Nous avons 1553 invités et 34 inscrits en ligne

Château Angélus

  • Messages : 10
  • Remerciements reçus 0

yoan75 a répondu au sujet : Re: Château Angélus

Bonjour,

Petite question : J'ai un ami qui a pu m'avoir un Angélus 2002. J'ai discuté avec Laurent Benoit qui travaille chez Angélus lors d'une dégustation des Saint Emilion sur Paris qui m'a conseillé de la garder. Pas un grand millésime mais à boire dans quelques années.

Je fête mes 30 ans fin du mois. Est ce que cela serait dommage de l'ouvrir ou selon vous, c'est le bon moment ? Je sais que les 2004 arrivent à maturité. Qu'en est il selon vous des 2002 puisque personne ne me donne le même avis autour de moi ?
#451

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 394
  • Remerciements reçus 1

Griffon a répondu au sujet : Château Angélus 1964 en magnum

Château Angélus 1964, en magnum

J'ai eu le plaisir de goûter ce vin superbe, lors d'un dîner donné en l'honneur d'un homme né en 1964. Le vin est d'une belle couleur, un joli rouge rubis, légèrement tuilé, d'une intensité assez faible. Le nez est envoûtant, fait de notes de rose, de graphite, de cèdre, qui évolueront ensuite sur des notes d'orange amère et d'épices plutôt étonnantes mais délicieuses, pour finir une heure après le service sur des arômes de truffe et de boîte à cigare. La bouche est assez compacte, d'une grande fraîcheur (là encore, nouvel étonnement), avec des arômes de fruits noirs, d'épices et des notes moins facilement définissables qui évoquent les sous-bois. Sa densité rend le vin vraiment gourmand, et la sensation glycérinée lui donne un certain poids sur le palais qui est contrebalancé par la finesse et le fraîcheur qui émane de l'ensemble. La finale est très longue, et enrobée de tanins encore vivaces mais d'une extrême finesse. Elle m'a laissé une impression similaire à celles rencontrées sur certains grands pinot noir, une matière qui ne manque pas de puissance mais qui reste toujours dominée par la finesse et la fraîcheur. J'ai adoré ce vin que j'ai trouvé véritablement immense et qui a été une très belle surprise, emportant l'adhésion unanime et enthousiaste de tous les convives. Absolument superbe!

"Le rôle du terrain dans l'élaboration d'un grand cru ne va guère au-delà de celui de la matière dans l'élaboration d'une œuvre d'art" Roger Dion
#452

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : Château Angélus 1985

Bonjour,

En entendant parler de ce magnum de 1964, cela me rappelle le souvenir magique que j'ai eu il y a un an avec le 1961 bu il y a un an dont voici mon commentaire de l'époque :

Annoncé comme médiocre par Parker pour les millésimes avant 1980, je gardais toutefois de grands espoirs sur cette bouteille d'angélus 1961 toujours gardée dans de bonnes conditions d'autant plus que le niveau de la bouteille était d'une rare perfection, il manquait effectivement que 2-3 millimètres.
A l'ouverture, le bouchon se brise légèrement sur le fond, ce qui fait que quelques dépôts tombent dans la bouteille. Je prends un peu de vin dans un verre,
le nez assez discret laisse présumer un grand sujet. le vin est d'une couleur, un peu trouble certes mais sans grande trace d'évolution. En bouche le vin est superbe, soyeux,concentré, complexe;
je décide donc de carafer la bouteille pour éliminer les petits morceaux de bouchons, la structure lui permet sans problème un carafage. Après quelques minutes le nez devient plus présent d'une jeunesse incroyable, le vin ne bouge pas, il est d'un équilibre, il me fait penser à cheval Blanc 1962 par le côté légèrement sucré du vin mais il est plus corsé et plus puissant que ce dernier, certainement le millésime y est pour quelque chose. Servi à l'aveugle à 2 amis, ils se trompent de quelques décénnies, pensant à un 1990 ou 1982.

Ce vin d'une buvabilité execptionnelle nous charme vraiment, elle nous remet officiellement en paix avec château Angélus avec lequel nous avions 2 mauvaise expériences, un 1996 parkerisé, too much sans intérêt et un 1957 bouchonné.

Pour l'anecdote, 5 minutes après l'ouverture de la bouteille, j'apprenais que nous avions un nouveau Pape, cette bouteille a donc était judicieusement choisie !

Un grand moment


Bu il y a 10 jours un Angélus 1985, ce n'est pas un monstre de structure et de concentration mais le plaisir est là, le vin est soyeux en bouche et se descend à larges gorgées ! Quel bon (hélas court) moment passé en sa compagnie !

Cordialement.

Christophe Rebord
#453

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 394
  • Remerciements reçus 1

Griffon a répondu au sujet : Re: Château Angélus

Jamais goûté Angélus 1961, mais ça m'intéresserait. Ton post est le second qui en dit grand bien (de mémoire François Audouze en avait lui aussi dit le plus grand bien). Dommage que j'aie raté celles de la vente aux enchères de la cave de l'Elysée (mais à 1100 euros la bouteille c'est sans grand regret...).

Pour avoir eu l'occasion de goûter quelques vieux Angélus, élaborés dans des conditions plutôt sommaires (pas de tri, gros rendements, élevage en cuves etc.), j'ai souvent été favorablement impressionnés par leur capacité à vieillir très convenablement. Je garde un souvenir ému des 1953 et 1955, ainsi qu'un bon souvenir des 1962 et 1966 (et de l'impressionnant 64 bu le week-end dernier!). Les années 70 sont en revanche assez catastrophiques.

Je suis curieux de voir ce que donnera la patte de la fille d'Hubert de Boüard en terme de style, puisqu'elle indique vouloir faire évoluer le style du vin ( http://www.wine-searcher.com/m/2014/11/q-amp-a-stephanie-de-bouard-chateau-angelus ). Espérons qu'il ne perdra rien de sa profondeur ni de sa capacité de garde.

Personnellement, pour rendre les jeunes millésimes accessibles à un stade plus précoce de leur vie je verrais bien un élevage allégé en bois neuf, et pourquoi pas des vendanges vertes moins sévères pour avoir un rendement plus important qui donnerait un peu plus de rondeur et de souplesse au vin, caractéristiques qu'il n'atteint qu'après une (trop) longue garde en général. Ca sera intéressant à suivre en tout cas.

"Le rôle du terrain dans l'élaboration d'un grand cru ne va guère au-delà de celui de la matière dans l'élaboration d'une œuvre d'art" Roger Dion
#454

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82341
  • Remerciements reçus 7879

oliv a répondu au sujet : Re: Château Angélus

Bordeaux
Plus de cabernet franc dans l'assemblage d'Angelus !

www.decanter.com/new...
#455

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 394
  • Remerciements reçus 1

Griffon a répondu au sujet : Re: Château Angélus

Etonnant qu'ils ne citent pas dans les assemblages le millésime 2003, qui est un des rares Angélus à majorité de Cabernet Franc (autour de 55% je crois).

J'ai eu l'occasion de le goûter il y-a deux ans, à l'aveugle et face à Clos Rougeard "Le Bourg" 2003, Cheval Blanc 2003 et Figeac 2003 (thème autour du cabernet franc), et c'était vraiment un vin immense, qui a dominé ses comparses (Le Bourg 2003 n'était vraiment pas loin cela dit, et m'a paru immense aussi ce jour là).

"Le rôle du terrain dans l'élaboration d'un grand cru ne va guère au-delà de celui de la matière dans l'élaboration d'une œuvre d'art" Roger Dion
#456

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21547
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Château Angélus 1990

CR: Ce Château Angelus 1990 a un superbe niveau et un bouchon presque neuf.

Le nez est sur la confiture de cerises noires, les épices et le bois exotique.
La bouche est concentrée, savoureuse, sur la confiture, les épices et quelques très légères nuances de céleri. Les tannins sont mûrs et denses, le vin a un beau volume et une longue finale très légèrement "chaleureuse", mais sans aucune lourdeur, l'acidité est suffisante pour préserver l'équilibre de l'ensemble.
#457

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1928
  • Remerciements reçus 803

DUROCHER a répondu au sujet : CR: Château L'Angélus 2001

Après m'être un peu excité en lisant le fil sur le salon Rue 89,je reviens aux grands classiques avec cette dégustation chez un ami de ceCR:château l'Angélus 2001 goûté et fort apprécié à la suite d'un Pape Clément 2002 agréable mais d'un moindre niveau.

La robe est très foncée sans signe d'évolution.

Le nez est moyennement puissant,élégant,net ,fruité; des notes de cassis surtout et de mûre s'imposent de plus en plus au long de la dégustation.

La bouche est superbe,moyennement puissante aussi avec les mêmes fruits et un léger boisé noble; les tanins sont soyeux ,le tout est très velouté,pur,noble;très belle fin de bouche fraîche et longueur remarquable.

Je bois moins ces grands Bordeaux mais là le plaisir est grand.
Bernard
#458

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 914

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Château Angélus - Saint-Emilion Grand Cru 1995

Château Angélus - Saint-Emilion Grand Cru 1995



Bon, je n'ai pas pour habitude commenter les bouteilles défectueuses, mais c'était manifestement une mauvaise semaine pour moi. Après un Chassagne-Montrachet 1er Cru Blanchot-Dessus 2005 probablement marqué par un début de prémox, voici que je me retrouve avec un Angélus 1995 bouchonné. Très légèrement bouchonné, mais bouchonné quand même. Cela dit, on a bu toute la bouteille, tant c'était minime, indétectable pour moi au nez, mais légèrement présent en bouche. Le genre de bouteille qu'on aurait du mal à refuser au restaurant.
Si on exclut ce défaut, la bouteille est tout de même belle, et même très belle, mûre, mature, fruits noirs, pruneaux, sous-bois, cuir, puissance, ampleur, rondeur, tannins caressants, grande longueur, tout y était pour faire une grande bouteille, si ce n'est ce foutu bouchon qui vient gâcher le plaisir. Pas grave, il m'en reste, et je sens que la prochaine ne va pas tarder. ED

Luc
#459

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 558
  • Remerciements reçus 11

Post-It a répondu au sujet : Re: Château Angélus

Ce CR me fait élargir une réflexion (pas contre toi mais sur la situation et l'étiquette).

-Pourquoi tu n'aurais pas osé la renvoyer en restaurant? Si c'est bouchonné c'est bouchonné, au prix restaurant, tu as le droit de renvoyer non?

-Du coup est-ce parce que c'est un grand vin que l'on y cherche des qualités (effort d'un cr)?

Je me projette juste: imaginons que le CR soit un Château "La tour de Bouze" à 11e en primeur et 33e au resto: La bouteille tu la rejettes sans scrupules à juste titre et le cr n'existe pas car elle termine à l'évier.

Voilà c'était juste une réflexion en passant, m'interrogeant moi-même sur le comportement à avoir quand la bouteille est "célèbre" mais défectueuse. J'ai connu une expérience similaire avec un Chevalier de Sterimberg dans un 2*...il était clairement bouchonné, mais encore bien jeune en dégustation je n'ai pas osé la renvoyer (aujourd'hui je n'hésite pas 1s). La 2ème bouteille commandée derrière était au niveau renforcant mon erreur sur la 1ère...

Néanmoins il est parfois des goûts de bouchons qui sont si légers que le vin se laisse boire malgré tout. Un entre-deux...amère...

Alexis
#460

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 914

Luc Javaux a répondu au sujet : Château Angélus - Saint-Emilion Grand Cru 1995

Non, ce n'est pas tout à fait ça. Il m'a fallu deux verres pour me rendre compte de ce tout petit défaut de bouchon.
Au service, rien de particulier, je n'aurais donc pas refusé cette bouteille au restaurant. Difficile ensuite de revenir en arrière quand la bouteille est à moitié vide...
Et non, je ne cherche pas des qualités parce que c'est une grande étiquette, les qualités elles y sont, indéniables.

Luc
#461

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 558
  • Remerciements reçus 11

Post-It a répondu au sujet : Re: Château Angélus - Saint-Emilion Grand Cru 1995

Ok merci Luc. Compris, quand c'est hyper léger c'est délicat.

Alexis
#462

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5644
  • Remerciements reçus 421

Jean-Bernard a répondu au sujet : CR: Château Angélus - Saint-Emilion Grand Cru 1984

CR: Château Angélus - Saint-Emilion Grand Cru 1984

Ouverte et goûtée et épaulée une heure avant.
Le bouchon est imbibé et se délite à la base mais le reste à garder souplesse et intégrité.
Le nez est évolué, sur le sous-bois, sans grande profondeur.
La bouche est en demi-corps, fondue, tenue par l'acidité et se termine sans grand plaisir.
En définitive, une vieille bouteille assez quelconque.

JB
#463

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 716
  • Remerciements reçus 6

psykopat a répondu au sujet : CR:Château Angélus St Emilion 1998

CR:Château Angélus St Emilion 1998
Nez puissant, sur le cèdre, les fruits noirs, la menthe, le balsamique, l'ambre et le café.
La bouche est ample, serrée, encore très marqué par le bois, les tannins sont un peu rugueux, l'acidité faible et la finale puissante.
Dommage que l'élevage (même de qualité) soit aussi omniprésent. Très bien

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
#464

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 558
  • Remerciements reçus 11

Post-It a répondu au sujet : Re: Château Angélus

De retour du cinéma...et ce fameux 007 Spectre...

Pour avoir ouvert l'oeil, nul doute que Heineken et Angelus sont les plus en vue...Martini est cité...évidemment!

Disons qu'on les reconnaît bien.

Pour le reste (Bollinger, Belvedère et je soupçonne du Courvoisier?) il faut vraiment le savoir...ni citation, ni visibilité...merci la presse.

Alexis.
#465

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : CR: Château Angélus 1982

Dégusté vendredi soir Angélus 1982.
la robe est brunâtre et claire. le nez est très fin et rappelle les sous-bois et la boîte à cigare. En bouche, ce n'est pas puissant mais le vin offre une belle buvabilité. On est loin des Angélus modernes qui sont faits pour plaire et flatter le palais. Ce style à l'ancienne me plait beaucoup car le vin donne un plaisir fou.

Cordialement,
#466

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 450
  • Remerciements reçus 5

gerard a répondu au sujet : Château Angélus 1982

Faut aimer les vins vieux et fluet
A mon avis on est très loin des bons angelus d'avant 87 si il y en a eut
#467

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 665
  • Remerciements reçus 127

romu a répondu au sujet : Re: Château Angélus 1982

Gégé... Voyons Gégé!!!

Romu
AlcoholicA depuis 23 ans.
#468

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : Re: Château Angélus 1982

Non il faut simplement connaitre le style bordelais avant l'utilisation des concentrateurs et autre moyens pour extraire les vins. C'est effectivement un style qui ne plait pas au grand public

Cordialement.
#469

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5074
  • Remerciements reçus 313

ols a répondu au sujet : Re: Château Angélus 1982

Moi je dirais que c est plutôt un style que le grand public ne connais plus, ce qui ne veut pas dire qu il ne plait pas !
#470

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : Re: Château Angélus 1982

C'est dommage, on m'a servi samedi le 1983 mais un le vin présentait un défaut dû au bouchon, mais le vin semblait être dans le même style que le 1982
#471

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 450
  • Remerciements reçus 5

gerard a répondu au sujet : Re: Château Angélus

Je me rappelle avoir bu du bel air 83 vers 1995 qui était très bon beausejour becot 82 a la même période était faible et mince
Il faudrait savoir quand commence la période a laquelle christr fait référence
#472

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 568
  • Remerciements reçus 61

Jon1 a répondu au sujet : Re: Château Angélus

A mon avis, le virage a été amorcé en 1985 avec l'arrivée de Hubert de Bouard aux commandes qui a imposé un style radicalement différent. Le style a vraiment changé à partir de 88/89 avec d'ailleurs l'évolution du nom de "L'Angélus" en "Angélus".

J'on / Arnaud "LPV92 - Les ptits crachoirs"
#473

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18089
  • Remerciements reçus 3013

Eric B a répondu au sujet : Re: Château Angélus

Il faut dire que dès son arrivée, Hubert a bousculé les habitudes en faisant des vendanges en vert. Lorsque son père a vu la moitié des raisins par terre, il a failli faire une attaque. La barrique neuve a fait aussi son apparition, car avant, on les faisait durer le plus possible.

Eric
Mon blog
#474

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 450
  • Remerciements reçus 5

gerard a répondu au sujet : Re: Château Angélus

Le premier très bon millésime est 88 j'en ai un très bon souvenir ,86 était vraiment très moyen
Après tout est bon mais le problème c'est que les prix n'ont pas arrêter d'augmenter au point que ce n'est plus pour nos bourses
#475

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : Re: Château Angélus

Château Angélus 1985 bu en automne dernier était remarquable, tout comme le 82 après comme je le précise, dans un style sans richesse et sans extraction.

A titre de comparaison, un 1996 dégusté il y a 3 ans était un vin absolument démesuré, riche en alcool, sans typicité, la bouteille n'a d'ailleurs était bue qu'à moitié, tellement ce vin était sans intérêt, si on veut boire du porto, on achète du porto.

cordialement.
#476

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 450
  • Remerciements reçus 5

gerard a répondu au sujet : Re: Château Angélus

Il faudrait m'expliquer comment un vin sans richesse et sans extraction peut être remarquable?
Je n'ai pas bu angelus 82 ni 85 mais j'ai bu d'autres crus surtout des 82 qui étaient bien au bout du rouleau
En 82 les rendements étaient très élevés sur st. Emilion
#477

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : Re: Château Angélus

Cher Monsieur,
que faites-vous de la finesse et de l'élégance dans tout ça ?

Cordialement
#478

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5074
  • Remerciements reçus 313

ols a répondu au sujet : Re: Château Angélus

Il serait bon que gerard goute un jour un Bel Air Marquis d Aligre afin de se rendre compte qu un Bordeaux clair peut être buvable et de se rendre compte, de même, qu il fut un temps ou les Bordeaux n étaient pas tous noir comme de l encre et qu ils n en étaient pas mauvais pour autant !
Il est vrai aussi qu il y a eu par le passé quelques vins insipides dû a des rendements trop haut avec du travail au chais plus que douteux.
#479

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : Re: Château Angélus

ou les grands Ausone des années 70 !
#480

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck