Nous avons 2520 invités et 76 inscrits en ligne

Clos Manou

  • Messages : 95
  • Remerciements reçus 0

Réponse de fcal sur le sujet Re: Clos Manou

De passage en Médoc récemment, j'ai pu visiter ce 'Clos' à Saint-Christoly-Médoc. Saint-Christoly est un petit port sur l'estuaire de la Gironde. Une conclusion: les Diefs sont des perfectionnistes. Un chai ultra-moderne, un suivi de qualité de la vigne au vin, un équipement, qui rend possible de produire des vins à la façon de grands crus classés. Du point de vue technique c'était parfait.
J'ai acheté du 2012, le millésime disponible en ce moment (mi-juin 2015) . Un vin élégant au boisé délicat, foncé, d'un bouquet naissant, d'une bouche rectiligne, médocaine et prometteuse.
J'ai aussi pu déguster le 2013, année réputée difficile. De nouveau on s'est trouvé devant un vin plein d'élégance, porté sur le fruit, gouleyant, charmant un peu dans la lignée des 2007 bien réussis.
Le Petit Manou 2012 (seul disponible) par contre ne m'a pas convaincu. En années moyennes il vaut mieux se confiner au 'Clos Manou'. En grandes années le 'Petit Manou' peut fournir des surprises.
Excellent rapport qualité/prix.
06 Juil 2015 01:35 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 35
  • Remerciements reçus 1

Réponse de jpabela sur le sujet Re: Clos Manou

CR: Clos Manou, Médoc, 2013
Couleur : violet léger d’une belle intensité.
Nez : d’intensité aromatique moyenne (+), plutôt mûr sur des fruits noirs (cassis, mûres), et frais rendu par des nuances mentholées.
Bouche : sur les millésimes difficiles comme 2013, le Clos Manou diminue sa proportion de cabernet sauvignon dans son assemblage (ici, 48% merlot, 43% cabernet sauvignon, 5% cabernet franc et 4% petit verdot). Ils ont également diminué la durée de l’élevage sur 2013 (12 mois au lieu de 16 habituellement).
Entrée en bouche fine et subtile puis se développe une belle expression aromatique (fruits noirs, épices, très légères notes végétales) fraiche, avec de la profondeur (en particulier par rapport à la difficulté du millésime). Corps moyen tendre, caressant et savoureux. Beau grain de tanin.
Finale fluide et juteuse de longueur moyenne (-). Globalement, très bien fait par rapport au difficile millésime.
Note = 15,5/ 20

CR: Clos Manou, Médoc, 2014
Couleur : robe pourpre (plus profonde que 2013 dégusté en parallèle), dotée d’un bel éclat.
Nez : fin, subtil, d’itensité aromatique moyenne. Arômes de fruits noirs, de réglisse et de légères nuances de cèdre.
Bouche : vs. 2013, nous avons donc une proportion de cabernet sauvignon plus importante (52% CS, 38% M, 7% PV, 3% CF).
Corps moyen développant une belle pureté aromatique (avec de légères nuances florales fort agréables) tout en restant très digeste et élégante grâce à une belle fraicheur en bouche. La trame tannique est très raffinée, c’est caressant en bouche. Finale savoureuse de longueur normale.
Rapport qualité prix exceptionnel sur Bordeaux.
Note = 16,25+/ 20

Jean-Philippe
24 Déc 2016 00:08 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 759
  • Remerciements reçus 44

Réponse de si le vin... sur le sujet CR: Clos Manou 2012

CR: Clos Manou 2012

Bû récemment sans prise de note.
Très belle surprise avec ce vin qui m'a réconcilié avec les médocs jeunes.
Un vin boisé certes mais pas trop avec un équilibre diabolique et une opulence indéniable.
Gros potentiel mais gourmandise absolue en l'état.
Je suis allez en racheter 6 pour suivre ce vin qui à coup sûr ira loin.
Excellent rapport Q/P.
03 Jan 2017 22:39 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 100
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Toine06 sur le sujet Re: Clos Manou

fcal écrit: Le Petit Manou 2012 (seul disponible) par contre ne m'a pas convaincu. En années moyennes il vaut mieux se confiner au 'Clos Manou'. En grandes années le 'Petit Manou' peut fournir des surprises.
Excellent rapport qualité/prix.


Je confirme la bonne surprise pour le Petit sur 2014. Excellent rapport qualité prix, avec un vin très gourmand, très équilibré malgré sa jeunesse et une belle longueur.
Il me tarde de découvrir le Clos.

'Je bois, je fume, je baise: triangle équilatéral !' Le grand Serge
08 Jan 2017 09:30 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 771
  • Remerciements reçus 29

Réponse de vinocrate sur le sujet CR: Clos Manou 2010

CR: Clos Manou, Médoc 2010
Superbe vin après aération, en bouche le vin est opulent et profond tout en ayant un superbe équilibre et une très bonne longueur.
Commencez à le boire sans se presser. Excellent RQP.

Sylvain, acheteur, vendeur, collectionneur, mais surtout buveur de vins.
01 Nov 2017 09:33 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2337
  • Remerciements reçus 3022

Réponse de sideway sur le sujet CR: Clos Manou - Médoc 2012

CR: Clos Manou - Médoc 2012 :

Robe noire à reflets violets presque opaque.
Nez où le boisé ressort tout de même beaucoup mais sans être tapageur. On a aussi des fruits noirs, de la violette.
La bouche est massive, serrée, mais bien équilibrée, le vin est plutôt sur la retenue mais potentiellement il pourrait envoyer du lourd. Les tanins sont nombreux mais de qualité.
Le vin reste bien droit et la finale est suave.

Frèdè
02 Avr 2018 20:25 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2337
  • Remerciements reçus 3022

Réponse de sideway sur le sujet CR: Clos Manou - Médoc 2015

CR: Clos Manou - Médoc 2015 :
(bouteille carafée quelques heures)

Robe bien profonde sans opacité avec des reflets bleutés.
Nez sur un boisé prégnant, mêlé à des arômes fruités (fruits noirs confiturés), le cassis est présent mais pas rebutant (j'ai du mal avec ce fruit).
En bouche le vin est un peu chaleureux au départ, les tanins sont certes présents mais biens mûrs, gras Le vin est serré avec une de la mâche, on a une acidité qui arrive au bon moment et qui apporte de la relance en finale.

Bien sûr une bouteille ouverte trop tôt mais le vin est déjà en place. Bel avenir en prévision.

Frèdè
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jd-krasaki
15 Juil 2018 21:29 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 308
  • Remerciements reçus 263

Réponse de farandolier sur le sujet CR: Clos Manou - Médoc - 2008

CR: Clos Manou - Médoc - 2008

Le nez exprime un fruité frais : fruits noirs, accompagné de notes épicées

La bouche présente une belle matière tout en arrondi mais avec une acidité qui tient le vin sur un profil très droit voire tendu, avec toujours l'expression d'un fruité frais sans fard. Un vin plus sur la fraîcheur que sur le démonstratif qui convient tout à fait à mon palais.

Cela m'a donné envie de m'intéresser un peu plus en détail à ce domaine.

Mathieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Med
23 Aoû 2018 16:46 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 282
  • Remerciements reçus 33

Réponse de Dag sur le sujet Clos Manou - Médoc - 2006

CR: Clos Manou 2006

Bouteille bue chez des amis.

Couleur sombre, pas très évoluée, nez intense, fruité.
Entrée en bouche savoureuse, avec de l'éclat dans le gout, beaucoup de fruits noirs
les tannins sont fondus.
Une belle finale.
Très bon

Cdlt
Daniel

Daniel
30 Aoû 2018 21:44 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3440
  • Remerciements reçus 6488

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Petit Manou, Médoc 2016

CR: Petit Manou, Médoc 2016
Nez complet, fruits noirs et rouges, menthol, une touche animale, poivre et chocolat. La bouche affiche des tanins présents mais assez veloutés, enrobés dans une matière énergique et lumineuse. Très bon RQP.

www.lapassionduvin.c...

JD | Lutèce
08 Oct 2018 21:13 #40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2587
  • Remerciements reçus 7694

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: du Clos Manou et du bouchon

Dans mon club de dégustation, nous avons récemment découvert que le Clos Manou, auquel nous achetons du vin chaque année, utilisait un bouchon dit « technologique » pour une partie de sa production, en complément du classique bouchon en liège.
Nous avons donc sollicité Françoise et Stéphane Dief, propriétaires du Clos Manou, pour faire une dégustation comparative de ces 2 types de bouchons.
Ils ont accepté de venir nous parler de leur domaine et du bouchon technologique, tout en faisant une dégustation comparative sur plusieurs millésimes de vins bouchés au liège et de vins bouchés avec le bouchon technologique.

Le domaine

Le Clos Manou est situé à St Christoly, en nord Médoc.


Francoise et Stéphane Dief ont commencé en 1998 en vinifiant 2 barriques, et sont aujourd’hui à la tête d’un domaine de 18 ha situé sur les graves du nord Médoc qui leur permettent de produire environ 400 barriques.

L’encépagement est le suivant :
• 45% de Cabernet-Sauvignon
• 45% de Merlot, dont une parcelle pré-phylloxérique plantée dans les années 1850 ; paradoxalement cette parcelle a apparemment encore de très beaux rendements, qui défient l’entendement des pépiniéristes… et qui permettent de sortir une cuvée parcellaire les bonnes années.
• 6% de vieux Cabernet-Franc
• 4% de Petit-Verdot

L’âge moyen des vignes est de 40 ans et la densité de plantation est de 10000 pieds/ha. La vendange est manuelle, et il y a un double tri avant la mise en cuve.

Le premier vin, Clos Manou, est élevé 17 mois en fût neuf pour 80% de son volume. Les 20% restants sont élevés en œufs béton de 8 hL et en jarres de terre cuite de 7-8 hL. Les œufs béton reçoivent en priorité le cabernet franc, pour un élevage doux, avec peu de tanins, qui arrondit les angles. Les jarres en terre cuite, quant à elles, reçoivent le petit verdot , pour l’arrondir et l’oxyder, « casser les angles », par tranche de 4 mois.


Photo : Courtoisie de escapadoenophile.com

Le second vin, Petit Manou, est lui élevé 12 mois, pour moitié en barriques de 1 vin, et pour moitié en barriques de 2 vins.
Théoriquement, le cabernet sauvignon va plutôt dans le premier vin et le merlot dans le deuxième.

Le bouchon technologique

Des posts sur ce sujet ont déjà été émis sur LPV, par exemple ici ou , mais pour moi c’est une découverte.

Françoise et Stéphane ont commencé leurs essais avec les bouchons technologiques sur les millésimes 2004-2005-2006. Les essais ayant paru concluants, c’est maintenant 1/3 de Clos Manou qui est bouché avec le bouchon technologique depuis le millésime 2014.

Ce que Stéphane nous a dit, c’est avoir constaté qu’il prenait souvent plus de plaisir avec une bouteille bouchée avec le bouchon technologique mais que surtout il constatait moins d’irrégularités d’une bouteille à l’autre par rapport à l’utilisation du bouchon en liège.
Toutes les bouteilles bouchées au bouchon technologique vieillissent de manière identique, sans déviance (fatigue, oxydation prématurée, goût de bouchon).

Enfin, sur les 14 ans de recul qu’ils ont sur l’utilisation de ce bouchon, celui-ci tient bien au vieillissement, aucune dégradation n’a été constatée.

Voici une photo de ce bouchon…


… et une coupe explicative :


Le bouchon se compose de 3 éléments :
• Une structure rigide qui assure la cohérence de l’ensemble, le guidage du tire-bouchon et le bon contact entre le goulot et le bouchon.
• Un corps compressible en élastomère thermoplastique
• Un bouclier à la base, qui est la seule partie en contact avec le vin ; la matière utilisée pour ce bouclier est le « meilleur technopolymère disponible en terme d'absence d'interactions chimiques » d’après le site du fabricant

Du coup, en plus d’assurer l’absence de TCA transmise par le liège, ce bouchon permet de stocker le vin en position verticale.

D’après Stéphane Dief, 90% de la respiration du vin se fait entre le bouchon et le col, et seulement 10% à travers le bouchon traditionnellement. Donc ce bouchon permet d’après lui d’assurer malgré tout une respiration au vin. (Au passage, il considère que la capsule à vis bloque toute respiration, alors que d’autres techniciens m’avait assuré du contraire, mais c’est un autre sujet :cheer: ).

L’embouteillage se fait de façon automatisée et assure une mise sous vide d’air dans la bouteille (avec un delta de -0.1 bar). Cette déplétion de 0.1 bar a pour conséquence une présence moindre d’oxygène et donc un besoin moindre de sulfites pour la protection du vin. Ce qui d’après Stéphane expliquerait pourquoi ce bouchon a mieux percé sur le marché des vins blancs où l’utilisation des sulfites est plus forte.

Ce bouchon est principalement utilisé en Hongrie (Tokaj) puis en Italie (pays du fabricant). En France, c’est en Bourgogne et en CDR que ça a le mieux percé, mais le bordelais est une région conservatrice où la clientèle rechigne à envisager l’abandon du liège (plus que les vignerons apparemment).
Quelques domaines qui utilisent ce bouchon :
Hongrie : Heimann, Pajzos Tokaj
Italie : Vigneti Massa, Franck Cornelissen
France : Ponsot (Bourgogne), Coulet (CDR), Liber Pater (Bordeaux)

Dernier point, et certainement pas des moindres pour les vignerons : le prix du bouchon.
Le bouchon technologique est vendu autour de 50 centimes pièce. En comparaison, Stéphane Dief utilise des bouchon en liège à 40 ct pour Clos Manou et à 30 ct pour Petit Manou. L’impact n’est donc pas majeur étant donné le prix de vente de ses cuvées.

La dégustation

Après toute cette théorie, il est temps de juger sur pièce si le type bouchon à un impact sur le vieillissement des bouteilles.

La première paire de vin que nous goûtons est un 2006 du château Layauga-Duboscq que les époux Dief ont en fermage pour Henri Duboscq (Haut Marbuzet). Il n’y a en effet plus de Clos Manou des premiers millésimes tests (2004 à 2006), et les essais ont aussi eu lieu sur ce château en fermage.

Préambule sur mes notations :
0 = raté
1 = médiocre
2 = correct
3 = bon
4 = très bon
5 = excellent avec des demi points, des + et des – qui permettent d’affiner le jugement et de classer les vins entre eux.


CR: Médoc, château Layauga-Duboscq 2006
Bouchon classique liège.
Robe pourpre brun.
Nez ouvert, sur l’humus, les fruits cuits, le cuir, avec un léger jus de viande.
En bouche, l’attaque est souple et fraiche. C’est un vin en ½ puissance, fondu et bien équilibré. La retro révèle une belle expression aromatique avec des notes tertiaires, qui confirme le nez. C’est un vin mûr, avec des fruits cuits et des fruits mûrs un peu compotés. Très belle longueur.
Conclusion : c’est un beau vin évolué et expressif.
Note : 3,5+/5

CR: Médoc, château Layauga-Duboscq 2006
Bouchon technologique.
Robe pourpre brun, identique à sa jumelle.
En revanche, le nez est assez discret ; on y décèle de l’humus, des fruits cuits, et un léger fumé (pas de jus de viande ici).
En bouche, l’attaque est souple. La bouche est fraîche avec des petits tanins, c’est moins fondu que dans la bouteille bouchée au liège. La retro confirme le nez, avec de l’humus, des fruits cuits et du cuir. Très belle longueur.
Conclusion : c’est un beau vin, très proche de son jumeau, en moins fondu et moins évolué.
Note : 3,5/5

Pour continuer l’expérience comparative, nous enchaînons sur une verticale 2014-2015-2016 de Clos Manou ; je m’attends à trouver de moins en moins de différence entre bouteilles jumelles, celles-ci ayant moins eu le temps de diverger…

CR: Médoc, Clos Manou 2014
Bouchon classique liège.
Robe bordeaux.
Nez ouvert, sur la cerise noire, le grillé et le fumé.
Attaque ample et souple. La matière est belle, ronde et fraîche. Côté aromatique, on trouve des fruits noirs (cerise et mûre notamment), du fumé, du graphite et quelques notes poivrées. En finale, le côté fumé prend de l’ampleur et des tanins se font sentir. Belle longueur.
Conclusion : c’est bon, déjà buvable.
Note : 3,5+/5

CR: Médoc, Clos Manou 2014
Bouchon technologique.
Robe bordeaux.
Nez assez ouvert, dominé par le grillé.
Attaque ample et souple. C’est frais et tannique. Côté aromatique, on trouve la mûre, le cassis, un côté grenadine, et un léger fumé. La finale est fraîche, tannique et fumée. Belle longueur.
Conclusion : c’est bon, fruité. Par rapport à sa sœur bouchée au liège, c’est moins évolué, moins complexe aromatiquement et un peu plus tannique (attention, ce n’est pas tranché, on est bien dans la nuance).
Note : 3,5/5

CR: Médoc, Clos Manou 2015
Bouchon classique liège.
Robe violacée.
Nez ouvert, sur les fruits noirs mûrs, le grillé et les épices. C’est un nez gourmand qui donne envie de goûter.
Attaque ample et ronde. La matière est belle, ample et ronde, avec des tanins bien présents mais corrects. La retro confirme le nez. La finale, de belle longueur, est tannique avec une petite amertume.
Conclusion : c’est très bon, solaire et épicé.
Note : 4-/5

CR: Médoc, Clos Manou 2015
Bouchon technologique.
Bouteille identique en tous points à sa jumelle. Aucune différence perçue.
Note : 4-/5

CR: Médoc, Clos Manou 2016
Attention, pour varier, le bouchon technologique est servi en premier sur ce millésime.
Robe violacée.
Nez assez ouvert, sur les fruits et des notes fumées.
Attaque ample et suave. La matière est belle, avec des tanins déjà fondus, c’est mûr et frais à la fois. La retro est un peu discrète pour le moment (cuvée embouteillée au mois de mai), cantonnée sur les fruits noirs et les notes fumées. Belle longueur.
Conclusion : c’est très bon. Tactilement c’est du lourd, aromatiquement c’est encore fermé.
Note : 4-/5

CR: Médoc, Clos Manou 2016
Bouchon classique liège.
Bouteille quasiment identique à sa jumelle. Une petite complexité aromatique supplémentaire en finale, avec de légères notes florales et chocolatée,s vient apporter un petit surplus de plaisir.
Conclusion : c’est très bon. Un millésime très prometteur.
Note : 4/5

La partie comparative de la dégustation s’arrête là. Le faible nombre de bouteilles goûtées ne permet évidemment pas de tirer de conclusions sur cette seule séance. Mais l’impression que j’ai eue avec les 2 premiers vins c’est que le vin évolue moins vite avec le bouchon technologique qu’avec le bouchon classique. Et le bouchon technologique du 2006 était encore impeccable, ce qui tend à montrer que c’est une alternative crédible et efficace au bouchon en liège pour les vins de garde.

Pour continuer la discussion, nous avons fini par la dégustation de Petit Manou 2016 et Clos Manou 2010.

CR: Médoc, Petit Manou 2016
Bouchon classique liège. Cuvée issue à 80% de merlot et 20% de cabernet sauvignon.
Robe violacée.
Nez ouvert, sur le pain grillé, les fruits noirs mûr, avec une pointe de réduction.
L’attaque est souple et ronde. La matière est assez dense, mais ronde et fondue, ce qui lui confère une belle gourmandise. La retro confirme le nez, mais elle permet d’y remplacer la pointe de réduction par des notes de chocolat. Longueur moyenne.
Conclusion : c’est bon et gourmand, déjà prêt à boire.
Note : 3,5+/5

CR: Médoc, Clos Manou 2016
Bouchon classique liège.
Robe pourpre.
Nez ouvert, sur les épices, les fruits noirs, avec un peu de cuir, un peu de réduction et un léger jus de viande.
Attaque ample et fraîche. La bouche est puissante, tendue, avec des tanins encore bien présents. L’aromatique ne m’a pas paru très sexy : on a bien des fruits noirs et du cuir, mais l’apparition en finale de notes végétales (un peu céleri) vient ternir le tableau. Belle longueur.
Conclusion : la matière est belle, mais l’aromatique est moyenne en l’état à cause de la finale. J’attendrais un bon moment (l’apparition des arômes tertiaires) pour ouvrir ce vin qui a du potentiel.
Note : 3,5/5
A noter : la plupart des personnes présentes à la dégustation ont trouvé ce vin très bon et très classe. Peut-être suis-je passé à côté…

Pour finir, voici le portrait de famille de cette dégustation:


Merci de m’avoir lu jusqu'au bout :) .

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, dfried, Eric B, Laurent Chénier, chrisdu74, lutembi, Moriendi, LADIDE78, TIMO, Agnès C, sebus, Frisette, GAET, starbuck, jd-krasaki, Cristobal, FlavFirst, DaGau, Pattricio, Fredimen, Kiravi
11 Nov 2018 00:22 #41
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2729
  • Remerciements reçus 40

Réponse de Go6s sur le sujet du Clos Manou et du bouchon

Autant je comprend les Allemands qui suppriment le liège petit à petit, autant j'ai vraiment du mal avec les bouchons à vis.
J'ai encore bu un riesling spaetlese 2005 qui aurait dû être excellent, mais à la place j'ai eu un jeunot sans la complexité espérée. Il aurait fallu attendre 15 ans de plus. Idem avec un gruner veltliner eiswein de la même année, il n'a pas bougé d'un cil depuis 2010.
Et autant je ne comprend pas que les rosés n'aient pas tous une capsule, autant je ne saisis pas l'intérêt de remplacer le liège par la vis sur les autres vins, alors qu'il existe manifestement des alternatives satisfaisantes !
Juste satisfaisantes, car c'est pas encore tout à fait ça, même si ça respire toujours mieux qu'avec la vis.
Notons toutefois que si la différence de coût n'est réellement que de 10 cts avec un liège "premium", et que ça permet d'assurer la régularité du vin d'une bouteille sur l'autre, ça peut être un choix judicieux pour les crus milieu/haut de gamme.

• 45% de Merlot, dont une parcelle pré-phylloxérique plantée dans les années 1850 ; paradoxalement cette parcelle a apparemment encore de très beaux rendements, qui défient l’entendement des pépiniéristes…

A Santorin, ils utilisent une technique qui consiste à enterrer un rameau qui reprend pied, et ainsi certains ceps continuent de produire alors qu'ils ont plusieurs siècles. Les vignobles se transmettent tels quels sans replanter d'une génération à l'autre.
Mais ne comptez pas sur moi pour les explications techniques ! Je me souviens cependant qu'un docu du vin et des hommes y faisait référence.

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
11 Nov 2018 02:24 #42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20527
  • Remerciements reçus 7489

Réponse de Eric B sur le sujet du Clos Manou et du bouchon

Au passage, il considère que la capsule à vis bloque toute respiration, alors que d’autres techniciens m’avait assuré du contraire, mais c’est un autre sujet

Il avait raison jusqu'à une époque récent. Il existe aujourd'hui des capsules à vis avec des joints à la perméabilité calibrée en fonction du type de vin embouteillée : faible pour les blancs et rosés, plus important pour les rouges tanniques.

www.winedevelopers.c...

A Santorin, ils utilisent une technique qui consiste à enterrer un rameau qui reprend pied, et ainsi certains ceps continuent de produire alors qu'ils ont plusieurs siècles. Les vignobles se transmettent tels quels sans replanter d'une génération à l'autre.

C'est le marcottage. Ça se pratiquait en France jusqu'à ce que le phylloxera débarque. La RVF en parle dans son dernier numéro de novembre.

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi, Go6s, bibi64, GAET
11 Nov 2018 07:02 #43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1855
  • Remerciements reçus 4173

Réponse de sebus sur le sujet Clos Manou

Bonjour Bibi,
merci pour ce post instructif et intéressant, je n'ai croisé qu'une fois ce bouchon technologique.

J'ai encore bu un riesling spaetlese 2005 qui aurait dû être excellent, mais à la place j'ai eu un jeunot sans la complexité espérée. Il aurait fallu attendre 15 ans de plus. Idem avec un gruner veltliner eiswein de la même année, il n'a pas bougé d'un cil depuis 2010.

Bonjour Gaultier,
les vins étaient ils stockés dans un environnement stable (niveau température, j'entends)?
Ne serait il pas intéressant de stocker les vins bouchés avec des capsules à vis, dans des endroits subissant plus de variations de température afin "d’accélérer" leur vieillissement?
Je n'ai ni la réponse, ni testé la chose.

Sébastien
11 Nov 2018 07:53 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5455
  • Remerciements reçus 8610

Réponse de starbuck sur le sujet Clos Manou

Chez Capitain à Ladoix, toutes les bouteilles y compris le Clos Vougeot et le Corton-Charlemagne ont ces bouchons depuis longtemps
Je n'ai jamais eu de bouteille flinguée, par contre dans leur cave elles sont stockées couchées.
Mais ils ne font pas des vins destinés à être gardés plus de 20 ans comme les bons Bordeaux.

J'imagine que les grandes propriétés bordelaises qui font des centaines de milliers de bouteilles par an doivent également avoir fait des tests en interne.
Mais il est sans doute trop tôt pour ouvrir les bouteilles tests et tirer des conclusions lors de dégustations comparatives

Sylvain
11 Nov 2018 08:55 #45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4801
  • Remerciements reçus 4014

Réponse de LADIDE78 sur le sujet Clos Manou

Merci Bibi. , superbe CR , j ai eu l occasion de me retrouver face à ce genre de bouchon , domaine Olivier Leflaive , sur un Fourchaume 2006 , j ai été obligé d appeler le domaine , car je n avais pas assez enfoncé la tige du tire bouchon pour faire passer l air , je ne sais pas si ils ont continués ensuite , car c était la première fois qu ils utilisaient ce genre de bouchon , en tout cas bonjour l angoisse la première fois :unsure:
Didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
11 Nov 2018 09:46 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2587
  • Remerciements reçus 7694

Réponse de bibi64 sur le sujet Clos Manou

A Santorin, ils utilisent une technique qui consiste à enterrer un rameau qui reprend pied, et ainsi certains ceps continuent de produire alors qu'ils ont plusieurs siècles. Les vignobles se transmettent tels quels sans replanter d'une génération à l'autre.

C'est le marcottage. Ça se pratiquait en France jusqu'à ce que le phylloxera débarque. La RVF en parle dans son dernier numéro de novembre.


Egalement appelé provignage. Il est pratiqué dans certains domaines qui ont des vignes préphyloxériques; les exemples que je connais: Clos manou pour ses vieux merlot, chateau La Baronne en languedoc pour ses vieux carignan (parcelle plantée en 1892), Henri Marionnet au domaine de la Charmoise en Touraine pour sa parcelle de romorantin plantée vers 1850, domaine Labranche Laffont à Madiran pour ses tannat de la fin du 19e siècle, cave coopérative Plaimont pour ses tannat de 1871.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Go6s
11 Nov 2018 15:17 #47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2957
  • Remerciements reçus 1349

Réponse de tonioaja sur le sujet Clos Manou

Gangloff doit les utiliser sur les vdp je crois

Antoine. Passionné tout court
11 Nov 2018 15:53 #48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2729
  • Remerciements reçus 40

Réponse de Go6s sur le sujet Clos Manou

sebus écrit: J'ai encore bu un riesling spaetlese 2005 qui aurait dû être excellent, mais à la place j'ai eu un jeunot sans la complexité espérée. Il aurait fallu attendre 15 ans de plus. Idem avec un gruner veltliner eiswein de la même année, il n'a pas bougé d'un cil depuis 2010.

Bonjour Gaultier,
les vins étaient ils stockés dans un environnement stable (niveau température, j'entends)?
Ne serait il pas intéressant de stocker les vins bouchés avec des capsules à vis, dans des endroits subissant plus de variations de température afin "d’accélérer" leur vieillissement?
Je n'ai ni la réponse, ni testé la chose.


Les vins étaient à côté des autres. J'avoue que je ne suis pas posé la question, je me suis juste dit qu'il faudrait les attendre 2 fois plus longtemps . Et puis je ne vois pas trop où les mettre. Ou alors... je fais comme à Maury, je les étales l'été au soleil dans le jardin :DD
Plus sérieusement, je n'achète plus de vins à capsule (et je ne bois pas de rosés ni de blancs jeunes). C'est radical, je sais, je passerai sûrement à côté de belles choses, mais je n'aurais plus la déception d'avoir attendu 10 ou 15 ans pour (presque) rien.

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
12 Nov 2018 03:50 #49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 9309

Réponse de Kiravi sur le sujet CR: Petit Manou. Médoc 2015.

J' ai zéro Bordeaux à maturité. Vous avez bien lu. Zéro, la tête à Toto. En raison d'un cambriolage de cave. Mes Bordeaux sont des enfants. Comme mes autres vins d'ailleurs, mais pour les Bordeaux, c'est un problème un peu plus aigu.
Or, une côte à l'os était programmée. Et on a ses principes tout de même : la côte à l'os, y a pas, c'est Bordeaux.
Point. (ne tapez pas, je sais que c'est faux...)
Donc parmi mes bébés, je choisis ce Petit Manou, que j'achète régulièrement en parallèle de son grand frère, pour l'attendre.
J'ai lu quelques cr sur des Bordeaux jeunes récemment et je me dis que peut-être...

CR: Petit Manou. Médoc 2015.

A l'ouverture (24 h avant) ça sent beaucoup le bois. Je n'aime pas ça. Il y a du fruit derrière, mais la gangue boisée est trop intense à mon goût. En bouche, itou. Beaucoup de bois, puis du fruit (cassis). C'est bien fait sans doute, mais en l'état, surtout en dégustation pure, encore austère avec des tannins qui rétrécissent la finale.

Au moment de passer à table, 24 heures plus tard, le bois s'est bien intégré. La matière est pleine, généreuse. Le fruit domine largement. Le boisé n'est plus qu'une évocation, les tannins aussi, et alors le fruit, intense, net, pur, s'impose. Beau dynamisme vif, assez frais (j'avais un peu peur du millésime) gourmand. Bien sûr, pour l'instant, cela manque de charme complexe. Mais, j'en fais le pari, cela viendra. Les ingrédients sont réunis. Patience, patience...

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus, Moriendi, Med, leteckel, FlavFirst
21 Sep 2019 23:11 #50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3440
  • Remerciements reçus 6488

Réponse de jd-krasaki sur le sujet Petit Manou. Médoc 2015.

Kiravi écrit: En raison d'un cambriolage de cave.


Quelle horreur. ça me hérisse le poil !

JD | Lutèce
21 Sep 2019 23:18 #51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 9309

Réponse de Kiravi sur le sujet Petit Manou. Médoc 2015.

Ca m'a piqué trèèèès longtemps. Mais que veux-tu, il faut bien passer à autre chose. Je n'y pense plus, sauf quand il s'agit de Bordeaux...

Marc, assez vieux débutant
21 Sep 2019 23:29 #52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1752
  • Remerciements reçus 1161

Réponse de GAET sur le sujet Petit Manou. Médoc 2015.

Kiravi écrit: J' ai zéro Bordeaux à maturité.. En raison d'un cambriolage de cave.


Je compatis ! Dur dur....
Gaëtan
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kiravi
23 Sep 2019 22:46 #53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 9309

Réponse de Kiravi sur le sujet Petit Manou. Médoc 2015.

Merci, c'est gentil, mais bon c'est une histoire qui date un peu et que j'ai digérée hein...
N'allez pas organiser un Kiravithon. Je m'en voudrais !

Marc, assez vieux débutant
23 Sep 2019 23:09 #54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1464
  • Remerciements reçus 2201

Réponse de Agnès C sur le sujet Petit Manou. Médoc 2015.

Parce que sinon faudra organiser un Agnethon car je n'ai jamais été cambriolée mais je n'ai commencé à acheter du vin qu'en 2011 (des 2009 donc en bordelais). Je n'ai donc quasiment aucun bordeaux à maturité.
Mais.
Il me semblait que Petit Manou était fait pour être bu rapidement.
D'ailleurs, c'est le vin du mariage de mes amis le w.e prochain, en 2016

Comme je ne sais pas trop danser et que je conduis, je pense que j'irai ouvrir les bouteilles pendant l'apéro....

Merci Marc
PS: mon adresse postale en MP pour qui veut se débarrasser de ses vieux bordeaux
28 Sep 2019 21:03 #55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21751
  • Remerciements reçus 5947

Réponse de mgtusi sur le sujet Petit Manou. Médoc 2015.

Agnès C écrit: Parce que sinon faudra organiser un Agnethon car je n'ai jamais été cambriolée mais je n'ai commencé à acheter du vin qu'en 2011 (des 2009 donc en bordelais).


Chère Agnès

Rien ne t'empêche d'acheter des bordeaux à maturité aujourd'hui.

Les 2004 sont très agréables et coûtent moins cher que des millésimes rėcents.

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Agnès C
28 Sep 2019 21:35 #56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2335
  • Remerciements reçus 4023

Réponse de dt sur le sujet CR: Clos Manou 2016 - Médoc

CR: Clos Manou 2016 - Médoc


Étonnamment accessible, ce clos Manou est l’exemple même du bordeaux plaisir.
Couleur profonde. Nez évoquant la mûre, la ronce le tout enrobé par un boisé fin et délicat.
Bouche douce sans verdeur ni amertume excessives. Les tanins sont soyeux. Fin de bouche longue et harmonieuse. J’en arrive même à me demander ce que ce vin peut gagner au vieillissement tant c’est aujourd’hui déjà largement buvable. Bravo !
Très bien +

Denis
28 Oct 2019 09:31 #57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1258
  • Remerciements reçus 3588

Réponse de Fredimen sur le sujet Clos Manou 2016

Je confirme, Clos Manou 2016 est extrêmement accessible, comme un pur plaisir.

A tel point que je ne sais si j'en ferai la garde...
28 Oct 2019 10:46 #58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1464
  • Remerciements reçus 2201

Réponse de Agnès C sur le sujet Clos Manou 2016

Gents
Pour avoir regoûté en fin de semaine dernière le Petit Manou 2016, j'aurais tendance à vous conseiller de garder quelques specimens pour la garde et la science et de compenser avec le 2nd vin qui est vraiment un pur plaisir.
Agnès
29 Oct 2019 21:30 #59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1258
  • Remerciements reçus 3588

Réponse de Fredimen sur le sujet Clos Manou

C'est marrant le Petit Manou que j'ai également en 2016 ne m'a rien conféré personnellement.

C'est bien fait, mais rien ne me marque, à contrario du Clos Manou dont je me fais violence d'éviter d'en ouvrir une à chaque fois que je passe devant à la cave ;)
30 Oct 2019 09:39 #60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck