Nous avons 2621 invités et 50 inscrits en ligne

Domaine Olivier Leflaive, Puligny-Montrachet

  • Messages : 4572
  • Remerciements reçus 2280

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Michel
le Chablis provoque souvent de belles surprises, y compris chez des vignerons que l'on n'attend pas. bu hier midi en magnum un excellent chablis grand cru 1985 du domaine Tremblay qui a été le vin de la journée.
A bientôt
R
21 Jui 2010 15:06 #91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 768
  • Remerciements reçus 23

Réponse de yannhry sur le sujet Domaine Leflaive - Cote de Beaune village 2002

Bouteille ouverte au débotté ce midi pour accompagner un repas simple (steacks poellés et petits-pois carottes); y en a marre de boire de l'eau...:D
Le bouchon est déjà bien imbibé (un bon tiers), mais sort sans difficulté et reste bien entier.
Le nez est d'emblée avenant, bein qu'assez discret, sur des notes évoluées et assez bizarrement d'alcool de framboise ?!?
La robe confirme l'évolution du vin; elle est très nette, limpide et orangée.
En bouche, à l'ouverture de la bouteille, l'alccol est assez dominant. 45 minutes plus tard au moment du repas, cette sensation (chaleur !?), toujours présente mais pas trop dérangeante est dominée par une belle puissance en bouche, axée sur les épices. Une acidité marquée, mais sans plus, fait que j'apprécie plus le vin avec le plat que seul.
Je pense que le vin ne gagnera pas à être gardé d'avantage, voire qu'il vaut mieux boire ses bouteilles sans trop tarder.

En conclusion, une bouteille assez sympa. Si je n'accroche toujours pas sur les bourgognes jeunes, dès qu'ils vieillissent un peu, je les trouve alors très bons.

Yann

Yann
20 Aoû 2010 14:27 #92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4339
  • Remerciements reçus 1

Réponse de teddyteddy sur le sujet Re: Domaine Leflaive - Cote de Beaune village 2002

Je suppose qu'il s'agit plutôt d'Olivier Leflaive?

Laurent
20 Aoû 2010 14:31 #93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 768
  • Remerciements reçus 23

Réponse de yannhry sur le sujet Re: Domaine Leflaive - Cote de Beaune village 2002

Oui, Olivier Leflaive.
je me suis peut-être trompé de sujet...:S
Si c'est la cas, j'en suis désolé. Les homonymies de la Bourgogne...
Si un modérateur peut déplacer le sujet au bon endroit, merci,

Yann

Yann
20 Aoû 2010 14:35 #94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 175
  • Remerciements reçus 0
Ouvert récemment une bouteille de Puligny-Montrachet 2001 1er cru "les Perrieres" du domaine O. Leflaive.;

Grande déception : goût d'alcool à bruler très prononcé - vin oxydé.

N'étant pas très familier avec les bourgognes blanc, je m'étais jusqu'alors cantonné à quelques villages ouverts dans les 3/5 ans et j'étais curieux de goûter ce qu'apportait le viellissement à un vin blanc. C'était mon 1er investissement dans un 1er cru et je pensais naïvement à la lecture de divers ouvrages (avant de connaitre LPV), qu'il était taillé pour une garde d'une dizaine d'année. Visiblement bien mal m'en a pris.

Je les ai achetés à leur sortie et conservé dans une excellente cave enterrée, cela ne vient donc un problème de condition de stockage.

Il me reste 5 bouteilles, je conserve donc l'espoir qu'ils s'agissait d'une bouteille défectueuse et que peut-être que les autres seront encore en forme.

J'en ouvre une la semaine prochaine, à suivre...

_______________
Si ta tartine tombe toujours sur le côté beurré, beurre l'autre côté !
05 Sep 2010 08:39 #95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94
  • Remerciements reçus 9
Sans vouloir t'inquiéter, j'ai déjà fait cette expérience à de nombreuses reprises sur les vins d'O Leflaive, que j'apprécie sur leur jeunesse mais qui ne tiennent pas sur la durée (Plus de 5 ans). Ils sont au pire totalement oxydés (pomme, alcool à brûler) , au mieux totalement plats. Pas systématique mais quand même récurrent, et je parle de Premiers crus.
05 Sep 2010 09:39 #96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 175
  • Remerciements reçus 0
squalounet écrivait:
> Sans vouloir t'inquiéter,

Je ne vais pas dire que cela me rassure... Je crois que les carottes sont cuites ! Au pire, je vais peut-être essayer une sauce inédite...

_______________
Si ta tartine tombe toujours sur le côté beurré, beurre l'autre côté !
05 Sep 2010 09:50 #97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2953
  • Remerciements reçus 4

Réponse de arnaudm sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Il ne faut pas jeter la pierre à Olivier Leflaive ; il n'a pas le monopole des vins oxydés , et je pourrais vous en citer un paquet des vignerons qui ont des 01 oxydés (comme des 99 ou 00 d'ailleurs) .
Tu es simplement confronté à un problème récurant sur les Bourgognes Blancs depuis quelques années .....et qui a fait couler beaucoup d'encre ............

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
05 Sep 2010 12:44 #98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1402
  • Remerciements reçus 15

Réponse de hopla67 sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Pour les 2001, je ne sais pas, mais les 1er Cru 1999 (Champs Gain bu à deux occasions ces derniers mois) de chez O.Leflaive se boivent encore très bien.

Christophe
05 Sep 2010 12:51 #99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1948
  • Remerciements reçus 1309

Réponse de rkrk sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

De même: très bon état pour Chassagne-Montrachet Vergers 1999 - c'est de la loterie - si toutes les bouteilles étaient oxydées ce serait trop simple.

Un site intéressant (je ne sais pas du tout ce qu'il vaut mais il illustre le débat): Oxydised Burgundies

Ralf

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
06 Sep 2010 16:34 #100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 175
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Youdge sur le sujet Re: Dom. Olivier Leflaive

Merci pour le lien Ralf. Intéressant !

_______________
Si ta tartine tombe toujours sur le côté beurré, beurre l'autre côté !
06 Sep 2010 22:41 #101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1058
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Fabiano sur le sujet Bienvenues-Batard-Montrachet 1997 Olivier Leflaive

Il y a des bouteilles tristement oxydées, il y a aussi de grand moment de plaisir, durant une dégustation le mois dernier

Bienvenues-Batard-Montrachet 1997 Olivier Leflaive : L’étiquette est en piteuse état, et je suppose que c’est un Bienvenues-Batard-Montrachet 1997, car la bouteille est rangée avec un lot de ce vin. A l’ouverture le bouchon, en parfait état, confirme cette supposition. Je crains l’oxydation prématuré comme à chaque fois que j’ouvre un blanc bourguignons des années 1990, mais soulagement le nez est superbe de fraicheur et de pureté. C’est même bluffant, ce vin semble très jeune et ne fait pas du tout 13 ans. C’est d’une pureté cristalline et d’un équilibre renversant. Gros plaisir, grosse émotion (la larme à l’œil, je vous dis). C’est le Blanc de ce passage parisien, et peut être l’un des meilleurs que j’ai eu l’occasion d’ouvrir.

Att.

Fabien.
09 Sep 2010 02:16 #102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2985
  • Remerciements reçus 1049
Fabien,
il y a peut-être des subtilités que j'ignore, mais BienvenuEs ne prend-il pas un E ?
Benji
09 Sep 2010 08:31 #103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1058
  • Remerciements reçus 2
Merci, c'est corrigé
11 Sep 2010 02:45 #104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 175
  • Remerciements reçus 0
Content pour toi que cette retoutable oxydation est passée à côté de ta bouteille !

Samedi prochain je retente une Puligny-Montrachet 2001 1er cru "Les Perrières". Angoisse... évidemment je prévois un back-up...

Je vais brûler des cierges toute la semaine :(!

_______________
Si ta tartine tombe toujours sur le côté beurré, beurre l'autre côté !
11 Sep 2010 20:33 #105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 380
  • Remerciements reçus 0

Réponse de nicolag sur le sujet Bourgogne Les Sétilles 2008

Olivier Leflaive - Bourgogne Les Sétilles 2008
Je viens apporter mon sentiment pour ce vin que j'ai beaucoup apprécié lors de la dégustation à la table d'O Leflaive. voici mon CR réalisé chez moi après 1 h de carafage :
- Robe limpide d'un jaune clair bien net
- Nez attirant quoique légèrement discret, arômes de pierre à fusil, beurre, levure et assez fruités (fruits à pépins)
- La bouche est fraîche avec une attaque nerveuse, puis équilibrée et fine, on retrouve de la minéralité et des arômes lactés et amyliques. La finale est longue et agréable.

C'est un vin très réussi, harmonieux.
à boire maintenant après un carafage et peut se garder 2-3 ans
ma note perso : 15.5/20

Cordialement
NicolasG
17 Sep 2010 16:40 #106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 175
  • Remerciements reçus 0
Grosse angoisse hier après-midi au moment d'ouvrir la bouteille. J'ai encore en bouche cet horrible goût d'alcool à brûler rencontré lors de ma dernière tentative le mois dernier.

Le bouchon s'extrait facilement et est en parfait état. Le nez est frais et agréable, des notes de réglisse, aucune trace d'oxydation, cela commence plutôt bien ! La robe est d'un joli jaune.

En bouche, on sent une très légère pointe d'oxydation, qui n'est toutefois pas désagréable. J'ai trouvé ce vin assez bon, équilibré, sans plus. La finale est plutôt décevante.

Cordialement,

Philippe

_______________
Si ta tartine tombe toujours sur le côté beurré, beurre l'autre côté !
19 Sep 2010 22:11 #107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 30
CR:Puligny-Montrachet Les Folatières 2004 Olivier Leflaive

J'ai bu ce vin pendant le week-end de pâques et il était oxydé, donc ce samedi j'ai ouvert une bouteille de ma cave pour vérifier.
Dès le vin dans le verre j'ai su que c'était bon.
La couleur est jaune assez claire.
Le nez est sur le beurre, les fruits blancs et le citron.
C'est mûr,frais,long,jeune, une jolie bouteille.
C'est la deuxième bouteilles ouvertes sans défaut.

jmw
03 Mai 2011 18:37 #108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Bebert sur le sujet Olivier Leflaive Volnay 1er Cru.

Le Volnay premier Cru 2002 bu hier nous a complètement envoûté par son nez, toujours aussi beau, peut-être plus encore que lorsque nous l'avions dégusté au domaine. Ce nez, on y reste de longues minutes, on s'y perdrait tant il y a à la fois élégance et gourmandise.
En bouche c'est toujours élégant, le boisé domine trop à mon goût, mais le plaisir est au rendez-vous. Il nous semble tout de même que ce vin est sur le déclin, nous ne projetons pas de garder la dernière bouteille qui nous reste, mais de la boire prochainement.

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
30 Mai 2011 22:24 #109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 336
  • Remerciements reçus 58
Dégusté fin juillet

Quentin:

Le nez est assez discret, on a un peu de pain grillé, c'est assez mûr.
La bouche est assez grasse, assez riche, on retrouve le pain grillé, c'est assez élégant et assez frais mais je le situe quand même dans le sud. Ca ne m'emballe pas plus que ça.
Bien

Eric:

... j'ai bien aimé aussi le Chassagne Montrachet "Chaumées" et qui terminé deux jours après était ample gras et élégant

Olivier:

La robe est or,
Le nez est fermé, puis va s'ouvrir petit à petit sur du citron, sauge verveine, un peu de gras et de beurre.
La bouche est ample, tendue citronnée. Il y a de la sauge, du beurre. Belle longueur. Il est très jeune.
11 Aoû 2011 17:19 #110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 768
  • Remerciements reçus 23

Réponse de yannhry sur le sujet Dom. Olivier Leflaive - Cote de Beaune village 2002

Le bouchon bien moins imbibé que la dernière bouteille.
Le nez est parlant sur des notes de framboise et d'évolution, mais moins prononcée que la dernière fois (meilleur bouchon ??)La robe confirme en étant bien rouge, juste ambrée sur les bords.
La bouche est très avenante, moins marquée par l'lcool et nettement sur le fruit; longueur moyenne.
Une très belle bouteille à mon goût.

Yann
11 Sep 2011 10:32 #111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8420
  • Remerciements reçus 1835

Réponse de FGsuperfred sur le sujet CR:Olivier Leflaive 2000 bâtard-montrachet grand cru

CR:Olivier Leflaive 2000 bâtard-montrachet grand cru

on attaque clairement sur un autre registre et style de vin et même si j'aime moins, je pense que s'il n'avait pas été entouré de missiles, il se serait retrouvé en haut du pavé !

le nez est très puissant et pur sur des notes de fruits jaunes, avec de superbes notes de beurré et légèrement lactiques, ce nez est sensationnel de complexité, plus "terrien" que les autres même s'il donne une grosse impression de jeunesse au vin

la bouche est bâtie sur un côté gras qui dépare clairement par rapport aux vins qui l'on entouré, un style que j'aime un peu moins mais qui déchire sa race aussi : elle est puissante et complexe à souhaits et possède une énergie indéniable, mais surtout une impression de jeunesse ce qui confirme l'impression du nez

la structure est de "cathédrale" avec une jolie tension acide qui donne une très jolie précision à ce très beau vin, l'élevage ne se faisant pas sentir en bouche et le seule petit reproche à lui donner serait un très léger manque de finesse car le vin est opulent et dense, la matière est énorme et l'équilibre excellent

encore une fois je le répète j'aurais encore plus adoré ce vin s'il avait été servi seul

excellent- !

18 Sep 2011 23:30 #112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2226
  • Remerciements reçus 89
CR:Domaine Olivier Leflaive, Meursault 1er Cru Charmes 2005 :

Robe jaune pâle, Nez très agréable sur la noisette.

En bouche, ce vin est d'une très grande finesse, avec une belle longueur sur des notes beurrées. Je lui trouve un élevage encore présent et une acidité discrete. Ce n'est pas un monstre de complexité, loin s'en faut, mais ce vin se boit très facilement et nous a parfaitement accompagné au cours du repas, un verre appelant le suivant.
Définitivement une belle réussite !
02 Oct 2011 09:44 #113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 297
  • Remerciements reçus 21
CR: Ouvert le week-end dernier au dejeuner. Le bouchon est imbibé au tiers environ avec 1 coulure sur un cote presque jusqu'au haut du bouchon.

Ouvert, carafe 1 heure mais bu trop froid. Peu d'aromes parlant, vin encore "reche" et acide. Je decide donc apres 1 verre de remettre a plus tard la degustation
Laisse au repos toute la journee et regoute le soir. C'etait un vin completement different

Le nez est parlant sur des notes de framboise, petits fruits rouges et sans trop de trace d'evolution. La robe est belle, en étant bien rouge, a peine ambrée sur les bords.
La bouche est très avenante, non marquée par l'alcool et nettement sur le fruit. Le plus etonnant a ete cette impression de soyeux, de douceur en bouche, d'un vin qui tapisse la bouche et le palais.

Meme si la longueur n'est pas exceptionnelle, cela a ete un tres bon moment et une bonne bouteille.
20 Oct 2011 13:33 #114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 383
  • Remerciements reçus 13

Réponse de lyon sur le sujet Chassagne Montrachet Abbaye de Morgeot 2004

Bonsoir,

Ouvert une bouteille de Chassagne Montrachet Abbaye de Morgeot 2004.
Belle robe or.
Nez riche et complexe. Arômes beurré puis citronné et minéral.
Très belle longueur en bouche et belle matière.

Une belle bouteille à son apogée je pense.

Denis
30 Oct 2011 18:05 #115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Olivier Leflaive: Clos Saint-Marc 2006 et Corton-Charlemagne 2004

CR: Hier, après un très bon Beaune blanc Clos des Mouches 2006 de Chanson, que j'ai bu à nouveau avec plaisir, et un Meursault Clos des Ambres 2006 d'Arnaud Ente, qui m'a laissé un peu perplexe face à un boisé marqué et une impression de réduction, un ami m'a servi un Clos Saint-Marc 2006 d'Olivier Leflaive:
www.olivier-leflaive...
C'est la première fois que je bois cette cuvée et je vais donc ne pas en dire grand chose, sinon que j'ai beaucoup aimé ce vin élégant, savoureux, ample et long et qui m'a semblé très équilibré.
Ca a été une belle découverte !

Il y avait après un Corton-Charlemagne 2004 du même vigneron.
Ce vin m'a marqué par sa concentration, sa minéralité, son volume et sa belle longueur.
Il avait la lourde tâche de répondre à une cassolette d'escargots et de champignons et il l'a fait à la perfection, en raison de sa "puissance".

Cordialement,
Thierry Debaisieux
06 Nov 2011 18:38 #116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9361
  • Remerciements reçus 17353

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Olivier Leflaive Saint-Romain 2009

CR: Olivier Leflaive Saint-Romain 2009

Robe paille.
Nez très intense et très classique : le grillé domine, suivi par la brioche et quelques notes anisées.
La bouche est grasse mais garde un peu de fraîcheur, ce qui lui confère une certaine allonge.
Un Bourgogne bien fait, d'un grand classicisme : 15,5 / 20.

Jean-Loup
28 Mar 2012 23:51 #117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7
  • Remerciements reçus 0

Réponse de 13julio13 sur le sujet Olivier Leflaive Meursault 1er Cru Blagny 2000

Olivier Leflaive Meursault 1er Cru Blagny 2000

- Robe jaune-or
- Nez sur les noisettes grillées et la cire
- En bouche un vin gras dominé par des aromes de griller et de caramel-miel.
D'une longueur moyenne ce vin m'a semblé assez "lourd"

_________________________________________________________________________________________________________________________________________
Je me suis rendu compte que j'avais pris de l'âge le jour où j'ai constaté que je passais plus de temps à bavarder avec les pharmaciens qu'avec les patrons de bistrot.
Michel Audiard
17 Mai 2012 19:06 #118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6069
  • Remerciements reçus 699

Réponse de sly14 sur le sujet CR: Olivier Leflaive : Puligny Montrachet 2008

Bonjour,

Ouvert hier soir un CR: Puligny Montrachet 2008 de Olivier Leflaive.

Oeil : Or doré clair, brillant
Nez : très discret sur les agrumes
Bouche: Acidité très basse rendant le vin un peu mou mais heureusement que l'amertume devient crescendo en bouche donnant un peu de tension à ce vin. La longueur est correcte mais sur l'amertume. Les agrûmes sont ressentis notamment ceux de type pamplemousse, orange amer.

J'ai moyennement aimé par ce nez discret et cette faible acidité. En plus, ce vin me semble assez simple au nez tant qu'en bouche

A revoir sur une autre bouteille !

Cordialement,

Sylvain
30 Aoû 2012 13:30 #119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8420
  • Remerciements reçus 1835

Réponse de FGsuperfred sur le sujet CR:olivier leflaive 1992 corton-charlemagne grand cru

CR:olivier leflaive 1992 corton-charlemagne grand cru

achetée 67 euros sur ebay

l'an dernier nous avions bu un bâtard-montrachet 2000 qui s'était fort bien présenté même si l'élevage m'avait un peu dérangé, donc voyant ce flacon issu d'une formidable année pour les blancs, j'ai tenté

le nez est un peu pâtissier encore (20 ans quand même !) avec des notes de noisettes pas trop fraiches, le nez est ample et puissant, complexe aussi et je le trouve un peu trop mûr

la bouche est un monument d'ampleur et de richesse, le volume est énorme et ce vin donne du plaisir tout en ayant presque l'impresssion de le "mâcher" ce qui est habituellement un terme que l'on attribue plus aux rouges.

le vin manque clairement de tension acide mais est soutenu par de très beaux amers qui l'empêchent de sombrer dans le lourdingue et donc le "too much"

l'expression en bouche est claire et le vin explosif même si ce n'est pas le style que je préfère

sacrément belle bouteille quand même

très bien+

02 Sep 2012 17:50 #120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux