Nous avons 3447 invités et 64 inscrits en ligne

Château Poujeaux

  • Messages : 418
  • Remerciements reçus 513

Réponse de Stalker sur le sujet Château Poujeaux 1982

CR: Château Poujeaux 1982



Bouteille de mon année de naissance (oui, je suis né sous de bons auspices...), et occasion pour moi de découvrir Poujeaux, puisque je suis toujours resté indéfectiblement fidèle à Chasse-Spleen dans l'appellation.

La robe est d'un beau grenat, plutôt rubis dans le disque qui commence à peine à développer des reflets briques. Une robe qui fait un peu moins que son âge.

Le nez est assez discret, et ne s'ouvrira jamais vraiment, même après 24 heures d'aération. Peut-être aurai-je dû le carafer?
On y distingue néanmoins des notes de cassis, de cèdre et de suie. Cette note de suie donne un caractère "froid" au vin qui semble manquer de chaleur et d'opulence.

La bouche est très agréable, avec une délicieuse matière fondue, ronde et veloutée. Il y a encore de l'acidité, de la vivacité et de la fraîcheur en finale: le vin est loin du déclin. Tout semble en place pour en faire un très beau vin mais là encore, aromatiquement, le vin est campé sur la réserve.

Commentaire général: Bon, mais petite déception pour ce vin qui me semble fermé. J'en ai deux autres bouteilles que je vais garder consciencieusement en cave. Je reste tout à fait confiant dans la capacité de ce vin à se bonifier d'ici quelques temps.

Noté 15,5 en l'état.

artdeboire.blogspot....
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: FlavFirst
25 Aoû 2018 01:41 #541

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3253
  • Remerciements reçus 4670

Réponse de GILT sur le sujet CR: Château Poujeaux 1992

CR: Château Poujeaux 1992 - Moulis

La robe encore profonde est entre le rouge et le brun.
Le nez est fruité avec quelques notes terreuses ainsi que sur le tabac blond.
La bouche se partage entre le tabac, le cuir et le fruit.
La structure est encore perceptible mais de manière discrète.
Une belle chair est encore présente.

Beau vin que j' ai déjà goûté moins en forme.

Gilles
25 Nov 2018 13:51 #542

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2884
  • Remerciements reçus 811

Réponse de Cédric42120 sur le sujet CR: Château Poujeaux 1948

Quelques mots sur cette bouteille partagée en famille, étiquette découverte, à l'occasion des 70 ans de mon père...

CR: Château Poujeaux 1948

- ouvert 1 h avant -

Le nez est séduisant, sur la mûre, le cassis, la cerise noire.. des fruits mûrs dominant un tertiaire présent en arrière plan sur des notes de sous bois, de fourrure et de suie.
La bouche est mûre, longiligne, en demi-corps sur les petites baies, les fruits à noyaux... C'est frais, digeste et finalement assez fin, équilibré et parfaitement tendu en finale par une juste acidité légèrement volatile. Aucune accroche tannique, ni astringence. Des notes tertiaires complexifient la fin de bouche sans pour autant prendre le dessus sur un fruit encore bien vivant.

Sans être d'une grande complexité, ni d'une grande densité, c'est insolent de jeunesse et finalement très peu marqué par l'évolution.
Je n'avais jamais croisé un bordeaux aussi vieux, pour lequel à l'aveugle, je n'aurais sans doute pas donné la moitié de son age. Grosse surprise et joli moment en famille...


Très Bien





Cédric - LPV FOREZ
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, oliv, dt, chrisdu74, Moriendi, TIMO, condorcet, Frisette, Gerard58, FlavFirst, Damien72, Kiravi
19 Déc 2018 16:29 #543
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 436
  • Remerciements reçus 290

Réponse de condorcet sur le sujet Château Poujeaux 1948

Le 1949 du même château m'avait laissé une impression semblable il y a deux ans.
19 Déc 2018 20:04 #544

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1372
  • Remerciements reçus 1360

Réponse de Nicoco sur le sujet CR: Château Poujeaux 2003

Dégusté hier soir en accompagnement de brochette de bœuf, une bouteille du CR: Château Poujeaux millésimée 2003.

Ceci est la dernière bouteille d'une caisse de 6 achetée aux enchère il y a 4/5 ans. C'est aussi la plus complexe dégustée à ce jour.

La robe est rouge sombre en son centre avec un début de reflets orangés sur les bords

Le nez est classieux sur les fruits rouges (et un peu noirs), le tabac blond, herbes aromatiques et le bois noble.

La bouche est elle aussi très classe : voici un vin bien abouti qui se livre parfaitement après plusieurs années de garde. C'est un vin avec un profil féminin, sur la douceur, la finesse et la complexité qui procuré beaucoup de plaisir à table. Le petit défaut serait une finale légèrement courte mais cela reste quand même un très bon Moulis.

Très bien +
Nicolas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kevin_
11 Aoû 2019 18:38 #545

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 777

Réponse de No Sport sur le sujet Château Poujeaux

CR: Château Poujeaux 2009

Bu dans des conditions non idéales : vin réchauffé par une trop grande chaleur extérieure, verre inadapté, carafage brutal, service après du rosé framboise (beuh ! voilà ce qu'y arrive lorsqu'on a des amis non amateurs ;)).
Pour autant, le vin n'a pas bronché : fleurant - un peu trop pour moi, la vanille, il a délivré une partition pure et droite sur les fruits noirs sans excès d'alcool, des tanins poudrés et une finale honorable. Pas un monstre de complexité et d'expression du terroir mais un vin qui fait facilement le consensus des buveurs occasionnels. Très bien dans son genre.
26 Aoû 2019 13:43 #546

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6441
  • Remerciements reçus 6465

Réponse de Vaudésir sur le sujet CR: Château Poujeaux 2004-2000(x 2)-1990

Tiré de la soirée M&M's www.lapassionduvin.c...

Ah dommage pour le premier, bouchonné, dommage je trouve qu’il possède un bel équilibre en bouche mais ce bouchon revient trop vite pour profiter de ceCR: Château Poujeaux 2004

Quel beau nez pour le première, du fruit, du cassis, des épices, du menthol, en bouche, c’est velouté, suave, consensuel, vraiment très beau ce CR: Château Poujeaux 2000.

Le deuxième est servi plus frais, toujours des fruits mur, la bouche peu plus stricte, la fraicheur sans doute mais rien de grave, c’est bon mais un ton en dessous de l’autre, pourtant c’est le même CR: Château Poujeaux 2000

Encore un superbe nez pour le premier, du fruit, de la fraicheur, des épices, c’est vraiment bon toujours cette trame velouté, suave, c’est très élégant pour ce CR: Château Poujeaux 1990

Stéphane
16 Sep 2019 14:52 #547

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3253
  • Remerciements reçus 4670

Réponse de GILT sur le sujet CR: Château Poujeaux 1992 - Moulis

CR: Château Poujeaux 1992 - Moulis

Robe brune marquée par la transparence.
Le nez est intense et complexe; il débute sur le cassis puis évolue sur la viande rouge et le tabac.
Du point de vue structurel, la bouche est ronde,fine et souffre d'un léger manque de chair.
Je retrouve les fruits noirs, le tabac; la viande évoque le barbecue par un côté grillé.

Vin très agréable.

Gilles
06 Oct 2019 14:15 #548

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3253
  • Remerciements reçus 4670

Réponse de GILT sur le sujet CR: château Poujeaux 1994 - Moulis

CR: Château Poujeaux 1994 - Moulis

Belle robe sombre et dense aux reflets tuilés.
Le nez est également attirant : les fruits rouges se dévoilent en premier puis suivent le sous-bois, un peu de tabac et du poivre.
La bouche est très équilibrée et les tanins sont polis.
Il y a de la rondeur contrebalancée par une petite amertume, du fruit, de l'humus et du tabac blond.

Voilà un bordeaux qui a bien vieilli.
Très bon vin.

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: chrisdu74
27 Déc 2019 11:56 #549

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5172
  • Remerciements reçus 6470

Réponse de icna sur le sujet CR: Château Poujeaux 1989

CR: Château Poujeaux 1989

Le vin montre une belle complexité entre le fruité et le bois noble voir un peu de sous bois. Ca se tient bien tout du long avec une finale moyennement longue mais bien équilibrée.
C'est agréable et ça ne paraît pas encore être urgent de le boire.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Nicoco
01 Jan 2020 19:14 #550

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1350
  • Remerciements reçus 1822

Réponse de vivienladuche sur le sujet CR: Château Poujeaux 2010 – Moulis-en-Médoc

Bu à cette occasion par Jérôme (Leicadr)

CR: Château Poujeaux 2010 – Moulis-en-Médoc

Robe très sombre, pas de trace d’évolution.
Nez cassis et cuir.
Bouche peu concentrée, autant de cassis mais pas de cuir. Petite note sanguine. Très bel équilibre et finesse. Vin élégant et prêt.

Poujeaux 2010 en haut contre robe de Gevrey Domaine Sérafin 2007 en bas.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, GAET, Lomax, FlavFirst, Fredimen
19 Jui 2020 10:01 #551

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6780
  • Remerciements reçus 1468

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR: Château Poujeaux 1995

CR: Châteaux Poujeaux 1995



Contrairement à de nombreux millésimes de Poujeaux, je n'ai jamais vraiment apprécié ce 1995 et ce dès sa jeunesse (j'avais bien plus aimé le 94 par exemple, ou les 97 et 2009).

Et bien, 23 années plus tard, ce Poujeaux 1995 ne me donne ni plus ni moins de plaisir.

Nez évolué, sans dominante tertiaire mais assez simple. Bouche d'amplitude moyenne, un peu terne, même si elle n'est pas dénuée de goût. Le fruit n'a pas abdiqué. Tannins à la limite de la sécheresse mais ça passe encore.

Pas de défauts mais rien qui me fasse décoller. Un vin un peu triste.

Yves Zermatten
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot, bibi64, FlavFirst, Fredimen
11 Sep 2020 21:16 #552
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3956
  • Remerciements reçus 2074

Réponse de Vougeot sur le sujet Château Poujeaux 1995

Je te rejoins, Yves, sur la grande qualité de Poujeaux 94. Un château qui réussit souvent - pas tout le temps mais souvent - les « petits » millésimes.
11 Sep 2020 23:57 #553

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1372
  • Remerciements reçus 1360

Réponse de Nicoco sur le sujet CR: Château Poujeaux 1986

Dégusté durant les fêtes un magnum du CR: Château Poujeaux millésime 1986.

Ce Bordeaux dans ce millésime je le connais bien et je retrouve là encore cette superbe matière légèrement acide, très longue et complexe qu'on retrouve dans bon nombre de crus de la rive gauche issus de ce millésime.

Le vin a été servi pour accompagner une filet de biche en croûte.

Ça commence mal : le bouchon se casse et un morceau est tombé dans la bouteille. Le vin sera donc servi dans deux bouteille 75 cl...

La robe est rouge vive marquée par des reflets clairs, légèrement troublés sur les bords

Le nez est immense toujours sur les fruits (gelée de groseilles, myrtilles, fraises) et un début de notes tertiaires (champignons, boisé, boite à tabac, feuilles mortes, herbe mouillée).

La bouche est magnifique avec une très belle longueur, ponctuée par une pointe d'acidité qui permet au vin de rester très longtemps en bouche. Les tanins sont imperceptibles et le vin glisse comme du velours en bouche.

Un vin de 34 ans qui en a encore sous la pédale pou procurer encore du plaisir jusqu'en 2030 !

Magnifique
Nicolas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, GAET, FlavFirst, Damien72
27 Déc 2020 13:22 #554

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 443
  • Remerciements reçus 2277

Réponse de mconstant sur le sujet CR: Château Poujeaux 1996

Je trouve que les vins de ce millésime sur Bordeaux en rive gauche commence à donner du plaisir et je décide donc d'ouvrir cette bouteille pour fêter la nouvelle année (sur les 4 convives, 2 sont inconditionnels de bordeaux et je me dois donc d'honorer leur souhait).
CR: Château Poujeaux 1996
Dès l'ouverture, le nez embaume le bordeaux classique avec un mélange de fruits rouges et de poivron fins. C'est très agréable, à maturité sans de vraies notes tertiaires.
La bouche est elle aussi soyeuse, avec des tannins fondus, un certain velouté et ce mélange de poivrons et une note mentholée en milieu de bouche qui se termine assez rapidement (donc une longueur moyenne). Bien équilibré, si le vin ne procure pas d'émotions comme on peut parfois en trouver notamment en Bourgogne, il donne toutefois un plaisir et se révèle charmeur.

A noter que le lendemain, le vin n'a pas perdu de sa superbe et reste très agréable. C'est un bordeaux classique, qui en a encore sous la pédale et qui s'il n'est pas un grand vin reste une valeur sûre à encaver pour de nombreuses années.
Matthias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, FlavFirst, Paca72
01 Jan 2021 23:53 #555

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 130
  • Remerciements reçus 571

Réponse de bdc sur le sujet CR: Château Poujeaux - 1989

CR: Château Poujeaux - 1989



Cela faisait bien longtemps que je n'avais plus ouvert une bouteille de plus de 30 ans... Quel bonheur!

Petite frayeur à l'ouverture, le bouchon se casse une première fois, puis une deuxième fois, mais je parviens finalement à extraire le troisième et dernier bout récalcitrant.

La robe tire déjà joliment sur la brique et le nez se révèle sans difficulté sur de jolis fruits noirs et quelques notes tertiaries (bouteille ouverte 3 heures à l'avance, ce qui me paraissait bien assez au vu de l'âge de la bouteille).

En bouche, c'est encore étonnement jeune, il y a vraiment une belle fraicheur qui me laisse penser qu'il pourrait encore facilement vieillir quelques années de plus. Les tanins sont totalement fondus et le tout est très fin et soyeux. J'aime beaucoup!

93/100
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, bonaye, Moriendi, Papé, FlavFirst, Fredimen, Torsten
11 Jan 2021 14:47 #556
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18
  • Remerciements reçus 25

Réponse de CORENTIN sur le sujet CR: Château Poujeaux, Moulis 2008

CR: Château Poujeaux, moulis 2008

bouteille décantée 2 heures.
j'en attendais plus. robe légèrement orangée, la longueur est moyenne. bois trop présent. le vin est en demi corps.
je ne suis pas convaincu que ce vin s'améliore dans le temps.
cependant il reste agréable mais le boisé trop présent et le manque de matière atténue le plaisir.
10 Avr 2021 22:41 #557

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2652
  • Remerciements reçus 8024

Réponse de bibi64 sur le sujet Château Poujeaux, Moulis 2008

Corentin,
merci pour tes premiers comptes-rendus.
Il faut juste bien penser à mettre le tag CR: avant le nom du vin, en tapant CR : (sans espace entre CR et : ).
Cela permet au moteur de recherche rapide d'identifier ton message comme un compte rendu.
Pour tous les détails d'indexation, tu peux consulter la rubrique consignes d'indexation dans la barre de menus.
Merci
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux
11 Avr 2021 09:31 #558

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18
  • Remerciements reçus 25

Réponse de CORENTIN sur le sujet Château Poujeaux, Moulis 2008

bonjour,

je le ferai dorénavant.

merci
11 Avr 2021 14:09 #559

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 827
  • Remerciements reçus 911

Réponse de FlavFirst sur le sujet Château Poujeaux, Moulis 2008

Étonnant, j’avais goûté le second vin sur le même millésime et j’avais trouvé ça hyper séducteur.

Vinification différente ou mauvaise phase ?
24 Avr 2021 22:35 #560

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5172
  • Remerciements reçus 6470

Réponse de icna sur le sujet CR: Château Poujeaux Moulis 2003

CR: Château Poujeaux Moulis 2003

Le bouchon est à peine imbibé.
Le nez est charmeur sur le cassis, l'olive noire, le fumé, le tabac blond et un peu d'encens. C'est complexe.
La bouche est suave, les tanins sont fondus. C'est charmeur et fin avec un coté un peu classique mais enjôleur et sur une belle jeunesse avec un peu de poivron rouge. La finale est assez longue.
Ce n'est pas foufou mais c'est très bon et ça peut encore vieillir. 

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, FlavFirst, Lionel73
25 Avr 2021 17:35 #561

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 34
  • Remerciements reçus 170

Réponse de Marcmichel sur le sujet CR: Château Poujeaux Moulis 1990

CR: Château Poujeaux Moulis 1990

Bouteille ouverte juste avant le repas
Belle couleur limpide, brillante, rouge soutenue qui annonce un vin encore en forme
Nez agréable et aromatique qui commence sur le fruit puis alterne cassis, puis cuir, pruneaux et cacao, à la fin une pointe de tabac et de menthe.
Bouche nette équilibrée, les tanins sont bien fondus veloutés, la bouche est souple tout en étant consistante, une bonne matière légèrement viandée. Au début la finale est un peu courte mais au fur et à mesure que le vin se réchauffe dans le verre il s'épanouit, gagne de la finesse de l'ampleur, de de la persistance et sa finale s'allonge. Il se révèle alors dans toute sa plénitude. Dépôt classique en fin de bouteille.
Au bilan un vin équilibré, mûr à boire et qui procure les plaisirs que les vieux Bordeaux savent donner.
Très bien 16/20
Bu avec des ris de veau au porto 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, bibi64, vivienladuche, GAET, FlavFirst
09 Mai 2021 12:14 #562

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1159
  • Remerciements reçus 4041

Réponse de vvigne sur le sujet Château Poujeaux

CR: Château Poujeaux Moulis en Médoc 2008
Le souvenir d'un "petit" Médoc qui à fait mouche.
Nez médocain de bon aloi dans une jolie phase.
Matière de beau volume et fond, touché fort agréable nonobstant une structure encore présente mais équilibrée appelant la table.
Finale sans dureté aucune de belle tenue.
Au final le savoir-faire bordelais procure bien du plaisir comme souvent et ce pour moins de 20€ à l'époque.
Belle tenue à j+1
Très bien
A boire a garder

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bibi64, Vaudésir, GAET
06 Oct 2021 16:30 #563

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5172
  • Remerciements reçus 6470

Réponse de icna sur le sujet CR: Château Poujeaux Moulis 2003

CR: Château Poujeaux Moulis 2003

Le bouchon est à peine imbibé.
Le nez est charmeur sur le cassis, l'olive noire, le fumé, le tabac blond et un peu d'encens. C'est complexe.
La bouche est suave, les tanins sont fondus. C'est charmeur et fin avec un coté un peu classique mais enjôleur et sur une belle jeunesse avec un peu de poivron rouge. La finale est assez longue.
Ce n'est pas foufou mais c'est très bon et ça peut encore vieillir. 


Une autre bouteille se goûte un peu pareil mais, avec l'aération, le nez part vraiment sur un coté floral, épices douces, un peu truffé vraiment magnifique. La bouche a un petit côté cendré, tabac qui accompagne le cassis. Les tanins sont fondus et la bouche est fraîche mais il y a une belle matière avec du caramel liquide dans la longue finale. C'est très bon avec plus de caractère que la bouteille d'avril. 

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, gege, sideway, Moriendi, bibi64, Papé
30 Oct 2021 06:29 #564

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6027
  • Remerciements reçus 814

Réponse de Martinez sur le sujet Château Poujeaux - Moulis - 2016

CR: Château Poujeaux  - Moulis - 2016

Belle robe rubis dense et profonde.
Joli nez  : fruit noir et rouge, poivron légé, suie.
La bouche est très équilibré, charnue.
Longueur correcte.

Au final, un bordeaux de qualité donnant du plaisir.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, bibi64, Coqauvin, Manas
31 Oct 2021 17:27 #565

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84
  • Remerciements reçus 137

Réponse de Coqauvin sur le sujet Château Poujeaux - Moulis - 2016

Hello Martinez !

Tu penses qu’il est encore dans sa phase fruit où bien qu’il est à son apogée ? ( ce qui m’étonnerait.. les vins de se château se gardent longtemps… ).
Je possède deux bouteilles en cave en j’aimerais les ouvrir au meilleur moment..

Olivier
31 Oct 2021 18:24 #566

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6027
  • Remerciements reçus 814

Réponse de Martinez sur le sujet Château Poujeaux - Moulis - 2016

Bonjour,

pour répondre clairement, il n'est pas à l apogée, il a du fruit, il n'est pas fermé, mais là n 'est pas la question je pense. L intérêt de mon compte rendu est juste de dire que ce vin peut déjà se laisser approcher en donnant du plaisir malgré son jeune âge et qu'il est de qualité. Il est aussi en adéquation avec ce merveilleux millésime.

Sur l'apogée, j'ai beaucoup de mal à employer ce mot car j'ai remarqué que son sens dépendait énormément du goût de chacun. 

J'en avait trois payés un bon prix ( 14 euros), j'attendrai les deux autres au moins 7/8 ans pour plus de complexité, l'équilibre et la matière de ce vin vont le faire tenir longtemps (cela peut aussi répondre à ta question) 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Coqauvin
31 Oct 2021 18:53 #567

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5172
  • Remerciements reçus 6470

Réponse de icna sur le sujet CR: Château Poujeaux Moulis 1989

CR: Château Poujeaux Moulis 1989

Le nez est sur le cassis mais surtout sur le tabac, le cuir, le chocolat et le pruneau. 
La bouche fait évoluée, on entre dans le domaine des vieux vins où le fruit est en arrière-plan, le tertiaire dominant. C'est encore bien structuré avec une belle fraicheur, le toucher est agréable mais la finale est un peu courte. Après le 2003 qui semblait bien épanoui, celui ci paraît presque un peu trop sage, agréable mais manquant de folie. J'aime car j'ai été élevé aux vieux vins.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, bibi64, Nicoco, condorcet, Marcmichel
01 Nov 2021 14:10 #568

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 498
  • Remerciements reçus 3663

Réponse de Manas sur le sujet CR: Château Poujeaux - Moulis-en-Médoc, 2012

CR: Château Poujeaux - Moulis-en-Médoc, 2012

Carafé 3h

Robe ne présentant pas de trace d’évolution.

Nez somme toute assez classique pour un Moulis :  fruits noirs, cassis, notes très fines d'élevage.
A la dégustation, le vin affiche une matière en démi-corps, très - trop - légère, et encore un peu austère.  Après 5h de carafe le vin gagne en ouverture et se laisse un peu plus approcher, mais reste encore relativement en retrait. 

J’ai souvenir d’un 2010 flamboyant, doté d’une chaire généreuse, encore dans son adolescence - à mi-chemin entre la gourmandise du fruit et le début d'arômes tertiaires -, qui me paraissait superbe et abouti. 

Le 2012 est manifestement en encore en retrait. Effet millésime ou vin encore trop jeune, voire même soucis de conservation de la bouteille ?
J’admets ne pas avoir la réponse.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Moriendi, Vaudésir, Papé, FlavFirst, Marcmichel
10 Déc 2021 18:59 #569

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 637
  • Remerciements reçus 201

Réponse de Max tuff sur le sujet CR: Château Poujeaux 2004

CR: Château Poujeaux 2004

Bu pendant les fêtes. 
Ouverture trois heures avant et dégagé aux épaules.
Malheureusement au moment du repas de Noel, je remonte la bouteille de la cave et l'oubli sur un rebord de fenêtre. Je souhaitais la rentrer au début du repas mais elle y reste une bonne heure et demie. Il fait 9 ou 10 degrés dehors et lorsque nous le buvons le vin est trop frais, les arômes sont paralysés par la température trop fraiche. Au réchauffement, je sens de la fumée, du lard et du cuir, quelques fruits rouges...mais c'est tout. En bouche, le vin est délicat et fin mais la fraicheur empêche toute gourmandise. Il faudra attendre le soir et le second service pour mieux l'apprécier. 
Malgré tout, un vin un peu maigrelet manquant de corps et de volume. Ma mauvaise manipulation en est en grande partie responsable. 
A revoir sur ma dernière bouteille dans quelques temps.

Maxime

In wine we trust
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, bibi64, Papé
29 Déc 2021 11:40 #570

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck