Nous avons 1998 invités et 62 inscrits en ligne

Château Mouton Rothschild, Pauillac

  • Messages : 11898
  • Remerciements reçus 1895

jean-luc javaux a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

De l'agneau pour le Mouton, l'accord semblait évident...:)

jlj
#571

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 465
  • Remerciements reçus 56

vince2 a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild 1945

Mouton est très connu surtout pour sa fraîcheur.
On dit d'ailleurs souvent qu'en buvant du Mouton, on a la laine fraîche.

Vince2 (déjà sorti depuis belle lurette...)
#572

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3

cmch a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild 1945

Dégusté pour mes 40 ans il y a 2 ans et demi, ce fut un très grand moment(tu)
De mémoire, je l'avais ouvert en milieu de matinée pour être bu vers 22h30' sans accompagnement.

Bonne dégustation:)o

Salutations vineuses,

Christophe
#573

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : CR: Château Mouton Rothschild 1945

J'aurais aimé mettre ce CR dans le sujet consacré à Mouton mais en absence de l'outil de recherche, je le mets ici.
Il pourra être transféré lorsque l'outil de recherche sera disponible.

Devant acheter une bouteille de Mouton 1945, j'ai voulu la comparer avec celles que j'ai en cave.
Je l'ai comparée, et il m'est apparu que celle que j'allais acheter était sincère (on sait que ce type de bouteille attire les contrefaçons).
Je l'ai achetée.
Mais à cette occasion, j'ai constaté qu'une bouteille de ma cave était devenue basse épaule, c'est à dire à un centimètre au dessus du bas de l'épaule.
Il faut donc la boire au plus vite.
Je regarde la bouteille par transparence et la couleur me plait beaucoup.
Avec qui boire une telle bouteille ? Je pense que c'est mon fils, de passage à Paris, qui est de loin le meilleur "candidat" pour ça.

Je demande à ma femme de prévoir de l’agneau pour que la douceur de la viande mette en valeur le goût. Un accompagnement de pommes de terre participerait de la même douceur.
La veille du dîner je rapporte la bouteille à la maison, et je la redresse dans un endroit frais. Le jour venu, l’accumulation de fatigues récentes se fait sentir au point que revenant en avance de mon bureau l’envie de faire une sieste tardive (à 19 heures) se fait sentir. Je dis à mon épouse dont les préparatifs du dîner avancent à grand pas que je n’ouvre pas la bouteille, attendant de savoir si après ma sieste je me sentirai d’attaque pour ouvrir cette bouteille mythique.
Si la sieste me fait le plus grand bien, la bouteille n’est pas ouverte. Un tel vin aurait dû être ouvert beaucoup plus tôt. Mon fils arrive. Je lui explique que j’avais un doute sur ma capacité à aborder un tel vin, ce qui explique que je ne vais l’ouvrir que maintenant.

La capsule colle au haut du bouchon ce qui fait que je ne peux pas la décoller. Elle se déchire ce qui est dommage. Le haut du bouchon est dur comme du béton aussi dois-je forer un petit trou pour que la pointe du tirebouchon ne fasse pas descendre le bouchon quand je la pique. J’extirpe le bouchon et toute sa surface est d’un noir gras. Je mets mes doigts dans le goulot, et retire une sorte de boue noire qui ne sent pas mauvais qui pourrait être une combinaison de lie et de miettes de bouchon. Ça me semble très mal parti. Je me lave les mains et me reprends à plusieurs fois pour nettoyer le goulot avec mes doigts. Que va-t-il advenir ?

L’odeur du vin est marquée par une certaine acidité, mais je ne vois rien d’insurmontable et je m’en veux d’avoir fait cette sieste qui nous prive d’un temps précieux de reconstitution du vin. Quelques minutes plus tard je ressens que le vin est sur la voie d’un retour en grâce. Prions pour que cette tendance se confirme.

Le morceau d’agneau a mijoté pendant des heures à basse température. Il est fondant. Le délicat gratin de tranches de pommes de terre très fines est d’une rare exactitude. Des fèves, mi entières mi en purée ont une belle mâche et aussi une discrétion qui les prédisposent à suivre le vin.

La couleur du Château Mouton Rothschild 1945 dans le verre est d’un rouge pâle magnifique, qui deviendra de plus en plus intense lorsque l’on servira la suite de la bouteille. J’ai tellement peur d’une contreperformance que j’inspecte le plus infime défaut. C’est l’acidité que je redoute. On la ressentira parfois, mais jamais au point de nuire au plaisir.
Ce qui est frappant dans ce vin, c’est le velours, et la solidité d’une trame carrée. J’ai toujours aimé la sérénité de Mouton 1945, ce côté assis, carré, indestructible. On le retrouve ici, même si ce n’est pas la plus parfaite des bouteilles que j’ai bues. Par moment, j’ai réellement des fulgurances de la perfection de ce vin de légende. A d’autres gorgées, l’acidité me gêne mais en fait j’étais tellement anxieux que la bouteille ne soit pas bonne que je n’arrive pas vraiment à me décontracter. Alors que mon fils jouit pleinement du vin, me disant qu’il pensait que jamais il n’aurait l’occasion de goûter ce vin de légende et qu’il est dans un ravissement total. C’est vrai que voir sa face souriante devrait suffire à mon bonheur.

Je peux dire que ce vin est grand et que par moments il me donne les signes de ce qui en fait sa grandeur. Mais je ne suis pas assez réceptif à sa grandeur, même si j’en recueille des fruits.

Que dire de ce dîner ? Boire avec mon fils deux vins (il y avait un superbe Krug 1973 en début de repas) est un bonheur qui n’a pas de prix. Les deux vins, sans être parfaits, ont montré l’excellence pour l’un et le goût mythique pour l’autre, même si entrecoupé de petits moments de faiblesse.

Je n’étais pas au mieux de ma forme pour en profiter pleinement. Mon fils était aux anges. Alors, c’est un cadeau de Noël.

Les couleurs du Mouton dans mon verre, du début de bouteille plus léger, jusqu'à la lie






Cordialement,
François Audouze
#574

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 414
  • Remerciements reçus 142

condorcet a répondu au sujet : Re: Château Mouton Rothschild 1945

Quelle belle évocation de dégustation ! Au moment d'ouvrir des vieux millésimes (bien moins illustres) je ressens souvent la même nervosité. La fin de bouteille devait être fantastique (si j'en juge par la couleur).
#575

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : CR: Mouton-Rothschild 1989

Lors d'une horizontale de 1989 est servi CR: Mouton Rothschild 1989. C'est l'un des vins qui présente la couleur la moins évoluée de la série. Le vin affiche un nez très jeune qui laisse présager de belle chose. La bouche est hélas relativement courte et sans l'exubérance habituelle de Mouton et la finale est marquée par des tannins quelque peu sec (le seul de la série à présenter une finale dure). Pour moi c'est une déception pour Mouton.

Cordialement.
#576

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1800
  • Remerciements reçus 849

vinozzy a répondu au sujet : CR: Mouton-Rothschild Pauillac 1988

CR: Mouton-Rothschild Pauillac 1988

Carafé 3 heures. Servi à 19°.

Du nez à la fin de bouche, l'équilibre est royal. Je ne décèle pas dans ce vin une matière puissante mais une sérénité à toute épreuve. L'évolution est avancée mais la douceur qui accompagne la fin de bouche fait naître un beau sourire général. Difficile de ne pas se resservir...et la bouteille se vide.

Je suis peu habitué aux vins de cet âge, et c'est le mieux "conservé" de ma courte carrière dans la gérontovinie.

Ma causerie du vin est là : sparnabulles.canalbl...
#577

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 6

psykopat a répondu au sujet : CR:Château Mouton-Rothschild 1986

CR: Château Mouton-Rothschild 1986
Un magnifique nez de fruits noirs, de cassis, de réglisse, de terre humide, de cuir, de sureau, de cèdre et de menthe fraiche.
La bouche est volumineuse, riche, racée, les tannins sont encore un rien virils mais parfaitement intégrés dans un énorme fruit,
charnu et gourmand, portés par une belle fraicheur. L'ensemble est concentré, encore très jeune, sans lourdeur,
mais sa puissante constitution l'empêche de s'exprimer entièrement. Très grand vin (encore) en devenir. Excellent

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
#578

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 254
  • Remerciements reçus 1

Antoine G. a répondu au sujet : Château Mouton Rothschild 1945

Magnifique compte rendu que cette dégustation du Mouton 45. Dommage qu'il n'y ait pas de photo de la bouteille avec le V de la victoire.

Le vin a été servi lors du déjeuner de chefs d'Etat invités par Mitterrand le 8 mais 1995, une belle initiative je trouve, et le vin, conservé dans les caves du Quai d'Orsay, somptueux parait il...

Cela doit être plaisant quand on dispose des moyens nécessaires de "devoir", à nouveau semble-t-il, acquérir une telle bouteille. A plus de 10 000£ la quille sur le LIX-EX, inutile de préciser que les moyens en question sont appréciables. tant qu'à faire, à la place de François Audouze, j'aurais préféré acheter un magnum.Cadeau de Noël sympa pour le fiston en tout cas.

Quand je pense que je me suis fait interpeller agressivement par un administrateur du forum donneur de leçons voici dix jours, puis par une petite meute encouragée, pour avoir osé écrire que "150 ou 200€ par les temps qui courent, ce n'est malheureusement pas cher pour un vin parfait ou supposé l'être", des conneries disait il, je mesure l'hypocrisie qui règne ici....
#579

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1870
  • Remerciements reçus 0

stephvocel a répondu au sujet : Re: Château Mouton Rothschild 1945

Message trollesque s'il en est.

Mes félicitations.

PS: Merci de ne pas écorcher le prénom de François.

Stéphane
#580

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 734
  • Remerciements reçus 1

ludovic a répondu au sujet : Re: Château Mouton Rothschild 1945

Ca y est c'est reparti comme en 40
Qui a remis des tunes dans le bastringue?????:S
#581

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 254
  • Remerciements reçus 1

Antoine G. a répondu au sujet : Re: Château Mouton Rothschild 1945

Très juste, je corrige. François n'est pas Michel. Pour le reste, désolé, mais je ne vois rien à corriger.
#582

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1156
  • Remerciements reçus 261

TIMO a répondu au sujet : Re: Château Mouton Rothschild 1945

"Dommage qu'il n'y ait pas de photo de la bouteille avec le V de la victoire" + "Le vin a été servi lors du déjeuner de chefs d'Etats" + "A plus de 10 000£ la quille sur le LIX-EX" + " je mesure l'hypocrisie qui règne ici.... "



[size=small]Edit : Pardon... 2016!!! 2016!![/size]

Timo

TIMO
#583

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3904
  • Remerciements reçus 1957

Vougeot a répondu au sujet : Re: Château Mouton Rothschild 1945

Moi, je vois bien quelque chose à corriger : ton attitude.

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#584

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Château Mouton Rothschild 1945

Antoine G.
Merci de ce message, ce qui m'a permis de relire le récit d'un grand moment avec mon fils.
Les réactions à votre mail sont significatives et montrent que si vous voulez durer sur ce forum, il faut être politiquement correct.

Apprécier un de mes récits est strictement prohibé.
Ne pas réprouver les prix des vins chers est très mal apprécié.

Faites comme Luc Javaux et ses followers, critiquez chacun de mes propos.
Et proclamez haut et fort que ceux qui boivent des vins de plus de 100 € sont des snobs incultes qui les achètent pour épater la galerie.

A ces conditions, votre futur sur LPV est garanti.
Longue vie sur LPV, si vous appliquez ces règles ;) ;) ;)


Cordialement,
François Audouze
#585

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

Pour Antoine G.



Prenez les choses avec humour.


Cordialement,
François Audouze
#586

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3904
  • Remerciements reçus 1957

Vougeot a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

J'avoue avoir une certaine admiration - voire une admiration certaine - pour vous, François.
Ramener la conversation à soi, avec une telle constance, c'est admirable. Cela fait des années que cela dure avec une régularité d'horloge atomique.
Quoi qu'il arrive, quels que soient les sujets évoqués, tôt ou tard, il y aura du "moi tout seul contre le monde entier" ou, à défaut "moi tout seul contre Luc Javaux et ses followers". Pourquoi ne pas employer le terme de disciples d'ailleurs ?

Franchement, s'il fallait trouver un synonyme à égocentrique, je pense que je proposerais audouzentrique. (tu)

Mais ce qui m'étonne le plus, dans cette affaire, c'est que vous ayez réussi le tour de force de vous faire oublier pendant un mois. Pour mieux revenir ? Assurément.
Ne changez rien. Je sais que vous adorez endosser le rôle du souffre douleur, de l'incompris. Votre persévérance dans ce rôle, la constance avec laquelle vous vous appliquez à passer pour une victime, frisent le génie.

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#587

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

Cher Vincent,
Ces compliments me touchent.


Cordialement,
François Audouze
#588

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 254
  • Remerciements reçus 1

Antoine G. a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

François, merci pour cette photo. Elle est plaisante à regarder : on y voit le passage du temps et je trouve qu'il se dégage toujours une émotion des bouteilles, même vides qui ont atteint un âge certain, une cinquantaine d'années ou plus.

J'en profite pour vous dire que j'ai aimé votre récit et bien que vous n'en soyez pas à votre première bouteille de Mouton 45, j'y ai néanmoins trouvé la trace d'une certaine nervosité, voire d'une angoisse. J'aime lire les récits de dégustation de bouteilles que je ne boirais certainement jamais, en partie justement parce que je ne les boirais pas. Et je ne boirais assurément pas une bouteille de Mouton 45 à moins que quelqu'un m'invite un jour à en partager une, ce qui est très improbable, Si J'en possédais une, je serais incapable de la boire compte tenu de son prix. Je la conserverais, ou la vendrais, probablement...

Je pense que toutes les bouteilles, y compris les plus chères, sont faites pour être bues. Mais pas par n'importe qui. Par ceux qui sont capables de les apprécier, ce qui est manifestement votre cas (j'ai lu vos commentaires de dégustation sur Palmer 59 et 61), c'est à dire soit des amateurs très éclairés, soit des professionnels de la chose. Les collectionneurs sont une plaie qui ne contribuent qu'à la hausse des prix sans boire, et les multi-millionnaires non éclairés qui les boivent ne m'inspirent pas beaucoup de respect. Bref, autant que ce soit vous et que nous puissions partager cette expérience à travers votre récit.

Pour le reste, j'ai déjà eu affaire au dénommé Luc et à ses groupies et sais désormais à quoi m'en tenir, de même qu'au sujet de l'ambiance générale qui règne ici. Je me fiche éperdument de ce qu'ils pensent de ce que j'écris ou de ce qu'ils peuvent raconter. L'intérêt principal que je vois à ce forum consiste à lire des compte rendus tels que les vôtres ou échanger quelques propos avec ceux des intervenants qui me paraissent sympathiques. Et il y en a ! Suite aux propos dont j'ai été la cible sur le fil consacré à Léoville Poyferré, j'ai même reçu un message privé de soutien de la part d'un intervenant que je ne dénoncerai évidemment pas, plus agréable à lire que le message privé d'un autre administrateur que le dénommé Luc, que je ne nommerai pas davantage, et qui, après avoir aligné des inexactitudes me concernant prétendait me donner un "conseil"..Il y a visiblement une petite coterie qui croit devoir défendre ce qu'elle estime être son pré-carré et son ouvrée de micro-pouvoir, au point que l'on peut lire des commentaires d'inscrits récents ayant intériorisé ce mode de fonctionnement et expliquant que quand on est nouveau, il faut être faire preuve d'humilité et baisser la babouche. Sans blague !.

Mais parlons plutôt de vin et puisque vous avez relaté cette expérience de ce Mouton 45, que pensez vous du 59 ? Je vous pose la question car voici un peu plus d'une dizaine d'années, j'avais été invité à dîner chez un ami qui avait eu l'amabilité le le servir, de même qu'un Cheval Blanc du même millésime. Le Mouton était fantastique et je trouve rétrospectivement dommage de l'avoir ainsi appareillé avec un Cheval Blanc qui ne l'était pas moins, de sorte que je suis incapable de dire celui que j'ai préféré..A ce jour ce sont deux des trois bouteilles que j'ai bues dont j'ai conservé le souvenir le plus éblouissant, la troisième étant un Lafleur 66 en magnum, bu à la même époque...

Bien cordialement,

Antoine
#589

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3904
  • Remerciements reçus 1957

Vougeot a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

Amis LPViens, je vous invite à vite venir d'urgence faire un tour dans cette rubrique qui est en train de vivre une expérience fascinante de reproduction des élites !
Si les deux font des petits, nous sommes mal barrés...:(

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#590

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11898
  • Remerciements reçus 1895

jean-luc javaux a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

C'est vrai qu'appareiller un mouton avec un cheval blanc, cela ne se fait pas!
Y a t'il un spécialiste dans la salle?

jlj
#591

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 298
  • Remerciements reçus 3

KARL a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

"Pour le reste, j'ai déjà eu affaire au dénommé Luc et à ses groupies et sais désormais à quoi m'en tenir, de même qu'au sujet de l'ambiance générale qui règne ici. Je me fiche éperdument de ce qu'ils pensent de ce que j'écris ou de ce qu'ils peuvent raconter. L'intérêt principal que je vois à ce forum consiste à lire des compte rendus tels que les vôtres ou échanger quelques propos avec ceux des intervenants qui me paraissent sympathiques. Et il y en a ! Suite aux propos dont j'ai été la cible sur le fil consacré à Léoville Poyferré, j'ai même reçu un message privé de soutien de la part d'un intervenant que je ne dénoncerai évidemment pas, plus agréable à lire que le message privé d'un autre administrateur que le dénommé Luc, que je ne nommerai pas davantage, et qui, après avoir aligné des inexactitudes me concernant prétendait me donner un "conseil"..Il y a visiblement une petite coterie qui croit devoir défendre ce qu'elle estime être son pré-carré et son ouvrée de micro-pouvoir, au point que l'on peut lire des commentaires d'inscrits récents ayant intériorisé ce mode de fonctionnement et expliquant que quand on est nouveau, il faut être faire preuve d'humilité et baisser la babouche. Sans blague !"

Il faudrait peut-être que ce monsieur cesse de troller.
Je pense que dans 103 messages, on verra apparaître sur le marché des 95 et des 96.
Il ne faut pas être sorti de Saint-Cyr ou de l'ENA pour s'en rendre compte.
S'il n'apprécie pas les remarques qui lui sont faites, qu'il aille voir ailleurs.

Sur ce, je retourne tailler mes tomates. Ce sera plus utile que de lire certaines choses...
#592

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3904
  • Remerciements reçus 1957

Vougeot a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

KARL écrivait:
"Il ne faut pas être sorti [...] de l'ENA pour s'en rendre compte".

Je ne serais pas aussi catégorique...

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#593

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2
  • Remerciements reçus 0

Miguelon36 a répondu au sujet : CR: Château Mouton-Rothschild 1984

CR: Château Mouton-Rothschild 1984

J’ai reçu cette bouteille de la part d’un ami et nous l’avons dégustée le week-end dernier.
La bouteille était encore dans son emballage d’origine. Le bouchon était imbibé au quart.
Au niveau du nez, une première impression laisse présager d’un vin qui peut nous surprendre sur une légère senteur fruitée et une légère pointe de tabac, même si le millésime n’est pas exceptionnel. ;)
La robe est jolie, d’un rouge sombre surprenant du fait de l’âge du vin.
Une fois en bouche, un goût un peu de fruit à l’alcool prend le dessus mais au fil du diner, il s’est avérer être un vin finalement plaisant à la dégustation.
Il aurait mérité d’être ouvert un peu plus tôt (3-4h avant), ce sera pour la prochaine.

MM
Miguel
#594

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 30

jmwa a répondu au sujet : CR: Château Mouton-Rothschild 1994

CR: Mouton-Rothschild 1994
Vin N°1: La couleur est rubis à l'aspect jeune.
Le nez est sur la prune, le tabac, le cuir, les épices et le café.
La bouche est nette, légère amertume, les tanins sont encore un peux secs. La finale est bonne sur prune, le tabac
le cuir et les épices. Joli vin, qui peut se garder encore. Très bien

Très bien

jmw
#595

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 206
  • Remerciements reçus 119

KONI a répondu au sujet : Mouton-Rothschild 1986

CR: Mouton-Rothschild 1986
100/100 Parker ! Ce Pauillac puissant et typiquement medocain, se revele un peu assechant sur la finale. Beaucoup de fruit cependant, meme si l'elevage aurait, a mon avis, merité d'etre un peu moins poussé puisque combiné ici a des extractions un peu trop appuyées et une leger manque de maturité. Grand vin cependant mais pas tout a fait le mythe que l'on est en droit d'attendre.

#596
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1278
  • Remerciements reçus 1193

vivienladuche a répondu au sujet : CR: Château Mouton-Rothschild 1966

CR: Château Mouton-Rothschild 1966

Niveau haute épaule, conservé en cave troglodytique depuis 2002, ayant auparavant fait l'aller-retour France-USA (San Francisco), bouteille mise debout 60 heures avant dégustation, ouverte 2 heures avant service, servie avec une côte de veau de Vendôme fondante et juteuse à souhait.
Pour fêter la 7ème décennie de ma marraine.

Un bouchon difficile à extraire, partant en miettes, mais miraculeusement aucune miette ne tombera dans le flacon.
CR:

A l'ouverture, le nez est envoûtant, une pure sensation sanguine, un jus viandé profond, intense, qui évolue ensuite vers le moka, c'est extrêmement puissant et parfumé.

Puis vient le moment de verser le vin dans le verre...
La robe est très dense, sombre, soutenue, bien que largement brunie, quelle profondeur et quelle tenue!!!

Au premier verre, le nez est toujours aussi intense, avec un viandé noble, toujours ce côté profondément sanguin, terrien, carboné, mais rempli de fruits sombres : mûre, crème de cassis. C'est magnifique.
Quelle bouche de grand équilibre, un jus profond, puissant mais de grande élégance à la matière mûre mais aussi fraîche, avec de fines notes mentholées, un fruité noble, toujours cette note sanguine délicate, une touche graphitée du plus bel effet, le tout porté par une immense longueur.
Avec la côte de veau, le vin gagne encore en élégance, il s'arrondit, prend encore en volume, y gagne presque une touche de gras, prend des notes de liqueur de mûre et de cassis, c'est juteux, immensément complexe, toutes les papilles travaillent. Un jus précis, savoureux, digeste avec un fruit incroyable. Le vin est d'une jeunesse insolente.

Puis vient le moment que je crains le plus, de belles asperges de Sologne (délicieuses également). Rien à craindre!!! Le Mouton ne se démonte pas, mais se présente sous un autre aspect. On y ressent une magnifique acidité sous-jacente et le vin prend des notes de pure gelée de groseille, le côté sanguin se précise encore plus, la fraîcheur et les notes délicatement mentholées sont plus présentes. La structure du vin ressort parfaitement et c'est encore un pur régal.

Enfin, arrive un superbe morceau de Beaufort et le Mouton 66 donne alors encore un nouvel éclat de sa transcendance. Une profondeur décuplée, une largeur et une puissance que je n'attendais pas à ce niveau, une matière corsée, dense, mûre et fraîche en même temps, le tout porté par un fruit pur présent du début à la fin. La longueur est kilométrique.

Et la bouteille se termine... Mais quel moment d'épicurisme, par Bacchus!!!

Une immense bouteille, un vrai vin d'émotion, un grand seigneur d'une noblesse absolue. Un moment magique, que je n'aurai sûrement pas l'occasion de revivre très souvent, je l'ai vécu à fond, ma marraine a également grandement apprécié...
Ce Mouton 1966 entre dans le panthéon des plus grands vins que j'ai eus la chance de déguster dans ma vie, mais c'est tellement à part, tellement intemporel...

Un moment d'intense et de pure émotion dans ma vie de dégustateur...


Vivien
#597
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, PBAES, Vougeot, TIMO, Vaudésir, mauss.th, toubib063, LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4665
  • Remerciements reçus 1865

Vaudésir a répondu au sujet : Mouton-Rothschild

Quelle faute de goût Vivien zX
Asperges c'est Romanee Conti B) .
Stéphane
#598

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4279
  • Remerciements reçus 1706

LADIDE78 a répondu au sujet : Mouton-Rothschild

Le Musée du Vin à Mouton Rothschild - Visites privées


didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
#599

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2942
  • Remerciements reçus 1224

tonioaja a répondu au sujet : Mouton-Rothschild

LADIDE78 écrit: Le Musée du Vin à Mouton Rothschild - Visites privées



didier


Il y a des choses intéressantes mais l'ensemble est un peu nian nian à mon gout (amha).

Antoine. Passionné tout court
#600

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck