Nous avons 976 invités et 19 inscrits en ligne

Restaurant Le Clarence, Paris

  • Messages : 18498
  • Remerciements reçus 3462

Eric B a créé le sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Restaurant le Clarence
31, avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris

Site : www.le-clarence.paris
Tél : 01 82 82 10 10

Le restaurant est ouvert du mardi soir au samedi, au déjeuner et au dîner (fermé le mardi au déjeuner)

Eric
Mon blog
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18498
  • Remerciements reçus 3462

Eric B a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris



Avant la "crise Covid19", j'avoue que je n'aurais jamais osé franchir les portes du Clarence, quand bien même j'étais intéressé par la cuisine de Christophe Pelé (dont je suis les "exploits" de loin depuis une quinzaine d'années). Le virus étant passé par là, ce restaurant a dû s'adapter comme les autres. Pendant le confinement, il a fait des plats à emporter. Et maintenant, il propose le midi des menus à 55 et 90 €. C'est un article d'un blog que je ne connaissais pas qui m'a décidé : on pouvait y lire que le Clarence ne se moquait pas du client, multipliant les petites assiettes. Je suis allé sur leur site, et j'ai réservé pour le 15 juillet à 12h30. Au départ, pour une seule personne, histoire de bloquer la table. Mais j'ai rapidement contacté plusieurs amis parisiens à qui j'ai proposé de me rejoindre. En premier lieu Chihiro Masui, la femme qui murmure à l'oreille des chefs (qui a co-écrit un livre avec Christophe Pelé). Elle a accepté de suite ! Et puis Emmanuel, créateur sonore passionné de cuisine japonaise et Romain (Michou sur LPV) amateur de vins et créateur du podcast Le bon grain de l'ivresse.

12h30. Je suis sur l'avenue Franklin Roosevelt devant le Clarence. Emmanuel et Romain m'ont rejoint. Je reçois un message de Chihiro qui me dit qu'elle aura un peu de retard. Elle a demandé au restaurant de nous faire patienter au salon. Nous nous annonçons donc à l'accueil et sommes amenés dans une très belle pièce au premier étage. Le sommelier vient nous voir pour s'enquérir de ce que nous désirons pour l'apéritif. Il me donne une tablette numérique faisant office de livre de cave. Nous choisisssons une bouteille de Saumur blanc Clos David 2016 d'Arnaud Lambert.




Chihiro arrive. Les mises en bouche également. Des gressins.





Et puis des gougères et des beignets très aériens.





Et puis de délicieuses praires gratinées.




Christophe Pelé nous a rejoint pour nous demander ce que nous souhaitions manger. Chihiro est d'humeur poissonnière. Allons-y donc pour un repas tout poisson. Il se trouve qu'il a sous la main un pageot tué en ikijime la semaine dernière et qui est à parfaite maturation.





Il n'y a plus qu'à tout goûter ! Mention TB pour les praires





Et mention TB aussi pour le vin. Sa robe est d'un bel or brillant. Le nez fait chenin bien mûr sur les fruits blancs rôtis au beurre (pomme, poire, coing). La bouche est nettement plus fraîche que ce que l'on aurait pu imaginer, tout en offrant une matière ronde et mûre, assez dense. Il est aussi bon pour lui-même que dégusté avec les mises en bouche.



Nous redescendons au rez-de-chaussée où notre table nous attend. Il nous est servi presque de suite une fougasse au jambon cru et à l'huître. La première bouchée surprend lorsque vous mordez dans l'huître : vous faites un plongeon directement dans la mer. C'est d'autant plus intense que l'huître est chaude. Mais on s'y fait vite et on en redemande !



Dernière mise en bouche ou premier plat ? Je ne sais pas trop. Voici en tout cas langoustine en tempura, corail, thé vert. La cuisson du crustacé est parfaitement maîtrisée : la chair tendrissime est bien nacrée. La pâte est très croustillante. D'où un délicieux contraste. Je n'aurais pas osé me servir du corail cru. À tort : c'est moins puissant que ce que j'imaginais et ça va très bien avec le thé vert. Il y a aussi de l'avruga (à base d'hareng fumé) qui apporte une touche saline/fumée.



Le premier pain est une sorte de brioche feuilletée non sucrée. Très très bonne !



Arrivent en même temps trois assiettes autour du thon rouge. Dans la première, il est mi-cuit, avec de l'ajo blanco, de la myrtille, de la poutargue, de la tomate verte et du pourpier. Il y a du croquant, du moelleux, de l'acide, du chaud, du froid, du légèrement sucré, du iodé... Le tout est très cohérent, tout en ayant de belles surprises à chaque bouchée.



Puis le voici cru, avec du lait de bufflonne (coeur de burrata ?) et de l'algue nori. Cettte dernière apporte des notes marines au lait de bufflonne, facilitant le mariage entre les trois composants. Je me retrouve plongé dans un univers que je n'aurais pas imaginé même une heure auparavant; et ce n'est pas pour me déplaire.



Et enfin, toujours cru, avec de la crème de pistache, de la myrtille et des graines de livèche. Là, c'est encore plus barré. Mais de l'avis des 4 convives, c'est la meilleure des trois assiettes. Certainement grâce à la livèche qui donne de la niaque et de la fraîcheur. Un plat en apparence simple, mais qui raconte plein de choses...




Bon, la première bouteille est désespérément vide. Et comme une nouvelle série de poisson arrive, il faut faire le plein. Nous commandons un Anjou blanc 2017 de Thibaud Boudignon. Même si c'est le même cépage que le vin précédent, il n'as pas grand chose à voir : la robe est plus pâle. Le nez est plus frais. La bouche plus vive, cristalline. Cela devrait être parfait avec le monstre des mers qui surgit du plateau.


Celui-ci est chauffé, ce qui permet au serveur de prendre son temps pour dépiauter la bête. À votre gauche, on voit Chihiro qui semble rigoler. À votre droite, votre serviteur qui prend la photo que vous êtes en train de regarder ;-)


Comme vous le constaterez dans ce petit film, nous avons craqué pour la peau du pageot qui a l'air croustillantes à souhait. Nous espérons qu'il en sera fait part au chef...




Pour l'instant, c'est la chair qui nous est servie, avec une courgette longue cuite entière et de la salicorne






Mais arrive une sauce vierge au caviar Osciètre qui nous est servie généreusement.





La chair du poisson est somptueuse : elle est d'une moellosité incroyable, très goûtue, et en même temps, impressionnante de densité. La sauce joue sur les registres iodés/acidulés/fruités qui renforcent la complexité du plat. La courgette cuite juste
comme j'aime (à savoir à la bascule entre le cru le cuit) apporte du croquant dans un plat où le reste est très moelleux.



Avec la fleur de courgette farcie d'une délicieuse purée de pomme de terre, nous avons de la peau de pageot, et elle aussi divine qu'elle le paraissait (nous ne sommes pas des gens compliqués : nous nous régalons des déchets !)




Et revoilà de la peau de pageot avec du tourteau et de la coriandre





...auxquels sont rajoutés de ravioles et un bouillon (de langoustine, de mémoire). C'est délicieux !




Et pour conclure, dans une brioche à la romana, on retrouve de la joue et de la peau de pageot, avec dessus une moutarde karashi (japonaise). Le meilleur "hot dog fish" que j'ai mangé !

Allez, on passe aux douceurs, avec d'abord un granité pêche et sake. Un régal.




Puis une crème au citron recouverte d'une gelée au citron et d'une feuille de basilic. Le tout est peu sucré (ouf) et d'une grande intensité aromatique. Un vrai hymne au citron ! Ça parait presque couillon, mais c'est l'un des meilleurs desserts que j'aie mangé issu de ce fruit.




En glou, nous avons pris des vins au verre : du Vouvray moelleux 2009 de Foreau et une "vendange tardive"de Vermentino du Clos d'Alzetto. Le premier est plus mûr/confit que le second, d'une grande fraîcheur. Difficile de choisir lequel j'ai préféré. Chacun avait son charme.




Il y avait aussi des bakalavas aux pistaches, presque
trop copieux.


Mais THE dessert, c'était celui-là, à base de chocolat blanc, abricot et gingembre confit, plus léger qu'il n'y paraît (et toujours peu sucré).



Et puis un sorbet abricot, cassis, et meringue italienne. Je n'aurais pas pensé à mélanger les deux. Ils s'avèrent très complémentaires. Le meilleur était lorsque vous vous attaquiez à la lisière entre les deux parfums.



Et puis des maras des bois




Et des vrais macarons avec des morceaux d'amandes, garnis d'une crème fouettée aérienne et non une ganache compacte. C'est autre chose que les bidules colorés qui affolent les foodistas...

Je n'ai pas pu me détendre autant que je l'aurais voulu dans les dernières minutes, car je voyais l'heure tourner. Quasiment 5 heures ! Et j'ai un train à prendre à l'autre bout de Paris (et je dois récupérer avant mon bagage en consigne). Bon finalement, ouf, je l'ai eu ! Bon, eh bien quel moment. Et surtout, j'ai été ravi de créer de nouvelles connexions entre mes différent(e)s ami(e)s. Ils auront maintenant l'occasion de se revoir sans moi ;-)

Eric
Mon blog
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, PBAES, Ben, Jean-Paul B., aquablue, Gibus, Marc C, bassaler, bertou, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, trainfr, Benoit Hardy, condorcet, Papé, Fred974, sebus, Frisette, starbuck, leteckel, ysildur, éricH, tma, Kiravi, Garfield, Vesale, Bobo1, JeanRX, Lucas PGL

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4280
  • Remerciements reçus 1710

LADIDE78 a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Un grand merci Eric , tu me replonges 15 ans en arrière , le découpage en salle j ai connu cela , en tout cas trés belle table :)
didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18498
  • Remerciements reçus 3462

Eric B a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

LADIDE78 écrit: Un grand merci Eric , tu me replonges 15 ans en arrière , le découpage en salle j ai connu cela , en tout cas trés belle table :)
didier


Ca commence à redevenir à la mode. Par exemple dans les différents restaus de palace dirigés par Alain Ducasse.

Eric
Mon blog
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3612
  • Remerciements reçus 3088

starbuck a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Je profite de l'ouverture de ce nouveau fil pour faire passer un petit message.

Il y a des contributeurs comme Eric qui sont capables de nous faire des CR magnifiques pour nous parler d'un restaurant.
Ne soyez pas complexés si vous ne vous sentez pas en capacité d'en faire un aussi complet.
Des CR plus modestes restent intéressants pour le forum.
Nous sommes nombreux à planifier nos sorties et visites en fonction des avis publiés sur LPV alors n'hésitez pas à nous faire part de vos bonnes adresses mais également des lieux qui vous plaisent moins.

En attendant, encore merci à Eric pour avoir pris le temps de nous faire partager avec beaucoup de précision le moment agréable qu'il a passé avec ses amis.
Juste une petite remarque concernant les prix.
Si on en a pour son argent au niveau des menus, peut-on avoir une petite idée de la tarification des vins ?

Sylvain
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18498
  • Remerciements reçus 3462

Eric B a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

On était à 80 € la bouteille, que ce soit pour le Boudignon ou le Saumur. Ce qui fait à peu près du X 4 par rapport au prix public. Dans le même ordre de prix, on pouvait trouver en blanc les vins de Pierre Ménard ou du domaine des Cavarodes, et en rouge la Truffière de Danjou-Bannessy ou le Pradel 2013 des Terrasses d'Elise.

Eric
Mon blog
#6
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: starbuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1435
  • Remerciements reçus 1247

Blog a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Très bon moment passé dans ce restaurant il y a quelques semaines. J'ai trouvé la cuisine très fine et originale. Dans mon référentiel ça vaut 3* Michelin, en tout cas pour ceux que j'ai visité.
J'ai trouvé ça plus à mon goût que l'Astrance par exemple avec un service plus détendu mais tout aussi professionnel et surtout une cuisine que je qualifierais plus proche du produit tout en restant très inventive et originale.

Les menus dégustation sont préparé spécifiquement pour chaque table et le nombre de plat qui défile est assez impressionnant, pour un menu en cinq services on a facilement 15 assiettes car chaque plat arrive accompagné de deux bouchées "satellite" qui sont des variation autour de l'ingrédient principal.
Beaucoup de produits de la mer et d'accords terre-mer très réussis.
J'avais commencé à prendre des photos, mais le regard réprobateur de mon épouse m'a dissuadé de poursuivre :whistle:
La carte des vins est consultable sur le site ouèbe du restaurant Carte des vins , elle est pléthorique (65 pages), beaucoup de Bordeaux, au niveau tarif ça tape, mais la sélection est de qualité, nous avons bu un Myrs 2015 de Danjou qui était excellent.

Laurent
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 979
  • Remerciements reçus 155

mauss.th a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Eric,

Je suppose qu'il s'agissait du menu à 90€?

Merci
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5925
  • Remerciements reçus 3233

Frisette a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

La carte des vins est belle, mais les tarifs...:roll: :roll: :roll:

Flo (Florian) LPV Forez
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18498
  • Remerciements reçus 3462

Eric B a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

mauss.th écrit: Eric,

Je suppose qu'il s'agissait du menu à 90€?

Merci


Oui

Eric
Mon blog
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5925
  • Remerciements reçus 3233

Frisette a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Pour la quantité de plats, j'ai l'impression qu'il n'y a rien a dire!!! (tu) MiaM!

Flo (Florian) LPV Forez
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18498
  • Remerciements reçus 3462

Eric B a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

A la fin, nous étions tous seuls dans le restaurant alors que je ne pense pas que nous avions le prix le menu le plus conséquent. Christophe Pelé est venu nous revoir une vingtaine de minutes pour parler cuisine en tenue civile.


Eric
Mon blog
#12
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4280
  • Remerciements reçus 1710

LADIDE78 a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Eric , tu n as pas été faire un tour à la cave du château , de temps en temps ils vendent quelques vieux millésimes de la cave du Clarence
www.lacaveduchateau....
didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18498
  • Remerciements reçus 3462

Eric B a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Si on était sorti de table vers 16h, j'aurais pu être tenté. Mais là, j'ai couru jusqu'à Austerlitz ;)

Eric
Mon blog
#14
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4653
  • Remerciements reçus 251

aquablue a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Clairement mon prochain resto a paris, quand cela sera possible.. je trouve vraiment que le rapport q/p est dingue quand on lit Eric ..
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 763
  • Remerciements reçus 432

trainfr a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Je suis globalement d accord
Mais est ce que le fait d y aller avec une critique gastronomique connu ne fait pas un peu la différence ?
Le quidam moyen airait il ete aussi bien servi?

Christophe - LPV Lyon
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 791
  • Remerciements reçus 84

MB a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Merci Eric pour ce récit qui donne, une fois de plus, l'eau la bouche.

Pour les vins, par contre, les prix font très mal.

Amicalement. Maxime
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18498
  • Remerciements reçus 3462

Eric B a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

J'ai vu deux autres compte-rendus récents : les mises en bouche étaient les mêmes, tempura itou, les trois assiettes de thon également. La seule différence, peut-être, c'est le pageot. Mais les autres éléments (sauce vierge, brioche, fleurs de courgettes, raviole, tourteau) étaient également servis. Pour les desserts, pareils. L'exception s'est faite plus sur le temps qui nous a été accordé pour manger tout ça. Habituellement, ils pressent un peu plus le service et tout doit être fini à 15h30-16h.

Chihiro n'est pas critique, mais auteur culinaire. Elle écrit des livres de cuisine de chefs : Kei, Pascal Barbot (Astrance), Sola, Banctel (la Réserve), Christophe Pelé, Karen Torosyan (Bozar), Frédéric Anton, etc. Elle a plutôt bon goût : je suis allé chez Kei, Barbot, Pelé et Torosyan, et j'ai adoré les quatre. Et je ne doute pas que j'aimerais tout autant Banctel.

Eric
Mon blog
#18
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1914
  • Remerciements reçus 2206

leteckel a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Frisette écrit: La carte des vins est belle, mais les tarifs...:roll: :roll: :roll:


:unsure: Les bonnes pioches sont rares inexistantes !
Pour moi, c'est quasi-rédhibitoire même si l'assiette a l'air belle, car avec un tel repas, on a envie de se faire aussi plaisir niveau liquide sans être bridé à ce point.

ArnoulD avec un D comme Dusse
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18498
  • Remerciements reçus 3462

Eric B a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Oui, enfin, les deux vins que nous avons pris étaient très bons et n'avaient pas grand chose à envier à plein de vins à 80 € que j'ai pris dans d'autres restaurants de ce niveau. Alors peut-être qu'on les aurait trouvé à 60 € dans un étoilé de province, mais ça fait pas une différence colossale. Les perles rares comme le Soufflot sont rarissimes. On est de toute façon quasi systématiquement à du X 3 par rapport au prix propriété.

Eric
Mon blog
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1435
  • Remerciements reçus 1247

Blog a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

leteckel écrit:

Frisette écrit: La carte des vins est belle, mais les tarifs...:roll: :roll: :roll:


:unsure: Les bonnes pioches sont rares inexistantes !
Pour moi, c'est quasi-rédhibitoire même si l'assiette a l'air belle, car avec un tel repas, on a envie de se faire aussi plaisir niveau liquide sans être bridé à ce point.


Franchement ce serait une erreur de voir les choses comme ça. Je ne met presque jamais 100 € dans une bouteille, et je ne manque pas de râler sur ce type de carte des vins.
Mais la cuisine est d'un tel niveau que ça passe. Pour moi on est au niveau d'un trois macarons Michelin.
Pour comparer, je trouve que c'est au dessus de l'Astrance en terme de cuisine. Et pour donner une référence parlante en terme de carte des vins, aucun des plats dégusté au Soufflot ne peut rivaliser avec ceux goûtés ici.

Laurent
#21
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Eric B

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6130
  • Remerciements reçus 1919

Marc C a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

A 80€ l'Anjou de Boudignon (chez les cavistes cela va de 22 à presque 30€...) et vu le niveau de cuisine, je fonce sans problème, je suis sûr de passer un excellent moment. D'ailleurs, il va falloir que je trouve l'occasion MiaM!

Marc
#22
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, trainfr

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1914
  • Remerciements reçus 2206

leteckel a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

J'ai dû mal m'exprimer alors je reformule :)
Quand je vois une carte magnifique avec 2000 lignes (j'ai pas compté hein...) et avec aussi peu de bouteilles abordables, je me dis que ce serait limiter mon plaisir d'être obligé de choisir parmi un choix très contraint par le prix...mais ça c'est très personnel donc vous pouvez ne pas être d'accord mais c'est mon point de vue.
Et c'est surement une réaction de provincial qui n'a jamais fait (de mémoire) un étoilé à Paris. Ceci expliquant sans doute cela..., raison pour laquelle par exemple je ne retournerai probablement jamais à La Villa Lalique. Enfin sauf si on m'y invite zX
J'imagine qu'ils n'ont pas besoin de moi comme client, donc je préfère les endroits un peu plus "respectueux" de l'amateur du divin breuvage.

ArnoulD avec un D comme Dusse
#23
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1914
  • Remerciements reçus 2206

leteckel a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

L'anjou de Boudignon est peut être un peu l'exception car j'ai quand même l'impression qu'on est plus souvent à X 5 ou 6 en coeff.
Un exemple d'un vin dont je connais le prix domaine : Le Puligny 2017 de Jean-Marc VINCENT était vendu 37.60 €...le 2015 (sans doute vendu moins cher que ça à l'époque), est ici à 250 € !

ArnoulD avec un D comme Dusse
#24
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1435
  • Remerciements reçus 1247

Blog a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Si tu n'as pas l'occasion de séjourner à Paris et que tu dois venir juste pour ça je comprends très bien.
Ma réaction est celle d'un parisien qui compare des prix parisiens ...
J'ai le même problème dans l'autre sens, on peut trouver des 3 macarons en province avec des cartes des vins plus abordables, mais quand on ajoute les trajets et l'hôtel, ça revient un peu au même...

Laurent
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4326
  • Remerciements reçus 1063

HERBEY 99 a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Arnould, je comprends parfaitement ce que tu veux dire ! Toutefois le niveau prix/plaisir de la cuisine m'inciterait à "casser" ma tirelire. Pas impossible que je tente le coup prochainement.
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6130
  • Remerciements reçus 1919

Marc C a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Arnould, dans les étoilés il ne faut jamais chercher les bonnes pioches en Bourgogne. En blanc, je cherche toujours en Alsace & Loire qui donnent de sacrés blancs de gastronomie.

Marc
#27
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1149
  • Remerciements reçus 1321

Jean-Paul B. a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Je viens de regarder, car le CR d’Eric est très tentant.
Bcp de vins entre 6 et 10 de coefficient par rapport à un prix domaine TTC...8-x
Bref, il faut se dire que cela revient à un menu à 150/200 euros par personne, avec des vins à des prix plus classiques.....

Jean-Paul
#28
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1435
  • Remerciements reçus 1247

Blog a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

Si tu y vas le soir, ça pourrait même te coûter un peu plus cher ...
Par ailleurs les formules accord met / vin sont a des tarifs assez dissuasifs 145 et 190 € par tête de mémoire.

Laurent
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1914
  • Remerciements reçus 2206

leteckel a répondu au sujet : Restaurant Le Clarence, Paris

J'ajoute, mais là encore c'est très personnel, que quand je vais faire une table "d'exception", et bien, au même titre que je n'y vais pas pour manger ce que je pourrais faire chez moi, j'essaie de boire des vins que je n'ai pas en cave ou qui sont difficiles à trouver. L'exemple de Raveneau est assez éclairant, c'est un domaine qui lâche ses vins à des tarifs accessibles (n'est ce pas Rachid ;)?) mais qui sont rares. Certains resto appliquent le même coeff que sur les autres vins...d'autres en sont très très éloignés. Ici, le Valmur 2013 est à 525 €...désolé, mais là on se rapproche du foutage de gueule si le resto se fournit directement au domaine.
Par exemple Le Chapeau Rouge à Dijon, une table avec une carte des vins top et presque accessible (et un sommelier de très haut niveau) alors que c'est un double étoilé Michelin installé en plein cœur de Dijon. Comme quoi, c'est possible, même si Dijon n'est pas Paris !
On est d'accord Marc, mais dans l'exemple de La Villa Lalique, même en jouant local ou presque (c'est à dire Alsace), c'est hors de prix. J'avoue que j'ai du mal à comprendre...surtout là où c'est situé.
Bref, je pense qu'on est au moins d'accord pour dire que c'est un mal de la restauration française !

ArnoulD avec un D comme Dusse
#30
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, Jean-Paul B., Frisette, starbuck, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck