Nous avons 1523 invités et 76 inscrits en ligne

Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin

  • Messages : 815
  • Remerciements reçus 907

LoneWD a répondu au sujet : Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin

;)
C'est corrigé merci.

Rémy
#1141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3314
  • Remerciements reçus 2470

starbuck a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau, Ruchottes Chambertin grand cru, Clos des Ruchottes

Un repas, mes amis ...

CR: Domaine Armand Rousseau, Ruchottes Chambertin grand cru, Clos des Ruchottes 2006

Là on monte de plusieurs niveaux.
C'est plus jeune, le nez est très fruité, c'est complexe, on passe des petits fruits rouges aux myrtilles.
La bouche est en finesse avec une légère minéralité. Les épices douces exaltent dans le verre sans pour autant qu'il y ait de volatilité trop présente. Les tannins sont fondus, le vin est une caresse.
La finale est magnifique. C'est vraiment un vin que j'aime.
Merci Gérard, c'était formidable ... comment ça il y a encore un bourgogne après un tel vin.

Sylvain
#1142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82805
  • Remerciements reçus 8273

oliv a répondu au sujet : Le millésime 2015 au domaine Armand Rousseau

Le millésime 2015 au domaine Armand Rousseau



Passage au domaine le 29 mars.
Le village et les premiers crus viennent d'être mis en bouteilles.
Seuls le Clos Saint Jacques et les grands crus sont encore en fûts.

Raisins rentrés au 3 septembre.
Une grande nouveauté au domaine : 25% de vendange entière sur l'intégralité des vins.
Baisse des rendements en 2016 de 60% sur le Chambertin, de 30% sur le Clos St Jacques suite au gel.



Charmes-Chambertin
Robe pourpre.
Nez franc, sur les fruits noirs frais, avec une certaine densité.
Bouche pléonasmique, c'est à dire pleine de charme :) , sur une matière charnue et fraîche à la fois, d'une jolie précision et gourmandise aromatique avec une grande tenue.
Finale franche, sur de beaux tanins gras.
Très bien.


Clos de la Roche
20% fûts neufs
Robe pourpre.
Nez sur la cerise noire, les fruits des bois, un retour boisé épicé assez présent.
Bouche nerveuse d'une grande élégance, sur une impression de droiture et de fraîcheur, à l'acidité tonique et qui lance une matière assez délicate.
Goûts fruités croquants et frais très agréables.
Finale salivante et qui donne envie de boire.
Très joli.


Ruchottes-Chambertin Clos des Ruchottes
Robe plus sombre, violacée.
Nez plus mûr et riche que les vins précédents, sur la pâte de fruits noirs, l'écume de cassis dans le confiturier.
Bouche charnue, à l'attaque crémeuse et velouté très agréable qui se resserre autour d'une belle densité à coeur. Le vin possède une grande puissance, toute en concentration naturelle et en maîtrise, notamment par l'apport d'une acidité parfaite qui évite tout effet de lourdeur.
Finale au toucher suave et velouté, sur des tanins enrobés et des goûts de fruits noirs de grande classe.
Superbe ! (tu)



Frédéric Robert



Gevrey-Chambertin 1er Cru Clos Saint Jacques
Robe profonde, un peu moins sombre que Ruchottes.
Nez d'une grande élégance et précision, sur les fruits des bois (fraise des bois, myrtille), donnant une impression de maturité idéale.
Bouche caressante, d'un extraordinaire toucher soyeux et pourtant d'une grande énergie et capacité de relance qui, alliée à un croquant de fruit épicé remarquable, apporte déjà beaucoup de plaisir.
La qualité des tanins qui portent une longue finale délicieuse de fraîcheur et d'équilibre est impressionnante.
Splendide ! (tu) (tu)


Chambertin Clos de Bèze
Robe pourpre.
Nez plus dense et ample que le Clos St Jacques, sur les fruits noirs, un nez côté épicé sans qu'on perçoive vraiment la mécanique de l'élevage.
La prise de bois est en revanche plus perceptible en bouche, encadrant une matière d'une grande densité, sérieuse et concentrée, d'une grande présence impactante sur le palais mais sans une once de sécheresse.
Finale magnifique de persistance, avec un côté sérieux et noble de toute grande classe.
Grand vin d'avenir ! (tu)


Chambertin
Robe similaire au Clos de Bèze.
Nez plus ouvert et accessible, sur le coulis de fruits noirs, un beau côté épicé et un boisé présent mais très réussi.
Bouche très puissante, concentrée et droite, sur un corps dense et une belle acidité, avec là encore la sensation de prise de bois qui porte l'ensemble.
Le vin semble aussi richement doté que le Clos de Bèze mais plus viril et plus ferme, avec une forme de poigne qui en impose naturellement, sur un équilibre matière acidité parfaitement réussi.
Finale loooongue, sur des tanins présents mais là encore, sans une once de sécheresse.
Pas forcément hyper accessible en l'état mais la matière première est remarquablement équilibrée.
A attendre sagement.

#1143
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: legui, Vougeot, totolouga, Galinsky, Marc C, Julien Ko, TIMO, o_g, mauss.th, Frisette, Gerard58, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5618
  • Remerciements reçus 2533

Frisette a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau, Gevrey Chambertin, 2006

CR: Domaine Armand Rousseau, Gevrey Chambertin, 2006

Bue lors d'un repas "étoilé"!!!

La robe est rubis, un peu tuilée, avec une légère turbidité. Le nez est confit, avec de l'encens, du pruneau (très léger), des fruits rouges à l'eau de vie, de la framboise, de la fraise écrasée, du poivre, de la menthe coupée...Quel nez mes amis!!! :woohoo: Je mets d'ailleurs un moment avant de porter ce vin à la bouche tellement c'est envoûtant...On est selon moi dans la galaxie Reynaud, pas besoin d'aller chercher ailleurs. La bouche est toutefois un peu fluide et moins complexe, avec un léger creux en milieu, rendant cette matière plus esthète presque acqueuse, bien qu'une certaine capacité de relance soit présente en finale. Les tanins sont poudrés, avec une finale réglissée. Il y a une grosse longueur, un peu mentholée sur la fin. La bouche fait effectivement plus pinot. Je reste sur mon idée de Reynaud (Pignan, sur un vieux millésime?, des faux airs de Rayas 2006 ?). Quoi qu'il en soit, Excellent à Exceptionnel (17,5/20)...oo,

Flo (Florian) LPV Forez
#1144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 774
  • Remerciements reçus 606

Pins a répondu au sujet : Domaine Armand Rousseau, Charmes-Chambertin 2006

CR: Domaine Armand Rousseau, Charmes-Chambertin 2006:

Ah, la quintessence du pinot noir à maturité.
Robe grenat, claire, qui commence à brunir sur le bord du disque.
Le nez est sur un fruité mur, sur des petits fruits rouges, avec des épices douces. Sublime et très délicat.
J’y passe de longues minutes pour en apprécier sa complexité.
La bouche est parfaitement équilibrée sur des tannins soyeux avec du fruit compoté type confiture de fraise et de framboise, une touche de menthol relève le vin en fin de bouche, est-ce un très vert, végétal du millésime ?
Ceci dit, ce n’est pas dérangeant, et donne un pep’s supplémentaire au vin. Belle finale longue, et fraiche.
A noter que le vin gagne en volume à l’aération dans le verre.
Superbe vin.

Christophe
#1145
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4714
  • Remerciements reçus 390

tarkan a répondu au sujet : Domaine Armand Rousseau Chambertin et Clos de Bèze 1996

CR:


Bouteilles bues lors du même repas. Elles ont vieilli ensemble dans ma cave (précision importante pour constater l'évolution)

Chambertin 1996

Un nez sur le thé noir.

Bouche soyeuse, magnifique touché, avec une bouche encore très jeune, un peu acidulée après la première attaque. Belle matière avec un équilibre qui reprend le dessus, c'est sérieux quoi qu'un peu monocorde. Grosse finale intense on l'on revient sur les arômes de thé noir.

Excellent

Clos de Bèze 1996

Robe plus évoluée, nez plus tertiaire, presque giboyeux avec de belles senteurs de roses séchées qui s'installeront à l’aération.

Bouche plus animale, plus puissante. On est sur un tout autre registre, le vin lâche les chevaux avec une grosse matière concentrée, ne sacrifiant rien à un parfait équilibre. C'est beaucoup plus évolué que le Chambertin et surtout, beaucoup plus intéressant car le Clos de Bèze est pluridimensionnel. Tantôt animal, tantôt floral mais toujours avec une grosse intensité, le vin vie, s'exprime, c'est beau. Finale magistrale où tout y est: intensité façon queue de paon et longueur interminable.

C'est grand.
#1146
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, totolouga, Marc C, o_g, lugdunum, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau - Gevrey-Chambertin 2010

CR: Domaine Armand Rousseau - Gevrey-Chambertin 2010



Voilà clairement un vin dont le niveau qualitatif pour l'appellation est remarquable. On est sur un "simple" village, mais tout y est. Maturité, finesse, équilibre et complexité olfactifs et gustatifs, longueur, soyeux de texture. Ce n'est pas bon, ni même très bon, c'est réellement excellent. Fruité rouge de juste maturité, note de ronces, de sous-bois, pas de boisé envahissant, joli côté floral, touche d'agrumes donnent un nez flatteur et complexe du plus bel effet. En bouche, c'est la fraîcheur et la finesse qui sont à l'avant plan, extraction des plus mesurées, texture en bouche sans la moindre aspérité, finale longue et salivante, que demander de plus ? Compagnon parfait d'un filet de veau, de ses champignons des bois, et de quelques airelles, cette bouteille a fait l'unanimité, même ma fille qui d'habitude ne boit que du blanc a été conquise.
Seul problème, je n'avais que deux bouteilles, et la première ouverte était bouchonnée. Au prix auquel ce type de flacon se vend, j'ai préféré manger debout pour éviter d'aggraver certaines douleurs malvenues...


Luc
#1147
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, mgtusi, jean-luc javaux, LADIDE78, o_g, tonioaja, Agnès C, leteckel, jclqu, lugdunum, SOK

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 919
  • Remerciements reçus 25

LEGOFFE a répondu au sujet : Domaine Armand Rousseau - Gevrey-Chambertin 2010

65euros le 2015 prix caviste de ma ville... ca reste encore abordable... mais ca part vite..
#1148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5659
  • Remerciements reçus 461

Jean-Bernard a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau, Gevrey Chambertin, 2006

Frisette: CR: Domaine Armand Rousseau, Gevrey Chambertin, 2006

Bue lors d'un repas "étoilé"!!!

Même soirée que Frisette donc.
Nez très pinot, sur la cerise, la terre.
Superbe matière fondue, fraîche, avec une belle mâche, du volume, bien dessinée; impression d'ensemble sur la délicatesse.
Finale complexe, jus de viande, zan, fleurs.
Tip top!

JB
#1149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 328
  • Remerciements reçus 388

SOK a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau, Gevrey Chambertin, 2010

YESSSSSSS !!
Ca y est, c'est fait !
On a confié notre progéniture à ma belle-mère pour la semaine ::dance::

Pour fêter ça, j'ouvre ce soir un CR: Domaine Armand Rousseau, Gevrey Chambertin, 2010

J'ai remonté la blle de la cave avec un peu d'appréhension...2010, c'est pas un peu tôt ?

Et bien pas du tout...blle simplement épaulée 1h avant le service en Zalto Bourgogne.

Le nez est splendide et classique d'un beau bourgogne, un côté floral évanescent, des épices, une pointe de goudron, le tout enrobé par un côté un poil chaleureux/sucré (effet chaptalisation ?) mais qui ne me gêne nullement.
La bouche est ronde, toujours ce petit côté sucré qui titille les papilles mais sans excès. Très belle structure qui porte le vin jusqu'à une belle finale...

C'est pour moi prêt à boire et j'avoue que je ne l'attendais pas à ce niveau.
Ma compagne et moi avons pris un pied extraordinaire....sur cette blle :)

TBIEN,

Cordialement,

SOK
#1150
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tonioaja, LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau Père & Fils - Gevrey-Chambertin 2011

Dégusté avec le CRD-LPV Belgique :


CR: Domaine Armand Rousseau Père & Fils - Gevrey-Chambertin 2011 - 13,1/20



Luc Javaux : Robe d’intensité moyenne aux reflets rubis. Au premier nez, on a de la réduction sur des notes animales et fumées, qui évoluent à l’aération sur la pierre à fusil. Le fruité, rouge, d’une maturité moyenne, est à l’arrière-plan. En bouche, l’attaque est fraîche, le milieu de bouche est très frais, la finale est décapante. C’est un style, on aime ou on n’aime pas, vous l’aurez compris, je n’aime pas. 11,5/20
Olivier Mottard : Robe rubis éclaircie. Nez un peu réduit. Bouche longiligne avec une acidité traçante. Le vin manque d’épaule et n’est pas très long. Bof ! 13/20


Luc
#1151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82805
  • Remerciements reçus 8273

oliv a répondu au sujet : Verticale Clos Saint Jacques & Chambertin domaine A. Rousseau au VDEWS 2017

Villa d'Este Wine Symposium

Édition 2017


Verticale Domaine Armand Rousseau

Gevrey-Chambertin 1er cru Clos Saint Jacques et Chambertin






Gevrey-Chambertin 1er cru Lavaux Saint Jacques 2012



Robe grenat clair.
Nez délicat et pur, totalement pinot, sur les fruits des bois (fraise des bois, myrtille) lovés dans un élevage intelligent discrètement fumé et qui porte le fruit sans l'abîmer.
Bouche délicieusement équilibrée, d'une propulsion acide parfaitement mûre et qui lance une matière douce et pulpeuse d'une grande délicatesse.
Le vin déroule de jolis goûts de petits fruits rouges dans une élégance classique totalement bourguignonne, sans atours superflus mais d'une précision délicieuse.
La finale se resserre un peu autour de petits tannins agréables et qui donnent immédiatement envie de passer à table.
Un vin pas énorme de concentration (et qui souffrira terriblement de la marche arrière après ses pairs) mais d'un grand classicisme d'expression.
Très bien.


Gevrey-Chambertin 1er cru Clos Saint Jacques 2012



Robe grenat pourpre claire sur le disque.
Nez somptueux, similaire au Lavaux par son fruit pur (mara des bois) mais d'une concentration et expression plus profonde, quand les fruits rouges noircissent et expriment la mûre, la ronce, de superbes notes de pamplemousse rose et de menthe fraiche.
La bouche est magnifique, offrant un soyeux de texture qui pose une chair suave et douce sans une once de lourdeur, d'une fraîcheur parfaite sans que pour autant l'acidité semble s'exprimer, comme si le point de maturité était idéalement trouvée.
Le milieu de bouche voit quelques tanins de bois resserrer un peu l'ensemble qui accélère jusque dans une finale délicieuse de présence, d'allonge et de fraîcheur, à la fois douce de jus et pleine de potentiel, sur de délicieux goûts croquants de petits fruits rouges épicés.
Superbe ! (tu)


Gevrey-Chambertin 1er cru Clos Saint Jacques 2009



Robe globalement plus dense que le 2012 tout en restant assez claire.
Nez assez serré, presque fermé, sur des notes qui m'évoquent la vendange entière par un côté cendre froide et quelques notes de fruits noirs.
Bouche structurée, puissante à cœur, marquée d'une certaine densité mais sans aucune lourdeur ni confit.
Le vin semble assez renfrogné, en particulier par son aromatique fermée qui livrent des notes de peau de poulet grillé puis, à la seconde passe, des senteurs plus libérées, sur un végétal brillant qui s'exprime sur la ronce et la mûre.
La tenue de bouche est droite et juteuse, sur une concentration, une forme de puissance à cœur et des tanins présents qui vont nécessiter la garde pour exprimer tout ce beau potentiel.
Très bien mais à revoir dans dix ans.


Gevrey-Chambertin 1er cru Clos Saint Jacques 2010



Robe pourpre claire très homogène.
Nez somptueux, sur l'hibiscus, la pivoine, la rose, les petits fruits rouges et une toute petite pointe de volatile qui égratignerait presque cet ensemble somptueux.
Bouche à l'attaque juteuse et fraîche toute en rythme et en tonus, construite autour d'une acidité septentrionale d'une parfaite maturité et qui mobilise une matière à la fois concentrée et filante, avec une capacité de relance remarquable.
Le vin déroule une magnifique énergie toute en scansions, quand la richesse de corps est parfaitement équilibrée par une trame acide dans un équilibre digne d'une cathédrale gothique, d'une apparente fragilité mais d'une tenue sans faiblesse !
La finale se resserre autour de tanins magnifiques issus d'un élevage parfaitement maîtrisé et s'ouvre sur des goûts délicieux de framboise et de fraise des bois.
Magnifique potentiel ! (tu)


Gevrey-Chambertin 1er cru Clos Saint Jacques 2006



Robe assez dense à cœur mais très claire, presque dépigmentée sur l'extérieur du disque.
Nez au fruit ouvert, très parlant, sur la myrtille, des notes d'épices douces, de résine, offrant une impression de douceur, presque de chaleur typée grenache.
Bouche veloutée, plus posée que les vins précédents sur un moelleux de texture agréable quoique pas très intense après l'énorme densité du 2010, de beaux goûts de pâte de fruits rouges et un côté légèrement solaire à l'acidité légère presque gommée.
Le milieu de bouche se resserre autour de tanins un peu fermes et surtout une certaine amertume qui chahute cet ensemble jusque là si facile en créant un point de dureté.
Si la finale n'est pas parfaite en dégustation seule, sa franchise de goûts, son joli volume et sa lisibilité me laissent à penser que ce vin est à point et se serait exprimé parfaitement à table.
Très bien.


Chambertin Grand Cru 2012



Robe rubis pourpre bien brillante.
Nez riche et frais à la fois, sur de belles senteurs de coulis de fruits rouges enrobées dans un élevage épicé classieux qui porte le vin sans l'épuiser ni l'abîmer.
Attaque volumineuse, ample et glycérinée, d'une épaisseur et concentration supérieure au Clos St Jacques, d'un volume évident à la fois intense en puissance et profond, rythmé grâce à une trame acide et une qualité de tanins bien présents mais géniale de tenue sans agressivité.
Aucun doute, là, c'est bonjour monsieur ! Le vin offre un déroulé intense, tout en présence et en puissance maîtrisée, sur un volume classe à l'aromatique encore limitée d'expressivité mais d'un potentiel qui lui, ne l'est pas. Ce vin est une vraie leçon du miracle du pinot bourguignon, quand un volume plein ne sacrifie rien à la fraîcheur et à la tension par une intégration parfaite de l'acidité à une matière dense sans lourdeur.
Finale impactante, toute en relance, avec des tanins encore présents qui imposent la garde pour se fondre.
Magnifique vin ! (tu)


Chambertin Grand Cru 2009



Robe plus sombre, sur un grenat foncé.
Nez renfrogné, plus mat et noir, assez rentré en lui même, où le fruit semble s'être refermé et où l'élevage épicé toujours aussi classieux s'exprime.
Bouche sérieuse et séveuse, sur un volume plein à la petite sucrosité délicieuse qui porte une attaque sans lourdeur grâce à une belle acidité.
Le vin pose une puissance certaine, sur un déroulé intense tout en présence et en puissance maîtrisée auquel il ne manque vraiment que plus d'expression aromatique.
Ajoutée à des tanins très présents qui resserrent la finale, cette phase de fermeture évidente vis à vis de ce vin fantastique dans sa prime jeunesse impose maintenant la garde afin que le vin retrouve son potentiel de plaisir.
Attente impérative.


Chambertin Grand Cru 2010



Robe grenat dense, toute en profondeur.
Beau nez sérieux et droit, très jeune, sur un boisé épicé qui prend le pas sur un fruit un peu en retrait, sur des notes balsamiques. Repris plus tard dans la dégustation, il libère alors de belles senteurs florales, sur la pivoine, le bouton de rose et des notes poivrées très agréables.
La bouche est monumentale de présence et de puissance maîtrisée, d'une noblesse de corps d'une immédiate évidence, parfaitement carénée par une acidité géniale qui étire le vin dans une trame fantastique autour de goûts de fruits noirs parfaitement frais !
Le vin déroule une profondeur glorieuse, toute en rythme et en panache, avec une capacité de relance phénoménale, à la fois puissant et d'une infinie longueur, sur des tanins géniaux qui étirent la finale en ajoutant encore de l'énergie à cet ensemble exceptionnel.
Heureux les possesseurs de ce vin qui auront la chance de le revoir à son point de maturité.
Grandiose ! (tu) (tu)


Chambertin Grand Cru 2006



Robe assez sombre, sur un grenat profond sans réelle évolution.
L'aromatique est très similaire au Clos St Jacques 2006, sur la myrtille, la rose, une petite pointe épicée, des notes de thé noir.
Bouche un peu ferme, sur une matière assez large et riche mais moins intense, comme un peu ralentie après l'incroyable force motrice du 2010.
Le vin se perd un peu autour d'une forme d'ampleur lente, légèrement alanguie et comme égratignée par une amertume qui perturbe la finale.
Le retour aux vins précédents confirment que ce vin est celui dont la qualité de tanins est peut-être la moins noble, comme marquée d'une très fine pointe de sécheresse.
La finale n'en reste pas moins très longue et je pense que ce vin aurait trouvé sa pleine place de plaisirs offerts à table.
Mais en séquence comme ça, c'est celui qui m'a le moins plu.
Très bien quand même.


Cyrielle Rousseau




Une passionnante dégustation dont on aurait rêvé qu'elle pousse plus loin en âge pour en apprendre encore un peu plus.
Mais la culture du domaine n'était pas de thésauriser et la constitution d'une oenothèque à même de couvrir dans quelques décennies des dégustations de ce genre n'est qu'une initiative récente.

Car force est de constater que la puissance de ces vins, surtout celle des Chambertin, exige la garde pour fondre des éléments qui, en jeunesse ou en dégustation, peuvent paraître plus dissociés, Clos St Jacques se présentant de manière plus immédiate et accessible.
Pour avoir eu la chance de croiser les vins du domaine à leur apogée, c'est à dire après une vingtaine d'années de garde, ils gagnent alors en fondu en intégrant parfaitement leur élevage pour atteindre des sommets d'équilibre, de ceux auxquels les plus grands pinots prétendent, quand ils parviennent à concilier dans une économie de moyens remarquables puissance et équilibre, délicatesse et profondeur.

Un très beau moment.
Un de plus... Alors que je quitte la salle de dégustation avec mes deux verres de 2010 que je souhaite partager avec ceux qui n'ont pas eu ma chance, difficile pour moi de ne pas penser à Alain, lui qui connaissait si bien les vins du domaine.
Du temps de Charles Rousseau.
Du temps des grandes heures...

Allez, vade retro triloulou, il est temps de libérer la salle aux équipes de Villa d'Este pour la soirée de gala qui s'annonce.

A suivre...
Oliv




Crédit photo:
www.borlant.fr/
#1152
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: totolouga, lefranc4, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82805
  • Remerciements reçus 8273

oliv a répondu au sujet : Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin

Bourgogne
Portrait du domaine Armand Rousseau.

www.decanter.com/pre...
#1153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4433
  • Remerciements reçus 1590

Vaudésir a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau Chambertin 1987

CR: Domaine Armand Rousseau Chambertin 1987

Moi:La robe est plus claire que le Groffier, au nez un bouquet floral, des fruits rouges murs, cerises, fraise, framboise, c’est classe, en bouche c’est suave , d’une finesse remarquable, d’une longueur superlative, c’est plus que bon, c’est du bonheur de finir comme cela, pas grand-chose à rajouter, tout est parti dans le gosier, plus qu’excellentissime , grande bouteille, si je dois choisir avec le Margaux 1986, je prendrai quand même celle-ci.

François:On monte encore de 2/3 marches. Nez très fin de pinot, évolué dans la finesse.Très classe, exceptionnel

Vivien: La robe est grenat sombre, orangée. Le nez est extrêmement dense, infiniment terrien, mais là ce sont les terres d’un empereur. Cet alliage sanguin terrien associé également à une pureté de la cerise, de l’essence de rose fanée et du poivre blanc est enivrant et entêtant, me plongeant presque dans un univers parallèle où le monde extérieur n’existe plus. Rôôôôôôôôôôôôô bloop bloop, ça y est je suis parti… La bouche est grandiose, sur un équilibre transcendant à la fois aérien et de noble puissance, voici le Graal, l’ambroisie, le vin des dieux, un breuvage à la magnificence et à la royauté incarnées. Il ne m’a jamais été donné de goûter quelque chose comme cela auparavant. C’est tellement difficile à décrire que le ressenti n’est plus là, ça devient carrément cérébral… Ce que je ressens encore, c’est l’équilibre dantesque de ce vin, longiligne et profond, au fruité intensément pur, à la salinité parfaite et à l’incroyable présence épicée, le tout porté par une longueur phénoménale. La rémanence sur les épices est indescriptible… Un vin éblouissant, d’une autre planète, qui l’espace de quelques instants m’a transporté sur l’Olympe ou au jardin d’Eden, je ne me souviens plus. Et quand le verre est vide et qu’on le regarde avec grande perplexité en se demandant si un miracle va se produire pour qu’il se remplisse à nouveau, c’est là que l’on revient sur terre et que le charme se dissipe peu à peu… Impossible à noter, il n’y a plus rien dans mon barème au-delà de très, très grand vin…

Emmanuel: Le rousseau pour sa longueur et son équilibre impressionnants pour un 87

En savoir plus sur www.lapassionduvin.c...

Stéphane
#1154
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Ange Gabriel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau – Gevrey-Chambertin 1er Cru Clos St Jacques 1998

Dégusté avec le CRD-LPV Belgique :

CR: Domaine Armand Rousseau – Gevrey-Chambertin 1er Cru Clos St Jacques 1998



Robe d’intensité moyenne +, aux reflets rubis à grenat. Nez très pur sur les fruits rouges, petite touche verte (rafle ?), floral, d’une grande élégance et d’une grande finesse. En bouche, c’est très frais, tendu, mais reste parfaitement équilibré, et surtout d’une longueur phénoménale, tannins encore présents mais d’une finesse de texture rare. Grand vin


Luc
#1155
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 660
  • Remerciements reçus 301

coach a répondu au sujet : CR: Domaine A. Rousseau, Gevrey-Chambertin 1er cru Lavaux Saint Jacques, 2011

CR: Domaine A. Rousseau, Gevrey-Chambertin 1er cru Lavaux Saint Jacques, 2011

Le nez est plus austère et se livre moins que le Vosnes mais on est sur les fruits rouges et noirs, un coté réglissé et graphite. La bouche est belle, plus imposante que le Vosnes avec plus de densité et de complexité au détriment peut-être d’un peu de gourmandise. Il est plus « sérieux » mais indéniablement c’est un grand pinot. Le lendemain, le vin s’est détendu et devenue plus gourmand tout en gardant ce corps et cette complexité. A attendre encore un peu pour qu’il se livre totalement. Très bien en l’état et certainement excellent d’ici quelques années.
#1156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6051
  • Remerciements reçus 1572

Marc C a répondu au sujet : CR: Domaine A. Rousseau, Chambertin, 2012

CR: Domaine A. Rousseau, Chambertin, 2012
Le vin a été débouché à peu près 2h avant dégustation.

Cela faisait un bout de temps que le thème "Joue-là comme Oliv à la Villa d'Este" nous titillait, surtout pour les moments à table, un peu moins pour les situations "cocasses" en peignoir... RDV était donc pris ce midi chez Takao Takano pour avoir une cuisine de haut niveau autour d'un vin de haut niveau, du moins sur l'étiquette. Comme la vie est bien faite, ce fut carton plein malgré les attentes, forcément élevées dans ces situations.

Le nez dégage des parfums de fruits rouges frais, de thé noir (type goût russe avec des agrumes), de la réglisse, de mine de crayon ainsi qu'une pointe de bois frais au début. C'est jeune mais quelle sensation de douceur et de tranquillité et un élevage très très bien intégré qui amène de la complexité à l'ensemble.
La bouche est d'abord déroutante, pour un Chambertin qu'on imagine plus en muscle, tant elle joue sur le registre de la douceur. Ce déroulé, ce délié est absolument magique, rien n'est forcé ou ne dépasse. C'est enveloppant, caressant avec un grain très soyeux. Clairement pas démonstratif, sur une matière pas la plus dense non plus à ce niveau, mais alors quelle élégance !
Persistance à la hauteur du niveau et du millésime, c'est long, très long toujours avec cette facilité incroyable. Petite faille, j'ai trouvé que l'alcool se faisait sentir au réchauffement.

Pour une première avec ce vin, je me suis régalé, malgré sa jeunesse, il offre indéniablement beaucoup de plaisir dès à présent. Je n'ai pas bu beaucoup de Rousseau mais le domaine possède indéniablement un style particulier sur Gevrey que j'associe toujours avec une image plus terrienne. C'est évidemment hors de prix dans l'absolu mais le moment passé est également à la hauteur. Un grand merci aux trois autres comparses pour ce superbe déjeuner !

Marc

#1157
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, tarkan, starbuck, jclqu, lugdunum, SOK

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 305
  • Remerciements reçus 30

lugdunum a répondu au sujet : Domaine A. Rousseau, Chambertin, 2012

Je rejoins Marc sur son CR. Moment magnifique. Le vin avait une cinématique, un déroulé fabuleux, aucun moment creux de l'attaque à la très très longue finale. Extraction parfaite, tanins de velours avec ce qu'il faut encore pour porter la majestueuse finale d'une longueur incroyable. En revanche, je m'attendais à un peu plus en terme de profondeur et de densité.
Mais au final quel plaisir sur ce vin !

Max
#1158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3314
  • Remerciements reçus 2470

starbuck a répondu au sujet : Domaine A. Rousseau, Chambertin, 2012

Ce qui m'étonne le plus est que tous les vignerons à qui j'en parle me disent qu'il ne faut pas toucher aux 2012 pour l'instant
A priori ce serait donc un tort de généraliser cette affirmation
Edit: Je viens de voir qu'Oliv avait déjà donné son feu vert un peu plus haut

Sylvain
#1159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6051
  • Remerciements reçus 1572

Marc C a répondu au sujet : Domaine A. Rousseau, Chambertin, 2012

Sylvain, je pense que le style du domaine aide beaucoup. Je ne tenterais pas sur un St Jacques de chez Esmonin exemple ;) Jusqu'à celui-ci, j'avais plutôt l'expérience de 12 (très) fermés.

Marc
#1160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3314
  • Remerciements reçus 2470

starbuck a répondu au sujet : Domaine A. Rousseau, Chambertin, 2012

Ok ça me rassure :)

Sylvain
#1161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 488
  • Remerciements reçus 736

vvigne a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau Père et Fils Clos de la Roche 2004

CR: Domaine Armand Rousseau Père et Fils Clos de la Roche 2004
VVIGNE
Aéré 3h en avance.
Robe proche montrant une belle évolution mais gardant aussi une belle intensité.
Nez intense de pinot à bel maturité, mélangeant les fruits, le florale et quelques notes végétales nobles.
Bouche d'une belle puissance, sphérique, très beau touché. Équilibre légèrement sur l'acidité mais tonique.
Avec le temps le vin ne faiblit pas et se complexifie.
Une très belle bouteille de bourgogne, et dans un "petit" millésime. Digne de son appellation et de la réputation du domaine.
A boire / A garder
94-95 pts. La bouteille de la journée.

KRABB
Pour le Rousseau, le nez était fumé , presque viandox, avec une bouche toute en finesse construite sur le végétal noble. Les tanins étaient soyeux et c'était objectivement très bon mais pas plus selon moi. Par contre pas de variation au réchauffement et un vin qui peut encore tenir sereinement, bien que très bon aujourd'hui.



Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
#1162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6719
  • Remerciements reçus 1028

Yves Zermatten a répondu au sujet : 2004 Domaine Armand Rousseau Père et Fils Clos de la Roche

merci pour ce CR. Sur les Bourgognes 2004 rouges, ce sont souvent les notes de géranium qui dominent, comme par exemple sur le CSJ 2004 d'Esmonin. Si elles apportent de la fraîcheur, je ne les trouve cependant pas très nobles.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#1163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin

c'est vrai que le "végétal noble" j'ai du mal à voir ce que c'est sur un vin 100% égrappé. ça semble surtout être le signe d'une sous-maturité mais rien de grave si cela ne dominait pas.
#1164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1275
  • Remerciements reçus 387

Krabb a répondu au sujet : Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin

Ma lecture de ce vin rejoint le post d'Yves. Noble car justement en 2004 faire un vin avec ce côté géranium mais avec autant de plaisir, c'est remarquable.
#1165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 565
  • Remerciements reçus 158

bonaye a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin 1er cru "les Cazetiers" 1988

Un de mes vieux amis vient me rendre visite et m'indique n'avoir jamais goûté une bouteille du domaine Rousseau.
Il choisit un CR: gevrey-chambertin 1er cru les Cazetiers 1988.
J'appréhende toutefois un peu la conjugaison d'un millésime qui s'est longtemps montré ingrat et dur, voire rustique, avec un climat de la côte St-Jacques réputé pour son caractère masculin et parfois rugueux.
La robe est d'un beau grenat translucide qui exhale de beaux arômes de pinot noir évolué.
En bouche, le vin se révèle magnifique , avec ses arômes évolués de fruits rouges et de noyau de cerise, d'une profondeur de goût exceptionnelle et surtout d'une finesse confondante.
Une superbe bouteille, au mieux de sa forme qui , malgré son extraction plus modeste, me rappelait les deux bouteilles de Chambertin 1987 dégustées l'une avec le LPV Jura Tour et l'autre avec New LPV Paris.
Comme quoi, mes alarmes étaient vaines , et surtout. Il y a la "patte Rousseau" qui fait toute la différence...
#1166
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, crossbow, Vaudésir

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 993
  • Remerciements reçus 726

Jean-Paul B. a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau, Charmes-Chambertin 2004

CR: Domaine Armand Rousseau, Charmes-Chambertin 2004

Robe claire de pinot évolué.
Nez fin, sur la rose et les fleurs fanées, très beau.
Bouche en longueur, suave.
C'est très élégant.
Une bouteille qui (ouf !) n'a pas rejoint le coté obscur du millésime. ;-).

Jean-Paul
#1167
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82805
  • Remerciements reçus 8273

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau, Mazy-Chambertin, 2008

After chez le Vetshow

CR: Domaine Armand Rousseau, Mazy-Chambertin, 2008



Robe très claire et nettement évoluée, presque œil de perdrix.
Nez assez serré à l'ouverture mais qui se détend assez vite pour livrer un bel ensemble classique de pinot à point, compromis de notes florales (bouton de rose, pot pourri) et de thé noir.
La bouche peut faire et fera débat. En bon pdf tolérant aux légèretés évanescentes, je prends du plaisir sur la délicatesse de structure toute en dentelle et suavité du vin et sur ses goûts de vieux pinot très agréables.
Mais force est de reconnaître que quand on pense au Mortet du même millésime servi peu avant, les reproches de manque de définition et de constitution que j'entends autour de la table doivent être pris en considération.
La finale m'est très agréable et si n'était la route à faire, c'est le genre de vin fragile mais sans faiblesse que je me serais fait un plaisir de siffler.
Bien à très bien selon les constitutions de palais.
Mais clairement à boire sur cette bouteille en cas.
#1168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82805
  • Remerciements reçus 8273

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin 1er cru Lavaux Saint Jacques, 2013

After chez le Vetshow

CR: Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin 1er cru Lavaux Saint Jacques, 2013



Robe toute jeune, sur un pourpre bien brillant.
Nez affreusement marqué d'une réduction tenace qui refusera catégoriquement de s'évacuer même après un passage en carafe et la totalité du diner.
Pierre me confiera le lendemain que la nuit avait toutefois fait son œuvre et que le vin se présentait tout autrement le lendemain.
Si la bouche possède d'évidentes qualités d'extraction (jus suave) et de volume (bonne concentration, droiture et tanins bien présents), impossible de dépasser le stade de l'analytique face à ces affreuses notes de gaz de ville vasouillardes.
A revoir dans quelques années.
#1169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : CR: Domaine Armand Rousseau - Chambertin Clos de Bèze 2001

Bu lors de cette soirée

CR: Domaine Armand Rousseau - Chambertin Clos de Bèze 2001
Le nez est vraiment intense, superbe avec un côté tertiaire sur le cuir, humus, terre fraîche, feuille d'automne. Mais ce qui est au cœur de ce vin, c'est un superbe fruit acidulé sur la cerise avec des notes de framboises, fleurs séchées. Un nez captivant, changeant aussi.
La bouche est assez puissante avec un équilibre merveilleux entre puissante et finesse. Un vin complet. C'est énergique et ample avec une structure tannique dans la matière et d'un toucher soyeux. C'est salivant. Et quelle concentration avec une intensité aromatique et longueur impressionnante.
Grand vin.
#1170
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux