Nous avons 1253 invités et 60 inscrits en ligne

Domaine François Raveneau, Chablis

  • Messages : 1481
  • Remerciements reçus 420

herve2 a répondu au sujet : Domaine François Raveneau, Chablis 1er cru Butteaux 2008

Ah ben tu vois, j'étais persuadé que c'était Gilles qui l'avait amenée... quelle grande bouteille mais que de déceptions ensuite...

Hervé
#661

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 52
  • Remerciements reçus 82

Martino a répondu au sujet : CR:Domaine François Raveneau, Chablis 1er cru Butteaux 2005

CR: Domaine François Raveneau-Chablis 1er cru Butteaux 2005

Bu à l'aveugle

Robe jaune très soutenue

Après avoir bu un Cotat le 1er nez m'évoque encore un Sancerre de ce producteur à cause de la richesse et des fruits exotiques(ananas surtout) mais l'aération l'affine un peu et ce sont surtout des arômes de cire qui ressortent ensuite.

La bouche est très riche mais emmène directement sur Chablis à cause de la mineralité iodée caractéristique du chablisien.
Sans ça je serais parti sur un beau cru beaunois.
La persistence est phénoménal.

Première rencontre avec un Raveneau et sans aucun doute mon plus grand Chablis dégusté.
Je comprend mieux pourquoi il est généralement placé au sommet de l'appellation.

Grand vin !

Fabien

Tu bluffes Martino
#662
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, PBAES, Gibus, Jean-Loup Guerrin, starbuck, leteckel, Fredimen, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 103
  • Remerciements reçus 125

Vyat a répondu au sujet : Domaine François Raveneau, Chablis 1er cru Butteaux 2012

CR: Domaine François Raveneau, Chablis 1er cru Butteaux 2012

Bouteille bue au restaurant (facturée entre 80 et 90 euros), après un Rully Chêne 15 de Vincent Dureuil (je ne commenterai pas ce vin, tant il a été éclipsé par le Raveneau, malgré la qualité habituelle des vins de Vincent Dureuil).

La robe de ce vin est très claire, propre aux vins du secteur que j'ai l'habitude de déguster.
Au nez, juste après l'ouverture, on sent les agrumes, notamment le citron, et la coquille d’huître.
3h, plus tard, j'ai mis un verre de côté pour accompagner le fromage, des arômes de chèvrefeuille se faisaient sentir.

En bouche, au 1er verre, le vin partait sur une trame citronnée mais avec une densité que je n'avais jamais goûter sur un vin de cette appellation. Pour le 2nd verre, bu avec le fromage, le vin présente plus de complexité et notamment sur des notes de tilleul et de chèvrefeuille.

Ce vin est du niveau de certains GC de Chablis que j'ai pu boire.

J'ai trouvé une ressemblance entre ce vin et un Montmains 14 de Laurent Tribut, mais le Raveneau propose une matière plus dense et profonde.

Je ne suis pas déçu d'avoir pu goûter un vin de ce producteur si recherché, mais je n'achèterai jamais au prix demandé par certains cavistes ou sur IDW.
#663
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Martino, Fredimen, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11820
  • Remerciements reçus 1819

jean-luc javaux a répondu au sujet : Domaine François Raveneau, Chablis 1er cru Butteaux 2012

Je ne suis pas déçu d'avoir pu goûter un vin de ce producteur si recherché, mais je n'achèterai jamais au prix demandé par certains cavistes ou sur IDW.

Si on n'est pas (ami d'un) allocataire, les Raveneau il faut les boire dans les restaurants locaux, souvent à des prix très raisonnables.
(Bistrot des GC, ou jadis Fil du Zinc, Le Soufflot d'Irancy, etc).

jlj
#664

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4245
  • Remerciements reçus 773

HERBEY 99 a répondu au sujet : Domaine François Raveneau, Chablis 1er cru Butteaux 2012

Tu as évidemment raison Jean-Luc mais les Chablis de cette trempe c'est au vieillissement qu'ils creusent la différence et malheureusement c'est introuvable au restaurant un Raveneau de 20/25 ans .....
#665
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gilles T

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11820
  • Remerciements reçus 1819

jean-luc javaux a répondu au sujet : Domaine François Raveneau, Chablis 1er cru Butteaux 2012

Rachid,
il faut parfois savoir se contenter de ce qui nous est accessible :) et, d'une part n'étant pas allocataire chez Raveneau, d'autre part comme tu es trop loin de chez moi, je me contente des millésimes récents... ;)
J'ai par exemple bu deux ou trois fois le Chablis 2014 pour une trentaine d'euros sur table et cela a fait mon bonheur à l'époque.

jlj
#666
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Marc C, HERBEY 99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1163
  • Remerciements reçus 725

Gerard58 a répondu au sujet : Domaine François Raveneau, Chablis 1er cru Butteaux 2012

"il faut parfois savoir se contenter de ce qui nous est accessible..."

Voilà une saine philosophie toute épicurienne !

Ainsi ai-je dû me contenter d'un Pignan 2004, n'ayant pas à portée un domaine des Tours ... :?
Ainsi va la vie et le plaisir avec...
Carpe diem !

Gérard
#667

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 228
  • Remerciements reçus 526

Vesale a répondu au sujet : Domaine François Raveneau, Chablis 2015

CR: Domaine François Raveneau, Chablis 2015

Bue au restaurant

Nez très "chablis", agrume, iode, légèrement miellé

En bouche, le vin est traçant, ça claque sur le palais, tout en étant joliment enrobé par un peu de gras, la finale est longue (d'autant plus pour un village), sur l'iode et le citron

Très bon et encore bien jeune

Guillaume
#668
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Vaudésir, starbuck, leteckel, Fredimen, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 333
  • Remerciements reçus 230

Atmosphere a répondu au sujet : Chablis Grand Cru Les Clos 2012 - Raveneau

CR: Chablis Grand Cru Les Clos 2012 - Raveneau

Nez assez discret, même après 2/3 heures d’aération, contentré sur l’iode, les embruns marins, les algues, petite touche florale, mais tout cela reste timide.
En bouche c’est d’une rare élégance, pur et racé. Toujours sur cette trame marine, mais sans exubérance, parfois un manque de puissance. Néanmoins la finale est là, nette et précise, avec un retour de matière non désagréable.
C’est un vin qui semble aujourd’hui fermé à double tour.
À attendre pour, pourquoi pas, un monument.
#669
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Gerard58, Fredimen, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux