Nous avons 1920 invités et 46 inscrits en ligne

Château Talbot, Saint-Julien

  • Messages : 34
  • Remerciements reçus 170

Réponse de Marcmichel sur le sujet Château Talbot Saint-Julien1990

CR: Château Talbot, Saint Julien 1990

Couleur limpide rouge sombre

Nez sur les fruits rouges, sous bois et herbe verte, léger fumé

Une bouche déséquilibrée au début de la dégustation qui se reprend après aération.
Bouche fraiche un peu alcooleuse, les tannins sont fondues, on retrouve le cassis avec une bonne persistance en milieu de bouche, mais le vin fini un peu court
Au bilan un vin largement à maturité, agréable, mais qui a pâti de la comparaison avec le Cos d'Estournel de la même année.
14,5/20
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, RVincent
17 Mai 2021 11:01 #391

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3544
  • Remerciements reçus 7452

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Château Talbot, Saint-Julien 1964

Bonjour à tous,

Fichier attaché :


Vin 7 : Ah, là on est sur le très beau Bordeaux RG à maturité, cassis confit, note feuille morte, humus, tourbe, puis plus épice boite à cigare, fond tabac, fumé. la bouche cette fois est à l'unisson, corpulente, tanins fondus soyeux enrobant, joli fraicheur donnant un acidulé gourmand et finale tonique, tout en soyeux avec une jolie persistance, très classe, aristocratique. Excellent 94 (17,5) que ce CR: Saint-Julien, Chateau Talbot 1964.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Vaudésir, LLDA
20 Nov 2021 17:07 #392

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6478
  • Remerciements reçus 6580

Réponse de Vaudésir sur le sujet CR: Château Talbot, Saint-Julien 2009

Bu à cette occasion www.lapassionduvin.c...

CR: Château Talbot, Saint-Julien 2009

Jean-Loup: La robe bien sombre a, elle, perdu ses reflets de jeunesse sans encore gagner ceux d’évolution.
Très intense, le nez exhale une aromatique qui commence à se diversifier, avec bien entendu une base de fruits noirs comme le cassis et la mûre, mais également du cuir et un soupçon de poivron rouge très mûr du plus bel effet.
La bouche a l’empreinte du millésime, par sa chair généreuse, sa vivacité minimale mais suffisamment présente pour équilibrer l’ensemble, son toucher soyeux et tout en finesse, jusque dans la finale d’allonge très satisfaisante.
Très Bien + pour ce vin qui a d’après moi atteint son plateau d’apogée et qui va pouvoir y rester longtemps tout en évoluant vers une aromatique plus tertiaire. 

Stéphane: Robe sombre, beau nez mur, bouche bien construite, équilibrée, déjà très abordable, très belle maturité avec une juste acidité, très beau vin qui pourra durer un bon moment.TB/Exc

François: Nez de mure, cassis, tabac et poivron
En bouche le vin très élégant, complexe, classe, velouté, avec une belle longueur tannins fondus.
Agréablement surpris, très joli vin qui peut commencer à se boire (mais n’a pas atteint son plateau de maturité 
Très bien 

Vivien: La robe est dense, un peu moins sombre que le premier vin, tirant entre le brun et le violacé. Le nez est classe, sur des fruits rouges mûrs, de la fraise, du paprika, du bois précieux, une touche sanguine/d’hémoglobine. La bouche est délicieuse, sur un très joli jus, beaucoup de fruits, une fine acidité, un peu de tabac brun. C’est un vin présentant une très belle matière déliée. Le vin est sapide, bien relevé par la fine acidité qui le rend énergique et terminant sur une très belle déclinaison de cerise. Très belle longueur. Absolument délectable. Très bien ++ 

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LLDA, Manas
26 Nov 2021 20:58 #393

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1786
  • Remerciements reçus 1235

Réponse de GAET sur le sujet Château Talbot - Saint-Julien 1998

CR: Château Talbot - Saint-Julien 1998

C.R de mémoire, juste d'avant d'attraper le Covid-19
En accompagnement d'araignées de porc grillé au feu de bois.
Bouchon de qualité non entamé
Robe : Noire avec un disque orangée. De belles larmes apparaissent à l'agitation du verre.
Nez : Très beau sur les fruits noirs, de magnifiques arômes tertiaires sur le tabac blond, le sous-bois, l'humus. une légère touche de menthol. On a envi d'un revenir...
En bouche : Les tanins sont déliés, on a une très belle manière sur ces arômes tertiaires. C'est long, très long.
Excellent

Gaëtan
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, IH1456, Marcmichel
08 Mar 2022 13:47 #394

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9446
  • Remerciements reçus 17746

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Château Talbot - Saint-Julien - 2012

CR: Château Talbot - Saint-Julien - 2012

 

La robe sombre présente quelques reflets tuilés.
Bien ouvert, le nez propose une aromatique plutôt sudiste, avec de la réglisse et de la garrigue sur une base de fruits noirs. Mais on y dénote aussi une touche de cuir et surtout une autre de mine de crayon...
La bouche se révèle assez charpentée mais pas du tout capiteuse, alliant une bonne concentration à une grande vivacité. L'aromatique est plus sérieuse qu'au nez, l'élevage (50 % de bois neuf quand même !) plutôt bien digéré par la matière, et les tanins sont aiguisés mais fins. On se Je me recentre donc sur le Bordelais après avoir divagué du côté du Languedoc Roussillon.
La finale ciselée de longueur très honnête est bien salivante.
Très Bien +
Un filet mignon de porc cuit à la perfection lui apporte volume et toucher soyeux, tout en se mariant bien du point de vue aromatique (4 / 5).

Jean-Loup

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, jean-luc javaux, sideway, Moriendi, Vaudésir, Papé, Marcmichel
24 Avr 2022 13:46 #395
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1375
  • Remerciements reçus 1382

Réponse de Nicoco sur le sujet CR: Talbot 2007

Ce midi nous avons dégustés une bouteille du CR: Château Talbot, millésime 2007. Bouteille ouverte environs deux heures avant de passer à table pour accompagner une côte de boeuf. 

Un vin bien meilleur que dans mes souvenirs et qui se goûte très bien en ce moment. 

La bouche est magnifique, légèrement veloutée, complexe, avec des tanins là encore complètement fondus dans la matière. Un vin kaléidoscopique sur les fruits rouges : fraises écrasées, groseilles et fruits noirs : cassis, mures ainsi que réglisse, bois noble, boîte à cigare, herbes mouillées et humus, 

Un Saint Julien très fin, féminin, complexe et qui boit admirablement bien en ce moment - encore une belle pioche issue du plus mauvais millésimes du 21em siècle (selon les critiques) et qui m'a perso. rarement déçu ! 

Très bien ++
Nicolas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Val59, oberlin, Manas
15 Mai 2022 19:37 #396

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8421
  • Remerciements reçus 1839

Réponse de FGsuperfred sur le sujet château Talbot 1988 saint-julien 4e cru classé

CR:  chateau Talbot 1988 saint-julien 4e cru classé
vla ti pas le genre de flacon que j'ai envie de kiffer un max, mais voilà, le mythe sera t'il un mythe ou une mite ?
et bien le nez sur le cassis mais surtout hyper réduit ou l'on décèle une notre d'offspring, de guns n rosses ancienne (et nouvelle ) mouture, de metallica des grandes heures (mer de c'est maintenant) ça dépote mais en différé (les années 80 étant connues pour leurs playbacks navrants...) bref ça renarde !
en bouche de playback il n'est pas question !
ça fruite, ça jute, n'en déplaise à certains neuneulogues qui voudraient qu'il n'y ait pas d'fruit, ça respire le frutos version réel...
l'attaque se fait sur les amers nobles (à mon gout) l'acidité sous-jascente qui tend et porte le vin, et ça jute sa mère...
le milieu de bouche, bah écoutez, le vin prend énormément de place, ça cassisse, ça mûre, c'est mûr !
put... je m'attendais à le regouter demain... raté il est à 100000000000000000000000000000000000000000%
maintenant !les amers de type chaispasquoi jutent, le caillou perle en bouche (calcaire ou caillouteux on s'en fout, c'est jouissif)
ça jute, ça perle le palais, avec un bon hard rock sur les ouies on s'en fout royalement, l'impression de vivre le moment, et surtout je n'attendais pas ce vin si bien...
si vite après ouverture !
millésime "dur" niveau tannins ? oui certes y'en a encore... et alors tant mieux ! de grosses peaux... vieille peau toi-même !
toujours est-il que 34 ans après ce vin est jouissif et qu'il a tout d'une grande (renault clio) acidité, amers magnifiques, complexité, finesse ? il est ou le grand millésime ? longueur jouissive et juteuse...
grand vin sans hésiter !
Fichier attaché :


juste pour ceux que ça plait pas ce genre de CR... allez vous faire voir chez la population masculine grecque (dixit un normand) ;)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, LLDA, KosTa74, Lionel73
01 Oct 2022 22:28 #397

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1302
  • Remerciements reçus 2135

Réponse de LPV sur le sujet CR: Château Talbot, Saint-Julien, 1985

Quedubon s'enjaille chez Romain


CR: Château Talbot, Saint-Julien, 1985

 


Legui
De quoi se réconcilier avec la région, ça ! Le nez est magnifique, d'une complexité folle, sur le menthol, le tabac, le sous-bois. En bouche, pas un pet' de géranium, de sous-maturité. Il y a quelques arômes de pruneaux cuits, et une longeur magnifique... 

MConstant
Oh quel beau nez de bordeaux évolué, d'une très belle complexité sur l'humus, la rose, le fruit rouge, le petit végétal, du tabac. Un très très joli vin. 
La bouche présente une petite acidité en attaque et ensuite le fruit vient envelopper le palais avec une matière présente sur les fruits rouges et du menthol. En milieu de bouche, on sent quelques tannins d'une superbe finesse. Très belle longueur sur ces petits fruits rouges. 
Ça me fait plaisir de voir Bordeaux se comporter de la sorte. Clairement, parmi les plus beaux vins quand ils sont cueillis à maturité.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, GAET, LLDA
24 Déc 2023 17:31 #398
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2013
  • Remerciements reçus 2236

Réponse de herve2 sur le sujet CR: Château Talbot, Saint-Julien, 2000

CR: Château Talbot 2000 

Carafé 90 minutes avant la dégustation.
Bouchon imbibé sur un bon tiers et abîmé à l'embouteillage sur la partie supérieure
Robe très sombre, quasiment noire opaque. Disque grenat.
Nez profond et complexe de cassis, de viande crue, de violette. poivre, baba au rhum, graphite.
Bouche charnue, dense, aux tannins imposants mais fondus. De la mâche. très belle longueur.
Au final, une très belle bouteille, fraîche, à parfaite maturité.

Cordialement,

Hervé
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, sideway, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, oberlin, LLDA, Manas
05 Fév 2024 11:52 #399

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2684
  • Remerciements reçus 8252

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: Château Talbot, Saint-Julien, 2008

CR: Château Talbot, Saint-Julien, 2008
Bouchon impeccable, imbibé sur seulement 1 mm.
A l'ouverture le vin semble compact, fermé. Je carafe.
2h après, le vin se présente bien mieux.
Couleur pourpre à bordure brique. Joli nez médocain, entre fruits noirs, graphite, cèdre, et une touche de poivron.
Bouche assez classieuse, moyennement puissante, avec des tanins fins qui donnent une belle texture poudrée, et un bel équilibre. Retro fruits noirs, graphite, fumé, menthol, cèdre, cuir, début d'humus.
Belle longueur.
Très bon, un joli Médoc à point. 4/5.
Garde: pas besoin de se presser mais je pense qu'il n'y a pas matière à le garder 10 ans de plus, c'est déjà parfaitement à point au bout de 15 ans sur ce millésime "difficile".

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, matlebat, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, LucB, Papé, GAET, starbuck, rafalecjb, Allobroge
05 Mai 2024 16:01 #400

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 25
  • Remerciements reçus 166

Réponse de lui_gi sur le sujet CR: Château Talbot, Saint-Julien, 1986

CR: Château Talbot, Saint-Julien, 1986

Belle robe grenat. Nez très costaud, complétement parti sur le tertiaire : gras de viande, sous bois, cuir... Il y a encore une grosse matière et une bonne longueur, par contre ça manque quand même un peu de finesse et surtout de gourmandise à mon goût. Ca fonctionne pas mal sur un barbecue, mais la bouteille terminée seule a eu un peu de mal à se vider. En bref un vin pas mort du tout, qui avait encore quelque chose à dire, mais très probablement bu trop tard...

 

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, GAET, Allobroge
14 Jui 2024 14:39 #401
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck