Nous avons 6124 invités et 39 inscrits en ligne

Domaine Louis Claude Desvignes, Morgon

  • Messages : 9419
  • Remerciements reçus 17652

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Louis Claude Desvignes, Morgon Javernières 2007

Louis et Claude Desvignes, Morgon Javernières 2007

Contrairement à de nombreux autres LPViens, je n'ai pas apprécié cette bouteille.

Le nez est quasi inexistant, il y a certes un peu de fruit en bouche mais il est complètement masqué par la très forte acidité.
13 / 20.

Très dur pour ma première rencontre avec ce grand domaine.
Non en fait c'est la deuxième car la première fois était il y a un mois sur un Côte de Py 2011 à l'occasion du championnat des clubs de la RVF et c'était beaucoup, mais alors beaucoup mieux !

Jean-Loup
16 Nov 2012 22:06 #121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 155
  • Remerciements reçus 0

Réponse de zoumika sur le sujet Louis et Claude Desvignes, Morgon

Bonsoir,
Est ce que l'un d'entre vous aurait eu un contact par mail avec ce domaine récemment ?
Merci
16 Nov 2012 22:49 #122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9419
  • Remerciements reçus 17652

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Re: Louis et Claude Desvignes, Morgon Javernières 2007

Le lendemain c'est un peu mieux, surtout grâce à l'accompagnement, un saumon à la fondue d'endives et au vinaigre de safran.
L'amertume de l'endive et l'acidité du vinaigre font baisser l'acidité du vin. Mais il manque toujours du fruit ! 14 / 20 dans ces conditions.

Jean-Loup
17 Nov 2012 13:55 #123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2738
  • Remerciements reçus 338
Domaine Louis et Claude Desvignes – Morgon Javernières 2007


Bouteille ouverte une heure avant

Robe claire, rouge cerise.
Nez expressif, fruits rouges acidulés , d’herbe fraîche, de poivre
La bouche est en demi-corps, c’est bien fondu. La finale est de longueur moyenne mais c’est très bon sur les fruits rouges, le poivre, des notes herbacées
Une très bonne bouteille, grosse buvabilité.

Yann
19 Nov 2012 18:41 #124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 148
  • Remerciements reçus 1

Réponse de grandloulou sur le sujet CR: Domaine Louis Claude Desvignes

Domaine Desvignes Morgon

Morgon La Voute Saint Vincent 2010 : Un vin qui se boit déjà très bien, très agréable, fruité mais simple, longueur moyenne mais grande « buvabilité ».

Morgon Cote de Py 2011 : Le nez est très fuité, mûr, terrien. La bouche est pleine, puissante avec une belle longueur. C’est un vin très large avec une forte maturité. Un vin d’avenir.

Morgon Javernières 2011 : Le nez est également fruité mais cela est beaucoup plus aérien, on est dans un autre registre que le précédant. La bouche est plus ciselé, délicate, minérale avec une très grande longueur. Un vin d’équilibre.

Morgon Les Impénitents 2010 : Le nez est expressif, fruité et fleuri. La bouche montre de la matière, de la longueur mais cela reste très digeste. On peut encore le garder car il continuera à bien évoluer mais c’est déjà bon dès maintenant. Moins mûr que les 2011.

Eric

Eric
21 Nov 2012 22:47 #125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20430
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Domaine Louis et Claude Desvignes CR:

passage au domaine Desvignes en fin de semaine dernière CR: :

Desvignes « La Voute Saint-Vincent » 2010
[size=x-small]Climat douby (5 ha).[/size]
Nez floral très net, de poivre aussi.
La bouche est élégante, fraiche, souple, florale, friande et salivante. Pas très dense mais bien fait. Bien +(+).

Morgon Domaine Desvignes « La Voute Saint-Vincent » 2011
[size=x-small]Eraflé à 60%.[/size]
Nez floral et de fruits noirs mûrs.
La bouche est ronde et croquante, possède une belle acidité, c'est très mûr, plus dense que 2010 et serre quelque peu dans une finale un peu dure pour l'instant. Allonge correcte. Bien +.

Morgon Domaine Desvignes « Côte du Py » 2011
[size=x-small]Eraflé à 10%.[/size]
Nez réduit au départ puis de réglisse essentiellement.
La bouche est assez dense, possède un joli fruit, les tannins sont fins mais ils serrent nettement en finale, comprimant un peu l'impression de gourmandise d'ensemble. Fond de verre floral très net. Pas dans sa meilleure phase mais on sent le potentiel. Bien ++/Très Bien.

Morgon Domaine Desvignes « Javernières » 2011
[size=x-small]Eraflé à 30%. Mise effectuée 2 jours avant.[/size]
Nez d'orange sanguine, de pêche, floral. Joli nez très pur.
La bouche est gourmande, ronde aux tannins fins avec une impression d’élégance. C'est long sur les épices. Très bon déjà. Très Bien.

Morgon Domaine Desvignes « Les Impénitents » 2011
[size=x-small]Eraflé à 10%.[/size]
Nez de peau d'orange et d'agrumes très avenant.
La bouche est délicate, gourmande, salivante sur les agrumes et finalement assez ronde en raison d'une densité moins importante que ce qu'on aurait pu imaginer. Fond de verre floral et épicé assez précis. Surement pas dans sa phase la plus déliée comme beaucoup de 11. Bien ++/Très Bien.

Morgon Domaine Desvignes « Les Impénitents » 2010
Nez de fruits rouges, de grenadine, de poivre.
La bouche est ultra juteuse et gourmande, sur la confiture de fruits mûrs. Elle fait saliver et s'étire jusque dans la finale sur les fruits rouges. Beaucoup de pureté et déjà vraiment très bon. Très Bien (+).

Morgon Domaine Desvignes « Javernières » 2008
Nez de kirsch, d'orangette, très avenant.
La bouche est salivante, fine, délicate et gourmande. L'équilibre est très bon, sans excès d'acidité ni déficit de matière. La finale persistante sur les agrumes fait saliver. Joli fond de verre sur les agrumes et le tabac. Un vin qui confirme sa réussite sur le millésime. Très Bien.
22 Nov 2012 09:16 #126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9419
  • Remerciements reçus 17652

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Re: Domaine Louis et Claude Desvignes – Morgon Javernières 2007

Ziboss écrivait Une très bonne bouteille, grosse buvabilité.

Je crains que sur ma bouteille (voir 4 et 6 posts plus hauts) la grosse buvabilité ne se soit transformée en grosse acidité. C'est soit un problème de bouteille, soit un problème de palais (celui de ma chère et tendre et le mien) car les LPViens sont assez unanimement fans !

Jean-Loup
22 Nov 2012 22:01 #127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20430
  • Remerciements reçus 1947
après un javernières 2000 horriblement bouchonné, les nerfs me montent pour ouvrir:

CR:
Morgon Domaine Desvignes "Côte du Py" 2000
Nez balsamique, d'épices, floral, qui s'ouvre ensuite sur le musc, le poivre doux, les épices douces et une touche terreuse.
La bouche est gourmande, les tannins sont fondus, elle est de bonne densité sur des notes balsamiques et épicées dans un ensemble élégant et très bien équilibré. Longueur finale correcte sur les épices douces. Joli fond de verre avec une note végétale, d'épices, de foin, de fougère, de cassis. Très Bien.
23 Nov 2012 14:50 #128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2012
  • Remerciements reçus 2235

Réponse de herve2 sur le sujet CR: Louis Claude Desvignes, Morgon 2005

5 ans après le CR d'Oliv (voir première page), ouverture d'une bouteille de Morgon 2005 achetée à FAV Carrefour en 2007 (de mémoire).

Robe très dense, noire à reflets rubis. Nez assez discret, les épaules en dedans, sur la crème de mûre, la menthe, la cerise bien mure. Bouche d'une grande fraîcheur, croquante, légèrement épicée. Les tannins sont là, mais en toute discrétion. Très belle longueur. Ca se siffle tout seul. Malgré le nez qui ne se livre qu'en retenue, je pense que le vin est à maturité. Vin acheté pour une bouchée de pain en FAV à l'époque. Très beau.

Cordialement,

Hervé
06 Déc 2012 22:03 #129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20430
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet CR: Louis et Claude Desvignes, Morgon Les Impénitents 2010

CR:
Morgon Domaine Desvignes « Les Impénitents » 2010
Nez très ouvert, pur et très mûr sur la framboise, la pêche, réglissé.
La bouche est d’une grande suavité, la qualité de tannins est superbe. Cette douceur tactile rend l’acidité du millésime totalement intégrée et la gourmandise est accentuée par l’ampleur du vin qui tapisse le palais jusque dans la finale très persistante sur une fine touche poivrée. Un superbe vin qui supporte très bien une température de service autour de 18 degrés. Très Bien +.
21 Mar 2013 21:43 #130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2673
  • Remerciements reçus 722

Réponse de leguitou sur le sujet Re: Louis et Claude Desvignes, Morgon 2005

Laurent, cet Impénitent a-t-il été aéré ? Je l'avais goûté austère et rugueux en janvier et l'aération deux bonnes heures lui avait fait le plus grand bien.

Bien cordialement,
Guillaume
22 Mar 2013 07:43 #131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20430
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Louis et Claude Desvignes, Morgon Les Impénitents 2010

non absolument pas aéré, c'etait au restau mais il a été servi autour de 18 degrés en terrasse, je pense que la température a pu jouer favorablement.
22 Mar 2013 08:05 #132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 6
CR: Louis et Claude Desvignes - La Voute Saint Vincent 2010 - Morgon

Petite semaine Morgon apres un Lapierre 2011 il y a deux jours.
Je retrouve cette cuvée un an après ma première bouteille que j'avais alors trouvé à attendre un peu.

Globalement, meme si le millésime et le "standing" de la cuvée n'est pas le même (la Voute est la cuvée de base du domaine), la comparaison avec le Lapierre est inévitable et tourne à la défaveur de cette bouteille.
Je n'ai fondamentalement pas grand chose à lui reprocher, le nez est expressif et joli, fruité (fruits rouges) et un peu épicé. Plus complexe.
La structure tannique est plus importante sur le Desvignes mais avec des tanins que je trouve plus grossiers et moins souples.
La matière semble un peu moins mûre, plus vive.
L'expression aromatique est moins plaisante également, moins gourmande, au fruité plus effacé, presque "austère".

Cela reste malgré tout un vin très correct et la bouteille a été fini, mais si celle du Lapierre semblait un peu trop petite, celle ci semblait un peu trop grande..^^
Bien

Anthony
13 Avr 2013 14:57 #133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 968
  • Remerciements reçus 21

Réponse de hédoniste sur le sujet CR: Louis Claude Desvignes

Voici le récit d'une visite chez Desvignes lors d'un week-end en Beaujolais :

Louis-Claude Desvignes commence la dégustation avec nous et sa fille prendra le relai. On commence par le Morgon Côte du Py 2011. Ce vin est agréable, fruité et équilibré mais un peu court à mon goût. Le vin suivant se décline sur deux millésimes : 2008 et 2011. Le Javernières 2011 est clairement un vin de garde. Il est équilibré, droit, une belle acidité structure le vin et de beaux tanins donnent du relief à l’ensemble. Le Javernières 2008 est d’une belle tenue avec ses arômes évolués et sa matière fondue. Selon son géniteur, 2011 devrait être un excellent vin de garde.

Il est intéressant de noter que Desvignes, comme Burgaud nous ont fait goûter un millésime réputé comme un peu faible dans le Beaujolais : 2008. Et force est de constater que tant chez l’un que chez l’autre, les vins ont de la tenue et n’ont pas à rougir face à 2011 (considéré comme un grand millésime). Du reste, j’ai acheté les deux millésimes en Javernières.

On termine par Morgon Les Impénitents 2011. Ce vin a beaucoup de structure, de la matière, une sensation minérale et une finale tannique assez serrée mais qui promet un bel avenir. Un très beau vin de garde.

Les vins de chez Desvignes sont clairement des vins plus austères et moins « torchable », des vins de gastronomie et de garde. D’un côté, ils se goûtent bien dès à présent mais on sent clairement que le potentiel est là pour un bel avenir. Et ce paradoxe, je l’ai ressenti bien des fois au cours de mes quatre jours de dégustation.

Nous avons passé commande dans le hangar de stockage et avons encore discuté avec la fille de Louis-Claude qui a pris le temps de nous étiqueter des magnums. Merci pour leur disponibilité et leur bonne humeur. Nous avons passé un moment de rire et de plaisir vinique !

Marc Lotin
Il ne faut pas toujours tout s'autoriser...mais ne jamais rien s'interdire.
17 Mai 2013 12:26 #134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9419
  • Remerciements reçus 17652

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Re: Louis et Claude Desvignes

Bravo Marc pour tous ces reportages : tu avais bien visé les vignerons !

Amitiés oenophiles,
Jean-Loup
21 Mai 2013 20:24 #135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9208
  • Remerciements reçus 1112

Réponse de RaymondM sur le sujet CR:Louis et Claude Desvignes 2011

De passage au domaine aujourd'hui pour les 2011 après JM Burgaud , et " même motif , même punition" : un grand coup sur la tête devant la qualité de ces vins .

Morgon Côte du Py 2011 très très proche du sublime vin de Burgaud

Morgon Javernières 2011 , finesse , complexité plus grande : légèrement meilleur encore , terroir mieux défini que celui de Burgaud ( mais l'intégration de l'élevage changera les choses dans quelques années )

Morgon Les Impénitents 2011 : superbe vin haut de gamme à attendre bien sûr mais déjà plus buvable que le "James" de Burgaud dont le boisé n'est pas en place
31 Mai 2013 19:41 #136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 190
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Don Chemist sur le sujet CR: Louis Claude Desvignes, Morgon Côte du Py 2000

Ouvert une heure avant et laissé débouché au frigo.

La robe est vermillon, au fond noir. La seule traçe d'évolution est l'absence de reflet violet qui marque souvent le beaujolais jeune. Mais aucune trace d'orange, pour un gamay de 13 ans !!!

Le nez est très fruité, sur la cerise... Notes d'orange sanguine aussi..

En bouche, c'est velouté, précis; l'attaque est franche et douce et le jus se deploie comme un beau côtes de beaune. Belle longueur tendue sur l'acide et le pierreux.

Très bien +

Il a parfaitement accompagné une salade d'epinards avec boeuf massalé, patates, tomates et oeuf mollet.

Alexandre
17 Jui 2013 20:21 #137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20430
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Morgon Côte du Py 2000

Ce Py 2000 bu il y a 4 jours est effectivement une très belle bouteille, encore jeune, comme le 98 et donc moins abouti actuellement que le 99 à mon goût.
17 Jui 2013 20:46 #138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22022
  • Remerciements reçus 6271
CR: Domaine Claude Desvignes Morgon Javernières 2010

Cette bouteille, sérieusement entamée hier soir a été achevée ce soir.

Globalement, ce vin présente une grosse matière (pas très serrée) qui demande à être attendue car aromatiquement c'est un peu le désert aujourd'hui.

J'ai même hésité à poster mais si ça permet à d'autres de céder à la tentation de l'ouvrir, ce sera déjà ça !

Michel
16 Aoû 2013 20:37 #139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 6

Réponse de Caravelas sur le sujet Re: Louis et Claude Desvignes, Morgon

J'en ai quelques unes en cave Michel mais presenté comme ça, ça donne moyennement envie de céder à la tentation....:)

Anthony
17 Aoû 2013 20:41 #140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Louis et Claude Desvignes, Morgon

J'ai trois magnums de Javernières Impénitents 2009,mais je ne vois jamais de commentaires sur ce vin que je n'ai personnellement jamais goûté.
Quelqu'un peut-il m'en dire quelque chose?

jlj
17 Aoû 2013 21:27 #141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22022
  • Remerciements reçus 6271

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Louis et Claude Desvignes, Morgon

Amène le mag et on verra après !

Michel
17 Aoû 2013 21:34 #142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3166
  • Remerciements reçus 5001

Réponse de tomy63 sur le sujet Re: Louis et Claude Desvignes, Morgon

Bin tu l'as pas goûté ici ?
lapassionduvin.com/p...
17 Aoû 2013 21:37 #143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Louis et Claude Desvignes, Morgon

Bien vu mais c'était pas un magnum!
Et pas chez moi.
Mais c'est vrai que c'est une bonne base pour se faire une idée... ;)

jlj
17 Aoû 2013 23:14 #144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2226
  • Remerciements reçus 89
CR:Louis et Claude Desvignes, Morgon Javernieres 2009 :

Robe rouge grenat, assez sombre, colorée. Nez très délicat sur les fruits rouges et les fleurs blanches, c'est tout en finesse.

En bouche, la aussi même si la matière est présente, le vin joue sur un registre très fin, très élégant, avec toujours ces arômes de petits fruits rouges, très frais, de fraise des bois, un peu poivré également. le vin s'étire jusqu'à une belle finale toujours dans la même veine.

C'est délicieux, ca se boit tout seul, la bouteille n'a pas fait un pli.
20 Oct 2013 11:17 #145

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3794
  • Remerciements reçus 932
[size=x-small] Un vin dégusté au cours d'un très beau moment passé dans un caveau. [/size]

CR: [size=large]Louis et Claude Desvignes, Morgon, Javernières, Climat Côte du Py, 2011[/size]

imageshack.us/a/img7... Couleur encore violacée.
Le nez est assez réduit, il va mettre du temps à se révéler.
Il va garder un certain côté fumé mais le fruit prend le dessus avec les épices.
En bouche c’est bien croquant, légèrement bonbonné avec les épices qui reviennent.
Un très bel équilibre et une finale longue un peu graphite.
Juste une amertume finale qui me dérange un peu.
Bien+

à J+1 il est vraiment très bien, je termine un verre en tapant ces dernières lignes.
Les fruits du nez ont un peu foncé, les épices ressortent bien.
En bouche c'est soyeux, plein de fruit et bien gourmand. Le boisé, bien que léger, ressort cependant un peu plus.
A bien carafer pour en profiter dès à présent !

Benoît ex Avinturier de LPVLyon2
25 Nov 2013 21:30 #146

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 848
  • Remerciements reçus 44
CR: Louis et Claude Desvignes, Morgon, Javernières, Climat Côte du Py, 2011

3 mois plus tard, je déguste la même bouteille que Benoit, ouverte au déboté après une déconvenue sur un Côté de brouille de chez JP Brun, et si j'avais lu LPV avant de me jeter en cave, j'aurai en effet du la carafer..
Dégustée sur un lapin à la moutarde au cassis.

Nez: Si je retrouve cette réduction, toujours persistante après 2 heures d'ouverture, il y a quand même au nez un joli fruité sur l'écorce humide et la pinède.

Bouche: l'attaque est juteuse, fruitée mais le vin ne se livre pas entièrement, avec un milieu de bouche sur des notes fumées de peau de poivron grillé. Légère touche acide en finale, qui reste bien équilibrée, je suis surpris par cette longueur notable mais un poil asséchante, les tannins sont encore présents mais non dérangeants.

Bien mais je ne tombe pas sous le charme, la bouteille a du mal à descendre - je trouve difficile d'enchaîner les gorgées, voir même un peu écœurant à force - comme les quelques gamays que j'ai pu rencontrer. C'est au final peut être pas mon truc, mais je l'ai peut être aussi bu un peu jeune.

Stéphane
15 Fév 2014 23:42 #147

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3794
  • Remerciements reçus 932
En venant relire mes notes, je tombe sur ton message que je n'avais pas vu Steph, pas de chance.

J'ai une "Voûte Saint Vincent" du même millésime sous la main, je crois que je vais jouer de la carafe.

Benoît ex Avinturier de LPVLyon2
03 Mar 2014 10:50 #148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2673
  • Remerciements reçus 722
Chez Desvignes, j'attaque juste mes Javernieres 2008 (délicieux en ce début d'année !), ce sont quand même largement des cuvées de garde d'où les déceptions en ouverture prématurée.

Bien cordialement,
Guillaume
03 Mar 2014 20:20 #149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3794
  • Remerciements reçus 932
Trop tard ! :D

Le Javernières 2011 avait été ouvert par un ami et le Voûte Saint Vincent de ce soir, je l'ai choisi entre quelques bouteilles (peu tentantes) qu'on m'a proposées.
CR quand j'aurai le temps.

Benoît ex Avinturier de LPVLyon2
03 Mar 2014 21:46 #150

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux