Nous avons 1795 invités et 39 inscrits en ligne

Amphores parcourt les Bordeaux 2018 de droite à gauche et du nord au sud

  • Jean-Loup Guerrin
  • Portrait de Jean-Loup Guerrin Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 9361
  • Remerciements reçus 17353
Le thème de Bordeaux a été traité sous un angle très intéressant par l’ami Bruno !
D’abord le choix du millésime 2018, encore accessible facilement à la vente mais que l’on peut espérer être aussi accessible en dégustation. Ensuite pas de crus classés, sauf pour le Saint-Emilion, mais n’étant pas dans les Premiers Grands Crus Classés, on reste dans le même niveau « Villages » qu’ailleurs.
Enfin un seul représentant, mais plutôt dans le haut du panier, de chaque appellation afin de varier un maximum sur la dégustation de huit vins, et de vérifier si les caractéristiques théoriques se vérifient sur ces échantillons.
Les sept rouges et le liquoreux ont été dégustés étiquette découverte.


Mais comme (très) souvent à Amphores, on commence par une bouteille mystère, donc à l’aveugle, hors thème.

Domaine François et Julien Pinon – Vouvray – Les Déronnières – 2019

 

Parcelle sur argile avec sous-sol calcaire, 12,5 °, 6 g de SR (on est donc à la limite du sec-tendre), 5 g/l d’acidité totale et pH 3,2.
Elevage de quatre à cinq mois en vieux foudres de grande contenance.

La robe se présente sous un or clair.
Intense, le nez exhale une aromatique au tilleul prépondérant, avec une touche mellifère et des notes de fruits blancs, poire et pêche.
La bouche est très harmonieuse, avec un sucre effacé derrière les belles saveurs qui lui procurent de la rondeur même si l’acidité est bien dosée. La finale assez longue est relevée par une tension qui ressort bien.
Très Bien


On attaque les rouges par la Rive Droite, ce qui est logique car à majorité de merlot.

Château Bellegrave – Pomerol – 2018

 

L’assemblage comprend 75 % de Merlot et 25 % de Cabernet Franc.

La robe assez sombre parait plutôt jeune.
Le nez bien expressif virevolte entre les fruits noirs, mûre et cassis, une touche de cacao et une pointe balsamique.
L’équilibre est relativement réussi en bouche, avec un beau fruité mais un boisé encore sensible, une certaine fraîcheur, des tanins titillants mais assez fins, une finale d’allonge moyenne dotée d’une pointe de verdeur.
Bien ++ / Très Bien


Château Fonroque – Saint-Emilion Grand Cru Classé – 2018

 

L’assemblage comprend 82 % de Merlot et 18 % de Cabernet Franc.
Le domaine est en biodynamie et l’élevage se fait à 30 % en barriques neuves.

La robe assez sombre laisse apparaître un début d’évolution sur la frange.
Très intense, le nez est marqué par le millésime, par ses senteurs de fruits noirs confiturés et de pruneau, teintées d’arômes de torréfaction, café et chocolat, avec une touche balsamique qui apporte un soupçon de fraîcheur.
La bouche n’est pas en reste, riche en fruit et en alcool ressenti. L’élevage est bien intégré mais les tanins le sont moins, solides et structurants. L’acidité contenue se révèle un peu plus en finale.
Bien ++ mais ce vin a sans doute été desservi par sa température trop élevée.


Château Haut-Bergey – Pessac-Léognan – 2018

 

L’assemblage comprend 40 % de Merlot, 40 % de Cabernet Sauvignon, 12 % de Cabernet Franc, 7 % de Petit Verdot et 1 % de malbec : quelles nuances !

La robe assez sombre possède encore quelques nets reflets violets de jeunesse sur le pourtour du disque.
Le nez propose avec une bonne intensité des fruits frais, noirs mais aussi rouges, avec de la fraise, rehaussés par une touche mentholée, donnant une aromatique d’ensemble pimpante.
La bouche est plus concentrée que le nez le laissait supposer. Le fruité est également plus dense, sans être confit. Les tanins s’avèrent ronds et glissants, le toucher suave, pour un bel équilibre résultant. La bonne persistance de la finale ne gâche rien, bien au contraire.
Très Bien et, contrairement à la plupart des autres vins, à boire sans trop attendre.


Château Deyrem Valentin – Margaux – 2018

 

On est bien en Rive Gauche avec cette majorité de Cabernet Sauvignon (53 %), talonné par le Merlot (46 %) et complété par le Petit Verdot (1 % pour le fun).
L’élevage se fait à 50 % en fûts neufs, mais avec une chauffe très douce.

La robe est plus sombre que les vins précédents, et assez jeune par sa légère teinte violette.
Le nez bien généreux exhale un assortiment de fruits noirs : du cassis, de la mûre, de la prune mais pas du pruneau. Quelques notes épicées et florales viennent apporter une certaine complexité.L’attaque est soyeuse puis le milieu de bouche se déploie tout en rondeur et en ampleur. Une acidité au cordeau et des tanins fondus l’encadrent bien et la guident vers une finale de grande allonge en finesse.
Très Bien (+) et peut déjà se boire ou être attendu.


Château Moulin de la Rose – Saint-Julien – 2018

 

L’assemblage comprend 65 % de Cabernet Sauvignon et 35 % de Merlot.
L’élevage se fait à 30 % en fûts neufs.

On dénote quelques atours tuilés sur la robe sombre.
Le nez intense est basé sur des fruits noirs en fond mais c’est le café qui se montre au premier plan, l’ensemble étant complété par du fumé et une touche de tabac.
La bouche a choisi le camp de la finesse, mettant également à profit une aromatique plus fruitée qu’au nez et une vivacité qui lui donne du peps. La finale d’allonge moyenne reste élégante.
Très Bien et à attendre quelques années pour qu’il acquière plus de complexité en bouche.


Château Fonbadet – Pauillac – 2018

 

L’assemblage comprend 75 % de Cabernet Sauvignon et 25 % de Merlot.
L’élevage se fait à 40 % en fûts neufs.

La robe très sombre a perdu ses reflets de jeunesse sans montrer de signes d’évolution.
Bien expressif et séduisant, le nez picore dans une palette de fruits noirs très purs. Il faut aller chercher les nuances mais on est récompensé de ses efforts par des notes épicées et un soupçon classieux de mine de crayon.
La bouche allie presque toutes les caractéristiques que je recherche dans un excellent vin : de la concentration, du volume, un grain fin et serré, des tanins gras et une acidité mobilisatrice ! Seul le confort fruité est un peu en retrait mais on retrouve la noble aromatique du nez, y compris dans la finale effilée et persistante.
Très Bien + et parti pour aller loin en gagnant encore en patine.


Château de Côme – Saint-Estèphe – 2018

 

L’assemblage est équiréparti entre Cabernet Sauvignon et Merlot.
L’élevage se fait à 30 % en fûts neufs.

La robe sombre est encore assez jeune.
Le nez est certes intense mais plutôt monolithique sur les fruits noirs ; seule une touche de graphite vient à peine le nuancer.
La bouche se révèle assez marquée par l’acidité, habillée d’une aromatique facile et simple et de tanins encore un peu pointus. Son profil rectiligne s’achève sur une finale teintée de légers amers.
Bien +  et à attendre pour espérer qu’il se civilise mais je n’en suis pas sûr.


Château Haut-Bergeron – Sauternes – 2018

 

L’assemblage comprend 80 à 90 % de Sémillon et 10 à 20 % de Sauvignon.
L’élevage se fait à 50 % en fûts neufs.

L’or bien marqué de la robe commence déjà à tirer vers le vieil or.
Très intense, le nez embaume l’écorce d’orange et le miel, enrichis par des notes de fruits confits et de safran.
La bouche possède une liqueur bien affirmée et une silhouette corpulente, l’aromatique étant toute aussi voluptueuse qu’au nez. Une acidité bienvenue la façonne suffisamment et vient s’amplifier dans la fin de bouche d’allonge correcte mais qui manque un peu de légèreté.
Très Bien mais j’aurais apprécié plus de finesse dans ce vin qui a été sans doute desservi par une température un peu élevée. Attendre dix ans et on n’est pas à l’abri d’une bonne surprise.


Merci et bravo à Bruno   pour la façon de traiter le thème et pour le choix et l’ordre de dégustation des vins !

A bientôt, les amis, le mois prochain nous partirons en Provence !

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Eric B, matlebat, sideway, bibi64, Vaudésir, Papé, Blog, Frisette, GAET, starbuck, the_ej, Kumquat, Kiravi, Ilroulegalet, SG75, Lame11, Allobroge
20 Mai 2024 09:46 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 318
  • Remerciements reçus 2086
Après Jean-Loup, mes impressions sur cette belle dégustation. 

Le vin mystère,
Domaine François et Julien Pinon – Vouvray – Les Déronnières – 2019
La robe d’un doré clair.
Nez très ouvert sur le citron, le cassis.
Bouche riche, très fraiche, on retrouve les agrumes
Un vin franc, pas très complexe, mais très plaisant. L’équilibre est basé sur une acidité bien enrobée par quelques sucres résiduels.
La longueur est bonne.
Cela ne fait aucun doute, c’est un sauvignon !!! ☹ 
Bien ++

Château Bellegrave – Pomerol – 2018
Robe rubis, dense, légèrement tuilée sur les bords
Nez très ouvert sur les fruits noirs, la mûre notamment, fond vanillé, pointe mentholée à l’aération.
Bouche très ronde, souple, finale agréable sur les fruits noirs, le pruneau, avec des tanins présents qui sèchent un peu la finale.
Un vin un peu trop souple, avec une impression de creux en milieu de bouche
Bien +

Château Fonroque – Saint-Emilion Grand Cru Classé – 2018
Robe rubis, dense, mat, sombre
Nez puissant, sur le cuir, les fruits noirs, on devine un vin puissant avec un alcool qui risque de montrer les muscles
Attaque riche, on retrouve les fruits noirs, les cerises à l’eau de vie et effectivement une finale qui chauffe un peu trop à mon goût.
Malgré l’alcool, une belle matière et un élevage bien maitrisé en fait un vin appréciable.
Très bien (-)

Château Haut-Bergey – Pessac-Léognan – 2018
Robe rubis très sombre, larmes épaisses.
Nez fruits noirs, très frais, floral (rose)Attaque suave, riche, crémeuse, notes vanillées
Un joli vin bien équilibré, sur les fruits rouges bien mûrs, très agréable aujourd’hui
Bonne longueur.
Très bien

Château Deyrem Valentin – Margaux – 2018
Robe grenat très dense, presque noire, brillante
Nez frais et fruité, mûre, myrtilles, épices
Attaque souple, ronde, mais très belle matière veloutée, gourmande mais sans manquer de matière
Déjà très bon, mais devrait parfaitement évoluer
Très bien +

Château Moulin de la Rose – Saint-Julien – 2018
Robe rubis très dense
Nez plus frais, herbacé (noble), fruits noirs, menthol, café.
Attaque plus « verticale » que les vins précédents, note de cèdre, pointe d’austérité.
Longueur correcte
Un poil trop strict aujourd’hui, j’aimerai regoutter ce vin dans 5 ou 6 ans…
Bien ++

Château Fonbadet – Pauillac – 2018
Robe rubis, sombre
Nez un peu en retrait sur des notes de café, de cèdre.
La bouche est par contre parfaitement disponible !  Attaque ample, assez riche mais fraiche. L’acidité est présente, mais enrobée.
Notes de cerise bien mûres, de jus de viande, un certain moelleux le rend gourmand.
Bel équilibre entre concentration, tanins et acidité.
Très bien +


Château de Côme – Saint-Estèphe – 2018
Robe rubis, sombre.
Nez sur les fruits noirs, pointe de kirsch
Bouche assez linéaire, malgré une bonne concentration, une belle puissance.
Un vin bâti sur l’acidité, avec une attaque assez « sèche »
Finale sur des tanins légèrement asséchants.
A attendre. On n’est pas à l’abri d’une bonne surprise !
Bien (aujourd’hui)

Château Haut-Bergeron – Sauternes – 2018
Robe dorée, brillante
Nez sur l’abricot, l’ananas rôti, le pralin
Attaque riche, on retrouve l’ananas rôti, grosse liqueur.
Finale sur de jolis amers
Haut-Bergeron est un Sauternes toujours assez riche, mais sur 2018 le manque d’acidité ne le sert pas.
En l’état, il manque de relance et empatte un peu la fin de bouche.
Mais j’aime bien le sucre et ce domaine
Très bien

Et pour ne rien gâcher, Bruno nous avait préparé une très belle présentation. Un grand merci !
Pascal
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Blog, GAET, leteckel, the_ej, Kiravi, Ilroulegalet
26 Mai 2024 11:29 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck