Nous avons 1354 invités et 22 inscrits en ligne

Château Haut-Brion, Pessac-Léognan

  • Messages : 1411
  • Remerciements reçus 5

Réponse de chacompte sur le sujet Re: Haut-Brion 1933

totolouga écrivait:
> Mais il a fallu finir à la mèche....

La vraie mèche révolutionnaire ? :D
Thierry
10 Avr 2015 21:30 #841

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Haut-Brion 1933

dans un dîner dont le thème était Haut Brion, nous avons bu : 1969, 1993, 1981, 1978 et 1976.
Puis, arrive 1933 :

Le Château Haut-Brion 1933 nous fait changer de planète. Ce vin a un parfum d'une intensité rare. On trouve en lui des coulis de fruits rouges. Un ami répète à l'envi que ce vin sent Yquem. C'est vrai qu'il y a un peu de douceur dans ce vin, mais on est très loin d'Yquem. En bouche le vin est très vif, étonnamment vif. Il est très sec, droit, aiguisé comme un couteau, mais il mêle à cela une douceur et un velouté diaboliques. Ce vin est d'une qualité extrême, stratosphérique par rapport aux précédents, à la longueur infinie.

Alors que 1933 n'est pas une année grandiose, ce vin nous a séduits.

Lors d'une autre expérience l'année s'est fait sentir :

Haut-Brion 1933 qui suivait le Pontet Canet 1870 avait plus de mal à se positionner, car il est très Haut-Brion, c’est à dire dense, construit, charpenté, mais 1933 est une année difficile, qui ne donne pas cette rondeur qui le valoriserait.

Et une troisième fois rejoint la première :

Château Haut-Brion 1933 (couleur d’encre, vin dense et capiteux, expression très concentrée d’un grand vin),

je souhaite à celui qui va le boire d'en profiter au maximum.

Cordialement,
François Audouze
10 Avr 2015 21:31 #842

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19475
  • Remerciements reçus 3010

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Haut-Brion

1933 et 1870, historiquement ça se marie très mal...
Michel
10 Avr 2015 21:35 #843

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Haut-Brion

Il s'agissait de vins !

Cordialement,
François Audouze
10 Avr 2015 22:36 #844

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 415
  • Remerciements reçus 149

Réponse de condorcet sur le sujet Re: Haut-Brion

Mes excuses si mes propos ont pu laisser penser que François Audouze utilisait un bilame, ce qui n'est effectivement pas du tout le cas.
En revanche, je reste convaincu que laisser reposer le vin après un long transport (surtout si les changements de température ont été importants) évite une robe trouble et du dépôt
10 Avr 2015 23:23 #845

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 62
  • Remerciements reçus 1

Réponse de FXinIndia sur le sujet Re: Haut-Brion 1933

Merci à vous tous pour vos réponses, j'espère maintenant que je suis tombé sur une bonne bouteille !
En tout cas je vous raconterai ça.
11 Avr 2015 09:22 #846

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Haut-Brion 1933

condorcet,
Pas de problème.
D'ailleurs, je viens de m'acheter le tirebouchon Durand pour l'essayer. Je dirai sur LPV ce que j'en pense (je ne l'ai pas encore reçu).
Il combine un tirebouchon classique avec un bilame.
Lorsque je fais des séances de l'académie des vins anciens, j'ouvre plus d'une quarantaine de vins, souvent très anciens et certains difficiles à ouvrir.
Si ça me fait gagner du temps, je verrai, car c'est épuisant.
J'aime bien ma méthode, car avec la mèche très longue que je tiens entre mes doigts, je sens comment le bouchon réagit, s'il se fend en montant, et surtout, j'incline l'orientation de la mèche pour remonter quasiment tout en une seule fois.
ça fera sans doute sourire certain, mais j'adore ouvrir les vins et partout où je bois du vin, même chez les vignerons, je demande à ouvrir les vins. Et j'aime ça car je suis comme le gynécologue accoucheur qui assiste aux premiers cris du bébé, ici les premières senteurs.

Cordialement,
François Audouze
11 Avr 2015 13:08 #847

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9114
  • Remerciements reçus 498

Réponse de RaymondM sur le sujet Re: Haut-Brion 1933

Autant j'adore les mets et les vins compagnons indispensables des plaisirs de la table ( on s'en sera rendu compte sur LPV ;) ) , autant je déteste ouvrir les bouteilles difficiles de même que découper les volailles ou gigots . Ca me coupe l'appétit :D

Je n'en suis pas plus fier mais c'est ainsi et je n'en admire que plus François et ses semblables
Raymond
11 Avr 2015 13:36 #848

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 30

Réponse de jmwa sur le sujet Re: Haut-Brion

En revanche, je reste convaincu que laisser reposer le vin après un long transport (surtout si les changements de température ont été importants) évite une ROBE trouble et du dépôt

Entièrement d'accord avec cela, d'ailleurs dans mon cas, sur des achats de vieux millésimes, je mets plusieurs mois avant d'ouvrir une bouteille.

jmw
11 Avr 2015 15:12 #849

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3769
  • Remerciements reçus 118

Réponse de totolouga sur le sujet Re: Haut-Brion 1933

J'aimerais vraiment savoir ce que cela peut changer au bout de plusieurs mois?
24 heures debout pour que les particules se déposent, d'accord.
11 Avr 2015 16:15 #850

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Haut-Brion 1933

j'ai toujours été impressionné par la solidité des vins.
J'ai fait des dîners avec mes vins à Pékin, aux Etats Unis côte ouest, etc.
Les vins reçus deux mois avant à Pékin ont été parfaits.
Les vins bus à San Francisco et arrivés dans mes bagages quelques jours avant ont été parfaits.
Une fois, à Los Angeles, j'ai apporté un Pétrus 1959 chez un ami qui me demande d'ouvrir mon vin. Je l'ouvre.
Il me dit alors : on ne dîne pas ici mais à quelques kilomètres de là.
Or j'ai horreur de me déplacer avec une bouteille déjà ouverte, rebouchée, car je crains le pire.
Or le vin a été parfait.
Comme j'adore la lie, je ne suis pas gêné par un vin remué, mais je suis impressionné de constater que les vins résistent bien.

Cordialement,
François Audouze
11 Avr 2015 16:33 #851

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 30

Réponse de jmwa sur le sujet Re: Haut-Brion 1933

J'aimerais vraiment savoir ce que cela peut changer au bout de plusieurs mois?

Aucune idée, mais j'ai toujours procédé ainsi.

jmw
11 Avr 2015 17:03 #852

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3769
  • Remerciements reçus 118

Réponse de totolouga sur le sujet Re: Haut-Brion 1933

Francois,
Pour ma part je ne suis pas impressionné par la solidité, je pense simplement que si le vin est bon peu importe qu'il ait été transporté ou pas. Hormis les lies en suspension je ne vois pas pourquoi le gout pourrait changer et ceci est aussi valable pour les vins jeunes car beaucoup ne veulent pas ouvrir les vins qui viennent d'être recus par transporteur du domaine avant plusieurs semaines....je le fais régulièrement et je n'ai jamais constaté une différence entre les vins juste arrivés et ceux ouverts un mois après...je me dis que mon palais n'est surement pas assez affuté.
Je vais d'ailleurs ouvrir ce soir un vin qui vient de faire 900km en deux jours dans ma voiture, je n'ai aucune crainte....... J'en ai plusieurs exemplaires (c'est un Puligny Montrachet) et je pourrai juger sur les suivantes sans aucune surprise....B)-
Heureusement que quand je pars pour une semaine à 10000 kms je ne suis pas obligé d'attendre pour ouvrir.....ah mince en plus il y a eu aussi 13 heures d'avion en légère dépressurisation..... Franchement il faut tester avant de croire à tout ce qui se dit! C'est comme la congélation que je pratique aussi depuis des années...oh le sacrilège....et pourtant......
11 Avr 2015 19:56 #853

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 0

Réponse de VTFE sur le sujet CR: Haut-Brion 1994 - Pessac-Leognan

Bonjour,

Bue récemment : Haut-Brion 1994

Contexte : Deux bouteilles bues à trois jours d'intervalle, au restaurant.
Conditions : 3 heures de carafe

Nez empyreumatique, graphite, mine de crayon, selle à cheval, un côté torréfié.
Mûre, cassis, violette, grande classe, élégance annoncée.
Bouche perforante, froide, matière profonde, tannins puissants et soyeux.

Ceci n'est qu'un avis subjectif,

VTFE
28 Avr 2015 23:28 #854

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8187
  • Remerciements reçus 746

Réponse de FGsuperfred sur le sujet CR:chateau Haut-Brion 1981 graves grand cru classé

CR:chateau Haut-Brion 1981 graves grand cru classé

acheté 160 euros sur un site d'enchères qui n'est ni ebay, ni idealwine (SVV si je ne m'abuse)

niveau à moins de 2 centimètres du bouchon, celui-ci à peine imbibé sur 2 centimètres, pratiquement comme neuf aussi incroyable que cela puisse paraitre...

j'attendais ce vin au tournant car la dernière bue m'avait semblé si loin du déclin, et elle fût au niveau attendu avec tout ce qu'il faut là ou il faut !

nez ébouriffant de profondeur et de complexité avec du fruit rouge (sisi) du goudron, de la fraise, très floral, notes de feuilles de printemps (me demandez pas pourquoi c'est l'image qui m'est venue...), de poivre, de cuir fin, de suie puis de fumée à l'aération et enfin de terre...

la bouche est typiquement "haut-brionnesque" c'est-à-dire avec un toucher de bouche soyeux et caressant, un gant de velours devai-je écrire, l'équilibre est parfait, tellement que le vin se déguste à n'importe quelle température ou presque... somptueux d'ampleur, de richesse soutenu par une jolie acidité sous jascente, superbe de plaisir, et doté encore d'une très belle longueur

entre mettre 160 euros dans ce vin ou dans un poyeux 2003 mon choix est fait, toutes proportions gardées de ce qu'on peut trouver ailleurs j'entends !

superbe vin issu d'une année décriée et qui, 34 ans après sa récolte, se goute encore superbement jeune

excellent !

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
03 Sep 2015 21:29 #855

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet chateau Haut-Brion 1981 graves grand cru classé

Frédéric,
Très bon compte-rendu.
Je partage ton avis sur 1981 qui fait partie des années qui trente ans plus tard donnent de beaux résultats.
Et HB 1981 est une grande réussite du millésime.
Deux belles expériences et une un peu moins bien.

L'accord qui vient sur le homard avec le Château Haut-Brion 1981 est saisissant d'exactitude. Il y a une vibration entre le plat et le vin qui est un grand moment de bonheur. C'est avec de tels accords qu'on aime la gastronomie. Le vin est l'archétype du Haut-Brion dans les années moyennes, qui réserve toujours des surprises positives. Il est précis, profond, d'une grande authenticité.

Le Château Haut-Brion 1981 m’a donné envie de l’essayer pour voir ce que donne cette année 1981 qui n’a pas été encensée par la critique vinique, mais qui s’est révélée gratifiante lors des essais récents de vins de Bordeaux. Le parfum à l’ouverture est d’une richesse surprenante. Ce parfum est pénétrant. En bouche ce qui frappe immédiatement c’est la lourdeur de plomb des saveurs. Comme le nez, la bouche est pénétrante, riche, envahissante. Qui dirait qu’il s’agit d’un 1981 ? Ce que je ressens, c’est la truffe, le charbon, et la pesanteur du grain très fin et très dense de ce vin. Il n’a plus de fruit, il a de la truffe et du cigare. Nous nous régalons avec ce vin qui n’a peut-être pas le flamboyant d’une plus grande année, mais a une charpente et une densité imposantes. Comme quoi, même ouvert au dernier moment, un vin de 33 ans peut briller.

Château Haut-Brion 1981. Ce vin m’avait laissé un agréable souvenir, car cette année relativement limitée a donné un joli Haut-Brion. Sur la joue de bœuf aux carottes qui a mijoté pendant maintenant deux jours, le Haut-Brion trouve de la générosité et des notes truffées. Mais cette bouteille souffre d’un certain manque : il n’y a pas l’énergie et la vivacité d’un grand vin. Ce Haut-Brion est buvable, puisque nous avons terminé la bouteille sans hésitation. Mais cette bouteille n’a pas eu le niveau que j’attendais, ce qui n’a pas altéré la joie d’être en famille.

Cordialement,
François Audouze
03 Sep 2015 22:12 #856

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7291
  • Remerciements reçus 6293

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Haut Brion 1990

CR: Haut Brion 1990

Un ami grand connaisseur nous a fait la joie et l'honneur de partager cette bouteille hier soir, en point d'orgue d'un repas qui ne manquait pas de très bonnes bouteilles. Elle a été servie à l'aveugle.

Ouverte pour la goûter en début d'après-midi, elle a été carafée environ une heure.

La robe est d'un beau grenat relativement sombre et ses reflets nettement tuilés annoncent un vin d'un certain âge.
Nous approchons le nez du verre et tout de suite un silence impressionnant se fait parmi les douze convives : nous avons indéniablement affaire à un excellent vin, et même à un grand vin si la bouche est du même niveau que le nez !
Celui-ci est magnifique par son expression et sa complexité folle car les arômes évoluent sans cesse pour se fondre dans un ensemble sensuel : cigare, balsamique, menthe, sous-bois, bois précieux, réglisse, fleurs, fruits compotés, et même la fameuse note fumée qui rappelle les grands Pessac-Léognan ! Je suis partagé entre l'envie de rester sur ces flagrances en y cherchant sans cesse de nouvelles nuances et mon impatience de découvrir la bouche.
Celle-ci est à l'unisson, toute autant superbe, notamment grâce à son harmonie remarquable. Le fruité est encore paré d'une belle jeunesse, la chair se montre à la fois généreuse et patinée, la fraicheur structure l'ensemble et lui apporte une très grande élégance et un côté aérien. Le toucher somptueux étonne par sa prégnance et sa douceur soyeuse. La longueur est phénoménale, jusqu'à une finale qui donne une impression d'infini et dont les saveurs épicées donnent l'envie irrésistible de se reservir.

Un Grand Vin pour un grand moment de partage, qui rentre dans mon top 5 avec notamment La Mouline 1998, Comtesse de Lalande 1982 et Yquem 1988.
Excellent +(+)

Jean-Loup
11 Oct 2015 17:28 #857

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3139
  • Remerciements reçus 1386

Réponse de Alex sur le sujet Haut Brion 1990

Haut Brion 90 est simplement le plus grand bordeaux que j'ai eu la chance de boire à ce jour.
Ton C.R est en parfaite adéquation avec mon ressenti (de l'époque).

Dantesque !

Alex
13 Oct 2015 23:13 #858

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Haut-Brion

Alex, Jean-Loup,

Je souhaite que vous ayez la chance de goûter un jour Haut-Brion 1989.
C'est le plus grand millésime de Haut-Brion parmi ceux que j'ai eu le plaisir de boire.
14 Oct 2015 06:39 #859

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

Réponse de christr sur le sujet Re: Haut-Brion

Personnellement, je pense que le 1961 mais surtout le 1959 surpasse 1989 et 1990 sur tous les niveaux.

Pour moi, le 1959 est le plus grand Haut-Brion.

Cordialement.

Christophe Rebord
14 Oct 2015 10:47 #860

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7291
  • Remerciements reçus 6293

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Re: Haut-Brion

Je le savais pour 1989, moins pour 1961 et 1959.

C'est pourquoi dans ma cotation il y a de la place pour Excellent ++ voire Excellent +++ ou autre chose que j'inventerai... ;) (:D

Jean-Loup
14 Oct 2015 20:17 #861

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1563
  • Remerciements reçus 57

Réponse de crossbow sur le sujet Re: Haut-Brion

Après on peut dire mythique ?:)
14 Oct 2015 21:55 #862

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Haut-Brion

Christophe,

Je n'ai pas bu les Haut-Brion 1959 et 1961.
Mai j'ai pu déguster le 1960, il me laisse le souvenir d'un très bon vin dans un millésime moyen.
14 Oct 2015 22:03 #863

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

Réponse de christr sur le sujet Haut-Brion

Bonjour,

Haut-Brion est toujours bon voire excellent dans les millésimes moyens, j'ai de très bons souvenirs de 1977, 1974, 1972, 1969, 1967. Ce sont des vins qui n'ont pas la puissance des 59 ou 61 mais qui ont la classe et la race. un amateur de vins puissants passera son chemin mais les gens qui aiment la finesse et qui sont habitués à ce genre de vinification quelque peu "à l'ancienne" trouveront un grand plaisir.

Cordialement

Christophe Rebord
15 Oct 2015 10:01 #864

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9702
  • Remerciements reçus 1447

Réponse de claudius sur le sujet Re: Haut-Brion

christr écrivait:
> Bonjour,
>
> Haut-Brion est toujours bon voire excellent dans
> les millésimes moyens, j'ai de très bons souvenirs
> de 1977, 1974, 1972, 1969, 1967. Ce sont des vins
> qui n'ont pas la puissance des 59 ou 61 mais qui
> ont la classe et la race. un amateur de vins
> puissants passera son chemin mais les gens qui
> aiment la finesse et qui sont habitués à ce genre
> de vinification quelque peu "à l'ancienne"
> trouveront un grand plaisir.
>
> Cordialement
>
> Christophe Rebord

Oui même le 1991 avait un charme certain ... Et si l'on cherche le superlatif : 1975 et 1989 !!
Curieusement le voisin d'en face Mission HB se plante joliment dans les petits millésimes
comme 84, 87, 93 très décevants

Cordialement
17 Oct 2015 00:31 #865

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 361
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Maxime12000 sur le sujet Re: Haut-Brion

Personnellement j'ai gouté il y a quelques années HB 84 (le seul HB dégusté pour ma part hélas) et franchement j'ai été très déçu, certes c'était un petit millésime mais j'ai le souvenir d'un vin fluet à la finale très courte.
Cordialement
Maxime
-
17 Oct 2015 11:50 #866

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3038
  • Remerciements reçus 2626

Réponse de bertou sur le sujet CR: Château Haut Brion rouge 1988

Bue à l'aveugle lors de cette soirée

Robe sombre, profonde avec un léger disque brun.
Nez intense qui embaume. Superbe, cela saute aux narines avec du cassis, bois de cèdre, fruits des bois, épices, fumé,chocolat amer. Cela dégage une énergie assez folle et même si il y a de l'évolution c'est jeune. C'est fou comme ce vin vous prend et ne vous lâche pas. Il possède une attraction qui fait que vous ne décollez pas le nez du verre.
Bouche moyennement puissante, énergique. Quel volume ! Attaque fine et délicate avec un sacré jus. Svelte avant que la structure du vin s'impose de part son acidité et de part ses tanins. Ce n'est jamais carré bien qu'assez sévère. Mais le tanin et d'un grain formidable, et de ces tanins j'en prendrais volontiers plein la bouche. Superbe intensité aromatique assez similaire au nez avec un cassis plus présent, fumé. Longueur exceptionnelle.
Grand vin.
Bon, on est sur du grand vin de la rive gauche bordelaise. Le côté fumé, lardé m’emmène sur Pessac Léognan. On est soit sur La Mission Haut Brion soit sur Haut Brion. Connaissant Thomas, je parie sur Haut Brion. Pour le millésime, on est sur quelques chose qui a quelques années, j'aurais tendance à partir sur le début des années 90 mais vu la qualité du vin, on est sur un super millésime. Je serais tenté de dire 1996 mais Olivier F le souffle avant moi. Heureusement c'est pas ça ! Bon, du coup on est sur un millésime sévère et fin des années 1980. Cela ne peut qu'être 1988. Bingo !
CR: Château Haut Brion rouge 1988
24 Oct 2015 09:41 #867

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7291
  • Remerciements reçus 6293

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Château Haut Brion rouge 1988

Bravo Bertrand mais je ne comprends pas à la fois "on est sur un super millésime" et "on est sur un millésime sévère".
Tu peux nous éclairer ?
Jean-Loup
24 Oct 2015 14:10 #868

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Haut-Brion

Jean-Loup,

Si je peux traduire avec ma modeste expérience:
-"Super millésime" par rapport à la réussite des Graves 1988
- "sévère" par rapport au charme fou des 1989, qui culmine à Haut-Brion.
24 Oct 2015 14:14 #869

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3038
  • Remerciements reçus 2626

Réponse de bertou sur le sujet Re: Château Haut Brion rouge 1988

Merci Thierry pour ces explications qui traduisent exactement ce que je pense ;)

Je trouve le millésime 1988 comme un très beau millésime généralement dans le Médoc et les Graves mais ils sont austères par rapport au 89 ou 90.

Cordialement,
24 Oct 2015 17:06 #870

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck