Nous avons 1543 invités et 78 inscrits en ligne

Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin

  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau - Clos de Bèze et Chambertin 2007

Certes, mais c'est du végétal noble... ;)

Luc
#1051

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3980
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau - Clos de Bèze et Chambertin 2007

""je trouve qu'il y a une pureté de fruit dans les GC village de Rousseau assez caractéristique du domaine ...
ceci dit je n'en achèterais jamais à ce tarif pour lequel on peut déjà acheter des grands vins comme certains Barolo, Barbaresco et même Bordeaux winking smiley ""

Petite soirée Bourgogne 2005 .....comme Claude , je passe mon tour pour le Gevrey Village !! A 20 e , j'accepte mais rien de plus . Je préfère une Servoisine de Joblot 8-).
Un Gevrey " Seuvrées " 2005 de Nicolas Groffier a tout simplement illuminé cette belle soirée ( 60 participants ) . Ce millésime confirme ...ceux qui ont en cave Chambolle 05 de Mugnier ( superbe ) , Boudriotte de Ramonet - Volnay " Les Mitans " domaine Lafarge ( mon vin préféré de la soirée , quelle jeunesse !! ....le plaisir est assuré .
#1052

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9588
  • Remerciements reçus 1109

claudius a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau - Clos de Bèze et Chambertin 2007

Salut Jean-Luc

dans le genre, j'ai vu encore mieux ce matin:
	Einfach magisch ! / tout simplement magique (sic)
	2013 Chambolle Musigny AC
	Domaine Comtes Vogüé
	FS 145.-  / 135 €
	....

un village, hahaha mais qu'est-ce qu'on rigole

il y a eu samedi 2 ventes aux enchères importantes à Zürich,
je reçois la liste des invendus aussi ce matin:

tous les Rousseau de 2004, et même certains 02 et 03, beaucoup de Dugat Py !
il semble que certains se réveillent
#1053

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : CR: Armand Rousseau Chambertin 2006 et 1998

Le hasard fait parfois bien les choses étant donné un récent débat sur ce forum sur les vins du DRC et sur l'aveugle. Certains l'ont peut-être suivis ou animé d'ailleurs !

Je suis invité par à une connaissance à une dégustation de Bourgogne. Un ami de cette connaissance voulait organiser une dégustation avec quelques connaisseurs, cependant je ne savais pas de quel niveau serait la dégustation ni ce qui allait être présenté.

les vins sont servis à l'aveugle 2 par 2. Après une première série consacrée au Volnay Clos du Château des Ducs et sur le Beaune Grèves sur 2006 et 1998 de Lafarge (très bons), nous passons ensuite à la cuvée les Saints-Georges de Henri Gouges sur 2006 et 1998 (toujours très bons).

Arrive ensuite une série suivante. Immédiatement, cela ne fait pas l'ombre d'un doute, nous montons en gamme. le nez du second vin m'évoque par son nez un bouquet de roses fanées et je ressens de manière très proche le nez que j'avais eu sur le Chambertin de Denis Mortet 1999 bu en septembre, cependant ce dernier était beaucoup plus puissant. le vin que nous avons en face de nous est plus léger et laisse penser à un millésime moins massif. La bouche est fine et soyeuse, long en bouche. le premier vin est rond et charmeur, il a une belle puissance mais semble un peu fermé à l'heure actuelle.

Nous découvrons donc qu'il s'agit de 2 Chambertins de Armand Rousseau le premier étant sur 2006 et le second sur 1998. Si le 2006 semble être dans une phase défavorable actuellement, le 1998 est superbe et c'est une grande bouteille. Mais je reviens sur les doutes que j'ai émis sur le forum du DRC quand à la hiérarchie à adopter (bien qu'il soit difficile de comparer des styles de vignerons), bref, ce chambertin 1998 est grand mais pas magique comme ce que j'ai eu sur le Mortet 1999. Je me réjouis de gouter dans 3 semaines le Richebourg et la Tâche 1998 du DRC pour voir comment se comportent les vins du DRC sur ce millésime.

Cordialement
Christophe Rebord
#1054

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1707
  • Remerciements reçus 466

Psylo a répondu au sujet : Armand Rousseau Chambertin 2006 et 1998

Merci pour ce CR

Mon petit doigt me dit que les DRC seront meilleures :D

Samuel
#1055

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : Armand Rousseau Chambertin 2006 et 1998

Je le pense aussi. Car ce Chambertin est grand mais pas magique comme cité plus haut. On peut même être quelque peu déçu parce que on pourrait en attendre un peu plus! J'espère que le 2003 que je vais déguster samedi va réparer cette petite déception :-)

Cordialement.

Christophe Rebord
#1056

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 291
  • Remerciements reçus 45

Nicolas Arlicot a répondu au sujet : CR:Domaine Armand Rousseau, Clos de la Roche Grand Cru 2004

CR:Domaine Armand Rousseau, Clos de la Roche Grand Cru 2004

Bouteille ouverte 4 heures avant dégustation, bue étiquette découverte.



Robe, rubis très pâle, avec quelques légers reflets ocrés qui traduisent l’âge du vin.
Le nez est très délicat, sur des notes d’épices, de rose et de fruits rouges acidulés (griottes, groseilles), avec un léger trait végétal très élégant.
L’entrée en bouche se fait sur une matière quasi évanescente, avec une grosse sensation de minéralité qui étire le vin, et fait ressortir les fruits rouges. Les épices, la rose, amènent la complexité. Arômatiquement, pas de sous-maturité sur cette bouteille, un vin tout en délicatesse, mais où les notes minérales dominent l’ensemble, sur des amers agréables mais un peu trop dominant pour avoir une finale parfaitement équilibrée. Un vin plus « sérieux » et structuré que le Bourgogne Leroy 2004 bu en parallèle, mais qui n’avait pas non plus cette gourmandise incroyable du Leroy. A noter tout de même que le vin gagnera en matière et en sapidité à l’aération dans le verre. Excellent.
#1057

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82805
  • Remerciements reçus 8273

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau, une verticale de Chambertin & Chambertin Clos de Bèze

Villa d'Este Wine Symposium 2015

Une verticale de Chambertin & Chambertin Clos de Bèze
Domaine Armand Rousseau



La dégustation du samedi est un peu l'apogée du symposium, un moment qui, pour certains amateurs, justifie à lui seul leur venue au bord du lac.
Cette année et après la monumentale dégustation de la précédente édition, c'est le domaine Armand Rousseau qui s'y colle.

Ouf, retour aux fondamentaux de l'évènement avec le Président Mauss aux commandes et un Eric Rousseau qu'on sent heureux d'être là même si les feux de la rampe ne constitueront jamais l'univers d'expression favori de cet homme de vignes et de cave plus que de représentation.
Les verres sont servis, chacun est à son poste.....
Silence dans les rangs....

En piste !





Gevrey-Chambertin, 2005



Jolie robe grenat pourpre, sans aucune trace d'évolution.
Nez assez serré, pas très ouvert, sur un ensemble plutôt délicat de petits fruits rouges et d'épices douces. L'aération dans le verre améliore un peu l'ensemble en libérant du fruit.
Attaque en bouche agréable, sur une texture charnue au beau volume suave et frais, bien élancé par une présence acide parfaite.
Ensemble délicat, sans grande réserve de puissance mais qui serait sûrement gourmand si l'aromatique n'était pas si fermée.
Finale assez courte, aux tanins encore à polir.
Bien.

Chambertin Clos de Bèze, 2011



Robe pourpre assez claire, d'une grande jeunesse.
Nez absolument pas en place, où un végétal assez fort, sur l'anis vert, prend le pas sur le fruit (groseille) et où l'élevage classieux, sur les épices douces se fait un peu prégnant.
Très belle attaque ample et dense mais assez serrée, sur une matière comprimée d'une concentration renfrognée puissante.
L'ensemble est large mais sans dureté, sur des tanins présents mais pas agressifs et une acidité assez haute qui renforce cet effet de manque d'aménité.
La finale serrée, ferme ajoutée à une aromatique très fermée, où seul l'élevage s'exprime, confine à l'austérité.
Il est urgent d'attendre que le vin se place et se détende.


Chambertin, 2011



Robe grenat sombre à coeur mais claire sur le disque.
Nez sur les petits fruits rouges mais marqué d'un végétal assez présent, sur la rafle, un côté gazon après la pluie assez net.
Bouche souple en attaque, semblant moins dense que le Clos de Bèze, avec un curieux creux au coeur, comme si le vin refusait de se lancer pour tenir sa trame et prendre son envol.
Une forme de déséquilibre se crée, sur un végétal assez présent et des amers secs qui créent une forme d'aridité.
L'acidité en revanche n'est pas saillante mais le vin semble souffrir d'un petit déficit de fond.
La finale assez discrète aromatiquement reste assez sévère et n'apporte que peu de plaisir.
Décevant en l’état.
A revoir car je ne retrouve pas le vin sérieux bu sur fût.


Chambertin Clos de Bèze, 2000



Robe claire, presque rubis avec un petit début de roussissement.
Joli nez d’évolution en cours, très fin, sur le tabac et le thé fumé, de très délicates et charmantes notes de fleurs séchées.
Très jolie bouche fine et fraîche, au déroulé franc, sans matière puissante mais d’une belle tenue et droiture, sur une suavité délicate et une qualité de tanins remarquable.
La finale en revanche manque peut-être un peu de présence et de capacité de relance à ce niveau d’appellation, toute en délicatesse soyeuse et sur des goûts délicieux de pot pourri.
Un parfait vin de pdf, qui ne gagnera plus, je pense, à être attendu.
Très bon.


Chambertin, 2000



Robe un tout petit peu plus sombre que le Clos de Bèze mais toujours claire.
Nez plus dense et mat à la fois, au fruit moins apparent, comme enfoui sous une note épicée.
Bouche beaucoup plus puissante que le Clos de Bèze, avec plus de fond et de chair et qui s’épand sur le palais avec beaucoup de profondeur, sur un toucher d’une grande présence et une belle acidité.
L’aromatique reste toutefois plus stricte et les tanins plus fermes.
La finale aux tanins encore présents, moins déliée et soyeuse confirme le côté plus anguleux de ce vin.
Avantage en dégustation au Clos de Bèze à mon goût mais quelque chose me dit que le Chambertin répondra mieux à table où les accords gastronomiques gommeront cette impression de légère sévérité.
Très bien.


Chambertin Clos de Bèze, 1991



Superbe robe rubis pourpre légère d’une grande jeunesse.
Nez ultra complexe, sur un tout petit grillé, entre la peau de poulet et le poivre blanc, qui enrobe un splendide bouquet sur les petits fruits rouges frais et les épices douces. La classe !
Bouche impactante, immédiatement salivante, d’une tension droite et d’une puissance toute en profondeur d’une impressionnante densité, aux goûts francs et très complexes, compromis parfait de notes fruitées (fruits des bois) et épicées d’une grande précision.
La concentration naturelle du vin est remarquablement maitrisée, sur des tanins encore à polir et un équilibre formidablement rythmé et présent en bouche.
La capacité de relance de la finale qui déroule sur le palais toute sa persistance est celle d’un grand vin à l’avenir encore ouvert.
Le vin le plus jeune de la dégustation.
Superbe ! (tu)


Chambertin, 1991



Robe avec un petit surcroit de profondeur mais qui reste claire, sur un rubis franc.
Nez plus généreux et fondu que le Clos de Bèze, sur un très bel ensemble gourmand qui oscille entre des notes de grenade fraiche, de menthe enrobées d’un léger résiné épicé très élégant. L’ensemble est moins puissant mais d’une grande évidence.
Très belle attaque juteuse, pleine, d’une jolie chair au velouté confortable. Le toucher de bouche est d’une grande présence, sur une acidité mure parfaitement intégrée.
La structure tannique importante mais sans sécheresse élance l’ensemble et ouvre une finale d’une puissance parfaitement contenue et d’une grande persistance.
Très beau vin, qui titille furieusement une envie de passer à table.


Chambertin Clos de Bèze, 1988



Robe rubis tuilé très claire.
Nez au bouquet noble et délicat, sur les fleurs séchées, des notes mentholées et un fruit un peu lointain qui lui donne un petit côté strict.
Bouche agréable à l’attaque, d’une fraicheur due à une acidité droite et une matière un peu fragile toutefois et qui, allié à un fruit presque éteint, produit une forme d’évolution austère qui fait perdre la gourmandise qui aurait pu relancer le vin.
L'ensemble est fin, à l'équilibre délicat sans réserve de corps et de puissance.
Finale d’une petite fermeté tannique qui accroit ce sentiment de finesse un peu coupable.
A boire.


Chambertin, 1988



Robe beaucoup plus profonde que le Clos de Bèze, sur des atours nettement roussis.
Nez fin, sur des notes d’évolution certaines, sur le cèpe séché, le bouton de rose, le thé à la menthe.
Très belle bouche ample à la chair douce et au toucher soyeux, sans aucun accroc, à l’intégration de l’acidité exemplaire.
Goûts floraux d’une grande délicatesse, modèle d’une évolution agréable et parfaitement réussie.
Grande finale élancée, au déroulé fondu et fin mais sans aucune faiblesse de structure.
Très beau.



Bernard Noblet, sous le charme des 1991


Une dégustation très intéressante dont je retire un élément factuel qui m’est apparu fondamental : ces deux chambertin sont des vins à boire à table.
Là où un Clos Saint Jacques ou une Ruchottes peuvent se présenter de manière plus amène, avec des tanins littéralement de soie pour le premier, les deux Chambertin ont une puissance tellurique et des tannins puissants qui exigent à mon sens la présence de plats de viande pour révéler leur équilibre et sublimer leur puissance.
Autre point indispensable pour boire ces vins à leur meilleur : les attendre !
La garde permet de fondre un élevage parmi les mieux maitrisés de la région et de l’intégrer à des matières toujours d’une extraction délicate, aux robes classiques et aux maturités fines.

Oliv


La lecture de Kevin Shin de ce moment.

www.cellartracker.co...
#1058

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau - Mazy-Chambertin 2006

Dégusté lors de la 100e du CRD-LPV Belgique :

Domaine Armand Rousseau - Mazy-Chambertin 2006


Robe de faible intensité aux reflets rubis. superbe nez complexe et fin, sur un fruité rouge mûr, à la limite du confit, des belles notes florales, des épices, une petite touche verte évoquant la rafle, et un début d'évolution sur le sous-bois et le cuir. La bouche est droite et fine, parfaitement équilibrée, aux tannins soyeux, et surtout, d'une longueur exceptionnelle. Quelle belle bouteille, qui ne fait que renforcer mes regrets d'avoir du abandonné les achats dans cette superbe maison au vu des prix pratiqués... Excellent +

Luc
#1059

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau - Mazy-Chambertin 2006

Le mazy 2006 est un des plus beaux vins de Rousseau que j'aie dégusté. Par sa finesse, il dépasse pour moi tous les chambertins et les clos de Bèze que j'ai dégustés de chez Rousseau.

Cordialement.
#1060

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau Père et Fils - Clos de la Roche 2006

Dégusté lors du vendredi d'un nouveau quinquagénaire à l'Hostellerie Dispa :

Domaine Armand Rousseau Père et Fils - Clos de la Roche 2006


Robe d'intensité moyenne aux reflets rubis. Nez très élégant, fruits rouges frais (fraise, cerise), belles notes florales et épicées, c'est particulièrement charmeur. En bouche, c'est très frais sur un équilibre tendu, un vin de demi-corps manquant peut-être un poil de puissance à mon goût mais d'une grande finesse. Tannins présents mais fins, très belle longueur. Indéniablement, c'est très bon, mais j'en attendais encore davantage. Peut-être un accord difficile ou un effet de séquence après une très belle série en blanc. Mais je chipote... Très bien +

Luc
#1061

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : Domaine Armand Rousseau Père et Fils - Clos de la Roche 2006

je l'ai bu il y a 2 ans et je l'avais trouvé vraiment superbe, un grand vin sur la finesse.

cordialement.
#1062

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 6

psykopat a répondu au sujet : CR:Domaine Rousseau Clos de la Roche 2006

CR:Domaine Rousseau Clos de la Roche 2006
Un nez très classique, très pur, fraise des bois, ronce, pivoine, rose et pierre sèche forment un magnifique bouquet.
L’attaque en bouche est douce, la matière est assez légère, mais intense, nerveuse, les tannins sont soyeux, c'est racé, élégant,
gourmand avec une magnifique persistance épicée. Excellent

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
#1063

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 6

psykopat a répondu au sujet : CR:Domaine Rousseau Charmes-Chambertin 2006

CR:Domaine Rousseau Charmes-Chambertin 2006
Une robe assez claire, un nez sur la framboise, la cerise noire, les épices et la rose.
Une bouche pure, tout en finesse, un fruit intense, charnu, une minéralité présente, une rondeur agréable, une texture soyeuse,
un vin élancé, gourmand, séduisant qui associé délicatesse et vigueur.
Grande finale très longue et fraiche. Excellent

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
#1064

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3619
  • Remerciements reçus 44

totolouga a répondu au sujet : Domaine Rousseau Charmes-Chambertin 2006

Psykopat,
Personnellement le Charmes Chambertin 2005 m'avait laissé dubitatif....
Je ne doute pas que le 2006 puisse être très bon cependant quand je lis tes nombreux CRs dithyrambiques je me dis que quand même rares sont les vins qui ne rendent pas grâce à ton palais! Certes il y a rarement de l'étiquette de "base" mais quand même!

L'éclectisme de ton goût est tel que je me pose des questions quant au mien qui au fil des années devient de plus en plus étroit....:S

Raphael (Singapour) à l'aise dans tous les milieux mais n'appartenant à aucun
#1065

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3116
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : Domaine Rousseau Clos de la Roche 2006

2006 chez Rousseau c'était et c'est très bon, et Charmes peut surprendre. Je me rappelle d'une horizontale de grands crus 90 ou le Charmes Rousseau était sorti devant des Chambertin ou Clos de Beze d'autres domaines. Dégustation à aveugle bien entendu. Je ne peux juger sur 2006 depuis ma dégustation sur fut, mes Charmes dorment encore. Le Clos St Jacques bu recemment par contre était magnifique.

2005 surtout chez Rousseau avait une structure que je n'ai pas encore retrouver à ce jour au niveau des tanins donc attention il faudra du temps même sur un Charmes.

Didier
#1066

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 6

psykopat a répondu au sujet : Re: Domaine Rousseau Charmes-Chambertin 2006

totolouga écrivait:
> Psykopat,
> Personnellement le Charmes Chambertin 2005 m'avait
> laissé dubitatif....
> Je ne doute pas que le 2006 puisse être très bon
> cependant quand je lis tes nombreux CRs
> dithyrambiques je me dis que quand même rares
> sont les vins qui ne rendent pas grâce à ton
> palais! Certes il y a rarement de l'étiquette de
> "base" mais quand même!
>
> L'éclectisme de ton goût est tel que je me pose
> des questions quant au mien qui au fil des années
> devient de plus en plus étroit....:S

Soit je suis très bon public, soit je trie le bon grain de l'ivresse, soit je suis charitable et ne parle pas trop de certains vins très moyen...
Il y a surement un peu des trois.

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
#1067

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4714
  • Remerciements reçus 390

tarkan a répondu au sujet : CR: Gevrey-Chambertin 1er cru Clos Saint Jacques 1996 Armand Rousseau

tarkan écrit: Gevrey-Chambertin 1er cru Clos Saint Jacques 1996 Armand Rousseau

Voila encore un nez explosif, un véritable concentré de fruits noirs.
Le touché de bouche est impressionnant, tout en douceur, avec une belle matière. L'acidité est parfaitement intégrée, elle donne de la tension au vin. La concentration se ressent également en bouche avec une belle complexité d'arômes de sous bois et une myriade de fruit. Ce vin offre une palette de saveurs riches et intenses. La longueur est de très belle facture, toujours dans ce registre de puissance maitrisée. Les derniers 1996 que j'ai bu me bluffent, car ils sont encore jeunes. Mais ce vin atteint tout doucement son apogée, à vrai dire, rien ne presse.

Excellent


En date du 25 septembre 2011

Je me permets de m'autociter car j'ai bu le même vin le 3 mars 2016. Et bien vous savez quoi? Il n'a pas changé! Un grain et un toucher somptueux avec toujours cette énergie folle qui explose en finale.

Toujours aussi excellent
#1068

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82805
  • Remerciements reçus 8273

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau, Clos de la Roche, 2009

CR: Domaine Armand Rousseau, Clos de la Roche, 2009



Bouchon neuf.
Robe curieuse pour un vin si jeune, claire et un peu trouble et sur des notes déjà orangées.
Nez agréable, sur de jolies notes de petits fruits rouges, de pamplemousse rose mais encore fortement marqué par un boisé fumé assez insistant.
Confirmation en bouche que ce vin doit encore être attendu où, un peu brouillon le premier jour, il se révèle plus fondu le lendemain.
L'équilibre est construit autour d'une acidité assez élevée et d'une forme de fraicheur, en tension comme en fruits, plus rouges que noirs, que je n'attendais pas sur ce millésime et qui m'a vu faire le tour de la décennie sans jamais penser à 2009.
Mais l'ensemble reste assez marqué par un élevage agréable mais trop présent en l'état, sur la fumé et les épices et qui bride un peu le naturel d'expression du vin.
La finale, encore assez serrée, sur une petite présence tannique doit encore se fondre.

Un vin à garder encore plusieurs années, au moins 5, je pense.

A revoir.
#1069
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82805
  • Remerciements reçus 8273

oliv a répondu au sujet : Décès de Charles Rousseau

Nécrologie
Un monument de la Bourgogne vient de s'éteindre.



gje.mabulle.com/inde...
#1070
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6051
  • Remerciements reçus 1572

Marc C a répondu au sujet : Re: Décès de Charles Rousseau

Triste nouvelle! L'occasion de se remémorer le personnage ici :



Marc
#1071

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4201
  • Remerciements reçus 3

cmch a répondu au sujet : Re: Décès de Charles Rousseau

:(

Christophe
#1072

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14167
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Décès de Charles Rousseau

Marc,
Le film est génial. Merci.
J'adore cette simplicité : "mon père disait toujours : Chambertin, c'est sanglier"
Puis : "il n'y a rien à faire, le chambertin, c'est sanglier".
Belle leçon de naturel et de modestie.


Cordialement,
François Audouze
#1073

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2355
  • Remerciements reçus 1020

GILT a répondu au sujet : Re: Décès de Charles Rousseau

Triste nouvelle effectivement.
Le film est magnifique.Quelle humilité et quelle humanité.

Cordialement.

Gilles
#1074

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9075
  • Remerciements reçus 349

RaymondM a répondu au sujet : Re: Décès de Charles Rousseau

Je ne peux m'empêcher de relever l' incroyable série de disparitions , en 3 ou 4 ans , de très grands noms du monde du vin :

-Aldo Conterno
-Louis Jaboulet
-Hubert de Montille
-Joseph Henriot
-Anne Claude Leflaive
-Etienne Hugel
-Charly Foucault
-Christophe Delorme
-Peter Mondavi
-Paul Pontalier
-Henri Bonneau
-Charles Rousseau

Raymond
#1075

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5618
  • Remerciements reçus 2533

Frisette a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau (Gevrey-Chambertin)

Raymond, à cette triste rubrique nécrologique, on peut également rajouter Jean Meyer, fondateur du domaine Josmeyer, et Pierre Cheval, des champagnes Gatinois, homme de l'année 2016 RVF et grand artisan du classment à l'Unesco du vignoble de Champagne.

Flo (Florian) LPV Forez
#1076

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 710
  • Remerciements reçus 249

Nilgiri a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau (Gevrey-Chambertin)

Sans oublier Laurence Faller...

Salutations, Christophe
#1077

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1716
  • Remerciements reçus 71

philippe loiseau a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau (Gevrey-Chambertin)

Pierre Caslot.

Philippe LOISEAU.
#1078

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3116
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : Re: Décès de Charles Rousseau

Une bien triste nouvelle. Que de souvenirs qui resteront gravés cependant, c’était toujours un grand plaisir de rencontrer M. Charles Rousseau dans son bureau en rentrant sur la droite. Effectivement un monument s'en va!

Toutes mes condoléances à la famille!

Didier
#1079

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9075
  • Remerciements reçus 349

RaymondM a répondu au sujet : Re: Décès de Charles Rousseau

Je savais que j'en avais oubliê .

J'aurais du au moins me souvenir de Laurence Faller dont j'appreciais beaucoup les vins à une époque .
On pourrais citer François Lamarche egalement.......et tant d'autres moins mediatisés
Bien triste tout ça :(

Raymond
#1080

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux