Nous avons 1523 invités et 28 inscrits en ligne

Château Léoville-Barton, Saint-Julien

  • Messages : 2299
  • Remerciements reçus 48

M@nuel a répondu au sujet : Château Léoville-Barton – Saint-Julien – 2ème Cru Classé 1995

Jérôme Pérez écrit: Rarement vu ça.Comme quoi le bouchon, c’est capital. Sur le terme ça fait autant la différence que le vin lui même.


Je ne pense pas du tout que le niveau dans une bouteille soit un signe de garantie sur de la "jeunesse et fraicheur" du vin.
Par contre plus le vin est grand et plus l'impact du bouchon (et je ne parle même pas d'un vin bouchonné) ou de la conservation non optimale est important.
Je trouve que le nombre de bouteille "non conforme" aux dégustations primeurs est très élevé.
Même entre 2 bouteilles d'un même vin.
C'est pour moi complètement anormal !
#841

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18017
  • Remerciements reçus 1838

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Léoville-Barton – Saint-Julien – 2ème Cru Classé 1995

Je comprends M@nuel et je me suis sans doute mal exprimé : mais quand tu as un tel niveau après 25 ans, déjà tu peux être confiant sur la non porosité du bouchon et sur le fait que l'oxydation n'aura pas fatigué le vin. (entre parenthèse, comme le souligne Agitateur, la quantité d'air emprisonnée au moment du bouchage a son importance)
Bien entendu la présence bactérienne dans le bouchon va être également déterminante.

Jérôme Pérez
#842

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2299
  • Remerciements reçus 48

M@nuel a répondu au sujet : Château Léoville-Barton – Saint-Julien – 2ème Cru Classé 1995

Jérôme Pérez écrit: Je comprends M@nuel et je me suis sans doute mal exprimé : mais quand tu as un tel niveau après 25 ans, déjà tu peux être confiant sur la non porosité du bouchon et sur le fait que l'oxydation n'aura pas fatigué le vin. (entre parenthèse, comme le souligne Agitateur, la quantité d'air emprisonnée au moment du bouchage a son importance)
Bien entendu la présence bactérienne dans le bouchon va être également déterminante.


Salut Jérôme,
Il me semble que j'avais bien compris ... :)

"la quantité d'air emprisonnée au moment du bouchage a son importance".

Y a t-il des "études" sérieuses concernant ce point ? Ca m'interesse vraiment. (sérieux).
Me concernant, je n'ai jamais pu faire la relation ....
#843

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5721
  • Remerciements reçus 2775

Frisette a répondu au sujet : Château Léoville-Barton – Saint-Julien – 2ème Cru Classé 1995

Loi de Boyle-Mariotte, Henry...toussa toussa...

Flo (Florian) LPV Forez
#844
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2299
  • Remerciements reçus 48

M@nuel a répondu au sujet : Château Léoville-Barton – Saint-Julien – 2ème Cru Classé 1995

Oui, ok ....
Mais concrètement dans les faits ?
#845

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5721
  • Remerciements reçus 2775

Frisette a répondu au sujet : Château Léoville-Barton – Saint-Julien – 2ème Cru Classé 1995

La diffusion d'un gaz dans un liquide dépend du volume, de la pression du gaz exercée sur le liquide, de la surface en contact, de la durée d'exposition....
Pour limiter ceci, les embouteillages se font généralement sous vide d'air. On en vient donc à une variable qui est la porosité du bouchon.

Flo (Florian) LPV Forez
#846

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2299
  • Remerciements reçus 48

M@nuel a répondu au sujet : Château Léoville-Barton – Saint-Julien – 2ème Cru Classé 1995

Ce n'était pas la loi de Boyle-Mariotte que je souhaitais comme explication, mais c'est sympa. :)
Ma question c'est : qu'est ce que ça donne à la dégustation ?

De mon côté, que le niveau soit à 1ou 2 mm sous le bouchon ou à 5, 6 ou 10mm ne m'a permis de conclure que les vins avec un super niveau se révèlent plus fringant au bout de 10, 15 ans ou plus.
Donc y a t-il une étude sérieuse là dessus ?
#847

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5721
  • Remerciements reçus 2775

Frisette a répondu au sujet : Château Léoville-Barton – Saint-Julien – 2ème Cru Classé 1995

On y revient quand même un peu de façon détournée à ces lois physiques des gaz.
Avec le temps, le niveau baissera. Conjugué à la porosité du bouchon, plus le niveau sera bas, plus il y aura un risque que la quantité d'air passant par le bouchon sera importante, et donc que la quantité dissoute le sera également avec par conséquent un risque majoré de dégradation.
Apres définir le niveau, je n'ai pas fait de biblio la dessus.

Flo (Florian) LPV Forez
#848

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2299
  • Remerciements reçus 48

M@nuel a répondu au sujet : Château Léoville-Barton – Saint-Julien – 2ème Cru Classé 1995

Oui, en effet après 40 ans en général, le bouchon accuse le coup.
Les bouchons de 1982, 83 ... 86 par exemple sont en général assez fatigué, ils sont très souvent tout rabougri
Alors ceux des années antérieures .....

Mais même sur des vins "jeunes" de moins de 10 ans, un bouchon nickel, super beau peu laisser place a un vin "fatigué".
Les mystères du bouchon ....
Il y a des bouchons synthétiques qui semblent donnait satisfaction mais qu'en sera-t-il sur du long à très long vIeillissement ? Pour l'instant pas assez de recul me semble-t-il.
#849

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 324
  • Remerciements reçus 85

alcas a répondu au sujet : Château Léoville-Barton – Saint-Julien – 2ème Cru Classé 2002

CR: Château Léoville-Barton , Saint Julien 2ème cru classé 2002.

Niveau et bouchon sans problème,
Robe assez sombre sans trace d'usure,
Joli nez assez complexe.
Après une entrée en bouche affirmée , le vin s'assagit rapidement , il est structuré un rien rustique à ce stade (effet millésime) et a les attributs de son rang mais il lui manque un peu de maturité pour être de grande classe.
Un bon compagnon de repas tout de même.
Cordialement.
#850
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, matlebat, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2316
  • Remerciements reçus 1337

matlebat a répondu au sujet : CR: Château Léoville-Barton, Saint-Julien 2006

Bonjour à tous,



CR: Saint-Julien, Château Leoville Barton 2006 (vidéo 5:55) : Un nez droit, plutôt profond, de cassis, liqueur de cassis, note plus végétale poivron rouge, puis épice encens, évoluant encre, fond entre cacao et fumé, plutôt strict, voir sévère, un style quoi… La bouche est charpentée, voir robuste, beaucoup de tanins, assez rigides/durs et un peu poudrant, c'est droit, tendu, profond certes mais du coup austère, cassis, liqueur de cassis, note poivron rouge, puis encre, léger encens pointe boite à cigare plus réjouissante, fond fumé et léger cacao (amertume). La finale est fraiche, profonde, tonique certes mais plus méditative que joyeuse, sur la liqueur de cassis, poivron rouge, encre, encens et ce fond tabac et cacao. Un Barton, où, a mon avis, le millésime ne l'aide pas, je le trouve très/trop austère même si cela reste très bien fait. TB-Excellent 90+ (16+) car je garde espoir que 10 ans de plus, lui apporteront une complexité et une patine, qui sans en faire un vin de fête, gommeront le côté sévère/stricte et assoupliront les tanins (pour le côte poudrant, accrocheur, je n'y crois pas). Par contre, sur le magret avec réduction balsamique, c'est top, les tanins se font plus soyeux, et le fruit et l'encens se marie bien. D'ailleurs Sylvia, à ma grande surprise, a bien aimé, le trouvant classe !

Amicalement, Matthieu
#851
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, tarkan, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 454
  • Remerciements reçus 5

gerard a répondu au sujet : Château Léoville-Barton, Saint-Julien 2006

Bonjour
A mon avis tout les 2006 sont austères sévères et stricts c'est une caractéristique du millésime
pour Barton j'en ai ouvert une il y a bien 3 ans elle était très semblable a ce que tu décrit et j'ai bien peur qu'il reste toujours une certaine rudesse dans ce 2006 le 2008 est d'ailleurs assez semblable
#852

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3258
  • Remerciements reçus 186

francois999 a répondu au sujet : Château Léoville-Barton, Saint-Julien 2006

gerard écrit: Bonjour
A mon avis tout les 2006 sont austères sévères et stricts c'est une caractéristique du millésime
pour Barton j'en ai ouvert une il y a bien 3 ans elle était très semblable a ce que tu décrit et j'ai bien peur qu'il reste toujours une certaine rudesse dans ce 2006 le 2008 est d'ailleurs assez semblable

Et en plus c’est barton qui n’est pas le plus aimable en jeunesse ....

Francois
#853

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2316
  • Remerciements reçus 1337

matlebat a répondu au sujet : Château Léoville-Barton, Saint-Julien 2006

Oui Gérard, c'est ce que je dis dans la vidéo ;-)....
#854

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3714
  • Remerciements reçus 83

totolouga a répondu au sujet : Château Léoville-Barton, Saint-Julien 2006

gerard écrit: Bonjour
A mon avis tout les 2006 sont austères sévères et stricts c'est une caractéristique du millésime
pour Barton j'en ai ouvert une il y a bien 3 ans elle était très semblable a ce que tu décrit et j'ai bien peur qu'il reste toujours une certaine rudesse dans ce 2006 le 2008 est d'ailleurs assez semblable


C'est ce que l'on disait des Bordeaux 1975 et après 30 ans ils se sont épanouis!

Pas gouté de Bordeaux 2006 mais je pensais qu'ils étaient du style 2004 avec un potentiel de garde plus important.
#855

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck