Nous avons 1097 invités et 10 inscrits en ligne

Château Palmer, Margaux

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1

Réponse de HERMES1167 sur le sujet Re: Alter Ego 2004

J'ai une bouteille d'alter ego 2004 ...Faut il la boire (en se disant qu'il a passé sa phase de fermeture, second vin donc pas de grande garde) ou cela vaut il le coup de l'attendre 1 ou 2 ans de plus ? Merci de vos réponses
legoutduvin.hostblog.fr
"Le vin rend perceptible à l'homme la vraie saveur de la terre" Colette
18 Avr 2010 19:18 #211

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 370
  • Remerciements reçus 1

Réponse de NL. sur le sujet Palmer 1998

David,

Voici ma note de dégustation pour le Palmer 1998 que j'ai bu début mars 2010.
Vue : Profond, reflets brique
1er nez : arômes mentholés, voire herbacés (en tout cas végétaux)
2e nez : floral, animal, cuir
Bouche : rond et légèrement acide
A attendre encore.

Bonne dégustation.
Nicolas
18 Avr 2010 22:46 #212

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 478
  • Remerciements reçus 69

Réponse de vince2 sur le sujet Re: Palmer

NL.,

Je n'ai pas compris à quel message ton post répond, mais il ne fait que corroborer mon impression générale sur les 1998 à Bordeaux (cf Rubrique Brane-Cantenac pour un autre Margaux du même millésime):

Patience, Patience...!

Salutations!
Vince2
19 Avr 2010 23:59 #213

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1

Réponse de HERMES1167 sur le sujet CR: Alter Ego 2004

Lors d'une dégustation à l'aveugle hier , mes compères du club de dégust ont tenté de découvrir qui se cachait sous la chaussette ....Conscient qu' CR: Alter ego 2004, après avoir consulté le site (assez original) du Chateau Palmer , que c'était encore un peu jeune, j'avais carafé ce vin 3 heures ......Puis pour brouiller les pistes , mis dans une bouteille bourguignonne. Cépages : 50% cabernet / 50% merlot, élevé 18 mois en barrique dont 1/3 de barriques neuves .....

Nez grenat, sombre et opaque . Nez encore marqué par l'élevage luxueux avec des notes torréfié de chocolat noir+++, café grillé....Puis à l'aération apparaissent les épices douces (cardamone,paprika+++, canelle, estragon) ...Franche , nette , la bouche a aussi de la profondeur , mélange de volume et d'élégance sur des tannins fins et soyeux ( pas encore complètement fondus) , sur les fruits noirs (mure , cassis) , de la fraicheur et une belle longueur ....

Malgré les a priori anti Bordeaux,, les dégustateurs sont étonnés ...3 ou 4 dégustateurs (sur 12) viennent regouter en fin de séance .L'un d'eu le juge même comme le meilleur vin de la soirée...Sans aller jusque là , je suis moi aussi plutôt agréablement surpris ....Et je pense que ce sera encore mieux en 2012

Prix : 22 € (en 2007) - Note : 16.5 /20 - rapport qualité/prix/ plaisir : Un des meilleurs second vins jamais gouté (Au dessus de clos du marquis ou de pavillon rouge, par exemple, à mon goût)....A marier avec un tournedos rossini, du gibier à plume, un chapon farci , une cote de boeuf sur sarments .....
legoutduvin.hostblog.fr
"Le vin rend perceptible à l'homme la vraie saveur de la terre" Colette
03 Jui 2010 11:45 #214

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 71
  • Remerciements reçus 0

Réponse de fqogil sur le sujet CR: Château Palmer 1978

Récemment ouvert ce CR: Palmer 1978 que j'avais acheté il y une dizaine d'année.
Complètement à maturité, d'une couleur rubis foncé, son nez dégageait des notes de fruits rouges.
c'était mon premier Palmer et surement pas mon dernier, par contre différent des autres nombreux Margaux que j'ai bu.
Confreria de Tasta Vin de Munegu
03 Jui 2010 14:29 #215

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1

Réponse de HERMES1167 sur le sujet Re: Palmer 1978

Peux tu stp préciser ta pensée ? Différent en quoi ? à quels autres fais tu référence ? par avance merci
legoutduvin.hostblog.fr
"Le vin rend perceptible à l'homme la vraie saveur de la terre" Colette
03 Jui 2010 16:22 #216

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 71
  • Remerciements reçus 0

Réponse de fqogil sur le sujet Re: Palmer 1978

HERMES1167 écrivait:
> Peux tu stp préciser ta pensée ? Différent en quoi
> ? à quels autres fais tu référence ? par avance
> merci


Je veux dire que si je ne savais pas que c'était un Margaux, je ne l'aurai pas mis dans les Margaux.
Par rapport aux autres nombreux Margaux que j'ai bu, le Palmer (78) m'a semblé plus proche d'un Pomerol.
Il faudrait que je déguste d'autres millésimes plus récents surement......

......... mais je l'ai bu aussi avec un léoville las cases et un gaffelière, mon jugement a peut-être était altéré à cause de ces 2 autres vins ?
PS: il me reste un 2ème Palmer 78' que dégusterai peut-être cette année ou en 2011, on verra........
Confreria de Tasta Vin de Munegu
04 Jui 2010 09:16 #217

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1

Réponse de HERMES1167 sur le sujet Re: Palmer 1978

a l'aveugle le second vin a aussi des allures de pommerol . Il est vrai qu'il y a 50 % de merlot, ce qui est rare à Margaux. Et sur 1978 , 40% de merlot aussi
legoutduvin.hostblog.fr
"Le vin rend perceptible à l'homme la vraie saveur de la terre" Colette
04 Jui 2010 10:28 #218

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 71
  • Remerciements reçus 0

Réponse de fqogil sur le sujet Re: Palmer 1978

Du Merlot dans le Palmer, je ne savais pas, merci pour l'info.

Alter Ego aussi alors, je ne connais pas du tout, jamais bu et assez difficile à trouver.......... et trop cher.
Confreria de Tasta Vin de Munegu
04 Jui 2010 10:58 #219

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 643
  • Remerciements reçus 0

Réponse de metallica47 sur le sujet CR: Alter ego de palmer 2003

CR: Alter Ego 2003

Robe tres foncée, reflet violet. Au nez, predominance aux fruits rouges, fraise et cerise mis en avant, en bouche un vin assez puissant, belle attaque, tanins biens fondus, beau fruit, finale de belle longueur. Un joli vin qui a fait l'hunanimité durant le repas. Il m'en reste 3 en cave, chose que je ne regrette pas !!
Le vin c'est la vie !!!
05 Jui 2010 13:41 #220

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18733
  • Remerciements reçus 3877

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Palmer

La forte proportion de Merlot dans Palmer à une explication historique : les Miailhe (père et oncle de May-Eliane de Lencquesaing) qui étaient co-propriétaires de Palmer appréciaient beaucoup la régularité et la rondeur de ce cépage. On le retrouve en proportion élevée dans toutes les propriétés qu'ils possédaient ou dirigeaient : Pichon-Comtesse, Siran, Citran, Ducru-Beaucaillou, Coufran...
Eric
Mon blog
05 Jui 2010 15:03 #221

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1

Réponse de HERMES1167 sur le sujet Re: Palmer

Merci de ces précisions éclairées Eric , encore une fois
legoutduvin.hostblog.fr
"Le vin rend perceptible à l'homme la vraie saveur de la terre" Colette
05 Jui 2010 17:08 #222

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2280
  • Remerciements reçus 406

Réponse de denaire sur le sujet CR:Chateau Palmer - Margaux - 2001

CR:Chateau Palmer - Margaux - 2001

La robe est plutôt jeune, soutenue, présentant début d'évolution perceptible sur le disque.

Le nez est assez réservé, mais d'une grande élégance, entre deux âges, mélant fruits noirs (mûre, cassis), épices, et des arômes d'évolution qui commencent à poindre (tabac, sous bois), le tout soulignant par des notes mentholées qui apportent une fraîcheur bienvenue.

La bouche est parfaitement équilibrée, pleine mais sans excès, les tannins impeccablement soyeux.

Un vin qui a tout, mais qui n'en fait pas trop. Très beau!

Mathieu
02 Aoû 2010 14:22 #223

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 370
  • Remerciements reçus 1

Réponse de NL. sur le sujet CR: Palmer 2001, 2004 et 2006

Dégustés en mars dernier.

CR: Palmer 2001
Je rejoins assez Mathieu.

Dans le verre, le vin n'a pas de profondeur mais quand même des reflets presque brique au niveau du disque.
Le nez est fermé. Je distingue des arômes de moka (pas sûr) et d'eucalyptus. Je trouve qu'il manque de complexité.
En bouche, le vin est abouti malgré un peu d'acidité. Là encore je trouve qu'il manque de complexité en bouche mais Palmer 2001 est néanmoins très bon à boire !

CR: Palmer 2004
Une robe sombre avec des reflets bordeaux et de la profondeur.
Un premier nez fermé qui dévoile des arômes de fruits noir et de menthol après agitation.
En bouche le vin est souple, les tannins discrets. Palmer 2004 est rond et léger (de manière positive).

CR: Palmer 2006
Une robe là aussi sombre et de la profondeur. Les reflets au niveau du disque sont plus clairs que pour le 2004 (presque brique).
Les arômes présentés par le vin sont très intéressants : pas de fruit mais du boisé, des fleurs, de la mousse, du tabac.
La bouche est ronde, et équilibrée mais présente tout de même un peu d'acidité. Le vin manque de caractère en bouche.

Cette dégustation a eu lieu un mois après celle de Brane-Cantenac (dont je publierai bientôt les CR) et j'ai nettement préféré Brane à Palmer. Des vins plus accessibles, plus agréables à boire, et surtout moins chers.
Nicolas
02 Aoû 2010 14:43 #224

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 632
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Pierrot le fou sur le sujet CR: Château Palmer 1998

CR: Château Palmer 1998

bue ce weekend, ouverte une heure avant le repas, non carafée (coquelet à l'armagnac accompagné de purée de pommes de terre grossièrement écrasée, à l'ail et au beurre.). Nez très animal dans un première temps, puis sur des notes de fruits rouges, très expressifs. Aucun signe de vieillesse sur la robe. Bouche superbe de finesse, taillée dans la dentelle, avec des arômes de fruits rouges, un peu de vanille mais très subtile, des tannins complètement fondus dans l'ensemble. On est sur de la soie et c'est encore jeune.

Pierre
"Le vin et l'amour font passer d'heureux jours"
26 Oct 2010 12:30 #225

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 356

Réponse de daniel popp sur le sujet CR: Château Palmer 1986

CR: Château Palmer 1986

cr tiré d' une dégustation où Palmer 86 a été bu avec Cheval Blanc du même millésime :

nez magnifique, captivant, follement délicat qui me rappelle l' émotion profonde, intense d' un Rayas je n' en ai bu qu' une seule fois... , transplanté en Gironde ; merveilleux bouquet d' épices rares, de bois précieux, comme chavirés par une touche florale ( rose ancienne, violette ) qui vous touche l' âme et vous transporte. A quoi bon les analogies, la surenchère à l' épithète ? Ce que je ressens transcende les mots comme ce vin me donne l' impression d' avoir transmuté totalement son élevage. L' émotion se prolonge en bouche avec un toucher trés pur qui s' ouvre sur un équilibre magistral reposant plus sur la finesse, l' extrème précision, que sur la puissance. Du premier toucher totalement craquant à la longue finale qui semble ne pas avoir de fin, chaque élément parfaitement à sa place, est à la fois fondu et tenu, comme l' aire de décollage de ce supplément d' âme qui transforme le vin en chef d' oeuvre, en émotion pure. Inoubliable !. Si vous avez la chance d' avoir cette bouteille en cave, j' ai l' impression qu' il n'y a rien d' urgent à l' ouvrir, même si elle me semble prête à être bue.

Daniel
30 Oct 2010 17:33 #226

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Palmer

Il me semble, Daniel, qu'en 1986, Palmer, avec Margaux et Rau"S"an-Ségla, est un des trois meilleurs crus classés de Margaux du millésime.

Bien cordialement,
Thierry
01 Nov 2010 15:33 #227

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 356

Réponse de daniel popp sur le sujet Re: Palmer

Thierry, je ne sais pas si tu le ressens comme moi, je me sens ému de boire ces bouteilles qui ne se retrouveront probablement plus dans ma cave, vu le prix qu' elles atteignent aujourd' hui. J' ai dix fois moins d' expérience ( voire de bouteilles ! ) que toi des grands Bordeaux, mais ce Palmer m' a profondément touché et c' est d' autant plus merveilleux, que cet instant unique, joyeusement inutile, ne se reproduira plus. Si j' avais 40 000 bouteilles dans ma cave, cela me toucherait- il autant ? Probablement, d' une autre façon... Sur 1986, il ne me reste plus grand chose : un Sociando Mallet, un Calon Ségur, un Lynch Bages. Il n'ya pas si longtemps, je freinais des quatre fers pour ouvrir mes 82, 86, 88,89, 90 dont je n' ai plus aujourd' hui qu' une voire deux bouteilles de chaque vin. maintenant, j' ai envie de les ouvrir et de les partager avec mes amis ! X(

Amicalement

Daniel
02 Nov 2010 00:16 #228

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Palmer

je me sens ému de boire ces bouteilles qui ne se retrouveront probablement plus dans ma cave, vu le prix qu' elles atteignent aujourd' hui.

Daniel,

Je suis d'accord avec toi. La dernière bouteille bue avec ce genre d'émotion a été un Montrose 1986, superbe. J'hésite à ouvrir ma dernière Eglise-Clinet 1986, payée 140 francs et dont les petites soeurs n'entreront pas dans la cave ;)

Amicalement,
Thierry
02 Nov 2010 19:41 #229

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 32
  • Remerciements reçus 0

Réponse de face360 sur le sujet CR: Château Palmer 2003

CR: Château Palmer 2003

bouteille bue sur un tournedos avec poêlée de cèpes et pommes de terres sur les conseils du forum

servie a 16 et ouverte deux heures avant.

Nez magnifique annonciateur de quelque chose de grand.

En bouche, du velours, complexe , mais un petit peu court tout de même .

Un grand vin mais que je qualifierai "d'incomplet" . Un peu en dessous du 1996 que j'avais dégusté au Chateau et que j'avais trouvé somptueux.

Cordialement
21 Nov 2010 21:24 #230

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 409
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lefranc4 sur le sujet Palmer 1979

Je n'ai malheureusement pas encavé de Palmer, seul Margaux (mais à quel prix..., et hors chateau Margaux) qui ne me déçoit pas (si l'on cherche le très haut niveau).
J'avais du 1979 en magnum qui était vraiment extraordinaire pour le millésime et que j'ai gardé longtemps (15 ans) à un très bon niveau : une référence cette année là !
23 Nov 2010 09:00 #231

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1547
  • Remerciements reçus 0

Réponse de arelate sur le sujet CR: Palmer 1990

CR: Château Palmer 1990 Margaux



Après avoir dégusté au Grand Tasting le millésime 2006 (il m'a semblé bien vert et j'ai eu du mal à l'apprécier) et 1996 (plus fin, plus rond, agréable), j'ai dégusté ce midi chez des amis le 1990.
Robe rubis clair un peu terne, sans marque notable d'évolution.
Nez sur les arômes tertiaires, cuir, fumé.
Bouche fine, soyeuse, bien équilibrée, mais avec une finale qui m'a laissé une légère sensation d'amertume.
Un vin agréable pour ses vingt ans qui semble à la plénitude de sa maturation et qui se boit parfaitement aujourd'hui.

Cordialement
Roger
Et de là nous sortîmes pour revoir les étoiles - William Styron
11 Déc 2010 18:59 #232

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 643
  • Remerciements reçus 0

Réponse de metallica47 sur le sujet Palmer 2006

D'accord avec toi concernant le 2006, je l'ai gouté il y a pas longtemps et il est vrai qu'il est dur a apprécier pour l'instant.
Le vin c'est la vie !!!
11 Déc 2010 21:11 #233

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2280
  • Remerciements reçus 406

Réponse de denaire sur le sujet Re: Palmer 2006

Après avoir dégusté au Grand Tasting le millésime 2006 (il m'a semblé bien vert et j'ai eu du mal à l'apprécier)


J'ai également eu du mal avec ce 2006 au Grand Tasting : joli nez, mais bouche assez dure. Certes dans des conditions pas idéales (quelle émeute sur ce stand! je compatis avec les dames qui faisaient déguster...), mais je l'avais déjà goûté de la même manière ou presque il y a un peu moins d'un an.

1996 quant à lui se présentait mieux, des arômes tertiaires agréables commencent tout juste à poindre, mais la bouche était à ma grande surprise encore assez virile, à attendre...

Mathieu
12 Déc 2010 01:41 #234

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1

Réponse de HERMES1167 sur le sujet Re: Palmer 2006

J'ai gouté aussi sur le grand tasting . Pour moi 96 était souple, presque dilué . 2006 était très marqué par le bois et je doute qu'il y ait la matière en face . Très , très très décevant surtout pour le prix (180 € le 2006 annoncé sur le stand) . C'en est presque scandaleux (une opinion qui n'engage que moi) .

Heureusement je suis aussi allé sur le stand Cos d'Estournel . La c'est la grande classe
legoutduvin.hostblog.fr
"Le vin rend perceptible à l'homme la vraie saveur de la terre" Colette
12 Déc 2010 11:59 #235

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 486
  • Remerciements reçus 0

Réponse de guillaume28 sur le sujet Re: Palmer

même constat sur les 2006 et 1996 du grand tasting:
- 2006 dur en bouche, se goûte mal en ce moment; le nez me plaît par contre
- 1996 nez proche du 2006, en plus évolué; aromes bien fondus, mais vin fluide/léger en bouche, perception de "dilué"... je n'ai pas apprécié
Guillaume
Givry-maniac, Rhône-addict, Aniane-lover
12 Déc 2010 12:56 #236

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 32
  • Remerciements reçus 0

Réponse de face360 sur le sujet Re: Palmer 2006

Bonjour,

Palmer 2006 semble ne pas ravir grand monde.

Par contre les avis sont partagés sur le 1996. Est il possible d'avoir d'autres avis récents car entre dilué et trop viril il y a une différence tout de même.
Merci de vos réponses sachant que c'est ce que j'ai de plus beau en cave donc je serais déçu de constater qu'il soit rincé

ps: ce 1996 dégusté au Chateau en 2008 reste un grand souvenir.
12 Déc 2010 13:19 #237

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2280
  • Remerciements reçus 406

Réponse de denaire sur le sujet Re: Palmer 2006

Il est vrai que mon "assez virile" était un peu flou. J'ai trouvé en effet qu'il avait des tannins assez saillants, et pas vraiment fondus, d'où ce qualificatif, qui ne désignait donc pas une grosse matière, mais ces tannins un peu pointus à mon goût. Pas tout à fait contradictoire donc, même si je ne l'ai pas trouvé dilué non plus.

Personnellement il ne me semble pas "rincé", pour reprendre ton expression . C'est pour moi une légère déception par rapport à ce que je connais de ce cru et au millésime, mais il me semble très possible qu'il évolue positivement d'ici quelques années (l'aromatique est un peu entre deux âges : le fruit est en retrait, mais les arômes tertiaires commencent seulement à poindre, d'où une aromatique agréable, mais qui pourrait l'être plus).

Par ailleurs, il s'agit d'une dégustation de 3cl sur un salon, dans des conditions de transport, d'aération et de température pas nécessairement optimales, donc sans doute à relativiser...

Mathieu
12 Déc 2010 13:30 #238

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1

Réponse de HERMES1167 sur le sujet Re: Palmer 2006

Sauf que Cos dans les même conditions était top !
legoutduvin.hostblog.fr
"Le vin rend perceptible à l'homme la vraie saveur de la terre" Colette
12 Déc 2010 13:39 #239

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2280
  • Remerciements reçus 406

Réponse de denaire sur le sujet Re: Palmer 2006

"dans les mêmes conditions" : comment être certain que ce sont les mêmes conditions, justement?

La température, l'aération surtout, varient fortement sur les salons... ce n'est pas parce qu'on est sur le même salon, ni même sur le même stand, que l'on a les mêmes conditions de dégustation.

Cela ne retire pas toute valeur aux CR de dégustation dans ces conditions, mais il convient d'avoir conscience de l'influence sur les perceptions que cela peut induire (en l’occurrence, 2006 et 1996 étaient servis en ce qui me concerne assez chauds, et sur des bouteille tout juste débouchées, avec une réduction notable sur le 1996, qui a beaucoup changé au fil de l'aération dans le verre).

Cela peut paraître évident pour un certain nombre d'entre nous, mais il ne me semble pas totalement inutile de le rappeler (surtout quand le CR est dans la rubrique du domaine, au côté de ceux faits sur des bouteilles où l'on a eu le temps de voir le vin évoluer, et pas celle des CR du salon lui-même)

Mathieu
12 Déc 2010 13:59 #240

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck