Nous avons 1713 invités et 11 inscrits en ligne

Château Palmer, Margaux

  • Messages : 8191
  • Remerciements reçus 754

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Palmer

je traduis :D
pourrais-tu être un tant soit peu plus précis, merci... ;)
frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
25 Juil 2009 21:02 #181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5865
  • Remerciements reçus 393

Réponse de Martinez sur le sujet Re: Palmer

Il veut dire par là qu'il s'agit d'un bon bordeaux et donc pour plus de précision, il suffit d'aller lire la rubrique : ' un bon bordeaux c'est quoi pour vous'.
C'est tellement simple B)

Jmm
Jmm
25 Juil 2009 23:30 #182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3129
  • Remerciements reçus 0

Réponse de critique sur le sujet CR: Château Palmer 1999

Pas de notes de prises sur ce CR: Palmer 1999 qui me réconcilie avec ce millésime,vin non carafé,beau nez ample et de moyenne puissance,belle bouche dominée par les épices et des saveurs de fusain,un vin exotique pour le moins un peu éloigné du margaux classique de par sa puissance et son ampleur.
Cordialement
02 Oct 2009 12:28 #183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 427
  • Remerciements reçus 37

Réponse de fcook41 sur le sujet Re: Palmer 1999

critique écrivait:
> Pas de notes de prises sur ce 99 qui me réconcilie
> avec ce millésime,vin non carafé,beau nez ample et
> de moyenne puissance,belle bouche dominée par les
> épices et des saveurs de fusain,un vin exotique
> pour le moins un peu éloigné du margaux classique
> de par sa puissance et son ampleur.
> Cordialement

vin a l aube de sa vie a mon avis

franck
05 Oct 2009 12:23 #184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3129
  • Remerciements reçus 0

Réponse de critique sur le sujet Re: Palmer

Tu as sans doute raison,j'avais déjà ouvert un flacon voici quelques années considérant que 1999 ne devait pas être un millésime de très longue garde et j'avais été cruellement déçu par un Palmer peu expressif surtout compte tenu du prix payé 60 sinon 80€,cela me semble néanmoins trop élevé compte tenu du rapport prix/plaisir.
Cordialement
05 Oct 2009 19:01 #185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8191
  • Remerciements reçus 754

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Palmer

la dernière qu'on a bu à la maison, à l'aveugle, s'est révélée rien de moins qu'exceptionnelle...
j'avoue ne pas me retrouver dans ton commentaire denis,
s'il t'en reste taste zen une ! ;)
frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
05 Oct 2009 20:34 #186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3660
  • Remerciements reçus 2

Réponse de rzac23 sur le sujet Re: Palmer

En effet Fred, la bouteille que tu as sorti fut magnifique, encore jeune mais commence à proposer de belles choses. Une grande bouteille qui fit l'unanimité.

Franck L. "Patatement vôtre"
LPV Haute Normandie.
05 Oct 2009 21:29 #187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3129
  • Remerciements reçus 0

Réponse de critique sur le sujet Re: Palmer

Je me suis sans doute mal exprimé,j'ai eu un vif plaisir sur mon deuxième flacon de Palmer 99,le premier a été visiblement ouvert trop tôt ou dans une phase de fermeture,je remets simplement les prix en perspective,il est vrai que compte tenu des prix depuis le millésime 2000,cela semblerait presque bon marché maintenant mais sur 99 Pape Clément se trouvait ainsi que BSB à .....................30€.
Cordialement Denis
06 Oct 2009 16:29 #188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1058
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Fabiano sur le sujet CR: Palmer

Mini verticale de Palmer sur 5 millésimes

CR: Château Palmer 2002
Nez explosif, très aromatique, bombe fruitée, boisé de très grande classe. Bouche avec des tanins très fins, et un velouté de texture exceptionnel, un vin séducteur et très féminin. Le vin est encore très jeune, mais déjà donne beaucoup de plaisir et il a devant lui un très grand potentiel.

CR: Château Palmer 1998
L’air de famille avec le 2002 est flagrant. Toujours très aromatique, le vin a commencé á digérer son bois ce qui laisse percevoir une plus grande complexité. Toujours des tanins d'une grande finesse et une texture de velours.

CR: Château Palmer 1996
Léger changement de style (2002 et 1998 sont clairement moderne, c'est á dire avec une maturation plus poussée du raisin, un gros boisé, et aucune trace oxydative). Le vin semble légèrement plus traditionnelle, mais on perçoit le même terroir, l'air de famille reste évident. Le vin semble déjà totalement buvable car il a digéré tant son bois que ses tanins. Mais il continuera á s'améliorer durant de très longue année. Les 3 premiers vins semblent avoir des longévités au moins de 20 ans mais je pense qu’ils peuvent supporter 30 ans sans aucun problème, tellement la matière est belle.

CR: Château Palmer 1994
Le nez est sympathique bien qu'un ton en dessous des 3 premiers. La bouche parait un peu asséchée, comme si le fruité était partie mais que les tanins résistent et assèchent le vin. Un bon vin pour le millésime, mais pas un grand Palmer.

CR: Château Palmer 1988
Ce vin est totalement différent des autres. Lorsque les autres étaient sur le velours, l'exubérance et la féminité. Ce 1988 est plutôt austère, pas très large, ressemble plus á un médoc septentrionale qu’á un Margaux. Le vin est bon, mais il m'a semblé dans un style qui n'a rien à voir avec Palmer.

Mon ordre de préférence

2002 : superbe, avec une sensualité exacerbée
1998 et 1996: superbe
1988 : beau vin mais un peu trop austère
1994 : beau nez mais bouche un peu sèche

Pour moi ce fut une des plus belles soirées de l'année.
29 Nov 2009 20:05 #189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 0

Réponse de carfnann sur le sujet Re: Palmer

Bonjour,

Je posséde un chateau Palmer 2003, j'envisage de l'ouvrir pour les fêtes de fin d'année.
Etant un débutant en vins :
* déjà conseillez vous de l'ouvrir ou de le garder?
* temps de carafage?
* A quoi s'attendre?

Merci beaucoup.
22 Déc 2009 15:30 #190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2283
  • Remerciements reçus 415

Réponse de denaire sur le sujet Re: Palmer

carfnann,

Je décrouvre la question à l'instant, je te réponds même s'il est sans doute trop tard : pour avoir goûté ce 2003 en même temps que d'autres millésimes la semaine dernière, il m'a semblé qu'aucune des deux options (boire ou garder) ne me semble aberrante. Mais s'il faut choisir, lui laisser quelques années encore me semble la meilleure des deux : si la structure est impeccable - tannins superbes, belle longueur, beaucoup de fraîcheur (surtout pour le millésime), il ne m'a pas semblé totalement épanoui du point de vue aromatique). CR à venir pour ce millésime et les autres de cette dégustation (2006, 2003, 2001, 1995)...

Mathieu
20 Jan 2010 10:48 #191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2283
  • Remerciements reçus 415

Réponse de denaire sur le sujet CR:Chateau Palmer - Margaux 2006, 2003, 2001 et 1995

CR:Compte rendu d'une dégustation de château Palmer la semaine dernière avec Normale Sup' Oeno , le club de dégustation de l'ENS. La dégustation a été présentée par Bernard de Laage.

Alter Ego 2007

Robe violacée, dense, un peu terne.

Nez un peu "poussiéreux" de premier abord, qui se fait plus net à l'aération, sur les fruits rouges, avec une certaine note végétale, il apparaît, léger, frais.

La bouche révèle des tannins souples, ronde, mais sans réel relief. La finale, qui se développe sur des notes grillées, est légèrement asséchante.

Revu un peu plus tard, il paraît nettement plus mûr, sur les fruits rouges, mais aussi avec boisé vanillé très (trop) affirmé.

Que ce soit en version "immédiate" ou aérée, peu de plaisir en l'état, en ce qui me concerne. Assez Bien -

Alter Ego 2003

La robe est assez évoluée, trouble, le contraste est saisissant avec le 2007.

Le nez, assez complexe, porte sur la ronce, le sous-bois, le champignon frais, les fruits rouges compotés, le pruneau (plus léger).

La bouche semble assez évoluée, très mûre mais qui sait rester fraîche. La longueur est très correcte, avec une finale épicée, marquée par le poivre.

Le vin manque toutefois un peu de structure, avec une bouche un peu chahutée, brouillonne. Agréable tout de même, un peu alangui. Assez bien + / Bien -

Palmer 2006

Robe pourpre, nettement plus profonde.

Le nez nous amène sur le pain grillé, un peu de vanille (impression de boisé assez présent, donc), les fruits noirs très mûrs, des épices douces à l'aération.

L'attaque est un peu agressive, avec des tannins particulièrement présents, le tout se resserre un peu en milieu de bouche. Une bouche puissante, sérieuse, un vin qui n'est pas là pour déconner.

Sans doute du potentiel, mais tout cela demande à se fondre, le vin offre un plaisir mesuré dans cette phase qui me semble un peu ingrate. Assez bien + / Bien -, probablement mieux plus tard.

Palmer 2003

Robe dense, légèrement évoluée (beaucoup moins que l'Alter Ego 2003, cela dit), profonde.

Nez grillé / torréfié, plus réservé que les vins précédents, un peu monolithique, qui semble un peu fermé de prime abord. Il s'ouvre un peu à l'aération, dévoilant des notes plus fruitées (cerise noire), un peu de pruneau, quelques rares notes épicées.

La bouche révèle un vin assez structuré, aux tannins impeccables, une très belle longueur avec une finale où s'expriment un fruité très mûr, un côté poivré, et beaucoup de fraîcheur.

Chouette. Pas encore prêt sans doute, mais très convaincant. Bien+ / Très Bien.

Palmer 2001

La robe est cette fois ci plutôt jeune, grenat soutenue, assez trouble, tuile à peine sur le disque.

Le nez contraste fortement avec les vins précédents, très frais, sur le menthol, l'eucalyptus, le tabac. Les épices sont également très présentes (girofle, poivre), le fruit plus en retrait.

La bouche est un modèle de douceur, les tannins la définition même du soyeux. Un vin ample, qui offre une bouche déliée, tout en élégance, avec plus de fruit en bouche que ce qu'annonçait le nez, et une finale très longue où apparaissent des notes de réglisse.

Très beau vin, qui semble à point. Je reste charmé par le soyeux de ce vin, d'une douceur enthousiasmante. Très bien.

Palmer 1995

Robe à peine plus évoluée que 2001, là encore un peu trouble, profonde.

Le nez est plus évolué et plus complexe, sur le sous-bois, le tabac, les fruits noirs très mûrs (mûre), les épices encore (muscade?). Il évolue sur un registre très différent du 2001 : plus expressif, plus de fruit, plus "chaud", un peu sur le fruit compoté.

La bouche est plus massive que sur le 2001, avec des tannins plus présents, pas encore tout à fait fondus (en comparaison avec le soyeux du 2001 en tout cas).

Un peu moins tendu et frais aussi que ce 2001, la bouche est plus jeune mais - pour l'instant au moins - moins harmonieuse, avec une finale qui s'étire sur des notes grillées. Très beau vin malgré tout. Bien+ / très bien.

Difficile de dégager une impression générale : elle est évidemment plutôt positive en terme de qualité absolue, mais au-delà, la conclusion est surtout que ces millésimes se présentent pour moi de manière très différente aujourd'hui, tant pour ce qui est de l'aromatique que pour leur structure, ce qui est toujours assez étonnant. En terme de préférence, le 2001 emporte pour moi la palme du plaisir offert aujourd'hui.

Mathieu
22 Jan 2010 00:44 #192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Vincentc sur le sujet CR: Château Palmer 1999

2ème rencontre avec ce CR: Palmer 1999

Dès l'ouverture, le vin apporte beaucoup de plaisir... Le vin a été sorti de la cave vers 12h00 pour être dégusté en soirée en accompagnement de cuisse de canard confite. Le vin a été ouvert 1h avant la dégustation.

Belle couleur, encore soutenue mais pas trop foncée.

Le nez est encore marqué par des notes boisées, mais également, sur les fruits et une petite note de violette.

En bouche, c'est IMMENSE, d'une belle longueur, sur les notes de fruits rouges et d'épices; le vin tapisse le palais et persiste en bouche de longues secondes (30-45).

Le vin continue à se bonnifier avec le temps... mais la bouteille est quasi vide.

Je me verse un dernier verre... assis au coin du feu... en pensant à la prochaine rencontre avec ce merveilleux vin; plus que (encore) 4 bouteilles!

Vince
07 Fév 2010 22:04 #193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8431
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Palmer 1999

Palmer 1999, c'est effectivement très grand !
Anthony
08 Fév 2010 19:37 #194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • CHASSERTIN
  • Portrait de CHASSERTIN
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de CHASSERTIN sur le sujet Re: Palmer

96 une très grande année de cabernet mais malheureusement de merlo. Or Palmer incopore bcp de merlot, ceci peut en partie expliquer votre déception
12 Fév 2010 20:26 #195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1058
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Fabiano sur le sujet Re: Palmer

Bonsoir Chassertin,

Sur les 3 dernières pages, je n'ai pas trouvé de commentaire de déception sur Palmer 96. Pour ma part, même si le 96 est composé à environ 40% de merlot, l'année dernière je l'ai trouvé très agréable.

Att.

Fabien.
19 Fév 2010 01:01 #196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9701
  • Remerciements reçus 1448

Réponse de claudius sur le sujet Re: Palmer

j'ai bu le 1996 il y a qqs temps déjà ... j'ai été déçu, je n'ai pas trouvé la texture magique de taffetas des 1998, 1999 ou 2002 ... au contraire il présentait une certaine dureté en bouche ...

j'en ai à la cave il faut que je re-goûte
19 Fév 2010 07:13 #197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1058
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Fabiano sur le sujet Re: Palmer

Je n’ai pas eu l’occasion de boire le 1999 qui semble lever de nombreux d’éloges, et j’ai bu mon unique 96. Il est vrai que le 2002 et le 1998 possède un touché en bouche vraiment marquant comme je le note dans mon CR du 29 novembre 2009. Je parle de velours, tu cite du taffetas, on a ressentis les mêmes impressions. Pour moi il y a un changement de style entre 1996 et 1998, plus moderne et gagnant une texture d’une superbe douceur, les connaisseurs du cru me corrigeront.
Le 96, je ne l’ai pas trouvé aussi dur que toi, cependant je n’ai trouvé non plus la texture caressante des 98 et 02.
J’ai rebu le 02 récemment, je l’ai trouvé un peu moins superbe que l’année dernière.

Att.

Fabien.
19 Fév 2010 13:47 #198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Renard sur le sujet Re: Palmer

Bonjour,

Pensez-vous que le Chateau Palmer 2004 pour 89€/bt soit une bonne affaire?

Merci
02 Mar 2010 09:45 #199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • dufraisse@hotmail.fr
  • Portrait de dufraisse@hotmail.fr
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 804
  • Remerciements reçus 20

Réponse de dufraisse@hotmail.fr sur le sujet Re: Palmer

Oui aujourd'hui c'est un assez bon prix au vu des autres prix pratiqué qui sont plutôt dans les 130euros!

Cordialement
Insta: mathieu_dufraisse
02 Mar 2010 10:17 #200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 187
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Bacane sur le sujet Re: Palmer

Renard écrivait:
> Pensez-vous que le Chateau Palmer 2004 pour 89€/bt
> soit une bonne affaire?

ça sent "ventealapropriete.com" ;)

Sachant que le cote iDealwine est de 70€00 ttc, et que 1855 le vend 89€00, ça ne me semble pas une si bonne affaire que ça !

++
Bacane
Savoir que l'on est ignorant, c'est faire le premier pas vers la connaissance.
02 Mar 2010 10:42 #201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1292
  • Remerciements reçus 376

Réponse de bulgalsa sur le sujet CR: Palmer verticale

Dégustation verticale hier soir de quelques millésimes d’Alter Ego et Château Palmer en présence de Bernard de Laage de Meux (ci-après BLM), directeur commercial de Château Palmer.

Mes brèves impressions sur ces millésimes :

Alter Ego

CR: Alter Ego 2007:
robe : rubis avec reflets violacés+
nez : intensité moyenne ; des arômes de fruits rouges et des arômes fumés
bouche : une attaque ronde suivie d’une évolution continue tannique légère. Une longueur moyenne.
D’après BLM « un à deux ans de bouteille » sont nécessaires avant de le commencer à le boire et à l’apprécier. Un vin caractérisé par la fraîcheur d’après ce même BLM. D’ailleurs pour lui, cette fraîcheur doit être une des marques de fabrique des vins d’Alter Ego et Château Palmer.

CR: Alter Ego 2004:
robe : quasi pourpre
nez : intensité forte ; des arômes de cuir, réglisse et menthe, ainsi que de la vanille. Je n’ai pas trouvé les fruits noirs et la cardamome que lui trouve BLM.
bouche : une attaque un peu dure, une évolution tannique marquée jusqu’en finale. Finale relativement longue (8 caudalies). D’après BLM, un vin caractérisé par sa puissance tannique (pour moi, le terme « rugueux » aurait été plus approprié), « qui n’a pas fini d’évoluer et qui commence à être prêt à boire ».

Suivent 4 millésimes de Château Palmer :

CR: Château Palmer 2006 :
robe : rouge sang
nez : intensité moyenne. Une très grande netteté dans les arômes : groseille, framboise, fraise ainsi que des arômes de sous-bois et un léger caractère épicé.
bouche : une grande finesse qu’a confirmé par après BLM et une bouche caractérisée par des tannins bien présents. Comme l’a dit BLM, « une bouteille à oublier longtemps dans sa cave ». Il n’en demeure pas moins que j’ai trouvé ce vin marqué d’une élégance certaine.

CR: Château Palmer 2001:
robe : rubis
nez : un nez complexe des arômes de cuir, tabac, fumé, réglisse, cèdre auxquels s’ajoutent les fruits noirs et fruits rouges.
bouche : je suis entièrement d’accord avec la belle formule de BLM : « puissance délicate » : un vin qui mélange réellement la puissance et la finesse.
Mon préféré de la soirée avec 1996 : son caractère soyeux y est également pour beaucoup.

CR: Château Palmer 1999:
robe : rubis
nez : intensité moyenne et un nez très discret, trop discret. Je n’ai vraiment pas localisé la « générosité d’arômes » et « la richesse aromatique » que lui trouve BLM.
bouche : un bon équilibre et du soyeux mais c’est tout : une structure svelte, presque fluette, bien trop légère pour moi. Pour BLM, un vin qui évolue lentement.

CR: Château Palmer 1996 :
robe: des traces d’évolution tuilées
nez: une explosion au nez. Une grande netteté en termes d’arômes floraux et tertiaires ; des arômes de sous-bois, tabac et fumé et de fruits rouges
bouche : un vin très complexe, comme au nez, et caractérisé par la finesse allié à la puissance.Une structure corpulente. Des tannins parfaitement intégrés. Beau vin.

Luc
12 Mar 2010 09:27 #202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4918
  • Remerciements reçus 286

Réponse de dfried sur le sujet Palmer 1999

Bonjour,

Merci pour ces commentaires.

Je suis étonné par le ressenti sur le Palmer 1999 que j'ai encore trouvé il y a quelques mois velouté et certainement déjà plus fondu que d'autres, mais profond et aromatique sans faiblesse dans sa structure.

Cordialement,
dfried
12 Mar 2010 10:11 #203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1292
  • Remerciements reçus 376

Réponse de bulgalsa sur le sujet Re: Palmer

Je n'ai pas été le seul dans l'assistance à m'interroger sur le 1999 puisque la question a été ouvertement posée à Bernard de Laage de Meux quant à savoir s'il n'était pas en phase de fermeture. Ce fut d'ailleurs dans la soirée la seule question à laquelle on pouvait attacher une connotation négative, comme quoi ce 1999 a suscité des réserves. Sa réponse (de mémoire, j'espère ne pas déformer ses propos) fut de dire qu'il n'aime pas dire qu'un vin est en phase de fermeture, mais qu'il passe par une phase d'évolution parmi d'autres. C'est dans ce contexte qu'il a indiqué que 1999 évolue lentement. Un peu sur la défensive quand même sur ce coup-là...

Pour ma part, phase de fermeture ou pas, je confirme mon ressenti qui a également été celui de mes voisins de table. Il est également vrai que passer après le 2001 n'a pas aidé le 1999 dans mon esprit.

Luc
12 Mar 2010 10:26 #204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4918
  • Remerciements reçus 286

Réponse de dfried sur le sujet Re: Palmer

Bonjour Luc,

Je ne mets pas en cause les impressions partagées de ce soir là.

D'autant que je considère 1999 comme un millésime plus que convenable à Bordeaux, plus rapidement prêt à boire (en étant général donc caricatural, j'ai même l'impression qu'il a depuis l'origine toujours été d'une grande "buvabilité" ), dont Palmer est un bon exemple (qui m'a régulièrement vraiment plu), mais avec une certaine garde.

Je m'interrogeais donc juste sur un éventuel déclin soudain alors que ce vin s'est régulièrement très bien comporté jusque il y a encore quelques mois.

Cordialement,
dfried
12 Mar 2010 11:24 #205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8191
  • Remerciements reçus 754

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Palmer

au vu de la bouteille que nous avons bus avec le cercle haut-normand, je pense plutot à un flacon "moins bien" et certainement pas sur le déclin, et de loin
nous lui prétions bien une bonne quinzaine d'années de plus de vieillissement même si nous avons été scotchés
j'aime beaucoup 99 en général dont beaucoup de pros (dont parker) ont parlé en mal et on en trouve à des prix raisonnables, qu'ils continuent !;)
pour nous ce 99 était un grand flacon, tout comme le haut-brion bu (pas recraché non plus) le même jour !
frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
12 Mar 2010 20:38 #206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Nathanaël Maillard
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 261
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Nathanaël Maillard sur le sujet CR: Château Palmer 1995

Dégusté cet hiver un CR: Palmer 1995 :

Malheureusement pas réussi à le servir assez chaud, il s'en dégage malgré tout une belle matière, des notes de fruits noirs et de fumé, des épices et de la torréfaction.
Le carafage l'a un peu ouvert mais le vin restait austère (la faute au froid probablement... ?). Beau plaisir sur du boeuf argentin, mais un peu décevant dans ces conditions. Millésime qui peut encore attendre les vingt ans à mon avis...
Nathanaël Maillard.
________________________________
"Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l' illuminateur de l'intelligence" P. CLAUDEL
"La vie, c'est du vin, sans haine, et avec eux !"
29 Mar 2010 13:10 #207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1238
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Joon1 sur le sujet Re: Palmer

Le froid rend effectivement très triste le vin...

J'ai bu cet hiver chez un ami, un Palmer 1986 qui avait du être servi aux alentours de 14° (chauffage en panne...8-))...Du coup, le vin était bien inexpressif. Une bien belle déception...et une énorme frustration :(
Damien - LPV Lyon
29 Mar 2010 13:25 #208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 193
  • Remerciements reçus 0

Réponse de seb39 sur le sujet Re: Palmer

comme quoi la temperature a son influence (personne n'en doutait :)) !
il me semble que c'est Thierry (Debaisieux) qui disait ds l'un de ces posts, qu'il accorde de l'importance a indiquer ds les CR la temperature du vin lors de la degustation et je suis egalement de cet avis là !!

cdlt.

Seb.
29 Mar 2010 15:35 #209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Nathanaël Maillard
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 261
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Nathanaël Maillard sur le sujet Re: Palmer

C'est bien pour ça que j'avais précisé. ;-)

A plus !
Nathanaël Maillard.
________________________________
"Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l' illuminateur de l'intelligence" P. CLAUDEL
"La vie, c'est du vin, sans haine, et avec eux !"
31 Mar 2010 16:35 #210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck