Nous avons 3124 invités et 54 inscrits en ligne

Château Pape Clément, Pessac-Léognan

  • Messages : 630
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Pierrot le fou sur le sujet CR: Pape Clément 1996

CR: Pape Clément 1996 :
ouverte une heure avant dégustation, pas de carafage. Robe légèrement tuilée, nez sublime de fruits rouges, d'herbe fraichement coupée, de tabac. La promesse du nez est tenu par la bouche qui est tout simplement magnifique. Arômes de cerises, de framboises, de nobles fumées, le tout emballé par des notes légèrement animales. C'est probablement le vin que j'ai le plus bu dans ma vie et dieu sait si j'aime ce vin dans ce millésime. Il y a des vins desquels on se sent très proches, comme s'ils coulaient dans nos veines et représentaient notre essence même. :)

Pierre

"Le vin et l'amour font passer d'heureux jours"
27 Fév 2012 15:37 #421

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 291
  • Remerciements reçus 115

Réponse de toubib063 sur le sujet Pape Clément 2001 ou 2003 ?

Bonjour,
Vu l'anthousiasme de beaucoup d'entre vous pour ce vin, j'ai fait l'acquisition depuis de nombreux mois de plusieurs de ces jolis flacons. J'ai actuellement en cave 2001-2003-2005-2006. Je n'ai jamais eu encore le plaisir de le déguster et il me prenait l'envie de debuter mon apprentissage ce soir, en fin de repas, lors du diner que j'organise. Mais, pour cette premiere, je me posais une question existentielle qui me ronge les sangs et me detruit a petit feu depuis quelques minutes : 2001 ou 2003 ?
Je trouve personnellement qu'en bordeaux, le 2001 prend du volume, de la maturité, et du "potentiel de garde" qu'on ne lui donnait pas lors de sa naissance... et les quelques 2003 que j'ai eu a déguster, me parraissaient plus chauds, puissants mais avec peut être moins de potentiel de garde.. mais bon, je ne suis qu'un amateur, non connaisseur...
C'est pour cela que, si quelqu'un prenait la gentillesse patience de me repondre, j'aimerais savoir quel millesime, selon vous, je devais ouvrir ce soir pour découvrir le vin.
Merci d'avance aux courageux qui voudraient me repondre.

La vie est trop courte pour boire de mauvais vins
03 Mar 2012 11:57 #422

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Pape Clément

Je trouve personnellement qu'en bordeaux, le 2001 prend du volume, de la maturité, et du "potentiel de garde" qu'on ne lui donnait pas lors de sa naissance... et les quelques 2003 que j'ai eu a déguster, me parraissaient plus chauds, puissants mais avec peut être moins de potentiel de garde..

Je suis d'accord, je n'ouvrirais pas un 2001 actuellement, si j'étais à ta place.

Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
03 Mar 2012 12:34 #423

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 573
  • Remerciements reçus 3

Réponse de jpm sur le sujet Re: Pape Clément

Itou, j'opterai aussi pour le 2003 au vu des profils très différents de ces 2 millésimes sur le Bordelais.
En fait plus "confiance" dans le potentiel de bonification du 2001 que du 2003 et mes quelques expériences sur 2003 sont bien meilleures que sur celles de 2001 en l'état actuel.

Vineusement

Benoît.
03 Mar 2012 12:48 #424

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 291
  • Remerciements reçus 115

Réponse de toubib063 sur le sujet Re: Pape Clément

Merci Thierry, merci jpm.
Je sors de suite le 2003 de ma cave, je me propose de le carafer 3 à 4 bonnes heures avant de le deguster ce soir.
Si je garde encore quelques neurones en "mode ON" ce soir, je ferais un petit état des lieux de mon ressenti sur ce vin.
Merci encore pour votre avis aussi prompt. Vraiment sympa ce site, vraiment...

Pascal

La vie est trop courte pour boire de mauvais vins
03 Mar 2012 13:10 #425

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 291
  • Remerciements reçus 115

Réponse de toubib063 sur le sujet Re: Pape Clément

Et juste pour aller dans ton sens, jpn, hier soir, chez mon ami caviste du "bon cellier" à cébazat (pour les bougnats du coin...), nous avons fait une degustation " à l'aveugle " de bourgognes, cotes du rhone et bordeaux de 2003 en rouge... Magnifique ... nous avons fini par Leoville Poyferre puis Les Forts de Latour... ce dernier étant magnifiquement équillibré, mais indecemment hors de prix...
NB : Découverte lors cette même soirée du Cote Rotie La Landonne 2003 de Rostaing, quelle claque......

Pascal

La vie est trop courte pour boire de mauvais vins
03 Mar 2012 13:22 #426

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Pape Clément

Pascal,

D'abord, d'accord avec:
La vie est trop courte pour boire de mauvais vins...
Surtout à mon âge ;) ...

Ensuite, il faut différencier les Bordeaux 2003, issus millésime "trop chaud", des Côte-Rôtie 2003, issus d'un millésime superbe d'équilibre dans cette AOC: j'ai pas mal de bouteilles de Côte-Rôtie 2003 de différentes cuvées et tout ce que je goûte est délicieux, à mon avis.

Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
03 Mar 2012 14:53 #427

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 291
  • Remerciements reçus 115

Réponse de toubib063 sur le sujet Re: Pape Clément

Thierry,
Bien d'acord avec toi pour cette différenciation. L'année 2003 aura fait bien des heureux mais beaucoup plus de malheureux je pense...

La vie est trop courte pour boire de mauvais vins
03 Mar 2012 17:27 #428

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1897
  • Remerciements reçus 1558

Réponse de Psylo sur le sujet Re: Pape Clément

Ayant bu un Pape Clement 2003 il y a environ 1 an, je ne peux que te conseiller d'en ouvrir une.
A l'époque c'était top.

De mémoire, je ne l'avais pas carafer, juste épauler 4 heures.
L'autre souvenir étant un nez magnifique et complexe.
Bref top.

Samuel
03 Mar 2012 21:10 #429

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 291
  • Remerciements reçus 115

Réponse de toubib063 sur le sujet CR: Pape Clément 2003

CR: Pape Clément 2003
Déjà, merci pour vos conseils...
Je vais essayer de rester "objectif" et "rigoureux" pour cette ébauche de CR.
Ouverture 4 heures avant service et vu ce qu'il me proposait en premier nez et bouche, je n'ai pas jugé bon de le carafer. L'épauler s'est révélé largement suffisant.
Donc ... c'était SUPERBE... nullement envi d'être scientifique. Ce vin nous a apporté un bonheur et une émotion intenses. Pour moi, il était parfait à déguster ainsi, fin de repas, suite à un Hermitage La Chapelle 1997 très beau bien que sans grande longueur finale. Ce Pape Clement a un nez suave, envoûtant, emplissant de ses effluves toute la pièce. Bouche de velours, les tanins sont parfaitement fondus, complexité aromatique étonnante. Et cette finale... Tout le monde s'est retrouvé avec ce sourir jusqu'aux oreilles qui pour moi est le résultat recherché d'une bouteille de vin.
Encore perdu, impossible pour moi de rester objectif et rigoureux... j'ai adoré, vin magnifique, à maturité parfaite à mon sens.

La vie est trop courte pour boire de mauvais vins
04 Mar 2012 10:34 #430

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 49
  • Remerciements reçus 0
CR: Pape Clément 2001
Suite à une dégustation ce midi, je vous fais part d'une experience et sollcicite votre avis.

Deux dégustations du même vin fortement contrastées : une seule différence : la durée du carafage.

Dégustation Juillet 2011. Carafé 7 heures avant dégustation. Exceptionnel. Le meilleur Pape clément bu à ce jour. Au nez et en bouche une explosion de fruits rouges : cassis, mures, fraise des bois, framboise. Un très bel equilibre entre fruits et minéralité.

Dégustation Avril 2012 : Nous sommes invités chez mon frère. Je ramène les vins. Du coup, le vin est carafé seulement 1h00 avant dégustation. Et là, c'est la surprise. Une mauvaise surprise. Le vin semble trop marqué par le bois, un chêne légérement fumé auquel il faut ajouter des arômes de café grillé, voire de tabac. La minéralité et le fruit sont présents mais trop éludés par le bois. Au cours du repas, le bois semble s'estomper sensiblement. Mais je n'ai pas retrouvé les sensations laissées par ma dégustation de Juillet 2011.

Certains ont ils vécus une expérience similaire ? Un carafage peut il permettre de réduire le coté boisé de certains millésimes ? Je précise que les 2 bouteilles provenaient de la même caisse.

Frédéric DOUCHET
08 Avr 2012 22:46 #431

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 139
  • Remerciements reçus 0

Réponse de petit manseng sur le sujet Re: Pape Clément 2001 - Influrence du carafage sur le bois

C'est clair que le carafage sur les vins jeunes sert notamment à ça : révéler le fruit et amoindrir le bois. Je me demande d'ailleurs comment l'oxydation permet ça.

Sinon totalement raccord avec tes premières impressions sur le 2001 : ce Pape Clément est vraiment magnifique
08 Avr 2012 23:04 #432

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • André-Pierre
  • Portrait de André-Pierre
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de André-Pierre sur le sujet Re: Pape Clément 2001 - Influrence du carafage sur le bois

-Il aurait été intéressant que tu goûtes après une heure de carafe, le vin bu en juillet et carafé 7h, afin de vérifier s'il avait à ce moment précis, ces notes désagréables de bois.

-Je ne savais pas que l'aération dissipe le bois et accentue le fruit; je pensais que cela servait a arrondir les tanins et ouvrir les arômes en général...
08 Avr 2012 23:24 #433

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 49
  • Remerciements reçus 0
Je pense que je vais retenter l'experience dans 1 semaine ou 2 avec le même vin. J'en aurais le coeur net. Je ne peux pas rester sur cette dernière impression. Toutes les heures, je redegusterai le vin pour voir l'évolution. (Au moment du repas, il n'en restera plus - (:P) ... et ma femme sera ravie :X). Je vous tiens informé. Néanmoins, je suis preneur d'autres retours. Moi non plus, je n'imaginais pas que l'oxydation du vin estompait la sensation de bois. Visiblement, en faisant des recherches, je ne suis pas le seul à avoir fait ce constat sur le Pape Clément 2001.

Pas mal d'anglosaxons ont fait le même constat que moi récemment. Certains ne parlent pas du de bois, ni d'un coté toasté, grillé et d'autres au contraire reflètent ma seconde dégustation. Malheureusement, aucun ne parle de la duréee de carafage.

Ces deux commentaires qui datent de quelques jours sont déconcertants. J'ai l'impression d'avoir partagé la même bouteille.

Rieslingfan wrote:

Friday, April 06, 2012 - Wood. Lots of wood. There's also some wood. Did I mention the oak? There's also a ton of very ripe fruit, so I suppose I can just lay down my remaining bottles for 15 more years and hope for the best.

salil wrote:

Friday, April 06, 2012 - Tastes like a young Californian Cabernet, ripe dark fruited flavours slathered with toasty new oak and coffee. A real shame, considering the quality of wines Pape Clement produced in the past.
09 Avr 2012 10:16 #434

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12804
  • Remerciements reçus 3655

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Pape Clément 2001 - Influrence du carafage sur le bois

Il faut aussi tenir compte du fait que la première dégustation est en 07/11 et la deuxième en avril 12,que ce sont forcément deux bouteilles différentes,bues dans des endroits différents,etc...

Il me semble qu'il y a quand même plusieurs paramètres qui interviennent dans la différence de perception et pas seulement la durée du carafage.

jlj
09 Avr 2012 10:37 #435

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 49
  • Remerciements reçus 0
c'est sûr ... mais à quels paramètres penses tu ? Au temps ? 9 mois séparent les deux dégustations ... c'est sûr qu'en 9 mois, des transformations peuvent s'opérer, mais je pensais que sur un vin ayant un peu plus d'une bonne dizaine d'années, cela pouvait évoluer de cette façon et encore moins sur le bois. Je croyais au contraire que le bois s'estompait avec le temps. Concernant le transport, nous habitons à 20 minutes de chez mon frère et avons fait attention à ce que les vins ne soient pas trop remués. As tu une autre suggestion de paramètres ayant pu influencer cette transformation ? les deux bouteilles étaient conservées dans les mêmes conditions.
09 Avr 2012 11:00 #436

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • André-Pierre
  • Portrait de André-Pierre
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de André-Pierre sur le sujet Re: Pape Clément 2001 - Influrence du carafage sur le bois

A mon humble avis, seul le temps de carafage a pu influer sur tes perceptions. Une autre possibilité serait qu'après juillet, le vin est entré dans une seconde phase de fermeture, de réduction des arômes laissant apparaître les notes grossières de fût. A l'inverse de l'oxygénation qui dissipe le bois et accentue le fruit ( selon petit manseng, j'attends toujours confirmation de cette thèse), cette fenêtre de fermeture aurait donc, accentué le bois et les tanins et "étouffé les notes de fruits. Mais là je m'avance certainement :).

J'attends ta seconde expérience avec impatience... ;)
09 Avr 2012 11:09 #437

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 49
  • Remerciements reçus 0
Tu as certainement raison André Pierre. Je vous fais un retour sur ma prochaine dégustation d'ici deux semaines.
09 Avr 2012 11:43 #438

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12804
  • Remerciements reçus 3655

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Pape Clément 2001 - Influrence du carafage sur le bois

Douchet,

je pensais,principalement,comme je l'ai dit au fait que ce sont deux bouteilles différentes,que le contexte de la dégustation n'est pas le même,que,même si neuf mois dans l'évolution d'un vin de Bordeaux c'est peu,par contre,déguster en juillet ou en avril,c'est pas forcément la même chose,que les températures de service ne sont peut-être pas les mêmes,etc,etc...

Je n'ai pas le temps pour le moment car je suis en cuisine,mais si tu veux voir l'effet du carafage sur ton Pape Clément,il faudrait carafer la moitié de la bouteille,remettre l'autre moitié rebouchée à l'obscurité de la cave,et,sept ou huit heures plus tard,reprendre les deux moitiés pour goûter;cela te permettra d'avoir une idée (un peu) plus juste.

jlj
09 Avr 2012 11:56 #439

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3283
  • Remerciements reçus 304
On part un peu en hors sujet dans ce fil !
Mais il n'y a pas de loi universelle sur l'effet du carafage.

Je fais souvent l'expérience lorsque j'ouvre un bouteille en tête à tête de carafer une moitié et de laisser le reste dans la bouteille d'origine.
Quand nous passons à table, nous testons les 2 vins en paralèlle sur le repas.
Et chaque fois, les résultats diffèrent sans qu'on puisse vraiment tirer de loi générale sur le vin qui se présente sous le meilleur jour entre carafé et non carafé :S

On est face à un produit vivant et variant, ce qui participe au plaisir de la dégustation et de la découverte.

Amateur pendant 20 ans Passsionné depuis 2002
09 Avr 2012 12:09 #440

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 49
  • Remerciements reçus 0
bien vu Jean Luc. Lors de ma prochaine dégustation, j'appliquerai ton conseil.

PS : Christian ... l'idée était aussi de remonter une impression contrastée sur ce Pape Clément 2001 à quelques mois d'intervalles de dégustation et de trouver des réponses à ces senstations différentes.
09 Avr 2012 12:57 #441

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2520
  • Remerciements reçus 6

Réponse de oenopol sur le sujet Re: Pape Clément

Comme jean-luc, je suis à peu près sur que la différence vient de l' année qui a séparé les deux dégustations.
En un an il s' en passe des choses! ne parlons même pas de différences entre bouteilles, de l' humeur du moment,
des goûts qui évoluent........

Amicalement,
Paul
09 Avr 2012 13:02 #442

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • André-Pierre
  • Portrait de André-Pierre
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de André-Pierre sur le sujet Re: Pape Clément 2001 - Influrence du carafage sur le bois

Certes Christian, il n'y a évidemment pas de loi universelle. Après avoir bu une mailloche 2009 et 2005 en appliquant plusieurs méthodes d'aération et en goûtant régulirèment l'évolution des vins ( en bouteille et en carafe) sur 15 jours (!!), les notes de fumés, réductions ( d'aucun diront boisé) ne sont jamais parties et n'ont jamais déviées....

On parle içi d'un vin précis et de l'éventuel effet de l'aération sur le boisé et le fruité...
09 Avr 2012 13:06 #443

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3283
  • Remerciements reçus 304

On parle içi d'un vin précis et de l'éventuel effet de l'aération sur le boisé et le fruité...

Y a pas de raisons que pour ce vin précis, ça se passe différement de tous les autres !!!!

Amateur pendant 20 ans Passsionné depuis 2002
09 Avr 2012 14:02 #444

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • André-Pierre
  • Portrait de André-Pierre
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de André-Pierre sur le sujet Re: Pape Clément 2001 - Influrence du carafage sur le bois

En fonction du vin, de sa matière et de tellement d'autres critères, l'aération aura un impact différent ou du moins un résultat organoleptique différent. J'en fais l'expérience régulièrement. Aucun vin n'est égal devant la carafe.
09 Avr 2012 14:58 #445

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 49
  • Remerciements reçus 0
Bon, je fais bref, car nous recevons ce midi ... et je dois filer faire quelques courses complémentaires.

Juste pour info, nous avons retesté le Pape Clément 2001 après carafage & 5 heures d'oxygénation. Les aspects boisé et fumé du vin furent moins expressifs, mais néanmoins présent. Bref, je vais pencher sur le fait que le vin a tout simplement évolué ces 9 derniers mois, mais c'est bien la première fois que je vois un vin exprimer davantage de bois en vieillissant. Une chose est sûre, c'est que nous avons davantage salué ses arômes tertiaires que lors de notre dernière dégustation, il y a 2 semaines; Nous allons donc attendre de voir comment évolue ce Pape à l'avenir.

La conclusion : Sur le Pape 2001, le carafage fut nécéssaire car il a permis aux arômes tertiaires de davantage s'exprimer, ce qui gommera sensiblement d'autres aspects plus génants de bois et de fumé (tout à fait subjectif). De là à dire que l'oxydo réduction du vin fait disparaître le coté boisé d'un vin, je ne suis pas convaincu.

FREDERIC DOUCHET

... De plus en plus, je quitte les vins de Bordeaux et prends davantage de plaisir sur des Bourgognes ou des Rhônes. Une fois, de plus, hier soir .... le plaisir fut beaucoup plus intense sur un Hautes Côtes de Nuits - Les Tilles de Claire Naudin sur le millésime 2010, que sur ce Pape Clément, alors que le Claire Naudin m'avait coûté 3 fois moins cher. Comme quoi ....
22 Avr 2012 10:20 #446

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 75
  • Remerciements reçus 0

Réponse de 4evergdbx sur le sujet CR: Clémentin de pape clément 2007

emmanuel charles écrivait:
> Une robe assez claire, bien brillante.
> Au nez, beau bouquet de fruits rouges, un nez très
> distingué.
> En bouche, j'aime beaucoup. Le vin a une certaine
> élégance, très léger, très dandy. Les tannins sont
> bien fondus, c'est un flacon très homogène j'ai
> trouvé. La finale est à l'image de ce vin,
> honorable, bien faite. Un très bon second vin pour
> une première rencontre !

CR: Clémentin de pape clément 2007

Ouvert 1h avant le repas en accompagnement d'une fondue Bourguignonne pour un repas en amoureux avec ma petite femme...

Rien à ajouter à ce commentaire sauf sur la robe qui, pour ma part, n'était pas trop claire, mais plutôt soutenue il me semble...
C'est un très bon second vin que j'avais acheté environ 20Euros, n'ayant pas les moyens de m'acheter le grand frère. Décidément les 2007 me surprennent de plus en plus dans un millésime soi-disant " difficile"...
Il m'en reste encore 2...à suivre...

Sébastien

In Vino Veritas...
23 Avr 2012 18:46 #447

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 291
  • Remerciements reçus 115

Réponse de toubib063 sur le sujet CR: Pape Clément Rouge 2002

Bonjour,
Bu ce soir CR: Pape Clement Rouge 2002, d'abord épaulé 2 heures mais devant la persistance d'un boisé trop marqué, carafé 2 bonnes heures en plus.
Couleur : rouge sombre, aucune note d'évolution, voire quelques reflets pourpres, l'agitation laisse de grosses larmes sur le verre.
Nez : d'abord beaucoup d'alcool qui gache un peu le nez ensuite, le PC revele toute sa jeunesse, sa fraicheur. Fruits rouges et noirs mélés. Le nez est très complexe mais je suis surpris par sa jeunesse, surprenante pour un vin de 10 ans, très éloigné de ce que j'avais ressenti il y a quelques mois avec son petit frère de 2003 qui lui m'avait ébloui par sa maturité et son parfait équilibre.
Bouche : on retrouve une attaque franche, un toucher velouté. On retrouve aussi cette fraicheur et jeunesse promises au nez. Le bois est bien present au depart mais s'intègre petit à petit à l'aération dans le verre, sans disparaitre totalement laissant un coté un peu assechant à force. Les fruits rouges et le fumé arrivent en premiers en bouche, et les fruits noirs (cassis, cerise noire), le tabac, trouvent leur place dans cette symphonie d'aromes.
Le PC laisse une longueur en bouche de grande classe, interminable. Le plaisir est un peu perturbé par le bois, mais il n'empèche que l'on à faire à un grand vin, qui méritera d'attendre encore quelques années en cave. C'est encore un gamin surdoué qui doit attendre un peu avant de passer le bac...
Que c'est bon. Je pense que c'est un grand vin. Gros potentiel de bonification, mais il saura vous plaire maintenant si vous l'oubliez dans une carafe durant au moins 4 heures.

La vie est trop courte pour boire de mauvais vins
25 Avr 2012 22:43 #448

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1897
  • Remerciements reçus 1558

Réponse de Psylo sur le sujet CR: Pape Clement 2003

Ouvert ce jour un CR: Pape Clement 2003

Epaulé 2h
Bouchon parfait, souple et juste imbibé sur le disque.

Robe : foncée sans aucunes trace d'évolution
De belles larmes épaisses se forment le long du verre à l'agitation.

Nez : on perçoit nettement le bois, les fruits rouges et noirs ainsi qu'une pointe végétale.
Une pointe de poivron vert est perceptible mais reste somme toute dicrete.

Bouche : elle reflete le nez.
C'est puissant et fin à la fois.
L'elevage est encore present avec des tannins pas totalement fondus et legerements astringents.

La finale est longue ++

Le soir, le nez est plus ouvert sur le fruit et en bouche, les tannins sont plus doux.
L'ensemble est encore plus soyeux et la finale est toujours aussi longue.
Bref une très jolie bouteille.

Cette bouteille peut être attendue encore quelques années sans aucun soucis.

Sinon, ne pas hésiter à ouvrir la bouteille au moins 5h ou 6h à l'avance pour un plaisir immédiat.

Samuel
20 Mai 2012 20:01 #449

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 120
  • Remerciements reçus 0

Réponse de willbil sur le sujet CR: Pape-Clement 2004

CR: Château pape-clément 2004

C'est toujours un bonheur que d'ouvrir une bouteille de ce vin et je sais que je vais passer la journée le nez collé à mon verre avec son nez tellement puissant et complexe, ses arômes fumés, de pain d'épice,de spéculos, de mine de crayon,de violette,de rosiers, de chocolat au lait,ses parfums épicés, a l'ouverture c'est clairement la framboise qui domine mais au bout de quelques heures c'est les feux d'artifice de saveurs qui s'entrecroise et en bouche ce sont les fruits noirs fondus tels que la mûre, le cassis, la cerise noire, la myrtille qui saute au palais, en bouche la finale est longue,persistante et râpeuse, l'alcool est parfaitement intégré et le boisé finement présent, ce vin est excellent et addictif, c'est un très grand vin d'une grande noblesse et une expérience différente a chaque dégustation... surprenant.

WILLBIL
13 Jui 2012 12:17 #450

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck