Nous avons 2681 invités et 38 inscrits en ligne

Clos Veličane - Jeruzalem - Slovénie

  • Messages : 3129
  • Remerciements reçus 4816

Réponse de tomy63 sur le sujet CR: Clos Veličane - Renski Rizling 2020

CR: Clos Veličane - Renski Rizling 2020

...dégusté à l'aveugle !!

Nez très aromatique, qui pète la poire fraîche, puis, à l'aération, fait penser au bonbon Arlequin.

Bouche dynamique, avec de la matière, élégante, ce qu'il faut de tension pour tenir l'ensemble, jusqu'à ce que la finale prenne le relais, portée elle par de beaux amers, faisant d'abord penser au citron vert puis, avec un peu d'aération, à des notes plus végétales, nobles, m'évoquant l'écorce de pamplemousse rose.

J'ai beaucoup aimé ! et je suis ravi d'avoir pu goûter un vin de ce domaine.

Antoine

CR: Clos Velicane Renski riesling 2020

Même bouteille, goûtée à l'ouverture avec lui. Ressenti assez similaire. Joli nez poire et bonbon arlequin, floral aussi, assez gourmand, on s'attend presque à une touche de sucrosité. Très légèrement terpénique aussi, mais ça reste discret pour un riesling. La bouche est plus austère, avec une belle acidité, assez haute, ça semble plus haut en alcool que ce qu'annonce l'étiquette (12,5%), avec un beau volume et une certaine puissance. L'aromatique est beaucoup plus sur les zestes, les agrumes, plus végétale. La finale est un peu trop portée sur l'amertume pour chipoter. Mais ça reste un très joli vin, dans un style pour amateur plus que grand public avec cette acidité et cette amertume.

Goûté à J+2 le nez a un peu perdu son côté gourmand/fruits sucrés, finalement je le préférais à l'ouverture. L'amertume me semble un peu plus forte en milieu de bouche mais moindre en finale.

Hâte de voir ce que ça va donner avec quelques années de bouteille.

Merci à Julien de Vignalis pour les conseils.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, Zapata, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TristanBP, flupke14, IH1456, leteckel, Ilroulegalet
17 Fév 2023 15:13 #301

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 117
  • Remerciements reçus 173

Réponse de Nyrvan sur le sujet Clos Veličane - Renski Rizling 2020

Je suis tombé par hasard sur des bouteilles du Clos Veličane, ce qui m'a fait penser à ce topic et j'ai donc pris deux bouteilles. Je me réjouis de découvrir cela !
17 Fév 2023 19:52 #302

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2996
  • Remerciements reçus 7833

Réponse de leteckel sur le sujet Clos Veličane - Renski Rizling 2020

Si on commence à tomber "par hasard" sur des bouteilles du Clos Velicane...c'est bon signe pour Jérôme 

ArnoulD avec un D comme Dusse
17 Fév 2023 20:29 #303

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10224
  • Remerciements reçus 3895

Réponse de claudius sur le sujet Clos Veličane - Jeruzalem - Slovénie - Riesling 2019

CR: Clos Veličane - Jeruzalem - Slovénie - Riesling 2019

ouvert hier soir et laissé au frigo, servi aujourd‘hui vers 14h sur quelques fromages 

vraiment impeccable, nez sur les fleurs blanches … pas de notes de miel ni de cire heureusement ! la trmpérature de service ? … une bt. bue chez Anthony m‘avait moins plu … bt servie à température + élevée sur recommendation de son géniteur, une connerie à mon avis 😉 
Plus frais: un vin net, racé avec beaucoup de tranchant et une note minérale très séduisante , délicieux, bravo ! 👍
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, Olivier Mottard, daniel.gureghian, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Papé, flupke14, leteckel
19 Fév 2023 20:40 #304

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2996
  • Remerciements reçus 7833
CR: Clos Veličane - Jeruzalem - Slovénie - Riesling 2019

Nez avec une pointe terpénique (qui arrive comme annoncée par son géniteur) mais fugace (il faut bien agiter le verre) mais surtout d'écorce d'orange et toujours ce côté floral de type jasmin.
C'est très joli et très pur.
La bouche est assez tranchante mais le léger gras ressenti enrobe cette acidité bien présente. Pas de sensation de SR pour moi...
Les arômes en bouche oscillent entre agrumes et fleurs (et nettement pomme verte le lendemain).
Au réchauffement, l'amertume se fait sentir et ça me plait un peu moins...comme Claudius, je préfère le vin bien frais.
C'est bon, c'est long et le rapport Q/P est indéniable !


ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, oliv, Zapata, Olivier Mottard, Alex, Jean-Bernard, peterka, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TristanBP, Papé, flupke14, Kiravi, Garfield
25 Fév 2023 15:08 #305
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6780
  • Remerciements reçus 1468

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Clos Veličane - Jeruzalem - Slovénie - Riesling 2019

CR: Clos Veličane, Jeruzalem - Slovénie - Riesling 2019

Nez sur des notes florales et miellées, fruits blanc, poire, légères notes terpéniques et végétales. En bouche, c’est vif mais enveloppé dans le fruit qui équilibre l’acidité. On retrouve les notes de miel et de poire, c’est dense, clair et puissant. Longue finale citronnée. J’aime le côté serré en bouche, la sensation d’argile ou de craie, le tout enveloppé dans le gras et le fruit.

Dégusté sur 5 jours, le vin n’a pas fléchi, il a perdu en verdeur et s’est détendu, tout en gagnant en complexité. Très bon aujourd’hui, semble promis à un bel avenir.

 

Yves Zermatten
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, claudius, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, flupke14, leteckel
01 Mar 2023 17:08 #306

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6780
  • Remerciements reçus 1468
CR: Clos Veličane, Jeruzalem - Slovénie - Pinot gris 2019   

Nez d’intensité, floral, touche herbacée.  Bouche droite, sapide, belle acidité, sensation de douceur fruitée, du gras et de la glycérine. C’est gourmand et salivant (comme dirait Jérôme 😉). Grosse amplitude, trame minérale et finale assez longue, citronnée et fraîche.  Beau vin à la fois fruité et sensuel, frais et racé. Très bon, il me ferait presque aimer le pinot gris 

Goûté sur 5 jours, il s'est détendu et s'est épanoui sur le plan aromatique. 

Yves Zermatten
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, claudius, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Papé, flupke14, leteckel
01 Mar 2023 17:22 #307

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9321
  • Remerciements reçus 17132

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Clos Veličane - Plešivica - 2018

CR: Clos Veličane - Plešivica - 2018

 

Bue en deux fois, juste après ouverture à midi, et le soir, sans rebouchage de la bouteille entre temps.

La robe se présente sous un vieil or prononcé.
Intense, le nez est axé sur des arômes d'hydromel et d'autres floraux (rose, géranium), avec des notes plus heureuses d'épices et de fruits jaunes.
Le soir, il s'est nettement épuré, le miel et le géranium étant beaucoup moins prégnants et se mettant au service d'une certaine complexité.
La bouche possède une belle étoffe avec un léger gras et une aromatique riche et toute aussi étonnante qu'au nez. Elle est bien tenue par une bonne acidité, relayée par quelques amers en finale avec également une sensation sucrée qui va à contre-courant  de ceux-ci.
Le soir, l'aération lui a également été bénéfique : l'aromatique est plus classique et le vin a gagné en équilibre et en finesse.
Bien + juste après ouverture (idem que lors de la dégustation de la bouteille commune en juin 2020 mais je l'avais alors épaulée pendant 8 h :).
Bien ++ / Très Bien après 7 h d'ouverture

Cela confirme parfaitement les conseils de Jérôme : attendre ses vins et en tout cas les aérer longuement.

A midi, je l'ai accompagné d'un émincé de dinde au curry et au lait de coco. L'accord aromatique est au rendez-vous mais cela renforce la puissance et la concentration du vin tout en atténuant son acidité (3+ / 5).

Jean-Loup

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, Olivier Mottard, Jean-Paul B., Papé, flupke14, leteckel, éricH, Kiravi
08 Mar 2023 11:21 #308
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95057
  • Remerciements reçus 25104

Réponse de oliv sur le sujet CR: Le millésime 2021 au Clos Veličane

CR: Le millésime 2021 au Clos Veličane



Jérôme a la générosité (et le courage) de faire goûter à un panel LPVien de sa sélection les vins du millésime.
Aucun d'entre nous n'a connaissance du vin qui lui est proposé et est donc invité à parler avec franchise du vin, de son évolution et de ses suppositions sur la cuvée goûtée.
En dégustateur témoin qui lui saura ce qu'il goûte, notre ami le bon Docteur LJ.
En piste !




Oliv

Bouchon à vis.
Robe à peine teintée d'un léger grisonnant.
Premier nez déjà causant, avec une toute petite réduction qui entoure un fruit déjà très présent, sur le citron jaune, la citronnelle, les fleurs blanches.
Et d'évidence, le lendemain et le surlendemain, le vin s'est totalement libérée et livre alors d'emballantes senteurs florales, sur la fleur d'orange, la mirabelle, un côté huile essentielle d'agrumes, presque de guimauve, de cardamome, réussissant à concilier un côté puissant tout en restant ultra net et précis, sans aucune vulgarité ni effet entêtant.
La bouche est construite en droiture, avec une attaque laser citrique toute en tension qui fait redoutablement saliver. Il y a dans ce vin quelque chose qui me rappelle les chenins ou les jurançons secs, ce coup de fouet électrique dès le vin posé sur la langue et cette trame amère dans le cas du chenin qui peut parfois dominer la finale.
Les goûts sont toujours aussi purs, parfaitement calés entre fruité agrume et floral puissant, avec une générosité qui ne se vautre jamais dans le lascif.
Ne manque au coeur de bouche qu'un petit surcroit de chair, de volume pour gagner en assise et en développement. Je crois même qu'une pointe de sucrosité en plus, un peu comme un dosage bien calibré sur une bulle, apporterait de l'équilibre.
Car l'envolée sur la finale reste un peu stricte, sur un registre salivant acide amer simple et agréable.
Très chouette !

Au vu de ce que je connais du domaine, je mise sur le Riesling.


Bibi64

A l’ouverture, sortie de cave à 12°C :
Robe jaune assez pâle.
Nez moyennement ouvert, plaisant, sur les fruits jaunes (type mirabelle et coing).
Attaque souple et vive. La suite déroule tout droit le long d’une colonne vertébrale acide, traçante, « rinçante ». C’est puissant mais sans être très concentré.
C’est vraiment la structure acide qui porte le vin, et cela pendant de longues secondes.
Côté arômes, c’est assez monolithique, dominé citron, voire citron vert ; les fruits jaunes sentis au nez n’arrivent qu’en soupçon en finale. C’est un de ces vins déroutants dont le nez et la retro se répondent peu.
J’aime beaucoup, parce que les vins traçants me plaisent.
Je le considère bon à très bon, car il manque de la complexité aromatique pour atteindre le très bon. A ce stade d’évolution, et à l’ouverture à 12°, ca me fait fortement penser, pour le style, au petit chablis de Schaller 2021.
Ce qui ne m’avance pas le moins du monde pour deviner quelle cuvée du clos Velicane cela peut bien-être…

A h+7, sortie du frigo, 7°C :
Nez assez discret, dominé citron, avec touche de pomelo et fugace note florale.
Attaque souple et vive. Bouche acidulée, traçante, très proche de celle de ce midi.
Fine note de yaourt à la vanille en finale.
Pas d’évolution majeure par rapport à l’ouverture, si ce n’est que le nez est en accord avec
la bouche cette fois.

A h+54, sortie de cave à 11°C :
Premier nez discret, fugacement sur le pomelo. En tournant le vin dans le verre, on ressort
un peu de pâte de coing.
Attaque souple et vive. Je retrouve le côté traçant de la bouche, mais aussi une grosse
énergie. Ayant déjà utilisé moultes fois l’expression tendu comme un string dans mes CR, je me rabats cette fois sur « peps est le mot qui me vient directement à l’esprit ». Côté aromes, on oscille encore entre pomelo, citron vert et mirabelle.
Une fine amertume type pamplemousse trame la finale ; ca donne au vin un faux air de gros manseng. C’ est la principale évolution en 2 jours, mais ca reste mineur, le vin est stable à l’aération prolongée (ce qui se confirmera le lendemain, 3j après ouverture).

Au bilan global, je reste sur mon impression initiale. C’est un vin traçant, avec une grosse structure, mais qui manque de complexité aromatique à ce stade. Le vieillissement devrait lui apporter cela sereinement, car la structure et l’équilibre présagent d’un beau potentiel de garde.
L’autre point qui me marque, c’est l’absence de note florale type jasmin que j’ai souvent trouvé sur les vins du Clos.
Au jeu des devinettes, si je me réfère aux dégustations passées, le vin le plus proche est le sivi pinot 2020. Peut-être ai-je là la version 2021…
 


Olivier Mottard
J’ai suivi les conseils de préparation de Jérôme.
Ouverture de la bouteille, un verre pour vérifier et puis dégustation sur plusieurs jours pour voir l’évolution.
Le vin est dégusté par ma tendre moitié et moi-même.
Pour elle, verre Italesse, type Verre Étoilé Sparkle.
Pour moi, verre Spiegelau, type Definition Universel.
Entre chaque test, la bouteille est rangée à température de cave et abaissée à +/- 8° pour la dégustation.

1. J+0 : ouverture, un verre.
Belle robe or très clair.
Premier nez fumé, fleur blanche et champignon frais.
Arômes identiques en dégustation.
Belle structure, longueur moyenne.

2. J+1
Robe or avec quelques nuances rosées.
Nez « caillouteux », un peu iodé , fleur blanche à nouveau.
En bouche, poire mûre et fraîche.
Le vin est sphérique, il emplit bien la bouche.
Beaucoup de fraîcheur avec une finale très longue, aux accents iodés et minéraux qui « serre » un peu comme un tanin poudreux et salivante en même temps.
Structurellement, on regarde du côté d’un Chenin.

3. J+2
La robe est identique au jour précédent.
Nez qui propose d’abord un fruit blanc puis la note caillouteuse et iodée revient avant de laisser place à des notes de fleurs blanches et de champignons frais.
En bouche, le vin a gagné en harmonie avec une attaque sphérique qui laisse place à un vin très équilibré, étiré par une acidité mûre et salivante.
Désormais plus de perception de ce côté poudreux, mais une finale savoureuse et saline.
Alors que lors des premiers essais, nous ne percevions pas de différences notables, à J+2, les arômes perçus dans le verre Italesse sont plus marqués sur les notes florales et caillouteuses / iodées.

4. J+3
C’est le jour où le vin a sans doute atteint son optimum de dégustation.
La robe s’est calée dans une jolie teinte or clair et brillante sans les légères nuances rosées perçues les jours précédents.
Le nez renvoie des notes de fruits blancs (poire juteuse), de fleur (avec à l’aération une touche évidente de violette).
En bouche, le vin est parfaitement équilibré.
On croque dans les fruits frais comme la pêche blanche et la poire fraîche.
La structure est pleine et fraîche.
Nous aimons la longue finale, savoureuse et salivante à souhait, rehaussée d’amers fins du plus bel effet.
Une grande bouteille de gastronomie que je verrais bien accompagner une belle viande blanche tandis que ma moitié se régalerait d’un accord avec un plateau de crustacés … Pourquoi pas ?

À quoi comparer ce vin ?

À J+1 et J+2, la structure peut nous orienter vers un Chenin avec cette finale caillouteuse et poudreuse.
À J+3, le vin évoque plutôt un Pinot Gris mais sans la perception des sucres résiduels qui peuvent traîner souvent dans ce type de cuvée.

Niveau qualitatif
Sans détours, il s’agit d’un très beau vin et nous ajoutons même un très beau vin de gastronomie.
Nous dégusterons certainement ce vin à table car il mérite un bel accompagnement et semble assez modulable.
Je le dégusterais personnellement avec une viande blanche (volaille ou veau).
Ma moitié n’en démord pas depuis le premier jour : de jolis crustacés.
Pour le dessert … pourquoi pas un fromage ?

Nous pensons avoir dégusté le Pinot Gris.
Si il y a du Riesling, nous n’avons à aucun moment perçu son caractère.
Ma moitié débourserait volontiers entre 15 et 20€ pour une bouteille.
Au final, un grand et beau vin.


Arnould Le Teckel

Commentaires à l'ouverture :
Robe jaune clair.
Nez fin sur les agrumes, citron en tête, avec une pointe florale discrète.
J'y trouve un profil chablisien.
En bouche, l'attaque est franche, citronnée, acide (comme j'aime). C'est sec et je ne trouve pas, à ce stade, l'enrobage et le léger gras que j'avais ressenti sur les quelques bouteilles bues jusqu'ici.
C'est bien tendu, long, frais et "salivant" (smiley pour Jérôme). Aucun résiduel ressenti.
En l'état, je n'imagine pas le pinot gris délivrer un tel profil donc je pense qu'il s'agit du riesling même si les marqueurs "traditionnels" ne sont pas présents en l'état.
C'est très bon, sur un étonnant profil chablisien qui me convient bien.
Mais comme je sais que ça n'en est pas (du Chablis), je pourrais rapprocher ce vin d'un GC de Bernhard.
C'est vraiment persistant sur les agrumes et le vin demande évidemment à vieillir pour se complexifier.

Le lendemain, l'acidité est moins prégnante et l'amer a fait son apparition, ce qui l'éloigne un peu du profil initial.

Conclusion : un vin très agréable au profil qui convient bien à un palais nordiste.

 


Jean-Loup Guerrin

La bouteille a été dégustée en quatre fois, laissée au réfrigérateur sans la reboucher entre temps.
Avant ouverture, on distingue quelques infimes bulles dans la bouteille. Jérôme m’a précisé qu’il utilise cette technique qui se répand de plus en plus : ajouter
un peu de CO2 à la mise en bouteilles, afin de protéger le vin tout en limitant la quantité de SO2.
La robe est restée la même sur les 48 h : de couleur paille, ni brillante, ni terne.
Dégustation 1h30 après ouverture et 8h après ouverture
Je n’ai en effet, à ma grande surprise, décelé aucun changement entre ces deux occasions.
Le nez propose, avec une intensité correcte, une aromatique pure. Je ne retrouve pas de miel ni de géranium comme souvent dans les vins du Clos
Veličane qui ont peu d’aération. Ce sont donc des senteurs de fruits blancs (poire) et florales (camomille) qui se dévoilent, teintées d’une touche de frangipane.
La bouche présente un profil équilibré, d’une bonne constitution et dotée d’une belle tension structurante, mais aussi d’une aromatique succulente. La
finale persistante révèle une autre facette par une certaine salinité ; très salivante, elle donne une envie irrépressible d’une autre gorgée.

Dégustation 36h après ouverture
L’aromatique au nez s’est enrichie, avec apparition d’encaustique, d’herbes aromatiques, de menthe et même de notes fumées.
La bouche est plus en rondeur, sans doute en raison d’une acidité perçue comme moins prégnante, mais celle-ci revient en force dans la belle finale, qui donne en même temps une impression de luxuriance par son évocation sucrée.

Dégustation 36h après ouverture
Les arômes se recentrent sur le fruité et le floral. La bouche réussit l’alliance de la concentration et de la vivacité, avec toujours cette générosité de saveurs.
Ma note de synthèse : Très Bien … déjà !

Mon pronostic sur le(s) cépage(s) : je dirais Riesling pour la superbe tension, mais il faut tenir compte qu’en 2001 les acidités sont hautes dans tous les vins du domaine, donc … Riesling quand même, avec une porte ouverte vers un assemblage Riesling – Pinot gris.
Ce que ce vin m’évoque : un beau savagnin ouillé du Jura ! Par exemple la cuvée « La Pierre » du domaine « Les Granges Paquenesses », donc parmi les meilleurs exemples de ce type de vin.


Peterka

Le vin a été dégusté sur plusieurs jours, toujours aux mêmes températures (au départ à 9°dans le verre évoluant vers 12° après une ½ h). Bouteille conservée au réfrigérateur.
Jour1 (deux verres après petit épaulement pendant 2h environ).
L’élément qui frappe d’emblée est la robe d’un or blanc éclatant. Le premier nez est très floral (fleurs blanches odorantes) avec un petit côté plus pâtissier.
Ensuite, on perçoit davantage de fruits (agrumes, bergamote, fruits exotiques). A l’aération, le bouquet devient légèrement fumé et crayeux / pierreux. C’est complexe et précis.
La bouche est droite, nette, joliment enrobée avec une salinité marquée en finale et une persistance bien longue sur des amers assez puissants. L’ensemble fait preuve d’une belle tenue avec un contraste assez marqué entre un nez séducteur et une bouche au caractère affirmé et solide.
Jour 2
Le nez est moins immédiat. Il évolue davantage vers des notes de miel, de tilleul, de sauge et de menthe poivrée. Le fruit est davantage en retrait au contraire des notes salines qui prennent le pas et continuent à imprégner une bouche droite et stricte mais avec un beau rebond. La finale est à nouveau marquée par des amers qui persistent et deviennent un peu envahissant au réchauffement en dégustation pure.
Jour 3 (reste un tiers de bouteille)
La robe est un poil plus soutenue. Le nez, au départ fermé, s’ouvre sur des notes plus profondes de pamplemousse, de fruits blancs discrets (pomme) et de fumée. Le caractère salin ressort et domine.
La fin de bouche est assez sévère.
Jour 5 (fond de bouteille)
Très similaire au jour 3 sans traces particulières d’oxydation.
Personnellement, j’ai beaucoup apprécié ce vin qui me sembla avec gagné en tenue et complexité par rapport aux précédents opus (pour autant que j’aie goûté le même auparavant, ce qui n’est pas sûr car je pense davantage avoir affaire à un pinot gris qu’à un riesling).
Le bémol de cette dégustation réside non dans le caractère en tant que tel que le vin exprime mais dans l’impact des amers qui pourraient ne pas plaire à tous les amateurs. C’est un peu ce que l’on retient si on n’y prend garde. Mais ce point peut sans doute être atténué en dégustant le vin à table.

Pour la petite histoire, au jour 2, j’ai goûté avec un ami amateur et bon connaisseur. Il confirme cette analyse. Nous avions ouvert en même temps un Chablis Montmains 2018 du Domaine de Chardonnay malheureusement élevé sous bois, ce que nous ignorions. Néanmoins, nous avons trouvé ton vin plus vif, plus droit et plus pur. En essayant de faire abstraction du bois, on avait des profils très proches avec un peu plus de rondeur due à l’élevage (et au millésime ?) dans le chablis.
Je pense que cela situe à suffisance le beau niveau du vin et on était d’accord avec mon ami pour en situer la valeur à une vingtaine d’euros minimum (20-25 € ?)




TristanBP

Le 1er jour, ouvert 2h en avance. 

Le nez est discret tout en étant joli et fin, sur les fruits jaunes, de légères notes de poire. Cela fait très pinot gris. 

En bouche, sur les cailloux, belle rondeur, puis très vite de beaux amers avec une incroyable salinité, que j'aime beaucoup, et qui se prolonge. C'est vraiment très bon mais surtout je sens que le vin en a tellement sous la pédale qu'il sera meilleur après quelques années. 

Au fil des jours, le nez s'est affirmé tout en demaurant délicat et sur les mêmes arômes. En bouche, c'est fin, sur les fruits jaunes, l'amertume tient bien jusqu'au 4e jour, où elle devient moins agréable. 

Donc à mon avis c'est le pinot gris, et je mettrais sans souci 15-20 euros pour ce vin. Difficile en revanche de le comparer à d'autres vins. 



Luc Javaux

Les vins sont dégustés à température de cave, sur une période de huit jours (bouteilles simplement rebouchées, vive la capsule à vis !) pour évaluer leur résistance à l’air (qui s’avère remarquable, aucune trace d’oxydation ou de fatigue sur cette période) et leur évolution.

Riesling
La robe est pâle, limpide, brillante, d’une belle viscosité.
Le nez, pur et frais, sur les agrumes (citron) confits, de fines notes terpéniques, les fleurs blanches, est très agréable et engageant, je dirais même rassurant quant à mes capacités à discerner le cépage.
En bouche, ça claque, c’est frais, tendu, mais tout sauf maigre, avec un beau volume en milieu de bouche, qui offre un équilibre remarquable. La finale est très longue, traçante, saline, salivante, avec une très fine amertume sur les écorces d’agrumes, en un mot superbe.

Inutile de dire que j’ai beaucoup aimé, à mon sens le plus beau riesling goûté jusqu’ici au domaine, et qui s’annonce comme un rapport qualité-prix redoutable. Excellent.


Pinot Gris
La robe est d’un jaune un peu plus intense, limpide, brillante, grasse.
Le nez est très agréable, net, fruité (pomme golden, ananas), floral, avec une pointe fumée qui s’estompera à la longue aération, pour laisser place à une note miellée.
En bouche, l’attaque est ronde, grasse, puissante, pas de sucrosité perçue, avec une belle acidité qui arrive en milieu de bouche et qui étire le vin sur sa longue finale, permettant de très bien équilibrer l’ensemble, ce qui n’était sans doute pas évident au vu de la puissance affichée par la bête.
Un vin de caractère, intransigeant, qui ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais moi j’aime, et pas qu’un peu ! Je ne me souviens pas, là non plus, d’un pinot gris de ce niveau au Clos Velicane.
Très bien +

PS : j’en viens même à me demander si ce type de vin ne fait pas partie de ceux qui sont capable de digérer un élevage en fûts, qui lui apporterait peut-être un peu de sucrosité et de complexité supplémentaires…


Assemblage
Robe jaune pâle, brillante, belle viscosité.
Le nez se fait un peu plus discret, mais néanmoins flatteur, sur les agrumes, la pierre à fusil, les fruits jaunes, la pomme, les fleurs blanches.
En bouche, très bel équilibre entre fraîcheur et puissance, tout semble déjà en place, facile d’accès, peut-être même un peu trop facile, aimable, sans le caractère exacerbé que peuvent montrer les deux vins « de cépage » pris isolément. Même la longueur me semble ici un léger cran en dessous, restant cependant d’un très beau niveau.
Sans doute le vin le plus consensuel de la série, mais sans doute pas celui qui m’intéresse le plus à ce stade.
Très bien –


Moelleux
Robe jaune pâle, limpide, brillance, grasse.
Le nez reste relativement discret, mais très agréable, sur les agrumes confits, les notes rôties, minérales, terpéniques, le raisin sec.
Si le nez est discret, la bouche est pétaradante, équilibre parfait et rare entre richesse, liqueur et fraîcheur, finale immense portée par une acidité incroyable, une tension minérale, qui lui évite toute lourdeur et appelle la gorgée suivante.
Rhâââ Lovely !
Grand vin.

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, claudius, PtitPhilou, Olivier Mottard, Nilgiri, Jean-Bernard, Gibus, peterka, podyak, bulgalsa, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, MathiasB, tomy63, Papé, Agnès C, sebus, starbuck, leteckel, LLDA, éricH, Kiravi, Garfield, LEON213, Locals, Ilroulegalet, Manas, barbare46
19 Mar 2023 14:27 #309

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19670
  • Remerciements reçus 4844

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Le millésime 2021 au Clos Veličane

Oliv et Bibi ont dégusté le Renski Rizling
TristanBP, Leteckel et Jean Loup ont eu droit à Plesivica
Olivier Mottard et Peterka ont eu le Sivi Pinot.

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Gibus, Jean-Loup Guerrin, leteckel
19 Mar 2023 17:05 #310

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6421
  • Remerciements reçus 12841

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Le millésime 2021 au Clos Veličane

Une expérience très enrichissante en ce qui me concerne.
Un grand merci à Jérôme de m’avoir choisi pour ce test redoutable !
Je rejoins l’avis de Luc sur le Pinot Gris … j’aime beaucoup. 

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez
19 Mar 2023 18:27 #311

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26211
  • Remerciements reçus 1417

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Le millésime 2021 au Clos Veličane

Bon, je n'aime pas dire du mal du vin de mes amis, et ça tombe très bien, car il n'y a rien de mal à dire sur les 2021 du Clos Veličane, à mon sens le millésime le plus accompli que j'ai pu goûter jusqu'ici.  Bravo Jérôme !
Personnellement, je n'ai eu aucune difficulté à différencier le riesling du pinot gris (oui, je sais, silence dans le fond de la salle, Jérôme m'avait effectivement donné le code couleur des capsules...), tant la différence de style est ici flagrante quand on les goûte côte à côte.  Plešivica est quant à lui assez proche du riesling et Pozna Letina, le liquoreux, est tout simplement remarquable.  Pour celui-là, par contre, si on me l'avait demandé, j'aurais sans doute dit riesling tant la tension est éblouissante, et c'est du pinot gris.  Heureusement, on ne me l'a pas demandé...


Luc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, PtitPhilou, Olivier Mottard, FGsuperfred, Jean-Loup Guerrin, Papé, leteckel, éricH
20 Mar 2023 14:25 #312

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3514
  • Remerciements reçus 6851

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Clos Veličane, Plesivica 2019

CR: Clos Veličane, Plesivica 2019

Robe paille prononcée
Nez contrasté, net et agréable, sur des notes froides (métalliques) et chaude (mirabelle, pêche, fleurs blanches) combinées, voire un peu évoluées (miel).
La bouche offre une attaque grasse, qui reprend la mirabelle, et jusque là on a presque envie de croire au vin moelleux, les neurones s'y préparent... Mais de fait, c'est suivi par un milieu de bouche assez sec, étonnamment ténu, maigre, avec une acidité qui ne s'accorde que difficilement à l'aromatique, un peu dissociée de la matière. On a toutefois une certaine énergie qui s'installe et qui progresse avec l'aération, doucement amère.
La finale est un peu monolithique sur la prune et l'acidité, avec une longueur modérée, mais l'acidité persiste, fait saliver et relance le vin agréablement.
Au final, plaisir modéré. Aurait peut être dû être bu plus jeune ? Il y a quelques marqueurs d'évolution un peu précoce. 

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, leteckel, éricH, Garfield
03 Avr 2023 19:59 #313

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 497
  • Remerciements reçus 952

Réponse de éricH sur le sujet CR: Clos Veličane – Riesling + 2020

CR: Clos Veličane – Riesling + 2020

Bouchon à vis.
Robe jaune clair.
Le nez est d’abord sur des notes florales puis des agrumes (pamplemousse).
En bouche, la matière est à la fois dense et droite.
Une furtive rondeur est disciplinée par une acidité structurante.
Délicieuse amertume finale (comme toujours).
Très belle longueur (surtout le lendemain de l'ouverture).
Très bien.

Pour la première fois avec un vin du clos Veličane, j’imagine que j’aurais pu trouver le cépage à l’aveugle (mais ça reste de la théorie avec une étiquette devant les yeux).
En tout cas, on se régale et ce vin est une réussite.
Eric
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, Olivier Mottard, jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, Papé, leteckel, Kiravi, Locals
11 Avr 2023 22:07 #314

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2650
  • Remerciements reçus 8012

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: Clos Veličane – Riesling 2018

2ans et demi après la dernière dégustation, je décide d'ouvrir mon ultime CR: Clos Veličane – Riesling 2018
Le nez est expressif, avec un côté pétrole marqué, du miel et de la pomme.
En bouche, on retrouve ces arômes, complétés par des notes d'encaustique. Du côté de la structure et de l'équilibre, c'est moyennement puissant, bien équilibré, avec une certaine rondeur que je n'avais pas ressentie sur les exemplaires précédents.
C'est moyennement long.
J'ai bien aimé, mais il était temps de la boire. Le trio pomme/miel/encaustique est ce qui m'a marqué sur ce vin, et je l'ai trouvé moins "traçant" que par le passé. Par sûr que plus de garde lui soit bénéfique.

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, leteckel, éricH, Kiravi, Garfield
04 Mai 2023 22:33 #315

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2976
  • Remerciements reçus 9897

Réponse de Kiravi sur le sujet CR: Clos Veličane – Plesivica 2018

CR: Clos Veličane – Plesivica 2018

Je tournais autour de cette bouteille depuis quelques mois (ma dernière de ce millésime) et mon ressenti est assez proche de celui d'Olivier pour le riesling (dont il me reste 1 ou 2 exemplaires, je ne vais pas tarder à y fourrer le verre)
La robe est celle d'un vin qui a évolué, or vieilli, très éloignée du léger saumoné de la prime jeunesse.
Le nez n'est plus floral. La pomme domine, ce qui n'est pas si surprenant de mon point de vue car je la trouve très souvent dans les diverses cuvées du domaine mais elle n'est pas verte. Pas blette non plus mais pas cueillie le matin même. Présence d'encaustique, éventuellement de fruits secs, bref, de marques d'évolution.
La bouche n'a pas perdu toute vivacité, loin de là. L'amertume très nette de la jeunesse a totalement disparu mais l'allant est encore présent et le plaisir, certes différent, aussi. C'est plus que bon si on aime ces notes d'évolution et on n'hésite pas à se resservir. Pas sûr que que dans un an il en soit toujours ainsi.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, PtitPhilou, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, flupke14, leteckel, éricH, Ilroulegalet
05 Mai 2023 22:33 #316

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9321
  • Remerciements reçus 17132

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Clos Veličane - Jeruzalem - Slovénie - Pinot Gris - 2018

CR: Clos Veličane - Jeruzalem - Slovénie - Pinot Gris - 2018

L'or de la robe est de densité moyenne mais tire nettement vers l'ambré. Cette crainte de début d'oxydation me fait alors éviter de carafer longuement le vin, comme je l'avais fait en juin 2021. J'aurais dû, car décidément les vins de Jérôme nécessitent souvent une copieuse aération. Ce n'est pourtant pas faute de nous l'avoir dit...

Le nez s'ouvre bien dans le verre, mais sur des arômes d'hydromel très prégnants, avec également des fleurs lourdes voire du géranium. C'est atypique en général, mais déjà rencontré sur le pinot gris du Clos Veličane, en particulier pour ce millésime.
Mais le soir, la bouteille ayant donc passé pas mal d'heures ouverte au frigo, ces arômes sont beaucoup plus fondus dans un ensemble de fruits blancs, poires et pommes.
L'attaque est large, concentrée et assez grasse : il y a du vin ! Et dans une deuxième phase, changement de décor : c'est l'acidité qui domine et redresse le vin, presque de façon trop vigoureuse. J'aurais préféré une alliance de ces deux caractéristiques plutôt qu'une succession...
Il suffit de demander, ou plutôt il suffit d'aérer ! Le soir, la magie du temps a opéré et l'ensemble est plus harmonieux.

Bien + sans aération et Bien ++ / Très Bien après longue aération

Je confirme que ce vin mérite un plat asiatique pour le mettre en valeur. Cette fois-ci, c'était des crevettes au saté, qui dès le midi avaient permis une meilleure intégration de la puissance et de l'acidité, tout en faisant ressortir un soupçon de sucrosité (3,5 + / 5).

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, PtitPhilou, Olivier Mottard, Alex, bibi64, flupke14, leteckel, éricH, Kiravi, Manas
06 Mai 2023 09:30 #317

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2996
  • Remerciements reçus 7833

Réponse de leteckel sur le sujet CR: Clos Veličane, Plesivica 2019

CR: Clos Veličane, Plesivica 2019

Interpelé par le CR de JD, j'ouvre une peu fébrilement cette ultime bouteille de Plesivica 2019.

Comparativement à la robe décrite par JD, je suis un peu rassuré car celle de ma bouteille est encore bien claire.
Le nez oscille entre notes d'agrumes et de poire et une pointe de miel mais qui ne me semble pas être révélatrice d'une évolution anormale car l'ensemble fait plutôt jeune.
En bouche, le vin est vraiment équilibré, toujours avec cette fine pellicule de gras (et / ou de SR ?) qui enrobe une matière à la juste maturité.
L'acidité (dont je ne connais pas le niveau réel)* semble en retrait mais ça n'affecte en rien la fraicheur du vin et l'envie de se resservir !
Cette bouteille semble à point pour moi et je n'ai pas trouvé de notes trop évoluées comme JD...dont la bouteille avait peut-être évolué prématurément, tant notre ressenti diverge (et comme disait Desproges  ).
En synthèse, c'est très bon...peut-être même la meilleure bouteille bue du Clos Velicane, hors liquoreux.



* Edit : "Ce vin possède 7 grammes de sr ce qui le place à la imite du demi sec et c'est justement grâce à son acidité élevée que ce sucre n'apparaît qu'à peine. Avec son acidité de l'ordre de 7 gr par litre, s'il n'y avait pas de sucre, le profil serait très tendu. L'équilibre de ce vin vient de cette dualité."

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, oliv, Olivier Mottard, Alex, Nilgiri, daniel.gureghian, sideway, peterka, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, flupke14, jd-krasaki, éricH
08 Mai 2023 15:24 #318
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 436
  • Remerciements reçus 1423

Réponse de Chaccz sur le sujet CR: Clos Veličane, Plesivica 2021

CR: Clos Veličane, Plesivica 2021

Bouteille ouverte comme ça pour voir un peu comment les 2021 se présentent et qui fut finalement pratiquement sifflée car elle s'accorde parfaitement bien avec la brandade de morue.

Un vin intense, porté par son acidité précise sans basculer dans le côté indélicat.
Le nez est d'une grande fraicheur, sur le citron.
C'est franchement très bon dans un style épuré (vin bu un zalto universal a température de frigo) avec un côté salivant qui ouvre l'appétit et procure une grande soif.
Un vin immédiat, félicitation à Jérôme Perez.
RQP excellent pour ce vin sans artifice.

Charles, simple buveur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Papé, flupke14, leteckel
13 Mai 2023 16:01 #319

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2996
  • Remerciements reçus 7833

Réponse de leteckel sur le sujet Clos Veličane, Plesivica 2021

Je pense l'avoir bu exactement comme ça lorsque Jérôme nous a fait parvenir une bouteille à l'aveugle !
Un profil quasi-chablisien avais je trouvé...

ArnoulD avec un D comme Dusse
13 Mai 2023 16:53 #320

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 436
  • Remerciements reçus 1423

Réponse de Chaccz sur le sujet Clos Veličane, Plesivica 2021

Toutafé !

Par contre, maintenant, donc 6h plus tard, le vin a pris plus de volume et a perdu un peu de son côté laser.

Charles, simple buveur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arnault, leteckel
13 Mai 2023 19:27 #321

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10224
  • Remerciements reçus 3895

Réponse de claudius sur le sujet CR: Clos Veličane, Riesling 2019

CR: Clos Veličane, Riesling 2019

bu spontanément sur du Sashimi et quelques spécialités japonaises …
servi frais … 
impeccable, beau nez floral et de Riesling, fraîcheur en bouche avec une superbe note minérale comme je les aime
la bt a été rapidement bue 
beaucoup aimé 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, Olivier Mottard, Dom, Jean-Loup Guerrin, bibi64, leteckel
21 Mai 2023 08:36 #322

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1485
  • Remerciements reçus 2329

Réponse de Agnès C sur le sujet Clos Veličane – Plesivica 2018

CR: Clos Veličane – Plesivica 2018

(...)
La robe est celle d'un vin qui a évolué, or vieilli, très éloignée du léger saumoné de la prime jeunesse.
Le nez n'est plus floral. La pomme domine, ce qui n'est pas si surprenant de mon point de vue car je la trouve très souvent dans les diverses cuvées du domaine mais elle n'est pas verte. Pas blette non plus mais pas cueillie le matin même. Présence d'encaustique, éventuellement de fruits secs, bref, de marques d'évolution.
La bouche n'a pas perdu toute vivacité, loin de là. L'amertume très nette de la jeunesse a totalement disparu mais l'allant est encore présent et le plaisir, certes différent, aussi. C'est plus que bon si on aime ces notes d'évolution et on n'hésite pas à se resservir. Pas sûr que que dans un an il en soit toujours ainsi.

Bonjour
J'ai amené cette même bouteille CR: Clos Veličane – Plesivica 2018, chez des amis jeudi midi pour l'apéritif sans savoir ce qu'il y aurait avec (olives, magret fumé, saucisson, charcuterie alsacienne, moules en sauce... )
Même en sachant quel est  l'assemblage, les notes florales et de fruits ressortent fortement, je dirais que le pinot est plus présent que le riesling au nez, et que personne n'a senti de note terpénique.
Quelqu'un a même demandé s'il y avait du manseng. Ce n'est pas  bête,  c'est vraiment typé fuit mur, mais pas fruit exotique. L'hydromel est aussi évoqué. Au nez.  Les camarades s'attendent à un vin demi sec. Qu'il n'est pas. 
Nous avons ressentie l'amertume de peau d'agrume en fin de bouche, une légère oxydation non dérangeante qui relance un peu.
C'est bon mais je me dis qu'il manque quelque chose qui marquerait le vin (acidité.?) . Il aurait fallu en goûter un plus tôt.
Je pense que je ne vais pas attendre pour le pinot et le riesling du même millésime.

Agnès, aventurière rurale

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, flupke14, leteckel, jd-krasaki, éricH
21 Mai 2023 11:49 #323

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9321
  • Remerciements reçus 17132

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Clos Veličane – Plesivica 2018

Je pense que je ne vais pas attendre pour le pinot et le riesling du même millésime.

Je pense que tu as aussi le choix d'attendre un peu, Agnès.
Mes dernières expériences sur le pinot gris 2018 et sur le riesling 2018 ont montré qu'il fallait surtout les aérer très longuement, au point que je leur ai attribué des notes bien différentes sans et avec aération.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Agnès C, flupke14
21 Mai 2023 13:42 #324

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6421
  • Remerciements reçus 12841

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: Clos Veličane, Jeruzalem, Slovénie, Riesling, 2019



CR:

Clos Veličane - Jeruzalem Slovénie Riesling 2019
Presque  trois ans  après le premier exemplaire, je rejoue de la capsule aujourd’hui.
Comme pour la première dégustation, je carafe le vin aux aurores pour une aération en cave de quasiment quatorze heures.
La robe est toujours aussi claire et brillante, peu évoluée.
Le premier nez dévoile un fruit blanc mûr qui laisse rapidement poindre de belles notes de fleurs blanches et d’agrumes comme le pamplemousse rose.
En bouche, c’est un vin très équilibré propulsé par une acidité de grande maturité aux accents d’agrumes mûrs.
L'ensemble est dense et fin, mobilisé par une tension gourmande jusqu’à la longue finale à la rétrolfaction florale.
Superbe évolution pour ce Riesling identitaire dont l’avenir est serein.
J’ai beaucoup aimé, merci Jérôme.

Note : 17/20.
Garde : longue aération pour une dégustation aujourd’hui mais il affrontera quelques années de garde sans problème !

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, claudius, oliv, peterka, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, flupke14, leteckel, éricH
21 Mai 2023 22:01 #325
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 530
  • Remerciements reçus 778
Bu lors de cette soirée LPV Coteaux de Paris



CR: Vin 1 : Clos Veličane, Slovénie, Jeruzalem, Riesling 2019

MathiasB
Un de mes apports. Ouvert une trentaine d'heure avant la soirée.
Nez axé sur le floral, avec de subtiles notes crayeuses et une point de pétrole.
En bouche le vin est de demi-corps, avec une texture légèrement crayeuse.
C'est moyennement expressif mais néanmoins agréable, on retrouve le floral du nez, qui domine l'aromatique.
Finale agréable, presque acidulée, longueur modérée.
Pas un monstre de complexité ou de densité, mais un bien agréable vin pour entamer la série des riesling.
Bien +

SG75
Très jolie aromatique, avec de la puissance sans être totalement écœurante. En bouche, le vin est assez fluide, avec une acidité qui apporte du tonus à l'ensemble. Ca se boit facilement et rapidement. Une bonne entrée en matière pour la suite.
> Vin agréable, idéal à mon sens pour un apéritif.

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, Jean-Loup Guerrin
22 Mai 2023 21:32 #326

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12791
  • Remerciements reçus 3642

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet CR: Clos Veličane, Slovénie, Jeruzalem, Riesling 2019

CR: Clos Veličane, Slovénie, Jeruzalem, Riesling 2019

Vin remonté,  ouvert et bu dans la foulée. 
Robe d'un jaune doré clair, brillante. 
L'agitation montre un vin qui semble de belle matière; nombreuses larmes. 
Nez agréable,  d'abord de délicates notes minérales de riesling,  élégantes,  de la pomme et des fleurs blanches. 
La bouche est plus ample que (mon souvenir de) l'an passé, juteuse, l'acidité plus disciplinée, apportant tonus et fraîcheur. 
Finale d'abord sur des notes d'agrumes rafraîchissantes puis retour de la pomme.
Un bon vin, pur, frais, sur la finesse et qui se boit bien agréablement. 
Edit éventuel demain avec le reste de la bouteille. 

jlj
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, leteckel, éricH
25 Mai 2023 20:22 #327

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2976
  • Remerciements reçus 9897

Réponse de Kiravi sur le sujet CR: Clos Veličane - Plesivica 2021

CR: Clos Veličane - Plesivica 2021

Nez surtout floral sans la note exotique rencontrée par le passé. Le fruit entre agrume et fruit blanc n'est pour l'heure pas totalement éclatant. Une pointe de fumé signe la minéralité du vin.
La bouche est faite d'une matière pleine au toucher confortable, vive et sapide. L'amertume qui apparaît en milieu de bouche est parfaitement contrebalancée par le volume et la tension. Très bel équilibre.
Ça se boit avec une aisance déconcertante et l'étiage est rapidement atteint.
C'est très réussi, comme d' habitude.

Par ailleurs et cela n'a rien à voir, suite au récent compte rendu de Bibisixtyfour à propos du riesling 2018 qui faisait écho à mon ressenti sur Plesivica 2018 (évolué mais procurant toujours du plaisir), j'ai ouvert une de mes deux dernières bouteilles, pour voir. L'ayant trouvée très (trop) évoluée, j'ai ouvert la seconde (et donc dernière) du stock. Elle était identique: oxydation létale. 
Moralité: Plesivica (qu'il ne faut plus attendre) aura finalement mieux tenu que le riesling sur ce millésime. J'aurais parié le contraire à la sortie.
Comme quoi les certitudes...

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, flupke14, Med, leteckel, the_ej
31 Mai 2023 21:46 #328

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9321
  • Remerciements reçus 17132

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Clos Veličane – Riesling+ – 2020

CR: Clos Veličane – Riesling+ – 2020 



Servie sans aération préalable et un poil pas assez fraîche.

La robe arbore une couleur paille.
Le nez s'exprime bien sans être très intense. Pour la première fois sur un Riesling du Clos Veličane, je décèle un léger pétrole, ce qui n'est pas pour me déplaire car bien fondu dans une aromatique qui fait la part belle à la gamme florale, teintée d'agrumes et de fruits blancs. Le nez va se développer à l'aération et offrir quelques touches miellées en supplément.
La bouche adopte un profil rond et un caractère savoureux qui associe fruité et minéralité. Elle est bien relancée par une tension qui s'affirme tout au long du déroulé en bouche. C'est dans la finale salivante et plutôt persistante que la gourmandise ressentie évoque quelques sucres résiduels.
Très Bien

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, Olivier Mottard, Dom, jean-luc javaux, peterka, bibi64, TristanBP, Papé, flupke14, leteckel
12 Jui 2023 12:29 #329
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 530
  • Remerciements reçus 778

Réponse de MathiasB sur le sujet CR: Clos Veličane, Plesivica 2018

CR: Clos Veličane, Plesivica 2018

Vin qui a commencé à évoluer, les notes florales font places à des notes de miel et de noix.
Manque d'élégance pour ce vin qui semble  sur la pente descendante, en tout cas pour cette bouteille.

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, bibi64, Papé, leteckel, jd-krasaki
30 Jui 2023 23:47 #330

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120Gildasjean-luc javauxMartinezPBAESVougeotstarbuck