Nous avons 2190 invités et 55 inscrits en ligne

Château Carbonnieux, Pessac-Léognan

  • Messages : 1314
  • Remerciements reçus 1513

Réponse de Gerard58 sur le sujet Château Carbonnieux blanc - Pessac-Léognan 2009

CR: Carbonnieux blanc 2009

Il est toujours intéressant, comme amateur de sauvignon ligérien, d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs, quitte à revenir vite en terrain mieux connu.
Bu sur une terrine de poissons le vin propose une belle robe dorée avec quelques signes d’évolution.
L’olfactif est discret au départ mais le vin est servi trop froid. Au réchauffement on perçoit des notes citronnées, agrumes et fruits confits avec une touche végétale mentholée, puis du fruit sec et un soupçon de vanille.
Si la bouche est vive à l’attaque, elle se présente avec plus de gras par la suite, finement marquée par les fruits jaunes et le citron. Finale plutôt agréable sur les fruits secs, d’un vin qui met de temps à révéler sa complexité et qui semble ne pas avoir encore tout montré.

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Moriendi, Kiravi
15 Mar 2020 18:36 #481

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 31

Réponse de ThomTom sur le sujet CR: Château Carbonnieux - Pessac-Léognan - 1999

CR: Château Carbonnieux - Pessac-Léognan - 1999



Tout d'abord le niveau est très bon et le bouchon très bien conservé. Pour ce qui est de la robe elle est relativement claire mais n'a pas tiré vers le tuilé, cela reste d'un beau grenat.

Le premier nez présente une assez forte réduction ce qui me décide à épauler le vin deux bonnes heures. En y revenant après ce dit temps plus aucune réduction, c'est relativement discret mais d'une belle complexité : cassis, olive noire, truffe, poivre ainsi qu'un léger côté terre retournée pas désagréable. Tout cela est très fin et donne envie d'y tremper les lèvres ! Malheureusement la bouche se montre quelque peu décevante, une impression diluée. Ça manque clairement de matière bien que l'acidité soit encore assez vive. L'aromatique tourne autour des fruits noirs avec une légère touche boisée. Les tanins sont complètements fondus et laissent place à une finale poivrée d'une belle persistance.

C'est bien bon (14,5) malgré le manque de matière, mais ça l'était sûrement plus il y a 4 ou 5 ans !

Thomas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, oliv, Olivier Mottard, bertou, Moriendi, Fredimen
31 Mai 2020 16:07 #482
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 70
  • Remerciements reçus 136

Réponse de Apache sur le sujet CR: Château Carbonnieux blanc 2016

CR: Château Carbonnieux blanc, 2016.

Une bouteille immaculée, au garde à vous, sous le feu des néons.
Code barre flanqué au postérieur.
Attendant la tournée d'inspection.
La mariée finit dans le caddie.
Belle affaire.
Passage en caisse/Bip/charriot parking/bip/ouverture du coffre.
Préliminaire un peu rude avant le voyage de noce.

Mise au frais.
Ouverture.

Nez fumé, sauvignon, vin de jeunesse et fraicheur exotique.
Bouche fondante, sémillon, belle matière, très confortable, vin apaisant. Sur du jus d'ananas très mais alors très très frais et c'est long.
HUUUUMMMMMM.
Un bonbon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bonaye, Moriendi, toubib063, FlavFirst, Fredimen, Bobo1
05 Jui 2020 23:38 #483

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3271
  • Remerciements reçus 1628

Réponse de Alex sur le sujet CR: Croix de Carbonnieux Blanc 2017

Dégusté ici lors d'une session Lorraine en cours...

CR: Croix de Carbonnieux Blanc 2017
Très rare que je commente les bordeaux blancs car c'est pas ma tasse de thé mais celui-ci quand même à 13€ mérite un petit coup de pouce.
Nez très classique typé sauvignon et variétal sur le bourgeons de cassis et pointe florale (fleurs blanches naturellement), et le vin est bien vif avec une jolie amertume finale qui dynamise la sensation finale. Vu que c'est un petit second vin, çà montre bien le travail respectueux de Carbonnieux et sa grande qualité constante en rouge comme en blanc. Très correct 14/20

Alex
20 Juil 2020 03:07 #484

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 67
  • Remerciements reçus 271

Réponse de bdc sur le sujet Château Carbonnieux, Pessac-Léognan

CR: Chateau Carbonnieux Blanc 2017

60% sauvignon, 40% sémillon. Dégusté à 10°, bouteille ouverte deux heures à l'avance.

Robe jaune avec des reflets verts. Bouquet parfaitement ouvert, très aromatique, les agrumes dominent.

En bouche l'attaque est fraîche puis c'est rapidement volumineux, très rond et harmonieux. Il y a un équilibre parfait entre l'acidité et la rondeur, c'est vraiment très gourmand. Le vin me semble être à maturité parfaite malgré son jeune âge.

Acheté 37€, ce qui me semble plus que raisonnable au vu de la qualité du vin. Le vin a fait l'unanimité dans la famille!

90/100
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Nicoco, Fredimen, Gaija
11 Oct 2020 11:47 #485
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 209
  • Remerciements reçus 472
CR: Château Carbonnieux, Pessac-Léognan, rouge 2012

Robe encore profonde, liseré à peine roussi.
Le premier fond de verre n'est pas forcément des plus causants, mais le second l'est davantage, et une certaine race et profondeur arrivent.
Pour autant, on n'est pas sur un nez d'une opulence et d'une ouverture extrêmes, plutôt dans la retenue (un peu trop, j'aurais tendance à dire), sur la mûre mais également, en se montrant patient, des notes plus attendues sur l'appellation avec notamment le café froid, le brou de noix, le tabac, un peu de jus de viande ... là on cause, même si il faut les chercher. Il faut de la patience et de l'indulgence.
La bouche est assez belle mais à nouveau plutôt dénudée, sur la fluidité, l'équilibre de la matière est bon, c'est svelte, digeste, rien ne dépasse, le fruit, le jus de viande et une certaine trame saline s'équilibrent bien, ... même si à nouveau on n'est pas sur une grande éphiphanie quoi !
Finale moyenne.

En bref, bien que le vin soit factuellement très bon, je reste un peu sur ma faim. J'attendais sans doute un peu plus de mâche, un peu plus de masculinité, un coté plus évident dans le nez. Peut-être la faute à un millésime pas mémorable. La patience est, en tout cas, son allié. Pour moi en tout cas il est à boire, la dégustation ne donne pas l'impression d'une réserve de matière suffisante que pour s'améliorer longtemps, à mon très humble avis.
Mais il est très probable que je me trompe : je sais que les Pessacs doivent pouvoir s'attendre longuement et qu'on assiste régulièrement à de véritables ressucitations de certains après 30 ou 40 ans ... mais dans cas-là, ne devrait-on pas percevoir, par la quantité de matière en bouche et par la longueur de la finale, ce potentiel, même lors d'un infanticide ? Parce qu'en l'occurrence, ce n'est clairement pas le cas.

Conclusion : un vin qui brille davantage par son absence de défauts que par ses totales qualités. Il en a certainement plusieurs, mais il lui en manque une, hélas incomparable : celle de pouvoir arrêter le temps, ne serait-ce que pour une seconde, pour un haussement de sourcil, et provoquer alors une émotion. A la rigueur, si celle-ci doit venir, c'est sur le verre vide, qui une heure après est d'une grande noblesse : pain chaud, safran, fleurs séchées.

Bien+ / Très bien - = 15/20

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, Alex, tht, letournaisien, mauss.th, FlavFirst, Fredimen, Torsten
23 Oct 2020 23:43 #486

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 255
  • Remerciements reçus 573

Réponse de Torsten sur le sujet CR: Château Carbonnieux, Pessac-Léognan rouge 2006

CR: Château Carbonnieux, Pessac-Léognan rouge 2006

Robe sans trace d'évolution mais bien claire pour un Pessac !
Comme pour Fombrauge 2006 dégusté en parallèle, je suis agréablement surpris par le fruit gourmand qui domine au nez. Mais ce qui est encore plus surprenant, c'est qu'il s'agit plutôt de fruits rouges, aux épices douces, légèrement torrefiés, dans un registre qui pourrait même faire penser à un Bourgogne !

La bouche confirme la robe et le nez, la matière n'est pas énorme mais est loin d'être maigre. On ne se vautre pas dans un fauteuil en velours, on se tient droit. Mais c'est suffisamment étoffé pour qu'on se sente très bien, enrobé d'une fraîcheur qui évite de s'endormir. Retro conforme au nez, et sans aucune sensation acidulée.
A l'instar de Fombrauge ce soir-là, un 2006 enfin bu au au bon moment.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Delphinette
12 Nov 2020 21:53 #487

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2457
  • Remerciements reçus 1286

Réponse de FloLevBen sur le sujet Château Carbonnieux, Pessac-Léognan rouge 2006

Merci pour ces commentaires.
Les Bordeaux 2006 seraient-ils donc entrain de s'ouvrir un peu enfin ?

Florent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER, Torsten
12 Nov 2020 21:58 #488

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 174
  • Remerciements reçus 387

Réponse de Chaccz sur le sujet CR: Château Carbonnieux 1985, Graves 1985

CR: Château Carbonnieux 1985, Graves

Bouteille payée 20 balles sur notre site d'enchère préféré (sic).
Niveau un peu bas, haut épaule avec un aspect général de la bouteille qui me plait et a motivé mon achat.
Bouchon imbibé entièrement qui sortira assez facilement au bilame.
Aération de 4h dans la cave.

Que dire... on n'est pas dans le grand Pessac à la Haut-Brion qui mettra tout le monde à genou mais on est encore face à du vin qui a quelque chose à donner. Certes, le fruit a laissé presque toute la place à d'autres notes et saveurs mais le plaisir est bien là.
La robe est tuilée, on trouvera une très légère madérisation du breuvage; à part ça nous sommes face à un beau Graves, long et digeste.
Je ne vais pas m'étendre plus longuement, mais pour le prix payé, personne ne peut se sentir lésé.



Charles, simple buveur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Marc C, Moriendi, Papé, jd-krasaki, Bobo1, Delphinette
22 Nov 2020 17:11 #489
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9137
  • Remerciements reçus 598

Réponse de RaymondM sur le sujet CR: Château Carbonnieux 1988, Graves

CR: Château Carbonnieux 1988, Graves

Ce vin fut fidèle à mes expérience précédentes, jamais franchement décevant, jamais franchement proche de la grandeur.
J’espérais pourtant avec ce 1988, très beau millésime souvent à point, voir le vin faire un "dépassement de fonction" comme on dit au foot.
Hélas non, ce ne fut qu'un beau vin à la robe tuilée, mais encore bien opaque et à la texture fondue, mais manquant de finesse.
A l'aromatique sans défaut, mais manquant elle de longueur et de précision.
Agréable à boire tout de même, le vin semble sur un plateau pour quelques années.
Toutes ces restrictions expliquent le prix de ce cru, qui reste assez régulièrement très abordable.

Raymond
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, matlebat, Moriendi, Papé, Fredimen
23 Nov 2020 17:36 #490

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 274
  • Remerciements reçus 353

Réponse de Lionel73 sur le sujet CR: Château Carbonnieux, Pessac Léognan, rouge 1998

CR: Château Carbonnieux, Pessac Léognan, rouge 1998

Je remonte quelques notes de dégustations non publiés, et je tombe sur celle ci:

Le nez est d'expression moyenne, d'une jolie élégance alliant finesse et profondeur sur des fruits rouges et noires profond, avec de la grenade, de la vanille, jacinthe, violette et surtout rose, vanille.

La bouche est de belle équilibre, avec une fine acidité en relief donnant de la fraicheur et une belle buvabilitée en vin seul. Passant au moment du repas mon père, qui ne bois pas de rouge pour lui-même me dit: " t'es au courant que tu as bu un tiers de la bouteille avant de commencer le repas?".
La longueur est simple, les tanins sont fondus.

Avec un peu plus d'aération il garde sa profondeur mais un coté boisé devient d'avantage perceptible, et la bouche se durci un peu. Cela reste bon mais par rapport aux premiers vers ayant suivi une simple aération sans bouchon durant trois heures cela déçois un peu.
(En relisant mes écris j'hésite à laisser cette phrase, qui sera peut être remise en questions par les pro des avantages/inconvénients des élevages bois et de leur influences sur le vin, mais je décide de laisser mes réflexions spontanée lors de la dégustation):ques-ce que ces bordeaux pourraient être meilleurs s'ils n'avaient pas autant de bois neuf dans leur élevage...
TB++/Ext pour le début - TBtout de même pour la suite.

Lionel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Moriendi
30 Nov 2020 03:43 #491

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 64
  • Remerciements reçus 63

Réponse de duanrafox sur le sujet Château Carbonnieux, Pessac Léognan, blanc 2011

CR: Château Carbonnieux, Pessac Léognan, blanc 2011

Robe dorée avec des reflets orangés, nez de miel assez prononcé (légère touche oxydative mais ce n'est pas un défaut pour moi), on retrouve le miel en bouche, avec un côté vanillé, rancio, fruits secs. Longueur moyenne.
Peut ne pas plaire à tout le monde mais je trouve ce vin exceptionnel, noble.
Servi avec un soufflé au homard

Arnaud
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht
24 Déc 2020 20:47 #492
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7422
  • Remerciements reçus 7049

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Château Carbonnieux - Pessac Léognan - Blanc - 2010

CR: Château Carbonnieux - Pessac Léognan - Blanc - 2010



L'assemblage se compose de 75 % sauvignon et de 25 % sémillon.

La robe propose un or clair.
La bouteille avait été épaulée pendant une heure mais c'est surtout à l'aération dans le verre que le vin va gagner en intensité. Très expressif, il développe des arômes de fruits secs, surtout l'amande, mais aussi un peu la noisette, complexifiés par une touche de vanille et une autre d'agrumes.
La bouche se montre ample et confortable, ce confort étant apporté par la matière bien mûre, par une belle pellicule de gras et par l'élevage luxueux encore bien sensible. La vivacité bien dosée est constructive et aide à pousser le vin bien loin.
Bien ++ / Très Bien
Il s'agit presque d'une note moyenne, moi-même étant plus gêné qu'autrefois par les vins trop boisés par rapport à leur matière et leur âge, et les autres convives ayant vraiment beaucoup apprécié.

Il n'y a pas vraiment de désaccord (2,5 + / 5) avec un risotto aux asperges mais le vin s'impose en puissance.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, Moriendi, FloLevBen, romu, leteckel, JulienG., Gaija
03 Jan 2021 11:17 #493
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6263
  • Remerciements reçus 4055
CR: Château Carbonnieux, Pessac Léognan, Grand Cru Classé des Graves, 2005

Bu lors des fêtes de fin d'année
Carafage 3 heures.
Robe dense, noire, assez opaque, avec un disque qui commence à se tuiler légèrement. On a un nez très fumé/graphite, cendré et baies noires. La bouche est onctueuse, avec un volume assez sphérique dans lequel les tanins sont très fins. On retrouve ce côté fumé/cendré, avec des notes de fruits noirs (cerise, mûre…). Un vin assez enveloppant qui commence à s’aborder assez facilement. La longueur est satisfaisante, assez bon accord avec un tournedos rossini. Plutôt une bonne surprise, en particulier sur ce millésime 2005, pour ce vin que je n’ai pas trouvé au final très fermé. Très Bien + (16,25/20)

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, supervedro, GAET, Fredimen
05 Jan 2021 10:24 #494

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 274
  • Remerciements reçus 353

Réponse de Lionel73 sur le sujet CR: Château Carbonnieux, rouge, Pessac-Léognan 2018

CR: Château Carbonnieux rouge 2018.

Une envie de Bordeau jeune… Quelque chose que je fais rarement, et puis après un 98 il y a quelques temps, un 2018.

J1 : nez expressif fruits noires/ rouges assez profond, gourmand, un coté fraise chupa choups que j’aime bien, cela donne envie, pas vraiment de bois ressenti à ce stade.
En bouche ça envoie, c’est dense puissant, concentré, assez gourmand, l’alcool pointe en milieu de bouche, la bt indique 14.5 . La finale se durci sur un coté légèrement végétal/amer, la longueur est grande sur ce mélange amer/fruits noires.
J2 :Je sent un peu plus l’élevage au nez comme en bouche, J3 : Les arômes sont plus fermés, un peu plus ternes mais la trame s’est un peu harmonisée, tanins et longueur grande.

Lionel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, romu, Papé, Delphinette
30 Mar 2021 21:38 #495

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7422
  • Remerciements reçus 7049

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Château Carbonnieux, rouge, Pessac-Léognan 2018

En bouche ça en voie

Ce sont plutôt les yeux qui en voient ; la bouche, elle, donne de la voix... ;)
::out::

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Delphinette
30 Mar 2021 22:28 #496

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 274
  • Remerciements reçus 353

Réponse de Lionel73 sur le sujet Château Carbonnieux, rouge, Pessac-Léognan 2018

Oup correcteur automatique. Et vu qu'au passage les yeux ne sont pas là, la voix voit pas bien les fautes! C'est corrigé.

Lionel
31 Mar 2021 21:03 #497

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck