Nous avons 2170 invités et 20 inscrits en ligne

Château L'Evangile

  • Messages : 572
  • Remerciements reçus 2

Réponse de jpm sur le sujet Re: L' Evangile 02

oenopol écrivait:
> >
> L' évangile 2002 m' a surpris. Un nez axé sur la
> tomate (légume), c' est épicé, fruits rouges mais
>
Bonjour Oenopol, la tomate est à classer dans les fruits rouge d'un point de vue botanique en tout cas.;)

Benoît.
10 Sep 2012 16:04 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2520
  • Remerciements reçus 2

Réponse de oenopol sur le sujet Re: L' Evangile

Oui c' est vrai, désolé si j' ai froissé:)

Amicalement,
Paul
14 Sep 2012 18:01 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 572
  • Remerciements reçus 2

Réponse de jpm sur le sujet Re: L' Evangile

oenopol écrivait:
> Oui c' est vrai, désolé si j' ai froissé:)

No souci, c'est juste que je suis interpellé car mon nez n'arrive pas encore à capter la tomate dans le vin.
Par ailleurs le fruit est assez neutre pour mon odorat alors que la feuille a une odeur forte très caractéristique qui m'est plutôt désagréable.

Benoît.
14 Sep 2012 18:10 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2520
  • Remerciements reçus 2

Réponse de oenopol sur le sujet Re: L' Evangile

Tkt benoit, aucuns soucis:)
Les fois ou je l' ai senti, millésime moyen, dernier en date: figeac 02.
Ce n' est pas le poivron (même si il était apparu sur figeac) mais la tomate, le piment ou une odeur
de légume (mûr) du jardin fraichement cueilli. Clairement une note de millésime avec une maturité pas parfaite je pense.

Bizzarement ces deux vins m' ont botté car complexe et pas lavasse en bouche mais ils ne feront sans doute pas de vieux os. A boire au bon moment...
J précise que je n' aime pas du tout le poivron vert et le rouge il passe mais après examen approfondi!

Amicalement,
Paul
14 Sep 2012 19:12 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 664
  • Remerciements reçus 2

Réponse de drizzdodurden sur le sujet Château l' Evangile 2001 - Pomerol

Château l' Evangile 2001 - Pomerol

vin dégagé à l'épaule durant 1h30

Nez expressif, dominé par des notes de bois précieux, les épices, et les fruits rouges
En bouche, c'est riche et suave, avec une très grosse matière, de l'ampleur et des tanins présents
La finale est longue et aromatique sur des arômes de sous bois et de fruits rouges, avec une légère acidité.

Le vin possède à l'heure actuelle une certaine classe, et il reste assez agréable à la dégustation, je pense d'ailleurs qu'il tiendra encore au moins 10 ans sans problème, par contre en ce qui concerne le rapport qualité prix, on le retrouve actuellement au dessus des 100€, on ne peut pas dire qu'il soit très favorable car on trouve des vins à qualité équivalente pour 2 à 3 fois moins chers, mais cela ne concerne pas que l'Evangile...

Aurélien.
16 Oct 2012 01:27 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 0

Réponse de jbab sur le sujet chateau l' Evangile 1985

Ca y est, je me lance pour mon premier commentaire de dégustation. C'est d'ailleurs cette bouteille, peu commentée sur le forum, qui m'a décidé à m'inscrire sur LPV pour partager avec vous ce grand moment.

chateau l' Evangile 1985

La bouteille a été ouverte deux heure avant et rebouchée suite au parfum diabolique qui se dégageait du goulot.
Le niveau est parfait mais le bouchon est récalcitrant. La pince en viendra tout de même à bout.

La robe est assez dense, on remarque un discret disque orange.

Au nez, c'est une explosion de fruits murs combiné à des arômes tertiaire. Un nez renversant sur la mûre, la framboise, la truffe, le sous-bois. A l'ouverture de la bouteille, le parfum diabolique n'était finalement qu'un avant gout et au fil du repas le nez deviendra de plus en plus expressif et impressionnant.

La bouche est encore plus belle, avec une complexité digne des plus grands et une rondeur exceptionnelle. Une belle acidité vient envelopper tendrement le palais et le toucher de bouche est velouté et soyeux. Les tanins sont totalement fondus, et on retrouve la truffe qui vient côtoyer un fruité encore éclatant de fraicheur.
La finale est extrêmement longue et persistante.
Le vin ne fait que s'améliorer à l'aération et le dernier verre est le meilleur.

L'évangile 1985 est probablement à son pic de dégustation et la matière me fait penser que ce vin a encore de belles années devant lui avant de décliner. Chouette, il m'en reste une bouteille!

exceptionnel+++

N.B.: Bue sur un roti de veau, accompagné d'un gruaud-larose 1989 excellent mais qui s'est fait littéralement écraser par l'évangile.

robin
13 Avr 2013 12:22 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 34
  • Remerciements reçus 0

Réponse de milo sur le sujet Re: chateau l' Evangile 1985

bonjour,
j'ai dégusté un l'evangile 1955 il y a quelques semaines , c'était superbe , un grand moment pour moi.
14 Avr 2013 09:48 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2520
  • Remerciements reçus 2

Réponse de oenopol sur le sujet Re: L' Evangile

Salut Jbab (t' as pas un prénom?!),

l' Evangile 85 est un vin que je rêve de croiser. Tes crs poussent à aller à la cave:)
Sinon tout à fait d' accord avec toi sur Gruaud 89, c' est très bien mais pas grand.

Amicalement,
Paul
14 Avr 2013 19:32 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2826
  • Remerciements reçus 498

Réponse de Benji sur le sujet Chateau l'Evangile 2003

Chateau l'Evangile 2003

Bue sur 2 jours, carafée hier soir, remise au frais et regoûtée ce midi et ce soir.
Nous avons goûté ce vin face à Trotanoy 1999.

Quelle belle bouteille !
Le vin déploie de très beaux arômes de cuir, de chocolat.
La bouche est ample, la trame tannique encore un poil serrée mais le vin gagne en suavité durant les 24 heures...
Plus convaincant hier soir que Trotanoy 99 qui semblait un peu délié, le match s'est équilibré à midi. Seul à l'appel ce soir, cet évangile selon moi est proche de son apogée.

Benji

Benji
06 Oct 2013 21:37 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 203
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Cédrico sur le sujet CR: Chateau l'Evangile 1993

CR: Robe grenat foncé.
Nez de tabac, boisé, empyreumatique.
Signes d’évolution et d’élevage.
Je pars sur un jeune Bordeaux de Rive Gauche.
Ca ne me transporte pas.
Le vin a été débouché 1 heure 30 avant.
Le vin se goûte néanmoins un peu mieux en fin de repas sur des notes de cigare.
Château L’Evangile 1993.

imageshack.us/a/img2...

Cédric
16 Nov 2013 12:39 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 773

Réponse de Krabb sur le sujet CR: L' Evangile - 1993

CR: Château L’Evangile 1993

Robe grenat foncé.
Nez sur des notes tertiaires, sous bois à l'ouverture.
Puis à l'aération, réglisse, géranium, le nez change avec le temps, j'ai bien aimé.
En bouche, impossible de dire qu'il a 20 ans, quelle jeunesse! Les tanins sont un peu secs mais un bel équilibre d'ensemble.
Longueur un peu courte, dommage.
Bien dans l'ensemble.

Simon.
16 Nov 2013 13:45 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84587
  • Remerciements reçus 10766

Réponse de oliv sur le sujet CR: Château L’Évangile, Pomerol, 1989

Bu lors d'un fantastique week end !

CR: Château L’Évangile, Pomerol, 1989



Robe grenat un peu roussie.
Nez fin, délicat, sur les fruits noirs, la myrtille, une pointe de cannelle. Ensemble toutefois assez discret.
Le fond de verre vide sent diaboliquement bon, avec presque des notes de fruits exotiques.
Attaque fine, un peu trop après le Las Cases, le vin semble un peu éteint.
Sa matière charnue est agréable mais semble un peu statique, manquant d'allant et de fraicheur aromatique.
Finale agréable aux tanins caressants mais sans réserve de puissance.
Un bon vin mais rien à voir avec le bijou absolu bu à cette table il y a bientôt quatre ans.
25 Nov 2013 20:12 #72
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 409
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lefranc4 sur le sujet L'évangile 1990

05.10.14 : ouvert une de mes bouteilles restantes d'Evangile 1990.
Ce flacon se présentait de manière strictement identique à celui ouvert il y a 3 ans et demi :
Evangile 1990

Je ne vais donc pas faire un autre C/R. On peut imaginer la longueur du plateau d'apogée des 1990, même pour un rive droite...
07 Oct 2014 09:00 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 290
  • Remerciements reçus 0

Réponse de DELPIERO sur le sujet Chateau l'Evangile 2006

je sais , c est un infanticide mais bon ..........
nez charmeur sur le café , truffe et tabac
en bouche , tanins fins ,bel équilibre , grande fraicheur ,tout y est mais fermé ( la on se dit effectivement c trop tot )
Bref en l'état c déja bon mais encore fermé et mérite au moins 5 ans de plus .....
13 Oct 2014 13:54 #74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 207
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Beno sur le sujet CR: Chateau l'Evangile 1985

CR: Chateau l'Evangile 1985

Bouteille bas goulot, étiquette abîmé/humide, de bonne provenance suite à l'achat il y a quelques annees, d'une caisse presque complète lors de la liquidation de cave d'un restaurant réputé...

Bouchon imbibé de moitié.
Ouverte il y a moins de 30 min pour demain soir, goûté un fond de verre TRÈS prometteur!!!
Disque tuillé en rapport à l'âge de ce vin, très beau nez à pleine maturité, encore pas mal de fruits en bouche, une belle longeur.
Encore de belles années à venir!!!
Bouteille rebouchee avec l'espoir qu'il tiendra jusqu'à demain sans décliner, peut être ouverte quelques heures trop en avance...
CR plus complet quand la bouteille sera vide.

Cordialement
Lucas
25 Juil 2015 01:33 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 7

Réponse de psykopat sur le sujet CR:Pomerol Château L'Evangile 2003

CR:Pomerol Château L'Evangile 2003
Très beau nez, de prune, de menthe, de cacao, de cigarillo et de terre humide. Pas très complexe, mais très plaisant.
En bouche, l'élevage est encore bien perceptible, les tannins sont encore jeunes et fougueux, mais le vin possède beaucoup de fraicheur et une belle finale truffée. Très bien

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
02 Nov 2015 12:45 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6203
  • Remerciements reçus 3915

Réponse de Frisette sur le sujet CR: Château L'Evangile, Pomerol, 1986

CR: Château L'Evangile, Pomerol, 1986

Bue lors de l'ouverture de l'Euro!!!

Cédric42120:
Venait ensuite cette bouteille commune de mes invités, Château L'Evangile - Pomerol 1986 Vin très accessible, velouté. Joli mais sans charme, dirais-je, et pour reprendre les mots d'un mes camarades, un peu chiant pour le coup. J'avais trouvé plus de profondeur sur le Léoville las cases 85 bu à la dernière "off". Attention , c'est une belle bouteille, tout de même, insolente de jeunesse !!! mais qui ne me fera pas virer dans le superlatif...

Krabb: Non à l'aveugle
Robe légèrement marron.
Nez floral sur le miel cristallisé, les épices.
Bouche sur le miel, c'est léger, délicat et d'une grande suavité.
Un vin vin d'une classe aristocratique.

Jean-Bernard: Non à l'aveugle
Nez assez simple mais très fondu, sur le tabac, la crème de cassis vieillie, un côté floral. La bouche est pas mal du tout avec un superbe touchée de tanins et un côté juteux (pas l'habitude sur les vieux bordeaux). C'est élégant mais un peu chiant quand même.

Whogshrog43: Non à l'aveugle
Nez expressif bien que manquant de complexité sur le pruneau, la confiture de cassis, la tabac.
En bouche le toucher est remarquable avec des tanins poudrés au possible mais la bouche est un peu aqueuse bien qu’élégante et la finale donne un sentiment de classe par sa facilité et par la sensation tannique superlative. C'est plutôt pas mal, encore bien debout...finalement le problème c'est le prix actuel

Frisette: Non à l'aveugle
La robe est grenat tuilée. Le nez est décevant, un peu champignonneux, compoté et sanguin. On retrouve un beau toucher de bouche. Celle-ci est ronde, fondue, presque un peu plate. Le corps est aqueux, avec un creux assez marqué, la finale est un peu courte. L'aromatique est simple, sur le cassis et le pruneaux. Malgré une belle fraîcheur, il manque de caractère. Une déception, pour cet Assez Bon à Bon vin (14,5/20).

Flo (Florian) LPV Forez
18 Jui 2016 12:19 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 947

Réponse de Luc Javaux sur le sujet CR: Château l'Evangile - Pomerol 1975

Dégusté avec le CRD-LPV Belqique :

Château l'Evangile - Pomerol 1975


Robe trouble avec beaucoup de dépôt. Au nez, on se trouve directement sur un vieux Bordeaux. Cèdre, sous-bois, cuir, truffe, c’est ma foi fort agréable et élégant. En bouche, c’est très frais, dans un style tendu et tout en longueur, avec des tannins encore présents mais sans sécheresse. Assez fier de moi, j’ai dit Bordeaux 1975, je me suis juste trompé de rive, trompé par le cèdre, alors que la truffe aurait dû me mettre la puce à l’oreille… Très bien

Luc
11 Sep 2016 14:03 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6334
  • Remerciements reçus 2494

Réponse de Marc C sur le sujet CR: Château l'Evangile, Pomerol, 2004

CR: Château l'Evangile, Pomerol, 2004

Dès le bouchon ôté j'ai eu un doute...
... Doute confirmé une fois le vin versé, c'est bouchonné !
Comble de malheur la bouche, moins marquée, est très belle avec du volume, de la densité, un superbe velouté. Seule la finale semble juste correcte.

C'est bien ballot en tout cas...

Marc
13 Oct 2019 18:50 #79
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84587
  • Remerciements reçus 10766

Réponse de oliv sur le sujet CR: Château l’Évangile, Pomerol, 1998

Lors du VDEWS 2019

CR: Château l’Évangile, Pomerol, 1998



Robe encore jeune, avec de la profondeur et une toute petite évolution.
Nez plein et élégant, sur un vrai bouquet franc, très bordelais d'expression, avec un côté classe et frais, sur les fruits noirs, le piment, le santal.
Bouche encore jeune mais accessible, sur ce même compromis fraîcheur et noblesse d'expression aromatique qui crée un point d'équilibre avenant, sur des goûts de tabac brun et encore du fruit.
Finale avec encore de la puissance résiduelle et du potentiel d'amélioration.
Très bien.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen
16 Déc 2019 20:08 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84587
  • Remerciements reçus 10766

Réponse de oliv sur le sujet CR: Château l’Évangile, Pomerol, 1978

Lors du VDEWS 2019

CR: Château l’Évangile, Pomerol, 1978



Difficile de parler de ce vin après le choc gustatif de Cheval Blanc.
Ouvert minute, j'aurais aimé passé la soirée avec car je pense qu'il avait tellement plus de choses à dire en le laissant s'aérer et se réchauffer doucement dans le verre.
On retrouve le côté suave et la délicatesse épicée du Saint Emilion mais avec bien moins d'évidence et d'ampleur immédiate.
Je suis convaincu que l'aération aurait changé la donne.
Des dommages des excès de générosité, quand le temps manque parfois...
Très bien quand même. Car passer après un vin génial en aurait abimé autrement plus d'un.
16 Déc 2019 20:09 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 150
  • Remerciements reçus 192

Réponse de elon10101 sur le sujet CR: Château l’Evangile, Pomerol, 1983

CR: Château l’Evangile, Pomerol, 1983

Une robe évoluée, un peu trouble à cause du dépôt en suspension (cela vient souvent gâcher un peu mon plaisir quand des bouteilles d’un
certain âge sont amenées par un convive).

Le nez est sur une élégance retenue, on sent l’aristocrate hautain, du sous-bois, un léger cassis confituré, ou un cassis légèrement confituré, de
la mûre, du tabac, de la truffe (mais du style 4 copeaux bien fins dans une grande assiette).
L’entrée en bouche est suave, la matière reste juteuse, fraîche, les tannins sont polis, il y a une jolie complexité, mais je ne suis pas emballé. C’est bon,
mais il manque quelque(s) chose(s) pour prov l’enthousiasme. La finale est honorable et reste dans le profil étiré du vin, avec une note truffée
plus marquée.

Eric
07 Mar 2020 18:31 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 64
  • Remerciements reçus 195

Réponse de clinamen01 sur le sujet Château l'Evangile 2003 Pomerol

CR: Château l'Evangile 2003

Dégusté sur 3 jours, sans carafage préalable.

Très beaux arômes de fruits noirs (mûre), de chocolat et d'épices douces.
En bouche, le vin se fait très délicat, sans boisé démonstratif. Les arômes de départ se retrouvent en bouche. Complexité moyenne.
Un beau vin, dans ce millésime pourtant décrié sur Pomerol.
Le vin ne change quasiment pas sur 3 jours.

Cordialement,
Benoit

jbl
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Benoit Hardy
14 Sep 2020 20:31 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3
  • Remerciements reçus 10

Réponse de maximilian sur le sujet CR: Château L'Evangile 2012

CR: Château l'Evangile 2012

(je préviens déjà que je suis débutant et que mes commentaires ne sont pas aussi précis et pointus que les autres :) ) .

Ouvert 3 heures avant
Bu avec un filet de bœuf.

Le nez était très très puissant, encore jeune, sur le fruit. les gens avaient le verre collé au nez. Je m'attendais à un grand vin.

En bouche c'est équilibré et très fins. La finale est longue mais sans plus. Malheureusement, la puissance ne reflète pas ce qui avait été ressenti au nez. Peut-être encore un peu jeune et fermé.

Très bon, manquait un peu d'explosion en bouche. Ceci a été ressenti par tous les convives.

Cordialement,
Christophe,
Bulle, Suisse.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Jean-Bernard, leteckel
15 Nov 2020 20:48 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1029
  • Remerciements reçus 2003

Réponse de Fredimen sur le sujet CR: Château L'Evangile 1998

CR: Château L'Evangile 1998

Bouteille ouverte à 16h, épaulée à 19h30 pour dégustation à 22h.

La robe reste rubis à l’intensité soutenue, à ce stade aucune évolution notable.

Magnifique nez sur le tabac, le cuir, la cerise, la mûre, le cèdre, fumé, à l’ouverture le poivre et la réglisse.

Note ; un fond cabernet franc que je n’apprécie guère mais pas outrancier, le merlot domine.

Attaque salivante, Le milieu de bouche est crémeux, dense, pas extrêmement profond, la matière assez délicate.

Tanins velours, l’ensemble conclu sur une superbe persistance aromatique à l’onctuosité chocolatée prononcée.

C’est équilibré, digeste (malgré ce fond fumé et cabernet franc), excellent.

Pour moi peu d’intérêt à conserver plus longtemps.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, vivienladuche, condorcet, starbuck
05 Jan 2021 09:03 #85
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 64
  • Remerciements reçus 195

Réponse de clinamen01 sur le sujet Château L'Evangile 1975

CR: Chateau l'Evangile 1975

Bouchon qui sort presque d'un seul coup. Pas mal pour un vin de 45 ans d'âge !
Robe très évoluée.
Très joli bouquet, plein de subtilité, sur les épices, le sous-bois et le vieux cuir. Mais ces arômes, bien que très agréables, sont quand même assez évanescents.
La bouche, quant à elle, montre un vin assez fluet, voire maigre. Complexité et longueur très moyennes. L'apogée est sans doute dépassé.

Cordialement,
Benoit

jbl
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Alex
29 Mar 2021 11:06 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3233
  • Remerciements reçus 1563

Réponse de Alex sur le sujet Château L'Evangile 1975

Bonjour Benoît, merci de ton retour.
Comment ce vin a t'il été "préparé" ?
Je demande çà car j'ai déjà vu des vins anciens se refaire la cerise de façon absolument spectaculaire (et inattendue) avec une oxygénation douce et lente sur plusieurs heures.

Alex
29 Mar 2021 12:40 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2025
  • Remerciements reçus 1032

Réponse de sideway sur le sujet Château L'Evangile 1975

Ça vaut ce que ça vaut mais dans son Guide des vins de Bordeaux Parker lui donnait 96 et une période de dégustation entre 2000 et 2025.

Frèdè
29 Mar 2021 13:00 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 64
  • Remerciements reçus 195

Réponse de clinamen01 sur le sujet Château L'Evangile 1975

Bonjour Alex,

Dans un premier temps, ce vin a été dégusté juste après le débouchage. Pas de carafage.
Ensuite, il a été bu sur plusieurs jours, après aspiration.
L'évolution n'a pas été profitable, surtout le nez qui a décliné au bout de plusieurs jours.

Cordialement,
Benoit

jbl
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, FlavFirst
30 Mar 2021 13:33 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 498
  • Remerciements reçus 1560

Réponse de Garfield sur le sujet Château L'Evangile 1986, Pomerol

CR: Château L'Evangile 1986
Pomerol

Bu à cette occasion

Vésale : (a l'aveugle) Nez super classe, tabac, fruits légèrement compoté et kirschés, épices douces, ça donne envie de rester au-dessus du verre, mais aussi bien sur d'y tremper les lèvres. 
En bouche, ça reste hyper élégant, les tanins sont fondus, la bouche est caressante, très grande longueur. 
Je manque de repère sur les vins âgés, n'ayant que peu l'occasion d'en gouter, j'évoque un pinot ou un Rhône nord sur 2001/2002, 
A la découverte du millésime, j'imagine qu'il ne nous reste plus que du bordelais pour avoir cette tenue dans le temps !

Très bien/Excellent,
(On ne boit pas assez de Bordeaux à maturité...)

Garfield : 
Robe rubis, un peu évoluée mais à l’aveugle je pars sur un vin de moins de vingt ans.
Nez sur le tabac, la cerise, les épices, séduisant.
En bouche les tanins sont parfaitement fondus, le vin fait preuve d’une grande homogénéité, rien ne dépasse, tout cela est parfaitement à point. La finale s’étire sur la cerise à l’eau de vie et le tabac. A l’aveugle, nous évoquons un vieux pinot, un Rhône type Côte Rôtie ou Hermitage. Pas de notes menthol comme sur le peu de bordeaux à point que j’ai pu gouter, surement car il s’agit (principalement ou seulement) de merlot. 
Très bien +


Krabb : Non à l'aveugle
Robe rubis, pointe d'évolution mais pas de tuilé. 
Nez superbe, tabac, cerise, épices.
En bouche, c'est la perfection des Bordeaux à maturité, un vin qui se boit tout seul, d'une facilité et d'une classe folle. 
Les tanins sont parfaitement fondus. La finale s’étire sur la cerise à l’eau de vie et le tabac.
Un vin à parfaite maturité.

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Fredimen, Gaija, Chaccz
19 Mai 2021 13:48 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck