Nous avons 6162 invités et 48 inscrits en ligne

Château Branaire-Ducru, Saint-Julien

  • Messages : 2377
  • Remerciements reçus 3256

Réponse de sideway sur le sujet CR: : Château Branaire-Ducru - Saint-Julien 2002

CR: Château Branaire-Ducru - Saint-Julien 2002 :

Robe rubis peu dense pas trop évoluée.
Le nez est strict, légèrement fruité (groseille). Bref, tout cela n'est pas très engageant.
La bouche confirme les craintes : le vin est dur, les tanins saillants, comme si un élevage initial trop ambitieux avait mangé la matière première. Seul un caractère légèrement épicé apporte un peu de plaisir.
Le vin est court en fin de bouche.

Bref, vous l'aurez compris, j'ai adoré. :D

Frèdè
22 Oct 2016 17:51 #241

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6458
  • Remerciements reçus 6507

Réponse de Vaudésir sur le sujet CR: : Château Branaire Saint-Julien 1996

CR: Château Branaire Saint-Julien 1996

Bu lors de cette soirée lapassionduvin.com/f...

Robe avec une très légère évolution, je lui trouve un nez très agréable, classique, la bouche présente un bel équilibre, fruits, fraicheur, c’est très digeste, j’aime beaucoup, très agréable , TB++

Stéphane
27 Déc 2016 20:34 #242

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 30

Réponse de jmwa sur le sujet CR: Château Branaire Saint-Julien 2003

CR: Château Branaire Ducru 2003

La couleur est grenat sans aucune trace d évolution.
Le nez est une explosion de fruits noirs, avec des notes de cacao et de vanille.
La bouche est concentrée, mûre , veloutée . Les tanins sont policés et la finale est longue et belle sur la cerise,
la mûre et la myrtille.
J'ai beaucoup aimé cette bouteille et dans ce millésime c'est une réussite sans aucun doute.

Excellent
jmw
31 Jan 2017 20:19 #243

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Modeste 1er sur le sujet CR: Branaire - Ducru 1986

CR: Chateau Branaire (Duluc Ducru) - 1986

bue lundi soir avec des plats chinois (n'importe quoi)
...bue pour elle-même surtout

Nez splendide de vieux cigare
Bouche en voie d'extinction mais avec distinction (un peu de suie qui anoblit le poivron)
il y a encore de la cerise mûre, une matière étirée sans être décharnée, et une finale hélas ternie par des tanins un peu durs
Cela dit une bonne rémanence dans l'ensemble, et un agréable toucher.

Pas d'énormes qualités donc, mais une jolie bouteille je pense, qui profite de son âge pour nous amadouer.
Très Bien

Geoffroy
07 Avr 2017 15:52 #244

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9376
  • Remerciements reçus 17435

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Château Branaire Ducru – 1996

CR: Château Branaire Ducru – 1996

Bue lors d'une dégustation de grands Saint-Julien relatée ICI

Jean-Loup
La robe encore sombre possède de beaux reflets tuilés.
Le nez très ouvert et épanoui fait très « classe » : du tabac, du bois précieux, un fruité secondaire…
La très belle bouche allie avec brio une matière mûre et charnue et une grande rectitude apportée par une acidité précise, jusqu’à une finale salivante.
Très Bien ++

Julien
Robe évoluée.
Nez plus sur des fruits confits, cerise, les feuilles sèches et le sous-bois avec un aspect sanguin aussi. Plutôt très complexe et sympathique !
La bouche est dans un registre assez classique, avec une matière élégante et fraiche, tanins en finale un peu « rustre ».
Avec l’aération le fruit en bouche l’emporte et donne un vin plus gourmand qu’au départ.
Très bon !

Florent
Fruit mur, belle évolution, cendre, on est face à un beau nez classique de Bordeaux arrivant à maturité.
Bouche tendue, stricte, avec une acidité importante mais la structure est belle. Belle longueur également.
Très Bien +

Eric
Robe grenat sombre aux reflets légèrement tuilés.
Le nez est très fin, charmeur, sur des notes de rose fanée, de Havane, de ronce et de cuir.
La bouche est raccord, toute en finesse elle aussi, avec une matière soyeuse, élégante, ce qui n'exclut pas une grande intensité aromatique. La finale est mûre et riche, avec des tannins denses bien fondus. Un très bon vin à maturité qui en a encore sous le capot. Beaucoup de plaisir !

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: François78
09 Mai 2017 22:33 #245

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3958
  • Remerciements reçus 2076

Réponse de Vougeot sur le sujet CR: Château Branaire Ducru – 1971

CR: Château Branaire Ducru – 1971

Un bien beau Branaire.

J'ai toujours aimé Branaire, vin qui, pour moi, résume toutes les qualités des Saint-Julien en un seul mot : classe.
Finesse, puissance maîtrisée, fruit évanescent, tanins ciselés... Voilà ce que représente, pour moi, Branaire.

Ouvrir un 1971 est un pari risqué. Surtout avec un niveau très haute épaule et une bouchon fuyard-de-chez-fuyard.
Son extraction a été un enfer tant le liège était grillé. Rôti. Pulvérulent. Pulvérisé... Il a donc fallu aller à la pêche dans les verres, mais, passée cette péripétie...

La couleur rouge n'est pas très dense. Un peu fanée, sans être brune, elle se révèle très légère, presque dépigmentée. Le disque est orangé.
Le premier nez est marqué par des notes fumées. La prune, le pruneau suivent, avec des notes de cacao et de foin.
En bouche, le vin est plutôt léger, assez fluide. Les tanins sont présents, mais nullement agressifs. Un jus de fruits rouges et noirs est toujours présent. Au début, ce sont la prune et le pruneau. Au fur et à mesure que la dégustation avance, des notes de cerise un peu acidulée apparaissent, toujours portées par cette superbe note fumée que l'on retrouve dans certains Pessac. Et puis le cèdre, le foin, le cacao, le tabac blond.
Comme toujours, la lie apporte encore plus de complexité et rend la fin de la dégustation passionnante. Le vin reprend vie, affirme son fruit (cerise, groseille) et affirme toute sa classe.

Il ne fallait pas attendre cette belle bouteille au niveau limite mais qui, une fois de plus, confirme la très bonne tenue du millésime 1971.

Un très beau vin, émouvant.
01 Juil 2017 20:56 #246
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9206
  • Remerciements reçus 1100

Réponse de RaymondM sur le sujet Château Branaire Ducru – 1971

2 choses à retenir pour moi :

1)Branaire Ducru souvent très bon à défaut d'être inoubliable

2)1971 peut être le meilleur millésime des années 70 mais dont bizarrement je n'ai pas vu circuler beaucoup de bouteilles je ne m'explique pas pourquoi ??
01 Juil 2017 22:47 #247

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3958
  • Remerciements reçus 2076

Réponse de Vougeot sur le sujet Château Branaire Ducru – 1971

Bonjour Raymond.
Je suis un peu trop jeune pour avoir encavé des 71 en quantité et les quelques bouteilles que je possède sont glanées au fil de mes pérégrinations sur le web. La bouteille qui était en ma possession était commercialisée par Ginestet.

Branaire mis à part - effectivement assez rare - on trouve encore pas mal de 71 à la vente, certains d'un niveau fort recommandable (aussi bien en bouteille que dans le verre). Brane Cantenac, Haut-Bailly, Lascombe, Pape Clément font partie des meilleurs.

Je n'ai jamais goûté les 1ers crus classés. Leur prix trop élevé ne m'invite pas à jouer. Pour les autres, par contre, on peut trouver de quoi se faire largement plaisir à un prix somme toute raisonnable.
02 Juil 2017 10:10 #248

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9206
  • Remerciements reçus 1100

Réponse de RaymondM sur le sujet Château Branaire Ducru – 1971

Ce que je veux dire c'est qu'on ne m'a presque jamais servi 1971 au cours de mes nombreux repas ,contrairement à tous les autres millesimes de la décennie . Et comme je n'en avais moi même pas acheté (car trop acheté de 1970) .......il ne me reste plus que des regrets.
1971 très belle année et en Bourgogne aussi !!!!
02 Juil 2017 12:11 #249

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Modeste 1er sur le sujet CR: Château Branaire Ducru 1996, Saint-Julien

CR: Branaire Ducru 1996

Bu en face de Barton et Pontet Canet, du même millésime. Epaulé 3/4h.

Le plus équilibré des trois. Bouquet très charmeur (cuir, tabac, etc). La phase tertiaire n’a pas trop entamé le fruit et la puissance. La bouche ne retombe pas après l’attaque, et se révèle assez cohérente. Tanins presque intégralement fondus, seulement résurgents en finale. Belle amplitude et beau toucher. Longueur plus qu’intéressante.

A un stade plus avancé que le Gruaud Larose 1996 dégusté plusieurs fois.

Geoffroy
15 Aoû 2017 17:04 #250

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2640
  • Remerciements reçus 1258

Réponse de Galinsky sur le sujet CR: Château Branaire - Ducru 2006

Dégustés à un jour d'intervalle CR: Saint Julien GCC Château Branaire - Ducru 2006 et Saint Julien GCC - Château Léoville Poyferré 2006

Robe d'une intensité moyenne et brillante - Nez évoquant fruits noirs un peu compotés, des épices douces et un fin côté vanillé - La bouche sans aucun défaut rédhibitoire est d'une assez belle harmonie, mais manquant de structure, de puissance et une longueur moyenne, ainsi je résumerai en parlant d'un vin plaisant qui fût l'honnête compagnon d'un dîner - Je boirais les petites sœurs assez rapidement. BIEN

Eric
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: François78
26 Aoû 2017 17:44 #251
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10237
  • Remerciements reçus 3931

Réponse de claudius sur le sujet Saint julien - Château Branaire - Ducru 1975

CR: Château Branaire - Ducru 1975

robe à peine évoluée, ceci après 43 ans !!!
nez sublime dès l'ouverture de la bt. Une complexité folle, pas de notes de sous-bois en automne ni de humus ou de champignon, on est dans un registre beaucoup plus sensuel, datte, figue, massepain, pain d'épices, fruit confits & much more. Un bouquet fascinant, virevoltant, un véritable délice totalement irrésistible.
Après un tel préambule, l'attente et la crainte sont naturellement grandes ... l'attaque en bouche vibrante avec une matière encore bien vivante arrache un soupir de soulagement... de courte durée. Malheureusement la bouche se rétrécit, ne subsiste que la structure avec une belle acidité, le tout manquant cruellement de chair. Cela tient la route et le fera sans doute encore longtemps, mais ne présente pas beaucoup d'intérêt autre qu'archéologique. Les tanins sont encore bien présents

24 h + tard
la bt a passé la nuit sans être rebouchée, le nez est toujours aussi merveilleux, je m'étonne de voir que la robe est complètement trouble, la bt a semble-t-il été secouée ...
en goûtant ... métamorphose ! la bouche présente maintenant une belle chair riche sur un beau fruit encore en pleine forme ... :? :roll: :roll: :O!
je n'ai jamais une telle expérience auparavant et suis plus que surpris.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, bibi64
20 Mai 2018 01:09 #252
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 325

Réponse de ols sur le sujet Saint julien - Château Branaire - Ducru

La méthode François Audouze a du bon.... ;)
Par contre le remuage, je ne sais pas s'il est vraiment utile
20 Mai 2018 09:50 #253

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95443
  • Remerciements reçus 25602

Réponse de oliv sur le sujet CR: Verticale de Château Branaire-Ducru

CR: Verticale de Château Branaire-Ducru

Lavinia, mai 2018





Composition du sol : graves quaternaires
Surface en vignes : 60 hectares
Age moyen du vignoble : 35 ans
Encépagement : Cabernet sauvignon 65%, Merlot 28%, Petit verdot 4%, Cabernet franc 3%
Barriques : 60 à 65% neuves en chauffe moyenne selon les millésimes
Durée d'élevage : 16 à 18 mois
Production : 300 000 bouteilles

***


Duluc de Branaire-Ducru 2014



Robe grenat pourpre.
Nez mat et peu expressif, sur les fruits noirs légers, le chocolat au lait, une impression de douceur.
Bouche un peu creuse à l’attaque sèche et fluide, sur une acidité assez haute et une matière un peu faible.
Finale courte et un peu amère, sans tenue ni allonge.
Décevant.


Duluc de Branaire-Ducru 2011



Robe un peu plus profonde.
Nez fin, sur les fruits noirs (cassis) et de curieuses notes, entre la biscotte et la poudre de noisette.
Bouche simple et efficace, assez facile, sur une matière légère à l’acidité agréable au déroulé fin, avec peu de tanins.
Finale assez courte, un peu fluide.


Château Branaire-Ducru 2015



Robe grenat pourpre très jeune.
Beau nez classe et équilibrée, sur les fruits noirs frais, les épices douces, avec un certaine ampleur bien maîtrisée.
Belle attaque franche avec du volume et de la tension, sur un toucher de bouche agréable d’une bonne intensité, sans lourdeur ni confit.
Finale un peu capiteuse mais aux beaux tannins élégants et d’une allonge intéressante.
Joli vin très bien né.



Tataki de boeuf



Château Branaire-Ducru 2014



Robe plus sombre, sur un violet bleuté.
Nez plus terne, mat, où ne transparaissent que de minces senteurs épicés.
Bouche moins intense que le 2015, avec une acidité et une amertume plus présentes et des tanins moins mûrs.
Le vin possède de la fraîcheur mais manque un peu de coffre et de moelleux de texture, offrant une matière assez légère.
Finale un peu courte, sur une légère fermeté un peu en limite de maturité.


Château Branaire-Ducru 2013



Robe pourpre assez légère.
Nez assez ouvert, épicé et sur les fruits noirs frais.
Bouche souple en attaque, sur une acidité assez présente qui pose une immédiate fraîcheur mais qui manque un peu de relance par déficit de matière et de coffre.
La finale un peu sur l’amertume s’abime dans une pointe asséchante.
Un vin un peu léger bu seul mais qui se refait la cerise sur le bœuf.


Château Branaire-Ducru 2012



Robe avec un début d’évolution roussie.
Joli nez franc et ouvert, sur les fruits noirs, le cacao, une pointe résineuse épicé très agréable.
La bouche pose un équilibre réussi et très agréable, sur une petite rondeur de texture bien enroulée dans une acidité bien mûre.
Les goûts sont francs, avec une jolie maturité digne des promesses du nez.
Belle finale qui se resserre autour de beaux tannins encore à fondre.
Un beau vin très accessible et d’une grande buvabilité.
Bien à très bien.



Pavé de boeuf Angus, écrasée de pomme de terre



Château Branaire-Ducru 2010



Robe profonde, sur un grenat bleuté.
Nez précis et droit, sur les fruits noirs épicés, un début d’évolution sur le tabac avec un côté classe.
Bouche racée, plus puissante et concentrée que ses prédécesseurs, sur un équilibre très réussi tout en droiture construit autour d’une acidité franche et d’une matière concentrée sans dureté ni confit.
Belle allonge finale, sur de beaux tanins francs salivants mais sans sécheresse.
Très bien.


Château Branaire-Ducru 2005



Robe sombre à cœur avec un début de brique sur l’extérieur du disque.
Nez plus évolué, sur le tabac brun, le malt, de jolies senteurs mentholées.
Jolie bouche pleine, d’une bonne tenue et relance, avec une matière agréable et une acidité franche et posée.
Finale encore un peu ferme, avec des tannins et des amers à fondre et qui semble un peu chaleureuse au réchauffement.
Bien+



Baron d'agneau



Château Branaire-Ducru 2000



Robe sur un brun léger mais encore bien profonde.
Nez au beau bouquet sur le thé noir, l’ovomaltine, les fruits noirs compotés, la résine et le goudron.
Bouche riche, puissante, avec une acidité assez présente mais un peu bancale, légèrement dissociée du corps du vin.
L’aromatique présente des notes de cabernet assez présentes.
Beau déroulé sur la finale avec des tannins fondus mais l’aromatique un peu sur le végétal manque de complexité.
Bien.


Château Branaire-Ducru 1996



Robe claire, vermillon tirant sur le brique.
Nez agréable, au végétal assez présent, sur la cendre froide mais bien enrobé dans un fruit à l’évolution très agréable, sur la confiture de vieux garçon.
Très jolie bouche toute en franchise, sur une attaque à l’acidité haute mais d’une bonne tenue et qui se relance grâce à une matière parfaitement équilibrée, souple mais douce.
Beaucoup de fraîcheur émane de ce vin totalement à point, sur une belle fraîcheur et évidence sans aucun creux.
Finale d’une jolie persistance, d’une belle tenue et allonge.
Très joli vin.



Mimolette vieille, St Nectaire
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, Galinsky, Marc C, LADIDE78, bibi64, Nicoco, starbuck
21 Mai 2018 17:24 #254

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6788
  • Remerciements reçus 3776

Réponse de Marc C sur le sujet Verticale de Château Branaire-Ducru

Et bien et bien, c'est une verticale/tunnel donc. Je vais rester sur la version Beaucaillou du cru.

Marc
21 Mai 2018 17:47 #255

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2975
  • Remerciements reçus 326

Réponse de Gastronomix sur le sujet Verticale de Château Branaire-Ducru

Pas d'écho du 2009?
21 Mai 2018 19:44 #256

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21974
  • Remerciements reçus 6220

Réponse de mgtusi sur le sujet Verticale de Château Branaire-Ducru

Je connais mal ce cru ; je me souviens juste avoir acheter 12 bouteilles de 1981 dans les années 1985 (aux alentours de mille francs) car je pensais avoir gagné le tiercé dans l'ordre mais j'avais mal enfiché le ticket.

A l'époque, ça donnait ça :

Michel
21 Mai 2018 20:20 #257

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1950
  • Remerciements reçus 1317

Réponse de rkrk sur le sujet Verticale de Château Branaire-Ducru

Le problème de ce genre de dégustation, c'est qu'il y a souvent beaucoup de vins dans le tunnel que traversent les Bordeaux entre 3 ans (tout jeune, c'est souvent sympathique) et 20 ans.

Car je serait étonné que Branaire qui a fait plusieurs jolis vins dans les années 90 (aussi le 90 et 95) ait raté le 2000 et le 2005.

J'avais récupéré une bouteille de Gruaud-Larose 2000 de ma cave pour goûter. Mais après j'ai goûté le 1995 (encore un peu jeune) et j'ai remis le 2000 derrière les fagots.

Ralf

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
21 Mai 2018 20:28 #258

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20782
  • Remerciements reçus 8290

Réponse de Eric B sur le sujet Verticale de Château Branaire-Ducru

J'étais allé à Branaire il y a 3 ans avec mes amis belges. Peu de dire que je n'avais pas été convaincu par le 2008 et le 2014 servis. Maigres, sans profondeur (je préfère de loin le Clos Vélicane ;) )

Eric
Mon blog
21 Mai 2018 20:31 #259

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6458
  • Remerciements reçus 6507

Réponse de Vaudésir sur le sujet CR: Château Branaire-Ducru 2016 Saint Julien

J'applique mes principes ( de précautions allez savoir) , une bouteille peu de temps après réception, 2/3 bouteilles à offrir et le reste à maturité, la prochaine en 2020............sur le millésime 2000

CR: Château Branaire-Ducru 2016 Saint Julien

Robe pourpre, reflets violets d'un vin bien évidement jeune, nez déjà bien ouvert, très primaire il fallait s'en douter sur les fruits noirs frais, cassis, des épices légères pour le moment, pas ressenti d'élevage ou alors très fin et élégant, belle matière en bouche , de la structure , des tannins fins, pas d’accroche en finale , ça déroule bien avec une bonne fraicheur, pas ressenti de d’alcool ou de sur maturité, fruits cuits, c'est très équilibré, n'en attendez pas davantage mais en dessert avec des figues rôties et un sorbet au cassis ça roule comme une évidence.

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: TIMO
26 Mai 2019 16:17 #260
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9376
  • Remerciements reçus 17435

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Château Branaire-Ducru – Saint-Julien – 2005

CR: Château Branaire-Ducru – Saint-Julien – 2005



Bue lors d'une dégustation de LPV Versailles sur Champagne et Bordeaux relatée ICI

Jean-Loup
La robe sombre présente des reflets bien tuilés.
Le nez intense associe des fruits noirs dont le cassis, du cuir et des arômes balsamiques comme le cèdre.
La bouche est d’un grand classicisme, dans un style aristocratique mêlant rigueur, profondeur, élégance et franchise.
Très Bien

Denis
Le Branaire est quant à lui plus simple dans cette série. Il fait Médoc plus classique mais avec du coup cette verdeur qui m'emmerde. C'est bien mais ça n'a rien de transcendant et c'est typiquement le genre de vin que je n'ai pas envie de boire (surtout à ce stade). Attendre au moins 10 ans...
Bien

Ralf
Un style beaucoup plus classique, épicé, équilibré avec un beau fruit et une belle matière. Plus frais avec quelques notes vertes (effet de comparaison ?!). Très classique.
Très Bien

Christophe
Le Branaire-Ducru était un beau vin mais d’une expression plus classique.

Vivien
La robe est rubis sombre, avec une frange légèrement brunie.
Le nez est fumé, avec un très beau fruit noir dominant le rouge, des notes de cèdre et de menthol apparaissant ensuite. C’est un très beau nez d’un grand classicisme médocain.
La bouche présente une superbe matière qui serre encore un peu mais là encore elle dans un style de grande tradition médocaine aristocratique. Le vin est d’un superbe jus salin, sapide, avec beaucoup de fruits et de belles épices. Ce vin fort bien né est déjà délicieusement bon pour mon palais.
Très Bien +(+)

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: TIMO
29 Jui 2019 19:33 #261
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 297
  • Remerciements reçus 21

Réponse de dens33 sur le sujet CR: Château Branaire Ducru 2005, Saint-Julien

CR: Château Branaire Ducru 2005, Saint-Julien



Vin conservé en cave depuis son achat. Ouvert 5 heures avant dégustation.

A l’oeil, une belle couleur cerise mais avec un début de reflet tuile sur le pourtour.

Au nez, c’est assez agréable mais plutôt sur la retenue.

En bouche, c’est l’image même que je me fais du classicisme à la bordelaise. Du cassis, une touche mentholée (mais pas verte).

C’est élégant, bien fait, agréable en bouche avec des tanins policés mais c’est une bouteille que j’ai trouvé ennuyeuse (je ne trouve pas d’autre terme plus approprié) à boire.

Il m’en reste 2 que je vais laisser vieillir pour voir ce que cela pourrait apporter.

Denis
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, TIMO
09 Juil 2019 22:14 #262
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8420
  • Remerciements reçus 1839


CR: Château Branaire-Ducru 2009 Saint-Julien 4e cru classé

Ce flacon a une histoire, acheté une misère sur ebay (11,50 euros) en 37,5 cl, j'ai été interpellé par la mention "échantillon" qui te trouve sur l'étiquette.

Qu'à celà ne tienne, je prend mon verre à 2 mains et zou on fonce, après tout on verra.

le Bouchon vient facilement, à peine imbibé sur un demi-centimètre, il est estampé du nom du chateau et à la place du millésime est écrit "échantillon" ; c'est bien la première fois que je vois ce genre de flacon !

Bref, une fois l'effet de surprise passé, je colle mon orifice nasal sur le verre et là, force est de constater que ça envoie gentiment : niveau fruits on est sur le fruit bien mûr avec la cerise bigarreau, la mûre écrasée, une pointe d'olive noire, ensuite viennent des épices avec le poivre noir en faisant un nez assez exubérant et démonstratif, manquant à mon goût de finesse.., la force étant avec moi on passe à la bouche ;)

l'attaque se fait sur le fruit, la bouche est large et riche, ramenant en rétro-olfaction (vous savez quand vous fait FFFFFFFFFFFF avec le vin en bouche) des notes de réglisse et de caramel au beurre salé), les tanins sont souples, le vin semble avoir atteint une phase très buvable (millésime chaud) mais à mon sens manque de finesse même si la bouche est moins exubérante que le nez, même si celui-ci change à l'aération en partant plus vers un aspect poivre/olive noire...

la fin de bouche est propre, sans sécheresse, dotée d'une jolie longueur sur la réglisse qui mérite à mon goût (si c'est le votre foncez) de s'affiner, assez complexe, et un vin doté d'une surprenante buvabilité (à me relire c'est surprenant)

un vin que je n'aurais pas forcément placé en bordelais, mais pour les millésimes dits "chauds" bien malin souvent sont ceux qui trouvent, donc je prends le vin pour ce qu'il est, c'est-à-dire un joli vin qui se boit bien mais pour qui il n'y a aucune urgence, n'oubliez pas qu'il s'agit d'un "échantillon" et d'une demi-bouteille, dont l'évolution est forcément plus rapide

très bien et beau plaisir ;)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TIMO, Vaudésir, DaGau
20 Déc 2019 19:42 #263
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5603
  • Remerciements reçus 9038
Echantillon, c'est probablement comme spécimen et ce n'est pas dédié à être commercialisé.
J'avais eu une aventure similaire ici
"Toute étiquette portant une inscription, un poinçon ou un tampon « spécimen » indique que la bouteille de vin est un échantillon. Ces échantillons sont parfois bouchés à la main et destiné à une consommation rapide (c’est le cas des échantillons en primeurs) et surtout à une dégustation gratuite. Les échantillons ne sont pas destinés à la vente. Le numéro sur l’étiquette n’est pas représentatif dans le cas ou l’inscription spécimen apparait."

Sylvain
20 Déc 2019 22:08 #264

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 109
  • Remerciements reçus 190

Réponse de penmoalic sur le sujet Branaire - Ducru 2002

CR: Branaire - Ducru 2002

Dégusté sans prise de note en parallèle d’un château Chasse-Spleen 1996 (CR ici )
Robe profond, grenat ne montrant pas encore de signe d’évolution (achat en direct au château en 2009 et encavée depuis)
Nez peu causant a l’ouverture. Un peu d’aération fait ressortir le côté fruité (fruits rouges et noires) et aussi de légère note d’élevage pas encore complète intégré. Chez Branaire, les notes d’élevage ne sont jamais marquées et c’est confirmé ici. C’est fin et élégant, très séduisant. La dégustation en bouche confirme un vin encore sur la retenue, mais aucune fausse note, pas de grossièreté. 2002 est un millésime léger et se matérialise par ce vin en demi-corps. Pas une longueur énorme, pas la complexité que l’on peut attendre d’un Saint Julien mais un vin qui ne se livre pas complètement encore. Re-goûtée le lendemain et le sur-lendemain, le vin s’ouvre, montre plus de noblesse et de prestance. A ne pas ouvrir avant 5 ans

Thomas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Alex, Vaudésir, Fredimen
29 Jui 2020 12:10 #265

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2435
  • Remerciements reçus 2816

Réponse de vinozzy sur le sujet CR: Branaire (Duluc-Ducru) 1990

CR:

Chateau Branaire Duluc Ducru 1990, Saint Julien Beychevelle

J'ai eu aussi ma période Bordeaux. Juste avant le millésime 1997, survendu par la place et ne valait pas tripette sauf exception. Et puis j'ai laissé passer de beaux millésimes comme 2005...pour depuis 2009, rentrer à peine annuellement quelques bouteilles d'artisan comme Chateau Planquette (presque à chaque millésime tellement c'est réussi et régulier...).

Revenons à ce vin de relative jeunesse. La robe est à peine marqué d'un disque orangé. Le nez m'emmène vers le rhône mais une subtile fraicheur calme le cuir et les épices douces. Vous savez quoi ? C'est encore boisé. On peut s'étonner que le contenant ne soit donc pas qu'un révélateur mais aussi une part du goût. Allez, on ne refera pas le monde Parkerisé...



Un peu de poivron mûr, de fins tanins signent ce Bordeaux, certes de haut vol et patiné. Le vin, bu sur 2 jours, ne bougera peu (1/2 bouteille bue à l'ouverture, le reste au frigo pendant 24 h...et réchauffé entre nos mains). Quelques notes de poussière disparaissent en quelques minutes à 'louverture.

Il était temps mais pas trop tard, car cette bouteille n'est qu'un "oubli de fond de cave"....d'une cave familiale où la conservation est assez moyenne mais très humide (bouchon cassé en 5 morceaux..).

A la manière d'un beau Chateauneuf du même millésime, ce vin a été au meilleur de sa forme il y a 5/7 ans, et oui, Bordeaux, par sa légendaire fraicheur même après 30 ans, permet de belles dégustations, même si pour moi l'enrobage général de bois des crus classés me les rend souvent assez peu enviables, sans doute aussi le fruit d'une culture vineuse incomplète qui s'est montée sans le mythe bordelais.

"Je me demande si la mort vaut la peine d'être vécue". Frédéric Dard.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, penmoalic, FlavFirst, Fredimen
13 Juil 2020 18:52 #266
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 828
  • Remerciements reçus 911

Réponse de FlavFirst sur le sujet Branaire (Duluc-Ducru) 1990

Malgré la "culture" acquise en famille, le bois ultra-présent dans mes Bordeaux commence vraiment à me lasser et souvent je trouve dommage que ça vienne gâcher de jolies choses.
15 Juil 2020 00:07 #267

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3859
  • Remerciements reçus 4143

Réponse de Alex sur le sujet CR: Château Branaire 2008

Dégusté ici lors d'une session Lorraine en cours...

CR: Branaire 2008
2008 n'est pas un monstre de concentration loin de là, j'apparenterai même ce millésime en rive gauche à 2004, avec peut être un profil peut être légèrement plus acide et aqueux. Je pense qu'avec du recul ce millésime vaut 14/20 en Bordeaux rive gauche de ce que j'ai bu mais il y a des beaux vins et celui-ci en fait partie. Vous l'aurez compris, on est ici dans un profil plus gracile et aérien avec tout de même de beaux arômes typiques de saint julien sur des notes de baies noires, de cerise avec un accent de cèdre et fond torréfié.
Beaucoup de délicatesse, joli vin mais quid de la garde ??, je garderai pas mes 2008 30 ans personnellement. 15.5/20

Alex
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: penmoalic
20 Juil 2020 02:57 #268

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 48
  • Remerciements reçus 193

Réponse de François78 sur le sujet Château Branaire vieux millésimes

  Bonjour,

  Je remercie les intervenants ayant fait les CR des 1971 et 1975 : je compte ouvrir bientôt une bouteille de ces deux années, peut-être avec 1983 et 1989, et il est intéressant d'avoir un point de comparaison! J'ai déjà gouté une des 75, mais le niveau était bas et ce ne fut pas une réussite, ainsi qu'un 89, qui je l'avoue m'a plu mais sans plus. Je crois en fait que je préfère les Branaire plus stricts, avec une certaine rondeur et ampleur mais plus sur l'élégance et l'allonge que sur le velouté fruité. Raison pour laquelle, sans doute, je suis moins enthousiaste sur le 2003 (pourtant très bon) que d'autres.

  J'ai eu l'occasion d'apprécier plusieurs vieux Branaire, ainsi que des bouteilles d'âges intermédiaires. J'aime beaucoup ce cru qui, lorsqu'il est réussi, donne une belle synthèse des qualités que peut avoir un Saint-Julien, offrant en particulier un touche de bouche plaisant et des tanins intenses, avec une belle allonge. Je retrouve parfois, en moins intense et en moins noble, la finale mêlant tanin et végétal bien mur (qui me fait penser à une sorte de poussière de pellicule de raisin, mais pas sûr que cette expression fasse sens pour un autre que moi!) qu'on a sur certains Poyferré.

  En revanche, je trouve que, s'il y a une certaine constance dans le style des vins, la puissance et la qualité sont parfois variables, de même que le potentiel de garde. J'ajoute que ce dernier ne me paraît pas toujours dépendre de la qualité moyenne du millésime. J'ai de bons souvenirs d'une caisse de 79 bus ces dernières années, mais le 78, bus plusieurs fois récemment, m'a un peu déçu (plus étriqué, donnant le sentiment d'un vin vraiment passé. Certains "petits" millésimes m'ont paru fort agréables, comme le 91 et le 97 (qui était encore fort bons l'année dernière), et je suis d'accord avec d'autres pour dire que le 99 est une belle bouteille. D'autres sont plus "moyens"... Peut-être cette variation est-elle due à la variété des terroirs, remarquée plus haut, et par la nécessité, soulignée par exemple par Bettane de Desseauve, de trier très scrupuleusement pour faire un bon Branaire.

  Un des mes regrets est l'augmentation récente des tarifs car, même si elle n'est pas aussi spectaculaire d'ailleurs, elle risque de nous priver d'un vin classique offrant un excellent rapport Q/P. Mais on trouve toujours de-ci de-là quelques vieux flacons intéressants...

  Cordialement,
  François

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bonaye, Jean-Loup Guerrin, condorcet, IH1456, penmoalic, Lionel73
09 Mai 2021 18:16 #269

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 48
  • Remerciements reçus 193

Réponse de François78 sur le sujet Château Branaire 1975

Bonjour,

J'ai ouvert le Branaire 1975 dont je parlais dans le message ci-dessus. Le niveau était un peu bas, mais plus haut qu'une bouteille précédemment goûté qui s'était révélée un peu décevante. 

CR: Château Branaire 1975

La bouteille a été deux heures avant dégustation. Le premier nez est très ouvert, sur les fruits rouges, un peu "kirchés". Quelques épices agrémentent le tout. Ce n'est pas très complexe, mais c'est très plaisant et annonce une belle gourmandise! 

La bouche est assez souple, mais avec une assise tannique assez marquée. Le volume en bouche n'est pas énorme, mais la structure, sur la longueur, donne un bel équilibre. La finale est un poil dur, sans doute un reste du millésime, sans toutefois être désagréable. Les tanins sont aussi un peu secs mais avec le retour des arômes fruités cela passe tout seul! 

Le lendemain, pas de grande évolution : une définition moins nette et des tanins moins marqués, mais on reste sur le même cadre général.

Une bouteille somme toute fort agréable !

Cordialement,
François
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, Marc C, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, IH1456, starbuck
21 Mai 2021 13:03 #270

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck