Nous avons 1642 invités et 82 inscrits en ligne

Château Pavie-Macquin, Saint-Emilion

  • Messages : 3129
  • Remerciements reçus 0

critique a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

J'avais eu l'occasion de découvrir le 2004 lors d'un salon l'an passé,bien sûr avec toutes les réserves qui doivent s'imposer sur ce "type d'exercice",je n'ai jamais rencontré de vin plus fermé,ce que m'a confirmé la personne qui tenait le stand,je n'ai d'ailleurs pas trouvé très judicieux de sa part qu'il choisisse ce vin.
Pour ma part je ne fais pas de commentaires sur les vins découverts dans mon club,en effet je considère que les 10 minutes que l'on accorde à la dégustation d'un vin sont trop réductrices pour un avis de valeur.
Cordialement
#361

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18247
  • Remerciements reçus 2128

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

critique écrit: Pour ma part je ne fais pas de commentaires sur les vins découverts dans mon club,en effet je considère que les 10 minutes que l'on accorde à la dégustation d'un vin sont trop réductrices pour un avis de valeur.

Je n'ai pas dégusté non plus ce vin dans le cadre d'un quelconque "club", mais à l'aveugle, en prenant mon temps et mon jugement a été donné avant de découvrir l'étiquette. En l'occurrence, le vin avait été ouvert longtemps à l'avance et ma dégustation n'a fait que confirmer ce que l'ami qui me l'a fait goûter avait pensé la veille à l'ouverture.

Je voudrais quand même faire la remarque suivante sur le jugement de fermeture :
je bois un vin terriblement tannique et sec : je grimace.
Solution 1 : je découvre que ce vin est un vin prestigieux et je peux me dire que ce vin est fermé.
Solution 2 : je découvre que ce vin est un inconnu et je peux me dire que ce vin est une merde.

et je rajoute qu'il valait mieux que le gars qui te l'a fait goûter te dise que ce vin était fermé, dans le cadre d'un salon.

Jérôme Pérez
#362

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 1

julien dubertret a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

Jérôme Pérez écrivait:

>
> Je voudrais quand même faire la remarque suivante
> sur le jugement de fermeture :
> je bois un vin terriblement tannique et sec : je
> grimace.
> Solution 1 : je découvre que ce vin est un vin
> prestigieux et je peux me dire que ce vin est
> fermé.
> Solution 2 : je découvre que ce vin est un inconnu
> et je peux me dire que ce vin est une @#$%&.
>

Jérôme je suis à 90% d'accord avec ce que tu dis, je le serai à 100% si je ne remettai pas en cause aussi mes propres jugements. Le dégustateur n'est pas infaillible. Il peut aussi y avoir la solution 3 qui est, "tiens , c'est curieux au vu de ce que c'est, je me serai attendu à quelque chose de différent, est-ce moi, est-ce le vin? A revoir...", ce bénéfice du doute. C'est aussi en ce sens que je reste toujours plus prudent sur mes jugements négatifs, que positifs. Ce qui est sur c'est que lorsque j'ai un vin en cave qui me procure une telle déception, j'ai en général envie de me défaire des bouteilles restantes dans les meilleurs délais. Car même si mon Jiminy Criquet me dit "regarde zy donc plus tard" force est de convenir que je n'y crois pas du tout !

J'ai eu cette expérience avec un Sylvaner Eminence 2005 d'Agathe Bursin. Curiosité d'un Sylvaner sur un grand cru, le millésime aidant, j'en mets quelques quilles de coté, mais peu convaincu tout de même tant je trouvais l'ensemble molasse et fatiguant, avec une bouche sans tension , un peu pataude. Grand bien m'en a pris car aujourd'hui le vin est comme transformé, il est d'une délicatesse rare, tout en dentelle et tendresse, splendide.
Est-ce le vin qui n'était pas formidable, pas en place au début, est-ce moi qui l'ai mal goûté, le vin a t'il véritablement gagné, est-ce moi qui planne complétement en le goûtant maintenant? Tout cela est fort complexe. Quelque part on s'en fout car le vin est à l'heure actuelle délicieux, mais c'est sur que si je l'avais dégusté à l'aveugle dans sa prime jeunesse je ne l'aurai pas mis en cave.

Pour finir un petit adage reprennant ce que tu disais, qui est tout de même 90% d'une certaine vérité :
Buveur d'étiquette, passe ton chemin, boire du papier n'a jamais fait de bien !"

Amicalement

Julien
#363

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18247
  • Remerciements reçus 2128

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

il y a pourtant une solution 4 :
Je connais cette cuvée, son style et je sais comment il évolue dans le temps. Je peux donc en tirer des conclusions que je croise avec mes connaissances du millésime en question.
Je ne suis pas certain que cette solution 4 soit favorable à Pavie Macquin 2004.

Jérôme Pérez
#364

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3129
  • Remerciements reçus 0

critique a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

Jérôme,ma remarque sur le fait que je ne fasse pas de commentaires sur LPV en ce qui concerne les vins découverts sur seulement 10 minutes ne concernait que moi,elle n'était en a ucun cas une allusion quelconque aux conditions dans lesquelles tu as découvert le 2004,cette précision me semble fondamentale car mon intervention peut avoir prêté à confusion.
Lors du salon en question,ce n'est pas moi qui ait choisi de déguster le Pavie Macquin 2004,cela m'a été proposé,le but étant de m'en vendre bien entendu,je n'ai strictement rien perçu de ce vin et lorsque j'ai indiqué qu'il me semblait fermé,cela m'a été confirmé par le "vendeur" cela m'a donné l'impression qu'il me prenait pour un pigeon,ou tout le moins qu'il était peu habile de proposer un vin inexpressif.
Comme j'en avais en cave cela était une bonne occasion de le découvrir,j'avoue que cette seule rencontre ne m'a pas encore donné l'envie de sacrifier un flacon de ma cave,penses tu que je doive le faire ou est ce prématuré.
Cordialement Denis
#365

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 239
  • Remerciements reçus 10

EtienneBF a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

Discussion croisée avec le message ouvert par Jérôme dans la rubrique "à propos", sur le thème de la capacité à prévoir le potentiel de garde des vins...

Préalable : je ne connais que très peu Pavie-Macquin, et je ne crois pas qu'un bon vin soit forcément bon à tout âge. Il y a des jeunesses ingrates qui finissent par céder la place à des maturités splendides.

J'ai tout de même eu une expérience amusante à propos des fermetures, avec Pavie-Macquin. En 2006, avec quelques amis dont plusieurs intervenants de ce forum, nous faisons une soirée sur le thème "1996". Tous les vins sont dégustés à l'aveugle, sans doute un peu trop vite parfois, mais en prenant tout de même le minimum de temps nécessaire. Notre hôte nous sert un vin non carafé. Belle robe noire sans évolution, matière consistante et vraiment pas diluée en bouche... mais aucun arôme ! Du jamais vu : pas la moindre odeur au nez, pas le moindre goût en bouche. Tout le monde est très perplexe. On découvre la bouteille : Pavie-Macquin 1996.

Peu de commentaires, mais moi je fais "glups" ! Car il se trouve que rien n'était concerté, et que j'ai apporté le même vin. A ce moment de la soirée, cela fait deux heures qu'il est en carafe. Un peu plus tard je le sers, à l'aveugle évidemment. Et là, les choses ont changé. Tout le monde souligne une grosse matière, un vin puissant, mais manifestement fermé et qui est à peine entrouvert par le carafage. Tout de même quelques arômes parviennent à s'exprimer, et les participants sont d'accord pour dire qu'il y a peut-être bien un gros potentiel, mais que si le vin est aussi fermé alors qu'il a dix ans, il va falloir être patient !

Tout ça pour dire que des millésimes de Pavie-Macquin qui sont archi-fermés, ça existe ! Il me reste cinq bouteilles de 1996 qui dorment bien sagement au frais (cave à 10° toute l'année), je ne prévois pas d'en ouvrir tout de suite...

Etienne BF

"En ces temps de mensonge universel, dire la vérité est un acte révolutionnaire". George Orwell
#366

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18247
  • Remerciements reçus 2128

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

est-ce que fermeture rime avec tannins rudes ? C'est les tannins qui m'ont affolés, pas la fermeture. La question était à ce moment : vont-ils s'assouplir ?

Jérôme Pérez
#367

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3129
  • Remerciements reçus 0

critique a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

Pour ma part je n"ai rien perçu de ce vin ni au nez ,ni en bouche,par fermé j'entends les sensations que l'on peut éprouver si le vin est dans un verre à 5 mètres de toi,c'est à dire absolument rien,j'aurais été totalement incapable de la plus petite description,mais je n'en ai disposé que 5 minutes au plus.
Pour les tanins sur un 2004,l'espoir me semble permis,j'avais trouvé Pontet Canet 95 dur cette année,cela m'avait surpris pour un vin de cet âge,mais c'est généralement ce que l'on indique pour ce millésime.
Cordialement Denis
#368

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

chinbourg a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

Jérôme,
Un vigneron m'a fait faire un test un jour, pour essayer de se donner une idée de l'évolution des vins fort en tanins...
Il se met un peu de sel sur la langue, déguste le vin, si le vin est légèrement assoupli, c'est pour lui bon signe...
si il est toujours aussi dur, c'est qu'ils finiront pas sécher avec le temps...

J'avoue que je n'ai pas refait l'expérience.

Est ce que d'autres connaissent?

Laurent L
#369

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 239
  • Remerciements reçus 10

EtienneBF a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

Ma grand-mère me le disait déjà : "pour attraper les pigeons tu leur mets un peu de sel sur la queue et ils ne peuvent plus s'envoler".

La variante vignerone met le sel sur la langue, mais le résultat est le même : le pigeon est attrapé ! ;)

Etienne BF,

"En ces temps de mensonge universel, dire la vérité est un acte révolutionnaire". George Orwell
#370

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

chinbourg a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

Je ne suis pas le genre de volatile que tu crois. ;)

Laurent L
#371

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

Attention Laurent, quand Bettane voit le mot "volatile" il sort son révolver ;)

Philippe

Philippe
#372

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

chinbourg a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

:D

Laurent L
#373

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1238
  • Remerciements reçus 0

Joon1 a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

Bonsoir,

J'ai décidé d'acheter 6 bouteilles de PM 2001 après l'avoir trouvé très bon il y a quelques temps (2-3 mois). En revanche, je suis incapable de déterminer si ce vin a atteint sa plénitude ou si quelques années de garde sont encore possible.

Je compte sur vos avis éclairés!

Merci d'avance.

Damien - LPV Lyon
#374

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2795
  • Remerciements reçus 387

Benji a répondu au sujet : CR: Pavie Macquin 2004

CR: Pavie Macquin 2004

Bon, voila, vous avez reussi a éveiller ma curiosité et mon inquiétude concernant PM 2004.
Je saisits donc hier l'occasion d'un repas typé sud-ouest (confit et haricots lingots) pour en ouvrir une. Appeuré par les commentaires récents sur cette bouteille, j'ouvre aussi La Croix Petite 2005 du domaine d'Escausses.
Le PM est carafé 1h environ avant de passer à tqble.
Robe tres sombre avec un petit debut d'evolution sur le disque.
Nez hyper boisé, bois, vanille, ...
En bouche c'est pour le moins abrupt. Les tanins sont très asséchants. On sent néanmoins une certaine pleinitude - tanins violents mais qui tapissent de maniere homogène.
A ce stade, le Gaillac apporte plus de plaisir et plus d'expression, notamment avec des notes poivrées, bien qu'il soit lui aussi plutot sur les tanins.

A J+1 :

PM a completement changé. Il est devenu plus juteux et beaucoup moins agressif. On y trouve de belles notes de fruits noirs. Le Gaillac apporte a nouveau un petit surcroit de plaisir mais le St Emilion, qui demeure plutot fermé, y oppose une belle race et un certain finish classieux. Il y a franchement de l'espoir a mon avis... J'ai connu des madirans qui ne s'assouplissaient pas d'un poil apres 3 jours de carafe, ici ce n'est pas le cas.

Benji

Benji
#375

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 876
  • Remerciements reçus 1

JAD a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin 2004

En lisant ces quelques échanges sur le millésime 2004, je me disais que j'avais dû bien tomber lors de mon unique rencontre l'an passé avec ce millésime que j'avais trouvé très "Rive Droite", doté d'une belle longueur et d'un fruit particulièrement attrayant quoique le vin m'ait paru quelque peu "démonstratif"...

Mais c'est depuis un certain nombre d'années le style Pavie-Macquin, peut-être aussi un peu l'école "Derenoncourt"...
Peut-être PM 2004 est t'il en train de se fermer ce qui ne m'étonnerais pas, Pontet-Canet 2004 fait de même.
PM 2004 est à revoir maintenant dans 5 à 10 ans.

En tout cas tous les millésimes que j'ai pu déguster voir acheter ne m'ont jamais déçu... Je dirais que le seul que j'ai pu trouver légèrement outrancier (excès de générosité ?) était le 2003.
Les vins que j'ai pu goûter depuis 1998 m'ont tous enchantés.
Je dirais que PM avec Troplong est depuis quelques années ce qui se fait de mieux en Saint-Emilion*, et avec Pontet-Canet et Cos ce que je préfère boire à bordeaux ces dernières années.

Cdlt,

Jean-Aubert

* je ne parles pas des 2 1ers "A" que je ne déguste que trop rarement.

"En vin est vérité cachée." (Rabelais)
#376

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 0

bilouvertvin a répondu au sujet : Pavie Macquin 2003

Je Reviens sur une dégustation du mois de juin 2008, je viens de retrouvé des notes et je m'aperçois que je n'avais pas fais de CR :

Pavie-Macquin 2003
Dégusté en juin 2008.
Superbe robe pourpre.
Nez: Fruit rouge et de mine de crayon, d'une douceur suave.
Bouche : Puissant, tannins présent, belle précision. Du volume, faible acidité.
C'est le deuxième Pavie-Macquin que je déguste après le 2002. Et celui-ci me laisse une très bonne impression.
Comment va-t-il évoluer ??
La prochaine bouteille je pense pas l'ouvrir avant 2012

bilouvertvin

Les hommes sont comme les vins : avec le temps, les bons s'améliorent et les mauvais s'aigrissent.
#377

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 366
  • Remerciements reçus 1

geoboy a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin 2004

J'ai a mon tour ouvert une bouteille de PM 2004 pour accompagner l'agneau dominical.

Degustation en 2 phases.

1) Degustation immediate apres ouverture. Un nez sur les fruits murs mais assez boisé. En bouche, belle matiere (j'y reviens) on l'on retrouve les fruits murs mais toujours autant de bois. Superbe longueur avec de beaux tanins ni secs, ni durs, tres loin de la description de Jerome ci-dessus. Par contre, leger desequilibre sur l'alcool en fin de bouche. Ca chauffe un peu meme...l'étiquette affiche 14
Ne soyons pas hypocrite, j'y ai trouvé mon plaisir encore que un peu moins de bois ne m'aurait pas deplu. Et pour en revenir a la matiere, il me semble tout de meme que celle-ci etait dominée outrageusement par le bois me faisant meme penser a une "tromperie". En effet, mon impression fut que sans bois, la matiere eut été tres, tres legere.

2) La reste de la bouteille laissée a l'air libre durant l'apres midi fut regoutée le soir. Grosse surprise, alors qu'en general une aération est bénéfique, il semble que ce fut ici totalement l'opposé. Un vin sans classe indigne de son rang (et de son prix!!) avec une bouche sans intérets avec cette fois des tanins tres durs. Desiquilibre alcoleux encore plus marqué et astringence désagreable.

Bref, j'ai pas compris. Bien sur, je n'ai pas le recul et l'experience de certains mais au final, meme si a midi c'etait sympa, j'ai pas non plus été transcandé. Si j'inclus la composante prix, un vin surfait. Je garde mes 2 autres bouteilles pour plus tard.

Hugues
#378

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 979
  • Remerciements reçus 35

satristim a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin 2001

Bonjour
bu ce midi dans un bar à vin Pavie Macquin 2001, étiquette découverte... Un beau vin, mais pas transcendant, je dois avouer. Cela dit, il est moins "concentré" que les PM ultérieurs que j'ai goûtés. Le nez est sur la violette, les fruits noirs, un peu de fumé. En bouche, c'est des arômes de cerises qui dominent, avec des notes toastées. L'attaque est assez douce, unidimensionnelle. Le vin se déploie sur des notes d'épices, la finale n'est pas d'une longueur stupéfiante. A ce stade, c'est un beau vin pour accompagner un repas, mais pas d'une complexité folle. Je sais que cela va à l'encontre des commentaires sur ce millésime de PM, mais voilà... Je tâcherai de le regoûter...
Cordialement
Frédéric
#379

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2499
  • Remerciements reçus 891

Nathenri a répondu au sujet : CR: Château Pavie Macquin 2004

CR:
Bonjour à tous.

Château Pavie Macquin 2004

Bouteille bue hier soir, lors d'une dégustation, au milieu d'autres bouteilles bues dans cet ordre : Coteaux du Languedoc Château Puech Haut Tête de Bélier blanc 2007, Fitou Château Champ des Soeurs "Bel Amant 2006", Costières de Nîmes Château Mourgues du grès "Capitelles 2006", Haut-Médoc Château Larose Trintaudon 2000, Vin de pays de l'Hérault Domaine de Puech Lazert 2006, Saint Emilion Grand Cru Classé Pavie-Macquin 2004, Vin du Pays de l'Hérault La Grange des Pères 2005 et pour finir Sauternes Château Rieussec 1989. le tout accompagné de canapés divers et variés.

Chaque bouteille sera détaillée dans sa rubrique.

Les bouteilles ont été carafées à 11 heures sauf la Tête de Bélier Blanc, le Pavie-Macquin et Capitelles qui l'ont été à 17 heures, heure à laquelle toutes les carafes ont été mise dans une pièce à 17°c (sauf la Tête de Bélier qui a été mise au frais). Les Carafes ont été mises sur la table au fur et à mesure de la dégustation pour qu'elles restent le plus longtemps possible à cette température.

Deuxième fois pour ma part que je goûtais ce vin, après un 1994 il y deux ou trois ans. Je m'attendais donc à une excellente bouteille vu les souvenirs excellents que j'avais de cette bouteille de 1994. Et bien aucune déception bien au contraire.

Le vin se présente sous une couleur rouge vive, très soutenue, excessivement vive et luisante sans trace d'évolution. La couleur est identique sur tout le disque. A l'agitation, les larmes restent collées aux parois du verre présageant d'une grande matière.

Quelques tours de verre plus tard, au verre, on sent du fruit mur, un peu de vanille, quelques arômes divers et variés que je ne peux préciser. Par contre, le bois se montre discret.

En bouche, c'est l'explosion de complexité aromatique et un volume formidable. La bouche est entièrement tapissée, les tanins sont fondus, le vin est rond, velouté et reste en bouche longtemps, longtemps avec une multitude de fruits rouges murs à souhait. C'est grand, c'est très grand. Les 14°c passent impeccablement bien et n'infligent aucune lourdeur au brevage.

La bouteille a été regoûtée le lendemain avec mon caviste de Saint Amant Tallende et le plaisir est resté intact et même amplifié par la remise en bouteille du reste de la veille et la nuit supplémentaire d'aération.

Pour conclure, une superbe bouteille qui a devant elle, à mon avis, encore une bonne dizaine d'années de vie et d'amélioration. Mais, j'avoue qu'elle m'a apporté un plaisir intense.

Bonne journée à tous.

@ bientôt.

Nathenri.
#380

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 366
  • Remerciements reçus 1

geoboy a répondu au sujet : Re: Château Pavie Macquin 2004

C'est quand meme fou de voir que la meme bouteille peut provoquer des sensation totalement opposées.

Comme je le dis plus haut, belle matiere mais totalement dominée par l'élevage et alcool percu en fin de bouche. Pas sur pour moi que cette bouteille soit au rdv une fois l'elevage moins perceptible. Je peux bien sur me tromper mais je n'ai pas eu l'impression qu'il y avait "grand chose" derriere cet elevage. On est d'accord sur les tanins et la longueur

Ceci dit, j'ai pris egalement du plaisir avec cette bouteille mais ton CR me semble tres concensuel ;)

Hugues
#381

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2499
  • Remerciements reçus 891

Nathenri a répondu au sujet : Re: Château Pavie Macquin 2004

Bonjour geoboy et merci pour ta réponse.

Château Pavie Macquin 2004

C'est effectivement surprenant qu'il y ai autant de différences d'une bouteille à l'autre mais cela vient peut être aussi du dégustateur, du jour de la dégustation et des conditions de celle-ci.

Pour ma part, un grand vin que j'ai fortement apprécié.

Bonne journée à tous.

Nathenri.
#382

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18247
  • Remerciements reçus 2128

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

Geoboy, lorsque j'ai goûté ce vin, il avait été longuement aéré, un peu comme dans le cas de ta deuxième dégustation où tu as trouvé les tannins très durs. L'air ne lui fait absolument aucun bien semble-t-il. Pour un vin taillé pour la garde, ça me paraît surprenant. Quant à la matière magnifique décrite plus haut, je me dis qu'il a effectivement de gros écarts entre les bouteilles.

Jérôme Pérez
#383

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 499
  • Remerciements reçus 0

Purple a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

J'ai goûté en 2004 cette année (principalement)

Troplong-Mondot - pas au meilleure de sa forme - dégusté à côté de Tignanello de la même année - il n'y avait pas photos.
Léoville Barton - Un monstre mais besoin d'une longue aération - Il faut lui laisser du temps bien évidemment

Pontet Canet - très bon - peut-être celui qui s'en est le mieux sorti

Sociando Mallet - du lourd - bp apprécié

finalement :

Pavie-Macquin - très bon - les tannins n'étaient pas trop dur - un vin dégusté en début d'année qui m'avait bp plu

bien à vous,

Guillaume
#384

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20035
  • Remerciements reçus 836

enzo daviolo a répondu au sujet : CR: Saint-Emilion Château Pavie-Macquin 1995

CR: Saint-Emilion Château Pavie-Macquin 1995
Le nez propose encore un élevage sensible mais qualitatif sur le tabac blond, un côté vanillé, puis des notes chocolatées, c’est assez fin.
La bouche possède du ressort, c’est ample bien que les tannins aient commencé à se fondre. Cela reste sur une certaine austérité mais comme le vin a du coffre, n’assèche pas et qu’on sent que c’était mur, c’est agréable à table. Longue finale. Très Bien.
#385

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3

cmch a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

Millésime 2007 :

Le nez est fin, allant de notes de sous-bois, de champignon et de fruits noirs comme le cassis. on peut dire que ce nez est élégant, il manque juste la complexité habitulle du domaine. La bouche est peut-être un peu plus complexe, les sous-bois et les fruits rouges s'allient parfaitement avec élégance et suavité. La fin de bouche est superbe, longue à souhaît, je serai curieux de redécouvrir ce cru dans 5 ans ?
Salutations vineuses,

Christophe
#386

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 37
  • Remerciements reçus 0

ben64 a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

Pavie Macquin 2002

Dégusté après 6h de carafe.

C'est un vin qui a nous très agréablement surpris... et qui a été bcp apprécié...

La robe est profonde. Le nez agréable, sur les fruits noirs avec quelques notes, discrètes, d'élevage.
En bouche, c'est mûr, avec un volume qui vient avec progressivité et une finale étirée... Ce qui nous a le plus étonné, c'est la précision et une délicatesse "margelaise"...
Belle bouteille. Très difficile de trouver l'année tant la maturation des raisins et la vinification apparaissent maîtrisées...

Ben64
#387

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3756
  • Remerciements reçus 0

Claude chibani a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin 1998

Pavie Macquin 1998

Semaine de Noël
Ouverture 2 hrs
Beau bouchon, peu imbibé
Belle robe bien foncée, belle couleur de rubis foncé sur le disque
Un beau nez sur les cerises mures, nez de zan ?, légèrement épicé
Belle entrée en bouche, très beaux tannis , puis une belle bouche pleine, belle suavité, relativement fine et longue, et la sensation est belle

Un très beau moment de plaisir . Pourvu que cela dure

Claude ;)

Claude
"La musique commence là ou s'arrête le pouvoir des mots" R. Wagner
#388

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2502
  • Remerciements reçus 119

freemanu a répondu au sujet : Re: Pavie Macquin

Pavie Macquin 96:

Couleur très sombre dans le verre, entre encre et pétrole. Nez assez discret, legèrement poussièreux.
En bouche, très grosse matière, beaucoup de mache, énormement de tanins, mais rien de plus. Le vin est completement fermé et même après une nuit d'aération, rien ne changera.
A revoir dans quelques années.

Manu

Manu LPV PACA
#389

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1

HERMES1167 a répondu au sujet : Pavie Macquin 2004

Gouté le 11 juin 2009 , dans le cadre d'une dégust grands bordeaux 2004 , chez C...Privée

"Nez très complexe et puissant , liqueur de mure, zan, réglisse, épices, sous bois – Bouche tapissante, attaque très vive et complexe, puissance qui se prolonge, très grande longueur, tannins très fins . Pour moi la révélation de la soirée " (je ne connaissais pas ce vin ) avec Montrose et Margaux (dans des styles très différents bien sûr)

legoutduvin.hostblog.fr
"Le vin rend perceptible à l'homme la vraie saveur de la terre" Colette
#390

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck