Nous avons 1590 invités et 5 inscrits en ligne

Domaine Prieuré-Roch, Nuits-Saint-Georges

  • Messages : 1478
  • Remerciements reçus 1636

Réponse de Krabb sur le sujet Domaine Prieuré-Roch

Pour l'approvisionnement, je conseille le Bist'roch a Nuits St Georges. Au moins on sait que les vins y sont bien conservés vu qu'il s'agit du bar à vins du domaine...

Simon.
27 Jan 2018 08:56 #181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 152
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Syks sur le sujet Domaine Prieuré-Roch

Vu les prix je déconseille perso... un restaurant de ma région proposait il y a peu des vins du domaines quasiment 2x moins cher à la carte.
27 Jan 2018 21:37 #182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1478
  • Remerciements reçus 1636

Réponse de Krabb sur le sujet Domaine Prieuré-Roch

La question portait sur la provenance et la qualité de conservation et non le prix.

Pour le prix je suis d'accord, pour la conservation si on peut a mieux faire que le domaine alors je suis curieux.

Simon.
28 Jan 2018 18:23 #183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 152
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Syks sur le sujet Domaine Prieuré-Roch

Le restaurant "la bonne auberge" à clerval se fournit chez un caviste et possède quelques appellations du domaine, ladoix, nuits 1er cru vv, coteaux Bourguignons... il y a des tarifs à emporter. Le nuits est à 83e sur place.
28 Jan 2018 18:37 #184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94208
  • Remerciements reçus 23473
Bu chez Marc


CR: Domaine Prieuré-Roch, Coteaux Bourguignons rouge, 2015



Oliv
Robe claire, légèrement trouble et sur une évolution orangée certaine.
Superbe nez de pinot, délicat et fin, où les notes florales répondent aux petits fruits rouges et à un ensemble mentholé du plus bel effet.
Bouche infusée, plutôt froide d'expression par sa trame acide effilée mais bien compensée par une matière sans creux et à la fraîcheur sans faiblesse.
Seule la légèreté et la longueur de la finale, nette et sur des tanins presque imperceptible mais pas interminable limitent les superlatifs ou les gros pronostics sur la Côte de Nuits.
Mais des bouteilles de ce niveau, séchée sans se poser de question, j'en fais mon fond de cave sans ciller !
Très bien.

Marc
Aromatique fumée et épicée avec également du fruit rouge bien mûr. C'est frais, très agréable.
Bouche droite construite sur un équilibre frais auquel on ne s'attend pas vu le millésime.
Bonne persistance avec des sensations fraîches et fruitées qui invite à se resservir.
Très bon !
01 Nov 2018 18:06 #185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 66
  • Remerciements reçus 0

Réponse de seb1874 sur le sujet Décès d'Henry-Frédéric Roch

RIP Monsieur Roch

www.bienpublic.com/c...
20 Nov 2018 19:59 #186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 860
  • Remerciements reçus 528

Réponse de AgrippA sur le sujet Décès d'Henry-Frédéric Roch

seb1874 écrit: RIP Monsieur Roch

www.bienpublic.com/c...


Un vigneron qui entre assurément au panthéon... Grand souvenir de la Goillote 2003, de l'émotion pure comme le meilleur de la Bourgogne sait parfois offrir. Merci Monsieur Roch.
20 Nov 2018 20:51 #187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94208
  • Remerciements reçus 23473

Réponse de oliv sur le sujet Décès d'Henry-Frédéric Roch

L'hommage d'Aubert de Villaine.

www.decanter.com/win...
20 Nov 2018 22:35 #188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 860
  • Remerciements reçus 528
CR: Domaine Prieuré-Roch - Nuits Saint-Georges 1er Cru 2006

Je croise peu souvent les vins du Domaine Prieuré-Roch sur les cartes des vins, donc lorsque l'occasion s'est présentée j'ai peu hésité à commander ce Nuits Saint-Georges.

La robe est un peu trouble, présente quelques signes d'évolution normaux pour les 13 années de cette bouteille.
Le nez est assez discret à l'ouverture, le sommelier l'a apporté un peu trop froid d'ailleurs. Au réchauffement il livre de belles notes de fruits mûrs et de sous-bois, herbes sèches.
La bouche n'est pas d'un niveau exceptionnel dans l'absolu car manque un peu de puissance et de longueur mais elle touche par une spontanéité aromatique et une délicatesse jamais goutée jusqu'à maintenant sur un NSG.

Ce vin n'est pas "grand" si l'on cherche à appliquer de classiques critères "techniques" mais il joue sur un autre registre: celui de l'émotion qu'il procure.

Je déroge donc au principe habituel de notation pour conclure sur le très beau moment de plaisir ressenti sur ce cru.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dt, GILT
05 Oct 2019 13:08 #189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 150
  • Remerciements reçus 194
CR: Domaine Prieuré-Roch - Chambertin Clos de Bèze Grand Cru 2003

Voilà une bouteille qui me fut offerte il y a bien des années et que, malgré la tentation quasi-compulsive, j’hésitais régulièrement à ouvrir. Était-ce le
bon moment, la bonne occasion, le bon accompagnement ?

Ce weekend j’ai cédé (c’est tellement bon de céder à la tentation que je crois que cela aurait suffi à mon plaisir même si a bouteille avait fini à l’évier),
la venue de pavés de biche dans nos assiettes ayant été l’élément déclencheur.

Tout dans ce vin est placé sous le signe de la légèreté, de la finesse, de la suggestion.
La robe, presque translucide et à peine parée de reflets d’évolution.
Le nez, subtil sur un pot-pourri de fleurs séchées où viennent poindre quelques notes de fruits rouges, qui appelle le dégustateur à replonger ses
délicates cavités nasales dans le verre pour y découvrir d’autres fragrances. La bouche enfin, qui après une entrée sur la pointe des pieds, prend de
l’ampleur sans que jamais rien ne dépasse, portée par une fraîcheur que le millésime ne m’aurait pas laissé supposer (et sans l’acidité prévalente qui
parfois me dérange sur les bourgognes d’un certain âge), et qui finit longuement en convoquant à nouveau tous les arômes rencontrés jusque-là,
comme dans un feu d’artifice sans son (ni Dalila d’ailleurs), qui aurait évité l’écueil du final bombastique, où tout se mélange et se confond.

Un vin éthéré que j’ai trouvé magnifique dans sa complexité et sa capacité de suggestion, le style de vin qui nourrit mon imaginaire et ma passion
pour la Bourgogne. Ce vin suscite l’émotion (la mienne en tout cas) et nul doute qu’une analyse plus structurée relèverait bien des défauts ou manques.

D’ailleurs, j’avoue aussi avoir été surpris car, bien que n‘ayant pas bu des centaines de Chambertin Clos de Bèze, je m’attendais à un vin avec plus de
corps et de structure et, eu égard au millésime, plus de notes de fruits mûrs. Je pourrais donc aussi concevoir que mon enthousiasme ne soit pas
totalement partagé par ceux qui me liront.

Ma seule, et probablement dernière (si un généreux bienfaiteur lit ces lignes …), bouteille de ce domaine. Bah, c’est comme cela qu’on crée les mythes.

Eric
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Val59, leteckel, AgrippA, Pins
14 Oct 2019 16:19 #190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 860
  • Remerciements reçus 528
Je ne suis pas étonné de la fraîcheur insolente de ce CdB 2003, en dépit du travers du millésime souvent ressenti ailleurs: la Goillotte 2003 que j'avais bue en 2015 avait cette caractéristique en commun.


Cordialement
14 Oct 2019 17:35 #191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1258
  • Remerciements reçus 3588

Réponse de Fredimen sur le sujet Domaine Prieuré-Roch - Chambertin Clos de Bèze

Bonjour à tous,

L’un d’entre vous aurait-il le prix allocataire du 2017 en Clos de Beze ?

J’ai une proposition d’un caviste que je souhaiterais « monitorer ».

Merci par avance.
20 Jan 2020 10:23 #192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5129
  • Remerciements reçus 6109
bu ici

CR: Nuits Saint Georges 1er Cru Prieuré Roch 2004

icna :
Le nez est une ode aux pinots floraux. On a des fruits rouges et une belle complexité. La bouche fait un peu évoluée mais domine sur les fruits rouges et les fleurs. C'est soyeux et envoutant. J'adore et c'est incroyable de faire ça sur 2004.

kcopper :
Là nous sommes dans un très beau Pinot au Nez. C'est sur le panier de fleurs et de framboises avec un élevage parfaitement intégré.
En bouche c'est de la belle ouvrage, très soyeux avec un touché tout en délicatesse. J'ai regretté juste la final qui terme un peu acide du certainement au millésime qui est décidément une plaie en Bourgogne mais comme l'a dit Quentin, quel génie de faire un vin d'un tel équilibre sur cette année pourrie !!!

bis :
J'ai adoré ce vin (merci Phil)
Un nez évolué sur les épices douces, la rose.
Bouche aux tannins fondus, tout en délicatesse, Eric aurait adoré.

enzo d’aviolo :
Bu à l’aveugle.
Joli nez de pinot assez classique dans un style délicat, floral, fruits rouges.
La bouche possède une touche végétale et une acidité assez haute mais le vin se boit avec plaisir grâce à de très beaux tannins fondus. Il lui manque pourtant un je ne sais quoi pour plus de plaisir qui doit trouver une partie de l’explication dans le millésime. Aucune note désagréable classique du millésime, ce qui est déjà un tour de force. Bien ++.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Olivier Mottard, Jean-Paul B., AgrippA, Fredimen
23 Jui 2020 08:49 #193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 866
  • Remerciements reçus 1244

Réponse de Pins sur le sujet CR: Domaine Prieuré Roch - Ladoix Le Cloud 2017

CR: Domaine Prieuré Roch - Ladoix Le Cloud 2017:
Merci à Fredimen pour le cadeau.

Robe d'un beau rubis éclatant, translucide. Joli nez, énergique, expressif et plein de fruit.
La bouche est construite sur un bel équilibre mêlant fruit et acidité maitrisé qui donne de la vivacité au vin. Très bien fait, finale fraiche et rafraichissante.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Marc C, Val59, Fredimen, Garfield
13 Sep 2020 12:39 #194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Patrick Essa
  • Portrait de Patrick Essa
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 583
  • Remerciements reçus 809

Réponse de Patrick Essa sur le sujet Domaine Prieuré Roch - Nuits 1er Cru VV 2014

CR: Nuits Saint Georges 1er Cru Vieilles Vignes 2014 - Prieuré Roch: assemblage de vieilles vignes de diverses provenance, dont le Clos des Corvées, ce vin devrait aujourd’hui être dans sa petite maturité, celle qui mêle le fruit frais de la jeunesse à une légère patine qui autorise un judicieux polissage des tanins. Il n’en est hélas rien! Dès le nez - qui s’exprime sur des accents « natures » évidents dépourvus de toute déviance, il se perd dans une rare imprécision aromatique faites de légères notes fumées et d’une sensation de fruits écrasés mêlés de crème fraîche. Loin de la noirceur des climats de Nuits, il semble papillonner dans toutes les directions, sans grande race. La bouche est dure et maigre à la fois et les tanins raides imprègnent le palais sans lui procurer la moindre petite douceur. Le pire je crois est la sucrosité de la finale qui porte des arômes sirupeux qui signalent probablement un léger trait de sucres  résiduels ou alors une marque liée à la sucrosité des fûts. Un vin mineur, qui se vend à prix d’or sur la base de son pedigree mais qui ne vaut pas même un bon Bourgogne de cave coopérative. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Benoit Hardy, Vaudésir, RVincent, Garfield, Chaccz
20 Jui 2021 19:11 #195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94208
  • Remerciements reçus 23473

Réponse de oliv sur le sujet Une visite au domaine Prieuré Roch

Une visite au domaine Prieuré Roch




Ladoix blanc 2019
Robe assez nettement dorée.
Nez sur un compromis réducteur, notes tourbées maltées qui m'évoquent une Mailloche de S. Tissot.
Bouche pleine, un peu massive, volume riche et équilibre instable avec une présence vernis assez déplaisante.
Pas fan.

Ladoix rouge 2019
Robe grenat classique, ni clair ni sombre pour autant.
Nez curieux, sur une réduction marquée de vieux vins, sur des notes de chou.
Bouche pas en place, sur une attaque linéaire, au volume sans beaucoup de fond mais à la texture marquée par une raideur tannique.
Finale à l'équilibre instable, à la fois fin et ferme.

Nuits-St-Georges 1er Cru Clos des Corvées 2019
14° - 5.21ha en monopole - très vieilles vignes aux raisins millerandés
Nez passionnant, riche tout en restant frais, transcendant l'expression du cépage en tirant vers la syrah par de puissantes notes de violette, de cassis, une expression réglissée qui évoque le zan, le bonbon Florent.
Magnifique texture veloutée en attaque, avec de l'allant et de l'impact. Goûts de fruits noirs toujours aussi réglissés.
La trame jusqu'ici élancée se resserre en milieu de bouche sur une trame tannique bien présente.
Finale charnue avec une grande présence, aux amers à fondre toutefois.
Très bien mais attente impérative.

Vosne-Romanée 1er cru Les Suchots 2019
1.02ha - 14,5°
Robe sombre et dense.
Nez précis, moins puissant que le Nuits mais toujours sur cet équilibre fruits noirs réglissés.
Bouche très compliquée à lire pour moi par une présence tannique redoutable qui corsète dans une morsure de fermeté une matière qui semble belle.
Mais j'ai le pdf en mode vierge de fer sur ce coup là donc niveau plaisir immédiat possible, à part la grimace, je ne peux rien produire d'autre.
Il faut une expérience (et des moyens° que je n'ai pas pour parier sur l'avenir face à une masse pareille.
Car en l'état, c'est musculeux, anguleux et pour le moins brutal.
A revoir.


Yannick Champ, passionnant à écouter sur les choix de vinification du domaine



Clos Vougeot 2009
0.68ha
Robe grenat avec un petit trait rouille sur les bords.
Nez finement réducteur, sur la peau de poulet passé au feu, des notes de fleurs séchées. On sent le vin qui a besoin d'air.
Bouche difficile à lire, sur une attaque acide acérée, une présence tannique un peu dissociée d'une matière de demi corps.
L'équilibre manque de fondu et de chair pour gagner en cohérence et donc en confort.
Je pense que ce vin aurait mérité plusieurs heures d'aération pour s'exprimer.

Chambertin Clos de Bèze 2013
1.01ha
Robe légère, sur un tuilé fin.
Nez délicat, sur la pivoine, de fines notes poivrées, un peu de chou mais aussi un peu d'acétate qui fait perdre de la précision.
Bouche infusée, fragile, avec un poids mordant de volatile qui crée un petit effet pointu qui pèse sur la délicatesse de matière.
Les goûts sont en revanche très agréables, avec un marqueur fleurs séchées tout en délicatesse.
Mais le petit côté vernis crée un effet de chahut en bouche qui me dérange à l'excès.
Sur un vin du sud, ça tient souvent l'équilibre du vin. Sur un pinot, je trouve que ça cisaille sa cohérence.
Pas fan.

Nuits-St-Georges 1er Cru Clos des Corvées 2004
Robe grenat rouille légère.
Nez élégant, précis, toujours sur la petite réduction peau de poulet qui ne bride pas de jolies senteurs poivrées, de ronce mais aussi du café et de belles senteurs de piment.
Délicieuse bouche infusée, d'une délicatesse sans aucune faiblesse de corps ni trame, d'une précision aromatique, sur une superbe expression florale.
Finale délicate, d'une apparente fragilité mais d'une allonge pourtant notable.
Fond de verre splendide.
Très beau vin qui a dompté avec talent le végétal du millésime.

Magnum, assemblage de raisins tardifs issus des Nuits 1er Corvées et Argillières, 2018
16° - égrappé naturellement (les raisins tombaient des grappes) - non commercialisé
Robe sombre.
Très beau nez puissant, riche et capiteux, sur la cerise amarena, les fruits noirs confits, le pamplemousse.
Bouche ample, glycérinée, sur une texture tapissante sans sucrosité perçue mais dont la richesse est portée et accélérée par une volatile qui, cette fois, me semble tenir le vin.
Finale charnue, d'une ardence certaine mais dont le volume enrobe les tannins.
Sensations intéressantes, comme si je goûtais un Vintage de pinot.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, PtitPhilou, Olivier Mottard, Super-Pingouin, peterka, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, trainfr, Benoit Hardy, Vaudésir, Papé, starbuck, leteckel, jd-krasaki, LLDA, the_ej, Fredimen, Garfield, Vesale, JeanRX
05 Déc 2021 10:09 #196
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 90
  • Remerciements reçus 285

Réponse de lermite sur le sujet CR: Domaine Prieuré Roch - Ladoix Le cloud 2015

CR: Domaine Prieuré Roch - Ladoix Le cloud - 2016

Bu pour lui même après le repas.

Au nez, je retrouve des notes fumées assez prenantes typé fut ou réduction je ne saurait pas dire, mais assez peu plaisant pour ma part.

En bouche c'est fin voire fluet et il y finalement assez peu de fruit, mais on sent bien le profil nature, léger et assez soyeux, exempt de défauts toutefois.

Bref je n'ai pas pris mon pied avec cette quille, ça doit pas être pas ma came.

Matteo

 

La culture, c'est ce qui répond à l'homme quand il se demande ce qu'il fait sur la terre. André Malraux
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Oyaji-sama, Papé, leteckel, LLDA, Fredimen, Garfield
12 Déc 2021 21:11 #197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1116
  • Remerciements reçus 3774

Réponse de vvigne sur le sujet Domaine Prieuré-Roch, Nuits-Saint-Georges

Nouvel épisode à ... l'Episode !

CR: Domaine Prieuré Roch Vosne-Romanée Les Hautes-Maizières 2019
Robe assez intense
Superbe nez de pinot infusé, floral rose, épicé.
Matière imposante, glycérinée, très sapide.
Pointe acétique, volatile, peu de structure.
Finale sur le pot pourri, acidulée.
On retrouve tous les marqueurs du domaine avec beaucoup de plaisir.
Excellent

 

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Garfield
24 Fév 2022 15:10 #198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1116
  • Remerciements reçus 3774

Réponse de vvigne sur le sujet Domaine Prieuré-Roch, Nuits-Saint-Georges

Nouvel épisode à ... l'Episode !

CR: Domaine Prieuré Roch Nuits St. Georges 1er Cru Vieilles Vignes 2009
Nez acétique mais plutôt agréable, balsamique, résineux.
Bouche volumineuse, assez structurée, acétique, acidulée.
Finale un poil piquante et un peu courte.
Le vin est sur un fil...on aime, on aime pas, c'est selon
Plutôt déviant tout de même me semble t-il
À boire

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
24 Fév 2022 15:11 #199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 374
  • Remerciements reçus 815

Réponse de olivier30210 sur le sujet Prieuré Roch Ladoix « Le Clou » 2019

CR: Prieuré Roch Ladoix « Le Clou » 2019
Bouteille dégustée à l’aveugle, apportée et ouverte à l'avance par un ami (voulant nous partager une des ses dernières acquisitions...folies)
Robe rubis avec de jolis reflets.
Un nez qui a pris son temps pour s’ouvrir sur les petits fruits fruits et de violette.
En bouche immédiatement une certaine forme de qualité et d’équilibre est palpable, même si le jus présente de la matière et la concentration. C’est complexe sur les fruits type cerise/framboise, et globalement velouté, mais néanmoins ce vin manque encore pour moi d’élégance. Longueur correcte.
Même s'il s'agit de l'une des région que j'ai le moins dégusté, je commence à en avoir bu des Bourgognes mais à la découverte de l’étiquette, je suis surpris par le domaine et son histoire et surtout le prix de la bouteille. Ca n'a pas pinoté pour moi ! Bu certainement trop jeune.


 

Au milieu du pacifique 15°S 147°O
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Olivier Mottard, Alex, leteckel, Fredimen, Garfield
03 Avr 2023 10:40 #200
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1258
  • Remerciements reçus 3588

Réponse de Fredimen sur le sujet CR: Prieuré Roch, Côteaux Bourguignons 2021

CR: Prieuré Roch, Côteaux Bourguignons 2021

Le prompteur étant cassé : c'était énorme.

Fin.

J'envoie en vois dans le fond qui font des grimaces. Bien, je veux bien faire l'effort de vous en dire un peu plus.

Ouverture donc au débotté d'un Coteaux Bourguignons 2021 du domaine Prieuré-Roch. La bouteille est servie à 16 degrés environ, en Zalto Bourgogne.

La robe est légèrement troublée mais pourtant brillante, sur un rouge vermeil laissant transparaître une explosion de fruits rouges acidulés.

Le nez est ouvert, précis, et d'une complexité folle dévoilant la patte si singulière du domaine.

Floral (sur la rose), fruité (la fraise des bois, la framboise, une pointe canneberge), épicé (poivre blanc, clou de girofle), un léger fond humus et ronce avec une pointe cendrée pour enrober le tout, d'une lisibilité folle.

En bouche un léger perlant s’estompe en 30 secondes chrono. L'attaque est dynamique, on sent la fraîcheur du millésime, la matière fine, précise et déliée sans pour autant manquer de gourmandise. La finale courte (nous sommes sur un simple coteaux) mais sur les arômes du nez (notamment les épices). Un vin sapide, plein d'énergie, dangereusement glouglou et pour autant si singulier qu'il en est marquant.

Fil rouge et constance du domaine ; la pureté et l’évanescence dont cette cuvée ne fait pas exception.

Une bombe, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas pris pareil plaisir sur une cuvée "générique".

Chapeau, et merci pour ce pur moment de bonheur.

PS : Aucun Armagnac ne fût maltraité durant ce compte rendu.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, tht, La Vie est une Fête, Blog, Garfield, Ilroulegalet
04 Déc 2023 10:07 #201
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux