Nous avons 2339 invités et 59 inscrits en ligne

Domaine Olivier Leflaive, Puligny-Montrachet

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 64

Réponse de Hervé Bizeul sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Cher Garlaban, en ce qui me concerne, Bébert peut penser et dire ce qu'il veut des vins d'O. Leflaive, des miens ou de ce de quiconque, encore plus comme c'est le cas ici, lorsqu'il a payé sa dégustation. Il y a simplement une manière de faire, une manière de dire, une "forme", qui est importante, d'une part parce que c'est écrit, et d'autre part parce que c'est public.

En sortant d'une dégustation, dans sa voiture, (ou d'un repas chez des amis, dans l'ascenceur ;-), on peut dire certaines choses à la ou les personnes qui vous accompagnent. Sur un forum internet, c'est autre chose. Entre "j'ai détesté" et "c'est infect", il y a un monde. Entre, "j'ai été mal reçu" et les sous entendus sur le relachement ou la malhonnêté, il y a en un autre. Entre "pour ce prix, je préfère acheter ailleurs" et "c'est de l'arnaque", un autre encore. On peux aimer la finesse dans les vins, on peut essayer, en tant que dégustateur, de faire preuve aussi de cette qualité qui semble essentielle à chacun d'entre nous.

Dans tous les cas, quelle que soit votre réaction, comme d'ailleurs le discours de Bébert, toute intervention sur un forum tel que LPV devrait être soumis à un préalable. En lisant l'aperçu, se dire : "et si je signais de mon vrai nom, est ce que j'écrirais ce billet...". Là est tout le problème... Voilà pourquoi je signe ce que j'écris, même lorsque c'est excessif.
26 Nov 2007 00:50 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26212
  • Remerciements reçus 1425

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Bon, je pense qu'on peut en rester là, tout a été dit, du moins il me semble.
Bebert a profondément remanié son message initial, preuve qu'il a entendu certaines remarques, et je ne doute pas un seul instant qu'il sera dorénavant plus attentif à la forme de ses CR. Je vous propose donc de passer à autre chose.

Luc
26 Nov 2007 01:07 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 528
  • Remerciements reçus 0

Réponse de seb sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Bebert écrivait:
> Seb : comment peux-tu prétendre connaître mon
> intention?
> Je vais te la dire : donner aux lecteurs mon avis,
> ni plus ni moins. Certainement pas attaquer ni O.
> Leflaive, ni son domaine, me prêter des intentions
> de ce type relève du pur fantasme! Comme ton
> résumé de ce que j'ai dit sur Olivier Leflaive :
> il est complètement inventé, ne correspond en
> rien, rien, rien, à ce que j'ai pu exposer. Tes
> tentatives assassines de te faire mousser en
> prenant le parti du plus grand nombre sont
> simplement méprisables!

Cher Bebert, je ne prétends pas connaître tes intentions, et n'ai absolument aucun fantasme là-dessus. Je te fais juste part de mon ressenti sur CERTAINS de tes messages, sans langue de bois, puisque tu n'aimes pas ça.
Fin des messages pour moi.....
26 Nov 2007 09:03 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Bebert sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Seb : Si, j'aime la langue de bois; je trouve qu'exprimer ce qu'on pense en faisant semblant de ne pas le dire est un exercice amusant :)
J'ai juste été étonné qu'on me demande de la pratiquer, mais les arguments ont été bien exposés.
Seb, le fait que je me sois défendu de ton commentaire un brin acerbe et (à mon avis) irréfléchis, ne signifie pas que je te refuse le droit de me critiquer; pour ma part c'est déjà oublié, en toute amitié ;)

Quoi qu'il en soit, Olivier Leflaive est un domaine largement encensé par la critique. Je me plais à croire qu'il est au-dessus d'un évènement comme mon C.R. incriminé; je le lui souhaite. Si il s'avérait qu'il ait pu être blessé en quelque manière, j'espère qu'il accepterait de m'en excuser.

Il est évident qu'un mot assassin peut être blessant pour celui qui a travaillé dur. Mais je n'ai qu'un conseil à donner à ceux qui font du vin : ne le faites pas pour les critiques - aucun critique n'est meilleur qu'un vigneron pour faire du bon vin. Ceux qui essayent de plaire à la critique passeront leur vie à courir derrière la gloire, pendant que ceux qui laissent causer et ne s'en soucient pas, l'attendent tranquillement en travaillant sur leurs vignes.

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
26 Nov 2007 12:50 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 64

Réponse de Hervé Bizeul sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Si c'était si simple...
26 Nov 2007 13:57 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Bebert sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Hervé, je corrige: "ceux qui essayent de trop plaire à la critique"
Sinon mon raisonnement est bien trop simpliste, tu as vu juste.

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
26 Nov 2007 14:07 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 97
  • Remerciements reçus 0

Réponse de vr sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Eh ben Bebert, vous faites du Nossiter sans le savoir, ou au contraire en l'assumant pleinement! Mais comme sur le post Nossiter, surtout ne pas soulever le voile sur le biz du vin, ni la personnalité de ceux qui le font!

Je reste aussi surpris que vous qu'un site comme celui-ci ne fasse pas plus grande place à un peu de polémique (pour le reste les critiques font le boulot!), et moins grande place au posts d'une ligne qui souvent n'ont rien à dire.

Quant à OL... Les Champs Gains 2002 était une bouteille ennuyeuse récemment, (mais 2002 semble se goûter mal en ce moment). J'ai de bons souvenirs de Chassagne village 1998 et 1999, très expressifs et très bien faits. Je n'ai jamais eu de grande déception, mais contrairement à Olivier Dancer, Bernard Moreau, Marc Colin (ce n'est pas exhaustif) je n'ai jamais été "très impressioné".
26 Nov 2007 15:03 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26212
  • Remerciements reçus 1425

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Il y en a tout de même qui ne doivent pas lire souvent LPV pour oser affirmer sans rire qu'on y fait aucune place pour la polémique...

Luc
26 Nov 2007 16:13 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Bebert sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

*rire*

Très sincèrement j'ai parfois fustigé la modération d'LPV sous un seul prétexte : le deux poids deux mesure selon les amitiés. Or à la limite je trouve ça compréhensible et c'est en tout cas légitime dans un lieu privé ouvert au public.

Mais à chaque fois qu'un message de ma plume a été effacé, c'était pleinement justifié, et je dirais, si celui que j'ai posté ici avait été effacé purement et simplement, je l'aurais largement compris (pour tout dire ça m'aurait même évité quelques déboires.)

Il y a sur LPV une très grande tolérance sur les propos polémiques, je dis.
[size=x-small]
N.B. Par contre lorsqu'une personne (et parfois pour de très bonnes raisons) commence à vous enfoncer, l'effet grégaire joue son plein et un tas de gars qui n'oseraient jamais donner leur avis viennent vous enfoncer la tête sous l'eau sans vrais arguments, c'est juste l'occasion d'un réjouissement populaire un peu indigne. Il vaut mieux être prévenu, et les modérateurs eux n'y sont pas pour grand chose.[/size]

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
26 Nov 2007 21:34 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8466
  • Remerciements reçus 401

Réponse de Anthony sur le sujet CR: Olivier Leflaive Pommard Rugiens 2002

Pommard 1er Cru Rugiens 2002

1er nez sur la cerise rouge, puis prise de contrôle des arômes par un boisé appuyé. L'ensemble se complexifie à l'aération avec des notes viandées et de bonbon anglais. On sent que ce vin en a encore sous la pédale.

La bouche est encore agressive, boisée et acide. Une belle trame toutefois et un fruit de belle qualité. On retrouve la cerise en rétro après une finale de bonne envergure.

Il faudra donner plus de temps à ce vin qui sera sans doute beaucoup plus sensuel dans quelques années.

Anthony
01 Jan 2008 18:09 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 73
  • Remerciements reçus 0

Réponse de gregvin sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

a la vu des tarifs de ce domaine je pense qu on peut être exigeant et trouver meilleur pour un prix plus bas.........mais ce n est que mon avis.
15 Jan 2008 13:12 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Anthony,

Tu es dans le bon forum mais je crois que c'est Rugiens ...
15 Jan 2008 13:14 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8466
  • Remerciements reçus 401

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Pommard Rugiers 2002

Laurent, merci. La bouteille n'etait pas de moi et mes notes un peu nebuleuses a relire le lendemain de reveillon.

Anthony
15 Jan 2008 13:49 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 772
  • Remerciements reçus 0

Réponse de patrick13012 sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Dégusté hier soir à l'aveugle Bourgogne blanc 05 16/20

Nez assez simple mais très élégant et flatteur sur la minéralité, fruit jaune (coing, pêche jaune), miel, citron, l'élevage se fait sentir mais n'est pas dérangeant.
En bouche c'est citronné, très droit, minéral, long.
J'aime beaucoup.

Une belle surprise à la découverte du flacon, je pensais à un Puligny 1er cru (Pascal.biny aussi;))

«On distingue dans l'eau son propre visage mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
Patrick
05 Mar 2008 15:47 #74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 772
  • Remerciements reçus 0

Réponse de patrick13012 sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Quelques vins dégustés samedi dernier pour fêter la reprise du championnat, pas de prise de notes.


Meursault Narvaux 96 O.Leflaive


Tout en chair, ce vin très mûr nous dévoile des arômes de miel d'une grande intensité, de beurre frais et de rancio où se mêlent également des fruits jaunes.
En bouche c'est ample, concentré, gras où la minéralité domine la finale. Magnifique équilibre.

Puligny-Montrachet 1er Cru Champ Gain 99 O.Leflaive

Un tout autre style pour un autre terroir, beaucoup plus fin et moins concentré (pour ne pas dire moins excentrique) que meursault, le citron, les fruits blancs, le beurre frais et une belle minéralité dominent le nez.
La bouche est élégante, tout en longueur et soutenue par une belle acidité. La finale minérale est très belle.
Encore une fois l'équilibre est magnifique.

Chablis GC Bougros 97 W.Fèvre

Très typique, les fruits blancs, l'iode et une grande fraîcheur se dégagent.
La bouche manque de matière, c'est un peu flué mais l'ensemble reste cohérent grâce au tandem acidité-minéralité.

Meursault Clos du Mazeray 96 J.Prieur

Grosse maturité, beurre frais, une pointe de rancio, noisette grillée et des notes de torréfaction signe le nez de ce meursault moins précis et charmeur que celui du Leflaive.
La bouche se montre concentrée et toute en chair, bel équilibre pour un joli vin.

Chambolle Musigny 1er Cru Les Amoureuses Hervé Roumier 04

Framboise, cerise noire et rose donnent le LA. Le jasmin ainsi qu'une touche de ronce complètent la panoplie.
Sans avoir la précision aromatique et la classe de Georges, ce vin aux tannins fins et abondants se distingue par un charme évident, fidèle à son noble terroir.
La bouche est moyennement concentrée et la finale signée par une belle amertume.

Clos Naudin Foreau 05 demi-sec


Très iodé et minéral, le nez est signé par une belle complexité alliant des notes variétales (buis, artichaut) à des notes fruitées (mangue, pamplemousse ou clémentine).
La bouche est longue, rectiligne et minérale, le sucre est peu perceptible (20-25g max???). Très bel équilibre d'ensemble, ce flacon est armé pour affronter les années.

En conclusion une belle dégustation totalement improvisée (pour preuve l'ordre des bouteilles8-)) qui nous laissera sur une supériorité évidente du Domaine Olivier Leflaive tant la classe et la précision aromatique sont indéniables.
A noter que Puligny semble mieux convenir au domaine que Meursault, malgré un très joli Narvaux.

«On distingue dans l'eau son propre visage mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
Patrick
14 Aoû 2008 15:18 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20426
  • Remerciements reçus 1935

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

l'odre était aussi aléatoire Patrick que le score des marseilais à Rennes!
désolé!:P
14 Aoû 2008 16:03 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 465
  • Remerciements reçus 0

Réponse de jpmt sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Olivier Leflaive - Puligny Montrachet - 1er cru Les Champs Gains 1992

Bouteille ouverte en septembre 2008
Bouchon : moyen (dédié), complètement imbibé.

Robe : bel or jaune, brillant.
Nez : Très développé, notes florales, abricot, caramel.
Bouche : bel équilibre entre un gras onctueux et l'acidité, bouche aromatique avec retour du caramel, notes de graines de céréales grillées en rétro-olfaction, quelques touches minérales. Petite finale avec une jolie pointe d'amertume.

Une bouteille riche et équilibrée, qui semble aujourd'hui à son apogée.

16/20

J+2 : encore agréable, mais a sensiblement baissé.

Jean-Pierre
06 Nov 2008 22:49 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 427
  • Remerciements reçus 0

Réponse de maclo sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive - auxey duresses 06

Bonjour,

j'ai bu un joli Auxey duresses 2006 de chez Olivier Leflaive (je ne connais pas suffisament pour savoir s'il y a une cuvée domaine et une autre négoce????) qu'un copain avait acheté en FAV du genre à auchan pour une somme relativement modique d'environ une 15aine d'euros.
Le vin était très gourmand, une matière grasse à souhait avec des notes tant au nez qu'en bouche de fumé. J'étais persuadé d'être sur Meursault.
Une belle acidité équilibrait la matière assez riche avec une longueur suffisante.
Je recommande ce vin si vous tombez dessus, jusqu'à 20e euros je serais prêt à reprendre.
Par contre je ne préjuge pas de sa garde et c'est déjà très bon aujourd'hui alors... :)

Le saint aubin 1er cru du même domaine (me souvient plus du millésime) nous a par contre laissé sur notre faim: plus cher et moins bon...

Cordialement,


Mais déguster cet hymen/sous l'arbre d'un paradis chantant
c'est boire de la santé, c'est fortifier ses veines/et rester debout parmi les vivants.
07 Nov 2008 11:30 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 246
  • Remerciements reçus 1

Réponse de abnono sur le sujet Criot Batard Montrachet 1992

Mon premier "vieux Bourgogne"

Très belle rencontre avec ce vin dégusté derrière un pinot gris d'Alsace.

Ce vin est difficile à décrire car je n'ai pas l'habitude de ces sensations. Ceci dit, un vin qui apporte énormément de matière en bouche, après une grosse attaque. Un vin blanc d'une ampleur incroyable et d'une longueur digne d'un grand Sauternes.

C'est dons ça la Bourgogne.

Ouais, bon. Pas mal :D.

Arnaud
19 Avr 2009 18:06 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 146
  • Remerciements reçus 0

Réponse de marty sur le sujet Dom. Olivier Leflaive - Criots Batard 1992

Bonjour,

Bu hier Criots-Bâtard-Montrachet 1992 Domaine Olivier Leflaive.
Carafé en dernière minute, le vin demande un bon quart d'heure d'aération pour se dévoiler.
Et là, wow !!! Ca explose du verre !!! En bouche, le vin est phénoménal et sa longueur n'en termine plus d'égayer les papilles.
Une magnifique trame minérale le destine encore à un très bel avenir car oui, ce Criots 1992 est encore très jeune !!! Mais déjà excellent à boire aujourd'hui donc la patience risque de défaillir plus rapidement que prévue...;)

Marty
27 Avr 2009 13:59 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3753
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Claude chibani sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

jpmt écrivait:
> Olivier Leflaive - Puligny Montrachet - 1er cru Les Champs Gains 1992
>
> Bouteille ouverte en septembre 2008
> Bouchon : moyen (dédié), complètement imbibé.
> Robe : bel or jaune, brillant.
> Nez : Très développé, notes florales, abricot, caramel.
> Bouche : bel équilibre entre un gras onctueux et l'acidité, bouche aromatique avec retour du caramel, notes de graines de céréales grillées en rétro-olfaction, quelques touches minérales.
> Petite finale avec une jolie pointe d'amertume.
> Une bouteille riche et équilibrée, qui semble aujourd'hui à son apogée.
> 16/20
> J+2 : encore agréable, mais a sensiblement baissé.
> Jean-Pierre

J'ai bu une bouteille identique Olivier Leflaive - Puligny Montrachet - 1er cru Les Champs Gains 1992, il y a qq jours

J'adhère complètement a cette description.
Un nez sur de jolies notes de fleurs blanches , et d'agrumes. Une bouche très fine, avec un bel équilibre.
Je pense effectivement que ce vin doit etre bu, ou tout au moins je ne pense pas qu'il s'améliore un peu plus. Je ne vais pas tarder a boire la dernière bouteille en charmante compagnie;).
Cordialement
Claude

Claude
"La musique commence là ou s'arrête le pouvoir des mots" R. Wagner
27 Avr 2009 15:47 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22
  • Remerciements reçus 0

Réponse de MF39 sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Ouvert un Puligny-Montrachet 2001 ce midi (à la place d'un chablis 1er cru de chez W.Fevre défectueux et imbuvable). Robe claire (trop), parfums peu expressives. Déception en bouche, le vin manque de gras, d'allonge, et de complexité. C'est frais, agréable, mais vraiment "juste" pour l'appelation...et la renommée du producteur.
25 Déc 2009 23:09 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • DidierT
  • Portrait de DidierT Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3117
  • Remerciements reçus 7
Yep j'ai eu ce probleme sur beaucoup de bouteilles d'Olivier Leflaive avant de quitter ce domaine pour sa cousine :)o et je m'en rejouis (tu)

Didier
30 Jan 2010 19:58 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Meursault Narvaux 2006, Olivier Leflaive

CR: J'ai bu dimanche soir chez mes enfants un Meursault Narvaux 2006 d'Olivier Leflaive

J'avais pourtant bu la veille un Bâtard - Montrachet 2003 du Domaine Leflaive, mais j'ai été séduit par ce Meursault Narvaux 2006.
Je me souviens d'un nez élégant sur la noisette fraîche et de jolies touches boisées et d'une bouche longue, savoureuse et équilibrée, donnant une sensation de "pureté"...

Bravo!

Cordialement,
Thierry
16 Fév 2010 19:00 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 344
  • Remerciements reçus 36

Réponse de Christophe M. sur le sujet Meursault Village 2005, Olivier Leflaive

Bouteille bue au restaurant (en Champagne ... ya pas de raison de ne pas boire quelques Bourgogne :D).

Nez assez typique des Meursault.
En bouche on a une matière très riche et une acidité également marquée. Ces deux sensations se mèlent agréablement et permettent de ne pas avoir un vin trop riche. Beaucoup de matière et un joli coté beurré/gras. Longueur tout à fait correcte pour un village. J'ai beaucoup aimé.

A noter qu'en fin de repas le vin était un peu plus chaud et s'était un peu alourdis et le nez était plus discret. Peut-être l'influence de la température.

Christophe M.
12 Avr 2010 11:41 #85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 0
Suite à mon repas à à La table d'Olivier Leflaive ( Description ), quelques remarques sur des vins qui m'ont particulièrement plu. A noter qu'actuellement, pour les vins blancs, j'apprécie plutôt les vins ronds, larges, ...

Bourgogne Les Sétilles 2008 : Vin assez rond, très plaisant. L'élevage est encore un peu présent mais apporte un plus indéniable. Bon rapport qualité/prix à mon sens (tarif : 11€)

Rully 1er Cru Rabourcé 2007 : Très fruité, profondeur assez plaisante pour un Rully. Se tient bien à table (tarif : 16.50€)

Chassagne Montrachet 2007 : On change de catégorie. Vin très puissant, très large, la grosse cavalerie. La finale est très longue. J'adhère à ce vin ! (tarif : 32€)

Puligny Montrachet 2007 : On change de registre par rapport au Chassagne. Beaucoup plus élégant, vif, fruité. On échange la puissance par la finesse et la complexité. (tarif : 34€)

Chassagne Montrachet 1er Cru Clos Saint Marc 2007 : On monte d'un cran. J'avoue mes craintes que j'avais à comparer des villages avec des premiers crus mais là, la marche est vraiment évidente. On est sur le même profil que le village mais on gagne encore en puissance et en complexité. Grand vin de table pour moi. (tarif : 47€)

Puligny Montrachet 1er Cru Champ Gain 2007 : La claque. Je veux bien être adepte des vins plutôt puissant mais là, le vin s'impose de lui même. C'est d'une complexité aromatique étonnante, le nez est absolument envoutant, la finale d'une élégance folle. Bref, un coup de coeur mais malheureusement à un tarif quand même haut... (tarif :49€).

A noter que les vins étaient servis par 3 (2 pour l'entrée) selon les groupes suivants :

Apéritif (Gougères) :
- Bourgogne Aligoté 2006
- Chablis Les Deux Rives 2008
- Bourgogne Les Sétilles 2008

Entrée (Persillé de Thon au Chardonnay et Saumon Fumé) :
- Rully 1er Cru Rabourcé 2007
- Saint-Romain Sous-le-Château 2007

Plat (Feuilleté de Poulet et sa sauce Chardonnay aux Champignons) / Fromages :
- Chassagne-Montrachet 2007
- Meursault Narvaux 2007
- Puligny-Montrachet 2007

- Chassagne-Montrachet 1er Cru Clos Saint-Marc 2007
- Meursault 1er Cru Blagny 2007
- Puligny-Montrachet 1er Cru Champ Gain 2007

Boris
19 Avr 2010 16:49 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1449
  • Remerciements reçus 1

Réponse de pinardieu sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

bonjour,

que pense-tu des plats servis? cela vaut il la peine d'essayer et n'y a-t-il pas trop de pression 'commerciale' en fin de repas?
Gérard
21 Avr 2010 04:16 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Duncan sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Gérard,

Les plats sont de bon niveau avec du goût (de vrais sauces). Plus fin qu'à Ma Cuisine par exemple (mais c'est vrai qu'à Ma Cuisine, on avait pris des plats plus "terroirs").

L'ambiance est très sympa (c'est pas la pleine saison aussi), très décontractée avec une jeune sommelière très agréable. Petit passage d'Olivier Leflaive, toujours bien de rencontrer de tels personnages.

Aucune pression commerciale, les tarifs des vins sont indiqués sur la feuille de dégustation, quand on va payer, il suffit de demander les bouteilles qu'on veut acheter. Bref, un super endroit vraiment appréciable. En plus, le coup du forfait, ben au moins, pas de soucis à se faire, pas de choix de vins, bref, le repos de l'esprit ;-)

Un seul point négatif : sur la feuille de dégustation, il y a un petit laïus sur l'alcool au volant. Normal. Mais ils font payer l'alcooltest (1€). J'avoue que ça fait mesquin.

Boris
21 Avr 2010 09:35 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliviermaram
  • Portrait de oliviermaram
  • Visiteur
  • Invité
Bonjour , avec un groupe d'amis nous avons passé une nuit chez O Leflaive et là immense déception pour le groupe : s'il n'y a rien à redire sur les chambres ( très très belle suites ) nous avons été vraiment très déçus de la soirée dégustation : nous avons eu à peu près le même repas si ce n'est un poulet basquaise à peine digne de Picard!!!!! Du reste nous nous sommes demandés s'il y avait des cuisines sur place....
Quand à la dégustation ,là aussi grosse désillusion : vins très fermés , difficiles à goûter , températures des vins disparates (puligny très froid , je n'ose dire frappé .... ) . Lorsque nous nous en sommes ouverts à la jeune sommelière l'embarras était plus que sensible .
Peut-être sommes nous mal tombés ce jour , je préfère le croire car j'en attendais beaucoup mieux vu la réputation des lieux et du bonhomme .En tout cas le sentiment prédominant était que nous étions loin de la sincérité et de l'approche terrienne que l'on retrouve chez de nombreux vignerons (Muskovac à Pernand, Jouan à Morey pour n'en citer que deux mais heureusement ils ne sont pas les seuls) , mais plutôt dans l'image , le marketing en gros le business.
Je suis infiniment désolé de tempérer des avis dithyrambiques lus plus haut ,pour autant c'est mon ressenti et les avis de la rvf ( que je lis régulièrement du reste ) et autres grands critiques ne sont pas toujours paroles d'évangiles .
Je suis sans doute sévère , mais ce n'est que l'avis d'un grand passionné qui depuis bientôt plusieurs décennies s'est dépensé ( dans tous les sens du terme ) pour trouver et se délecter de breuvages souvent délicieux voire merveilleux (ce forum prouve que nous sommes légions dans ce cas ).
Mais je suis parfois désabusé par certaines dérives mercantiles , businessales (joli néologisme !!!) du monde du vin
Voilà c'était mon coup de gueule du matin , c'est rare mais ça arrive !

bacchiquement vôtre
Olivier
23 Avr 2010 09:12 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21958
  • Remerciements reçus 6198
CR: Chablis grand cru Valmur 2001 Domaine Olivier Leflaive

Bouteille bue goûlument hier midi avec quelques gougères.

La robe est vieil or, très lumineuse ; le nez est flatteur avec des notes de champignon, de cire et de miel.
La bouche, large et fraîche, dément quelque peu le nez en révèlant encore du fruit blanc ; la finale est longue et tendue.

Une belle surprise !

Michel
21 Jui 2010 14:51 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux