Nous avons 1547 invités et 17 inscrits en ligne

Château Cheval Blanc

  • Messages : 2019
  • Remerciements reçus 1215

DUROCHER a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Oui très bonne vidéo;j'ai visité avant le nouveau chais et ce fut une belle visite à l'époque (4ans) pas facile à obtenir.
Bernard
#361

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8173
  • Remerciements reçus 656

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

la dernière fois ou j'ai voulu y aller, ils m'avaient répondu "pour pros uniquement"

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#362

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18551
  • Remerciements reçus 3547

Eric B a répondu au sujet : Re: présentation chateau Cheval Blanc

Sauf que ça ne ressemble plus du tout à ça... La vidéo a été publiée en mai 2012 mais elle est nettement plus ancienne.

Eric
Mon blog
#363

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2019
  • Remerciements reçus 1215

DUROCHER a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

On s'était fait pistonné par quelqu'un de la Gaffelière avec qui nous prenions nos primeurs.
Bernard
#364

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 134
  • Remerciements reçus 62

dantès a répondu au sujet : CR: Cheval Blanc 1966

CR: Cheval Blanc 1966

Bouteille acquise récemment qui n'a pas tardé à être ouverte. Pour l'accompagner, du pigeon cuit à basse température. La bouteille a été débouchée longtemps à l'avance (6 ou 8h), l'odeur étant déjà bonne je l'ai rebouchée. Au début de la dégustation, je trouve tout d'abord le vin un peu fermé. Pourtant, il coule, les tanins sont complètement fondus, aucun défaut n'apparaît. Puis peut-être 15 minutes plus tar c'est l'envolée, il s'ouvre, gagne en complexité et dégage des arômes que je perçois très rarement en dégustation. L'accord avec le pigeon est très convaincant, 30 minutes après je suis sous le charme qui me fait oublier ma petite déception avec Cheval Blanc 1985 . Je me réjouis d'en avoir encore deux bouteilles en stock.

Vineusement,
--
Dantès
#365

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12623
  • Remerciements reçus 186

PBAES a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Lendemains de vendanges à Cheval Blanc :

www.terredevins.com/...

Philippe
#366

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 626
  • Remerciements reçus 15

uglyamerican a répondu au sujet : CR: Château Cheval Blanc 1959

CR: Château Cheval Blanc 1959

En demi-bouteille, niveau très haute épaule. Robe d’une beauté incroyable, limpide, brillante, entre rubis clair et canneberge mur, pour ainsi dire aucune trace de vieillesse même au bord. Complexe et envoûtant au nez et en bouche, avec des notes de figue, grenade, tabac, confiture de canneberge, pétale de rose, juste un peu de cuir séché et de terre. Ce vin est d’une complexité méditative, élégant et féminin, léger mais ni mince ni fragil, gardant une belle structure tannique. Il donnait un maximum de plaisir après 45 minutes d’aération et restait à ce niveau pendant au moins deux heures. En cave cette demi-bouteille aurait pu tenir le coup encore une dizaine d’années, voire plus.

Consommée lors d'un diner avec mon frère dans un vieux restaurant en Californie, où je l'ai trouvée sur la petite carte des vins à un prix miraculeux qui n’avait évidemment pas changé depuis les années 70, nous n'avons pas résisté. J’ai été obligé de vérifier le millésime sur le bouchon, tellement ce vin m’a surpris, et le patron a pu nous raconter l'histoire entière de cette bouteille. J’ai peu d’espoir de le boire pour une deuxième fois, mais en tout cas je serais en peine d’imaginer une meilleure expérience de ce vin, le plus ancien Bordeaux que j'aie jamais gouté. Quelle flacon ! 96/100

Thomas
#367

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 51

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

* Toute correction de mon français serait la bienvenue !

Que dire, sinon que le compte-rendu est superbe...
Et qu'il est remarquable quand on sait qu'il est rédigé par un américain.

Bravo !
#368

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 626
  • Remerciements reçus 15

uglyamerican a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Merci Thierry ! Ce qui est encore plus remarquable, c’est d’avoir eu le plaisir de gouter un tel vin, normalement impensablement cher pour moi, et de l’avoir trouvé sur la carte des vins d’un restaurant à San Diego ! Je pense que le patron était tout à fait ravi que cette flacon spéciale qu'il avait soigneusement préservée en cave depuis si longtemps, soit consommée par un vrai passionné – pour un groupe de businessmen, la clientèle habituelle du restaurant, il aurait probablement eu du mal à trouver la bouteille ;)

Thomas
#369

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1392
  • Remerciements reçus 2

guillaumeflesch a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Etonnant qu'un vin est pu traverser un demi-siècle en ... demie-bouteille ! Très beau CR en tout cas. Merci !
#370

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 632
  • Remerciements reçus 0

Pierrot le fou a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc 1959

Cela donne envie d'en boire un jour.... si on en trouve à un prix raisonnable.

Bravo pour le CR. J'aimerai m'exprimer aussi bien en anglais... :)

Pierre

"Le vin et l'amour font passer d'heureux jours"
#371

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc 1959

Thomas,
on dit : mûr et non mur
on dit : fragile et non pas fragil
on dit : quel flacon et non pas quelle flacon.

à noter que ce texte à un examen de français aurait 20 / 20 car il est parfait. Félicitations.

à propos des 1/2 bt, j'ai acheté récemment des 1/2 Château Margaux 1928. Gérard Besson ne voulait pas croire que c'est possible d'avoir des vins aussi bons. Il a regardé le bouchon pendant dix minutes, tant il était incrédule.


Cordialement,
François Audouze
#372

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 626
  • Remerciements reçus 15

uglyamerican a répondu au sujet : CR: Cheval Blanc 2000

CR: Cheval Blanc 2000

En demi-bouteille. Robe d’un rouge profond mais brillant et changeant, teintée de juste les tous premiers signes de vieillissement . Nez d’une complexité envoûtante, avec des notes florales, médicinales et savoureuses, et des nuances sauvages de bœuf braisé, de cuir, et de cire d’abeille. En bouche, encore des notes délicates d’animal et de cuir, de feuille de thé, de rose et de prune. Belle acidité, tanins élégants, avec juste un peu de chaleur qui donne une vinosité nécessaire à l’ensemble incroyablement velouté. La finale semble persister sans effort pendant des minutes. Un très grand vin, d’une élégance calme et majestueuse, profond et léger à la fois, où l’assemblage s’exprime remarquablement bien. Parfaitement abordable aujourd’hui après quelques heures en carafe et à température de cave, ou à encaver encore assez longtemps. 97/100

Thomas
#373

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14
  • Remerciements reçus 0

faver a répondu au sujet : CR: Cheval Blanc 1982

Bu également aux côtés de Lafleur 1989, CR: Cheval Blanc 1982 de bonne provenance. Bouteille non carafée, ouverte vers 20h00 et dégustée après minuit. Le nez est extraordinaire, racé, mêlant des senteurs de goudron , de vanille et de crème brûlée. La bouche est superposable au nez, retrouvant le même côté crémeux et fumé associé à une fraîcheur amenée par les arômes de fruits noirs confiturés.. Aucune aspérité avec un grain de tannin fin, aérien, follement séducteur. S'y associait également un bouquet légèrement truffé et de tabac blond à l'agitation, conférant à ce vin une grande complexité. Longueur correcte sans être interminable. Du très très grand vin qui m'a réconcilié avec Cheval puisque je restais sur une note décevante avec un 1988 bu il y a 3 ans sans aucune émotion perçue.
#374

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 593
  • Remerciements reçus 1

Aladin0611 a répondu au sujet : CR: Château Cheval Blanc 1995

CR: Château Cheval Blanc 1995

Le Cheval blanc possède une robe intense, brillante, d’un rouge profond. Au premier abord il contraste avec le charme voluptueux du Cos 82. Mais les aromes se libèrent petit à petit comme avec une pruderie et en refusant de se dévoiler trop rapidement. On sent de la majesté dans ce vin qui est encore sur le fruit, à peine effleuré par des notes tertiaires. La fin de bouche est sans faiblesse. Une heure après, alors que le Cos continue de tenir solidement son rang, le Cheval blanc consent à s’ouvrir et à laisser entrevoir ses potentialités aromatiques ; le toucher de bouche pourtant soyeux initialement s’arrondit encore : une grande bouteille qui a encore besoin de quelques années supplémentaires pour exprimer sa classe.****

AL
#375

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2200
  • Remerciements reçus 1053

tomy63 a répondu au sujet : CR: Chateau Cheval Blanc 2006

Bu dans cette série : lapassionduvin.com/p...
CR: Château Cheval Blanc - Saint Emilion 2006 : robe entre rubis et grenat, on monte d'un cran au niveau de la couleur mais ça reste quand même assez clair. Le nez est très brioché, un peu vanillé, l'élevage domine encore, on sent du fruit rouge et des notes florales dans le fond. C'est bien mieux en bouche, elle est assez vive, avec une très bonne acidité, tanins très fins et texture de velours, très belle matière. Le côté brioché se sent moins, on a plus de fruits (rouges et noirs), légères notes florales. Finale longue mais pas exceptionnelle. Au final je suis déçu par le nez et plutôt convaincu par la bouche. Il faudra surement attendre quelques années pour que le bois se fonde bien, en l'état j'avais préféré Canon-la-Gaffelière 2006. Mais surtout je ne pensais pas que Cheval-Blanc faisait des vins dans un style aussi "moderne" avec un travail sur le bois et la texture. Encore une fois ce n'est qu'une impression sur une bouteille bue trop jeune. Note : 17,5/20.
#376

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12623
  • Remerciements reçus 186

PBAES a répondu au sujet : Re: Chateau Cheval Blanc

Vidéos

Sous la robe du mythique Cheval Blanc :

www.lepoint.fr/vin/g...

Philippe
#377

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1224
  • Remerciements reçus 30

Leo17 a répondu au sujet : CR: Cheval Blanc 1955

CR: Cheval Blanc 1955
On attendait tous beaucoup de ce vin et on ne fut pas déçu. Dès l'ouverture, des notes de sous bois, de terre humide, de boites de cigarre remplissaient le nez. On ne carafait pas ce vin, de peur qu'il ne s'écroule. La robe était encore bien foncée, en bouche il était directement agréable, rond, tout en douceur, avec des tannins fins, un vin en dentelle, sur des notes de mokka, de chocolat noir. Très belle finale, longue, très légèrement sucré. Un vin arrivé à son apogée: 18/20
#378

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 100
  • Remerciements reçus 1

Toine06 a répondu au sujet : Re: Chateau Cheval Blanc 2006

tomy63 écrivait:
Au final je suis déçu par
> le nez et plutôt convaincu par la bouche.

Le néophyte que je suis a vécu le contraire. Un nez exceptionnel et une bouche moins mémorabe, même si elle était parfaitement équilibrée.

J'ai eu la chance de visiter durant trois heures le domaine avec son chai flambant neuf. La terrasse, donnant sur toutes les parcelles alentour, donne clairement envie d'être invité à une petite sauterie.
A titre de comparaison, c'est comme une grande maison de la mode ou aller chez Ferrari. Des moyens astronomiques et réfléchis au service du vin.
La personne nous accueillant nous a confié regretter que l'amateur lambda ne peut pas se payer ce grand vin, devenu un produit de luxe.

'Je bois, je fume, je baise: triangle équilatéral !' Le grand Serge
#379

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : CR: Cheval Blanc 1973

La bouteille de 1975 que j'ai ouverte étant fortement bouchonnée (quel dommage, quelle beauté ce 1975 !!!) , je passe sur un 1973...

Un lecteur du Guide Parker aurait pu craindre le pire en voyant une note de 55/100 points ! et pourtant. Le vin est certes quelque peu léger et la structure est moyenne, mais le vin offre un sacré plaisir, avec une texture juteuse et la petite signature "Cheval Blanc" de cette époque, c'est-à-dire une petite sensation sucrée en finale. L'ensemble possède une belle buvabilité. très très belle surprise !
#380

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 131
  • Remerciements reçus 1

WinePig a répondu au sujet : CR: Cheval Blanc 1996

CR: Cheval Blanc 1996

Carafé 2h avant le service

Nez très distingué ou se mélangent fruits rouges macérés, tabac, sous-bois et bien d'autres choses encore.
La bouche est grande, d'un soyeux incomparable et complexe. C'est élégant et ça trace en longueur pour finir sur des tannins presque fondus.
Deux choses ressortent de ce vin pour moi qui ne boit que très peu de bordeaux, c'est la longueur assez phénoménale ainsi que sa capacité à s'accorder
à merveille avec le plat qui l'accompagnait. Tel que je le ressens, ce vin atteint tout juste un plateau de maturité sur lequel il restera longtemps. Excellent +

Louis
#381

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1319
  • Remerciements reçus 584

Krabb a répondu au sujet : CR: Chateau Cheval Blanc 1995

CR: Château Cheval Blanc - 1995

Bu Ici

Mon premier Cheval Blanc et une belle bouteille.
La robe est très sombre, parfaitement opaque.
Au nez, le vin développe des arômes légèrement tertiaires, sur le cigare, le sous bois. Belle complexité.
En bouche, l'équilibre est parfait, les tanins parfaitement fondus, l'acidité présente... Grosse longueur.
Très joli vin.

Simon.
#382

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 394
  • Remerciements reçus 1

Griffon a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Intéressant ces commentaires sur le 1995. Dans mes souvenirs c'est un vin à l'élevage trop appuyé, qui a quelque chose d'austère (tanins rugueux et massifs) et qui 15 ans après sa naissance était encore marqué par le bois, laissant supposer (peut-être à tort) que le vin pourrait ne jamais parvenir à digérer l'élevage. Il me semble d'ailleurs que Lurton reconnaît du bout des lèvres que, bien que 1995 soit un superbe millésime bordelais, ça n'est pas une réussite majeure pour Cheval (ce qui une fois passé au traducteur d'euphémisme bordelais prend une autre dimension...). Vraiment pas un grand cheval pour moi, qui rejoint 1989 et 2001 au classement des très grands millésimes ratés.

"Le rôle du terrain dans l'élaboration d'un grand cru ne va guère au-delà de celui de la matière dans l'élaboration d'une œuvre d'art" Roger Dion
#383

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 30

jmwa a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

J'ai bu ce vin en 96 sur fût au château, et je l'avais trouvé très bon.
Et à cette époque le maitre de chai était assez content de son bébé.
Donc raté, c'est peut-être un peu exagérer et le commentaire de Simon semble le confirmer.

jmw
#384

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 394
  • Remerciements reçus 1

Griffon a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

C'est évidemment à relativiser, mais selon moi il est raté pour un Cheval Blanc, et pour un vin issu d'un grand millésime. Non que ce soit un mauvais vin dans l'absolu, mais je l'ai trouvé à chacune de nos quatre rencontres très loin de ce que tout un chacun peut attendre d'un Cheval de bonne année, et très loin de ce que Cheval aurait pu faire cette année là. C'est d'ailleurs pour moi une des caractéristiques les plus intrigantes de Cheval Blanc, qui, un peu comme Mouton de l'autre côté, a une étonnante capacité à produire des vins immenses (Mouton 45 ou Cheval 47 en sont d'illustres exemples) mais également à produire des vins à peine décents (donc terriblement décevants étant donné leur rang) dans de grands millésimes (89 me semble être un bon exemple pour les deux propriétés d'ailleurs, mais il y-en a quelques autres hélas).

"Le rôle du terrain dans l'élaboration d'un grand cru ne va guère au-delà de celui de la matière dans l'élaboration d'une œuvre d'art" Roger Dion
#385

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1319
  • Remerciements reçus 584

Krabb a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Entre nous j'ai rarement trouvé aussi bon un vin "raté"...
Pour moi c'était un grand vin qui ne rougissait pas d'un passage après un sublime Musigny 1990 de Mugnier.
Je ne sais pas à quand remonte ta dernière expérience avec ce vin mais, sur ce que j'ai goûté, je te trouve vraiment très dur.

Simon.
#386

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2520
  • Remerciements reçus 2

oenopol a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Cheval blanc 2001 raté? On ne doit pas avoir les mêmes goûts!

Amicalement,
Paul
#387

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 394
  • Remerciements reçus 1

Griffon a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

La dernière fois que je l'ai dégusté (il y-a environ 3 ans), je l'avais trouvé singulièrement maigrichon pour un Cheval d'un si beau millésime. Pas un mauvais vin dans l'absolu, plutôt un vin sympa d'ailleurs, mais ça manquait de profondeur et de complexité pour un cru de ce rang (a contrario j'avais été emballé par leur 1999 qui était un des plus beaux de la rive droite, alors que le millésime était moyen... c'est tout le paradoxe de Cheval Blanc je trouve, que d'être si irrégulier).

"Le rôle du terrain dans l'élaboration d'un grand cru ne va guère au-delà de celui de la matière dans l'élaboration d'une œuvre d'art" Roger Dion
#388

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 394
  • Remerciements reçus 1

Griffon a répondu au sujet : CR: Château Cheval Blanc 1966, Saint-Emilion 1er GCC

CR: Château Cheval Blanc 1966, Saint-Emilion 1er GCC

J'ai ouvert à l'occasion d'un dîner familial cette bouteille, qui avec 2 autres avait été reconditionnée à la propriété. L'achat avait été fait à bon prix, et le fait que les bouteilles aient été reconditionnées me laissait penser que le vin serait superbe puisque niveaux et bouchons seraient impeccables. J'ouvre donc ma petite caisse de 3, et en sors une bouteille emmaillotée dans une feuille de papier de soie estampillée, et là c'est le choc, voici l'état de ma bouteille:



Stupeur et consternation: la capsule et l'étiquette sont impeccables, mais le niveau semble être celui d'origine! Le mécontentement le dispute à l'inquiétude, car je note aussi que quelques gouttes de vin sont passées au travers de la capsule, et que donc ma bouteille, pourtant sortie "reconditionnée" des chais de château LVMH, fuit!

Deuxième mauvaise surprise en décapsulant la bouteille pour l'ouvrir:



Là c'est l'incrédulité: niveaux non faits, bouchons non changés... On est vraiment dans la cosmétique et le reconditionnement de l'apparence: on change le superflu (capsule/étiquette) en négligeant l'essentiel (vin/bouchon). L'incrédulité laisse place à la colère, je suis furieux et m'attends à ce que le vin soit mort. D'autant que le bouchon s'est naturellement désagrégé et présente un bien triste spectacle tandis que mon petit cœur se serre:



Et pourtant, le vin était encore aimable. Il était incontestablement sur le déclin, mais il lui restait encore suffisamment de fruit et de tanins pour qu'il soit intéressant et même agréable. Au nez c'était un peu animal, la robe était assez trouble, la bouche manquait de fraîcheur mais était encore bien pleine, et la finale, à défaut d'être impressionnante, était honorable. Un vin que nous avons bu avec plaisir et une certaine émotion due à son grand âge, mais qui n'était sans doute que l'ombre de ce qu'il a dû être il y-a 20 ou 30 ans.

L'expérience me laisse cependant une certaine amertume, et je suis atterré par la façon dont la propriété procède au "reconditionnement". Le vendeur en entendra parler, même si je suis également fautif en n'ayant pas vérifié ces bouteilles lorsque je les ai achetées.

C'était néanmoins une expérience agréable, et le rôti de veau aux cèpes et aux girolles qu'accompagnait ce vin s'y accordait à merveille.

"Le rôle du terrain dans l'élaboration d'un grand cru ne va guère au-delà de celui de la matière dans l'élaboration d'une œuvre d'art" Roger Dion
#389

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3006
  • Remerciements reçus 144

winaddict33 a répondu au sujet : Re: Château Cheval Blanc 1966, Saint-Emilion 1er GCC

Griffon écrit: D'autant que le bouchon s'est naturellement désagrégé et présente un bien triste spectacle

Quand on voit sur la photo que tu t'es attaqué à ce vieux bouchon avec un screwpull, t'as un peu tenté le diable.

Amateur pendant 20 ans Passsionné depuis 2002
#390

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck