Nous avons 1632 invités et 9 inscrits en ligne

Restaurant Le Soufflot, Meursault

  • Messages : 1897
  • Remerciements reçus 1558

Réponse de Psylo sur le sujet Restaurant Le Soufflot à Meursault

Merci Eric, en effet c'est une curieuse rotation... Que devient le restaurant d'Irancy, suite à leur départ, d'ailleurs? Car pour le coup le restaurant était le seul du village, et ce village est tellement charmant que c'est un crève-cœur de les voir partir...

Mathieu

Le restaurant d'Irancy avait été revendu
Les salariés qui tenaient Irancy pendant que Meursault ouvrait ont acheté le fond
Charles et Jérémy (Soufflot Meursault) n'ont plus rien dedans

Après, l'équipe du Soufflot Meursault à ouvert le Maufaux à Beaune (Laurianne est la responsable : c'est la femme de Jérémy : le chef du Soufflot Meursault) et ils ouvrent désormais à Chablis
Le responsable de Chablis (je sais pas si il sera en salle ou en cuisine) sera le frère de Charles (Soufflot à Meursault)

Vous suivez ? 

Samuel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Olivier_26, Super-Pingouin, didierv
07 Mai 2021 16:30 #271

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21757
  • Remerciements reçus 5954

Réponse de mgtusi sur le sujet Restaurant Le Soufflot à Meursault

Le restaurant d'Irancy avait été revendu
Les salariés qui tenaient Irancy pendant que Meursault ouvrait ont acheté le fond
Charles et Jérémy (Soufflot Meursault) n'ont plus rien dedans

Après, l'équipe du Soufflot Meursault à ouvert le Maufaux à Beaune (Laurianne est la responsable : c'est la femme de Jérémy : le chef du Soufflot Meursault) et ils ouvrent désormais à Chablis
Le responsable de Chablis (je sais pas si il sera en salle ou en cuisine) sera le frère de Charles (Soufflot à Meursault)

Vous suivez ? 

 

Samuel, tu fais de l'Agitateur là :)

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: trainfr
07 Mai 2021 16:33 #272

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1897
  • Remerciements reçus 1558

Réponse de Psylo sur le sujet Restaurant Le Soufflot à Meursault

Sorry Michel mais je comprends pas ...

Samuel
07 Mai 2021 21:01 #273

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6913
  • Remerciements reçus 6048

Réponse de Frisette sur le sujet Restaurant Le Soufflot à Meursault

Propos précis et difficile à suivre, j'imagine...

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi
07 Mai 2021 23:19 #274

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21757
  • Remerciements reçus 5954

Réponse de mgtusi sur le sujet Restaurant Le Soufflot à Meursault

Sorry Michel mais je comprends pas ...
 

Dans ce cas, je me suis trompé ! :)

Michel
08 Mai 2021 11:18 #275

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1897
  • Remerciements reçus 1558

Réponse de Psylo sur le sujet Restaurant Le Soufflot à Meursault

mgtusi post= écrit:

Psylo post= écrit: Sorry Michel mais je comprends pas ...

 

Dans ce cas, je me suis trompé ! :)

 

Michel, sachant que tu fais souvent des « jeux de mots » ou des « références » et ne connaissant pas toutes tes subtilités lorsque je lis une de tes réponses je me fais souvent des noeuds au cerveau alors que peut être qu’il y en a pas forcément 
 

Samuel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi
08 Mai 2021 15:48 #276

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Patrick Essa
  • Portrait de Patrick Essa
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 583
  • Remerciements reçus 809

Réponse de Patrick Essa sur le sujet Restaurant Le Soufflot à Meursault

Et si de manière bien simple, le Soufflot de Meursault  et le Maufoux de Beaune n’avaient pas de terrasse?
une bonne raison d’ouvrir à Chablis en terrasse, surtout quand on vit dans une maison à Nitry car on est icaunaise...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Psylo
08 Mai 2021 17:01 #277

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2626
  • Remerciements reçus 1196

Réponse de Galinsky sur le sujet Restaurant Le Soufflot à Meursault

Et si de manière bien simple, le Soufflot de Meursault  et le Maufoux de Beaune n’avaient pas de terrasse?
une bonne raison d’ouvrir à Chablis en terrasse, surtout quand on vit dans une maison à Nitry car on est icaunaise...

Bonsoir,

Pourtant, il y a largement la place / l'espace de créer une terrasse dans la cour du Soufflot de Meursault. Surtout qu'en face, se trouve les logements des employés / patrons du restaurant !

Après c'est plus vrai pour le Maufoux, mais est-ce une raison suffisante pour ouvrir à Chablis 

Belle soirée

Eric 

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bassaler
08 Mai 2021 20:51 #278

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 786
  • Remerciements reçus 2399

Réponse de bassaler sur le sujet Restaurant Le Soufflot à Meursault

Et en plus, ils doivent avoir beaucoup de soucis !!! Cela explique sans doute les 20 % (au plus)  d'inflation à chaque mouvement. Dur d'être un entrepreneur aujourd'hui :(
 
09 Mai 2021 14:19 #279

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1258
  • Remerciements reçus 3588

Réponse de Fredimen sur le sujet Restaurant Le Soufflot à Meursault, passage éclair

Extirpé d'ici : www.lapassionduvin.c...

Pause déjeuner au Soufflot à Meursault, où la réputation du restaurant / la carte des vins et l’accueil de Charles / simplicité des échanges avec ce dernier tiendront leurs promesses.

C’est bon, c’est frais, ça goutte, Charles quelqu’un de simple, très accessible qui connait ses vins et capable de passer 5 minutes avec ses convives tout en leur laissant liberté / confidentialité, un superbe moment. Une adresse parfaite en tous points, cuisine, carte des vins, verrerie ( :)) , tuyaux, cadre, bref, superbe.

L’entrée de Mr Pins ; Tartare Asperges vertes / Langoustines.



Le plat de Mr Pins ; Mignon de Veau à la moutarde/ Salade de fenouil.

 


Le dessert de Mr Pins ; Gavotte/ Fraise/ Rhubarbe/ Basilic.

 


Note ; j’aimerais pas être votre estomac à la vue de ces photos.

Pour accompagner le tout ;

Vincent DANCER Meursault Les corbins 2017. Je reconnais la patte du vigneron en bouche, avec un style très caractéristique du domaine (typé « nature » dirais-je), belle tension / acidité et gourmandise dans cette bouteille. Ne fait pas l’unanimité à table, mais j’apprécie personnellement cette fraîcheur et différence du vigneron.

Pour suivre, un Gevrey-Chambertin VV village 2018 du domaine Fourrier, qui goutte, grave. Néanmoins, je ne mesure pas ou très mal l’écart entre le Gevrey, et le bourgogne générique dégusté il y a peu (voir : www.lapassionduvin.c...). La patte du vigneron est telle que je retrouve tout ce que j’avais découvert dans le générique, l’écart / appréciation de hiérarchie se fera probablement au vieillissement mais en l’état, superbe, mais à l’aveugle ne sais si j’aurais pu dissocier le générique du village. Bravo au domaine Fourrier, dommage que vos vins soient si compliqués à se procurer.

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht
23 Jui 2021 14:39 #280
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20538
  • Remerciements reçus 7519
Mais tu as regardé monsieur Pins manger ?  ;) 

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen
23 Jui 2021 16:45 #281

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1258
  • Remerciements reçus 3588

Réponse de Fredimen sur le sujet Restaurant Le Soufflot à Meursault, passage éclair

Non, mais j'aime pas prendre des photos de ce que je mange, je préfère en profiter :)
23 Jui 2021 17:05 #282

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6913
  • Remerciements reçus 6048

Réponse de Frisette sur le sujet CR: Dîner au Soufflot

CR: Dîner au Soufflot
C'est après une journée bien remplie par la visite de 3 domaines ( Saumaize  à Vergisson,  Voillot  à Volnay et enfin  Bachelet  à Saint Aubin), que nous nous rendons au Soufflot Meursault. Cédric ne connait ce restaurant que de nom, c'est donc un plaisir que de l'accompagner! Nous arrivons sur les coups de 20 heures, sans trop de retard, rejoignant l'ami Simon qui s'est greffé au dîner à la dernière minute.
Nous prenons le même menu: Entrée / Plat / Dessert, copieusement garni. Verrerie toujours aussi fine et légère.
Concernant les mises en bouches et les plats, les saveurs sont puissantes et affirmées, avec en même temps une certaine délicatesse et une justesse de cuisson pour le plat de cochon. L'île flottante, que  j'avais déjà eu l'occasion d'expérimenter ici  il y a quelques années, est magnifique de goût, de fraîcheur et de légèreté.
Je n'ai pas noté les intitulés exacts des plats mais en voici quelques photos:
 
 
Mise en bouche sous forme de petite arancini, très goûteuse et puissante en goût, notamment avec un retour assez épicé. J'adore.
 
 

Mise en bouche autour de la betterave, plutôt légère et très fraîche, qui vient adoucir justement la puissance de la première mise en bouche. Jolie association complémentaire.
 
L'entrée est un tartare de maquereau, avec des radis finement tranchés. Frais, légèrement fumé et iodé. Une valeur sûre.
 
 
Plat de cochon, accompagné d'une purée et d'un jus à tomber. Puissant, goûteux, un peu fumé/caramélisé mais en même temps crémeux, avec une cuisson parfaite de la viande, la rendant d'une belle tendreté. Mention pour la croquette en arrière plan, qui comme pour l'arancini, apporte de l'épice et de la tension au plat. Gros coup de coeur sur ce plat, avec une viande simple. 
 
 
Bon bein, l'île flottante je la reconnai au premier coup d'oeil et de cuillère: et c'est un peu une madeleine de Proust: mon dessert préféré, encore plus quand elle est fraîche, exotique et acidulée comme celà. L'île est légère tout en restant dense. Là aussi gros coup de coeur.


Mais avec celà, qu'avons nous bu? La carte (l'encyclopédie!!!) des vins est imposante rendant le choix ardu! Après avoir évoqué une bulle, pour laquelle nous n'étions globalement pas très chauds, nous tombons d'accord sur un blanc et un rouge. 
Concernant le blanc, certains auraient souhaité du chardonnay de bourgogne, mais après tout, nous en avons bien goûté sur la journée. Dès lors, pourquoi pas un sauvignon? Cotat est évoqué, finalement nous repérons le Clos la Néore, que peu d'entre nous avaient déjà eu l'occasion de goûter.
Pour le vin rouge, est évoqué un Suchot d'Arnoux Lachaux, mais ne rentre pas dans notre budget (220 euros), nous optons finalement pour un pinot noir sur le fruit, une valeur sûre pour laquelle les rares fois ou nous les avons croisé, nous n'avions jamais eu de déception: un Auxey Duresses 2018 de Coche-Dury (Et puis, merde, s'il y a bien un endroit ou on peut goûter à du Coche pour pas trop cher, c'est bien ici!!! )
 


Domaine Edmond et Anne Vatan, Sancerre, Clos La Néore, 2016:
Ouverture immédiate. 
Robe jaune claire assez pâle. Nez assez timide initialement sur le gravier humide. L'aération révèlera de timides notes exotiques et d'ananas en fin de dégustation. La bouche est tendue, très énergique, puissant et droite. C'est un vrai vin de bouche, à la matière plutôt cristalline, sur fond caillouteux/pierreux, à l'empreinte minérale marquée. Un vin de grande densité, style coup de poing, presque violent, mais qui passe très bien sur les arancinis et évidemment sur le tartare de maquereau. La finale est longue, portée par de très beaux amers très finement grillés, plus suggérés que réellement présents. C'est un style sans concession, mais un beau moment de gastronomie pour cette cuvée que je souhaitais goûter depuis un moment déjà. C'est Excellent - (16,75/20) et parfaitement maîtrisé.

Domaine Jean François Coche-Dury, Auxey Duresses, 2018: 
Ouverture inférieure à 1 heure environ.
Robe grenat à reflets rubis foncé. Nez facile sur les baies rouges, la framboise, la griotte. Très fin nuage lacté/vanillé. Bouche gourmande, docile, très avenante, sur les baies rouges, de façon très primaire, néanmoins sans grande profondeur ni complexité. On est clairement sur un joli pinot noir friand qui ne dépasse pas le niveau village: s'attendre à plus serait aller à la désillusion. Celà étant dit, il fait très bien le job, avec un prix tout à fait correct sur table, ce qui rend la dégustation fort sympathique. Même si on aurait aimé un peu plus de profondeur dans ce vin, la finale est relativement modeste. L'accord avec le cochon est correct. Très Bien (16/20).


Il commence à être tard, la fatigue se fait sentir. Il est donc l'heure d'aller prendre quelques heures de sommeil, car une longue journée nous attend demain, avec encore pas moins de 4 domaines à aller visiter...
Par ailleurs, je me languis déjà de revenir dans ce restaurant, ce qui sera chose faite une dizaine de jours plus tard, avec un menu encore amélioré...
 

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, dt, tht, Olivier_26, mgtusi, Gibus, La Vie est une Fête, Nathenri, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Psylo, vivienladuche, condorcet, LucB, Papé, sebus, flupke14, starbuck, leteckel, the_ej, ptitcoco, ysildur, Vyat, Fredimen, Garfield, alex73, Jeanveux, Manas, Kana
30 Nov 2021 09:42 #283

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6354
  • Remerciements reçus 6193

Réponse de Vaudésir sur le sujet Restaurant Le Soufflot à Meursault

Cela devait être un 2013 le Suchot.
Stephane 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: La Vie est une Fête
30 Nov 2021 13:25 #284

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6913
  • Remerciements reçus 6048

Réponse de Frisette sur le sujet Restaurant Le Soufflot à Meursault

Non, 2018 à la carte si j'ai bonne mémoire. 

Flo (Florian) LPV Forez
30 Nov 2021 14:58 #285

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6913
  • Remerciements reçus 6048

Réponse de Frisette sur le sujet CR: Déjeuner au Soufflot

CR: Déjeuner au Soufflot 
Quelques jours après un  très beau dîner chroniqué ci-avant, je retrouve cette adresse devenue incontournable au fil des ans. Nous sortons, avec mes camarades d'une superbe dégustation au  Domaine Morey Coffinet , et nous arrivons avec un bon quart d'heure de retard. Le restaurant commence à se remplir, pour être finalement complet. J'avais réservé il y a quelques temps, ne sachant pas qu'un menu spécial serait servi ce jour là (c'était le week-end de la vente des vins des Hospices de Beaune). Et c'est donc plutôt une bonne surprise, puisqu'il s'agit d'un menu unique, gastronomique, pour 70 euros, et ne cachons pas la surprise plus longtemps, de haut niveau (sur la présentation et les goûts, on est au niveau de l'étoile michelin à mon sens). Il se déclinera comme suit:

Amuses Bouches: Arancini et Sashimi de Maquereau fumé
Oeufs parfaits en Meurette
Carpaccio de Saint Jacques / Vinaigrette myrtille, colza / Bouillon de Bardes safrané
Canard au barbecue / Pomme de terre et betterave bio / Mousseline à l'ail / Condiment
Comté 18 mois
Gavotte fine à l'ananas / Crémeux vanille / Mangue et passion
 


L'Arancini (non photographié) est le même que la semaine passée: toujours aussi puissant en goût et épicé. Le fumage du poisson du poisson est impeccable, avec une belle mâche. 
 
2 oeufs parfaitement cuits, avec une garniture riche, confinant à la gourmandise absolue: un régal. Plat complètement régressif...
  

 
Presque un double plat que celui-là. Très bon carpaccio, servi avec un bouillon crémé tiède (non pris en photo). Une brochette de noix de Saint Jacques est servi à côté permettant d'avoir un accord sur les textures et températures de service.
 
Beau morceau de canard à la cuisson impeccable, avec cette odeur de fumé généreuse. L'accompagnement est lui aussi assez régressif, crémeux et goûtu, avec un beau mariage canard/betterave (très léger côté sucré/salé).
 


Dessert également très fin, avec un haut côté acidulé qui permet de finir le repas "léger" mais surtout pas saturé en sucre, et donnant un petit coup de peps revigorant. J'adore.
 


Et avec ça, on boit quoi???
Déjà, lors de la dernière visite, le Raveneau me faisait de l'oeil, du coup, les arguments ont vite été trouvé pour le prendre. Ensuite nous souhaitions 2 autres bouteilles: un blanc et un rouge. Au vu du menu, et vu qu'un de mes amis voulait un Meursault, décision a été prise de leur faire connaître le domaine Henri Germain, sur un beau village et un millésime plutôt aiguisé. En rouge, nous voulions un vin pouvant se marier avec l'oeuf et le canard, volumineux, gourmand et accessible: Idem, 2017 se goûtant généralement bien, et connaissant un tout petit peu la production du domaine Denis Mortet, on opte pour un "5 terroirs". Enfin, étant à court de breuvage et n'étant pas monté en bourgogne pour bâtir des murs en pierre sèche, on craque finalement sur un Coche en rouge, que les copains ne connaissaient pas, cette fois sur Monthélie.

Domaine Raveneau, Chablis 1er Cru, Vaillons, 2013
Ouverture immédiate.
Robe d'un joli doré. Nez précis et finement exotique, légèrement beurré et pâtissier. La bouche est précise, présentant une jolie matière finement enveloppée, ronde, avec une texture globalement assez aérienne. Pas de marqueur majeur d'évolution. L'aromatique est aussi nette et précise, avec ces belles notes de viennoiserie teinté d'exotisme et de citron caviar. La finale est belle, longue et fuselée. Un chablis plutôt à la vision beaunoise. Il s'agit d'un vin à la haute définition, parfaitement exécuté dans ce millésime et me semble dans une belle fenêtre de dégustation. Parfait en guise de mise en bouche. Excellent + (17,25/20)

Domaine Henri Germain, Meursault Limozin, 2017

Ouverture immédiate. 1ère bouteille oxydée, remplacée immédiatement. 2ème RAS.
Robe jaune très pâle. Nez puissant sur le citron vert. Bouche présentant une très jolie tension ainsi qu'une matière vive et droite. Belle matière sèche. On retrouve cette aromatique exotique sur le citron vert de façon précise et puissante. C'est relativement long et marche magnifiquement bien avec le carpaccio de Saint Jacques. Excellent  (17/20)

Domaine Denis Mortet, Gevrey Chambertin, Mes 5 terroirs, 2017

Ouverture 30 minutes.
Robe rubis foncé. Nez précis de fruits murs, de cerise, de framboise. Bouche pleine et dense, au grain de tanin relativement velouté et enrobé par juste ce qu'il faut de gras. C'est gourmand, croquant tout en étant mûr sans être trop lourd. Ensemble assez digeste et fonctionne très bien avec le canard, mais également de façon cohérente avec les oeufs. Finale de longueur tout à fait satisfaisante. Excellent - (16,75/20)

Domaine Coche Dury, Monthélie, 2018

Ouverture immédiate.
Robe rubis claire. Nez de très beau pinot; très fruité et avenant sur la framboise, la groseille et la cerise. Très primaire. Bouche de demi-corps, assez fluide et longiligne, sans tanins majeurs. Aromatique sur le bonbon kréma, avec ces notes gourmandes, primaires et fruitées.Très sympathique à boire pour lui-même, semble néanmoins un peu moins dense à coeur que l' Auxey Duresses bu la semaine passée. Très Bien - (15,75/20)


Au total, j'ai été une nouvelle fois enchanté par le haut niveau culinaire, avec des goûts puissants, mais surtout des présentations superbes. Par ailleurs, ce genre d'établissement permet de faire des accords-mets et vins de top niveau, ce qui a été encore une fois le cas. Bon, on à 50 minutes de retard pour la prochaine (et dernière...) visite de l'année. Nous avons appelé et on nous attend, heureusement ce n'est pas loin, simplement 1 kilomètre. Du gros niveau va encore se présenter à nous...

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, tht, Olivier_26, Gibus, denaire, peterka, podyak, Nathenri, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Psylo, condorcet, Papé, starbuck, leteckel, Cristobal, Garfield, Vesale, LEON213, Kana
22 Déc 2021 16:59 #286

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94232
  • Remerciements reçus 23522

Réponse de oliv sur le sujet Restaurant Le Soufflot, Meursault

 
20 Avr 2023 22:34 #287
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • starbuck
  • Portrait de starbuck Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Enregistré
  • Messages : 5461
  • Remerciements reçus 8629

Réponse de starbuck sur le sujet Restaurant Le Soufflot, Meursault

Je viens de remarquer qu'il n'y a plus eu de messages concernant la table depuis décembre 2021

Mardi dernier avec Gaétan, nous avons une nouvelle fois apprécié une cuisine vraiment travaillée avec le sens du détail et l'alliance des saveurs.
On s'est régalé tout comme Delphine qui découvrait le restaurant pour la première fois.

Par contre au niveau des vins, un Rully 2020 du domaine Dureuil-Janthial était trop vanillé et le Gevrey 2019 de Fourrier n'était pas en place.
Le serveur nous a dit que la veille, d'autres clients avaient mieux apprécié leur dernier verre.

Autour de nous, pratiquement que des étrangers qui avaient les yeux qui brillaient devant le livre de cave d'une très grande largeur mais avec désormais uniquement des vins beaucoup trop jeunes. La rançon du succès ! 

On se faisait la remarque qu'au début nous allions au Soufflot pour sa carte des vins correctement tarifée alors que désormais nous irons surtout pour la qualité de sa cuisine.
On laissera les étrangers boire des Coche Dury 2020 en ayant l'impression de s'enrichir tant le prix de vente leur semble faible pour reprendre un propos lu sur une page FB anglophone.

Est-ce que le comble pour un amateur passionné ne serait pas d'aller au Soufflot en demandant s'ils pratiquent le droit de bouchon ? 

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., GILT, tomy63, leteckel, the_ej, Fredimen
21 Avr 2023 09:35 #288

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 799
  • Remerciements reçus 2248

Réponse de Bobo1 sur le sujet Restaurant Le Soufflot, Meursault

Il est vrai que je n'ai pas relaté mon dernier passage.
J'y retourne lundi avec Madame. Bien sûr je ferai un CR.

@starbuck je trouve enfin quelqu'un qui a le même ressenti que moi sur les Rully de Vincent Dureuil, un élevage trop marqué, et ce sur un millésime différent, d'où ma question: Est-ce un tournant opéré par le domaine en vue d'une garde plus longue, ou notre ressenti qui supporte de moins en moins le bois? Vous avez 4 heures!
 

Thibaut
21 Avr 2023 10:01 #289

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3047
  • Remerciements reçus 4277

Réponse de tomy63 sur le sujet Restaurant Le Soufflot, Meursault

Pour moi, ça a toujours été la "patte" du domaine. Si on craint l'élevage, il ne faut surtout pas les ouvrir en jeunesse.
C'est assez amusant de constater en tout cas que les domaines hors Côte de Beaune ont le droit de boiser les vins, tout le monde crie au génie en disant "Regardez on dirait un Meursault !". Par contre, le producteur de Meursault n'a plus le droit de boiser ses vins, c'est "has-been".
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., jean-luc javaux, Marc C, Benoit Hardy, Frisette, starbuck, leteckel, RVincent, Vesale
21 Avr 2023 10:11 #290

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94232
  • Remerciements reçus 23522

Réponse de oliv sur le sujet Restaurant Le Soufflot, Meursault

Pour moi, ça a toujours été la "patte" du domaine.

Pas mieux !
21 Avr 2023 11:06 #291

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6913
  • Remerciements reçus 6048

Réponse de Frisette sur le sujet Restaurant Le Soufflot, Meursault

C'est assez amusant de constater en tout cas que les domaines hors Côte de Beaune ont le droit de boiser les vins, tout le monde crie au génie en disant "Regardez on dirait un Meursault !". Par contre, le producteur de Meursault n'a plus le droit de boiser ses vins, c'est "has-been".


Excellente remarque que je partage.

Flo (Florian) LPV Forez
21 Avr 2023 15:20 #292

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 745
  • Remerciements reçus 4232

Réponse de Vesale sur le sujet Restaurant Le Soufflot, Meursault

Par contre au niveau des vins, un Rully 2020 du domaine Dureuil-Janthial était trop vanillé et le Gevrey 2019 de Fourrier n'était pas en place.
Le serveur nous a dit que la veille, d'autres clients avaient mieux apprécié leur dernier verre.

 


Entièrement d'accord avec toi sur l'évolution du restaurant, on y mange de mieux en mieux, mais on y boit de plus en plus jeune!
Nous y étions avec Charles la semaine dernière et avons également pris le Gevrey 2019 de Fourrier, un nez superbe mais une bouche pas tout à fait en place en effet,
Le reste de la bouteille terminée le lendemain soir était en revanche superbe!

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., starbuck, leteckel, Garfield
21 Avr 2023 22:27 #293

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 799
  • Remerciements reçus 2248

Réponse de Bobo1 sur le sujet Restaurant Le Soufflot, Meursault

Chose promise... Un résumé de notre passage au Soufflot.

Choses importantes, la salle est toujours assez aérée pour ne pas avoir l'impression de manger entassés malgré le succès indéniable de l'établissement, et l'accueil/service/conseil toujours au top du début à la fin.
Partants sur le menu du moment, après avoir été dirigés vers les Meursault d'Anne Boisson, puis de Mikulski après avoir dit craindre l'élevage du premier, j'opte finalement pour le Saint Aubin Clos du Meix d'Hubert Lamy, ayant repéré un millésime 2018.
Madame prendra un verre de Hautes Côtes de Beaune 2020 pour accompagner la canette au barbecue, vin fruité, gouleyant mais souffrant de la comparaison avec la puissance du plat.

Tout d'abord mention très bien comme toujours pour les cuissons millimétrées, les accords de saveurs et la présentation générale des assiettes.
Entrées: les asperges blanches et les ravioles de morue mi cuites accompagnées d'une crème iodée au fromage et d'une salade d'herbes rafraichissante. Joli jeu de textures et de cuisson sur ce plat
Plats: la canette au barbecue, pour moi le cabillaud aux cebettes et ail des ours, cuisson nacrée, cebettes légèrement fondantes et filandreuses.
Et la rose mangue et son sorbet au safran, le sorbet était magnifique, la mangue manquant un peu de sucrosité.

De nouveau un très bon repas au Soufflot.

 

Thibaut
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Olivier Mottard, mgtusi, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, Papé, starbuck, leteckel, Vesale, Ilroulegalet, Manas
30 Avr 2023 12:01 #294

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 31
  • Remerciements reçus 239

Réponse de florent49 sur le sujet Un dîner au Soufflot.... grâce à LPV

Bonjour à tous

A mon tour de donner mon avis puisque c'est grâce aux bons conseils de LPV que j'avais fréquenté le Maufoux l'an dernier, et le Soufflot cette année.
Y est on allés pour la table ou pour la carte des vins ? Difficile de répondre. surtout pour la carte des vins, je crois.
Déjà, j'aime énormément l'idée d'avoir une page de menu, et 25 pages de carte des vins. Mais ce que j'aime encore mieux, c'est que tout le monde reçoit obligatoirement la carte des vins...

Alors, oui, j'ai trouvé, surtout pour les Bourgogne, que les vins proposés étaient beaucoup trop jeunes, surtout malheureusement en premiers et grands crus. C'est vrai. A la fois, Charles nous disait qu'ils tombaient entre 12 et 15000 bouteilles par an... arf. une paille. comment faire vieillir dans ces conditions ? il faut avoir des hangars de stockage...

Le repas était très bon, pas fabuleux, mais vraiment très bon. Les saveurs sont très bien en place, c'est précis, super bien fait, et la présentation du champignon était superbe. On y mange donc très bien, et pour un prix finalement normal à mes yeux. et on ne ressort pas avec la faim du tout. Au rang des progrès à mes yeux : le pain qui est quelconque, et le dessert mangue sirop qui m'a laissé un peu froid. Au niveau du positif : un beau voyage, une cuisine qui n'en fait pas trop dans le nombre de saveurs, des cuissons top, une ambiance très sympa et un service super (adrien rabiot, merci à toi ;o))

Par contre, pour le vin.... bah faut être honnête avec soi même... où peut on boire une Cuvée Sous le Mont de Sélosse pour un tel prix (250 euros à table) ?
On avait déjà bu ce vin l'an dernier au Maufoux (même prix), et c'est une baffe monumentale, un uppercut vineux, une jouissance de pinot, une densité énorme sur une très fine oxydation de plaisir, une légère amertume pregnante et si longgggguuuuuuuue.
Ce vin, c'était juste un extra terrestre, une gangue de puissance enveloppée dans de l'amour, que jamais je ne me serais payé à prix caviste (ils en veulent tous 600 à 900 euros), et je remercie du fond du coeur l'équipe du Soufflot de m'avoir donné 2 fois l'occasion de goûter à cette merveille.

Le reste du repas avait été accompagné d'un côte du rhone de Chateau Grillet (ce sont les jeunes vignes du chateau), pur viognier, qui, s'il ne m'a pas emmené au paradis comme le Sélosse, était une très belle quille (75 euros sur table, je pense que c'est peu ou prou le prix qu'en demanderait un caviste).
Enfin, pour finir, un Vosne Précolombière 2020 de Gérard Mugneret. C'est un domaine dont j'ai un peu lu sur LPV qu'il faisait très bon, mais que je n'avais jamais goûté. Trop jeune, bien sûr. Mais quelle belle matière, quel équilibre et quelle facilité à boire.

Bref, le Soufflot, j'ai adoré, et c'est bien grâce à vous. Merci à eux de proposer ces prix sur table, je trouve ça tellement respectueux des clients, mais aussi du boulot des vignerons, que j'invite lesdits vignerons qui râlent tout le temps contre la spéculation, à alimenter cette table de leurs meilleures cuvées, qui seront ici respectées, mises à disposition et mises en valeur. C'est ça l'esprit vineux

flo

ps : le midi, nous avions déjeuné aux Caves Madeleine, où c'était très bien aussi. Bu là bas un Bourgogne blanc de Coche Dury 2020 (105 euros) : je suis content d'avoir goûté mais je ne me relèverai pas la nuit pour ça. Et surtout, un Morey de Dujac 2014 (140 euros) qui, lui, répondait très très bien à mon besoin de pinot fin du moment. Dujac, c'est comme Pierre Ménard, c'est pas bon...
Merci aussi à eux de rendre ces bouteilles accessibles (même si à référence égale, je pense que c'est plus onéreux qu'au Soufflot)

florent49
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Olivier Mottard, docadn, Axone35, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, GILT, Papé, Frisette, starbuck, leteckel, the_ej, Garfield, BJambon, Manas
01 Mai 2023 16:46 #295

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck