Nous avons 2776 invités et 55 inscrits en ligne

Château Haut-Brion, Pessac-Léognan

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Château Haut-Brion 1986

Yann,
Je trouverais assez ennuyeux d'avoir tous les jours le même vin. Il faut donc comprendre ce que j'ai écrit comme un signe d'intense satisfaction.
Haut-Brion est l'un des deux ou trois vins de Bordeaux qui sont bons sur tous les millésimes.
Boire un HB 86 comme celui-ci, c'est un intense bonheur d'où l'utilisation d'une formule du genre : "ah, eh bien, j'en reprendrais bien tous les jours".
J'espère qu'ainsi exprimé tu as compris.

Cordialement,
François Audouze
18 Fév 2016 20:34 #901

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

Réponse de christr sur le sujet Haut-Brion 1986

Bonjour,

Etant né en 1986, j'ai eu l'occasion de déguster le Haut-Brion 86 quelques fois, mais personnellement, je le trouve encore un peu serré en finale, comme si le vin n'était pas encore tout à fait prêt. Était-ce le cas sur votre bouteille ?

Cordialement.

Christophe Rebord
19 Fév 2016 09:01 #902

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1563
  • Remerciements reçus 57

Réponse de crossbow sur le sujet Re: Haut-Brion 1986

Un de mes meilleurs souvenirs en rouge, complexité, velours, et longueur
19 Fév 2016 09:31 #903

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Haut-Brion 1986

Christophe,
crossbow exprime ce que j'ai ressenti, même s'il y a des Haut-Brion qui sont largement au dessus comme 1926, 1928, 1945, 1961 par exemple.

Cordialement,
François Audouze
19 Fév 2016 15:13 #904

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

Réponse de christr sur le sujet Re: Haut-Brion 1986

je le vais le redéguster cet été, je me réjouis de le redécouvrir ! en attendant je me console ce soir avec un magnum de mission haut brion 1961 (:P)
19 Fév 2016 15:17 #905

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2737
  • Remerciements reçus 330

Réponse de ziboss sur le sujet Re: Château Haut-Brion 1986

François,

j'ai bien compris ton message, ayant eu la chance de boire moi aussi un 86 grâce à l'ami Camille, je le boirais volontiers moi aussi tout les jours, mon message avait pour but de souligner l'évidence.
Yann
19 Fév 2016 17:13 #906

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Château Haut-Brion 1986

Yann,
Merci de ton message.
Il y a des vins comme celui-ci qui te frappent comme une évidence et tu te dis : "j'en ferais bien mon ordinaire".
Pourquoi, parce que leur accomplissement apparaît d'une sérénité énorme.

J'ai eu le même ressenti avec La Mouline Guigal 1990. Tu la bois, et c'est comme un coup de poing dans le sternum. Tu te dis : "wow" et tu n'a qu'une envie, c'est de recommencer.

Cordialement,
François Audouze
19 Fév 2016 18:28 #907

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19475
  • Remerciements reçus 3010

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Château Haut-Brion 1986

c'est comme un coup de poing dans le sternum. Tu te dis : "wow" et tu n'as qu'une envie, c'est de recommencer.

Michel
19 Fév 2016 19:04 #908

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1293
  • Remerciements reçus 2

Réponse de blackmania sur le sujet Re: Château Haut-Brion 1986

Ambiance "fight club"...

Ceci dit, le HB 86 bu l'année dernière avec les copains d'Lpv Isere + Enzo et Cédric, reste mon meilleur souvenir vinique en 2015.
19 Fév 2016 19:30 #909

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19475
  • Remerciements reçus 3010

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Château Haut-Brion 1986

Ambiance "fight club"...

Ben non, juste pour le plaisir de la blague, c'était trop tentant.
Michel
19 Fév 2016 21:56 #910

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1293
  • Remerciements reçus 2

Réponse de blackmania sur le sujet Re: Château Haut-Brion 1986

Je faisais allusion au film "fight club"...puisque François évoquait un coup de point dans le sternum...un vin qui frappe...
Enfin voilà quoi...
20 Fév 2016 10:47 #911

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 7

Réponse de psykopat sur le sujet CR:Château Haut-Brion 2001

CR:Château Haut-Brion 2001
Un premier nez pas très expressif, qui mettra quelques minutes à s'ouvrir sur des notes de prune, de cèdre, de cassis, d'épices, de réglisse et de fumée.
La bouche est délicate, subtile, souple, équilibrée, d'une grande jeunesse avec des tannins encore serrés, une fine acidité,
un élevage discret et une très longue persistance sur la menthe et la réglisse. Excellent
CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
01 Mar 2016 14:33 #912

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 33
  • Remerciements reçus 0

Réponse de leporello sur le sujet CR: Château Haut-Brion - Pessac-Léognan 1988

Dégustez un Haut-Brion 1988.

Au nez s'exhalent des fragrances de boîte à cigares pour le moins entêtantes ! Puis le cuir, la viande séchée, un petit côté sous-bois...en bouche les tanins sont parfaitement fondus, soyeux, et ce fumé, cette impression vaporeuse et diffuse d'un havane qui se propage en bouche, le temps se suspend, on est à la Havane, et on trinque avec Hemingway...et en même temps c'est giboyeux, ça goûte la viande maturée...une classe folle, un chasseur en costume croisé en tweed...
Musicalement votre,
Leporello
04 Mar 2016 13:24 #913

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 945

Réponse de Luc Javaux sur le sujet CR: Château Haut-Brion - Pessac-Léognan 2001

Dégusté avec le CRD-LPV Belgique :

Château Haut-Brion - Pessac-Léognan 2001


Olivier Mottard : Robe encore dense. Nez discret avec des notes de fumé et de cèdre. C'est profond et élégant. Bouche superbement équilibrée, tanin de rêve, grande fraîcheur. Longueur exceptionnelle. Cela doit être mon premier Haut-Brion et je dois reconnaître que c'est un vin exceptionnel sur cette bouteille. Un vin aristocratique !
Luc Javaux : Bon, je ne suis habituellement pas un acheteur des premiers du Médoc, mais après avoir participé à une verticale il y a quelques années, ce 2001 m'avait tapé dans l'oeil et son prix étant à l'époque acceptable à défaut d'être raisonnable, j'avais craqué pour quelques bouteilles. Force est de constater qu'après 15 ans, tout cela est encore fort jeune et mériterait encore au moins cinq années de garde supplémentaire. Mais quel potentiel, quelle finesse, quelle longueur ! Un vin qui réconcilierait le plus bordeauxphobe des passionnés avec ce vignoble. Excellent +

Luc
08 Mar 2016 17:17 #914

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 40
  • Remerciements reçus 7

Réponse de soso07 sur le sujet Re: Haut-Brion

Bonjour à tous,

Je compte ouvrir en compagnie de mon oncle mes 2 premières "grandes" bouteilles durant les deux dimanche prochains.
A savoir Haut Brion 1988 et Yquem 1991, ne voulant pas me manquer sur l'ouverture de celles-ci (temps d'ouverture), carafer?...etc

Auriez vous un/des conseils par rapport à cela? Je promet de mettre mon CR ensuite (avec ma très modeste expérience, je tenterai de vous définir mon ressentis, même si le fait d'ouvrir 2 grands noms comme ça pour une 1ere, je ne sais pas si je serai totalement optimiste).

Merci.
Swann
"Si deux hommes ont toujours la même opinion, l'un d'eux est de trop."
Winston Churchill
17 Mar 2016 17:30 #915

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3565
  • Remerciements reçus 983

Réponse de didierv sur le sujet Re: Haut-Brion

J'ouvrirais HB 88 une dizaine d'heures avant.J'enlève deux cm pour gouter et je remets la bouteille au frais sans reboucher.
Deux heures avant j'amène la bouteille dans la pièce pour mise à température,et en avant Guingamp .
Pour Yquem pareil mais je laisse la bouteille au frais plus longtemps.
Didier
18 Mar 2016 21:22 #916

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 142
  • Remerciements reçus 73

Réponse de dkeus31 sur le sujet Re: Haut-Brion

je l'ai bu avec des amis la semaine dernière, c'est grand!

en fin de repas, juste pour lui même.

ouvert juste avant de déguster, c'était grand du premier au dernier verre.

Didier
amicalement
didier
users.skynet.be/dk.a...
18 Mar 2016 22:16 #917

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 40
  • Remerciements reçus 7

Réponse de soso07 sur le sujet Re: Haut-Brion

Merci à vous pour vos conseils! HB sera bu ce dimanche et Yquem dans 2 semaines!

Je donnerai mon CR après cela.

Swann
Swann
"Si deux hommes ont toujours la même opinion, l'un d'eux est de trop."
Winston Churchill
21 Mar 2016 16:52 #918

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 62
  • Remerciements reçus 1

Réponse de FXinIndia sur le sujet CR: Haut-Brion 1933

Je vous en avais parlé il y a déjà quelques mois mais le moment de fêter les 83 printemps de mon cher papa est arrivé et nous avons donc ouvert cette bouteille de Haut-Brion 1933.

La bouteille a été ouverte environ 3 heures avant dégustation sur un magnifique gigot d'agneau pascal et servie à l'aveugle. A noter que la forme de la bouteille n'est pas l'actuelle, a priori à l'époque Haut-Brion utilisait des bouteilles d'une forme bordelaise classique.

L'émotion a commencé dès l'ouverture, le bouchon complètement imbibé m'a fait peur mais une quasi intervention chirurgicale m'a permis d'y venir à bout, même si en plusieurs morceaux. Sur le bas du bouchon 1933 est bien visible, ouf, c'est déjà un bon point !
Je me sers un fond de verre et là deuxième soulagement, le vin ne semble pas mort, le parfum semble même déjà très agréable. Du coup je referme avec un autre bouchon et laisse la bouteille debout jusqu'au repas.

Ayant servi la bouteille à l'aveugle les commentaires vont bon train mais personne dans notre famille n'étant habitué à des vins de cet âge l'identification est difficile, tout le monde étant juste d'accord pour dire que c'est un vin inhabituel, jamais bu, peut-être entre un Bordeaux et un Porto...
A ma question si c'est buvable la réponse est sans ambigüité, c'est plus que buvable, c'est bon, voire très bon !
Quand je fini par confirmer que c'est bien un Bordeaux mais pas n'importe lequel, un 1933, l'émotion gagne la table et en particulier mon papa et ma soeur, le plaisir de boire ensemble pour la première fois de notre vie et à ce moment-là un vin de cette année nous transporte à la fois dans cette période et à des souvenirs familiaux ; la magie du vin c'est aussi ça.

Je ne livrerai pas ici une analyse détaillée des arômes du vin, je suis juste surpris de sentir encore du fruit, des notes de fumées (mais je suis peut-être influencé par l'étiquette), d'une grande complexité. En bouche la matière est encore belle, assez puissante, avec un peu d'acidité mais pas trop.

Preuve s'il en est que la bouteill était bonne la conclusion en reviens à ma soeur : "maintenant qu'on a bu un 1933, quand boit-on un Bourgogne 1933 ?".
Rendez-vous est donc pris pour ouvrir le Corton de cette année offert il y a déjà quelques années mais non encore ouvert...
31 Mar 2016 13:41 #919

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • BoiPaKeDeLo
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 1468
  • Remerciements reçus 2

Réponse de BoiPaKeDeLo sur le sujet Haut-Brion 1933

CR vivant et plein d'émotion. Bravo.
.
.
Olivier
« Consommée avec modération, l’eau ne peut pas faire grand mal » (Marc Twain)
31 Mar 2016 13:53 #920

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 7

Réponse de psykopat sur le sujet Re: Haut-Brion 1933

Que de souvenirs!
C'était fin novembre 2010, la bouteille avait été achetée à un caviste Allemand, sans grande espérance espoir que celle de boire un très vieux vin.
Et, surprise, le Haut-Brion 33 c'est révélé extraordinairement bien conservé, un de mes plus beau souvenir vineux, merci FXinIndia de me le rappeler ;)

Ci-dessous le compte rendu de l'époque

Château Haut-Brion 1933
Y-a-t-il une vie vineuse après ça? Une robe à la couleur sombre avec des reflets acajou sur le pourtour du verre. Le nez est d'une plénitude renversante, on médite, on lévite sur des notes de cassis, d'airelle, de champignon, de cèdre, de tabac blond, de cuir de Russie, de truffe, ça va évoluer magnifiquement dans le temps, lard, viande, fumée, feu de cheminée. On hume, on renifle, on sent, on respire le bonheur, on retarde au maximum la prise en bouche. Erreur, c'est encore meilleur, finesse, plénitude, soyeux des tannins, une acidité mentholée, fondue, qui porte cette vénérable grand-mère conservée dans la soie, une structure avec un équilibre remarquable. Unanimité autour de la table pour entrevoir le sublime. Un vin d’une autre époque, d'une autre vie. Nirvanesquement parfait, respect éternel.
CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
31 Mar 2016 15:43 #921

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Haut-Brion 1933

Bravo pour ces comptes-rendus qui montrent que les vins anciens ont encore des choses à dire.

C'est vrai que 1933 n'est pas une année classée dans les meilleures, mais Haut-Brion 1933 est un cas particulier.
Je l'ai bu 4 fois, une fois sans note prise et sans souvenir sauf le menu, une fois pas très brillant et deux fois superbe :

Le bouchon du Haut-Brion 1933 part en charpie, s'émiettant tout au long de sa montée, mais le parfum est divin, d'un coulis de fraise subtil. Le Château Haut-Brion 1933 nous fait changer de planète. Ce vin a un parfum d'une intensité rare. On trouve en lui des coulis de fruits rouges. Un ami répète à l'envi que ce vin sent Yquem. C'est vrai qu'il y a un peu de douceur dans ce vin, mais on est très loin d'Yquem. En bouche le vin est très vif, étonnamment vif. Il est très sec, droit, aiguisé comme un couteau, mais il mêle à cela une douceur et un velouté diaboliques. Ce vin est d'une qualité extrême, stratosphérique par rapport aux précédents (Haut-Brion 1976 et 1978), à la longueur infinie.

Château Haut-Brion 1933 couleur d’encre, vin dense et capiteux, expression très concentrée d’un grand vin,


C'est avec les bourgognes de 1933 que j'ai eu le plus grand nombre de satisfactions, avec des vins parfois exceptionnels comme ce Gevrey Chambertin Marius Meulien 1933 (qui connaît ?)que j'avais mis à l'académie des vins anciens mais à une autre table :
J’avais demandé à une autre table qu’on me fasse goûter l’un de mes enfants, le Gevrey Chambertin Marius Meulien 1933 dont j’étais si fier à l’ouverture : un nez magistral. Là, en bouche, il est immense de jeunesse de robe, de nez chaleureux, et de puissance de feu dans mon palais conquis. Je suis tellement fier quand un vin démontre la vanité de toutes les idées surfaites sur les millésimes. Car 1933 ne passionne plus les amateurs depuis fort longtemps. Ce Gevrey est immense, comme l’est le Vosne Romanée Reine Pédauque 1945.

Cordialement,
François Audouze
31 Mar 2016 17:14 #922

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1280
  • Remerciements reçus 1291

Réponse de Gerard58 sur le sujet CR: Haut-Brion 1996

Quelle joie nous nous faisions de goûter enfin un Haut-Brion, chez un ami peu connaisseur mais généreux, en présence d'un professionnel local, fin dégustateur.
Je n'avais bu Haut-Brion qu'une fois dans ma vie, un petit millésime de la décennie 60, dont nous n'attendions pas plus que ce qu'il nous avait donné à l'époque.
Mais là, 1996, année plutôt bonne, vingt ans déjà, peut-être pas loin de son apogée, enfin c'est ce que nous pensions...
Aïe ! Quelle déception !
Le vin a été épaulée 4 heures avant.
Belle couleur éclatante ne montrant pas d'évolution notable.
Nez fermé à l'ouverture, qui s'ouvrira, ou plutôt s'entrebaillera sur les fruits rouges, épices, vanille et boisé confirmé au réchauffement.
L'attaque est assez violente, un peu de fruit, mais le vin aura tendance à se resserrer et se durcir, avec un boisé de plus en plus prégnant et des tanins agressifs.
Le milieu de bouche est creux, la fin amère, asséchante et sans charme.
A priori pas de problème de bouchon, et le vin est conservé en vraie cave depuis plusieurs années.
A l'aveugle j'aurais sans doute dit Bordeaux classique, exagérément boisé et sans intérêt, malgré une puissante matière qu'on sent prisonnière. Mais un 1erGCC, jamais !
Ce vin a t-il encore la possibilité de se révéler ? Déjà 20 ans ! Faudra t-il l'attendre 10 ans encore ? Est-ce logique d'investir pour un plaisir éventuel 30 ans après...
A mon âge, ce serait déraisonnable !
Il reste deux bouteilles à mon ami. Je lui conseille de les vendre aux enchères, quand on voit le prix auquel ça part !!
Nous étions cinq à table, déception unanime, et aux deux tiers de la bouteille, nous avons ouvert au débotté une Côte-Rotie de Jamet, cuvée spéciale faite pour être bue jeune - c'était un 2012 - et nous nous sommes, enfin, régalés.

Gérard

P.S. : vu dans la RVF une dégustation de ce vin qui n'a même pas pu être noté, mais pour d'autres raisons, de mauvaise conservation semble t-il. Et pas du tout le même résultat, car pour nous, le vin était buvable.
Quelques LPViens auront bien une expérience de ce vin dans ce millésime à nous conter ! en espérant qu'elle soit moins tristounette.
06 Avr 2016 00:11 #923

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3851
  • Remerciements reçus 3709

Réponse de starbuck sur le sujet Re: Haut-Brion

On voit là toute l'utilité qu'il y a à poster des CR de déception sur LPV.
Visiblement c'est le 1er sur Haut-Brion 1996.
Cela peut paraître étonnant qu'aucun contributeur n'en ait encore goûté une.

On imagine mal la RVF descendre une telle étiquette dans ce millésime qui est une réussite mais surtout dans le médoc.
On peut extrapoler en se disant que tout ceux qui se trouvent face à une Haut Brion 1996 qui n'est pas bonne se disent que la bouteille a un défaut.

A l'heure où les médias du vin comparent 2015 à Bordeaux aux très grands 2000, 2005, 2009 et 2010, je ne peux que saluer ceux qui ont osé dire sur LPV que 2000 n'était pas grand.( En tout cas pour St Julien, Pauillac et St Estèphe selon moi parce que le reste me plait bien).

Voilà, c'était ma petite intervention légèrement hors sujet mais je pense que LPV serait encore plus riche si les amateurs avaient moins peur de faire un CR quand ils sont déçus.
Sylvain
06 Avr 2016 11:49 #924

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

Réponse de christr sur le sujet Re: Haut-Brion 1996

Bonjour,

Le Haut Brion 1996 bu il y a 11 mois était splendide, de belle ouverture et très doux en bouche avec ce côté très haut brion de finesse et de race. Je pense sincèrement que vous êtes tombés sur une bouteille non parfaite, je vous conseille vivement d'en regoûter une, vous ne serez pas deçu.

Cordialement.
06 Avr 2016 16:19 #925

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3041
  • Remerciements reçus 162

Réponse de winaddict33 sur le sujet Re: Haut-Brion 1996

je vous conseille vivement d'en regoûter une, vous ne serez pas deçu


On voit bien que les conseilleurs ne sont pas les payeurs (:P)

Et si le deuxième essai est réussi, le coût du premier n'en sera que plus amer .
Amateur pendant 20 ans Passsionné depuis 2002
06 Avr 2016 18:45 #926

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

Réponse de christr sur le sujet Re: Haut-Brion 1996

Cher Monsieur,

Si j'estime être passé à côté d'une bouteille à cause d'un défaut, je n'hésite pas à la redéguster. C'est le jeu. Si vous voulez des produits qui sont toujours homogènes, buvez du coca !
06 Avr 2016 18:58 #927

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 551
  • Remerciements reçus 50

Réponse de Benjamin Dgnn sur le sujet Re: Haut-Brion 1996

Non justement ce n'est pas le jeu. Si le prix ne justifie même pas à minima un gage de qualité alors autant se tourner ailleurs, sans avoir besoin d'aller chercher du côté du coca...
Benjamin
06 Avr 2016 19:11 #928

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 945

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Haut-Brion 1996

Cela étant dit, rien qui fasse vraiment défectueux dans le CR de Gerard... Je dirais même qu'il décrit assez précisément ce qu'on rencontre sur pas mal de 1996, à savoir des vins encore durs et austères, à l'acidité saillante, faisant ressortir des tannins pas toujours parfaitement mûrs.
Tant qu'à faire, il fallait plutôt acheter le 2001... ;)

Luc
06 Avr 2016 19:23 #929

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1280
  • Remerciements reçus 1291

Réponse de Gerard58 sur le sujet Re: Haut-Brion 1996

"Cela étant dit, rien qui fasse vraiment défectueux"

Luc,

Je confirme que le vin ne présentait aucun symptôme d'un défaut du bouchon. Pas de déviance aromatique, en fait pas de trace d'évolution normale d'un vin de vingt ans, ni à l'oeil, ni au nez, ni au goût. Une matière sans doute opulente, mais prisonnière de tannins rugueux et d'un élevage prégnant. Agressif, asséchant, amer, bref, sans charme aucun et donc sans plaisir.
S'il faut attendre cinq ans pour soit être encore déçu soit regretter d'avoir ouvert la première bouteille trop tôt (je n'y crois pas!), alors, ça ne m'intéresse pas.
J'ai déjà connu trop de désillusions avec les grands Bordeaux, sans pouvoir toujours en connaître la ou les cause(s) ( Pétrus, Ausone, Margaux, Lafite, Mouton, Lascombes, Gruaud-Larose, Montrose, j'en aurais parfois pleuré tant le moment attendu était intense !)
Mais paradoxalement, deux des plus grands vins qu'il m'ait été donner de boire sont Cheval Blanc 82 et Pavie ?, et je me régale aujourd'hui de Bordeaux de lignées plus modestes ( Goûtez un château Saint-Saturnin, Médoc, cru bourgeois de la même année, et revenez me dire !)

Enfin, pour l'anecdote, j'avais apporté à la table de notre hôte, en ce soir de Haut-Brion, un modeste Haut-Marbuzet de la même année, 1996, en guise de prélude qui ne volerait pas la vedette au clou du spectacle... Que pensez-vous qu'il advint ?

Je ne tire de cette expérience gustativement décevante aucune conclusion définitive ou générale. Je rapporte simplement un fait et je ne serai pas fâché qu'une expérience identique amène à des conclusions opposées.

A votre santé.
Gérard
07 Avr 2016 00:24 #930

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck