Nous avons 2309 invités et 50 inscrits en ligne

Domaine de Chevalier, Pessac-Léognan

  • Messages : 8203
  • Remerciements reçus 819

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

en attendant le très prometteur 2005....

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
26 Avr 2007 22:21 #121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 30

Réponse de jmwa sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

bu plusieurs 89 toujours déçu (je pése mes mots)
le 98 pas brillant,le 83 bu une fois était passé(problème de conservation?)
Ne rejoint donc pas tout à fait les commentaires de FG

jmw
27 Avr 2007 22:09 #122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8203
  • Remerciements reçus 819

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

pas très précis tes commentaires
que n'as tu pas aimé ???
le 83 passé pas normal
je persiste et signe pour les 89 et 98
peut-être est-ce simplement que tu n'aimes pas ce style (décidément c'est la soirée !!!)

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
27 Avr 2007 23:08 #123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 30

Réponse de jmwa sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

Le style planche cramé,non se n'est pas mon style.
28 Avr 2007 11:10 #124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8203
  • Remerciements reçus 819

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

planche cramée ???? OK pour les millésimes de 91 à 94 mais surement pas pour les 83,89 et 98
tu sembles être le seul à avoir cette approche le 83 s'appuyant complètement sur le fruit et le velouté, le 89 plus structuré (pas en bois pour ce que j'ai gouté en tout cas) et le 98 encore fermé et très légèrement fumé mais qui n'a rien d'un jus de planche
chevalier n'utilise qu'un tiers de bois nneuf et encore selon le millésime
je vais exposer ton point de vue au proprio cet été je pense qu'il sera intéressé !!!
je lui donnerai l'adresse du forum (s'il ne la connait pas déja) pour qu'il puisse te répondre

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
28 Avr 2007 11:37 #125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4260
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Bertrand Le Guern sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

je vais exposer ton point de vue au proprio cet été je pense qu'il sera intéressé !!!

En 83, ce n'était pas le même "proprio" ... mais nul doute qu'il assume l'héritage!

blg
28 Avr 2007 12:00 #126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1384
  • Remerciements reçus 402

Réponse de tht sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

Cela m'étonne qu'un vin de Claude Ricard qui travaillait dans la finesse, soit de type 'planche brûlée' ...
28 Avr 2007 12:48 #127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4260
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Bertrand Le Guern sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

Cela m'étonne qu'un vin de Claude Ricard qui travaillait dans la finesse, soit de type 'planche brûlée' ...

Ça ne m'étonne pas plus que ça, c'est "l'avis" d'un ignorant (je ne suis pas sûr qu'il motive sa certitude).

blg
28 Avr 2007 13:08 #128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

Si on relit cette rubrique, on voit que j'ai bu à plusieurs reprises quelques millésimes de Domaine de Chevalier rouge.
11 à ce jour, par exemple, entre 1975 et 1990.
Pour moi, les deux meilleurs sont 1983 et 1988.
J'ai voulu faire admirer le 1983 à mes amis, dont les autres fondateurs de LPV.

Le "problème", c'est que sur LPV, on peut écrire "librement" :)
Un exemple:
Je reçois un jour un grand amateur de vin.
Je lui sers un vin hyperconnu.
Il en ignorait l'existence, ce qui choque ma fille, encore débutante à l'époque.
Il n'y comprend rien, ne prend aucune note...
Et quelques jours plus tard, je lis sur LPV une note digne de Bettane ( c'est un vin qu'il aime ) :)

Cordialement,
Thierry
28 Avr 2007 14:17 #129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

Réponse de charlesv sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

Claude Ricard est un ami, un artiste du vin, un artiste tout court, élève d'Yves Nat. Je me permets 2 citations, sans commentaire, de ce maître du piano :

Musique et poésie - pléonasme.

Tout pour la musique, rien pour le piano.

Ceux qui ont eu le privilège de boire Chevalier 1948, premier millésime de Claude, savent de quoi je parle.

Je souhaiterais, de manière générale (en l'espèce cela me touche), un peu de distance dans les interventions. Le passage à l'écrit devrait pouvoir le permettre.

J'ajoute pour ceux qui l'ont connu (je pense en particulier à Bertrand) que Claude était avec Jean-Paul Gardère le grand spécialiste des petits millésimes.

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
28 Avr 2007 14:58 #130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

Charles,

Parfaitement d'accord avec toi pour souligner le talent de Claude Ricard dans les petits millésimes.
J'ai bu avec plaisir dans les années moyennes 74, 77, 80 et 84.
Dans une année difficile comme 1976, Domaine de Chevalier était superbe dans sa jeunesse.

Quand je ne buvais que du Bordeaux, si on m'avait demandé de choisir un seul vin pour partir sur une île déserte, j'aurais hésité subjectivement entre trois: Cos d'Estournel, Léoville-las-Cases et Domaine de Chevalier "époque Claude Ricard".

Bien cordialement,
Thierry
28 Avr 2007 15:08 #131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8203
  • Remerciements reçus 819

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

je comprend mieux le manque évident de précision quant à sa motivation
étant presque "tout neuf" je ne connais si l'on peut dire (par mail interposés) presque personne à part ceux qui interviennent le plus souvent
je ne vois pas non plus l'intérêt de "prendre" des commentaires de dégustation qu'on a lu dans les livres....
par contre en 83 le propriétaire était bien olivier bernard mais les vins ont été élaborés pas claude ricard jusqu'en 88 pour "former" ce dernier
on est donc loin des "jus de bois" ou de planche cramée....

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
28 Avr 2007 15:33 #132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4260
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Bertrand Le Guern sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

par contre en 83 le propriétaire était bien olivier bernard mais les vins ont été élaborés pas claude ricard jusqu'en 88 pour "former" ce dernier

Il était encore bien jeune ...

"C'est dans ces conditions qu'en 1983, la famille Bernard se rend acquéreur du Domaine de Chevalier"

blg
28 Avr 2007 16:01 #133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

Réponse de charlesv sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

Olivier Bernard fut effectivement à la meilleure école !

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
28 Avr 2007 16:22 #134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 30

Réponse de jmwa sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

je vois que cela bouge...
je vais donc éclaicir mes propos.
1er point:je ne veux blesser personne et notamment léquipes de Chevalier
2ème " :pour le 83 je n'ai jamais dit que c'etait du jus de planche
et j'ai bien précisé"bu une fois,problème de conservation?
3ème " :en revanche pour le 89,et je ne parle pas des millésimes antérieurs ,
je confirme.Achats de plusieurs bouteilles
au début des années 90 et conservé parfaitement.Chaques dégustation
a relevé ce coté négatif.Et la derniere était même acétique.
Ce phénomène de surchauffe des barriques a duré environ une dizaine
d'années comme tu le précises FG.
Malheureusement beaucoup de propriétés à cette époque étaient dns le
même registre.
4ème " :En ce qui concerne le copier/coller de commentaire lu dans la presse
çà me fait bien rigoler.
5ème " :Le problème,sur ce forum quand on sort du moule on ce fait allumer.
Sur un forum en pratique on échange des avis contradictoire ou pas
et on ce fait çà propre opinion.
"Le problème sur LPV on peut écrire librement" Thierry si ce n'est plus
cas il faut le fermer

jmw

ps;Sarko n'est pas encore passé
28 Avr 2007 18:37 #135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8203
  • Remerciements reçus 819

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

à jmwa,
dis donc je me suis fait allumer par 4 d'entre vous hier alors je me défend
tu as tout à fait le droit de t'exprimer mais en fait de "planche cramée" je crois qu'il faut mesurer tes propos (je sais c'est l'hopital qui se fout de la charité>:D

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
28 Avr 2007 21:20 #136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • L'Agathois
  • Portrait de L'Agathois
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de L'Agathois sur le sujet Domaine de Chevalier 1995

Voila en rangeant ma cave, O surprise.J ai découvert un chevalier 1995.A boire ou le gardez encore un peu.Si des personnes en on dégustés recemment des avis.
06 Mai 2007 17:34 #137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8203
  • Remerciements reçus 819

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

à ta place je le garderais encore 3/4 ans surtout si c'est un unique exemplaire
par contre si tu en as plusieurs ouvres en 1

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
08 Mai 2007 20:32 #138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • pjij
  • Portrait de pjij
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de pjij sur le sujet CR: Domaine de Chevalier blanc

Emouvantes retrouvailles…:)o de notes prises sur une dégustation du Domaine de Chevalier, présentée par Olivier Bernard.
Je savais qu’elles existaient, nichées dans l’un de mes innombrables classeurs, coincées entre deux revues, éventuellement dissimulées entre mes intégrales de Marivaux ou de Corneille, logées pourquoi pas dans un blister ( je me sers de mes emballages de whisky comme serre-livre ! je fais côtoyer Glenrothes avec un dictionnaire de la Grèce Antique, Dalwhinnie avec un Guide de Musique Baroque, Oban avec Hugo… Très kitsch !), ou camouflées dans les coffrets de rangement de la RVF.
Un an que je cherche après.
Et aujourd’hui, elles réapparaissent, de dessous un carnet de moleskine. :S
Fidèle à la façon dont je notais à ce moment-là, je découvre un entrelacement de lignes et de colonnes, pour catégoriser
- les indications du millésime,
- les analyses les plus objectivement perceptibles aux plus personnelles largement entourées et triplement soulignées, suivies parfois d'un point d’interrogation, de rajouts liés aux retours que je m’accorde,
et, les annotations de croix ou de flèches pour me guider dans les achats ultérieurs.
Je les livre donc telles quelles, sans fioriture et sans rien changer, car je n’ai pas eu l’heur depuis de goûter à nouveau un Domaine de Chevalier. Ce qui ne veut pas dire que je ne bois pas, c’est juste que le temps passe trop vite. D’autre part, je suis d’une constance et d’une fidélité dans mes goûts à toute épreuve. Mes notes aujourd’hui seraient certes plus rédigées mais identiques.
Il s’agissait uniquement de CR: Chevalier blanc. La dégustation date du 10 mai 2006
En préliminaire, je me souviens que Olivier Bernard a signalé que selon lui, le Bordelais ne comptait que deux grands blancs secs, Haut Brion et Domaine de Chevalier.
Le 2005, en primeur évidemment, dévoilait un nez très expressif sur une dominante florale, composée de fleurs sucrées, rappelant le miel d’acacia noyé d’une infusion de tilleul. Ensuite, la fleur de vigne et le chèvrefeuille.
La bouche exprimait peu d’acidité, une légère astringence, une forte minéralité liée aux arômes de silex, pierre et mine de crayon. Une très forte concentration, un fumé agréable et beaucoup de fraîcheur dans la finale.
Le 2003 présentait un nez « crayeux », très expressif également. La bouche manifestait une grande ampleur au niveau du fruité, frais, de la fraise et de la cerise, le rendant exubérant par une fraîcheur légèrement chlorophyllienne et orientée fenouil.
Le 2002 révélait un nez moins minéral que les précédents, abordait les nuances olfactives du melon et des bonbons acidulés. La bouche était moins ample, néanmoins très douce sur le brioché, mais en attente d’une belle évolution. J’ai rajouté « Domaine de la Solitude », l’ai souligné deux fois et ai entouré le mot Solitude… Je ne sais plus pourquoi. Je suppose que la comparaison m’a paru évidente à ce moment-là…

Le 1999
présentait un nez sur la noisette, le miel, la noix et le nougat. La bouche présentait beaucoup de rondeur, un bouquet profond qui par touche rappelait le miel et le fruit confit, avertissait d'une évolution sur la peau de fruit, le zeste, et présentait un léger boisé .

Anecdote : pour ce millésime, j’ai pris soin d’indiquer quatre croix, mention décisive pour guider mes achats.
Il avait été – et de loin - le millésime que j’avais le plus apprécié.
Or, Olivier Bernard parce qu’il était convaincu de la qualité exceptionnelle du 2002, et de l’intérêt que pouvait présenter ce 1999, par vote à mains levées, avait questionné l’assistance sur sa préférence à l’issue de la dégustation. Majoritairement, le 2002 l’avait emporté. Le 1999 avait été le deuxième vin choisi.

1998 : peu de notes. Forte minéralité par un fumé dominant en bouche, un nez plus fermé que les précédents
1995 : un millésime de garde. Le nez reprenait les flaveurs de noix, de miel, de fruits confits et d’infusion. La bouche révélait en plus de la noix la fleur de vigne, et se tramait une belle minéralité.
Avec le 1985 le nez pénétrait dans le registre des agrumes, avec le citronné et la bergamote. L’amande et le miel s’exprimaient ensuite et caractérisaient quant à eux plus spécifiquement la bouche. Un vin excellent.
Le 1975 livrait des notes à peu près similaires au précédent, mais plus expressives, reprenant les fruits confits, une nette sucrosité. Le vin se voulait d’une rare élégance, puissant et fin, racé et mellifère.

Compte rendu plutôt abrupt et sans relief, d’une regrettable sobriété pour parler du 1998 en l’occurrence.

Je viens de relire l’ensemble des posts concernant les blancs, afin de m’assurer qu’il n’y ait pas redite. Je trouve plutôt des impressions complémentaires, que je cite

Domaine de Chevalier ( Pessac- Léognan ) Blanc 1999, par Daniel S, le 18 juillet 2004

Robe jaune pâle, limpide , intense, le nez , tout d'abord assez peu expressif, s'ouvre à l'agitation et avec la remontée en température du vin, avec des arômes purs et précis d' agrumes ( zest et pulpe de pamplemousse et de citron ) , des notes florales( tilleul et verveine ) légèrement mentholées, et un soupçon de vanille ( élevage )
L'entrée en bouche est d'une grande fraîcheur, le vin est très fin , équilibré, minéral et concenté au milieu, avec des beaux fruits; la finale est longue ( 40 s ) très fraîche, parfumée (zest d'agrumes: pamplemousse, orange, citron ), avec une pointe d'amertume.

Domaine de Chevalier blanc 2002,, par Yves Zermatten le 25 avril 2005
Nez marqué par le sauvignon, le cirtron, la fumée, La bouche est vive, fraîche, sur les fruits blancs et les agrumes, avec de la minéralité. Très longue finale et bel équilibre d'ensemble.


Mais de Luc Javaux, le 19 mars 2006, une note contraire, plutôt intéressante :
En ce qui concerne le blanc, deux expériences plutôt malheureuses, un 1997 sévèrement bouchonné et très récemment un 1999 qui a fait très pâle figure à côté d'un Silex de Dagueneau du même millésime. Lourd, pataud, alourdi par le bois, pas beaucoup de charme.
Je me rappelle par contre en avoir bu un excellent lors d'un DBA, mais je ne me souviens plus du millésime.


Effectivement, le 1999 est le seul millésime pour lequel le boisé m’est apparu nettement.

Isabelle
23 Jui 2007 22:08 #139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8203
  • Remerciements reçus 819

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

joli CR
dis moi t'en dégustes souvent des vins aussi rares ???
parce que j'ai justement du 98 blanc qui rentre la semaine prochaine ainsi que du 83 miam !!!:)-D

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
23 Jui 2007 23:47 #140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Domaine de Chevalier 1997 blanc

Isabelle,

Beaux Chevaliers blancs 1990, 1994, 1996, 2000 ...

Marrant cette intersection vide avec votre liste ...

Le dernier en date :

CR: Pessac-Léognan Domaine de Chevalier 1997 : 17/20 - Oct 2006
Olfaction encore boisée, minérale (pierre à fusil), profonde : pamplemousse, végétal, calisson. Pas d’œillade aromatique, un bouche fermée, puissante, sur la réserve (mais on devine une dotation conséquente). Certains dégustateurs ont proposé Corton-Charlemagne (pour la minéralité, l’austérité, la tension).
03 Juil 2007 16:56 #141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1791
  • Remerciements reçus 47

Réponse de Perronnet sur le sujet CR: Domaine de Chevalier blanc 1983

CR: Domaine de Chevalier blanc 1983

Bonjour,

c'est rare, mais là ratage complet.
Niveau dans la bouteille satisfaisant.
MAIS
Bouchon qui se délite complètement, et qui n'a été retiré qu'avec le tire-bouchon à lame. Il m'a fallu filtrer le vin, car une partie du liège a fini dans la bouteille.
Pour le reste, nez de xérès, bouche à l'avenant, direction… l'évier.
Il me semble avoir acheté la bouteille (mais j'en ai bu de la même provenance sans ces défauts) en FAV dans les années 89/90. La contre-étiquette (étiquette qui en fait est dessous la principale) me fait penser à un retour d'exportation.
C'était la dernière.
Passons.

Hervé

"La beauté intérieure est sans doute importante pour les personnes, mais plus encore pour les bouteilles de vin…" (Le Chat… Philippe Geluck)
08 Juil 2007 17:49 #142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8203
  • Remerciements reçus 819

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

était-ce une "barton et guestier" ???
si c'est le cas j'ai eu du laville haut-brion 83 donc même millésime que j'avais eue dans un leclerc (le pian medoc pour être précis)....
si ça vient de là-bas...conditions de garde:X
mon laville était buvable mais très très fatigué...:S
j'ai su après mon achat par un propriétaire que certains lots de 83 devaient partir en export (avec donc la petite étiquette sous l'étiquette principale) mais n'ont jamais en fait quitté le territoire et ont été revendues aux enchères et "leclerc" était là pour les acheter...
à vérifier
FRED

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
08 Juil 2007 21:51 #143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4962
  • Remerciements reçus 331

Réponse de dfried sur le sujet CR: Domaine de Chevalier Blanc 2001

Bouteille dégustée juste ouverte, puis suivie dans les verre, à l'aveugle à l'occasion d'une dégustation éclectique du ZWTG.

CR: * Domaine de Chevalier blanc 2001 (France - Pessac Léognan) :

Robe : paille, juvénile.

Nez : Waouuu, notes de petites fleurs, d’herbe verte, d’amande, de discrets agrumes…. Complexe et gourmand. Surtout en dentelle.

Bouche : Encore un baby fat qui montre la jeunesse du vin (pourtant il a déjà quelques années). Mais le vin s’exprime suffisamment (et de plus en plus dans les verres) pour délivrer avec subtilité de magnifiques saveurs de clémentine, de lime, d’amande et de fleur, avec un petit fond de pierraille et encore un léger boisé. Et c’est long …..
Très beau vin déjà goûté à très haut niveau avec le Cercle Romand.
Un avenir certain pour ce nectar à la tenue exemplaire au fil des heures et qui s’est très bien comporté sur les épices du potage frais.

Même Claudius a apprécié c’est dire !

Cordialement,
dfried
11 Sep 2007 03:14 #144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 33
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Philippe74 sur le sujet CR: Domaine de Chevalier Blanc 1987

CR: Domaine de Chevalier Blanc 1987

Bu hier soir à l'aveugle le blanc 1 9 8 7. Tout simplement fabuleux et bluffant. Tous les participants lui donnait 5 ans d'âge maxi. D'entrée, nous reconnaissons le style CHEVALIER : pureté cristalline, classe, élégance, équilibre magistral, compléxité des aromes (agrumes, menthe, truffe, ambre).Immense longueur finale.
23 Sep 2007 22:20 #145

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6762
  • Remerciements reçus 1263

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Domaine de Chevalier Blanc 2001

chevalier 2001, grand blanc de Graves que j'adore (et que je n'ai malheureusement pas en cave ! :X)

Yves Zermatten

Yves Zermatten
23 Sep 2007 22:47 #146

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1085
  • Remerciements reçus 0

Réponse de raphael sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

Je possede 2 caisses de Chevalier rouge une en 2001 , l' autre en 2002 ..
2001 sera de plus longue garde d' apres Parker ..

Mais voilà : j' aime me fier aux dégustateurs de LPV alors que pensez vous de ces 2 millesimes pour ce Chateau , tant en qualité , qu' en garde ?

Merci.
Raphael.
24 Sep 2007 14:56 #147

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 343
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Soreil olivier sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

Je possède le 2002, pour ce qui est de la garde, je pense que l'on peut le garder encore un peu 3,4 ans. Je le trouve déjà tellement bon maintenant qu'il m'en reste que 2 sur 6 btes. De souvenir on retrouve au nez du caramel et la bouche a une belle longueur.(concentré, avec un rappel du nez).
La dernière ouverte est de Décembre 2006. J'ai offert une bouteille à un ami, il l'a ouvert ce début de mois (note de caramel au nez , mais lui a trouvé la bouche fermé avec une note de verdure.
Comme quoi le vin .....

Soreil Olivier
24 Sep 2007 15:14 #148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

Réponse de jallot christophe sur le sujet Re: Domaine de Chevalier

Une petite préférence pour 2001 (15,75 de moyenne de notes en 2 dégustations à l'aveugle), tant en qualité intrinsèque qu'en potentiel de garde, par rapport au 2002 (15,25 de moyenne de notes) qui doit effectivement tout de même être attendu encore quelques années avant de s'exprimer pleinement...

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
24 Sep 2007 16:02 #149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Domaine de Chevalier 1988 ( rouge)

CR: Domaine de Chevalier rouge 1988

Un vin que j'aime...
j'ai commenté ce 1988 à plusieurs reprises dans des posts de dégustations éclectiques et je m'aperçois que je n'ai pas mis de note dans la rubrique du forum Bordeaux...

J'ai bu une bouteille provenant de ma cave dimanche dernier.
Le nez offrait des nuances de cassis, d'épices, de cèdre, plus élégantes que puissantes.
La bouche concentrée et savoureuse, riche en cassis, était plus fraîche que volumineuse. les tannins et l'acidité donnaient un vin équilibré, plus classique que flatteur et très long.

C'est un style... que j'adore ;)

Cordialement,
Thierry
06 Oct 2007 21:05 #150

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck