Nous avons 1477 invités et 52 inscrits en ligne

Château Planquette

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Château Planquette a été créé par Guest

CHÂTEAU PLANQUETTE




Château Planquette
Didier Michaud
5 rue de l'Abreuvoir
33340 Saint-Yzans de Médoc
Tél. : +33 (0)5 56 09 07 50
Portable : +33 (0)6 86 34 03 64

www.planquette.com

* Facebook Château Planquette

Un petit domaine de 1,7 hectares sur sol argilo-calcaire cultivé en agriculture biologique et planté de Cabernet Sauvignon (48 %), Merlot (48 %) et un peu de Petit Verdot (4 %).





Il serait temps de faire une rubrique au chateau Planquette évoqué par Vincent dans ses meilleures bouteilles acquises en 2003. Pour être honnête, je n'ai pas acquis les deux bouteilles de Planquette en ma possessoin. Didier Michaud me les a offertes en dégustation (je voulais les déguster pour savoir si j'allais les commercialiser dans mon magasin bio).
Pour l'instant, je n'ai goûté que le 2001. Pour tout dire, c'est superbe. Je suis d'accord avec Vincent sur son côté St Estèphe (une espèce de "rigueur"): il y a un corps imposant, mais des tannins harmonieux, un fruit magnifique, souligné par une légère torréfaction très discrète (et c'est tant mieux). Ca vaut veaucoup de bourgeois, voire des GCC.

J'ai cru comprendre que ça valait 10-11 €. C'est une affaire exceptionnelle. Le problème, c'est que c'est une très petite production. Il n'y en aura pas pour tout le monde...

A +

Eric
12 Avr 2004 22:36 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20780
  • Remerciements reçus 8289

Réponse de Eric B sur le sujet Chateau Planquette

Aucun message sur Château Planquette depuis mon premier écrit en avril 2004 (j'suis tout ému de voir mon ancien pseudo ...). Didier Michaud devrait demander des conseils de communication à Patrick G qui a l'air beaucoup plus doué en la matière :D

Depuis que j'avais goûté ses bouteilles en 2004, j'avais l'idée de rendre visite à ce producteur. Les emplois du temps des uns et des autres, ce n'est jamais facile à gérer. Ce qui fait que l'on s'est raté les années précédentes...

Et puis, la semaine dernière, devant nous rendre à Haut-Marbuzet, j'ai redemandé à Didier s'il était disponible le matin. Il l'était. On allait enfin se rencontrer! Nous sommes partis à 8h du matin pour arriver à 10h00 à Saint-Yzans.

Didier nous attend, avec déjà deux vins à nous faire déguster: le 2004 et le 2003. Le 2004 a un beau nez de fruits noirs, d'encens, et une légère pointe de toasté. La bouche est bien mûre, les tannins encore un peu fermes, mais c'est un beau vin, bien droit, avec du fruit (pas noyé sous le bois, quoi...)

Le 2003 est plus sur le fruit compoté, avec un côté presque languedocien. On sent la puissance et le côté solaire du millésime. Didier nous dit alors que la bouteille est ouverte depuis une quinzaine de jours alors qu'il n'avait pas été sulfité à la mise. Force est de reconnaître qu'il est d'une résistance incroyable pour un "vin sans soufre", car s'il n'est pas renversant, il est encore tout à fait bon.

Au sujet du SO2 dans le vin, Didier nous explique qu'il ne fait pas de l'idéologie en la matière. Il n'est pas contre le SO2 à tout prix. Il y a juste des moments où il est utile, et d'autres où il ne sert à rien. Il en met donc à l'encuvage lorsque c'est nécessaire (état sanitaire "limite"), ce qui ne pose pas de problème, puisqu'il aura complètement disparu à la fin de la fermentation alcoolique. Puis il en remet éventuellement à la fin de la fermention malo-lactique. Le vin ne produisant plus de CO2, il ne sera plus protégé par celui-ci et devient donc plus sensible à l'oxydation. Après cette phase difficile, il estime qu'en général, il n'est plus indispensable de protéger, y compris à la mise (Didier, tu me reprends si je me trompe ;)).

Didier nous ouvre une bouteille "neuve" de 2003 pour que l'on voye la différence. Au nez, nous sommes remontés dans le Bordelais: le fruit noir est de retour, crémeux, balsamique. En bouche, c'est dense, puissant, avec de la sève,une grande fraîcheur, mais aussi de la profondeur. Du beau Bordeaux! C'est d'autant plus étonnant que ce vin n'a pas obtenu l'agrément de l'appellation. Mais bon, allez comprendre...Il l'appellera tout simplement Planquette au lieu de Château Planquette. A ce sujet d'ailleurs, Didier nous a expliqué que lorsque l'on dépose un nom de domaine bordelais, le mot château est déjà écrit sur le document administratif. Il y a juste à remplir la case qui suit...

Nous faisons ensuite un tour dans les différents locaux techniques. D'abord au chai de dégustation (et de stockage des bouteilles), joliment réaménagé où Didier récupère des verres.

Puis au cuvier où nous goûtons le 2005, prêt à être embouteillé. Que dire si ce n'est que c'est une merveille d'équilibre. Ce vin a tout: fruit, puissance, intensité, fraîcheur, et une texture, mes aïeux... A réserver de toute urgence!

Nous passons au 2006 actuellement en barriques: celui-ci pète de fruit avec un boisé très discret. Il n'a certes pas la puissance du 2005, mais il est vraiment très plaisant à boire :) Je passerais bien plus de temps à goûter plus de barriques, mais nous sommes pris par le temps. Nous avons réservé une table à Bages pour 12h30, et il est déjà 12h00.

Sur le chemin vers Pauillac, nous nous arrêtons au bord d'une route pour aller voir les vignes. D'abord, les jeunes vignes de petit verdot qui ont été épargnées par le mildiou, car en secteur plus sensible. Didier, prévoyant, avait doublé la dose de fongicide. Les vignes sont taillées à la médocaine. La différence avec la Guyot est qu'il n'y a pas de retour (ou cot): moins de rendement, donc, et moins de plaies de taille.

Plus haut, nous allons voir les autres vignes détruites par le mildiou. Les vignes du voisin, en "conventionnel", sont aussi gravement touchées par la maladie.

Nous mangerons ensuite agréablement au Café Lavinal situé dans le village rénové de Bages avant de se séparer. Ensuite, après avoir fait un tour à Cos d'Estournel et dans les vignes de Haut-Marbuzet, nous irons retrouver Henri Duboscq.mais c'est une autre histoire !

Eric
Mon blog
26 Aoû 2007 10:34 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 731
  • Remerciements reçus 1

Réponse de SOCRATO sur le sujet Re: Chateau Planquette

26 Aoû 2007 10:47 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 366
  • Remerciements reçus 1

Réponse de geoboy sur le sujet Re: Chateau Planquette

Lors de la degustation chez mon caviste preferé (il se reconnaitra), le 2003 m'était egalement apparu tres "languedocien".
Bien que n'etant pas un specialiste de Bordeaux (le suis-je pour une autre region d'ailleurs?), le 2004 avait remporté ma préférence. Quelques flacons dorment dans la cave. Je suis curieux d'avoir votre avis sur le potentiel de ce vin?
A te lire, Eric, dès que mon caviste rentre de vacances, je lui reserve des 2005.
A n'en pas douter, il s'annonce comme l'un des meilleurs rapport Q/P pour la region sur ce millesime du siecle...;)

Bien a vous

Hugues

Hugues
26 Aoû 2007 18:00 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20780
  • Remerciements reçus 8289

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Chateau Planquette

Le 2004 a la structure pour vieillir sans problème une dizaine d'années, je pense. Le 2005, minimum 5 ans de plus, avec peut-être une buvabilité plus immédiate encore. Mais nous sommes dans la meilleure phase possible: celle avant la mise. Il faudra ensuite un petit bout de temps pour que le vin se fasse à son nouveau contenant...

Eric
Mon blog
26 Aoû 2007 18:59 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4140
  • Remerciements reçus 3922

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Planquette 2003

Je n'avais pas vu les posts ci-dessus quand j'ai ouvert ma bouteille de Planquette 2003 (VdT) ce midi.

Goûté à température ambiante (env. 22/23°C), c'est du lourd au nez : fruits compotés, notes balsamiques, effectivement Eric (très jolis posts, merci beaucoup). Fraîcheur, pas vraiment, mais un bel équilibre : c'est affiché 15°, franchement, il est des 12° qui sont beaucoup plus marqués. Note prononcée de mûre en finale. Vin gourmand et pas du tout lassant (je me suis resservi une petite lichette, ce qui est rare (tu)).
Servi un peu plus frais, c'est encore meilleur, l'équilibre est vraiment très bon pour un 2003, le vin véritablement très gourmand (et pas que le vin ::o).

Ce soir, juste sorti du réfrigérateur et réchauffé dans le verre, le vin est tout aussi avenant, avec une densité tannique énorme. Peut-être une légère sécheresse en finale, mais le vin possède une belle tenue, la finesse, l'élégance est préservée.

Un sans soufre ? franchement, je suis épaté, ce vin possède une telle fraîcheur, sans faux goût (même conservé quelques semaines à temp. ambiante chez moi) que c'en est une gageure. Chapeau bas, Monsieur Didier Michaud !

Franchement, avec le Morgon Côte de Py 2005 de Foillard, le Cheverny 2003 d'Hervé Villemade et ce vin, preuve en est qu'on peut faire du sans soufre et bon à la fois. (dans le panier, j'ajouterai volontiers les vins du domaine Casot des Mailloles :))

Phil
27 Aoû 2007 23:38 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1585
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Winemega - Alain sur le sujet Re: Planquette 2003

Excellent reportage, Eric!
Petite question: est-ce que D. Michaud est représenté en Suisse? J'aurais bien goûté son 2005.. et plus si affinités ;)

Alain

Alain Bringolf
"Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
28 Aoû 2007 08:32 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20780
  • Remerciements reçus 8289

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Planquette 2003

Je pense qu'il te répondra soit ici, soit par MP (il est membre du site)

Eric
Mon blog
28 Aoû 2007 08:34 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4140
  • Remerciements reçus 3922

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Planquette 2003 - suite

Aujourd'hui, évolution vers le cassis, la mûre et une belle note de graphite. Tannins denses, mais très goûteux :)
Un beau reflet médocain de ce millésime hors norme.

Phil
28 Aoû 2007 19:27 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20780
  • Remerciements reçus 8289

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Planquette 2003 - suite

Un beau reflet médocain de ce millésime hors norme.

Et pourtant vin de table...

Pathétique 8-)

Eric
Mon blog
28 Aoû 2007 20:44 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Médoc Château Planquette 2004

Médoc château Planquette 2004 : 15,5/20+ - 24/10/07
Moitié merlot, moitié cabernet-sauvignon.
Nez mis en valeur par un boisé de qualité, exprimant un beau pack de senteurs assez masculines de terre, de moka, de cacao, de fruits noirs, de fumée, de zeste d’orange et en moins attendu de miel et d’estragon. Direct, avec de l’éclat. Bouche à la mâche prometteuse, cohérente et fine, alliant force et douceur. Elle s’appuie sur une acidité de confiance.

Didier Michaud m’annonce (merci pour ses précisions fort utiles) :
- Que l’acidité est une caractéristique d’un tel vin bio
- Que les notes boisées (EricB parle de toasté sur son blog) ne devraient pas être très prononcées (la barrique est surtout utilisée pour son rôle de décantation, de clarification et bien entendu d’ oxydation ménagée)
- Que d’éventuelles notes fumées ou balsamiques viennent de fait de la maturité des phénolique des baies (elle n’est pas singée, selon lui, par le recours factice à du boisé brûlé)


Analyse sur bouteille Château Planquette 2004 au 07/06/07
Rapport d'essais n° 0705070069, CEIO Pauillac 33250
Certificat de pureté et de libre vente destiné à l'exportation
Masse Volumique g/l 990,9
Titre Alcool Volumique % Vol: 13,75
Sucres réducteurs g/l: < 2
Acidité totale g H2SO4/l 3,9
Acidité volatile g H2SO4/l 0,50
Acide L-Malique g/l 0
Dioxyde de soufre libre mg/l 2
Dioxyde de soufre total mg/l 5
Extrait sec Total g/l 27,6
Extrait sec Réduit g/l 27,2
Acide Sorbique mg/l 0


Le lendemain (15,5/20) : le nez semble profond mais plus renfrogné (réduction ?), avec des notes d’amande et de pomme (éthanal ?). L’effet « usage restrictif du soufre » me semble plus manifeste (notes moins nettes, plus erratiques, profil plus versatile). La bouche est très marquée par un beau cassis dominateur de cabernet-sauvignon (je ne connais pas l’assemblage exact du 2004). Elle est dopée par une acidité cinglante pour les uns, remarquable pour les autres (le vin tranche dans une série de Bordeaux 2004 parfois bien lourdement lestés par la maturité des baies et le degré alcoolique – qui augmenterait en fonction du choix des clones ?). Un vin de belle facture, qui se range aux côtés des vins les plus frais de la série, avec une silhouette un peu plus frêle cependant (comparé à Haut-Bailly, Montrose, Poyferré ou Pichon-Baron, par ex).
26 Oct 2007 12:43 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20780
  • Remerciements reçus 8289

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Médoc Château Planquette 2004

le nez semble profond mais plus renfrogné (réduction ?)

L'hypothèse de la réduction me paraît peu probable...

Eric
Mon blog
26 Oct 2007 12:46 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Médoc Château Planquette 2004

Eric,

J'attends avec impatience les résultats d'étude de l'ami Moïsseff sur ces principes de réduction et d'oxydation ...

C'est très complexe !

En tout cas : des senteurs plus "sans soufre", un peu plus "déviantes".

J'espère que Didier Michaud voudra bien nous donner son avis (un peu comme Hervé Bizeul le demandait à Nossiter).:)
Pour apprendre ensemble !
26 Oct 2007 12:50 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 679
  • Remerciements reçus 0

Réponse de didier michaud sur le sujet Re: Médoc Château Planquette 2004

laurentG écrivait:

> J'espère que Didier Michaud voudra bien nous
> donner son avis

Il est très clair, je n'aurais jamais dû te communiquer le bulletin d'analyse avant la dégustation :-)

Didier
26 Oct 2007 14:10 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1353
  • Remerciements reçus 1

Réponse de LaurentM sur le sujet Re: Chateau Planquette

Il est très clair, je n'aurais jamais dû te communiquer le bulletin d'analyse avant la dégustation :-)

:D

Laurent - Caviste
Mes blogs Vinature et
BrutdeCrayon
26 Oct 2007 14:39 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Chateau Planquette

Il est très clair, je n'aurais jamais dû te communiquer le bulletin d'analyse avant la dégustation :-)

Didier,

Merci pour ton témoignage (technique et actualisé) en privé de ce jour.

Il est clair que Planquette est un vin intéressant pour plusieurs raisons ...
S'il peut perdre en stabilité, il n'est en tout cas pas ripoliné ...

Le terme de "claret" est en effet intéressant pour définir un vin léger (dans le bon sens du terme), qui tranche avec une production qui se rembourre notablement !

Je vais essayer de goûter le 2003 ...

A+
20 Nov 2007 17:22 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 679
  • Remerciements reçus 0

Réponse de didier michaud sur le sujet Re: Chateau Planquette

laurentG écrivait:

> Merci pour ton témoignage (technique et actualisé)
> en privé de ce jour.

Et merci pour ton CR, en privé, de la dégustation comparative des Bordeaux 2004.

> Il est clair que Planquette est un vin intéressant
> pour plusieurs raisons ...
> S'il peut perdre en stabilité, il n'est en tout
> cas pas ripoliné ...

J'ai fini hier avec encore du plaisir une bouteille de 04 ouverte depuis trois semaines, juste avec le bouchon remis en place :-)

Reste une chose étonnante, mon vin a été placé dans la dégustation comparative des 2004 alors qu'il était ouvert depuis la veille, et visiblement se goûtait moins bien (cela correspond à ton second CR) pour qui rejette le "sans soufre".
Je ne comprends pas trop comment cela a réussi à passer face aux autres vins, ouverts je suppose depuis moins longtemps.

>
> Le terme de "claret" est en effet intéressant pour
> définir un vin léger (dans le bon sens du terme),
> qui tranche avec une production qui se rembourre
> notablement !

Tu as oublié old-fashioned...

A force je m'aperçois qu'en fin de compte ces querelles nossitériennes (je n'ai rien vu ni lu de lui) sont sans grand fondement, un même dégustateur peut apprécier de la même manière des vins diamétralement opposés dans leur "philosophie".

> Je vais essayer de goûter le 2003 ...

Tu as une vie très risquée, en fait :-)

Didier
20 Nov 2007 19:31 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Chateau Planquette

claret old fashioned est presque un pléonasme, non ?

Tu as une vie très risquée, en fait :-)

En cas de pb, je porterai plainte contre ce petit vin de table insoumis ;)

un même dégustateur peut apprécier de la même manière des vins diamétralement opposés dans leur "philosophie".


Encore plus s'il est inspiré par les principes (incontournables selon moi) de la complexité !:)

Surpris hier soir de l'effondrement de Barton 2004, superbe l'am et déchéant le soir (volatile marquée).
La Conseillante 2004 aussi a souffert de l'aération.

Surpris aussi sur la retenue appréciable sur Las Cases 204 (pas trop de gonflette à l'osmoseur, apparemment - je dis cela avec milles guillemts car je ne suis qu'un modeste oenophile):)

Pape-Clément 2004 s'est bien goûté ainsi que Grands Chênes 2004 (pirate à l'aveugle ajouté encore une fois dans une série de 24 Bordeaux 2004).

cr complet à suivre (les 2 séries).
21 Nov 2007 13:20 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 679
  • Remerciements reçus 0

Réponse de didier michaud sur le sujet Re: Chateau Planquette

laurentG écrivait:
> claret old fashioned est presque un pléonasme, non
> ?

Je ne sais pas, je pensais que le mot était tombé dans les oubliettes, mais visiblement il est encore utilisé par certains pour désigner l'assemblage bordelais, sans connotation.

> En cas de pb, je porterai plainte contre ce petit
> vin de table insoumis ;)

C'est l'INAO qui a refusé que je soumette le vin à une seconde dégustation, sombre histoire de formulaire pas renvoyé dans les délais.

> Encore plus s'il est inspiré par les principes
> (incontournables selon moi) de la complexité !:)

C'est laissé à penser que des "défauts" peuvent apporter de la complexité, on en a brûlé pour moins que ça.

Didier
21 Nov 2007 14:19 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Chateau Planquette

C'est laissé à penser que des "défauts" peuvent apporter de la complexité, on en a brûlé pour moins que ça.

Ce n'est pas ce que je signifiais, Didier.

L'inquisition prend parfois des formes bien étranges !
21 Nov 2007 14:22 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 679
  • Remerciements reçus 0

Réponse de didier michaud sur le sujet Re: Chateau Planquette

laurentG écrivait:

> Ce n'est pas ce que je signifiais, Didier.

J'avais bien compris, mais l'occasion était trop belle :-)

Didier
21 Nov 2007 14:54 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6147
  • Remerciements reçus 10

Réponse de chinbourg sur le sujet Chateau Planquette, 2004.

Château Planquette, 2004, Médoc, Didier Michaud:

Robe, grenat, profonde, le disque est bien brillant.
Nez, expressif, sur les fruits noirs (cassis/myrtille), à l’aération des notes légères de zeste d’orange, de tabac blond, fumé.
Bouche, l’attaque est nette, à dominante acide, les tanins sont charpentés le grain est velouté, belle matière tirée par une belle acidité. La finale est un peu ferme, mais belle longueur sur les fruits noirs.
Joli vin équilibré, gourmand, à l’aveugle, je n’étais pas dans le Médoc.
Cécile a évoqué Pessac, pour le côté soyeux et fumé. Beau compliment, ils font parties de ses préférés.

Belle découverte, faite à Chinon, mais oui monsieur, nous avons enfin une cave digne de ce nom. Le Caveau Voltaire, rue Voltaire.

Laurent L
06 Déc 2007 15:04 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Chateau Planquette, 2004.

Chinbourg

As-tu bu le vin dès son ouverture ?
A-t-il évolué ?
06 Déc 2007 16:53 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6147
  • Remerciements reçus 10

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Chateau Planquette, 2004.

LaurentG, aussitôt fait, aussitôt dégusté. :)o

Non, je blague, il n'en reste qu'un petit tiers.....mais ne t'en fais pas, j'aime bien compléter mes CRs si les vins évoluent.;)

Laurent L
06 Déc 2007 17:16 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 235
  • Remerciements reçus 0

Réponse de 4vins sur le sujet Re: Chateau Planquette, 2004.

Laurent,

c'est quand même autre chose que Haut Marbuzet caché dans son bois, sa couleur ultra sombre et sa sucrosité !!

Et encore t'as pas eu la chance de goûter à son 2000 à Michaud :)

Charles de la Somme
06 Déc 2007 22:08 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6147
  • Remerciements reçus 10

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Chateau Planquette, 2004.

Attention Charles, on ne touche pas à Haut-Marbuzet, pour nous, il a une valeur sentimentale, nous lui vouons un amour indéfectible, une sorte de madeleine.;)
Je ne rentrerai donc pas dans la polémique, par contre, j'encave encore du Haut-Marbuzet.

Je suis certains que tu me feras l'amitié de nous faire déguster ce vin.:)

Laurent L
06 Déc 2007 23:15 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6147
  • Remerciements reçus 10

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Chateau Planquette, 2004.

Comme promis, je suis revenu sur ce vin.
Au nez, les fruits noirs sont un peu en retrait, quoique...
En bouche, le vin c'est un peu tendu.
Rien d'autre à signaler, j'y reviendrai.(tu)

Laurent L
06 Déc 2007 23:42 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26214
  • Remerciements reçus 1425

Réponse de Luc Javaux sur le sujet CR: Château Planquette 2003 et 2004

CR: Château Planquette 2003 et 2004

Dégustés très rapidement sans prise de notes, ces deux millésimes de Planquette révèlent d'indéniables qualités qu'il me faudra analyser plus en profondeur (je suis reparti avec quelques bouteilles). Le 2003 n'évite pas totalement les pièges du millésime (en particulier au niveau des tannins, un peu rudes) mais a su conserver une belle fraîcheur pour équilibrer les 15° d'alcool affichés. Le 2004 m'est quant à lui apparu superbe, plein d'un beau fruité mûr, très bien équilibré et long, avec des tannins plus civilisés et un boisé qui a eu la bonne idée de se faire oublier.

Luc
20 Mar 2008 11:46 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 366
  • Remerciements reçus 1

Réponse de geoboy sur le sujet Re: Chateau Planquette 2005

bu ce midi.

Acheté ce vendredi chez LaurentM pour "me faire une idée".

Les 5h de carafe ne l'ont pas vraiment assagi. Enorme matiere pour ce vin a la robe tres foncée. Le fruit est la mais il faut vraiment se concentrer car il se dissimule bien derriere de tres virils tanins qui auront besoin de temps pour se civiliser.
A noter une teneur annoncée en alcool de 14% qui n'a pas du tout été ressentie.

Hugues
15 Jui 2008 20:22 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 235
  • Remerciements reçus 0

Réponse de 4vins sur le sujet Re: Chateau Planquette 2005

Dans cet univers de brutes GCC de tout poil, revisité Plaquette 2004 sans espoir de le trouver en foire au vin chez mon carrouf du coin.

Quel vin tout en fraîcheur, intense fruité au nez qui se retrouve en bouche, belle longueur. Bref un vrai vin sans les artifices d'un élevage boisé musclé !!!(:P)

Charles de la Somme
12 Sep 2008 19:31 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck