Nous avons 1300 invités et 86 inscrits en ligne

Phase de fermeture: effet et durée

  • Messages : 5770
  • Remerciements reçus 256

Martinez a créé le sujet : Phase de fermeture : effet et durée

Après avoir noté les distorsions souvent relevées sur le jugement d'un millésime entre la 1ère année et les suivantes proches, je m'interroge sur un point.

Selon les types de vins, quels sont ceux sur lesquels la phase de fermeture est la plus intense et sur lesquels la durée de cette phase est la plus longue ?

Que montre votre expérience ? Car moi, je n'en sais pas grand chose.

Est-ce que les sauternes ont une phase de fermeture plus marquée que les bordeaux rouges ?
Est-ce que les Bourgognes ont une phase de fermeture plus marquée que les bordeaux rouges.

Postulat : la phase de fermeture existe bien; la discussion portant sur un sorte de moyenne faite sur plusieurs millésimes.
On pourra aussi étendre la discussion à la dissociation des élèments qui rend le vin inintéressant pendant un certain temps.

Jmm

Jmm
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Châteauneuf blancs : phase de fermeture généralement rencontrée entre 2 et 10 ans ...
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Quelques millésimes bourguignons où la période de fermeture était particulièrement longue: 1976, 1988, 1998...
Magnum
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Magnum,

Pour les Bourgognes rouges 1998, tu peux même dire "est" ...
Idem pour 1996, bien entendu.
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26023
  • Remerciements reçus 826

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Est-il faux de considérer que plus un vin est concentré et tannique, plus la phase de fermeture sera longue ?

Luc
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

A mon avis, un vin très bien équilibré dès le début n'aura que de courtes périodes de fermeture. Un vin très (trop) concentré ou tannique sans l'équilibre des autres composants dès le départ, mettra très longtemps (voir jamais - c.f. Bordeaux 1975) à s'équilibrer, donc à s'ouvrir.

Remarques purement empiriques, il va de soi..

Alain
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5770
  • Remerciements reçus 256

Martinez a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

On a dit que les bordeaux 96 étaient plus taniques que les 95 or j'ai l'impression que la phase de fermeture est peut-être plus marquée pour les 95 !??

Jmm

Jmm
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1051
  • Remerciements reçus 0

ericevreux a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

J'ai tout à fait la même impression. Les 96 sont en général agréable à boire, alors que les 95, j'ai un peu de mal...

Eric

mon blog
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 942
  • Remerciements reçus 0

Docteur M a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Mais qui a dit que les Bordeaux 1996 étaient plus tanniques ?? :S
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2451
  • Remerciements reçus 199

Alex a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Bonjour

"On a dit que les bordeaux 96 étaient plus taniques que les 95 or j'ai l'impression que la phase de fermeture est peut-être plus marquée pour les 95 !??"

Perso je pense exactement le contraire !! mais alors exactement !

95 est bcp plus accessible aujourd'hui et donne plus de plaisir du moins de manière générale notamment pour la rive gauche des bons bordeaux.

J'ai pris bcp de plaisir avec en 95 :
Du tertre
fieuzal
Haut Bailly
Lynch Bages
Pavie Macquin
Pape Clément
La Lagune
Lagrange
Haut Bages Libéral
Tous ces vins sont délicieux aujourd'hui, carafés pour la plupart quelques heures avant ( 2 ou 3 en moyenne).

En 95, de ce que j'ai dégusté, seuls montrose et sociando n'étaient pas prêt.

En revanche en 96, non pas des déceptions mais des vins jugés souvent encore sévères voire austères et donc tous les cas pas prêts, entre autres :
Clerc Milon
Pape Clément
Pavillon Rouge
Cos Labory
Magdelaine
Latour à Pomerol
Cantenac Brown

Reserve de la comtesse, les ormes de pez et carbonnieux m'ont fait bonne impression, fieuzal aussi mais < au 95.

En tous cas, j'ai attaqué mon stock de 95, très peu celui de mes 96.

A noter même si ce n'est pas du tout à prendre pour argent comptant car chacun ses goûts comme on dit mais mon caviste aux "Halles de Quercamps", haut lieu du plasir vinicole dans le Nord, partage mon avis.
J'ajouterai que M. caron est un homme passionnant qui mérite d'être rencontré si vous êtes de passage près de St Omer...

Bon week end à tous

Alex
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Aux Etats-Unis, c'est la même histoire.
Wine Spectator (James Suckling) affirme que 1995 est meilleur par rapport à 1996. Parker dit exactement le contraire.

Moi, en tant qu'helvète, je dit "Ni oui, ni non. Bien au contraire!"

Alain
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Pour répondre à Ganesh,
OK pour les 96; par contre, j'ai trouvé que bon nombre de 98 commençaient à bouger un peu et s'assouplissaient en finale.
Remarque personnelle: Cette période de dureté et de fermeture me semble très liée à la maturité phénolique de la vendange, à la qualité des tanins, à la corpulence et à l'acidité.
Des millésimes comme 78, 89, 2003 ont apparemment ignoré ce phénomène (dans une certaine mesure) en Bourgogne

Magnum
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

et au terroir, au cépage, au style de vinif... enfin des tas de facteurs quoi.
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Evidemment, mais il me semblait qu'on parlait de ce phénomène à travers les différents millésimes, sinon, ce n'est même pas la peine de l'évoquer!
Magnum
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4347
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Pour reprendre les termes de la question intiale de Martinez, j'ai effectivement déjà souvent eu l'impression que la phase de fermeture d'un Bourgogne rouge était plus longue que celle d'un Bordeaux rouge, mais je dois dire que c'est extremement difficile à objectiver.
Peut-être s'agit-il en définitive de mon goût personnel qui me fait préférer l'un à l'autre, mais je n'en suis pas convaincu. Je trouve tout de même, en règle générale, plus d'expressivité dans un Bordeaux rouge de 5-6 ans que dans un Bourgogne rouge du même âge... Les cépages y sont peut-être pour quelque chose également?...

Laurent
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2268
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

on ne parle pas beaucoup des blancs et pourtant le phénomène existe de la même façon.

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 792
  • Remerciements reçus 1

Damien G a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Bonjour,

Pour rebondir sur ce sujet, voici mes expériences en terme de fermeture/ouverture de vins. J'ai commencé ma cave en 2000 (avec des bourgognes rouges 96) et depuis j'ai observé ces différentes phases, dont les phases d'ouverture depuis 1 ou 2 ans.
Pour moi, un vin fermé est un vin dans lequel l'expression arômatique est quasi inexistante, on peut déceler sa structure, ses tannins, mais aucun de ses parfums, de ses arômes.

- Mes 2 premiers vins étaient un grave blanc de 1999 du chateau Brondelle, la cuvée Anaïs et un autre grave blanc de 1999 du chateau Mayne du Cros:
Jeune: ces vin etaient superbes, avec un boisé quand même trés prononcé, mais à l'époque, je trouvais que le bois apportait une touche de noblesse aux vins.
en 2003: j'ai été déçu de ces vin ou seul le boisé ressortait, de l'eau au chêne.... j'ai même demandé au chateau Brondelle s'il voulait me les reprendre :) j'avais bien aimé ces vins et ils faisaient partie de mes premiers achats, j'etais déçu de mon choix. Un de mes amis en avait également et lui aussi etait déçu!
en 2004: J'ouvre une autre bouteille de la cuvée Anaïs, sans trop d'espérance et la, incroyable, l'expression arômatique était réapparue, le boisé etait complètement intégré, un vrai bonheur, sur des arômes évolués. J'ouvre au même moment une bouteille du chateau Mayne du Cros et la c'est la même chose, le vin s'était a nouveau ouvert. Et idem depuis lorsque je les regoutte.

Ce qui est intéressant dans cette première expérience que j'ai eu, c'est que j'ai pu vérifier cela avec 2 bouteilles de la même année et de producteurs différents.

- Meursault 1999 de chez Maillard père et fils:
Jeune: un vin tendu et droit avec un peu de gras, je voulais posséder un Meursault en cave, c'était mon premier.
en 2005: Trés décu par ce vin, une bonne acidite et aucune expression arômatique, même le gras avait disparu, dur dur à déguster!
en 2006: Incroyable encore une fois, bien typé Meursault, un nez ouvert, une bouche gourmande et ronde.
Du même domaine, bu un Corton blanc de 1999 totalement fermé, j'attend encore sa phase d'ouverture! j'avais un souvenir du 98, vraiment enorme!

- Aloxe Corton 1er Cru Les Valozières 1996 de chez Mallard père et fils (pas Maillard!):
Jeune: Ce vin était tout sur le fruit, avec une belle rondeur en bouche, Mallard thermoregule ses macérations.
en 2005: Déception, ce vin ne fournissait aucun plaisir, le beau fruit avait disparu et rien ne le remplaçait.
il y a 1 semaine: Terrible, le vin était ouvert, sur des notes sauvages de maturité et un fruit plus noir. Digne de ses voisins de la montagne des cortons.
Et idem je pense pour son Cortons Le Rognet 1996 que j'ai trouvé fermé en 2004. Par contre son Maréchaude était déjà en phase d'ouverture.

- récement aussi avec un Riesling 2003 Grd Cru Kastelberg de chez Gresser, il n'avait plus son expression arômatique de ma première dégustation, j'espère qu'il ressortira un jour!

Désormais, si un vin ne dit rien jusque dans ses 10 premières années, je lui laisse le temps sans trop m'inquiéter. J'ai lu dans certains posts que certains parle de vins encore fermés même 15 ans aprés, Avez vous des expériences ou une bouteille s'est révélée aprés 15-20 ans ou plus?

Damien
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17830
  • Remerciements reçus 2634

Eric B a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

J'ai eu une expérience similaire sur un Pessac-Léognan Haut Nouchet 2000 blanc. Très bon en 2003. Vraiment pas terrible en 2005. Magnifique en 2006 (bouteilles issues de la même caisse).

Eric

Eric
Mon blog
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3129
  • Remerciements reçus 0

critique a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

existe t il aussi une phase de fermeture pour les Sauternes?
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 0

chonchon a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

je ne suis qu'un novice mais cette idée de phase de fermeture et d'ouverture me semble bien fumeuse, je ne trouve nulle trace de cette chose dans ma littérature. Qu'est ce que cela signifie en fait. Un vin est fermé ou ouvert suivant sa vinification, mais de quelle manière est-ce systématique ?

chonchon, la novice et le sommelier
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 0

Vinus a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Chonchon,
Hugh Thompson, entre autres, évoque cette phase de fermeture dans "Atlas mondial du vin". Il semble suggérer que cette phase est plus particulièrement présente chez les Bordeaux:

"De bons vins rouges comme les crus classés de Bordeaux traversent souvent une phase maussade vers la cinquième années, lorsque la première poussée fruitée de la jeunesse est perdue et que les phénols rudes n'ont pas encore précipités sous forme de sédiments."
(p. 40, 5ième édition)

Vinus

Vinus
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26023
  • Remerciements reçus 826

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Il faut pardonner chonchon, il débute dans la dégustation, il ne sait pas encore que l'austérité est la marque des grands terroirs bordelais, et qu'une bonne période de fermeture entre la cinquième et la cinquantième année est le signe indubitable qu'on se trouve face à un des plus grands nectars que la terre ait produit, profond et racé à souhait.

;)

Luc
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 0

Vinus a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Autrement dit, plus on se dit d'un vin: "sera-t-il bon un jour?", plus il est bon en fait. ;-)

Vinus
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21556
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Vinus, dont l'E-Mail est "tout pour le vin",

Je me permets de vous signaler qu'il ne faut pas obligatoirement croire mon ami et associé, Luc, quand il vous déclare que Chonchon commence à déguster... ;)
Je peux me tromper, mais... ;)
Ca doit être de l'humour belge, que je perçois car je le suis à moitié (belge) :)

Cordialement,
Thierry
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9061
  • Remerciements reçus 298

RaymondM a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Vinus a écrit:
>" Chonchon,
> Hugh Thompson ..................."

????

"Il faut qu'une phase soit ouverte ou fermée":D

Comme disait Alfred

Raymond
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17830
  • Remerciements reçus 2634

Eric B a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

C'est pas plutôt Johnson, Hugh???

Pour Chonchon, je ne sais pas en quoi il est novice, mais c'est pas en vin ;)

Il a tout de même réussi à être meilleur sommelier de Belgique...

Eric

Eric
Mon blog
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21556
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Eric,

Il ne fallait pas le dire ;)

Amitiés,
Thierry
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 0

Vinus a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Désolé de cette erreur inexcusable, faite de bonne foi cependant. M. Johnson me pardonnera, j'espère, d'avoir amalgamé son nom de famille, avec un hybride du nom et prénom de Tom Stevenson. ;-)

Je ne connais pas l'expérience de Chonchon en matière de dégustation, ni son sens de l'humour, ni l'humour belge en général. Mais je voulais seulement signaler qu'il existe bel et bien dans la littérature, des références à la "fermeture" de certains vins...

Vinus

Vinus
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 0

Vinus a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Thierry, merci de me rappeler mon courriel, je l'avais presque oublié ;-)

Vinus
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21556
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Phase de fermeture : effet et durée

Je reviens plus sérieusement dans le débat:

Les hermitages blancs me semblent plus agréables avant deux ans et après cinq ans...
C'est subjectif, mais ça peut correspondre à une phase de fermeture...
On évoquait supra une période de fermeture pour les blancs ;)

Certains bordeaux se goûtent bien puis mal à plusieurs reprises dans leur vie.
J'ai en tête l'exemple de Mouton-Baronne Philippe 1986...
Plusieurs phases de fermeture?

Cordialement,
Thierry
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck