Nous avons 653 invités et 54 inscrits en ligne

Château Dauzac

  • Messages : 453
  • Remerciements reçus 5

gerard a répondu au sujet : Re: Château Dauzac - Margaux 5me Grand Cru Classé

Des 2014 il y en a plein les foires aux vins et pas cher, j'espère aussi trouver Dauzac autour de 25/30€.
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 609
  • Remerciements reçus 20

masterpity88 a répondu au sujet : CR:Visite & Vendanges & Dégustation à Château Dauzac - Margaux 5éme Grand Cru Classé

CR:Visite & Vendanges & Dégustation à Château Dauzac - Margaux 5éme Grand Cru Classé

Suite à un jeu concours organisé par le Château sur sa page Facebook, me voilà gagnant B)- d'une demi-journée de visites et vendanges à Dauzac. N'ayant jamais été encore à Bordeaux centre, c'est l'occasion d'emmener ma femme en WE pour visiter la ville et faire donc honneur à mon gain le lendemain en territoire Margalais.

Nous voici donc à Bordeaux (ville très agréable et accessible), où nous commençons notre séjour par la visite de la cité du vin qui vaut vraiment le détour. (tu) Mais ce n'est pas le sujet ici.

Le Lendemain RDV à 9h30 à DAUZAC en compagnie des autres gagnants (10 au total). Nous sommes accueillis par Laurent Fortin himself (directeur général depuis 2013) et Philippe Roux (directeur technique depuis plus de 20ans), sont également présentes 2 membres de l'équipe du château.
Après un petit café de mise en route et les présentations faites. Nous entamons les explications.

Dauzac c'est 120Ha dont 46 de vignobles d'un seul tenant (rare en Médoc...), il est également l’un des plus anciens et le plus proche des GCC de Bordeaux. Installé sur la commune de Labarde (une des cinq que comprend l’AOC Margaux). 10 000 pieds à l’hectare. Age moyen des vignes d’une quarantaine d’années sur un sol de graves. Equivalant 26 temps plein à l’année dont 3 au chai et 15 dans les vignes.

Nous nous dirigeons vers le parc, pour des explications sur l'importance de la biodiversité au Château, puis sur le petit belvédère qui surplombe la route et offre une jolie vue sur le vignoble. Seul 2 cépages à Dauzac, le Cabernet Sauvignon et le Merlot. Il n'y a plus de Cabernet Franc arraché en 2009 car pas propice au terroir selon Philippe Roux. Tout au long de la visite, les équipes ont attiré notre attention sur la volonté de retransmission du terroir dans leur vin. Importance du travail manuel, convergence vers le bio et la biodynamie, même si le but n’est pas de communiquer sur la certification.

Après une bonne promenade dans le vignoble, nous nous amusons à « vendanger » chacun un seau… Petite récolte, mais grand plaisir dans une parcelle de Cabernet Sauvignon de 50ans d’âge. L’occasion de goûter les raisins, absolument divin. Les vendanges, les vrais finiront la semaine prochaine. Avec pour 2016 ici des conditions très favorables à la maturité des raisins et un joli jus en perspective. Le domaine a mis en place un système innovant par spectre lumineux pour l’analyse des raisins afin d’affiner au mieux la date des vendanges sans toutefois prélever de grappe.

Retour au domaine, où nous visitons maintenant le cuvier. Double table de triage, puis nouvel érafleur qui n’abîme plus les rafles, puis de nouveau triage avant mise en cuve par pesanteur. Le chai à été rénové depuis peu, avec de nouvelles cuves inox double paroi, pré fermentation à froid, des cuves en bois avec une douelle transparente, innovation du château et permettant un spectacle fabuleux : voire en live la fermentation des jus et les différentes couches que composent la cuve. IMPRESSIONNANT. ::o
Utilisation de levure indigène et recherche sur les levures présentes dans les vignes en cours pour une sélection future très pointue.

Le chai où l’espace de stockage des barriques a été conçue pour avoir la meilleure circulation d’air possible avec un maintien de la température et de l’hygrométrie. 65% de barrique neuve sur le Grand Vin. Barrique de chêne français à la chauffe très modérée.

Tout au long de la visite Laurent Fortin et Philippe Roux ont été d’une accessibilité absolue et ont répondu absolument à toutes nos questions de la plus courante à la plus pointue. Un beau moment d’échange au chai.

Nous sommes ensuite montés en salle de dégustation pour la verticale de 2012/2013/2014/2015 (encore en cours d’élevage) avec en bonus le goût des jus du 2016 à peine mis en cuve et dont la fermentation venait tout juste de commencer.

Pas de prise de note pour ma part voici quand même quelques commentaires (trop succinct je sais)

CR: 2013 : Elevage un peu plus présent et moins noble, belle fraîcheur par contre, doit se mettre en place A garder 5/6 ans. B

CR: 2014 : Plus épicé que les précédents, une belle structure, du fruits noires. B++ en l’état.

CR: 2015 : Superbe robe, beaux tannins, concentration & complexité, pas encore à 100% en place mais deviendra un grand vin. TB en attendant.

Cette verticale, sur des vins encore très jeunes et des millésimes hétérogènes montre toutefois une qualité d’ensemble intéressante et surtout un beau potentiel pour l’avenir.

Vient l’heure du déjeuner ou nous commençons au salon avec en apéritif un Champagne Piper Heidsieck en magnum accompagné de mignardises (dont une huître végétale bluffante), puis à table en entrée une terrine de Bœuf Bazas au foie gras servit avec un Aurore de Dauzac (Second vin) 2013, à suivre filet de rouget et de sole grillée accompagnées d’un risotto aux girolles dégusté en parallèle avec un Dauzac 2011 & un Dauzac 2006 et en dessert une coque éphémère au chocolat et fruit de la passion. Un repas très apprécié, placé sous le signe de la convivialité, des accords fonctionnant parfaitement et des vins agréables. Le 2006 commençant à s’ouvrir sur son plateau de maturité et le 2011 paraissant facile au premier nez se révèle assez complexe finalement.:)o

Une superbe expérience pour nous, dans un château où l’on sent une envie de renouveau et une démarche de qualité. Nous avons été magnifiquement accueilli en toute humilité. Très enrichissant à tous les points de vue. Un grand merci à toute l’équipe.

Ps : Pour une fois que je gagne quelque chose ça valait le coup !(tu)

Thibault
#62
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette, Lionel73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1347
  • Remerciements reçus 280

GAET a répondu au sujet : Visite & Vendanges & Dégustation à Château Dauzac - Margaux 5éme Grand Cru Classé

Merci pour ce moment de partage et ce superbe reportage photos.

Cordialement
Gaëtan
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18256
  • Remerciements reçus 3178

Eric B a répondu au sujet : Re: Visite & Vendanges & Dégustation à Château Dauzac - Margaux 5éme Grand Cru Classé

des cuves en bois avec une douelle transparente, innovation du château et permettant un spectacle fabuleux

Plutôt une innovation du tonnelier car plusieurs domaines en sont équipés (dont Mouton Rothschild).

Eric
Mon blog
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 609
  • Remerciements reçus 20

masterpity88 a répondu au sujet : Re: Visite & Vendanges & Dégustation à Château Dauzac - Margaux 5éme Grand Cru Classé

Eric B écrivait:
> des cuves en bois avec une douelle
> transparente, innovation du château et permettant
> un spectacle fabuleux

>
> Plutôt une innovation du tonnelier car plusieurs
> domaines en sont équipés (dont Mouton
> Rothschild).

Alors pour être précis, on m'a dit que effectivement c'est le tonnelier qui a breveté l'innovation mais c'est en partenariat avec Dauzac que ce dernier à mis au point cette douelle transparente, reprise effectivement par d'autres châteaux désormais...

Thibault
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18256
  • Remerciements reçus 3178

Eric B a répondu au sujet : Re: Visite & Vendanges & Dégustation à Château Dauzac - Margaux 5éme Grand Cru Classé


Eric
Mon blog
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 609
  • Remerciements reçus 20

masterpity88 a répondu au sujet : Re: Visite & Vendanges & Dégustation à Château Dauzac - Margaux 5éme Grand Cru Classé

Eric B écrivait:
> J'ai comme un doute :
>
> www.mon-viti.com/art...
> e-en-bois-equipee-de-douelles-transparentes
>
> www.seguin-moreau.fr...
> veau-cuvier-de-Chateau-Mouton-Rothschild

Tu as toujours des doutes de toute façon...

J'ai retranscris ce qu'on m'a dit... Et Philippe Roux m'a bien confirmé qu'il avait travaillé directement avec les équipes de SEGUIN MOREAU pour mettre au point les cuves et l'étanchéité notamment de celles-ci...Après ils ont peut-être travaillé avec plusieurs Château pour la mettre au point... Lequel l'a mis en place en premier dans la réalité j'en sais rien et je m'en fou...Le principale c'est que c'est vraiment impressionnant et très rare de voir un cuvier équipé de la sorte... (Mais tu vas peut être trouvé un chiffre contradictoire pour dire que désormais 99% des châteaux bordelais en sont équipés...)

Thibault
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18256
  • Remerciements reçus 3178

Eric B a répondu au sujet : Re: Visite & Vendanges & Dégustation à Château Dauzac - Margaux 5éme Grand Cru Classé

Je te répondrais que tu as peut-être raison, mais Seguin-Moreau a plus intérêt à faire référence à Mouton-Rothschild qu'à Dauzac. C'est plus prestigieux et vendeur.

Eric
Mon blog
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 609
  • Remerciements reçus 20

masterpity88 a répondu au sujet : Re: Visite & Vendanges & Dégustation à Château Dauzac - Margaux 5éme Grand Cru Classé

Eric B écrivait:
> Je te répondrais que tu as peut-être raison,
> mais Seguin-Moreau a plus intérêt à faire
> référence à Mouton-Rothschild qu'à Dauzac.
> C'est plus prestigieux et vendeur.

Eh bah tu vois, pour une fois on est d'accord...

Thibault
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8082
  • Remerciements reçus 413

FGsuperfred a répondu au sujet : Château Dauzac 1990 Margaux 5éme Grand Cru Classé

CR: Château dauzac 1990 margaux 5e cru classé



fût ouvert pour palier à un brane cantenac 1997 défaillant, il fit son oeuvre, pas plus...

nez sur les fruits noirs et rouges fanés, presque cuits (pas loin d'être madérisés quoi...), notes de cuir, de feuilles mortes, pas de notes florales et manque d'élégance et de finesse à mon gout...

l'attaque en bouche est belle sur une petite acidité qui donne espoir, curieusement en bouche le vin semble plus frais qu'au nez : l'équilibre est toujours là, les tanins sont certes complètement fondus, le vin se déroule gentiment en bouche mais il a un gout de... trop souvent vu et bu... beaucoup trop convenu pour moi, trop commercial et "fabriqué pour plaire au plus grand nombre, manque évident de caractère !

pas d'amers, un vin lisse comme une vitre et je vais être méchant mais sans aucun intérêt, incroyable sur un tel millésime...

ce n'est pas mauvais loin de là, mais je n'offrirais pas ce vin à un amateur passionné...

assez bien+

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 269
  • Remerciements reçus 24

Dag a répondu au sujet : CR: La Bastide de Dauzac 2012

CR: La bastide de Dauzac 2012

Second vin de Chateau Dauzac 5eme GCC 1855
Ouvert 2h, epaulé.

Le nez sur la réglisse, un peu la menthe.
En bouche légèrement soyeux, les fruits rouges/noirs, un peu de boisé. Peut être trop jeune ? Le côté alcolleux ressort très fort. Trop chaud ?
Longueur courte.

Daniel

Daniel
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6885
  • Remerciements reçus 4512

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Visite et dégustation au Château Dauzac

CR: Visite et dégustation au Château Dauzac

J’ai effectué une visite « classique » de ce Château, pas une visite avec dégustation approfondie car accompagné de personnes intéressées mais pas de « grands amateurs ».
Je ne reprendrai pas les grandes caractéristiques de ce château, données par Thibault (masterpity88) dans son beau CR du 16 octobre 2016. J’ai quand même remis quelques photos en les hébergeant directement sur LPV.
Enfin je suis d’accord avec la conclusion de Thibault :

un château où l’on sent une envie de renouveau et une démarche de qualité.

J’ai quand même demandé comment s’en étaient sorties les parcelles en conversion en biodynamie suite aux fortes attaques de mildiou de cette année. Notre guide, fort compétente par ailleurs et très claire dans ses explications, m’a simplement répondu qu’il y avait eu « une diminution de la quantité de grappes saines » …


L’entrée vers l’accueil, le chai et la salle de dégustation.


Le château historique.


Le vignoble, d’un seul tenant, se situe de l’autre côté de la route.


Vue depuis une parcelle de merlot.


Une grappe de merlot.


Les cuves de vinification en inox tronconiques sont utilisées pour le second vin favorisent un remontage lent du moût lors des opérations de remontage.


Les cuves de vinification en chêne tronconiques sont utilisées pour le premier vin et ont le même bénéfice sur le remontage.


Le chai d’élevage des 2017. On notera l’absence de trace d’ouillage car les fûts sont nettoyés après chaque opération d’ouillage.

Enfin, depuis 2016, le collage est effectué non pas au blanc d’œufs mais avec une colle végétale à base de pomme de terre et de petits pois, donc très naturelle, ce qui ne serait pas le cas avec les « blancs d’œufs ». La descente de cette colle est plus lente et se montre ainsi plus efficace.


La "bibliothèque"


Passons à la dégustation !


Aurore – Margaux – 2014
Il s’agit du deuxième vin de Château Dauzac.
L’assemblage comporte 61 % de cabernet sauvignon et 39 % de merlot, en provenance de vignes relativement jeunes.
La vinification a lieu en cuves inox et l’élevage dans des fûts de un à trois vins pendant 12 mois.

Le nez bien ouvert montre un fruité franc, associant des fruits rouges et des fruits noirs, rehaussé par quelques touches épicées. L’élevage est présent mais pas trop marqué.
La matière fruitée procure de la rondeur à la bouche, les tanins sont encore présents mais pas trop anguleux, la finale se révèle fraîche et plutôt épicée.
Ce vin devrait atteindre son apogée dans trois à quatre ans d’après moi mais doit pouvoir être un bon compagnon de table dès à présent.
Bien ++

Château Dauzac – Margaux – 2014
L’assemblage comporte 68 % de cabernet sauvignon et 32 % de merlot, en provenance de vieilles vignes.
La vinification a lieu en cuves en chêne et l’élevage dans des fûts dont 60 % de neufs pendant 16 mois.

Très intense, le nez est plus axé sur les fruits noirs, avec des accents balsamiques et une note poivrée. L’élevage luxueux est sensible, se traduisant par des senteurs vanillées et épicées.
La bouche est pleine, corsée et d’une structure tannique encore assez imposante. Les fruits noirs se combinent à des botes torréfiées. La finale plus en finesse laisse augurer d’un très bel avenir.
Bien ++ / Très Bien en l’état

Jean-Loup
#72
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Vougeot, LADIDE78, Frisette, GAET, éricH, Lionel73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3893
  • Remerciements reçus 1934

Vougeot a répondu au sujet : Visite et dégustation au Château Dauzac

Merci pour ce joli reportage, Jean-Loup.
Une question néanmoins : en quoi le blanc d'oeuf est-il moins naturel qu'une colle patate/petit pois probablement constituée d'amidon quasi pur ?
As-tu eu plus d'explication sur cette méthode ?
Merci pour ta réponse.

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18256
  • Remerciements reçus 3178

Eric B a répondu au sujet : Visite et dégustation au Château Dauzac

Je pense en effet que le process qui mène du blanc d'oeuf frais au blanc en poudre est sûrement plus "naturel" que d'extraire certains éléments de la pomme de terre ou du petit pois.

Je penche plus sur le fait que le vin pourra être qualifié de "vegan", un marché en pleine croissance.

Eric
Mon blog
#74
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6885
  • Remerciements reçus 4512

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Visite et dégustation au Château Dauzac

@ Vincent : la guide a évoqué que les blancs d'œufs utilisés classiquement n'étaient en fait pas très naturels…

@ Eric : en effet, l'étiquette fait apparaître "Vin vegan" à partir du millésime 2016...


Jean-Loup
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2184
  • Remerciements reçus 933

chrisdu74 a répondu au sujet : Visite et dégustation au Château Dauzac

C'est nouveau le collage à l'amidon ? Ah c'est vegan..... et si on distille le vin ensuite ça fait pas du marc, ça fait du schnaps ?

J'ai toujours pensé qu'il fallait une protéine ou bien de l'argilecomme élément actif

Chris d'U
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3329
  • Remerciements reçus 2504

starbuck a répondu au sujet : Visite et dégustation au Château Dauzac

Nous avons donc un assureur militant qui fait un vin militant.
Mais le veganisme est loin de défendre l'environnement, bien au contraire puisqu'il sert d'abord les intérêts de l'agro-chimie qui élabore et commercialise les ersatz.

Sylvain
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6885
  • Remerciements reçus 4512

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Visite et dégustation au Château Dauzac

Dans le cas de Dauzac c'est du vrai militantisme bio car ils veulent passer petit à petit en biodynamie, principalement dans le but de réduire le cuivre.
Pour la petite histoire ils font appel à un petit producteur bio pour les pommes de terre et les petits pois.
Enfin de nombreuses aigrettes stationnaient dans le parc du château, preuve du bon équilibre en biodiversité, ce qui nous a permis d'assister à de jolis vols en formation.

Jean-Loup
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18256
  • Remerciements reçus 3178

Eric B a répondu au sujet : Visite et dégustation au Château Dauzac

Dans le cas de Dauzac c'est du vrai militantisme bio car ils veulent passer petit à petit en biodynamie, principalement dans le but de supprimer le cuivre.

Je ne connais pas de producteurs en BD qui se passent de cuivre. Les quelques bio qui réussissent cet exploit utilisent des huiles essentielles. En conventionnel, la non-utilisation du cuivre est plus courante ;)

Eric
Mon blog
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3329
  • Remerciements reçus 2504

starbuck a répondu au sujet : Visite et dégustation au Château Dauzac

Jean-loup, je ne doute pas que le château va faire le nécessaire pour avoir une image qui soit la plus verte possible.
Puisque j'avais déjà lu qu'ils revendiquent le coté végan, je me suis simplement permis de rappeler que les produits végans n'ont généralement rien de bio, bien au contraire.
Mais puisqu'il faut prendre l'argent là où il y en a, je pense bien qu'une filière bio et végan sera spécifiquement créée par l'industrie agro-alimentaire pour bénéficier des deniers de ce nouveau culte.

Sylvain
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6885
  • Remerciements reçus 4512

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Visite et dégustation au Château Dauzac

@ Eric : merci pour l'info. Je vais corriger en remplaçant supprimer par réduire. Mais si certains "conventionnels" arrivent à se passer de bouillie bordelaise, ils utilisent quoi contre le mildiou ?

@ Sylvain : j'avais bien compris ton message dans ce sens. C'est moi qui en ai rajouté une couche...

Jean-Loup
#81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18256
  • Remerciements reçus 3178

Eric B a répondu au sujet : Visite et dégustation au Château Dauzac

Ah oui réduire, par contre, pas de soucis. Pas mal de domaines en sont à 1 ou 2 kg par an par hectare, car ils associent le cuivre à des préparations BD et des infusions de plantes.

En conventionnel, ils utilisent des molécules de synthèse comme l'iprovalicarbe, le fosétyl® -Al, le mandipropamid ou la zoxamide (ça fait rêver, hein ? ::dance:: ). Elles sont moins lessivables que le cuivre. Il y a donc besoin de traiter moins souvent.

Eric
Mon blog
#82
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18476
  • Remerciements reçus 2070

mgtusi a répondu au sujet : Visite et dégustation au Château Dauzac

Jean-Loup Guerrin écrit: Enfin de nombreuses aigrettes stationnaient dans le parc du château, preuve du bon équilibre en biodiversité, ce qui nous a permis d'assister à de jolis vols en formation.

J'imagine qu'il y a aussi un certain nombre de grues, cendrées ou pas.

Voir :

Michel
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 676
  • Remerciements reçus 154

Laurent Chénier a répondu au sujet : Visite et dégustation au Château Dauzac

En conventionnel, ils utilisent des molécules de synthèse comme l'iprovalicarbe, le fosétyl® -Al, le mandipropamid ou la zoxamide (ça fait rêver, hein ? ::dance:: ). Elles sont moins lessivables que le cuivre. Il y a donc besoin de traiter moins souvent.


Le premier (ipro machin) est un produit systémique, donc il pénètre et circule dans la sève de la plante, ce qui permet aussi de protéger les jeunes pousses qui se forment après traitement.
Avec ces fongicides, 2 passages par an peuvent suffire pour se protéger du mildiou (et autres maladies cryptogamiques).

Avec ça, c'est sûr qu'on réduit les doses de cuivre (on peut même s'en passer)... mais ça fait pas rêver :unsure:

Laurent
#84
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82843
  • Remerciements reçus 8310

oliv a répondu au sujet : Dauzac change de mains !

Margaux
Le château Dauzac change de mains !

www.terredevins.com/...
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1035
  • Remerciements reçus 732

Fred1200 a répondu au sujet : CR: Château Dauzac, Grand Cru Classé, Margaux 1981

CR: Château Dauzac, Grand Cru Classé, Margaux 1981

Petite mise en contexte :
Cette bouteille fait partie d’un lot de vieux Bordeaux que mon beau-père m’a cédés récemment. Des bouteilles acquises entre les années ’70 et début ’90. Elles ont dormi pendant des décennies dans un garage, dans des conditions d’hygrométrie et de température loin d’être idéales et en station debout pour certaines.

J’étais donc très dubitatif quand il m’a proposé de reprendre ces bouteilles, mais vu qu’il y avait quelques noms ronflants dans le tas, je me suis dit que je n’avais de toute façon rien à perdre. Pas connaisseur de Bordeaux, et encore moins de vieux Bordeaux, j’ai aussi demandé conseil évidemment à Eric B, grand spécialiste en la matière, qui a pu un peu m’éclairer sur les attentes que je pouvais me permettre d’avoir … ou pas.

J’ai donc commencé par ce 1981, qui n’est apparemment pas une grande année, mais c’est une des bouteilles qui semblaient en meilleur état. Bouchon complètement friable évidemment, cela a été une horreur pour ouvrir cette bouteille.

Robe : grenat sombre, évoluée, trouble.

Nez : notes boisées, de champignon, quelques fruits rouges et du cassis et des notes fumées très prégnantes à l’ouverture et qui s’estomperont avec le temps.

Bouche : très joli toucher de bouche aux tanins fondus, comme on peut l’espérer d’un Margaux (même si j’en bois peu) de cet âge, avec un mélange de champignon, de fruits rouges (de type groseille, cerise), de cassis, d’épices et d’âtre. Vin plutôt rond mais avec une fin de bouche marquée par une acidité assez nette. Un peu rude après le ‘confort’ du début de bouche, mais elle a le mérite d’apporter de la fraîcheur. Pas d’amertume. Longueur moyenne.

Un vin qui a sans doute passé son apogée depuis un bail mais qui reste tout à fait buvable et qui est même plutôt agréable, notamment avec un fruit plus présent qu’escompté.
Bien à très bien : 15/20.

Fred
#86
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, FlavFirst

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 412
  • Remerciements reçus 253

IH1456 a répondu au sujet : CR: Château Dauzac, Grand Cru Classé, Margaux 2001

CR: Château Dauzac, Grand Cru Classé, Margaux 2001

Une énigme... j'ouvre ce vin un soir de début de semaine dernière pour le servir sur un gigot de 5h (de Pâques donc !), et durant deux jours, dégusté peu à peu, je ne lui trouve pas d'intérêt. Oui, c'est un vin fin, mais l'aromatique, essentiellement secondaire, est vraiment sans magie.

Le troisième soir il me reste un verre et demi ; je me force à remonter la bouteille de la cave avant le départ en week-end, il faut bien la terminer... et là le vin se dévoile...


Notes de tabac blond au nez, que j'apprécie beaucoup, quelques notes de sous-bois, ainsi qu'une corbeille de fruits rouges, c'est très plaisant et même assez complexe.

La bouche est elle aussi très belle, construite sur une dentelle, on est clairement sur le registre de la finesse. Les tannins sont bien intégrés, enrobés, élégants, l'ensemble est cohérent, le vin me semble à point. Belle finale sur la cerise griotte, notes de kirsch. C'est beau. Etant donnés tous ces facteurs je lui trouve un côté pinot noir, à ce Margaux !! j'aurais bien aimé le proposer à l'aveugle à des connaisseurs...

Conclusion : le dégustateur était-il en méforme les deux premiers jours ? ou le vin s'est-il réellement ouvert progressivement à l'aération ? en tout cas il m'en reste en cave et la prochaine fois, je le passerai en carafe une journée avant le service !

TB+ dans les conditions du troisième soir.

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareil, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le grand Georges
#87
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6885
  • Remerciements reçus 4512

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Château Dauzac, Grand Cru Classé, Margaux 2001

Etant donné tous ces facteurs je lui trouve un côté pinot noir, à ce Margaux !!


Pas si étonnant que cela car les Margaux sont les plus fins des Rive Gauche. De plus les arômes tertiaires de vins rouges relativement âgés (sous-bois notamment) se retrouvent dans tous les types de vins.

Jean-Loup
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 767
  • Remerciements reçus 983

ysildur a répondu au sujet : CR: Château Dauzac, La bastide Dauzac, Margaux 2012

CR: Château Dauzac, La bastide Dauzac, Margaux 2012

Bouteille ouverte pour voir où en est cette cuvée.

La robe est grenat.

Le nez est sur les fruits noirs (la mure, la myrtille), la pivoine, le bois de cèdre, les épices. Très typé bordeaux.

En bouche, le touché est très agréable sur la finesse. Le vin est tout en dentelle. On pourrait de fait, lui reprocher un léger manque de matière et de puissance, même pour un Margaux, mais la finesse aromatique en bouche et sa longueur, plus qu'honorable, en font un joli vin. Les tanins sont déjà bien fondu, mais donne encore un peu de peps à la fin de bouche. Il me semble être sur son plateau de maturité, même si la cuvée peut vieillir sans problème. Souvenir d'un '94 ouvert l'an dernier qui n'était pas mort.

A mon sens, le seul reproche sur cette cuvée est son prix. je l'ai eue aux environs des 23 euros la bouteille, et en règle générale, elle flirte plus avec les 25/30 euros dans les commerces. 20 euros max en ferait un vin que j'encaverai avec plaisir chaque année.

Laurent
#89
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 28
  • Remerciements reçus 69

bbesde a répondu au sujet : CR: Château Dauzac 2005

CR: Château Dauzac 2005

Bouteille ouverte sur des brochettes de petits coeurs de poulet marinées au Paprika sur barbecue.

Bue immédiatement. Quelle belle surprise. Je n'en attendais pas autant.

Un nez de cassis, fruits noirs, myrtille. Ce n'est pas du tout sur des arômes de bois ou de terre.
La bouche est semblable au nez, tous les arômes sont sur le fruits et les tanins sont fondus.. Très bon



Benjamin
#90
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Fredimen, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck