Nous avons 662 invités et 20 inscrits en ligne

Restaurant "Le Boudes La Vigne" à Boudes (63340)

  • Messages : 2412
  • Remerciements reçus 627

Nathenri a créé le sujet : Restaurant "Le Boudes La Vigne" à Boudes (63340)

Bonjour à tous.

Après quelques recherches je n’ai pas trouvé de fil ouvert sur ce restaurant Auvergnat.

J’ouvre donc cette rubrique mais je compte sur les administrateurs pour le placer dans un potentiel fil déjà ouvert.

Cet établissement est implanté à Boudes, village vigneron Auvergnat, situé dans l’arrière pays, quelques kilomètres au sud d’Issoire, presque au bout du monde.

Je n’avais jamais entendu parler de ce restaurant mais un des membres de notre groupe Lpv Auvergne y est allé il y a quelques semaines. Suite à un cadeau offert par mes amis de ce même groupe, lors de notre dernier repas, j’ai décidé d’aller y fêter un évènement personnel hier soir.

3 repas sont proposés, allant de 34,00€ à 60,00€, ainsi qu’une carte des vins relativement accès sur les vins de la région de Boudes mais également avec quelques références plus classiques.

Nous avons opté pour le menu «Dégustation» à 60,00€ et, comme mon épouse est plutôt fan de Meursault, nous avons opté pour un "Meursault 2016" du domaine Manuel Olivier.

Voici le menu :

Mise en bouche : j’ai oublié de prendre la photo mais il s’agissait de deux verrines : un Gaspacho de melon et huile d’olive, excellent au demeurant avec un melon très goûteux et des rillettes d’un poisson dont j’ai oublié le nom avec des algues dont j’ai aussi oublié le nom.


1er plat : Escalope de foie gras de canard chaud, miel de Mr Dalle et melon. Un foie gras cuit comme il faut, rehaussé par le melon et le miel hyper doux. Très bon.


2ème plat : Fricassée d'escargots et champignons du moment. Plat très intéressant par l’accord escargot et champignons, là aussi justement rehaussé par un rajout de persil et d’ail. Très très bon.


3ème plat : Raviole de homard et St Jacques, velouté de Noilly. Excellent plat avec deux ravioles (même si j’en aurai bien mangé 2 de plus !!!!) excellemment garnies de st Jacques et de homard et doucereusement accompagnées d’une sauce finement relevée. Excellent.


Une petite pause : «Fraîcheur Vichy» (glace vanille et pastille Vichy) vient juste rafraîchir un peu le palais après ces premiers plats aussi savoureux que plaisants à déguster.


4ème plat : Filet de pigeonneau fumé minute sous cloche, Pois blonds du plateau de Planèze. Le volatile était cuit juste comme il faut et il était accompagné d’une sauce au vin de Boudes et miel qui lui apporté une touche succulente. Très très bon.


Fromages : mon épouse a pris Chèvre de Laudine gratiné, mesclun noité. (photo oubliée). Un excellent fromage sur un lit de salade afin de laisser un peu de place pour le dessert. Quand à moi, j’ai opté pour le Chariot de nos fromages affinés avec quelques fromages indissociables de l’Auvergne.


Dessert : Déclinaison autour de l'abricot. Comme l’intitulé l’indique, l’abricot dans une multitude de déclinaisons, du froid, du chaud, du liquide, du solide mais avec toujours des goûts et des parfums superbes.


Le vin : nous avons opté pour un Meursault 2016 du domaine Manuel Olivier car un vin blanc (mon épouse ayant préféré le Meursault à du champagne) nous semblait être le plus approprié aux plats (sauf le pigeonneau bien sûr). Nous nous sommes régalés. Le vin était fruité, floral, avec un très beau gras et une belle longueur. Il a parfaitement accompagné les plats.

Nous avons passé presque 3 heures (que nous n’avons pas vu passer) à déguster cet excellent repas, au calme avec en plus des températures douces.

Nous ne pouvons que conseiller cet établissement et nous y retournerons.

Néanmoins, si le repas fut excellent, il y a quelques points que le restaurant pourrait améliorer pour être encore un cran au dessus.

La carte des vins mériterait d’être un peu plus étoffée même s’il parait logique qu’elle fasse la part belle aux vins régionaux.

Le pain, sans que cela soit bien sûr vital, pourrait être un cran au dessus. En effet, un pain style «pain de campagne», au lieu d’un pain blanc simple, pourrait être proposé surtout sur un menu à 60,00€.

Lors du service du fromage, le ou la serveuse pourrait les annoncer. En effet, lorsque l’on est local, il n’y a aucun souci à reconnaître la plupart des fromages régionaux, mais si l’on vient d’une autre région, il me parait anormal d’être obligé de demander les noms des fromages comme cela a été le cas hier. Mais nous sommes en été et il s’agissait peut être de personnel saisonniers.

Se sont de menus détails mais qui rendraient ce restaurant encore meilleur.

Nathenri.
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Eric B, Vaudésir, Gerard58, ysildur, Garfield, supagweg

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck