Nous avons 1522 invités et 75 inscrits en ligne

Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin

  • Messages : 919
  • Remerciements reçus 25

LEGOFFE a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau (Gevrey-Chambertin)

Et aussi Colette Faller!
#1081

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9075
  • Remerciements reçus 349

RaymondM a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau (Gevrey-Chambertin)

Une pensée aussi pour Serge Hochar de Chateau Musar .
Et maintenant Aimé Guibert !

Oliv devrait nous créer une rubrique dédiée pour que la mémoire de ces grands du vin ne soit pas perdue dans les méandres du forum .

Raymond
#1082

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82805
  • Remerciements reçus 8273

oliv a répondu au sujet : Re: Décès de Charles Rousseau

L'hommage d'Allen Meadows.

pbs.twimg.com/media/...
#1083

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82805
  • Remerciements reçus 8273

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau, Charmes-Chambertin, 2007

Domaine Armand Rousseau, Charmes-Chambertin, 2007
37.5cl

Bouchon comme neuf mais avec une petite saignée latérale qui ne remonte pas jusqu'à son haut.
Robe très claire, sur un rubis bien brillant, sans trace d'évolution.
Nez assez serré à l'ouverture, où une petite réduction chahute de jolies senteurs fruitées, entre la gelée de groseille et le pamplemousse rose, avec toutefois une empreinte boisée fumée assez forte.
Attaque en bouche d'un joli volume immédiat, rond et d'une petite suavité agréable, avec de sympathiques goûts de fruits rouges malgré toujours cette note fumée puissante.
L'ensemble se gâte un peu en milieu de bouche avec l'apparition d'une amertume assez forte qui bride un peu le plaisir sur la finale malgré des tanins de belle classe.

Sur une 75cl, je dirais d'attendre car cette bouteille m'a semblé encore bien jeune.
Un vin bien apprêté.

Mais ce soir là, y'avait comme la chemise de costard qui dépassait de la braguette... :)o
#1084

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4209
  • Remerciements reçus 1542

LADIDE78 a répondu au sujet : Domaine Armand Rousseau ,Chambertin , 1993

Wine Legend: Domaine Rousseau 1993

www.decanter.com/win...

didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
#1085

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14167
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau ,Chambertin , 1993

C'est à l'époque où Hidé avait encore ce vin à la carte de Petit verdot :

Rendre visite à Hidé au restaurant le Petit Verdot est un de mes plaisirs. Je fais ouvrir un CR: Chambertin Armand Rousseau 1993 qui explique sans plus de commentaires pourquoi j’aime retrouver l’ancien directeur d’Hiramatsu qui a racheté le Petit Verdot il y a deux ans. Je grimace au premier contact car le vin a des aspects fumés, voire parcheminés. Et je vais assister tout au long du repas à la lente mais fabuleuse ascension de ce vin merveilleux. Les dernières gorgées me donnent des sourires de pur plaisir. Le fruit étriqué devient joyeux, plein et rebondi. C’est un beau vin manquant d’un peu de puissance, mais d’une séduction bourguignonne qui ne s’en laisse pas compter. Gésiers, onglet, fromage ont su parler au vin. Ce sont les gésiers qui ont créé la plus belle émotion.


Cordialement,
François Audouze
#1086

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7
  • Remerciements reçus 0

Le Demi-muid a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau (Gevrey-Chambertin)

Bonjour,

J'ai l'occasion de m'offrir quelques flacons du domaine, principalement des 2013.

Pensez-vous que je peux tenter d'ouvrir un Gevrey village ou faut il vraiment les attendre quelques années.

Je dis çà car de nombreuses bouteilles dites de garde, se goûte très bien jeunes, notamment les bourgognes.

N'ayant aucun recul sur ce domaine je met à contribution les LPViens pour me dire si c'est une hérésie ou si ce n'en est pas.
#1087

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6051
  • Remerciements reçus 1572

Marc C a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau (Gevrey-Chambertin)

Pas testé beaucoup de 13 mais j'ai lu que le millésime était assez ouvert (cf. Bourgogne Aujourd'hui la pravda bourguignonne). Donc Gevrey village 13 ça doit se tenter. Sinon un petit mail au domaine peut aussi amener sa réponse.

Marc
#1088

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7
  • Remerciements reçus 0

Le Demi-muid a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau (Gevrey-Chambertin)

Appeler le producteur... je comprends même pas pourquoi je n'y ai pas penser.

Pour avoir vendanger sur les grands crus du Chambertins (Domaine Drouhin-Laroze) j'ai constater la faible récolte mais une belle concentration (beaucoup de petites grappes millerandées).

J'ai tester pas mal de 2013 l'été dernier et les mêmes ce mois-ci notamment ceux de Philippe Livera et Rodolphe Demougeot.

C'était très ferme, discret et trop tonique il y a 1 an, aujourd'hui ils sont souples, gourmands et très ouverts...

C'est d'ailleurs pour çà que l'idée de craqué mon slip sur un Gevrey de Rousseau me tente particulièrement.

Je ferais bien sûr un CR.

Merci et à bientôt ;)
#1089

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82805
  • Remerciements reçus 8273

oliv a répondu au sujet : Domaine Armand Rousseau, une verticale de Chambertin & Chambertin Clos de Bèze

[size=x-large] Villa d'Este Wine Symposium 2015[/size]

[size=x-large] Une verticale de Chambertin & Chambertin Clos de Bèze
Domaine Armand Rousseau
[/size]

[size=large]La dégustation du samedi est un peu l'apogée du symposium, un moment qui, pour certains amateurs, justifie à lui seul leur venue au bord du lac.
Cette année et après la monumentale dégustation de la précédente édition, c'est le domaine Armand Rousseau qui s'y colle.

Ouf, retour aux fondamentaux de l'évènement avec le Président Mauss aux commandes et un Eric Rousseau qu'on sent heureux d'être là même si les feux de la rampe ne constitueront jamais l'univers d'expression favori de cet homme de vignes et de cave plus que de représentation.
Les verres sont servis, chacun est à son poste.....
Silence dans les rangs....

En piste ! [/size]




Gevrey-Chambertin, 2005

images.glop.fr/OlivL...
Jolie robe grenat pourpre, sans aucune trace d'évolution.
Nez assez serré, pas très ouvert, sur un ensemble plutôt délicat de petits fruits rouges et d'épices douces. L'aération dans le verre améliore un peu l'ensemble en libérant du fruit.
Attaque en bouche agréable, sur une texture charnue au beau volume suave et frais, bien élancé par une présence acide parfaite.
Ensemble délicat, sans grande réserve de puissance mais qui serait sûrement gourmand si l'aromatique n'était pas si fermée.
Finale assez courte, aux tanins encore à polir.
Bien.

Chambertin Clos de Bèze, 2011

images.glop.fr/OlivL...
Robe pourpre assez claire, d'une grande jeunesse.
Nez absolument pas en place, où un végétal assez fort, sur l'anis vert, prend le pas sur le fruit (groseille) et où l'élevage classieux, sur les épices douces se fait un peu prégnant.
Très belle attaque ample et dense mais assez serrée, sur une matière comprimée d'une concentration renfrognée puissante.
L'ensemble est large mais sans dureté, sur des tanins présents mais pas agressifs et une acidité assez haute qui renforce cet effet de manque d'aménité.
La finale serrée, ferme ajoutée à une aromatique très fermée, où seul l'élevage s'exprime, confine à l'austérité.
Il est urgent d'attendre que le vin se place et se détende.

Chambertin, 2011

images.glop.fr/OlivL...
Robe grenat sombre à coeur mais claire sur le disque.
Nez sur les petits fruits rouges mais marqué d'un végétal assez présent, sur la rafle, un côté gazon après la pluie assez net.
Bouche souple en attaque, semblant moins dense que le Clos de Bèze, avec un curieux creux au coeur, comme si le vin refusait de se lancer pour tenir sa trame et prendre son envol.
Une forme de déséquilibre se crée, sur un végétal assez présent et des amers secs qui créent une forme d'aridité.
L'acidité en revanche n'est pas saillante mais le vin semble souffrir d'un petit déficit de fond.
La finale assez discrète aromatiquement reste assez sévère et n'apporte que peu de plaisir.
Décevant en l’état.
A revoir car je ne retrouve pas le vin sérieux bu sur fût.

Chambertin Clos de Bèze, 2000

images.glop.fr/OlivL...
Robe claire, presque rubis avec un petit début de roussissement.
Joli nez d’évolution en cours, très fin, sur le tabac et le thé fumé, de très délicates et charmantes notes de fleurs séchées.
Très jolie bouche fine et fraîche, au déroulé franc, sans matière puissante mais d’une belle tenue et droiture, sur une suavité délicate et une qualité de tanins remarquable.
La finale en revanche manque peut-être un peu de présence et de capacité de relance à ce niveau d’appellation, toute en délicatesse soyeuse et sur des goûts délicieux de pot pourri.
Un parfait vin de pdf, qui ne gagnera plus, je pense, à être attendu.
Très bon.

Chambertin, 2000

images.glop.fr/OlivL...
Robe un tout petit peu plus sombre que le Clos de Bèze mais toujours claire.
Nez plus dense et mat à la fois, au fruit moins apparent, comme enfoui sous une note épicée.
Bouche beaucoup plus puissante que le Clos de Bèze, avec plus de fond et de chair et qui s’épand sur le palais avec beaucoup de profondeur, sur un toucher d’une grande présence et une belle acidité.
L’aromatique reste toutefois plus stricte et les tanins plus fermes.
La finale aux tanins encore présents, moins déliée et soyeuse confirme le côté plus anguleux de ce vin.
Avantage en dégustation au Clos de Bèze à mon goût mais quelque chose me dit que le Chambertin répondra mieux à table où les accords gastronomiques gommeront cette impression de légère sévérité.
Très bien.

Chambertin Clos de Bèze, 1991

images.glop.fr/OlivL...
Superbe robe rubis pourpre légère d’une grande jeunesse.
Nez ultra complexe, sur un tout petit grillé, entre la peau de poulet et le poivre blanc, qui enrobe un splendide bouquet sur les petits fruits rouges frais et les épices douces. La classe !
Bouche impactante, immédiatement salivante, d’une tension droite et d’une puissance toute en profondeur d’une impressionnante densité, aux goûts francs et très complexes, compromis parfait de notes fruitées (fruits des bois) et épicées d’une grande précision.
La concentration naturelle du vin est remarquablement maitrisée, sur des tanins encore à polir et un équilibre formidablement rythmé et présent en bouche.
La capacité de relance de la finale qui déroule sur le palais toute sa persistance est celle d’un grand vin à l’avenir encore ouvert.
Le vin le plus jeune de la dégustation.
Superbe ! (tu)

Chambertin, 1991

images.glop.fr/OlivL...
Robe avec un petit surcroit de profondeur mais qui reste claire, sur un rubis franc.
Nez plus généreux et fondu que le Clos de Bèze, sur un très bel ensemble gourmand qui oscille entre des notes de grenade fraiche, de menthe enrobées d’un léger résiné épicé très élégant. L’ensemble est moins puissant mais d’une grande évidence.
Très belle attaque juteuse, pleine, d’une jolie chair au velouté confortable. Le toucher de bouche est d’une grande présence, sur une acidité mure parfaitement intégrée.
La structure tannique importante mais sans sécheresse élance l’ensemble et ouvre une finale d’une puissance parfaitement contenue et d’une grande persistance.
Très beau vin, qui titille furieusement une envie de passer à table.

Chambertin Clos de Bèze, 1988

images.glop.fr/OlivL...
Robe rubis tuilé très claire.
Nez au bouquet noble et délicat, sur les fleurs séchées, des notes mentholées et un fruit un peu lointain qui lui donne un petit côté strict.
Bouche agréable à l’attaque, d’une fraicheur due à une acidité droite et une matière un peu fragile toutefois et qui, allié à un fruit presque éteint, produit une forme d’évolution austère qui fait perdre la gourmandise qui aurait pu relancer le vin.
L'ensemble est fin, à l'équilibre délicat sans réserve de corps et de puissance.
Finale d’une petite fermeté tannique qui accroit ce sentiment de finesse un peu coupable.
A boire.

Chambertin, 1988

images.glop.fr/OlivL...
Robe beaucoup plus profonde que le Clos de Bèze, sur des atours nettement roussis.
Nez fin, sur des notes d’évolution certaines, sur le cèpe séché, le bouton de rose, le thé à la menthe.
Très belle bouche ample à la chair douce et au toucher soyeux, sans aucun accroc, à l’intégration de l’acidité exemplaire.
Goûts floraux d’une grande délicatesse, modèle d’une évolution agréable et parfaitement réussie.
Grande finale élancée, au déroulé fondu et fin mais sans aucune faiblesse de structure.
Très beau.
images.glop.fr/OlivL...
Bernard Noblet, sous le charme des 1991

[size=large]Une dégustation très intéressante dont je retire un élément factuel qui m’est apparu fondamental : ces deux chambertin sont des vins à boire à table.
Là où un Clos Saint Jacques ou une Ruchottes peuvent se présenter de manière plus amène, avec des tanins littéralement de soie pour le premier, les deux Chambertin ont une puissance tellurique et des tannins puissants qui exigent à mon sens la présence de plats de viande pour révéler leur équilibre et sublimer leur puissance.
Autre point indispensable pour boire ces vins à leur meilleur : les attendre !
La garde permet de fondre un élevage parmi les mieux maitrisés de la région et de l’intégrer à des matières toujours d’une extraction délicate, aux robes classiques et aux maturités fines.

Oliv[/size]

La lecture de Kevin Shin de ce moment.

www.cellartracker.co...


Celle d'Antonio Galloni.

vinous.com/articles/...
#1090

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 161
  • Remerciements reçus 0

phoenix a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau, une verticale de Chambertin & Chambertin Clos de Bèze

Merci beaucoup pour le CR (tu)
#1091

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3315
  • Remerciements reçus 2476

starbuck a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau

Sur la carte, j'ai l'impression que les parcelles de Charmes Chambertin et celle du Mazy ne sont pas forcement les mieux placées de ces appellations.

Ceci explique peut-être que ces 2 vins ne soient pas ceux qui enchantent le plus les heureux allocataires du domaine.
Ce qui implique aussi qu'en matière de RQP, il soit possible de trouver mieux pour ceux qui sont obligés de passer par un caviste.

Pour découvrir le domaine, ne vaut-il pas mieux casser sa tirelire pour un Clos St Jacques ou une Ruchottes comme semble le dire Oliv ?
Chambertin et Clos de Bèze étant hors limite pour moi

Sylvain
#1092

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3116
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau, une verticale de Chambertin & Chambertin Clos de Bèze

Merci Olivier. Domaine que Je connais un peu, et la ou le Clos de Beze 91 seul est superbe voire exceptionnel, lors d'une degustation a l'aveugle en face de l'Hermitage CHave 91 il a ete legerement domine. Dans une autre degustation a l'aveugle le Chambertin 88 etait un peu en dedans, nous avions soupçonne une bouteille pas clean.

Pour 2011 et 2005, Les bouteilles dorment tranquillement, et il faut que j'ouvre 2000 donc.

Merci
Didier
#1093

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4150
  • Remerciements reçus 775

icna a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau, Mazy Chambertin, 2007

Domaine Armand Rousseau, Mazy Chambertin, 2007

Le nez fait jeune sur les fruits rouges,à cerise. C'est expressif et subtil à la fois.
La bouche est, pour moi, un modèle d'équilibre bourguignon. Il y a un fruité pur, juteux et jouissif sur la cerise avec une pointe de moka. Ça reste d'une fraîcheur revigorant alors qu'il y a du fond et que c'est super soyeux. Une légère pointe verte pourrait rappeler le millésime mais je trouve que ça apporte de la complexité. La longueur s'étire doucement. Alors qu'il avait de gros client en face (lynch bage 86 et fonsalette 08), il arrive à complètement me charmer dans son côté immédiat et joyeux.
Pour revenir sur la polémique naissante, pour moi, c'est digne d'un grand cru et je rachète volontiers les déçus (prix domaine bien sûr). Dommage que les prix s'envole car c'est le domaine que j'aimerais suivre ne bourgogne.

Quentin
#1094

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82805
  • Remerciements reçus 8273

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin, 2012

Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin, 2012



Bouchon d'une absolue perfection.
Robe sur un rubis foncé très léger, d'une jolie brillance.
Nez délicat, d'une gourmandise irrésistible, libérant des senteurs fruitées qui oscillent entre la gelée de groseille et de notes plus mûres, sur les fruits des bois.
Bouche irrésistible pour un pdf, sans grand volume ni concentration de matière mais d'un déroulé soyeux, léger et franc, sur un toucher pulpeux d'une délicatesse et franchise de fruits absolument délicieuses. L'acidité est parfaitement intégrée à un ensemble frais et d'une grande gourmandise.
Finale pas forcément interminable mais qu'est ce qu'on s'en fout puisqu'on est déjà en train de se resservir.

Pas grand sûrement, mais bon à tomber la bouteille de matière déraisonnable ! (tu)

Un grand merci à l'ami donateur.
#1095
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5809
  • Remerciements reçus 301

Martinez a répondu au sujet : Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin, 2012

Rien que la robe, qui annonce une possible et belle délicatesse ça donne envie !

Jmm

Jmm
#1096

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18440
  • Remerciements reçus 2053

mgtusi a répondu au sujet : Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin, 2012

Bouche irrésistible pour un pdf, sans grand volume ni concentration de matière

Je suis quand même surpris de lire ça car de la concentration et de la matière il y en avait sur 2012 ! Je me demande si M Rousseau ne délaisse pas un peu ses villages de ce point de vue là.

Michel
#1097

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82805
  • Remerciements reçus 8273

oliv a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin, 2012

Des vins d'un naturel d'expression comme ce village, j'en veux bien plein ma cave !
Et le domaine n'a jamais produit des vins construits sur la puissance, ce qui a pu lui valoir quelques remontrances de Michel Bettane dans les années 90 à ce sujet.

Les 2012 sur fût étaient éblouissants et illustraient parfaitement combien un vin bien né peut être d'une lisibilité parfaite, sans sacrifier le plaisir au potentiel.
#1098

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3116
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin, 2012

Décidément Olivier bu des bouteilles de meme Domaine ce week-end avec un Clos des Ruchottes 98 tout simplement magnifique et pourtant en face de Leroy et Rene Engel de la même année, tous superbes BTW.

Didier
#1099

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 340
  • Remerciements reçus 29

Christophe M. a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin 1er cru Les Cazetiers, 2011

Bu au restaurant le WE dernier un gevrey chambertin 2011, 1er cru les cazetiers.

Au début un peu d'élevage mais somptueux, longueur pleine de superlative. Légers épices, fumée, toucher soyeux et du beau fruit aérien qui vient se loger vers le bas de bouche et s'étire sur le devant tout en longueur. Franchement bluffant et jouissif.

Puis avec l'aération on ressent un peu les limites du millésimes. Trait de verdeur qui se transforme en astringence, qui s'amplifie sur la fin du repas. Au final le plaisir est partis et on a l'impression de se réveiller d'un doux rêve qu'on n'arrive plus à retenir.

Vraiment déroutant et montagne russes, je ne sais pas trop quoi en penser mais je reste dubitatif.

Christophe M.
#1100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 192
  • Remerciements reçus 94

cozzano a répondu au sujet : Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin 1er cru Les Cazetiers, 2011

Si je puis me permettre par expérience c'est clairement ouvert trop tôt.
Pour les 2011 je n'ai pas prévu de les ouvrir avant 2020.
Après c est une question de goût ou d habitude du domaine.
#1101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 340
  • Remerciements reçus 29

Christophe M. a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin 1er cru Les Cazetiers, 2011

C'était certainement trop tôt mais le tarif sur table était tentant, j'étais curieux de goûter une belle cuvée de Rousseau et n'avais pas bcp d'expérience du domaine. Je ne sais pas du tout ce que cela peut donner dans le futur. Peut être que plus d'air lui aurait permis de montrer encore un nouveau visage. Je ne le saurais pas car la bouteille n'a pas duré très longtemps.

La bouteille à été simplement ouverte et dégustée au long du repas. Pendant un peu plus de 2 heures.

Christophe
#1102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1707
  • Remerciements reçus 466

Psylo a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin 1er cru Les Cazetiers, 2011

cozzano écrivait:


> Si je puis me permettre par expérience c'est
> clairement ouvert trop tôt.
> Pour les 2011 je n'ai pas prévu de les ouvrir
> avant 2020.
> Après c est une question de goût ou d habitude
> du domaine.


Un grand vigneron disait : "un grand vin doit être bon tout le temps"
Je partage ce point de vue
Alors apres on peu retourner le trucs dans tous les sens pour se rassurer ...

Samuel
#1103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3235
  • Remerciements reçus 168

francois999 a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin 1er cru Les Cazetiers, 2011

> Un grand vigneron disait : "un grand vin doit
> être bon tout le temps"
> Je partage ce point de vue
> Alors apres on peu retourner le trucs dans tous
> les sens pour se rassurer ...

Cette phrase que j'entends parfois veut dire tout bonnement qu'un vin qui connait une phase de fermeture n'est pas un grand vin (car il n'est pas bon lors de cette phase)
Mouais, au final il y extrement de peu de grand vin de ce cas.
Et il n'y a pas de grand vin en 2005 (vu que la tres grosse majorité connaissent une phase de fermeture.
;-)

Pour en revenir au cazetier 2011, je pense que le vin a monté les limites des cazetiers chez rousseau :
une majorité de cr en parle en terme limité

Francois
#1104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 305
  • Remerciements reçus 30

lugdunum a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin 1er cru Les Cazetiers, 2011

Pas mal de vignerons que je rencontre quand on parle de Rousseau me disent "magnifique style et domaine mais essentiellement pour les 3 cuvées phares à savoir le Clos St Jacques, Clos de Bèze et Chambertin, pour les autres cuvées c'est parfois trop dilué et l'attention n'est pas la même"
Max
#1105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 710
  • Remerciements reçus 250

Nilgiri a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin 1er cru Les Cazetiers, 2011

lugdunum écrivait:
> Pas mal de vignerons que je rencontre quand on
> parle de Rousseau me disent "magnifique style et
> domaine mais essentiellement pour les 3 cuvées
> phares à savoir le Clos St Jacques, Clos de Bèze
> et Chambertin, pour les autres cuvées c'est
> parfois trop dilué et l'attention n'est pas la
> même"
> Max

Un village moins concentré qu'un Chambertin! Quelle information! Et je suppose que tout cela est étayé par des dégustations de la gamme complète et pourquoi pas des dégustations comparatives avec leurs propres vins qui eux bénéficient d'une attention toute particulière du bourgogne générique au grand cru? Ces propos sont limite diffamatoires pour Eric Rousseau et insultants pour ses clients. Qui plus est 'le quelqu'un qui m'a dit' s'apparente plus à du colportage qu'autre chose.

Salutations, Christophe
#1106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9075
  • Remerciements reçus 349

RaymondM a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau (Gevrey-Chambertin)

Christophe,

Dans ma petite expérience de Rousseau , j'ai effectivement trouvé non seulement une différence de niveau , normale , mais un fossé très net ..
Les Gevrey n'ont pas la magie des 3 cuvées citées

Raymond
#1107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 305
  • Remerciements reçus 30

lugdunum a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau (Gevrey-Chambertin)

Christophe,
C'est avec plaisir que j'accueille ton message emprunt de nuance qui souligne un sens certain du débat et du dialogue constructif.
Je relaye des propos qui peuvent peut-être éclairer et c'est le but d'un forum indépendant me semble-t-il. Je ne juge pas ni ne commente ni n'interprête. Il n'est pas question de démontrer l'indémontrable car le vin n'est pas une science cognitive.
J'ai gouté à plusieurs reprises des cuvées Rousseau (Clos de la Roche, Cazetiers en autres) et je rejoins le commentaire de Raymond sur ce point.
Max
#1108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau (Gevrey-Chambertin)

quand on a eu la chance de boire plusieurs fois les 3 grosses cuvées du domaine, il faut bien reconaitre que les simples gevrey sont d'un gros niveau en dessous. Pour autant, ce ne sont pas des vins scandaleux, il peuvent même être bon à très bon mais c'est juste qu'on les surpaie au regard de la qualité.
par contre,ça me semble être un procès d'intention que d'ecrire que "l'attention n'est pas la même", car on n'en sait rien.
#1109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 710
  • Remerciements reçus 250

Nilgiri a répondu au sujet : Re: Domaine Armand Rousseau (Gevrey-Chambertin)

Raymond,

évidemment que les gevrey n'ont pas la magie d'un Chambertin ou d'un Clos de Beze. Ce que je dénonçais est d'une part que faire entendre que Eric Rousseau accorderait moins d'attention à produire un village, le domaine Rousseau étant à mon humble avis un bon exemple pour comprendre la hiérarchie des terroirs bourguignons car la gamme est étendue, la différence entre les terroirs, pour qui peut déguster l’ensemble de la gamme, se révèle également par le fait que la vinification et l'attention portée est la même, la qualité du terroir faisant la différence, et d'autre part des propos rapportés qui a mon sens n'apporte rien au débat.

Max,
que tu aies goûté Clos de La Roche et Cazetiers, très bien, as tu pu comparer avec Chambertin ou Clos de Bèze, voire avec le Clos des Ruchottes qui n'est pas cité ou Charmes qui peut être superbe ? Pour ma part oui, et je confirme que ces cuvées sont en dessous de ces grands crus (et encore pour le Clos de la Roche c'est à relativiser suivant les millésimes...) mais précise que ce n'est pas du à un manque d'attention accordée à cette cuvée mais bien à lma qualité des terroirs.
Pour les vignerons qui prétendent le contraire la jalousie et l'envie semblent bien plus dicter leur avis. D'ailleurs je n'accorde que peu d'importance et d'intérêt à ceux qui crachent sur leur concurrents (iconiques ou non ) plutôt que de se concentrer sur leur propre production pour faire meilleur.

D'accord avec Enzo, le prix de des villages en seconde mains est décorrélé de ce que l'on peut attendre en termes de complexité et de profondeur. Par contre je rejoins Oliv quant à la propension du 2012 à procurer un plaisir évident et hédoniste en ce moment.

Salutations, Christophe
#1110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux