Nous avons 1560 invités et 9 inscrits en ligne

Maison Trimbach

  • Messages : 2949
  • Remerciements reçus 7536
Bu au Jura Winter Tour :  Jura Winter Tour 2022 : Soirée éclectique - La Passion du Vin

CR: Maison Trimbach – Alsace – Frédéric Emile – Riesling – 2010

Chrisdu74 :
Au nez une très légère note hydrocarbure, la bouche est très puissante et riche mais ça goûte très sec et salivant, je suppose un terroir calcaire.

Moi :
Nez un peu fermé.
Bouche avec un léger gras, il y a un petit creux en milieu de bouche mais la persistance est importante sur la finale avec un sentiment d'enrobage de l'acidité.

 

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
23 Fév 2023 18:47 #1021

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1550
  • Remerciements reçus 1095

Réponse de bulgalsa sur le sujet CR: Trimbach riesling réserve 2020

CR: Trimbach riesling réserve 2020

Mes impressions:
La robe est jaune pâle.
Le nez est d'intensité légère porté par des agrumes principalement et nettement de citron vert.
L'attaque est franche sans pour autant être cisaillante et tranchante. Un vin en demi-corps, tendu et droit de longueur moyenne et qui a fait le job ni plus ni moins par rapport à ce qu'on en attendait.

Luc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Kiravi
03 Mar 2023 13:58 #1022

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5793
  • Remerciements reçus 5772
CR: Riesling domaine Trimbach cuvée “Frédéric Emile” 2008

Le vin a toujours été conservé idéalement dans une cave très fraîche. Bouteille ouverte 2h avant.

Nez aux accès terpéniques qui signe un beau riesling.

Bouche énergique et traçante, c’est encore très jeune, avec une acidité mordante. L’équilibre est préservé grâce à un jus de belle qualité jusqu’à la finale où cette acidité finit par déséquilibrer le vin…

Peu expressif en l’état, sans doute un problème de bouteille au vu de la réputation de cette cuvée.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Marc C, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, GILT, starbuck, leteckel, Garfield, Ilroulegalet
01 Avr 2023 17:05 #1023
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 916
  • Remerciements reçus 2900
CR: Domaine Trimbach, Riesling Frédéric Emile 2013 (dans les GC Osterberg et Geisberg, marnes-calcaires-grès, 8 g de SR)

Grappe entière / élevage foudre / fermentation malo-lactique bloquée.

Robe d'un superbe doré soutenu.

Nez qui explose de notes de miel, de tilleul, de cire, c'est complexe et très intense. A l'aération, menthe, verveine, tilleul se développent, puis notes pâtissières.

Grosse intensité en bouche avec une superbe tension qui soutient une matière bien mûre, des fruits jaunes; et une finale sur la tarte aux mirabelles. L'acidité réussit la prouesse de faire passer la grosse matière bien mûre pour légère ! La finale révèle le jus de rhubarbe, ce qui est pour moi renversant !

TB++/Exceptionnel

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareille, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le Grand Georges
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, starbuck, jd-krasaki, éricH
14 Mai 2023 13:17 #1024

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 918
  • Remerciements reçus 1422
LPV No-Raw Épisode 4 par POP


CR: Trimbach, cuvée Frédéric Émile 2009 (en demi bouteille): L’ami Pierre ayant décidé de faire le ménage des demi bouteilles qui occupent des vraies places, il nous amène ce vin en off. Le nez est très porté sur les agrumes, avec des notes de pétrole qui ne cachent pas vraiment leur origine.
Il y a aussi un petit côté noisette fraîche assez sympathique qui apparaît.
C’est assez haut en alcool et très acide mais très concentré et complexe et surtout c’est très long.
TB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, Jean-Loup Guerrin
08 Juil 2023 12:00 #1025

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5793
  • Remerciements reçus 5772

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Riesling domaine Trimbach cuvée Frederic Emile 2008

Bu ici

CR: Riesling domaine Trimbach cuvée Frederic Emile 2008

Benoit
Bu une 1ère fois en avril 2023, j’avais pensé à l’époque à un problème de bouteille. Mais ici, le vin se présente de la même manière: un vin d’une rectitude ennuyeuse, c’est dur et peu expressif. Je passe encore à côté encore une fois.

Oliv
Bouchon inquiétant car puant, sur des notes de vieille cave humide.
Robe discrète, sur un jaune légèrement vert.
Nez serré, sur le citron vert, un côté béton frais, le réchauffement dans le verre ramenant des notes plus agréables car fruitées.
Mais la bouche est hyper stricte, citrique à en devenir raide, sans volume pour équilibrer son absolu sécheresse.
L'avenir dira si un bouchon très très fourbe a pu abimer ce vin qui m'a souvent emballé car j'ai quand même un petit doute sur les amers secs de la finale.
A revoir.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: IH1456, rafalecjb
16 Juil 2023 16:09 #1026

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9161
  • Remerciements reçus 16330
CR: Domaine Trimbach – Alsace Vendanges Tardives – Riesling – 2002
 
Fichier attaché :


Bue  ICI

La robe est parée d’un or ambré témoin de son âge certain.
Le nez s’affirme avec intensité, embaumant les fruits exotiques et le pétrole, mais donnant également une impression de botrytis pour le moins étonnante quand on connait la région.
La bouche remarquablement équilibrée est dotée de sucres peu présents (on doit être dans le bas de la fourchette des VT, mais l’âge a pu aussi influencer sur la perception) qui viennent souligner avec justesse l(aromatique flatteuse sans l’alourdir. Une tension énergisante assure la conduite de l’ensemble jusqu’à une finale de belle allonge, gourmande et dynamique.
Très Bien ++

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, éricH, Ilroulegalet
17 Sep 2023 14:13 #1027

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4078
  • Remerciements reçus 3581
2ème séance "Alsace" de l'atelier "avancés" - saison 2023/2024

Le premier vin présente une robe jaune or, un nez sur le citron, le naphte. Discret. La bouche est à l’unisson, sur une acidité citrique marquée, un tranchant que j’aime mais qui déstabilise les participants. Finale sur les amers de la peau de pamplemousse, longueur courte à moyenne. Un bébé fermé à double tour. A revoir.Ils ont hésité entre le sylvaner et le riesling, mais ce dernier est retenu au final.
Il s’agissait bien d’un riesling, que j’avais envie de tester, à savoir CR: Alsace cuvée Frédéric Emile 2016 du domaine Trimbach (Geisberg et Osterberg, sols marno-calcaro-gréseux et calcaire coquillé-Muschelkalk).
A oublier en cave, mais pas aussi éblouissant que d’autres millésimes plus antérieurs (2001, 2005, 2007 bus au même stade, sans parler des 90 et 83 évidemment). A noter qu'il est plus intéressant le lendemain midi.

PS : il lui a fallu quelques jours pour montrer plus de complexité, l'aspect eau de roche que j'aime beaucoup, à travers de fins terpènes et des notes de citron vert et peau d'agrumes s'affirmant.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, Jean-Loup Guerrin, starbuck
29 Oct 2023 09:44 #1028

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 2299
CR: Domaine Trimbach – Riesling cuvée Frédéric Emile vendanges tardives 1989

Cette bouteille fut débouchée pour accompagner un foie gras d'oie tout à fait délicieux. La robe est incroyablement pâle pour un vin de cet âge. Le nez est disert et le deviendra encore plus à l'aération sur l'orange, une pointe de miel et un côté caillouteux.

Le vin se goûte comme un demi-sec : bien équilibré, traçant, avec une sucrosité à peine perceptible. Les arômes d'orange légèrement confite et de yuzu dominent. C'est très fin, aérien, tout en dentelle, peut-être un tout petit peu trop, il y avait de la place pour une matière un peu plus affirmée. Mais je n'ai pas envie de chipoter pour ce vin tout à fait délicieux.

“N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi.” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Benoit Hardy, GILT, Vaudésir, Papé, starbuck, leteckel, Kiravi, Garfield, Ilroulegalet
04 Nov 2023 03:04 #1029

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4078
  • Remerciements reçus 3581

Réponse de PtitPhilou sur le sujet CR: Domaine Trimbach – Alsace Pinot noir Réserve 2015

Atelier dégustation saison 2023-2024 - 3ème séance "Avancés" : Sancerre & surprises

La robe est rubis légèrement plus concentrée que le Vacheron. Fait aussi un peu plus jeune car un peu moins marquée par la brique sur les bords.
Nez de cerise griotte, note de fraîcheur légèrement mentholée, fruits rouges, groseille. Appétant.
La bouche est acidulée mais équilibrée par une jolie matière, on retrouve la cerise et une note mentholée tout en délicatesse. De la belle ouvrage et beaucoup sont convaincu de déguster un beau pinot noir de Bourgogne… Mais, s’il s’agit effectivement d’un pinot noir, j’avais pris soin de transvaser le vin dans une bouteille de Morgon de Daniel Bouland, rincée et séchée au préalable, pour éviter qu’ils ne partent directement sur l’Alsace ! (comme ce fut le cas pour la paire de blancs ci-avant)
Ah le p’tit filou lance un dégustateur ! Eh oui, il s’agit d’un délicieux CR: Alsace Pinot noir Réserve 2015 du domaine Trimbach.
J’avais justement choisi ce vin pour à la fois réviser les rouges d’Alsace mais aussi continuer sur le même millésime que le Vacheron. Ce Trimbach montre qu’il ne faut pas négliger le travail de cette maison sur les rouges. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, Ilroulegalet
10 Déc 2023 21:58 #1030

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5793
  • Remerciements reçus 5772

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Riesling domaine Trimbach cuvée Frederic Emile 2016

CR: Riesling domaine Trimbach cuvée Frederic Emile 2016

2ème fois que je rencontre cette cuvée sur 2 millésimes différents avec la même impression. On pourrait bien sûr débattre sur le fait que le restaurant chez qui j’ai pris ce 2016 me l’a servi trop froid dans un seau à glace (!!!) mais le résultat fut le même qu le première fois.

Nez discret sur les hydrocarbures.

Bouche droite, très effilée sur le melon, quelques agrumes et de la pierre mouillée. J’ai par contre l’impression que le vin manque de fond encore une fois, menant vers une finale sur la pierre à fusil et une belle minéralité mais sans rien de transcendant.

Bon riesling mais sans plus. Court et manquant de fond même au réchauffement. Je ne comprends peut être rien à cette cuvée tout simplement.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, peterka, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LucB, Papé, starbuck, Ilroulegalet
29 Jan 2024 23:06 #1031
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 692
  • Remerciements reçus 2456

Réponse de Ilroulegalet sur le sujet Riesling domaine Trimbach cuvée Frederic Emile 2016

@PtitPhilou semble trouver cette cuvée fermée à double tour et à oublier en cave. 

FE est réputée être longue à se faire, d'où les commercialisations décalées. Mes expériences sur des millésimes antérieurs à 2010 (2007, 2002) l'année dernière étaient satisfaisantes. Généralement je trouve que les rieslings n'ont pas peur d'être violentés et apprécient beaucoup l'air, même assez âgés. C'est tout de même une cuvée au style tranchant, coupant et salin dont la trame sera sur le sel et l'acidité (avec suffisamment de matière une fois la période de fermeture assez longue passée). Le fruit baroque, généreux, "plush" à la Brand VV de Zind-Humbrecht ou même Weinbach n'est pas le style de la maison.

Ma dégustation à DMC m'a permis de goûter 2018 (laser pour les palais français, minéral sans fruit mais sans agressivité pour un palais habitué au riesling de Moselle allemande) et 2015 qui aura probablement une période de fermeture plus courte (nettement plus de gras et une couleur nettement plus mûre), puisque la vendange eut lieu dans l'urgence au vu des bonds en maturité dans le vignoble.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Benoit Hardy
29 Jan 2024 23:38 #1032

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5793
  • Remerciements reçus 5772

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet Maison Trimbach

Oui sans doute Sven. Le manque de préparation ne l’a pas aidé. J’apprecie pourtant les riesling mais un 2008 bu il y a moins de 18 mois et préparé dans les règles de l’art n’a pas donné un résultat très différent. 

Mais oui, grosse sensation de fermeture en bouche. Néanmoins il y a un côté janséniste que je ne cherche plus de trop en terme de style désormais. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Ilroulegalet
30 Jan 2024 00:18 #1033

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4078
  • Remerciements reçus 3581

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Maison Trimbach

Bonjour Benoît et Sven, je reconnais que ce style janséniste, en limite de maturité, certains si ce n'est sur la plupart des millésimes, a ses aficionados, dont je fais certainement partie (encore vu sur le 2002 goûté grâce à Oliv), est clivant, mais il y a beaucoup d'autres magnifiques riesling en Alsace.
J'ai pu voir que le FE 2016 s'est amélioré sur plusieurs jours, sans s'effondrer en novembre. J'oublie mes deux autres bouteilles en cave. Avec un avé et un pater 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benoit Hardy, Ilroulegalet
30 Jan 2024 08:17 #1034

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94208
  • Remerciements reçus 23473

Réponse de oliv sur le sujet Trimbach certifié bio !

Alsace
Le domaine Trimbach officiellement certifié bio !

avis-vin.lefigaro.fr...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Eric B, Ilroulegalet
01 Fév 2024 16:09 #1035

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94208
  • Remerciements reçus 23473
Une soirée magnifique chez Jean-Paul et Agnès


CR: Maison Trimbach, Alsace, Frédéric Émile, 2002

Fichier attaché :


Bouchon imbibé au tiers.
Robe d'un doré léger.
Nez délicat, un peu serré, sur un côté crème de menthe minérale. L'aération va jouer à plein et ramener de plus appétissantes et élégantes notes de fleurs blanches.
Bouche un peu austère et linéaire à mon goût pourtant plutôt favorable au style maison habituellement. Ce vin va d'ailleurs nous diviser autour de la table, avec des lectures plus tolérantes que la mienne.
Comme au nez, l'aération détend un peu le vin mais je lui trouve quand même un petit manque de vinosité, de puissance à cœur.
Finale honnête, sur les amers mais sans le plaisir évident offert par le Boxler.
Un peu décevant selon moi, moins pour les copains (et c'est tant mieux !)


PtitPhilou
Bon, j’avoue, au départ, je me demandais ce que c’était que ce riesling un peu bizarre. Et puis… l’aération lui a fait grand bien. J’aime beaucoup cette cuvée et cette bouteille finalement.
De mémoire, j’ai toujours préféré le 2001 mais ce 2002 est encore, il me semble, un adolescent. Quand je vois le 2016 qui est actuellement complètement fermé et qu’il faut aller chercher et de l’autre côté du temps, le fabuleux 1990 dégusté il y a un peu plus d’un an, je ne me fais pas trop de soucis avec les FE en cave.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Ilroulegalet
01 Fév 2024 20:15 #1036

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1116
  • Remerciements reçus 3774

Réponse de vvigne sur le sujet CR: Trimbach Riesling Clos Ste. Hune 2003

LPV Beaune #46 : Jésus parmi nous

CR: Trimbach Riesling Clos Ste. Hune 2003
Là, on change de catégorie.
Un premier nez terpénique assez classique se complexifiant à l'aération et devenant racé sur des notes végétales / écorces d'orange.
Matière sapide de grand volume, équilibrée par ses amers/acides de grande race.
On est au niveau attendu pour cette cuvée iconique de Riesling, racée et en pleine maturité.
Ce millésime solaire lui convenant particulièrement bien me semble-t-il.
Pas une ride, c'est à signaler
Grand vin
96.5
ps : merci à l'ami KONI pour cette grande bouteille 

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Ilroulegalet
09 Fév 2024 17:25 #1037

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck