Nous avons 1642 invités et 42 inscrits en ligne

Château Léoville Poyferré, Saint-Julien

  • Messages : 6780
  • Remerciements reçus 1468

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Léoville Poyferré 1995

à mon avis, c'est un problème de bouteille. J'en ai bu une bonne dizaine et je me suis toujours régalé.

amitiés

Yves

Yves Zermatten
02 Oct 2005 23:58 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1142
  • Remerciements reçus 913

Réponse de yr sur le sujet CR: Léoville Poyferré 1985

Bu la semaine dernière lors d'une soirée "Alsace", ou il faut le reconnaitre pour les vins rouge personne n'a osé se frotter aux Pinots noirs locaux !!

Ce vin s'est très bien comporté, à l'unanimité générale.

Beau bordeau à parfaite maturité, le vin est doté d'une belle robe rubis foncé, le nez evoque les fruits noirs, le cuir.

Belle attaque en bouche, le volume est présent, bien fondu.On se régale.Belle finale qui tient bien en bouche.

csion:Très belle démonstration de ce 85 que je n 'avais encore jamais bu.Très supérieur à mes 83.

NB: j'ai lu au debut de cette discussion qu'un intervenant avait eu un 85 passablement fatigué.Ce n'etait pas du tout le cas de cette bouteille visiblement, qui pouvait attendre 4/5 ans sans le moindre souci.

YR
19 Oct 2005 10:02 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1016
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Didier sur le sujet Re: Léoville Poyferré 1986

Je suis dérouté par Léoville Poyferré 1986 ; je le trouve assez peu convaincant et mince: Mais serait-il trop jeune (1986 étant une grande année en général) et pas encore à point finalement.
Merci pour vos avis
Didier

Didier
"L'ennui naquit un jour de l'uniformité"
Antoine HOUDAR de la MOTTE
25 Oct 2005 20:42 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 746
  • Remerciements reçus 389

Réponse de Zapata sur le sujet Léoville Poyferré 1990

Bonsoir LPV,

J'ai bu la semaine passée un très grand vin qui m'a été offert par mon caviste que je remercie chaleureusement au passage. Une bouteille de Léoville Poyferré 1990.

Le bouchon est imprégné totalement sur 1 cm. La robe est pourpre avec de nets signes d'évolution sur le bord du disque. L'arômatique du premier nez est très complexe : viande saignante, sang séché, humus et sous-bois, terre humide, épices (cardamone), raisins de corynthe, violette. La bouche donne dans l'eucalyptus, la figue avec des tannins soyeux et enrobés mais pas encore totalement fondus. Bonne longueur sans plus.

La bouteille est alors débarassée de son dépôt, et laissée ouverte 4 heures puis carafée une heure avant de passer à table... on sert une selle d'agneau avec pommes de terres finement cuites à la poêle et des haricots verts.
Le vin a maintenant des effluves remarquables de liqueur de cassis très pures et de fraise des bois, les tannins sont d'une patine et d'une douceur délicieuse, la bouche reste puissante et fraîche avec une longueur qui s'est amplifiée. Un délice jusqu'à l'ultime goutte.

Amitiés

Zapata

JMN
20 Déc 2005 18:14 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6780
  • Remerciements reçus 1468

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Léoville Poyferré 1990

effectivement, Poyferré 90 est une très belle bouteille qui a encore du potentiel. Dans notre mini horizontale de 90 de mai, il avait tenu la dragée haute à de bien belles étiquettes...

cordialement

Yves Zermatten

Yves Zermatten
20 Déc 2005 21:57 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Léoville Poyferré 1990

tout à fait d'accord avec le cr de zapata.
Ce vin reste pour moi un top.
Le plus dur est d'attendre tellement cette bouteille est déjà envoutante maintenant.

Cordialement,
Pierre
21 Déc 2005 10:25 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Léoville Poyferré 1990

Léoville Poyferré 1990 est effectivement une très belle bouteille (il ne m' en reste qu' une en cave!), seul le 1996 (noté 17+ en 2004)me semble supérieur parmi les 12 mill"ésimes dégustés de ce cru!); je me souviens d' une grande dégustation horizontale à l' aveugle que nous avions organisé il y a quelques années au ch. Lagrange avec Marcel Ducasse : tous les crus classés de SAINT-JULIEN du millésime 1990 avaient été dégustés dans un ordre différent selon les 28 dégustateurs présents, les 3 LEOVILLE étaient arrivés en tête , Las Cases bien sûr au-dessus du lot , mais Barton et Poyferré juste derrière, et devançant assez nettement tous les autres; 1990 est vraiment un beau millésime à ST Julien! cj
22 Déc 2005 20:27 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3092
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Daniel S sur le sujet Re: Léoville Poyferré

Cristophe,

Dans cette dégustation du millésime 1990, comment Lagrange s'en était-il sorti?

Cordialement
Daniel
22 Déc 2005 21:01 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Léoville Poyferré

Daniel,

Je viens de reprendre mon dossier des Saint-Julien 90: je me souviens que Marcel Ducasse avait dit que "Lagrange était à sa place!"; donc, derrière les 3 LEOVILLE, on trouvait Ducru-Beaucaillou, Langoa (!) et Lagrange bon 6ème (je l' avais noté personnellement 4ème avec 16+), devant Talbot, Saint-Pierre, Branaire, Beychevelle et Gruaud très décevant en 90, et pourtant Dieu sait si j' aime les vins de Gruaud!!cj
22 Déc 2005 21:35 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3092
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Daniel S sur le sujet Re: Léoville Poyferré

Merci, Christophe.
Plutôt d'accord pour une place de quatrième ou cinquième de Lagrange parmi les Saint-Julien 1990.

Cordialement
Daniel
22 Déc 2005 21:39 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3092
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Daniel S sur le sujet Re: Léoville Poyferré

Léoville Poyferré 1996 Carafé 6 heures **** vers **** (*)

Robe sanguine ,assez soutenue ,brillante, le nez est assez intense mais pas encore très complexe : arômes empyreumatiques, boite à épices, cassis d’une belle pureté, et notes minérales ;la bouche est très veloutée en entrée,presque soyeuse (tannins nombreux),c’est plein ,gras un peu glycériné, de superbes. fruits noirs, en milieu de bouche participent à l’imposant volume, associés à saveurs d’élevage qui vont perdurer dans une longue finale, minérale et fruitée (les fruits dominent l’élevage) un vin d’une remarquable jeunesse avec un excellent potentiel.

Cordialement
Daniel
04 Jan 2006 21:31 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1585
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Winemega - Alain sur le sujet Re: Léoville Poyferré 2002

Soirée LPV - CDR Suisse - 27.01.2006

Chateau Leoville Poyferre 2002 - St.Julien

Couleur foncée et profonde. Nez relativement peu expressif où l'on relève des notes de fruit rouge et de cassis ainsi qu'une impression légèrement terreuse. Le vin sur le palais semble plutôt droit avec des tannins dominant le fruit à ce stade ainsi qu'un côté fumé. Longueur moyenne. Un Saint-Julien classique qui, j'espère, devrait s'arrondir dans quelques années.

Alain

Alain Bringolf
"Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
07 Fév 2006 08:31 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2
  • Remerciements reçus 0

Réponse de titipingue sur le sujet Re: Léoville Poyferré 2002

Que pensez-vous d'un Léoville Poyferré 1994 ?
Est-il sur la fin, faut-il encore attendre?

J'ai deux bouteilles de ce millésime et je ne l'ai pas encore gouté.

Bonne journée.
07 Fév 2006 12:07 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1318
  • Remerciements reçus 1

Réponse de aidan sur le sujet Re: Léoville Poyferré 2002

Personnelement je ne l'ai jamais bu dans ce millésime, mais sur le site du château ils indiquent qu'on peut commencer à la boire, donc il ne doit pas être sur le déclin.

Cordialement

"Les préjugés sont fréquents chez les amateurs de vin. Mais prenez garde, un préjugé n'est rien
d'autre qu'une erreur qui a pris racine" (Anonyme)
Sébastien
07 Fév 2006 12:13 #74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1776
  • Remerciements reçus 2

Réponse de jallot christophe sur le sujet Re: Léoville Poyferré

"TITIPINGUE"!
Je n' ai bu qu' une fois le LEOVILLE POYFERRE 1994...en 1997!: le nez était très "fermé" , mais en bouche j' avais noté déjà un vin harmonieux avec des tanins fermes et une belle longueur...noté 15,50...PARKER le note 87+ et "à boire entre 2000 et 2015", donc la période semble "idéale" pour l' ouvrir et ...l' apprécier!

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
07 Fév 2006 12:36 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4259
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Bertrand Le Guern sur le sujet Re: Léoville Poyferré

PARKER le note 87+

Autrement dit, m^me avec le +, il l'allume! OK, ce n'est qu'un 94.

blg
07 Fév 2006 12:46 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6780
  • Remerciements reçus 1468

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR:Léoville Poyferré 94

coïncidence, j'ai ouvert un Poyferré 94 hier soir. Nez ouvert, tertiaire, puissant et complexe, mais manquant un peu de raffinement et de distinction en raison de ses arômes de renfermé et de sous-bois. En bouche, les tannins sont étonnamment bien fondus. J'avais le souvenir d'un vin aux tannins durs et ils se sont maintenant bien adoucis. Bouche agréable, de style traditionnel, avec de la concentration et de la présence, où l'on retrouve les notes du nez et un manque d'équilibre qui trahissent les difficultés du millésime. Finale de moyenne longueur, un poil sécharde.

Finalement, un vin très agréable, qui s'améliore gentiment. Il demande encore un carafage. Il me paraît avoir encore suffisamment de fruit et des tannins assez doux pour ne pas sécher, mais je ne crois pas qu'il va s'améliorer considérablement à la garde. Le 90 et, dans une moindre mesure, le 95, lui sont à mon avis supérieurs, mais je garde quand même une bonne impression de ce 94, surtout le fond de bouteille bu ce soir à côté d'un Aydie 1998, qu'il a surclassé.

A revoir bientôt dans une verticale de Poyferré.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
07 Fév 2006 19:58 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1776
  • Remerciements reçus 2

Réponse de jallot christophe sur le sujet Re: Léoville Poyferré 94

Il suffit de "demander": hier soir petite verticale de LEOVILLE POYFERRE suite à une "invitation" au château avec Isabelle Davin, oenologue de la propriété...suivie d' un repas au restaurant "Le Saint-Julien" près du château où les vins sont dégustés dans cet ordre:

LEOVILLE POYFERRE 2004: Bel échantillon, à la robe brillante, rubis soutenue... le "premier" nez est boisé, torréfié, très fruits rouges, cerise, cassis à l' agitation, belle note de fraicheur, avec presque un côté mentholé très agréable...belle attaque en bouche, le vin se montre élégant, concentré, harmonieux, avec de beaux tanins bien fermes, une bonne vivacité et une finale assez savoureuse et longue...noté 16,50+.

LEOVILLE POYFERRE 2001: Belle robe rubis soutenue , très jeune...beau boisé fin, fruit bien mûr, petits fruits noirs, cerise, cassis...En bouche, le vin est à la fois fin, corsé, ample, puissant, savoureux, tannique et très long...noté 16,50+.
ce vin était servi sur des amuse-bouche tièdes à base de ris de veau grillés et de petits fagots aux légumes...
Nous faisons une petite transition avec des St Jacques poêlées avec des ravioles de saumon très bien préparées par le chef du St Julien et nous poursuivons la dégustation:

LEOVILLE POYFERRE 1999: La robe est assez sombre, jeune, rubis-pourpre... le nez est complexe , mélange de notes de réglisse, de cassis, de fruits mûrs avec une belle fraîcheur...belle attaque franche, beaucoup de "rondeur" en bouche, le vin évolue plus en finesse qu' en puissance, les tanins sont fondus et assez "savoureux", longueur moyenne...noté 16+.
ce vin est redégusté sur du maigre servi avec une sauce au vin: bel accord...

LEOVILLE POYFERRE 1996: La robe est sombre, à peine quelques notes d' évolution...nez de cassis et de fruits noirs, épicé, cuir...belle attaque en bouche, le vin monte en puissance, corsé et très élégant, avec des tanins fermes et une grande longueur...on devine le grand potentiel de ce vin mais il est déjà délicieux...noté 17+.
ce vin est servi avec des petites grives du Médoc et son gratin dauphinois: bel accord là encore...

LEOVILLE POYFERRE 1994: Servi en double Magnum...juste avant le "Mont d' or "!: la robe est soutenue, peu évoluée (le contenant y est certainement pour quelquechose!), pas d' un bel "éclat"...le nez est dominé par des notes de sous-bois, de cuir, de figues et de noyaux de prunes me propose mon voisin de dégustation...En bouche le vin se montre assez gras, avec une belle souplesse, une puissance moyenne et des tanins encore bien marqués par le cabernet sauvignon nous semble-t-il...nous hésitons entre 15,50+ et 16- pour la note, je lui accorde 16- car il me semble procurer un peu plus de "plaisir" que le Lafite 93 dégusté jeudi à Pauillac...mais de très bons vins tous les deux dans des millésimes assez difficiles et pas toujours très flatteurs...Assez d' accord avec le commentaire de Yves sur ce vin qui finalement est un bon 94!...

Nous terminons le repas par une délicieuse mousse aux clémentines et nous rejoignons nos Côtes de Bourg....vers 1h ce matin...
Ce matin, justement, je me replonge dans mes notes de LEOVILLE POYFERRE pour juger de l' évolution des millésimes que j' avais déjà dégustés...:
2004 et 1999 jamais dégustés avant hier soir....donc pas de comparaison possible...
2001 dégusté en 12/05, déjà noté 16,50 avec un commentaire voisin: TRES BON vin qui se confirme...
1996 dégusté en novembre 2004: noté 17 comme hier soir: millésime qui se confirme "exceptionnel" à ST Julien...
1994: noté 15,50+ en 1997, déjà noté comme harmonieux avec des tanins marqués à cette époque: ce vin a plutôt bien évolué, me semble proche de la maturité optimum, même si le fait de l' avoir dégusté en double magnum a du le "favoriser" hier soir...donc 15,75 de moyenne, ...

Bonne soirée passée en compagnie d' Isabelle Davin, oenologue du château et d' une vingtaine d' autres grands amateurs de ce très beau vin de ST Julien...

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
26 Fév 2006 12:57 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6780
  • Remerciements reçus 1468

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Léoville-Poyferré 90

Léoville-Poyferré 90

xième confirmation de la beauté de ce vin, et des Saint-Julien dans ce millésime. Déjà abondamment commmenté, ce Poyferré 90 est tout simplement superbe ! bouquet complexe et fin, bouche suave, tannins profonds...sur un air de grand Saint-Julien à maturité, quel régal ! Je ne regrette qu'une chose, c'était ma dernière bouteille....et pourtant le déclin n'est pas pour demain

Yves Zermatten

Yves Zermatten
06 Mar 2006 22:47 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1318
  • Remerciements reçus 1

Réponse de aidan sur le sujet Léoville Poyferré 1995

Robe légèrement évoluée (très peu) Nez très élégant, mais malheureusement pas très causant, la bouteille sortant de la cave. (la 1ere était bouchonnée).
En bouche le vin est ample, tannique, mais de beaux tannins fondus, très plaisant sur des notes de fruits mûrs, minéral. Finale longue et complexe, très plaisante.

C'est la 1ere fois que je goûte Poyferré dans ce millésime et je l'ai trouvé éblouissant. Il devrait tenir très très longtemps. Il aurait juste fallu le déguster sur plus de temps car il ne nous a montré qu'une partie de ses charmes.

GRAND VIN. Encore merci à Yves pour cette soirée !!

"Les préjugés sont fréquents chez les amateurs de vin. Mais prenez garde, un préjugé n'est rien
d'autre qu'une erreur qui a pris racine" (Anonyme)
Sébastien
25 Mar 2006 10:42 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 181
  • Remerciements reçus 0

Réponse de guiom sur le sujet Re: Léoville Poyferré 2001

Récemment goûté le 2001 : complètement fermé, par contre, une superbe minéralité pleine de finesse en rétro-olfaction ! Miam !

Guillaume
25 Mar 2006 20:53 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 125
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Bart vanholder sur le sujet Re: Léoville Poyferré 2003

Poyferré (trouvé en FAV au prix primeur € 40 cette semaine !) est de concentration bon, robe rouge brique, peu de pourpre. Dans le nez il y du tabac, la boîte de cigare, un peu de cuir, note animale qui a disparu après qq minutes. Le nez evolue vers le sous-bois avec une note de graphite et puis la poivre blanche. Le nez reste là, même après qqs heures. En bouche en attaque 'power' sur des fruits mûrs, le bois très disctret et fin, totalement resolu par l'abondance des fruits. Une balance qui a bien integré une certaine acidité. C'est un vin très souple et ronde à boire et qui donne déjà bcp de plaisir. Une finale assez long sur le fruit avec des tones d'épices. 93.
26 Mar 2006 14:18 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 89
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ldeydier sur le sujet Re: Léoville Poyferré 94

Petit commentaire suite à un jolie dejeuner ce week end avec Leoville Poyferre 1996, Lagrange 1996 et Grand Puy Lacoste 1996 comme compagnons.

Leoville Poyferré 1996
Magnifique couleur rubis, très intense.
Le nez est d'intensité moyenne
L'attaque est relativement discrete puis le vin se serre et devient tres savoureux. Vin tout en finesse dans le style claissique des St Julien, tres légèrement tannique.
Petite note boisée en finale qui empeche probablement une meilleure expression du fruit, mais n'enleve rien au potentiel de ce grand vin

Je classe ce vin en numéro 3 sur cette degustation

Je vous retrouve sur les forums de Lagrange et Grand Puy Lacoste pour les autres commentaires

laurent
10 Avr 2006 09:51 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nidal
  • Portrait de nidal
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de nidal sur le sujet Re: Léoville Poyferré 2003

Léoville Poyferré 2003

J’ai voulu voir l’effet d’une bouteille venant d’être notée 98/100 par Parker sur mon affect !
(Affect : état affectif considéré en tant qu’un des deux registres de la pulsion. L’autre étant la représentation).
Je précise que je venais, tout juste, il y a 3 semaines de goûter, pour la première fois, ce même Léoville Poyferré 2003.
(à l’époque il ne valait que 94-96/100 !!!). Donc 3 semaines d’intervalle et 2 points d’écart (de plus), qu’est-ce que cela fait ???
Rien de spécial !!!, vin toujours bon est agréable. Toujours exubérant et charmeur. De là à recasser ma tirelire pour en acheter quelques autres bouteilles, à 39 Euros la quille……J’ai hésité longuement avant de trancher : Ce sera Non !
Pour le même prix, j’achèterai du Gevrey-Chambertin, Vieille vignes, 2003 de chez….Sylvie !

Le Léoville Poyferré 2003 a été suivi par un remarquable Clos Fourtet 2002. Il était bon ce Clos Fourtet 2002, (un vrai bon achat)…et a parfaitement tenu son rang après et face à l’autre Saint Julien.

Nidal
24 Avr 2006 13:14 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1078
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Tipof sur le sujet Re: Léoville Poyferré 2003

Merci Nidal pour ce verre de bon sens dans cet océan de frénésie Parkerienne.
24 Avr 2006 15:27 #85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 59
  • Remerciements reçus 0

Réponse de gmartin sur le sujet Re: Léoville Poyferré 1998

robe foncé,
arômes cassis, sous-bois.
tanins et bois fondus dans la structure. C'est ni un monstre de puissance ni un chantre de la finesse. Ce vin se trouve au milieu, tout juste :)

à boire sans appréhension.


Guillaume.
24 Mai 2006 11:59 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 499
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Purple sur le sujet Re: Léoville Poyferré

Hello,

Ayant encavé certains 2002, je souhaiterai savoir si je peux en ouvrir 1 dès à présent où serait-il préférable d'attendre un peu ?

ps j'ai adoré le 99, il me reste 3 bouteilles et je pense les boire cette année. Mais pour le 2002.. pas sur du tout.

Bien à vous,

Guillaume
24 Mai 2006 14:01 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4259
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Bertrand Le Guern sur le sujet Re: Léoville Poyferré

Ayant encavé certains 2002, je souhaiterai savoir si je peux en ouvrir 1 dès à présent où serait-il préférable d'attendre un peu ?

Dès à présent! du moins pour quelqu'un qui acquiert des vins pour les goûter, pas pour les contempler ...

blg
24 Mai 2006 14:53 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 499
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Purple sur le sujet Re: Léoville Poyferré

Cher Bertrand,

Que de sagesse dans votre réponse. Faisant partie de la race des épicuriens, je prends l'option de goûter avant de contempler (sachant que je pourrais rencontrer certaines de se soeurs dans quelques années).

Merci à vous.

Guillaume
24 Mai 2006 15:28 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6780
  • Remerciements reçus 1468

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Léoville Poyferré 2003

Léoville Poyferré 2003

J'ai aussi voulu voir ce que ce Poyferré 2003, encensé par Parker, avait vraiment dans le ventre. Et bien, je rejoins totalement l'appréciation de Nidal. C'est un bon vin, un excellent vin, précis, harmonieux, avec de la minéralité et des tannins de qualité, mais il manque à mon sens de plénitude, de goût et d'allonge pour être un très grand vin et mériter le 98 de Robert. Un 94-96 me paraît déjà très bien payé.

Conclusion : un bon rapport q/p à 30 euros, mais un rapport défavorable à 80 euros.

la Calon-Ségur 03 bu cete semaine m'a paru supérieur et plus long.

cordialement

Yves Zermatten

Yves Zermatten
28 Mai 2006 19:01 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck