Nous avons 2639 invités et 89 inscrits en ligne

Domaine Hubert Lignier, Morey Saint-Denis

  • Messages : 305
  • Remerciements reçus 30

lugdunum a répondu au sujet : Domaine Hubert Lignier Gevrey-Chambertin 2013 face à Domaine Trapet Gevrey-Chambertin Ostrea 2013

Bonjour,
Je n'ai jamais gouté la cuvée Ostrea chez JL Trapet. Vraiment différente de la cuvée standard ?
Merci,
Max
#151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 50

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Domaine Hubert Lignier

Max,

Je n'ai jamais goûté, je pense, la cuvée standart de J.L. Trapet.

Désolé.
#152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 305
  • Remerciements reçus 30

lugdunum a répondu au sujet : Re: Domaine Hubert Lignier

OK merci. J'aime beaucoup les vins du Domaine Hubert Lignier. J'ai en mémoire un Morey Saint Denis 2011 qui était excellent.
Bonne fin de journée,
Max
#153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 50

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Domaine Hubert Lignier Bourgogne Aligoté 2014

CR: Bourgogne Aligoté 2014 du Domaine Hubert Lignier.

Un nez plaisant sur les fleurs et les fruits blancs avec des nuances minérales.
Une bouche fraîche et tendue avec une acidité savoureuse qui transperce la matière mais qui ne déséquilibre pas l'ensemble. Ce vin est plus long que ample. J'aine sa finale acidulée.
#154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 661
  • Remerciements reçus 330

coach a répondu au sujet : Re: Domaine Hubert Lignier Gevrey-Chambertin 2013 face à Domaine Trapet Gevrey-Chambertin Ostrea 2013

Max

La cuvée ostrea a est faite à partir de vieilles vignes. Ce n est pas très différent de la cuvée standard si ce n est qu il y a un peu plus de concentration et peut être un peu plus de mâche.
#155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 305
  • Remerciements reçus 30

lugdunum a répondu au sujet : Re: Domaine Hubert Lignier Gevrey-Chambertin 2013 face à Domaine Trapet Gevrey-Chambertin Ostrea 2013

Ok, merci !
Max
#156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 50

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR:: Domaine Hubert Lignier Morey - Saint-Denis 2013

CR: Mon dernier Hubert Lignier était le magnifique Clos de la Roche 2002 bu la semaine dernière à Boston, chez DidierT
(Cf. Le compte-rendu dans le forum "dégustations éclectiques"...)

Ce midi, c'est une cuvée plus modeste, le Morey 2013
Le nez est sur la griotte, quelques touches de noyau et des nuances d'épices. L'agitation fait penser au kirsch.
La bouche offre de la cerise fraîche, elle est fraîche, avec un bel équilibre reposant sur la matière faite de tannins fins et une jolie acidité fruitée. Le vin a un certain volume et une très jolie finale savoureuse.
C'est déjà très agréable à découvrir actuellement.
#157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 50

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Domaine Hubert Lignier Nuits-Saint-Georges Les Poisets 2011

CR: Si j'ai bien compris Les Poisets ont intégré les vignobles du Domaine Hubert Lignier en 2010.
Ce Nuits 2011 serait donc le premier millésime produit.

Le nez est sur les fruits rouges. La cerise et son noyau dominent et se mélangent à des nuances épicées.
La bouche est concentrée et fraîche, dans un style un peu austère qui lui apporte, selon moi, beaucoup de classe. Les tannins rencontrent une belle acidité sur le fruit rouge. Le vin est ample et long, avec une finale savoureuse et fraîche.
#158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 50

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Domaine Hubert Lignier

J'ai bu, ces derniers mois, quelques cuvées rouges d'Hubert Lignier:
- Gevrey-Chambertin 2013
- Clos de la Roche 2002
- Morey-Saint-Denis 2013
- Nuits Les Poisets 2011

De ces dégustations, il me reste l'impression d'un style bien particulier, éloigné de la mode actuelle:
des vins élégants, sur le fruit, sans maquillage boisé.
Des vins austères qui ont, pour moi, une classe folle.
Mais combien pensent comme moi?

J'ai eu la même impression avec un blanc dont j'ai bu avec gourmandise pas mal de bouteilles, le simple aligoté 2014.
De l'ouverture au 3ème jour, il s'améliore sans cesse et finit par surprendre.
J'ai désorienté quelques amis avec cet aligoté, lls l'ont tous aimé.

Je disais hier à Daniel que ce n'est pas des cuvées à vendre sans explication préalable, mais qui vont séduire un certain type d'amateurs.
#159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3331
  • Remerciements reçus 285

francois999 a répondu au sujet : Re: Domaine Hubert Lignier

De ces dégustations, il me reste l'impression d'un style bien particulier,
> éloigné de la mode actuelle:
Pas sur claude dugat, rousseau, barthold sont à la mode

> Mais combien pensent comme moi?
Beaucoup, car le domaine est sur alloc et que meme les pros sont obligés de passer par un agent

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
#160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 50

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Domaine Hubert Lignier

François,

Merci pour cette réponse.
Heureux de savoir que cette austérité élégante puisse plaire.
#161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3979
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Domaine Hubert Lignier

Thierry , les vins sont à l'image de la famille Lignier ...je n'ai pas eu cette chance de connaitre Romain , le fils prodige qui a réalisé des merveilles pendant plus de 10 ans . Il suffit de déguster un Morey vieilles vignes 96 pour se faire une petite idée du potentiel de cette belle maison ...Je te conseille de contacter Laurent Lignier lors d'un prochain passage en Bourgogne , maintenant que tu es un jeune retraité ! Je peux glisser un petit mot à la famille Lignier ....Laurent est toujours partant pour partager une belle table avec ses amis clients ...et même si c'est de plus en plus difficile d'obtenir des vins , il ne te laissera pas partir sans la moindre bouteille .
Si je ne devais conserver q'une seule allocation en Bourgogne ....c'est bien chez eux .
Le millésime 2014 est particulièrement réussi au domaine ...d'une élégance toute particulière . Laurent a trouvé assez vite ses marques ..mais Hubert n'est jamais loin . Une très belle complicité s'est installée ....et la présence de Romain n'est jamais bien loin .
Je vais faire de même et commencer à impliquer mon jeune fils .. il est justement pour quelques jours en Bourgogne , je vais lui demander de rendre une petite visite amicale à la famille Lignier ...histoire de ne pas perdre les bons plans .
#162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 50

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Domaine Hubert Lignier Gevrey-Chambertin 2014

Ce Gevrey-Chambertin 2014 d'Hubert Lignier est un coup de coeur Meadows.
Je peux comprendre.
Je l'ai goûté ce matin face à d'autres grands Bourgogne et il m'a beaucoup plu, même s'il ne pouvait pas rivaliser avec le Clos de la Roche 2012 de Georges Lignier.

C'est un vin goûté trop jeune et à attendre impérativement mais qui me charme par son austérité pleine de classe.
Il est équilibré et long.

A ouvrir dans 8 ans pour avoir beaucoup de plaisir.

Bonne année 2017.
#163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83559
  • Remerciements reçus 9244

oliv a répondu au sujet : Domaine Hubert Lignier

Bourgogne
Domaine de référence de Morey-Saint-Denis, le domaine Hubert et Laurent Lignier a décidé de passer à la bio certifiée. 2016 a été le deuxième millésime officialisant la démarche bio.

www.allaboutburgundy...
#164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3614
  • Remerciements reçus 3097

starbuck a répondu au sujet : CR: Domaine Hubert Lignier - Gevrey-Chambertin - "les Seuvrées" 2011

CR: Domaine Hubert Lignier - Gevrey-Chambertin - "les Seuvrées" 2011

Une bouteille qui a besoin d'aération tant le vin semblait fermé à l'ouverture.
Le verre bu vendredi soir me laissait dubitatif.
Heureusement pour le repas du samedi soir le vin s'était réveillé même si le nez n'est pas une explosion fruitée.
Les arômes tirent plus sur le cassis que la griotte. Si certains Gevrey d'autres vignerons peuvent évoquer le Rhône septentrional, j'oserais dire qu'ici j'y verrais plus une évocation médocaine.

En bouche le vin est droit, un brin austère mais sans défauts. Les tannins sont bien intégrés alors que la veille j'avais trouvé une légère astringence.
La matière est dense mais n'a pas l'amplitude en bouche des bourgognes que je préfère.
La finale sur le cassis est belle et mon neveu a vraiment apprécié que j'ouvre cette bouteille.
Pour ma part, je suis légèrement déçu. J'en attendais peut-être trop au regard de la réputation du domaine.
Faut-il laisser plus de temps à cette cuvée ? J'attendrai au moins un an avant d'ouvrir sa soeur.

Sylvain
#165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 305
  • Remerciements reçus 30

lugdunum a répondu au sujet : Domaine Hubert Lignier - Gevrey-Chambertin - "les Seuvrées" 2011

peut être l'effet millésime ? - concernant la légère astringence, sous maturité et le manque d'amplitude -
Personnellement je ne goute pas très bien les 2011 qui ont souvent un trait vert un peu dérangeant pour moi.
Max
#166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1512
  • Remerciements reçus 1364

Super-Pingouin a répondu au sujet : CR: LPV75: Le millésime 2015 au Domaine Hubert et Laurent Lignier

CR: LPV75: le millésime 2015 au domaine Hubert et Laurent Lignier



Au moment de définir les domaines auxquels mes camarades et moi souhaitons absolument rendre visite, celui de Hubert et Laurent Lignier figure dans les premiers noms unanimement évoqués. Il faut dire que les visites et dégustations annuelles ont ravi à chaque fois l’ensemble du groupe. Direction Morey-Saint-Denis donc. Nous entamons la fin de semaine et Laurent a pris sur son temps où il ne reçoit habituellement pas pour nous accueillir.


La protection contre la grêle


- Je voulais vous emmener voir les filets anti-grêle sur Clos la Roche mais le temps est menaçant. J’ai 4 rangs de test sur 111 mètres. NDLR: photo prise le lendemain. Sur Mâcon les vignes avec filets ont eu 20% de perte au lieu de 90%. Ils sont disposés en position verticale le long du rang. Ils sont tendus pour offrir plus de résistance.
- Vous en êtes encore au stade de l’expérimentation?
- Oui, le BIVB passe régulièrement pour prendre des mesures. Chaleur, hygrométrie, production, maladie. Il y a-t-il davantage de mildiou? etc.
- Les filets ne gênent-ils pas les traitements?
- La limitation de couverture des produits de traitements est plutôt faible, 7-8% seulement. Cela varie avec les systèmes de traitement. Nous avons des machines avec soufflerie et c’est bien plus efficace.
- Ne limitent-ils pas l’ensoleillement?
- Il y a des prélèvements pour regarder la maturité. Une chose est constaté en revanche, selon la couleur du filet, il y a eu moins de grillure en 2015 et quasiment pas en 2016.


La vinification



- Comment se déroule la vinification dans la cave?
- Nous avons 20 jours de fermentation. Du préfermentaire à froid. Le jus passe dans une crayère et y est refroidi. Il est ensuite réinjecté. Je mesure la densité 2 fois par jour pour voir si la fermentation s’est arrêtée. Je récupère le jus de presse et l’ajoute de manière séquentielle pour m’assurer que cela ne devienne pas trop tannique. Je pige une partie au pied. Je contrôle également la température pour qu’elle ne dépasse pas 34°C. Et lorsqu’il s’agit de vider la cuve, j’aime bien le faire à 24°C. Cela évite le goût de marc.
- Les levures sont indigènes j’imagine.
- Oui, une vingtaine en général. Et il y en a toujours une « killeuse », à savoir une qui prend le dessus par rapport aux autres.
- Avez-vous été tenté de mettre de la vendange entière, la matière de 2015 paraît le supporter?
- Oui, un peu. 25% par exemple sur Clos la Roche, plus qu’en 2006.
- Vous préférez pourtant érafler en général.
- Le millésime s’y prêtait. En temps normal, j’évite la rafle. Le risque est que le jus prenne toujours le même passage et qu’il extrait trop de verdeur. C’est plus homogène sur des raisins égrappés.


2016, un millésime noir / 2015, un millésime qualitatif



J’avais déjà pris quelques nouvelles peu de temps après le gel. La visite au domaine nous a permis d’en savoir davantage.
- Vous devez à présent avoir un peu de recul sur les dégâts liés au gel et au mildiou.
- Sur Morey et Gevrey, 1er Crus et Grands Crus compris, nous ne sommes pas impactés. Le volume produit en 2016 est donc globalement légèrement supérieur à en 2015. Sur Chambolle et Pommard, -50% en 2016. En Nuits Saint-Georges et appellations régionales, -70%.
- Les vignes en plaine ont été grandement touchées.
- Oui, nous ne faisons que 5 pièces sur 1ha 25 de Bourgogne Grand Chaliot au lieu de 25. :(
- Cela devait être difficile de maintenir le bio.
- Effectivement ce ne fut pas de tout repos. Je m'en suis bien sorti sur les vignes situées sur Gevrey et Morey (1er Cru et Gd Cru compris), mais j'ai eu beaucoup de mal à contenir le mildiou sur les vignes situées en bas de côteau (B. Aligoté, Passetoutgrain, Bourgogne) aux sols plus argileux et humides, ainsi que sur Chambolle, Nuits St Georges. En fait, les vignes qui ont subi des dégâts suite au gel du 27-28 avril 2016 ont toutes été plus impactées par le mildiou, comme si leurs résistances diminuées, elles ne sont pas parvenues à contenir ce nouveau fléau qui a suivi.

Chambolle Musigny les Bussières
Un vin un peu froid. Il faut le réveiller un peu pour percevoir des fruits rouges et noirs. De la mûre, de la myrtille, de la fraise très foncée. Quelques tanins. Un vin contenu avec une finale tirant sur l’acidité de la groseille. B

- Quelles ont été les dates de vendanges?
- Le 8 Septembre pour 2015 et le 28 Septembre pour 2016.
- Vos confrères en Rhône nous indiquait l’homogénéité des maturités d’un endroit à l’autre sur 2015. Etait-ce le cas ici?
- Oui, nous avions entre 13 et 13,5°.
- D’ailleurs, comment décidez-vous l’ordre des vendanges?
- Je fais deux prélèvements. Un à 8-10 jours et un autre à 3-4 jours.
- Tous les vignerons croisés ont loué la qualité des raisins en 2015. Monsieur Reynaud disait avec humour qu’il n’était pas nécessaire d’être vigneron en 2015.
- Le tri fut effectivement bien plus facile. Lorsque nous avons eu 4 à 5% de grains écartés en 2014, nous n’en avons que 1 à 2% en 2015.
- Vous nous aviez dit l’an passé que peu de jus sortait à la presse.
- Je pensais avoir une diminution de rendement de 20%. Elle fut de 12% finalement.

Morey Saint Denis la Trilogie
Une bouche plus présente, un peu plus dense. Des tanins bien souples. Toujours des fruits noirs, de l’élégance mais une concentration supérieure. B+/TB-
- Nous ne faisons que 25 à 26hl. -30%. En 2014 nous faisons 13 pièces. En 2015, 10. Nous avons eu beaucoup de millerands. Le vin est en tonneau depuis 16 mois.
- C’est une période assez longue et nous ne sentons pas beaucoup de réduction. Au domaine Croix Jeudi matin, elle était plus marquée.
- Cela dépend de ce que l’on y met. A l’entonnage j'ajoute un litre de lies fines sur chaque fût.


Gevrey Chambertin les Seuvrées
Les tanins sont plus aiguisés. Des fruits sombres également ici. Une bouche avec des notes de graphite. C’est persistant. B+
- Nous avons 2 parcelles. Une en cordon, l’autre en Guyot. On retrouve des déjections des Combes.

- La canicule n’a-t-elle pas provoqué une grillure plus importante?
- Nous n’avons presque pas eu de grillure. Le raisin s’est adapté à la chaleur dès Juin. Le feuillage a en revanche beaucoup souffert sur la vigne de Gevrey Justice. Beaucoup de feuilles étaient tombées. Le sol y est très drainant et gravillonneux.
- Avez-vous été tenté de faire différemment avec un millésime si chaud?
- La vinification a été plus courte dans son ensemble. Nous avons eu 17 jours de fermentation au lieu de 20 notamment. La malo s’est faite assez vite.

Morey Saint Denis 1er cru les Chaffots
« Il s’agit de 45 ares au dessus du Clos Saint Denis. »
Un nez plaisant, gourmand, aérien. En bouche l’équilibre est haut, frais. Il existe dans le même temps une assise avec une impressionnante matière. Et les fruits noirs se révèlent avec quelques degrés en plus. TB


Les métayages et fermages du domaine



- Vous avez plusieurs vignes en métayage ou en fermage. Combien d’hectares représentent-elles?
- Un métayage de 31 ares sur Combottes. Les Riottes en fermage. 10 ares de Clos la Roche qui sont assemblés avec le reste. En GFV, 35 ares de Nuits Saint Georges et Pommard et en 2010, 1,25 ha de Bourgogne Pinot Noir "Grand Chaliot" situés à Nuits. Presque 2,5 ha donc. Après, pour Pommard, nous faisons 500 bouteilles pour 42 ares. Nous passons de 5 pièces en 2015 à 2,5 en 2016.
- Allez-vous continuer à croître?
- Nous allons planter du Chardonnay en Côteau Bourguignon.
- Faire du blanc va vous changer bien des choses. :)

Morey Saint Denis 1er cru Vieilles Vignes
Un vin avec de la hauteur, un port altier, sans lourdeur. De la groseille, des petites baies, de la fraise d’un rouge vif. Un peu d’accroche de VE mais c’est bien chouette. On perçoit également des micro-billes lissées. en texture.Excellent-
- Il y a 25% de vendanges entières ici également. Le sol est similaire à celui du Clos la Roche sur la partie des Faconnières.
- Comment conservez-vous l’âge moyen des vignes? Vous devez nécessairement avoir des remplaçants.
- Les jeunes vignes sont vendangées avant et elles sont mises dans le village.
- Pour revenir un peu sur les conséquences de 2016, avez-vous perçu des impacts sur le millésime 2017?
- Oui, les bois sont plus cassants dans les zones gelées. Nous recourons donc à des crochets pour réaliser les attaches.


Gevrey Chambertin 1er cru les Combottes
Un nez floral. Une bouche cylindrique. Quelques tanins asséchants contribuent à une légère austérité. Une acidité qui étire l’ensemble à l’horizontal. TB- Un peu strict à mon goût. Camarade Antoine a adoré.

- Le sol est plus sableux, plus drainant. Le grain est fin sur les 30 premiers centimètres. En comparaison Clos La Roche est argileux en surface. Les Combottes auraient pu être classées en Grand Cru. Elles sont entourées de 3 Grands Crus. Elles se trouvent en pied de coteau, là où les vins les plus complexes se font. Regardez les grands crus du domaine de la Romanée Conti.
- A quoi est du son absence en Grand Cru?
- Il y a plusieurs raisons. La parcelle ne touche pas Chambertin. Et ce sont surtout des vignerons de Morey qui l’exploitent. Ils ne souhaitaient pas à l’époque payer la taxe. Et il y a eu un vigneron qui a appelé son vin Combottes Chambertin. Un jugement a été prononcé contre et une jurisprudence a été créée.


Clos la Roche Grand Cru
100% fûts neuf François à la dégustation mais 1/3 sur la cuvée globale.
Un nez magiquement envoûtant. De la fraise, de la violette, de la rose. C’est onctueux, un toucher épais et lisse. Une parfaite densité. L’acidité rehausse l’ensemble. Excellent+

- Vous nous aviez évoqué l’agrandissement de la bâtisse l’année dernière. Où en êtes-vous?
- Je vous en avais parlé? Les travaux commencent demain :).


Quelques vins âgés et un entretien avec une légende



Laurent ne déroge pas à son immense hospitalité. Il réfléchit un instant: « Qu’est-ce que je ne vous ai pas encore fait goûter?… Je sais. On va voir où le millésime en est.»

Vin mystère n°1
Une robe évoluée, un beau nez sur les girolles et les morilles. La bouche contraste. Elle est serrée, très vive. La finale se fait sur l’amertume du pamplemousse. AB+
- L’acidité nous fait penser à 2008?
- Exact. C’est un Chambolle.
- Cela demeure bien vif.
- Effectivement. Je vais vous ouvrir autre chose

Vin mystère n°2
Une épaisseur plus importante, des tanins manifestes. L’acidité revient mais il y a du répondant en face, des épices.
« Il s’agit d’un vin des hospices de Nuits, les Didiers 2008. J’achète régulièrement cette cuvée et en fait l’élevage.



Et parce que sa générosité est à la mesure de son talent, notre vigneron nous ouvre un troisième flacon.

Vin mystère n°3
Un registre différent. Des notes fumées, de la viande grillée mais également des fruits et encore de la matière. La robe témoigne d’un âge bien avancé. Nous tentons plusieurs années entre 1992 et 1999. Et il s’agit de Morey Saint Denis 1er cru VV 1993. Un régal! TB+

- J’ai croisé votre père et il a une vitalité incroyable encore.
- Ah, mon père, nous répond Laurent avec un sourire joyeux. Dès qu’il a su que j’étais en voyage quelques jours, il est venu travailler les vignes avec le tracteur. Vous vous rendez compte, à 81 ans. Quelle énergie!
- Je vous le confirme, c’est bluffant.


Petit retour en arrière de quelques heures. J’aperçois une silhouette descendre de sa machine aux alentours du domaine alors que je sais que Laurent n’est pas encore revenu de voyage. Je me rapproche, il s’agit d’Hubert. Je me permets d’engager en tâchant de ne pas trop l’importuner:
- Monsieur Lignier bonjour,
- Bonjour,
(…)
- Il fait bien beau. Vous devez profiter du temps pour faire les travaux nécessaires dans les vignes.
- Ah les cycles végétatifs sont un peu perturbés cette année. On se repère habituellement avec les fleurs d’amandiers fin Février pour des vignes à la toute fin Mars. Alors que cette année, les amandiers ont éclos début Mars et la vigne avait presque 2 semaines d’avance.
- Depuis la création du domaine, quel a été le plus gros changement pour vous? La mise en bouteille de vos propres vins peut-être? Vous étiez parmi les premiers à le faire sur Morey.
Hubert réfléchit un instant
- Nous faisions beaucoup de travaux à cheval auparavant. Le tracteur nous a facilité bien des tâches. Celui que vous voyez pèse 3,5 tonnes. Le moteur est puissant. On peut l’équiper de soufflerie pour faire les traitements. Nous en avons un autre de 2 tonnes et demi. Mais tout cela reste bien lourd pour les sols. Celui que j’affectionne pèse 1,5 tonnes. Il a plus de 50 ans. Ils mettaient des moteurs de Dauphine à l’époque.
- Merci beaucoup Monsieur.
- Avec plaisir.

Comme chaque année la dégustation au domaine Lignier est un grand moment. Laurent n’est jamais avare dans ses explications didactiques ni dans son partage. 2015 y est peut-être un peu moins gourmand mais certainement taillé pour les décennies. D’immenses remerciements donc à Laurent et son père.

Edit: précisions très utiles du domaine :).

HD
#167
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, dt, mgtusi, hyllos, Marc C, podyak, Médéric, Christophe M., LADIDE78, dymytri37, o_g, iceteayer, asoulier99, mauss.th, tomy63, Fred974, Frisette, starbuck, LoneWD, lugdunum

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9099
  • Remerciements reçus 428

RaymondM a répondu au sujet : Domaine Hubert et Laurent Lignier -Morey Saint Denis 1er cru les Chaffots 2003

CR: Morey Saint Denis 1er cru les Chaffots 2003 -Domaine Hubert et Laurent Lignier

Une merveille de vin à la texture onctueuse et satinée . Fruité délicieux , équilibre parfait ont fait de ce vin un régal avec la cuisine de David Toutain .
Certainement ma plus belle bouteille bue dans ce millésime 2003 .

Raymond
#168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5803
  • Remerciements reçus 815

Jean-Bernard a répondu au sujet : CR: Domaine H et L Lignier - Morey Saint Denis 2013

CR: Domaine H et L Lignier - Morey Saint Denis 2013

Bu au verre, bouteille ouverte devant moi, température un poil trop chaude.
Nez simple sur la cerise, notes très légères de petit suisse.
Attaque avec du volume et un très beau toucher soyeux, qui ne faiblit pas, sauf en finale: plus restreinte et resserrant un peu les lèvres.
Persistance intéressante, mais simple et surcroît de fraîcheur bienvenu, sur la rafle (y en a???).
Au final le toucher de bouche rend la dégustation très agréable.

JB
#169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83559
  • Remerciements reçus 9244

oliv a répondu au sujet : Domaine Hubert Lignier

Bourgogne
Verticale 1978-2014 du Clos de la Roche du domaine Hubert Lignier.

vinous.com/articles/...
#170
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Marc C

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 851
  • Remerciements reçus 1070

LoneWD a répondu au sujet : CR: Domaine Hubert Lignier - Morey Saint Denis 2013

CR: Domaine Hubert Lignier - Morey Saint Denis 2013
Bue sur des ris de veau à la crème
Joli nez intense sur la cerise noire.
La bouche est d'abord très agréable, présentant un beau jus concentré, touché de bouche soyeux. Par contre cela se ressert en milieu de bouche et les tanins sont trop agressifs, rugueux. C'est dommage, la promesse semblait belle d'autant que la finale possède une belle longueur.
Bien.

Je rejoins donc Jean Bernard sur son analyse.

En savoir plus sur lapassionduvin.com/f...

Rémy
#171

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2411
  • Remerciements reçus 556

Galinsky a répondu au sujet : Clos de la Roche - Grand Cru - Domaine Hubert Lignier 2007

Une autre des bouteilles dégustée au cours de ce week-end - CR: Clos de la Roche - Grand Cru - Domaine Hubert Lignier 2007. Chaque ouverture d'une des bouteilles du Domaine Hubert Lignier est personnellement un moment ou le passé rejoint le présent, me rappelant les instants passés avec Romain. Mais le passé appartient au passé et aujourd'hui, force est de reconnaître le chemin accompli par Laurent au sein du Domaine, il n'est plus le frère de.... Mais le fils de.... et dorénavant le responsable du Domaine, il à prit pleinement possession non seulement des vignes, mais également du travail en cave pour produire de grands et de de très bons vins !

Néanmoins, ce millésime 2007 se situe à l'orée des chemins, à une époque ou le Domaine n'avait plus en sa possession l'intégralité des deux parcelles sur le Clos de la Roche. Trève de bavardage, il est temps de passer au travaux pratiques.

Une jolie robe encore bien marquée en son cœur et avec une évolution légère sur le pourtour - Un nez tout d'abord discret, qui se révèle et se développe en s'aérant dans les verres pour apporter les petits fruits rouges frais (fraises, cerises griottes) une pointe épicée, un peu de roses fraiches - En bouche, c'est la délicatesse qui me vient à l'esprit avec un joli côté fruité, c'est salivant et de l'acidulé apporte la tension sur la finale.

En conclusion, même si cela n'est pas le plus abouti des Clos de la Roche que j'ai déjà eu l'occasion et surtout la chance de déguster en provenance du Domaine. Cette bouteille est sans aucun doute une belle représentation de la qualité du Domaine et des possibilités offertes sur ces superbes parcelles de Grand Cru.

En tout cas, la bouteille n'a pas fait un pli et cela est déjà une grande qualité, tout en ayant en tête, que nous étions sur un Grand Cru (et j'aimerai en boire tous les jours du même niveau !) TRES BIEN


Eric
#172
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: starbuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1512
  • Remerciements reçus 1364

Super-Pingouin a répondu au sujet : LPV75: Hubert et Laurent Lignier - dégustation du millésime 2016 et retour su

CR: LPV75: Hubert et Laurent Lignier - dégustation du millésime 2016 et retour sur les filets anti-grêle


Le plaisir est toujours grand lors que nous dégustons au domaine. Nous constatons en passant la grille que le bâtiment sur la gauche est terminé.

- La bâtisse est achevée. Qu'allez-vous y mettre?
- Elle va me servir à entreposer des bouteilles lorsque nécessaire ou bien de machines.
- De mémoire, elle communique au précédent bâtiment par le monte charge.
- C'est cela. Lorsque le monte-charge est au rez-de-chaussée, les portes s'ouvrent de part et d'autre et les 2 bâtiments sont joints.
- Vous nous aviez évoqué le projet de refaire le bâtiment de droite en entrant, qu’en est-il?
- C’est en cours, j’ai des rendez-vous avec des architectes. Je souhaiterais notamment que les 2 premiers étages puissent communiquer entre-eux. Ce n’est pas le cas aujourd’hui.


La part croissante de la rafle



Bourgogne Grand Chaliot
- Vous aviez jusqu'à présent beaucoup de vins égrappés. Avec 2015 vous aviez tenté une part plus importante vendange. Où en êtes-vous avec 2016?
- Nous avons 8 pièces entièrement égrappées, 8 pièces avec 30% de vendanges entières et 9 avec 100% de vendanges entières. Je vais vous faire goûter sur les 30% en VE.
Un vin déjà fort fruité et texturé. Une matière qui n'excède pas l'appellation régionale. AB+ Régulièrement une bonne "pioche" sur l'ensemble des Bourgognes que nous pouvons déguster.

- Ce me semble un changement assez important, à moins que nous ne sentions jamais la VE sur les millésimes précédents.
- Je vais garder une série de 25 bouteilles pour chaque proportion de rafle pour voir leur évolution.
- Pas de fût neuf de mémoire.
- Non des fûts d'un ou deux vins.

Chambolle Musigny les Bussières
"Les quantités sont limitées sur le millésime. Nous faisons 3 pièces au lieu des 8 habituelles. Il y a ici 25% de VE."
Un nez floral, un bouche soyeuse. Il y a de la consistance. L'intégration des tanins paraît réussie. C'est long. Et contrairement à d'autres dégustations le registre est plutôt fin que mûr ce qui n'est pas pour nous déplaire. B

- Avez-vous entendu parlé du salon des aligoteurs?
- Non. NDLR: Nous en aurons un nouvel écho au détour d'une discussion le lendemain.
- Nous sommes une association de 51 domaines pour redonner une place meilleure à ce cépage. La dégustation s'est tenue lundi dernier. Il y avait 400 personnes approximativement. Je vous laisserai un flacon pour que vous puissiez goûter.
- Merci beaucoup :).


Le retour d'expérience sur les filets anti-grêle


- Nous étions allés voir l'an passé les filets anti-grêle installés au Clos la Roche. Quel recul avez-vous désormais? Vous n'en avez pas eu besoin sur 2017...
- Si justement. Il a grêlé le 10 Juillet 2017.
- C'est vrai, nous avions vu quelques photos sur les réseaux sociaux. La protection a-t-elle été efficace?
- L'expert est passé. Il a constaté qu'il y avait 33% de perte hors filet et seulement 2% sous les filets. Nous perdons ainsi 20% en moyenne. Il y a eu des grains qui n'ont pas cicatrisé.
- Les filets étaient plutôt une bonne nouvelle alors.
- J'ai insisté pour la récolte issue des quatre rangs soit séparée pour être pesée à part. Ils ne l'avaient pas fait l'année précédente. Figurez-vous qu'il y a plus de récolte hors ces rangs que parmi eux, -15 à -20%. Ca commence à faire sur un grand cru.
- Aïe!
- Il y avait moins de raisin par pied. Et le constat fut identique dans les autres domaines. L'expérience va donc être arrêtée.
- Et vous allez par conséquent enlever les filets? :(
- J'y réfléchis.

Gevrey Chambertin les Seuvrées
"Nous en avons 1 ha. J'ai également laissé 25% de VE."
J'ai parfois goûté ce vin dur. Il n'a pas toujours eu notre préférence comparativement sur les années précédentes. Cette fois-ci néanmoins... Il y a une dimension fort gourmande et une touche de ronce inhabituelles. La finale est saline et salivante. B+/TB- Vendiou l'association de la VE dans cette proportion au style usuel du domaine est un mariage intéressant :)

- Vous avez régulièrement fait des acquisitions seul ou avec quelques partenaires pour atteindre une grande diversité de terroirs. Avez-vous de nouvelles parcelles?
- Rien de particulier. On ne peut pas avoir en faire chaque année :) J'ai tout de même accepté de m'occuper de 40 ares en Bourgogne. Ils se trouvent sur Pommard pas loin des vignes que nous y avons. C'est plutôt pour rendre service et ce n'est par conséquent pas un effort supplémentaire important:)

Morey Saint Denis Trilogie
- Vous devriez pouvoir me donner les 3 terroirs qui entrent dans la composition maintenant.
- Euh... (Flûte je ne l'avais pas préparé celle-là. Clignements de yeux = appel aux amis)
- Chenevery, Clos Solon et j'ai oublié le dernier, reprend camarade Antoine (ouf!)
- C'est cela et Porroux. Ce sont toutes des vieilles vignes. Nous faisons 25 à 30 hl/ha. Nous avons 11 pièces sur 1 ha.
De la groseille, du bonbon de violette, de la gariguette. C'est long, précis, concis, traçant avec une belle acidité. B+ voire TB-


Le millésime 2017 et la maturité du millésime 2016


- Vous nous évoquiez la grêle survenue en Juillet 2017. D'autres vignes que celle du Clos la Roche ont-elles été affectées?
- Les Chaffots et Combottes. Les coups de vent ont accentué les dommages, soulevant les grêlons.
- Quand avez-vous commencé les vendanges?
- Début Septembre, le 7 nous avions une petite équipe à Pommard et Nuits-Saint-Georges. Le 8 nous commencions à Morey.

Chambolle Musigny 1er cru les Baudes
La bouche est plus structurée que les précédents vins. L'accroche se perçoit davantage. La forme converge vers un carré. La densité supérieure laisse présager une garde supplémentaire. B+ au jour J.

- Nous avons l'impression que 2016 est moins "fruits noirs" que 2015.
- 2016 est parfois presque plus mûr que 15 pourtant. En 2015, le stress hydrique a ralenti les maturités. 2016 reste frais néanmoins, les niveaux d’acidité le permettent.
- A quel moment sera faite la mise?
- Nous soutirons en Mai/Juin et la mise sera faite sur Juillet et Août.

Morey-Saint-Denis 1er cru La Riotte
"Le sol est plus profond en argile. C'est 100% égrappé."
Une robe plus claire. Des notes de fraises de bois. Pour un sol plus "gras", l'attaque est étonnamment verticale. Vient la largeur dans un second temps. La finale est légèrement épicée. TB


L’avancée des malo


Morey-Saint-Denis 1er cru Vieilles Vignes
"Les vignes ne sont pas lointaines les unes des autres. Les raisins proviennent de différents porte-greffes et de terrains calcaires et rocailleux. J'ai gardé un tiers de vendanges entières."
La robe est plus sombre, violacée. Le nez demande à ce que l'on plonge plus dans le verre. La tenue du vin se porte au milieu vertical de la bouche. Une sacré concentration et une très belle et juste accroche. TB+/Exc- Un des vins phares du domaine tant il épate par sa régulière longévité. L'itération 2016 ne devrait pas y déroger.

- J'aperçois des numéros sur les fûts, à quoi servent-ils?
- Au suivi des malo. En 2016, quelques-unes ont débuté en Février / Mars. Elles se sont terminées en Septembre. Le gros s'est produit en Juin.
- Et pour 2017?
- Tout est fini sauf Pommard, Nuits-Saint-Georges et le Fixin blanc.


Charmes Chambertin Grand Cru
Un nez qui est l'évidence du cépage tant il pinote. Aérienne, fruitée, acidulée, gourmande, la bouche n'est pas en reste. L'ensemble perdure dans les longues secondes. "Waouh effect inside" Excellent.
- Vous avez peut-être suivi les faits divers. Une voiture s’est abîmée dans nos vignes fin Avril.
- Quand ce n’est pas le gel ou la grêle, c’est autre chose. Que de vents contraires.
- 50 pieds de Charmes ont été endommagés. La route est pourtant droite à cet endroit et c’était la pleine journée.
- Peut-être un assoupissement d’après repas ou un téléphone volant?
- Nous ne savons pas. Le pire c’est que je connais le père de la personne qui conduisait. Il a fallu tout remettre d’aplomb et replanter.

Nous avons à peine de le temps d'atterrir de la délectation du nectar que Laurent nous relance "Vous goûterez bien Clos la Roche?"


Clos la Roche
Vous reprenez le nez du Charmes et vous y ajoutez une intention plus droite qui vous prend dans le haut de la perception olfactive. De la puissance et de l'élégance. La corbeille de fruits rouges et juteux font décoller doucement mais sûrement. Les tanins rocheux et maillés dans un tissu fin étire l'ensemble pour lui prodiguer une remarquable verticalité. Goosebumps comme on dit Outre-Manche. Excellent+/Grand Vin
J'entends Antoine "La vache, qu'est-ce que c'est bon !". Pour beaucoup d’entre-nous, le vin du séjour.


- Nous voyons des fûts de gaz, à quoi servent-ils? A inerter?
- C'est cela. C'est du CO2. Nous les utilisons également pour ouiller. Chaque vin a sa bonbonne spécifique.

Et nous terminons par une coutume qui nous est toujours plaisante:

Vin mystère
Des pleurotes, des morilles et de la pivoine au nez. Il subsiste un soupçon de cerise et de fraise. Cela tient presque du parfum pour son côté évanescent. En bouche, les fruits sont une confiture édulcorée. L'acidité porte la matière haut. B+/TB-

- L'évolution du nez peut faire penser à la fin des années 90. Je tenterais 1999?
- Il s'agit de 2002 sur Morey-Saint-Denis 1er cru les Chaffots.
- C'est très digeste.
- Il s'agit de l'influence de la combe. Elle apporte de la fraîcheur. Les vignes sont exposées Sud Est.
(…)
- Nous avons aperçu votre père. Il semble encore plein d’énergie.
- Ah, nous avons eu un début d’année difficile mais il est toujours présent dans les vignes et prêt à aider. Le vin c’est sa vie.
- Nous pouvons tout à fait le comprendre lorsque nous le voyons. Que ce soit sur un tracteur, en train de charger ou conduire la camionnette. C’est une grande chance que de pouvoir travailler avec lui. Merci de nous avoir reçus.

Nous renouvelons nos remerciements à Laurent Lignier pour le moment pris sur son agenda en cette période chargée, ses explications empreintes de transparence et ses anecdotes venues ponctuées la dégustation. Au regard de la dégustation, nous réalisons que Laurent ne se repose jamais sur ses acquis. Il continue dans sa quête à améliorer encore ses vins, preuve en est avec un recours plus large à la rafle sans pour autant perdre cette patte de fruits acidulés, fins et verticaux qui exacerbent ses terroirs.
Fin de la journée 1, la barre est placée haute pour les domaines suivants.

HD
#173
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, tht, Marc C, Médéric, Jean-Loup Guerrin, Nol, TIMO, o_g, tomy63, Frisette, starbuck, David Chapot, LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 753
  • Remerciements reçus 622

David Chapot a répondu au sujet : LPV75: Hubert et Laurent Lignier - dégustation du millésime 2016 et retour su

Magnifique! Merci pour cette passion!
#174
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: fcook41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2160
  • Remerciements reçus 928

tomy63 a répondu au sujet : CR: Hubert Lignier Gevrey-Chambertin Les seuvrées 2015

CR: Hubert Lignier Gevrey-Chambertin Les seuvrées 2015 : Couleur très sombre, nez sur le cassis, la mûre, très solaire mais gourmand, attaque vive et puissante mais l'acidité s'arrête dès le milieu de bouche, peu de tannins, finale très courte. On sent bien le millésime chaud. Pas convaincu par cette bouteille.
#175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7132
  • Remerciements reçus 5452

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine Hubert Lignier – Morey-Saint-Denis 1er cru Les Chaffots – 2008

CR: Domaine Hubert Lignier – Morey-Saint-Denis 1er cru Les Chaffots – 2008

Bue lors de la Paulée de David Duband
Un vin au nez et à la bouche très harmonieux. Seuls des tanins un peu trop asséchants m’empêchent de mieux l’apprécier.
Très Bien +(+)

Jean-Loup
#176

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2225
  • Remerciements reçus 80

oenoJB a répondu au sujet : Domaine Hubert Lignier, Chambolle Musigny Les Bussieres 2014

CR: Domaine Hubert Lignier, Chambolle Musigny Les Bussieres 2014

Robe rouge grenat, nez tres classe sur les fruits rouges, la cerise griotte, les fleurs sauvages.

En bouche, la matiere est soyeuse, structure, pas du tout en puissance mais plutot en finesse avec ces memes aromes de fruits et de fleurs blanches, les fruits rouges acidules apportant la pointe d’acidite qui fait vivre le vin, puis suit une tres belle longueur finale sur l’amande et la cerise.

Excellent pinot.

JB
#177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2411
  • Remerciements reçus 556

Galinsky a répondu au sujet : Domaine Hubert Lignier - Gevrey-Chambertin - "les Seuvrées" 2014

Une envie, cela ne se contrôle pas lorsqu'il s'agit de choisir un flacon en cave pour accompagner un déjeuner.... Je remonte donc ce CR: Gevrey Chambertin "Les Seuvrées" - Domaine Hubert Lignier 2014, cette bouteille provenant d'un de mes achats au domaine lors de ma précédente visite.
Une robe rouge rubis intensité moyenne, brillante - Bouche sur les petits fruits rouges, un peu de ronce. Bouche plutôt sur la longueur ou les fruits rouges ressortent majoritairement. Belle équilibre, mais cela manque à mon sens un peu de complexité et de persistance. CORRECT

Eric
#178
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1512
  • Remerciements reçus 1364

Super-Pingouin a répondu au sujet : CR: LPV75: la dégustation du millésime 2017 et la gestion du chaleureux millésime 2018 au domaine Hubert et Laurent Lignier

CR: LPV75: la dégustation du millésime 2017 et la gestion du chaleureux millésime 2018 au domaine Hubert et Laurent Lignier


C’est un domaine auquel nous prenons régulièrement plaisir à y retourner. Nous en suivons désormais régulièrement la qualité des vins tant elle est souvent à la hauteur de la grande amabilité et gentillesse de Stéphanie et Laurent Lignier.

Notre programme étant bien chargé, j’avais prévenu en amont notre arrivée un peu plus tardive pour cette dernière dégustation de la journée. L’information se sera perdue dans les méandres du Net et notre moment s’en trouvera d’autant raccourci.
- Je vous attendais plus tôt. J’ai un impératif après vous. Je ne pourrai par conséquent pas tout vous faire goûter. :(
- Pas de souci, nous tâcherons d’être plus efficaces. Et cela nous fera un prétexte pour goûter à notre prochain passage ce que nous n’aurons pas eu le loisir d’avoir aujourd’hui :)
- Tenez nous allons commencer par l’aligoté.



Un aperçu gustatif de 2018


Bourgogne Aligoté 2018
C’est mûr, assez atypique pour ce que j’en goûte par ailleurs. Vin assez direct, propre sans esbroufe. AB-

- La malo n’est pas terminée.
- Vous participez toujours aux Aligoteurs?
- Oui, oui.
- Il me semblait que vous faisiez également du rosé.
- Un rosé essentiellement de presse. J’y ai ajouté du pinot noir cette année. Il reste encore un peu de sucrosité, 2,9 g.
- Parlons 2018. Comment se sont passées les vendanges? Certains de vos confrères ont volontairement vendangé tôt, fin Août par exemple.
- Nous débutons le 4 Septembre. Le Lundi 27 Août, nous avions 12 à 12,5° dans le Clos de la Roche. Les pépins se goûtaient bien mais ils n’étaient pas secs. Il n’y avait aucune urgence à ce moment-là. Les degrés sont cependant vite montés. Nous avons du coup terminé en 1 semaine. Je suis repassé le 27 Septembre pour goûter ce qui n’avait pas été récolté, ça faisait 14,7°.
- Tout de même ! En terme de quantité, les autres domaines étaient globalement satisfaits des rendements. Les réserves d’eau constituées au Printemps ont apparemment permis de beaux volumes.
- Le feuillage était très vert. C’était un indice. Nous ne faisons pas non plus une grosse récolte. Nous avons en effet été grêlé sur Nuits Saint-Georges. Les degrés y sont d’ailleurs moins hauts. Mais nous ne sommes pas à plaindre dans l’ensemble. En récoltant début Septembre, Combottes et Clos de la Roche terminent à 13,3°. Je suis donc plutôt content. Il n’y a pas d’excès.
- Ce n’est finalement pas si élevé.
- Vous voulez peut-être voir ce que ça donne?
- Ce ne sera pas de refus :)

Morey Saint-Denis 1er cru Vieilles Vignes 2018
« Il fait 13,2°. Nous le vendangeons le 5 Septembre. »
C’est frais, et étonnamment déjà très digeste alors que la chaleur du millésime pouvait laisser craindre une certaine lourdeur. De la griotte, de la mara des bois, du cassis et de la mûre. Des fins tanins et une pointe de rafle viennent compléter cette série de fruits pour constituer un équilibre et une longueur superlatifs. La matière ainsi constituée procure un relief adéquat. Il y a juste ce qu’il faut, là où il le faut. Waouh! Quelle entame! Excellent + graine de Grand vin.



La grêle en 2017 et 2018


- Vous nous avez évoqué la grêle en 2018.
- Le 15 Juillet. Je m’en rappelle bien. Tout le monde fêtait le titre de l’équipe de France. -1/3 sur l’aligoté. Sur Nuits, nous avons habituellement 6 à 7 pièces. La compensation des vignes nous a tout de même permis de sauver 5 pièces.
- Vous aviez eu la même intempérie en 2017.
- -30% sur Clos de la Roche, -15 sur les vieilles vignes, -30 sur Combottes. Nous avons été touchés par le Nord et le Sud.
- Vous aviez peut-être souscrit une assurance?
- Oui. C’est surtout qu’il a fait chaud derrière et que la vigne a vite cicatrisé.
- Nous l’avions évoqué l’an passé. Vous deviez être contents d’avoir les filets.
- Ils ont été très efficaces. 1 à 2 % de perte en dessous; 30% en dehors.

Gevrey Chambertin, les Seuvrées
« Nous faisons 20 pièces en 2018, 18 en 2017. Le sol est constitué de déjection de combes.»
Une vive acidité me renvoie aux notes d’Oliv sur ses dégustations lors de la Trilogie en Côte de Nuits au Printemps dernier. Flûte alors. Les fruits sont néanmoins enrobés et à l’aération, apparaissent un côté noir et de la matière qui viennent contrebalancer l’attaque. Peut-être pas aussi gourmand que 2016 mais c’est loin d’être aussi strict que lors de nos premières dégustations au domaine. Un village en progression continue il me semble. B/B+



Comment ajuster sa vinification sur un millésime mûr?


- Vous avez vraisemblablement changé des choses sur une année aussi mûre que 18?
- Je n’ai fait quasiment que des remontages, très peu de pigeages. Les peaux étaient épaisses. Il y a eu beaucoup de millerands.
- J’ai cru percevoir de la rafle.
- J’en ai laissé 1/3 contre 20% environ en 2017. En 2016, il y en avait aussi 1/3.
- Les maliques étaient basses apparemment. Et il restait du tartrique.
- C’est cela, pas besoin d’acidifier. La dernière fois que je l’ai fait c’était en 2007 et avant en 2003. J’ai fait des analyses et ensuite nous avons décidé du remontage. Je n’ai jamais vendangé avec des feuilles aussi vertes.
- Comment avez-vous géré la chaleur des fruits au moment de vendanger? Lors de notre excursion dans le Rhône, des vignerons nous ont expliqué ne récolter que le matin.
- Nous avons rentré des raisins à 23/24. Nous les avons refroidis.

Chambolle Musigny les Bussières
« Nous avons faisons 10 pièces en 2017 contre 8-9 en temps normal. En 2016, nous n’en avons que 3. Pour 2017, j’avais prévu des cuves de 30 hl. J’ai du en prendre en plus.»
Une matière texturée. De la groseille, des fruits rouges goûtus. C’est assez long, moins vif que le Gevrey. B+

- Les quantités ont été pléthoriques à Chablis, sur la Côte de Beaune. N’avez-vous pas craint des volumes trop élevés? La grêle n’étant survenue qu’en plein été, vous aviez certainement adapté les rendements avant.
- Nous avons fait tomber du raisin.
- Vous n’ébourgeonnez pas?
- Si, de manière très sévère même, sauf sur vieilles vignes et les grands crus. On ne sait jamais par avance ce que la nature nous réserve. On ne préfère pas prendre trop de risque. Nous avons parfois laissé 3 grappes par tige. Nous aboutissons à 40-50hl.

Morey Saint Denis, Trilogie
« L’assemblage final se fera sur 20% de fûts neuf et 15-20% de vendanges entières.»
Une évidente gourmandise, un registre de fruits brillants, de la fraise en abondance. L’ensemble est posé, précis, avec une épaisseur juste. Je ne me rappelle pas avoir goûté cet assemblage à ce niveau. TB



Quelques premiers crus et les grands crus de 2017


Morey Saint Denis, 1er cru les Chaffots
« Les vignes sont en altitude. Il y a environ 15% de VE. »
Waouh effect. La concentration est impressionnante. Un tafta d’une belle et soyeuse densité qui s’étire de façon XXL grâce à l’acidulé de ses petites baies. TB+/Exc

- Nous sommes 7-8 vignerons à avoir une action caritative plutôt sympa. Dans le cadre des restos du cœur, nous donnons chacun une partie de notre récolte pour une vente aux enchères. 250 kg de Chaffots ont ainsi été apportés. Un domaine de renom - diffèrent chaque année - s’occupe de la vinification. Cette fois, ce fut Roumier.
- Le vin est d’une belle concentration.
- Il mûrit bien car il y a une légère inclinaison.

Morey Saint-Denis 1er cru Vieilles Vignes
« La seule parcelle que nous faisons à cheval est Faconnières, au pied du Clos de la Roche, jusqu’en bas de Cheverny. Une partie de cette dernière se trouve en 1er cru, l’autre en village. Nous y atteignons vite la dalle. Elle est compacte et on ne peut pas planter par endroits. Les fourches s’y fatiguent vite.»
Un surcroît de complexité, de nuances olfactives comparativement aux autres 2017. Il existe une pudique retenue à l’attaque avant que les chevaux ne soient lâchés. C’est une succession de vagues de gariguettes et de fraises de fin de saison. Le potentiel tactile est conséquent. L’image qui me parvient est celle d’un ensemble qui forme une tube plein à coupe hexa- ou octo-gonale. Les arrêtes sont la nette délimitation en terme de toucher. Une petite aspérité taniques à la moitié du parcours appelle déjà les gorgées suivantes. Des notes de rose et de sureau confèrent un registre dépassant le primaire des fruits rouges. Exc Je crois que Paul en aura fait son rouge préféré du séjour.

- Je ferai la mise lorsque j’aurai le temps. Je soutire en général les villages à partir d’Avril et fais la mise en Juin. Pour les crus, le soutirage se fait en Mai et la mise en Juillet.
- La taille est probablement terminée?
- Oui. Il me reste à coucher les baguettes. J’ai fait quelques remplaçants ce midi. Et j’ai déjà labouré les 2/3.
- Le sol n’est pas trop dur à travailler avec la sécheresse actuelle ?
- En surface si. En profondeur c’est mieux, il a plu il y a 15 jours.

Charmes Chambertin, grand cru
Un nez bien moins bavard. Une belle densité et une épaisseur dicible au palais. La partition est plus contenue. La structure et la portance n’en sont pas moins solides. TB+

- Avec des degrés hauts, n’y-a-t-il pas un risque pour la conservation des appellations?
- Si vous chaptalisez, même dans la limite autorisée de +2°, oui. Si c’est un degré naturel, non.

NDLR depuis 3-4 vins, Laurent Lignier nous fait des assemblages avant de nous les verser dans nos verres.

Clos de la Roche grand cru
Un bouquet de roses, de pivoines et de violettes. Un vin très suave sur les papilles. Une épaisseur longiligne. C’est à la fois lisse pour les 2/3 du temps du vin et d’une accroche plus volumineuse en sa conclusion prolongée. De la cerise, de la grenade, de la mûre et un trait de fraîcheur acidulée pour maintenir une grande digestibilité. Une vraie confiserie rouge. Exc+ l’avenir nous dira s’il est grand.

- Voulez-vous que je vous ouvre quelque chose de plus ancien?
- Nous avons déjà empiété sur l’horaire de votre impératif.
- Ce n’est pas grave et puis vous dégustez bien :)

Vin mystère
Un nez envoûtant et appétant sur la truffe noire fraîche et le safran. La bouche est juteuse avec des saveurs de fraises maturées et de champignons. Un vrai sirop. Une évidente gourmandise. Qu’est-ce que c’est bon un vin avec de l’âge! Exc+/Grand

- Alors?
- C’est mûr sans excès. J’élimine les années froides mais c’est plus âgé que 2009. J’élimine 2003 car l’équilibre est ici bon. 2005 pour la matière peut-être mais c’est pourtant expressif. 2005 par défaut et Morey VV.
- Je dirais 2003, nous lance un de mes camarades.
- C’est bien 2003 et Charmes.
- ?!!!!
- Pas de pigeage. Les très vieilles vignes ont moins souffert de la canicule et l’acidification a été parfaitement intégrée.
- Bluffant.

Une sacré première journée que celle qui vient de s’écouler. Emportés par notre élan, nous avons largement dépassé le timing prévu. Il est temps de rendre Laurent Lignier à ses contraintes. La régularité de la production s’affirme au fil des ans. Et nous avons pu être les témoins privilégiés des progrès réalisés sur des appellations tel le Gevrey. Nous mesurons aussi l’importance du Morey 1er cru VV au domaine. En rétrospective, son itération 18 est d’ailleurs probablement LE vin du séjour pour moi. Nous quittons Morey des étoiles plein les papilles.


HD
#179
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., tht, chrisdu74, Nol, Frisette, starbuck, leteckel, Pins, Damien72, vvigne, Fre, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2411
  • Remerciements reçus 556

Galinsky a répondu au sujet : Domaine Hubert Lignier - Chambolle-Musigny 1er Cru - "les Baudes" 2014

Ramené lors d'un précédent achat au Domaine - j'ouvre pour le déjeuner du 1er mai un CR: Domaine Hubert Lignier, Chambolle Musigny 1er Cru "Les Baudes" 2014

Une robe rouge assez soutenue - Un nez plaisant sur les fruits noirs et rouges, un fond d'épices - La bouche est droite avec un beau panier de fruits frais, de la tension sur un fond acidulé. Pas démonstratif sur la largeur, mais un long et fin chemin qui emmène le plaisir sur la longueur. Un vin à l'aube de son existence, sans aucun problème pour l'avenir. TRES BIEN

Eric
#180
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux