Nous avons 907 invités et 19 inscrits en ligne

Bien choisir ses verres de dégustation

  • Messages : 4124
  • Remerciements reçus 691

icna a répondu au sujet : Bien choisir ses verres de dégustation

Ces dernières semaines je me suis amusé à comparer trois verres, italesse étoilé, zalto universal et lehmann psyche, mon préféré est le lehmann zX

Certains ont dit que c'était juste histoire de me servir plus de verres que les autres mais je vais essayer d'étayer quand même un peu mon analyse pour légitimer tout ça.

Mon comparatif est tout sauf objectif, en même temps dur de le faire à l'aveugle avec tirage au sort :whistle: . De plus sachant que j'avais déjà envi d'orienter mon choix sur les lehmann pour une utilisation fréquente, le tout est peut-être pas mal biaisé.

Niveau look je ne vais pas trop m'attarder car c'est finalement assez personnel mais je ne comprends pas trop les critiques sur l'italesse car il est certe assez ventru mais assez équilibré et assez fin.

Concernant la finesse du buvant, les soufflés bouches ne sont pas comparables aux fait machines, cependant, pour moi, le zalto est vraiment plus fin (assez impressionnant lors de la première utilisation) et le lehmann se situe à mi chemin entre le zalto et le italesse.
Le fait que la zalto soit plus ouvert le rend encore plus discret sur les lèvres.

Pour la légèreté le zalto est encore devant surtout d'un point de vue de l'équilibre mais sur ce coup le lehmann est vraiment proche.

Concernant les nez, c'est là que le lehmann fait la différence, le zalto perd en intensité, faisant ressortir un peu le côté floral mais le fruité a parfois un peu de peine à s'exprimer alors qu'à l'opposé l'Italesse pousse le vin. Je n'avais jamais compris cette expression mais lors des comparatifs c'était flagrant, perdant malheureusement en finesse et nuance. Le lehmann est un bon équilibre et ne c'est retrouvé qu'une seule fois clairement distancé sur une côte rotie par le zalto.
Vu les températures je n'ai pas trop testé sur des vins du sud un peu bourrins, il manque clairement cette catégorie là dans mon "test".
Sur les bulles le italesse est devant le zalto mais la surprise vient du lehmann qui est vraiment top, gardant bien la bulle. Ca m'a tellement plu que c'est devenu mon verre pour les bulles et je n'ai pas acheté les lehmann grand Champagne prestige comme je l'avais prévu initialement. J'aurais quand même dû un commandé un pour comparer.

Sur la bouche les différences sont plus fines avec peut-être un coté plus précis sur le lehmann.

En référence à une question dans ce fil, j'ai essayé de comparer l'Italesse et le zalto sur des pinots noirs et j'avoue avoir eu du mal à les départager sauf que le lehmann était devant. zX

Enfin lors d'une soirée avec un peu plus d'invités j'ai ressorti mes authentis 2 et le constat est qu'on prend beaucoup de plaisir avec ces verres là. Du coup c'est un peu chercher la petite bête que de vouloir optimiser le verre quand on a déjà un bon verre universel et seul la finesse du buvant fait une différence même sans chercher à comparer.

En conclusion, si vous chercher la finesse, il faut le zalto. Si vous cherchez un bon verre pas très cher l'Italesse est pas mal mais le authentis aussi. Sinon prenez le Lehmann. :whistle:

Il me reste à m'intéresser aux verres pour les pinots car pas mal semblent dire que la différence est flagrante...

Quentin
#2071
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Jean-Paul B., hyllos, sideway, Blog, Frisette, starbuck, tma, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1068
  • Remerciements reçus 647

Blog a répondu au sujet : Bien choisir ses verres de dégustation

J'utilise les Lehmann Psyche au quotidien et je suis globalement d'accord avec ce ressenti.
Je n'ai pas de Zalto universel, mais après l'avoir testé j'ai écarté ce verre pour deux raisons, je le trouve trop fragile et trop ouvert, c'est pour moi un verre de salon ou dégustation pure qui permet de livrer immédiatement les vins, qui est assez impitoyable avec les défauts et qui ouvre rapidement les vins, pour une utilisation à table, je préfère le Lehmann parfois moins précis mais plus consensuel dont la forme plus resserrée permet de mieux concentrer les arômes.
Pour les beaux pinot, le Zalto PN est incomparable à mon avis, mais encore plus fragile :)

Laurent
#2072
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: icna

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8020
  • Remerciements reçus 881

hyllos a répondu au sujet : Bien choisir ses verres de dégustation

J'ai été silencieux ces dernières semaines :) mais ça ne va pas durer :D

Pour l'Etoilé, notez qu'il existe une version faite main... et donc qui gomme tous les défauts de poids et d'épaisseur du verre machine... par contre, il est 3 fois plus cher :)
#2073

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8020
  • Remerciements reçus 881

hyllos a répondu au sujet : Bien choisir ses verres de dégustation

icna écrit: As-tu comparé le italesse et le zalto universel?


Oui. Le Etoilé Sparkle est beaucoup moins bon que le Zalto Pinot Noir mais il est meilleur (en general) que le Zalto Universal.

Il est vraiment moins bon donc; que le verre à Pinot Noir de Zalto mais entretemps (avant-hier), j'ai découvert le verre à Pinot Noir parfait compromis du Zalto, et c'est Italesse : le Itlaesse Masterclass 90. Je vous joinds une photo... à un détail près, c'est le Zalto, sauf qu'il est fait machine (donc plus lourd et moins fin) mais donc beaucoup moins cher. Il fait le même volume, la même taille, même ouverture… juste le calice est un poil de mouche plus bombé et ça se voit bien sur la photo que j'ai faite pour mettre ça en évidence.



Franchement, si le prix est le seul argument, alors y'a pas à hésiter. Par contre, clairement, ça ne sera pas le même confort puisqu'il est deux fois plus épais et deux fois plus lourd.
#2074
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8020
  • Remerciements reçus 881

hyllos a répondu au sujet : Bien choisir ses verres de dégustation

Jérôme Pérez écrit: En ce moment, j'utilise celui-ci et je le trouve vraiment très bien et plutôt polyvalent : Luigi Bormioli I Meravigliosi 55cl
Il reprend un peu les caractéristiques de l'Italesse et je pense l'utiliser sur des effervescents car je pense qu'il doit bien s'en tirer.


Ca ressemble fortement à l'Italesse Etoilé blanc... qui présente plus d'une similiture avec le rendu du Zalto Universal, d'ailleurs...
#2075

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8020
  • Remerciements reçus 881

hyllos a répondu au sujet : Bien choisir ses verres de dégustation

Une remarque sur le Italesse Etoilé Sparkle. Il est fragile du milieu du pied. J'ai eu 6 casses (preque une par boite) sur une commande de 60 verres. Be careful, surtout en transport.
#2076

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8020
  • Remerciements reçus 881

hyllos a répondu au sujet : Bien choisir ses verres de dégustation

icna écrit: Concernant la finesse du buvant, les soufflés bouches ne sont pas comparables aux fait machines, cependant, pour moi, le zalto est vraiment plus fin (assez impressionnant lors de la première utilisation) et le lehmann se situe à mi chemin entre le zalto et le italesse.
Le fait que la zalto soit plus ouvert le rend encore plus discret sur les lèvres.

Pour la légèreté le zalto est encore devant surtout d'un point de vue de l'équilibre mais sur ce coup le lehmann est vraiment proche.

Concernant les nez, c'est là que le lehmann fait la différence, le zalto perd en intensité, faisant ressortir un peu le côté floral mais le fruité a parfois un peu de peine à s'exprimer alors qu'à l'opposé l'Italesse pousse le vin. Je n'avais jamais compris cette expression mais lors des comparatifs c'était flagrant, perdant malheureusement en finesse et nuance. Le lehmann est un bon équilibre et ne c'est retrouvé qu'une seule fois clairement distancé sur une côte rotie par le zalto.
Vu les températures je n'ai pas trop testé sur des vins du sud un peu bourrins, il manque clairement cette catégorie là dans mon "test".
Sur les bulles le italesse est devant le zalto mais la surprise vient du lehmann qui est vraiment top, gardant bien la bulle. Ca m'a tellement plu que c'est devenu mon verre pour les bulles et je n'ai pas acheté les lehmann grand Champagne prestige comme je l'avais prévu initialement. J'aurais quand même dû un commandé un pour comparer.

Sur la bouche les différences sont plus fines avec peut-être un coté plus précis sur le lehmann.

Il me reste à m'intéresser aux verres pour les pinots car pas mal semblent dire que la différence est flagrante...

Blog écrit: J'utilise les Lehmann Psyche au quotidien et je suis globalement d'accord avec ce ressenti.
Je n'ai pas de Zalto universel, mais après l'avoir testé j'ai écarté ce verre pour deux raisons, je le trouve trop fragile et trop ouvert, c'est pour moi un verre de salon ou dégustation pure qui permet de livrer immédiatement les vins, qui est assez impitoyable avec les défauts et qui ouvre rapidement les vins, pour une utilisation à table, je préfère le Lehmann parfois moins précis mais plus consensuel dont la forme plus resserrée permet de mieux concentrer les arômes.
Pour les beaux pinot, le Zalto PN est incomparable à mon avis, mais encore plus fragile :)


Il y a plein de chose à commenter, mais globalement je suis content de ne pas être le seul à le comparer. Et je dois dire que je rejoins pas mal Icna sur son analyse.

Concernant le Zalto… C'est vrai qu'il est très ouvert et c'est vrai que c'est particulièrement intéressant en salon MAIS j'ajouterais deux choses :

1- La perception du Zalto change avec le temps. Utilisez ces deux verres pendant 6 mois (Zalto et Lehman) et je vous garantie que la perception va changer. Je parle de ça car ma première conclusion sur le Zalto était précisément qu'on perdait en intensité au nez… et puis curieusement je me suis rendu compte qu'à force d'utilisation c'est plutôt mon nez qui semblait s'adapter. Donc… continuez à l'utiliser :)

2- La grande surpériorité du Zalto Universal est INDISCUTABLEMENT sur les rouges "sudistes", typiquement la Côte Rôtie que vous avez mentionné. Je ne suis personnellement pas le Lehman Psyché mais en Sophienwald Bordeaux (qui y ressemble vraiment beaucoup). Plusieurs fois rien que cet hiver, j'ai remarqué combine le Zalto fonctionnait mieux sur les Rhônes et Languedoc. Et particulièrement sur le lien nez-bouche, où, comme il souligne moins les arômes (donc l'alcool) et qu'il rapporte de la fraîcheur en bouche, il s'ensuit une bien meilleure perception globale.

Pour ce qui est de la question Pinot Noir, ici, il est absolument clair pour moi qu'il faut un autre verre. On change tout bonnement de monde. Et dans cette catégorie, je ne recommandais que 2 verres : Zalto Bourgogne et Sophienwald Grand Cru Pinot noir. Mais comme j'ai note plus haut, une alternative bon marché s'est révélée à moi, le Italesse Masterclass 90. Honnêtement, je préfèrerais savoir qu'il est sorti avant le Zalto, parce que sinon, c'est quand même une sacrée émulation ;)
#2077

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck