Nous avons 1692 invités et 90 inscrits en ligne

Domaine Daniel Bouland, Villié-Morgon

  • Messages : 8144
  • Remerciements reçus 568

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

une "notation", plutot un ressenti à un instant "T"
pour moi oui le 2009 est plus évolué et plus charmeur et en l'état
mais le 2010 est d'un style qui me plait plus et je pense que sur la durée il passera devant
en général je n'aime pas l'aromatique des millésimes chauds (je l'ai d'ailleurs mis en début de mon CR sur le 2009) mais le vin est somptueux de texture AUJOURD'HUI mais le 2010 ce sera je pense pour demain car il a tout pour l'être
mais en l'état le 2009 se livre plus
j'ai d'ailleurs écrit :

une minéralité presque métallique et [b]qui doit se fondre[/b] pour s'assagir marque de son empreinte ce vin et lui donne un caractère indéniable et charmant à la fois. clairement [b]beaucoup plus frais[/b] que son aîné d'un an. ce vin est plus écrit:

en bref et pour conclure : aujourd'hui je boirais le 2009 et j'encave les 2010
est-ce plus clair ou pas ? je ne note pas le potentiel car je n'ai pas de boule de cristal

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20019
  • Remerciements reçus 805

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

c'est nettement plus clair. merci.
#92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 867
  • Remerciements reçus 0

bibibi0 a répondu au sujet : CR: Daniel Bouland Morgon Corcelette 2010

CR: Ce soir ,je craque pour un Morgon Corcelette 2010

Ouvert ,sans carafer ,
le nez est plein de fruits rouges , cassis dominant , mais on sent un vin encore sur la réserve .je me serais bien fait avoir à l'aveugle, sans doute sur un bourgogne.
Belle bouche ample , une aciditée présente mais maîtrisée , bref ;c'est d'une grande gourmandise!
Trés bien
#93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 867
  • Remerciements reçus 0

bibibi0 a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

bouteille terminée ce soir ,
la bouche a évolué sur le zeste d'orange et la cardamome.
C'est vraiment une belle bouteille.
Cordialement
Didier
#94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9086
  • Remerciements reçus 386

RaymondM a répondu au sujet : CR:Daniel Bouland Côte de Brouilly 2010 "cuvée Mélanie"

CR:Côte de Brouilly 2010 "cuvée Mélanie"

Ce vin bu sur 2 jours me laisse partagé .
Certes il est très gourmand , au fruit intense , réglissé , pulpeux .Bref agréable à boire .

Mais je ne partage pas l'enthousiasme des comptes rendus précédents .
Il y a une part de surextraction qui alourdit le vin avec une pointe d'amertume en finale très inhabituelle .
Pour moi ce n'est pas ce que j'attends d'un Beaujolais et surtout d'un Côte de Brouilly .

Je pense avec nostalgie aux Côte de Brouilly que servait le regretté M. Rouchy à la Brasserie du Nord à Lyon , avant l'ère Bocuse . Et notamment au formidable 1969 , un des 2 ou 3 meilleurs millésimes de ces 40 dernières années et un de mes premiers "chocs" en Beaujolais .

Raymond
#95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2451
  • Remerciements reçus 50

BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland Côte de Brouilly 2010 "cuvée Mélanie"

Raymond, tu as senti la surextraction au nez ? ;) ;) ;)

Philippe

Philippe
#96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20019
  • Remerciements reçus 805

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland Côte de Brouilly 2010 "cuvée Mélanie"

bonne nouvelle, un acheteur de moins chez Bouland. :)
Décidément, il va falloir apprendre à bouland à extraire ses vins, il est un peu faiblard ce jeune vigneron.
Mon avis valant bien celui de Raymond comme celui de ceux qui ont déjà bu ce vin, s'il y a une chose que je n'ai jamais constaté chez bouland, c'est de la surextraction sur ce vin comme sur tous ceux qu'a produit ce vigneron tant ces vins sont d'un équilibre remarquable.
Nous ne devons pas avoir la même perception sur la position du curseur en matière d'extraction.
#97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8144
  • Remerciements reçus 568

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland 2010

Il y a une part de surextraction qui alourdit le vin avec une pointe d'amertume en finale très inhabituelle . écrit:

c'est sûr que sur les 2009 que tu portes aux nues ce n'est pas du tout le cas... ;)
les 2010 sont à attendre, clairement mais franchement les qualifier de lourd, là je ne vois pas... :S

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9086
  • Remerciements reçus 386

RaymondM a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland Côte de Brouilly 2010 "cuvée Mélanie"

Tu as bu trop de Bordeaux ;)

Ce qu'il y a de sûr c'est que Bouland n'est pas ma priorité d'achat !

Raymond
#99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland Côte de Brouilly 2010 "cuvée Mélanie"

Parfois la lourdeur se trouve davantage dans certains commentaires que dans le vin dégusté...

Luc
#100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9086
  • Remerciements reçus 386

RaymondM a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland Côte de Brouilly 2010 "cuvée Mélanie"

Plusieurs choses :

1)Tout le monde a le droit de donner son avis sur tous les vins sans demander la permission aux seuls autorisés .
Si on arretait de prendre pour un affront personnel tout avis qui ne correspond pas au sien ça irait peut être mieux sur ce forum .

2)Il ne faut pas confondre matière et surextraction .Les 2009 on beaucoup plus de matière que les 2010 , et les Morgon plus de matière que les Côte de Brouilly . La surextraction qu'on y trouve parfois est plus discrète, moins décelable .

3)La surextraction legère sur le Morgon Corcelette 2009 est beaucoup moins genante pour moi que celle constatée sur le Côte de Brouilly 2010.
Là pour moi ce n'est plus du Beaujolais même si ça reste très bon.
Dans un autre ordre d'idée je pourrais comparer avec la cuvée Opale 2005 du domaine Thulon : là aussi c'est original, bien fait , mais ce n'est plus du Beaujolais .

Raymond
#101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

Raymond,

Bien entendu que tout le monde a le droit de donner son avis sur tous les vins, c'est une évidence...
Ma remarque ne visait bien entendu pas ton CR, mais bien les commentaires qui ont suivi, qui me semblent essentiellement animés par des querelles personnelles, ce qui est regrettable.

Luc
#102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2451
  • Remerciements reçus 50

BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

Luc, la lourdeur c'est quand même aussi le mépris et l'agressivité permanents d'Enzo. Les réponses à ses provocations ne volent peut-être pas toujours très haut, mais si personne ne le calme, c'est inévitable. Lis attentivement ce que dit Raymond, cela me semble très sage...

Philippe

Philippe
#103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

Philippe, tu parles de provocation, mais il me semble que celui qui a provoqué l'autre ici, c'est bien toi. Et cela ne me semble pas de nature à calmer les esprits.
Pour le reste, je lis toujours Raymond très attentivement, et avec beaucoup de plaisir.
#104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2451
  • Remerciements reçus 50

BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

Luc donnant des leçons de modération sur la provocation, on aura tout vu ! ;)

La provocation, ce n'est pas le mépris. La première peut agacer. Le second est intolérable. Il ne faut pas se tromper de curseur.

Quand on s'adresse à moi en écrivant : «Mon pauvre Philippe», j'ai l'impression d'avoir en face de moi une sorte d'aristocrate imbu de son auto-supposée supériorité qui aurait oublié que 1789, c'était il y a 222 ans. Même François Audouze ne s'adresse plus aux manants de cette façon! ;)
Sur le fond on a évidemment le droit d'avoir des avis différents. Sur la forme on doit proscrire le mépris et autoriser un peu la provocation.

Philippe

Philippe
#105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

On ne va poursuivre cette discussion sans intérêt, mais je te dirais qu'on a sans doute davantage de propension a voir du mépris dans les propos des autres que dans les siens...

Luc
#106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20019
  • Remerciements reçus 805

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

2)Il ne faut pas confondre matière et surextraction .Les 2009 on beaucoup plus de matière que les 2010 , et les Morgon plus de matière que les Côte de Brouilly . La surextraction qu'on y trouve parfois est plus discrète, moins décelable.
3)La surextraction légère sur le Morgon Corcelette 2009 est beaucoup moins genante pour moi que celle constatée sur le Côte de Brouilly 2010.


Il ne faut surtout pas confondre surextraction et tannins qui serrent un peu, ce qui est on ne peut plus normal sur un cote de brouilly 2010 de Bouland. Si tous les vins qui serrent un peu en jeunesse étaient sur extraits, peu de vins seraient buvables et vieilliraient harmonieusement.

"Dans un autre ordre d'idée je pourrais comparer avec la cuvée Opale 2005 du domaine Thulon : là aussi c'est original, bien fait , mais ce n'est plus du Beaujolais ."

donc Raymond a une vision unique du beaujolais, de ce qui est bon pour le beaujolais. opale 05 ce n'est pas trop mon truc non plus car c'est trop élevé, mais en quoi y aurait-il une seule vision que le beaujolais pourrait avoir? et pourquoi dans d'autres régions monocépages, accepterait-on différentes expressions possibles? quel image curieuse de cette région vouée à rester immobile comme il y a 40 ans....

"Luc, la lourdeur c'est quand même aussi le mépris et l'agressivité permanents d'Enzo"

c'est tellement ridicule. relis toi et tu verras qui affuble l'autre de noms d'oiseaux et caricatures hors sujet? Même si mon avis ne te plait pas, je me contente de parler "vin" et ne m'attaque pas à la personne qui m’intéresse bien peu d'ailleurs et qui après avoir joué les œnologues conseil envers les vignerons est en train de nous expliquer comment devrait être gérer LPV et ce qu'on devrait accepter ou non. tu t'enfonces mon pauvre Philippe. :)
Je ne serais jamais aussi méprisant avec toi que ce que tu as pu l'être avec certains vignerons sur les fils récents du beaujolais.
#107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8144
  • Remerciements reçus 568

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland 2010

si on en revenait au vin si ça ne vous dérange pas, hein ?
pour moi la lourdeur est souvent synonyme de vin manquant d'acidité avec une matière qui n'est ni contrebalancée par celle-ci ni par une amertume que je qualifie alors de noble car elle "équilibre" alors le vin
si je ne porte pas aux nues 2009, c'est justement que ce millésime "en général" n'a pas la fraicheur que j'ai trouvé dans les quelques 2010 que j'ai goutés, dont j'aime plus le style d'ailleurs
c'est pourquoi je posais la question, aucune attaque dans mes propos
mais si je devais parier entre les 2 millésimes celui qui pourrait devenir "lourd" au vieillissement, je parierais plutot sur 2009 car à mon sens même si 2010 a tout pour s'étoffer et se fondre harmonieusement, il est plus dans l'idée de ce que je me fais du beaujolais en général alors qu'à mon sens 2009 est plus atypique et "mûr"
pour le reste, vous allez tous au coin, punis que vous êtes, va :D

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2451
  • Remerciements reçus 50

BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland 2010

Désolé mais je ne peux pas laisser le dernier mot à quelqu'un qui parle publiquement à mon sujet "d'insultes" et de "mépris" envers un vigneron parce que j'ai osé dire qu'il ne travaillait pas autant ses sols que d'autres vignerons que je citais.
D'abord, c'est la réalité et un autre intervenant a d'ailleurs souligné que ce n'était pas possible de faire autrement vu le peu de main d'œuvre disponible pour travailler près de 20 hectares. Ensuite, dire cette vérité n'a rien de méprisant ou d'insultant pour un vigneron sur lequel j'ai écrit en juin 2011 pratiquement que des choses positives dans un article de 15 pages sur la seule appellation Morgon.
Après il est légitime de dire qu'un labour est moins bien adapté qu'un griffage, même si certains (dont de nombreux vignerons), ce sont les mieux placés quand même !) ont le droit de penser le contraire. Je constate en tout cas, même si ça n'explique évidemment pas tout (!) que lors de notre dégustation pour l'article du Rouge & Blanc, la grosse majorité des vins les mieux notés provenaient de sols labourés (Foillard, Coquelet, Descombes, Desvignes, Thévenet).
Je ne peux d'autant moins accepter cette présentation des choses que j'ai moi-même acheté plusieurs cuvées de Burgaud dont j'attends patiemment et en confiance l'épanouissement dans ma cave en débouchant plus rapidement les vins de Descombes que j'apprécie tout autant pour leur "glissant" immédiatement appréciable.
Par ailleurs, nous sommes plusieurs dégustateurs possédant une certaine expérience à dire (publiquement et en messages privés) que des vins de Daniel Bouland nous étaient apparus surextraits. On a parfaitement le droit de penser que ce n'est pas le cas, mais on n'est pas obligé de trouver ridicule de le dire. Et il n'y a aucune volonté de "donner des leçons" au vigneron en notant cette possible surextraction. Sinon, dès qu'un intervenant écrira qu'il trouve un vin trop boisé (comme le note souvent celui qui me traite de donneur de leçons) il sera légitime de lui rétorquer la même chose.
Je réfute donc solennellement cette contre-vérité sur mon comportement envers certains vignerons. Par contre j'assume totalement mes éventuels excès de réaction face au ton méprisant de certains intervenants. Nous sommes nombreux à souligner que ce ton est insupportable. Et nous sommes plusieurs à regretter que les modérateurs de ce site ne s'en rendent pas compte.

Philippe

Philippe
#109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland 2010

Philippe,

Il faut peut-être arrêter, non ?
Tu penses que les modérateurs ne se rendent pas compte du ton qui est utilisé dans certaines discussions ?
Il me semble pourtant que je suis intervenu ici-même pour regretter la tournure que prenait la discussion de part et d'autre.
Faire peu de cas de ses propres errements pour se concentrer exclusivement sur ceux de ses interlocuteurs ne ressemble pas a l'idée que je me fais de l'objectivité et de l'honnêteté intellectuelle.

Luc
#110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20019
  • Remerciements reçus 805

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland 2010

"Désolé mais je ne peux pas laisser le dernier mot à quelqu'un qui parle publiquement à mon sujet "d'insultes" et de "mépris" envers un vigneron parce que j'ai osé dire qu'il ne travaillait pas autant ses sols que d'autres vignerons que je citais."

ce n'est pas ça qui est méprisant, c'est de le faire sans expliquer pourquoi et sans preuve, pour valoriser par opposition des résultats qui arrangent tes convictions.
celle de l'opposition entre labour et griffage ne l'est pas plus, tant c'est contesté comme tu le reconnais toi même et surtout sans savoir pourquoi le vigneron ne le fait pas, d'autant que ta réaction venait en appui aux suppositions méprisantes de PAB.

Et il n'y a aucune volonté de "donner des leçons" au vigneron en notant cette possible surextraction. Sinon, dès qu'un intervenant écrira qu'il trouve un vin trop boisé (comme le note souvent celui qui me traite de donneur de leçons) il sera légitime de lui rétorquer la même chose.

il y a une grande différence (que tu fais semblant de ne pas le voir) entre faire part de ses perceptions gustatives (vin trop boisé), ce qui est le but d'un CR, et d'en tirer des conclusions techniques (trop d'extraction) qui portent un jugement sur le travail du vigneron. Tu aurais écrit les tannins serrent trop pour moi, où le fruit est un peu trop confit, ou tout ce que tu veux qui font part de ta perception, que je n'aurais eu la réaction agacée que j'ai eu. je l'ai déjà ecrit, mais il faut se prendre pour se que nous sommes, des dégustateurs, pas des conseils pour vignerons.
#111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

chinbourg a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland 2010

Laurent, maintenant quoique nous disions, il faut absolument que tu viennes t'opposer, si encore tu n'adoptais pas ce ton méprisant de nous prendre pour des illuminés, cela passerait!
Mais là tu nous lis toujours avec le prisme des méchants bio-cons qui veulent donner des leçons au reste du monde.
Et cela est franchement énervant!
Nous ne pensons pas la même chose sur la culture de la vigne et les méthodes de vinification, nous ne sommes pas là pour te convaincre juste pour débattre, rendre compte.

Là ou tu fais l'amalgame sur le travail du sol vient de la terminologie du mot labour, le labour profond des débuts héroïque n'est plus d'actualité, la semelle qu'il formait aller à l'encontre de l'effet recherché. Mais là, rien de tel qu'un vigneron, qui pratique ce type de travail, pourrait venir te l'expliquer simplement.

Sinon les vignerons qui disent que les acidités et les ph évoluent favorablement avec un travail des sols, ce sont eux aussi des illuminés!
Attention, là il est possible d'avoir des analyses...

Laurent L
#112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland 2010

Et si on attachait un petit plus d'importance à ce qu'il y a dans le verre, et un peu moins à la manière d'y arriver, vous ne pensez pas que ça éviterait ce genre de discussions ?
Quand vous allez au restaurant, vous visitez les cuisines et demandez ses recettes au chef ?

Luc
#113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20019
  • Remerciements reçus 805

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

"Laurent, maintenant quoique nous disions, il faut absolument que tu viennes t'opposer, si encore tu n'adoptais pas ce ton méprisant de nous prendre pour des illuminés, cela passerait!"

je m'excuse Laurent mais as-tu fait une intervention sur ce fil? c'est quoi ce nous de caste que tu emploies? sauf erreur je ne crois pas t'avoir répondu sur ce fil? pas compris ta leçon de comportement là.

le griffage c'est pas un travail des sols alors?

bref, j'ai dit ce que j'avais à dire sur les vins de Bouland, personne n'est obligé d'être d'accord bien sûrn, mais restons en à ce qui est dans le verre, restons des dégustateurs et non des juge du travail des vignerons.
#114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1427
  • Remerciements reçus 0

Mané Galinha a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

BARRET Philippe écrivait:
> Même François Audouze ne s'adresse plus aux manants de cette façon!

On en revient toujours à lui... c'est vraiment le Michael Schumacher des amateurs de vin...


Luc Javaux écrivait:
> Quand vous allez au restaurant, vous visitez les cuisines et demandez ses recettes au chef ?

Perso, ca m'est déjà arrivé. Mais je dois être de nature trop curieuse...

MG.
#115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

chinbourg a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

Laurent, tu as agis ici comme dans le fil sur Desvignes et Burgaud... :(

Le travail du sol ne résume pas au rang, il y a aussi sous le rang!

Laurent L
#116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

Laurent, si tu nous disais tout ce que tu savais sur le travail de la vigne dans ces domaines, toi qui passe tout ton temps dans la vigne, on pourrait certainement apprendre plein de choses passionnantes, tu ne crois pas ?

Luc
#117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

chinbourg a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

Cela te dit quelque chose le chaussage/déchaussage?

Laurent L
#118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

Tu réponds toujours aux questions par d'autres questions ?

Luc
#119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

chinbourg a répondu au sujet : Re: Daniel Bouland

Sinon en deux secondes:

Travail du sol[modifier]

Le travail du sol est pratiqué pour ;

Éviter ou limiter la croissance des adventices dites « mauvaises herbes » ;
Préserver la richesse du sol en limitant l'érosion, mais sur pente, il peut aussi exacerber l'érosion et le transferts de polluants dont les pesticides adsorbés sur les particules du sol 5 ;
Comme alternative à l'usage de certains pesticides (désherbants, limacides) ;
Canaliser la vigne pour lui permettre de puiser ses ressources plus profondément en détruisant les racines superficielles.

Les engins agricoles utilisés sont surtout : - la griffe (en hiver), pour « casser » les sols en profondeur et favoriser l'enracinement, - le binage ou cultivateur, pour aérer les sols superficiellement et se débarrasser des mauvaises herbes, - l'intercep ou décavaillonneuse(attaché la plupart du temps au cultivateur) pour faire le même travail mais entre chaque pied (inaccessible avec les autres outils).

Face à une dégradation et à un tassement6 croissant des sols, les vignerons ont toutefois de plus en plus recours à l'enherbement maîtrisé qui protège mieux le sol et contribue même à le restaurer (réapparition d'humus). Par concurrence avec les racines des jeunes ceps, l'enherbement force la vigne à s'enraciner en profondeur, la rendant plus résistance au stress hydrique. (On sème volontairement entre les rangs afin de préserver les sols de l'érosion et laisser libre cours à un écosystème plus naturel).

Cette technique permet :

de préserver l'écosystème et la richesse du sol en limitant très fortement l'érosion;
d'éviter le recours aux désherbants,
d'entretenir un microclimat plus doux dans la vigne
d'inviter les racines de la vigne à aller chercher de l'eau et certains nutriments en profondeur, sans les traumatiser par le labour ou griffage.


Source wikipedia

Laurent L
#120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux