, 2008

CR: Domaine Zind-Humbrecht, Riesling Clos WIndsbuhl, 2008

Aromatique immédiatement charmeuse : des fruit blancs et exotiques, des agrumes accompagnés de notes minérales et terpéniques
La bouche se présente sous son meilleur jour, de la densité et de la richesse parfaitement équilibrées par un trame acide qui donne de l'allant et de l'impact. Persistance incroyable, très intense, par vague !

Entre ce Windsbuhl et le Haut Bailly 89, on n'a pas été malheureux ce WE !

Marc
#1541

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 145

farandolier a répondu au sujet : CR: Domaine Zind Humbrecht - Gewurztraminer Wintzenheim 2006

CR: Domaine Zind Humbrecht - Gewurztraminer Wintzenheim 2006

Robe vieil or

Nez délicat mais expressif sur la rose séchée, le litchi, les fruits secs et pointe de miel

En bouche, l'attaque se fait enrobante, l'acidité a disparu mais le milieu de bouche se tient quand même, sur un fil presque évanescent sur le raisin sec, la rose et le pains d'épices, avec une très légère perception de résiduels. La finale est de bonne facture mais un petit peu courte sur le miel et le pain d'épices.

Un vin qui a dépassé sa phase d'apogée mais qui a encore de belles choses à dire.
#1542

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 510
  • Remerciements reçus 396

Raisin breton a répondu au sujet : CR: Zind-Humbrecht, Clos St-Urbain Pinot Gris, Alsace GC Rangen de Thann 2001

Dégusté ici

CR: Zind-Humbrecht, Clos St-Urbain Pinot Gris, Alsace Grand Cru Rangen de Thann 2001
Nez assez intense, d’abord sur le miel et les fleurs. Puis viennent les fruits : litchi, poire cuite, figue. En bouche, après une attaque assez vive, le vin s’élargit sur un milieu de bouche moelleux. La finale est large, fruitée et fleurie, mais la longueur moyenne au mieux.

Seul, je lui trouve un aspect un peu massif. Mais l’accord avec figue/bacon/gorgonzola lui offre un supplément de longueur et de tension qui donne un équilibre réussi.

JB
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
#1543

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 112
  • Remerciements reçus 28

c mathieu a répondu au sujet : CR: Zind-Humbrecht, Gewurztraminer Vieilles Vignes,Vendanges Tardives 2010

CR: Zind-Humbrecht, Gewurztraminer Vieilles Vignes,Vendanges Tardives 2010
Robe dorée.Nez ouvert et agréable,où l'on ne retrouve pas les arômes classiques de rose et de litchi.A l'aveugle,je n'arrive pas à identifier le cépage.La bouche est complexe et riche(il y a 130 g de SR,d'après le site du domaine) mais l'acidité présente suffit à équilibrer le vin magnifiquement:malgré la richesse,c'est frais,droit et tendu.L'ensemble est d'une très grande finesse.La bouteille se vide à grande vitesse...
A ce jour,ma meilleure vendange tardive sur ce cépage!
Excellent +
Mathieu
#1544

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8025
  • Remerciements reçus 882

hyllos a répondu au sujet : CR:Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

Ce qui me donne l'idée de confronter mon avis sur ce vin (le même on dirait).

Extrait de ce post : les bouteilles de fin d'année

On va terminer, une fois n’est pas coutume sur un vin de dessert français. J’ai opté au détour de la cave pour un CR:Gewurztraminer VT 2010 de Zind-Humbrecht. Certes, ça n’est qu’une VT et c’est peu de sucre pour faire face à un dessert. Ceci dit, le dessert étant soft, c’était jouable. Le vin n’est de toute façon pas au niveau. Aucune ombre de Gewurz au nez, c’est juste un vin en surmaturité comme on en ferait des dizaines. Cette bouteille est dépourvue du moindre intérêt, bien qu’elle reste fort buvable. C’est un vin tout à fait standard. 72/100 Il souffre énormément de la comparaison la veille avec un Auslese *** 2010 de Karl Erbes de la veille, qui avait tout un conte à raconter. Voilà qui ne me rapproche pas des vins liquoreux français.

Explications supplémentaires : le sucre est très bien intégré mais l'aromatique est complètement standard. Aucune trace aromatique du Gewurztraminer, ce qui pour moi signe un échec flagrant (car ça signifie probablement que le vin a été trop oxydé). Du coup c'est tout à fait standard et la longueur n'a rien d'intéressant, assez courte de surcroît. En somme, je ne vois pas l'intérêt de ce vin, sinon qu'il n'est pas mauvais... ça m'a bien gâché la fin du réveillon.
#1545
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 112
  • Remerciements reçus 28

c mathieu a répondu au sujet : Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

Etonnant Matthieu,ces différences de perceptions...Nous sommes au moins d'accord sur un point:ce gewurztraminer ne ressemble pas à un gewurztraminer!Pour autant,ne n'y vois pas d'oxydation(je n'y retrouve pas les marqueurs des vins oxydatifs)...Enfin,je ne suis qu'un petit amateur,c'est toi le pro!;) Il me reste 2/3 bouteilles,je ferai attention la prochaine fois.
Mathieu
#1546

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6845
  • Remerciements reçus 4443

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Riesling, Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

c mathieu a écrit : Enfin,je ne suis qu'un petit amateur,c'est toi le pro !

Ce qui est bien, Mathieu et Matthieu, c'est qu'il n'y a pas de pro ou de petit amateur sur LPV : tout le monde peut donner son avis et c'est ce qui en fait sa richesse car les ressentis sont différents, certes en fonction de son expérience mais aussi de son palais.

Jean-Loup
#1547
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux, c mathieu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8025
  • Remerciements reçus 882

hyllos a répondu au sujet : Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

c mathieu écrit: Etonnant Matthieu,ces différences de perceptions...Nous sommes au moins d'accord sur un point:ce gewurztraminer ne ressemble pas à un gewurztraminer!Pour autant,ne n'y vois pas d'oxydation(je n'y retrouve pas les marqueurs des vins oxydatifs)...Enfin,je ne suis qu'un petit amateur,c'est toi le pro!;) Il me reste 2/3 bouteilles,je ferai attention la prochaine fois.
Mathieu


D’abord, que je sois pro et toi amateur n’a aucune espèce d’importance. Que quelqu’un goûte plus de vins que toi, à la rigueur, peut justifier une différence de cet ordre, mais le statut en soi n’implique pas la compétence.

Ensuite, je trouve qu’au contraire notre divergence n’est que superficielle. C’est notre évaluation finale qui diverge. Mais toi, tu exprimes ton plaisir et moi, je donne plus une analyse « abstraite ». Je ne sais pas par ailleurs le recul que tu as sur les liquoreux, mais c’est de mon côté un type de vin que j’aime beaucoup et que donc, je goûte beaucoup.

Je m’explique un peu, cependant. Un liquoreux est à mon sens difficile à juger car la présence de sucre rend tout de suite le vin expressif et donc on a par défaut une approche positive et on surévalue les vins. Outre l’équilibre, qui est vital (et qui est très bon sur cette VT), c’est la complexité aromatique par delà la densité en sucre qui peut définir le succès, la qualité ou non.

C’est en celà que cette VT pèche, car les arômes qu’on pourrait attendre sont absents, on ne trouve ici pratiquement que des arômes que je qualifierai de « sucrés ». Je parle d’oxydation car l’oxydation de ce type de vin en début de vinif ou avant entraîne la disparition des arômes les plus fins. Et la grande difficulté des cépages aromatiques en VT (Gewurztraminer, Muscat), c’est justement de parvenir à conserver ces arômes. Au cas contraire, on trouve au final un vin très simple et standard, sans aucune spécificité. Finalement, un truc facile qu’on peut faire partout et avec n’importe quel raisin, pour peu qu’on ramasse un peu trop tard sans trop se poser de question.

Je note mal ce vin dans l’ensemble car il n’a aucune personalité et relève de cette masse de liquoreux qui n’existe que parce qu’on l’a fait et qu’il faut bien le vendre. Je pense d’ailleurs après coup, qu’il n’est pas tout à fait étonnant non plus que Zind-Humbrecht ait liquidé ce lot à vil prix sur venteprivée.com .

Cependant, on peut aussi prendre en compte que ma bouteille ait pu être en deça, on est quand même sur des demies et les variations peuvent être importantes, même sur des liquoreux. J’en ai encore 5, donc je vais regoûter ça bientôt... si j’en trouve la motivation ;)
#1548
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, c mathieu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 112
  • Remerciements reçus 28

c mathieu a répondu au sujet : Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

Merci beaucoup pour tes explications Matthieu,je comprends mieux nos évaluations différentes.Peut être encore une explication,au delà des variations de bouteilles:j'ai bu ce vin pour lui même à l'apéro vendredi soir.Il me semble que tu l'as bu en fin de repas(si j'ai bien compris)avec,peut être un palais saturé par trop de vin(s) et de nourriture...Ça arrive pour un réveillon...:)
Quant à moi,pour te répondre,je bois pas mal de liquoreux car j'aime beaucoup ça aussi:entre des coteaux du Layon,des Vouvray,Maury,VT et SGN alsaciennes,les rieslings allemands de la Moselle...J'aime à peu près tout!Avec ces vins,c'est surtout l'équilibre sucre-acidité(mais pas que) qui me donne du plaisir.En tout cas,pas de plaisir possible avec un vin qui manque d'acidité!
#1549

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

Tout d'abord, attention à vos titre, car on y voit apparaître Riesling et Gewurztraminer, ce qui semble un peu curieux.
Pour le reste, pas goûté ce vin, mais une petite remarque d'ordre général tout de même : ne pas retrouver les marqueurs du gewurztraminer dans un vin issu de gewurztraminer, est-ce un défaut ou une qualité ? Si on fait un vin de cépage, c'est sans doute un défaut, mais dans le cas contraire ?


Luc
#1550

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8025
  • Remerciements reçus 882

hyllos a répondu au sujet : Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

Modifié pour le titre. Bien vu.

Quand on a un liquoreux complètement chiant, qui n'a rien que du sucre en bouche avec un fruit limité et une finale courte... et oui, si je prends un GW VT, ce n'est pas pour me retrouver avec un truc sans intérêt qu'on pourrait faire n'importe où, avec n'importe quoi. Parce que franchement, au delà du bon équilibre du vin, ça n'a pas d'intérêt. D'autant que la difficulté de ces cépages aromatiques, c'est d'en conserver la spécificité (sans devenir caricatural). Quand tu vas dans des domaines qui ne font jamais de liquoreux, on te sort parfois le vin de derrière les fagots "on fait jamais ça" et en bouche, tu constates que oui, en effet, ça se voit. Ca ressemble exactement à ça : un exercice pas raté mais sans intérêt à côté de ce qu'on peut trouver en liquoreux.

Après, si tu me sors un vin brillant, complexe, long... tout ce que tu veux. Alors je signe. Mais là... non, franchement, et venant de Zind-Humbrecht, qui n'est pas un manche, c'est décevant.

D'ailleurs, si jamais on se croise, je me ferai un plaisir de t'en donner une bouteille pour te faire ton avis.
#1551

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

OK, pas de souci, comme je le disais, je n'ai pas goûté ce vin, je n'ai donc pas d'avis.
Mon propos était plus généraliste, comme je n'aime en général pas les vins issus de cépages aromatiques (comme le gewurztraminer, ou le viognier), précisément quand ce côté aromatique est exacerbé, je me disais que, parfois, ne pas identifier ces marqueurs aromatiques peut être une qualité, du moins si l'équilibre et de longueur en bouche sont d'un bon niveau.

Par ailleurs, je n'achète personnellement (quasiment) jamais les "entrées de gamme" de producteurs réputés, les trouvant souvent d'un rapport qualité désastreux en comparaison avec les "hauts de gamme" de producteurs moins réputés (et pas forcément moins talentueux), souvent vendus à des prix moins élevés.

Luc
#1552

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8025
  • Remerciements reçus 882

hyllos a répondu au sujet : Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

Comme je l’ai dit plus haut, les vins étaient plutôt bon marché sur venteprivée et c’etait du temps où je testais ce vendeur.

Mais Zind sur ses entrees de gamme est souvent pas mal, le Zind, ça se boit bien d’après le souvenir que j’en ai :)
#1553

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

Certes, Zind ça se boit, mais du chardonnay planté sur le Clos Windsbuhl, ce n'est pas vraiment ce que j'appelle une vraie entrée de gamme... ;)


Luc
#1554

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1648
  • Remerciements reçus 440

rkrk a répondu au sujet : Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

En tout cas, comparer un Gewurztraminer avec un Riesling (Erbes) n'a pas beaucoup de sens tant il est plus difficile d'atteindre cet aromatique "typique mais non caricatural" avec un Gewurztraminer.

Le jour où on fait de grands Gewurztraminer ailleurs qu'en Alsace (souvenir ému d'un Fronholz VT 2004 d'Ostertag) on pourra comparer.

Ralf
#1555

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8025
  • Remerciements reçus 882

hyllos a répondu au sujet : Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

rkrk écrit: En tout cas, comparer un Gewurztraminer avec un Riesling (Erbes) n'a pas beaucoup de sens tant il est plus difficile d'atteindre cet aromatique "typique mais non caricatural" avec un Gewurztraminer.


Quand tu bois plusieurs vins à intervalle réduit, tu les compares. Surtout quand ils ont un style similaire (bon, l'Auslese avait beaucoup plus de sucre en fait). D'ailleurs, la comparaison, c'est ce qui permet aussi d'avancer dans sa connaissance et sa passion.

Et sur le fond, je suis d'accord que le GW est un cépage ingrat, et d'ailleurs très souvent pas intéressant tant il y a une difficulté à gérer l'acidité faiblarde, la sucrosité élevée et les arômes facilement putassiers. Je dois dire que c'est un des cépages dont je suis le moins fan... c'est rarissime que les vins soient à la hauteur.

rkrk écrit: Le jour où on fait de grands Gewurztraminer ailleurs qu'en Alsace (souvenir ému d'un Fronholz VT 2004 d'Ostertag) on pourra comparer.


A noter que la "comparaison", c'est surtout une remarque sur le fait que le premier était sans intérêt alors que l'autre était superbe (mais pas sans "défaut" en l'état actuel du vieillissement). Le Gewurztraminer est aussi produit en Autriche où j'en ai goûté de très bons exemples. Par contre, un grand Gewurztraminer, je dois dire que ma mémoire fait défaut. C'est vraiment pas courant dans mon expérience.

Je trouve que c'est un cépage assez paradoxal, il produit des vins facilement appréciables du fait de son évidence aromatique. Par contre, c'est plus difficile, il me semble, d'en faire un grand vin. Un peu comme le muscat peut-être...?
#1556

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6045
  • Remerciements reçus 1566

Marc C a répondu au sujet : Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

Débat très intéressant ! Je me souviens avoir été bluffé par un Gewurz Rangen de Thann de Zind tant le cépage était méconnaissable. Le vin était d'un niveau impressionnant et m'a posé question sur mes a priori sur le Gewurz. Pas jusqu'à en acheter ceci dit.

J'ai également bu et acheté ce Gewurz VT 2010. J'en garde effectivement le souvenir d'un vin tout a fait correct mais sans particularisme. Ceci dit je n'en attendais pas forcement plus...

En tout cas, c'est marrant comme ça gewurz, ça sauvignonne renvoient à une image négative alors que ça pinote est positif.

Marc
#1557
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18227
  • Remerciements reçus 3170

Eric B a répondu au sujet : Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

Oui, le Muscat et le Gewurztraminer peuvent donner des vins d'une vulgarité qui peut lasser rapidement l'amateur. Mais ils peuvent aussi engendrer des merveilles : Passito di Pantelleria, Klein Constantia, certains Baumes de Venise/Cap Corse/Lunel.... pour le Muscat. En Gewurz, j'ai un souvenir magique d'une SGN "coeur de trie 2000 Osterberg de Louis Sipp, d'une splendide SGN 2002 de Gérard Schueller, mais les Gewurz de Zind Humbrecht sur ses grands terroirs (Rangen, Windsbhul) sont aussi à tomber, particulièrement lorsqu'on arrive sur des vendanges tardives.

Eric
Mon blog
#1558

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 74
  • Remerciements reçus 49

Romain.V a répondu au sujet : Domaine Zind Humbrecht

Souvenir d'un Muscat GC Goldert de Zind Humbrecht 2002 bu l'année dernière, c'était énorme, un Muscat de 15 ans c'est pas banal, mais à ce point excellent ça l'ai encore moins. Aucune trace d'évolution, cristallin, pureté aromatique, tension, tout y était.
Tout le monde s'est planté à l'aveugle.

Romain
#1559

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8025
  • Remerciements reçus 882

hyllos a répondu au sujet : Zind Humbrecht, Vieilles Vignes Gewurztraminer VT 2010

C'est vrai que j'en ai bu un très bon de chez Sipp... il y a bien longtemps.

En Muscat, le Beerenauslese de Muscat Ottonel de Feiler Artinger (2004, je crois) était une merveille rare. De même Tschida a sorti un Schilfwein Muscat Ottonel magnifique en 2012, je crois (il faut que je vérifie les millésimes). Mais ce sont des exceptions. Je ne suis pas aussi enthousiaste que toi sur les Passito di Pantelleria ou les Muscats mutés... plus sur Klein Constantia en effet...
#1560

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck