Nous avons 1089 invités et 23 inscrits en ligne

Domaine Buisson-Charles, Meursault

  • Messages : 445
  • Remerciements reçus 0

Martin a créé le sujet : Domaine Buisson-Charles, Meursault

DOMAINE BUISSON-CHARLES



3 Rue de la Velle
21190 Meursault
Tél. : +33 (0)3 80 21 22 32
Mail : dombuissoncharles@wanadoo. fr

www.buisson-charles.com

* Facebook Domaine Buisson-Charles

* Instagram Domaine Buisson-Charles




J'espère que personne ne prendra ce post pour de la provocation. Je ne souhaite parler que de vin :o)

Le 18/01 visite du domaine commenté par le gendre du viticulteur.

Dégustation sur fut des 2002 puis les autres en bouteilles :

Meursault village 2002
Meursault "Tessons" 2002
Meursault "Cras" 2002
Meursault "Bouches Chères" 2002
Meursault "Gouttes d'Or" 2002
Meursault "Charmes" 2002
Meursault village 2001
Meursault "Tessons" 2001
Meursault "Tessons" 2000
Meursault "Charmes" 2001
Meursault "Gouttes d'Or" 1999
Meursault "Gouttes d'Or" 1990
Meursault "Charmes" 1985

Ce domaine assez discret et relativement petit (5,5 ha) possède des vignes en appellation Meursault village et en premier cru. Une large partie de la production est exportée. A noter que la revue de Bourgogne Aujourd'hui a retenu un vin, le village "Tessons", dans la dégustation communale de son numéro de décembre.

2002 est parti pour être un très beau millésime sur Meursault. Je n'ai pas les capacités pour deviner l'avenir d'un vin dégusté sur fut mais l'ensemble des crus, (quoique perturbés par l'élevage en cours), m'ont semblé joliment équilibrés et structurés. Mention particulière pour "Charmes" et "Gouttes d'or".

Les 2001 dégustés (récemment mis en bouteille) sont encore assez austères mais permettent d'entrevoir clairement le style de vin recherché par Michel Buisson : des vins de terroir sans artifices, purs, minéraux et équilibrés. Le boisé est très peu perceptible, même dans ce millésime récent, et on ne retrouve absolument pas l'opulance des vins longuement bâtonnés. Il faut reconnaître que ce type de vin peut sembler peu attrayant et séducteur, surtout jeune, mais les millésimes plus anciens dégustés prouvent que le vieillissement ne leur fait font pas peur, mais bien au contraire, les transcendent.

Le "Gouttes d'or" 1990 n'a pas pris une ride ! Impossible de deviner le millésime à  l'aveugle. On penserait 97 voir 96 mais pas 90 ! Un vin encore vif et frais.

Le "Charmes 85" était pour moi une révélation. Mêmes commentaires que pour le précédent sauf qu'ici non seulement le vieillissement ne se manifestait absolument pas par la fatigue, (vin ni mou, ni oxydé), mais par les arômes persistants qui envahissaient le palais. Difficile de les décrire mais comment oublier cet arrière goût de caramel qui remonte du palais !! Un délice subtile et délicat mais si puissant et émouvant. Ce week end là  j'ai eu la chance de goûter à  quelques merveilleux blancs de la Côte de Beaune (Montrachet de Prieur, Meursault et Corton Charlemagne de Coche Dury, Bâtard Montrachet de Girardin ...). Je peux affirmer que le Meursault Charmes 1985 de Mr Buisson ne faisait pas pâle figure comparé à  ces monstres !

Voilà  quelques impressions d'ensemble peu détaillés mais je n'ai pas encore le niveau, ni la rigueur, d'être plus précis sur une dégustation aussi généreuse. En tout cas, pour les amoureux de Meursault, un super domaine à  découvrir !

Martin
#1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17990
  • Remerciements reçus 1819

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles !

Martin, ta première phrase est parfaitement inutile. J'ai dit déjà  tout le bien que je pensais de ces vins.
Oui, ils font partie des grands, et c'est vrai que le vieillissement les magnifie.
J'avais il y a un peu plus d'un an goûté les vins très jeunes et effectivement, ils sont moins charmeurs que d'autres vinifiés différemment. Mais après des années de bouteille, ils sont grands.
Nous avions bu des monstres dont le fameux corton charlemagne 92 de Coche Dury, des Montrachet, des crio Batard, et les vins de Michel Buisson n'avaient rien a envier aux meilleurs. Je me souviens d'un 79 incroyable de nuances et de profondeur. Et puis tous les autres...
Et puis quel plaisir d'avoir rencontré ce monsieur: je me rappellerai toujours ce mec qui met son nez dans un verre et qui dit: Volnay!
ça calme... Quand tu n'y pompes pas grand chose; tu t'assois et tu écoutes...

Jérôme Pérez
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles !

Martin a le sens des relations c'est certain.

Juste quelques remarques sur les vins qu'il a dégusté :
Les 2001 sortaient de la mise qui se fait chez nous sans collage et après un sufitage visant à  mener la dose de SO2 à  environ 27 mg/L avec un ajout tardif modéré et dicté par les anlyses de So2 libre et total.
Ces vins naissent après un élevage en pièce ( dont environ 20 % neuves et le reste ayant moins de 5 ans) et sans bâtonnage( remise des lies en suspension dans les fûts) durant la FML, ce qui a pour effet de générer une autolyse lente des lies par les levure indigènes et sans ajout( ou très peu) de SO2 pendant les fermentations.Cela signifie qu'avant soutirage les vins sont couverts par le CO2 mais ont quasiment 0 Mg/L de SO2 libre.
Il en résulte des vins en légère réduction qui doivent être aérer pour s'exprimer et qui mettent un peu plus de temps que les autres à  révéler leurs arômes lorsqu'ils sont jeunes, à  fortiori après la mise juste derrière le sulfitage. En revanche ils partent dans la vie avec un potentiel de maturation important. Un potentiel qui doit révéler le terroir et sa race à  notre sens et qui s'exprime autour d'un "équilibre idéal recherché" très simple : 3.25 de PH, 5.7 d'acidité et 13°3 d'alcool potentiel, pas de chapta, pas de réacidification.
Les bâtonner reviendrait à  leur donner plus de séduction immédiate, en libérant des arômes plus gras et opulents et en exaltant le côté variétal du chardonnay. Sans parler du fait que ces techniques s'associent souvent au levurage exogène et donc au nivellement des arômes : Le terroir trace moins dans le temps , mais la séduction du fruit mûr est plus marquée: c'est un choix, il faut l'opérer. Nous pensons nos vins avec 7 années de maturation dans les premiers crus et 4/5 dans les villages.

J'ajoute que les rouges de Pommard et Volnay-Santenots sont réalisés dans le même esprit et j'invite tous les passionnés à  venir les déguster.
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17990
  • Remerciements reçus 1819

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Buisson Charles gouttes d'or 2000

Grosse déception que la dégustation de ce vin qui se présentait bien mal avec une forte réduction au départ et une note soufrée ensuite. Ce n'est pas buvable en l'état.
Deux questions: avez-vous eu la même impresion sur ce vin si vous l'avez goûté? Cela peut-il s'arranger?

Jérôme Pérez
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Re: gouttes d'or 2000

Moi aussi, je l'ai goûté, Jérôme!(aaa)

A sa décharge, il faut reconnaître, sans chauvinisme aucun (aaa)(aaa), que passer derrière un Côtes du Jura lui fut fatal, surtout un "En Barberon" 2001, non soufré!

De là  à  dire que c'est la Goutte d'or qui a fait déborder le vase...
Cette bouteille aura au moins eu le mérite de contribuer à  lutter contre la sécheresse en Valais!

Olif
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6742
  • Remerciements reçus 1118

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles !

effectivement, une très grande déception que cette bouteille dont j'attendais beaucoup. Ce n'était pas mauvais mince ou éteint, c'était imbuvable et je doute que ça puisse s'améliorer.

je crois que c'était une barrique élevée et vinifiée par notre champion.

ce qui a fait que je me suis retrouvé dans le rôle de celui qui a amené la pire bouteille de la journée (aaa)

Yves

Yves Zermatten
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26069
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles : les notes du voyage IVV

Copié-collé des notes du club toulousain In Vino Veritas :

Après un beau tour de cave des 2004 sur fût, où l'on retiendra notamment un Charmes et un Gouttes d'Or très concentrés, longs, prometteurs, nous avons pu remonter dans le temps autour d'une table conviviale, avec les vins du domaine mais pas seulement... Encore merci à  Patrick Essa, à  Michel Buisson, ainsi qu'à  leurs épouses pour la chaleur de leur accueil.

CR:

Domaine Buisson-Charles - Meursault 2003

Notes : DS13 - PC12,5/13

Miel d'acacia et bourgeon de cassis au nez. Matière concentrée, ramassée, peu acide et marquée par une amertume finale. Ressemble-t-il à  un Hermitage blanc ?

Domaine Buisson-Charles - Meursault "Les Tessons" 2003

Notes : DS14 - PC14

Expression florale capiteuse (seringat, chèvrefeuille, vanille…) avec encore une note végétale (angélique ?). Meilleur équilibre en bouche que la cuvée précédente, plus de vivacité, mais une finale tout de même un peu dure et chaleureuse.

Domaine Buisson-Charles - Meursault premier cru "Charmes" 2003

Notes : DS14,5 - PC15

Nez opulent, évoquant fruits exotiques et caramel au beurre. Matière riche, beurrée, heureusement équilibrée par une belle acidité et une trame minérale qui prend le relais en milieu de bouche ; la gorgée se termine par un beau retour de noisette fraîche.

Domaine Buisson-Charles - Meursault 1994

Notes : DS11 - PC11

Des reflets orangés dans la robe éveillent la méfiance. Nez oxydé et piquant, notes de vernis et d'iode. Agressif et dur en bouche.

Domaine Buisson-Charles - Meursault premier cru "Charmes" 1986

Notes : DS16 - PC17

Robe dorée franche, jeune. Nez net, pur, sur l'amande et la noisette fraîche, qui semble rajeunir à  l'aération. Bouche vive et fine, cohérente de bout en bout ; la matière porte admirablement ces belles notes de noisette jusqu'en finale.

Domaine Buisson-Charles - Volnay premier cru "Santenots" 2003

Notes : DS16 - PC16

Nez pur, immédiat, exprimant avec beaucoup de naturel un fruit explosif, pétulant mais nuancé d'une jolie pointe d'animalité naissante. Bouche fraîche (remarquablement fraîche dans le contexte du millésime) et goûteuse, dense, équilibrée.

Domaine Buisson-Charles - Meursault "Les Tessons" 1999

Notes : DS15,5 - PC15,5/16

Nez discret, racé, sur les agrumes et la noisette fraîche. Bouche tendue, dense, vive, beaucoup de trame.

Domaine Buisson-Charles - Meursault premier cru "Charmes" 2002

Notes : DS15,5 - PC15

Doré profond. Nez très riche, abricoté, beurré, surmûr (?), presque décadent. Bouche également très riche, massive, veloutée, chaleureuse, avec (comme c'était le cas pour le 2003) un salutaire retour d'acidité et de structure en fin de bouche.

Domaine Buisson-Charles - Meursault premier cru "Gouttes d'Or" 2002

Notes : DS16/16,5 - PC16

Beaucoup plus floral et minéral dans ses arômes que les Charmes 2002. Un beau vin campé sur une pureté minérale et un fruit dense, exprimant plus de classicisme et de rectitude que le Charmes.
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles

bonjour,

cela me fait plaisir de voir les vins de Michel Buisson et Patrick essa commentés sur ce site, oui ce sont des vins de garde, oui ce sont des vins qui ne trichent pas avec le bois , le batonnage...le temps leur rend service. Et puis je n'oublierais pas leur accueil charmant et passionné, dans leur petite cave,avec l'oeil malicieux de Michel Buisson en coin, qui sait de quoi il parle, le joli tour de cave. Un homme vraiment sympathique et incroyablement ouvert. La Bourgogne comme je l'aime tout simplement.

merci encore Patrick

Laurent
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles

Mars 2004, en présence du producteur ET de son gendre (plus qq autres)

Meursault 1er cru Goutte d'Or - Buisson-Charles 1992 :

Cela tombe bien, le producteur est là  qui nous offre de goûter cette cuvée afin de la comparer à  la précédente. Superbe nez évoquant les agrumes, le miel. Bouche possédant beaucoup de fond, de caractère, d'équilibre, affichant un côté salin. Charnue, voluptueuse avec une finale citronnée légèrement amère, séductrice. Un supplément d'âme et de netteté par rapport au vin précédent (NDL'I : Meursault 1er cru Perrières - Pierre Morey 1992)

Laurent
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17990
  • Remerciements reçus 1819

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Domaine Buisson Charles, Bouches Chères 2000

Une robe qui prend un peu de profondeur. Or pâle, les reflets verts ont disparu.
Le nez montre un vin d'abord réduit et qui demande du temps pour s'ouvrir. Mais alors on entrevoit beaucoup de distinction: des notes florales, des fruits blancs et une touche anisée/ réglissée bien présente et très plaisante.
La bouche a pris de l'étoffe et commence à montrer un joli gras, une très belle matière. Tout en élégance retenue, c'est vrai que le vin semble fermé, mais c'est très prometteur. Ce qui frappe le plus pour l'heure et dans l'attente que ce vin mûrisse, c'est la finale vraiment très belle de rémanence et de distinction: c'est très long, très persistant sur des saveurs citronnées et fraîches.
Je n'aurais sans doute pas dû l'ouvrir, mais cela m'a néanmoins permis de rejuger ce vin qui est bien dans l'idée que je me fais des blancs de ce domaine: intéressants de façon croissante à mesure que le temps passe. Je suis certain que cette cuvée a encore beaucoup d'avenir. Autant je n'avais pas aimé du tout le Goutte d'or de ce millésime, autant j'aime celui-là.

Jérôme Pérez
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17990
  • Remerciements reçus 1819

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Domaine Buisson Charles, Bouches Chères 2000

Une belle expression de Meursault.
A nouveau un vin qu'il faut aérer longuement car la réduction est importante à l'ouverture, mais c'est plutôt bon signe.
Joli gras et acidité bien dessinée. Un vin tendu, encore très jeune.

Jérôme Pérez
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5145
  • Remerciements reçus 1501

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Domaine Buisson Charles Meursault Bouches Chères 2000

CR:Dégustation hier soir chez Philippe Haid.
Au programme : les vins du domaine Buisson-Charles avec, en pirate, un vin du domaine Ballot-Millot.
Les vins sont servis à l'aveugle, non carafé, dans un ordre aléatoire, par série de 3 vins.
Synthèse des notes d'Alain Hinant et Olivier Mottard.

1. Domaine Ballot-Millot - Meursault 1er cru Charmes 2004 17/20 (AH) **** (OM)

La robe est jaune, limpide et brillante.
Le premier nez est empyreumatique évoquant un côté grillé qui évolue sur des notes boisées, une légère touche florale, minérale (côté pierreux) et de citron mûr. La palette d'arômes lui confère beaucoup de finesse.
La bouche marie la suavité et la tension sur des connotations d'agrumes dès l'entrée (ananas), sans pour autant perturber le bel équilibre.
On y décèle pas de trace de l'élevage, plus présent au nez.
Le corps est conséquent et très élégant avec une finale légèrement fumée.

2. Domaine Buisson-Charles - Meursault 1er cru Cras 2005 13/20 (AH) ** (OM)

Une robe identique au vin précédent.
Le nez apparaît plus muet et plus lourd sur une note de poire et de pêche, complétée par un côté floral et anisé.
A l'aération apparaît une note végétale évoquant l'herbe/foin.
L'entame en bouche est très suave puis apparaît un creux en son milieu. La finale est courte, avec une note de chaleur.
Un peu plus de fraîcheur aurait sans doute davantage équilibré le vin.

3. Domaine Buisson-Charles - Meursault 1er cru Bouches-Chères 2004 17/20 (AH) **** (OM)

La robe est à peine plus foncée que les deux vins qui le précèdent.
Le nez se révèle avantageusement sur un côté floral mais surtout de fruit blanc mûr (poire) accompagné par une touche épicée.
Avec l'aération, une note grillée complétera l'ensemble.
Ici par contre, le vin présente cette belle suavité mais elle est contrebalancée par une très belle acidité lui conférant un grand équilibre.
Le corps est imposant, fin et très long.

4. Domaine Buisson-Charles - Meursault Tessons 2004 17/20 (AH) **** (OM)

La robe est similaire aux Bouchères.
Le nez, plus discret, évoque à nouveau le fruit blanc mûr avec un côté fumé, épicé et anisé.
Le corps, parfaitement équilibré et très fin, demeure à la fois suave et frais dans une très belle longueur gourmande.

5. Domaine Buisson-Charles - Meursault 1er cru Goutte d'Or 2005 15/20 (AH) ***(*) (OM)

La robe ne varie pas par rapport à son prédécesseur.
Un nez qui frappe immédiatement par sa finesse sur des notes fumées, de citron avec un léger boisé qui enrobe cet ensemble.
Un touche d'alcool évoque un vin bien mûr.
La bouche est parcourue de bout en bout par une superbe acidité parfaitement intégrée signant un vin frais, de grand équilibre, au corps conséquent.
La longueur est très importante et s'achève par une légère touche amère qui complexifie ce très beau vin.

6. Domaine Buisson-Charles - Meursault Tessons 2005 18/20 (AH) ***** (OM)

Robe équivalente.
Un nez qui se développe sur des notes lactiques et beurrées, de caramel et une connotation florale.
Il apparaît un peu plus rustique.
Le vin présente un corps à la fois imposant, frais et équilibré parcouru par une très belle suavité.
L'ensemble est aérien, très long et la finale est rémanente sur ses srômes de fruit blanc et de grillé.
Un très beau vin.

En conclusion, nous avons face à nous une gamme cohérente avec des vins de haut niveau au rapport Q/P plus qu'intéressant (23,50 € maximum pour un 1er cru).
Seul l'échantillon Les Cras 2005 se présentait moins frais que les autres vins.
Enfin, même si Les Tessons 2005 est aujourd'hui probablement le vin le plus gourmand, j'avoue, et mea culpa, n'avoir pas mieux noté Goutte d'Or 2005 qui recèle un potentiel très important.
Mais les notes sont celles qui ont été attribuées à l'aveugle hier soir et je n'ai pas voulu les modifier.
Il reste à vérifier la belle impression laissée lors d'une prochaine dégustation à l'aveugle en présence d'autres vins.
Mais c'est de toute façon un beau début !

Olivier
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles, Bouches Chères 2000

Olivier, Alain,

Merci de nouveau pour ce beau CR.

Pour les Cras, à votre avis, un problème de bouteille ou bien de localisation/caractéristiques organoleptiques singulières et contrastées ? Par expérience, il n'est pas toujours simple d'appréhender les vins blancs de ce secteur.

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26069
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles, Bouches Chères 2000

En lisant cela , je n'ai pas l'impression que vous avez trouvé les 2005 nettement supérieurs aux 2004. Je me trompe ?

Luc
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5145
  • Remerciements reçus 1501

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles, Bouches Chères 2000

Pour les Cras, à votre avis, un problème de bouteille ou bien de localisation/caractéristiques organoleptiques singulières et contrastées ? Par expérience, il n'est pas toujours simple d'appréhender les vins blancs de ce secteur.

Charles,

Qu'est ce que tu veut dire par là ? :o :)
Blague à part, je sais que les Cras sont situés sur un sol caillouteux.
Est-ce le terroir qui lui confère ses caractéristiques ?
J'avoue ne pas être comptétent pour répondre à cette question.
En revanche, le vin manquait, à notre sens, de droiture, comme d'une colonne vertébrale, qui est bel et bien présente dans le reste de la gamme.

En lisant cela , je n'ai pas l'impression que vous avez trouvé les 2005 nettement supérieurs aux 2004. Je me trompe ?

Luc,

Tu as tout a fait bien observé. Pas nettement supérieurs mais d'un profil différent.
Je dirais que 2005 a, en plus d'une belle acidité, une suavité un peu plus importante.
Je pense que les vins les mieux réussis dans ces deux millésimes apporteront chacun un plaisir différent mais indéniable.

Olivier
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles, Bouches Chères 2000

Olivier,

Les Cras sont situés côté Volnay (localisation). Je demandais simplement si votre description sensiblement distincte (caractéristiques organoleptiques) était liée à cette situation singulière par rapport aux autres vins de votre CR.

Pour prolonger avec un exemple que je connais : Perrières et Caillerets de JFCD sont deux cuvées dissemblables à l'évolution divergente.

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5145
  • Remerciements reçus 1501

Olivier Mottard a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles 2004 et 2005

Charles,

Je suppose que cette situation singulière explique ce constat.
Caillerets n'est pas très loin des Cras si je ne m'abuse. Cela peut expliquer l'évolution différente.

Olivier
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles 2004 et 2005

Olivier,

C'est une piste d'explication. Il y en a d'autres.

Caillerets est proche de Cras géographiquement, mais j'avoue ne pas connaître suffisamment les blancs de ce secteur particulier de Meursault pour différencier ces deux climats. :S

Je connais mieux les vins au Sud de la commune. ;)

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5145
  • Remerciements reçus 1501

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles 2004 et 2005

Caillerets est proche de Cras géographiquement, mais j'avoue ne pas connaître suffisamment les blancs de ce secteur particulier de Meursault pour différencier ces deux climats.
Idem.
En ce qui me concerne, c'est un des rares Cras dégusté et je n'ai pas le souvenir d'un Cailleret sur Meursault.

Olivier
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles Meursault Charmes 2002

Domaine Buisson Charles Meursault Charmes 2002 : 13/20 - 27/5/07
Olfaction boisée, avec des notes lactées, du citron, du grillé, du végétal. Expression exotique un peu "plan-plan" qui m'évoque un vin du mâconnais.
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17990
  • Remerciements reçus 1819

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles Meursault Charmes 2002

par expérience, je peux attester que les vins de ce domaine peuvent donner peu d'impression dans leur jeunesse, mais ce révèlent au long, voire trèslong vieillissement.
Mais il est vrai que je n'ai pas goûté ce vin-là.
Même si le goûte d'or 2000 ne m'a pas plu et c'est un euphémisme très doux, la plupart des autres vins de cette propriété que j'ai bus étaient très bons avec des vins anciens, méorables qui jugés à côté de noms de cuvées extrêmement réputés n'avaient pas à rougir.

Jérôme Pérez
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 599
  • Remerciements reçus 0

Hamitan a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles Meursault Charmes 2002

Il y a 18 mois Charmes 2000 ne s'est affirmé (que partiellement sans doute) qu'après 24/48 heures de bouteille en vidange.
Tessons 2001 s'est ouvert plus vite mais est tout de même resté réduit.
Plus récemment Bouches Chères 2002 vérouillé sur une demi-heure de dégustation au domaine.
Effectivement il s'agit d'être patient avec ces vins.
Y compris les rouges (Pommard 89 très appréciable, Pommard 88 moins, Volnay Santenots 1985 tout simplement grand).

Les 2005 sont splendides et vont faire de sacrées bouteilles.
2006 (au moins blanc) est un très bon millésime au domaine et il n'est guère difficile d'obtenir un rdv pour aller goûter sur fût.

Cordialement,
Hamitan
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles

J'ai bu de beaux vins jeunes servis par le créateur de ces vins ... représentatifs de leur niveau de cru.

Un superbe Goutte d'Or 92 qui avait bénéficié de plus de 10 ans de bouteille.

Mais là, peu d'enthousiasme pour une expression qui se révèlera peut-être au vieillissement ...
Nous étions 18 à tester les vins à l'aveugle.

Ceux autour de moi était sur un chardonnay, pas forcément en Bourgogne.
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles Meursault Charmes 2002

Laurent Probst, qui publie ailleurs, vient de m'envoyer ceci :

15. Meursault Charmes 02

Dom. Buisson-Charles


Belle robe jaune or, nez puissant, entre fruité et minéralité. Le premier nez était dominé par une impression de grillé très vite estompée. La bouche est riche sans être opulente, l’expression minérale est très présente. On retrouve de fines notes d’anis, Une très belle tension donne une rectitude de bon aloi à ce vin qui mérite d’être encore attendu quelques années pour offrir davantage de moelleux en bouche. Belle longueur. Bien +

Un avis divergent, donc !
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2310
  • Remerciements reçus 1317

matlebat a répondu au sujet : CR: Meursault BoucheCheres 2004 Domaine Buisson Charles

Bonjour,
En tout cas, je rejoins l'avis d'OM et AH sur Bouches cheres 2004, très beau vin :
Un nez de poire, tilleul, qui va s'arrondir avec de fines notes mentholées, grillées, et épicées. La bouche est d'une grande suavité, avec un toucher gras mais gardant une belle légereté, une trame solide, fraiche, profonde, aux arômes de fleur et fruit blanc, de poivre et une très belle finale aux accents miéllés. Très belle caresse sensorrielle que ce Bouches Cheres 04 ! Très Bien +
Amicalement.
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Charles

Encore un très beau 2004, décidément !:)
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles 2007 2006 2004

Ma rencontre avec ce domaine a commencé par une dispute que certains LPViens ont du suivre il y a quelques mois. Voici un compte rendu sans concessions des vins dégustés au domaine où j'ai rencontré Michel Buisson, sa fille Catherine Essa et son beau fils, Patrick Essa, en compagnie duquel nous avons longuement dégusté.

Je précise d'abord qu'en dégustation je m'applique à recracher toujours, mais que je n'ai pu recracher aucun des vins dégustés sur fût, tellement le plaisir était grand. Cela ne tient pas forcément en une supériorité absolue des vins du domaine, mais cela s'explique aussi par une utilisation du soufre très tardive et extrêmement raisonnable, ainsi que par le soin porté par Patrick à éviter tout phénomène de réduction dans ses fûts. Déguster sur fût les vins de ce domaine est un moment inoubliable de plaisir, où l'on capte cette courte période de la vie du vin qui le laisse évoluer "librement", avant le traumatisme de la mise. Ce n'est sans doute pas le seul domaine où la dégustation sur fût offre un plaisir de ce genre, mais c'est de ma modeste expérience le plus remarquable. La qualité d'accueil de Patrick Essa et de toute la famille ne gâche rien.

Meursault Vielles Vignes 2007
Si jeune et déjà si généreux, droit, gras, expressif, le tout sans exubérance, un équilibre remarquable pour cette année 2007.

Meursault Les Tessons 2007
Plus sauvage, plus raide au nez, en bouche c'est très élégant et la texture ne se lasse pas de satisfaire le palais;

Meursault 1er Cru Les Cras Vieilles Vignes 2007
Le nez est une claque de fraicheur, la bouche semble un peu fermée en ce moment, manquant de précision; mais sa belle longueur me laisse penser que cet aspect "brouillon" est provisoire et qu'un magnifique premier cru est en préparation.

Meursault 1er Cru Bouches Chères 2007
La "puissante finesse" d'une amertume extrêmement élégante qui fond en bouche : c'est la minéralité dans sa plus belle expression. Ce jour et sur fût, ce vin est bouleversant. Nul doute qu'il gardera son élégance en bouteille.

Meursault 1er Cru Charmes 2007
Un vin qui vient d'être soufré et n'exprime pas la liberté fruitée des autres, mais qui affirme son style et son terroir avec précision.

Meursault 1er Cru Goutte d'Or 2007
Le plus profond de la série et de loin, avec son sous-bois, son énorme tension, son affirmation passionnée d'un des plus beaux et expressifs terroirs de Meursault. Ce goutte d'Or est enthousiasmant, il est du niveau d'un Grand Cru et nous laisse ivres de plaisir.

Bourgogne Rouge 2007
Un vin de plaisir qui ne poursuit pas des buts ambitieux mais qui se contente tout de même de rendements de premiers crus et s'exprime avec précision. Pas de bois neuf, l'ensemble est gracieux.

Pommard En Chiveau 2007
Un bon Pommard qui respecte le terroir : grosse structure, belle acidité, il est très typique. Il n'a pas toute la rondeur souhaitée par Patrick Essa, mais n'est-ce pas normal pour un Pommard? Il faut dire, Patrick est plus en phase avec son Volnay qu'avec son Pommard, même si ce dernier est très acceptable.

Volnay Santenots d'en haut 2007
La structure élégante de Volnay avec un plaisant jouissif expressif du climat Santenots donne un sans faute dans l'expression de ce que Volnay peut donner de plus élégant aux notes de sous-bois.

Meursault Vielles Vignes 2006
Pêche blanche, une pureté préservée en totalité, une minéralité superbe au toucher.. Que demander de plus?

Meursault 1er Cru Charmes 2006
Supérieur à mon sens à celui de J.M. Roulot, il est tout de même trop aromatique à mon goût autour d'une belle minéralité de mâche. En fait je ne suis pas fan du terroir de "Charmes" dans sa jeunesse, mais quelles merveilles ce vin nous réserve-t-il dans 20 ans?

Meursault 1er Cru Goutte d'Or 2006
Nez de Calvados au centre d'une complexité superbe. La bouche d'une profondeur édifiante et la remarquable longueur toute en force et en subtilité ferait passer ce premier cru pour un grand cru très facilement; en fait si Goutte d'Or était toujours à ce niveau il mériterait largement le classement G.C. (notez que sur 2007 c'est aussi le cas)
Il faut croire que le domaine réussi superbement ce premier cru d'exception sur lequel il doit être superbement placé. Le résultat est l'un des meilleurs Meursault que j'ai pu gouter, le meilleur sur 2006, avec en sus un plaisir déjà très présent là où le clos des Perrières (A.Grivault) par exemple nécessitera des années pour s'installer.
Une vraie merveille.

Mursault Vielles Vignes 1992
Remarquable Tilleul-Miel botrytisé. Une bouche montrant en sec toutes les qualités des grands vins doux, c'est impressionnant. Selon notre hôte, le millésime 2006 évoluera peut-être dans un style similaire.

Meursault 1er Cru Les Bouches Chères 2004
Nez troublant par son intense violette, très élégante, qui allie minéralité de craie très fine à un fond ambré.
Bouche de fort belle texture où la craie s'intègre discrètement dans un toucher agréable qui fait, avec sa douceur fruitée, la force de ce vin. Au niveau des saveurs nous avons des instants de faiblesse où le gras se fait trop dominant, des instants brouillons.
Longueur très élégante qui annonce un perfectionnement à venir, ou tout simplement -et je m'en veux un peu- que mon carafage d'une heure et demie ne suffisait pas et ne m'a pas permis de découvrir ce vin déjà très beau, sous son jour le plus parfait (voir CR ci-dessus.)
Un vin à carafer longuement, donc, et à accompagner des mets les plus dignes!

Conclusion :
Bon j'ai connu Patrick Essa sur une prise de bec. Je suis obligé, et ce sans concession, d'avouer que Patrick cumule des qualités humaines rares : un accueil merveilleux (on se sent instantanément bien en sa compagnie), une approche du vin humble et ouverte, un partage naturel de sa passion avec nous, une politique de prix du domaine quasi héroïque dans le contexte actuel, qui consiste à préférer rendre service et satisfaire le client qui ici est visiblement aimé, plutôt que d'enfler les prix comme on voit trop souvent. Terminons par quelques gestes généreux très touchants, et on aura le portrait le plus idéal de la générosité bourguignonne.

Côté dégustation, pour la qualité, mais aussi la façon d'élever, c'est un moment inoubliable de plaisir que de boire directement à la sortie des futs au domaine Buisson-Charles. Quant à la qualité des vins, elle est toujours respectueuse des terroirs; et sur "Goutte d'Or", elle dépasse toutes mes espérances pour toucher au sublime.

Parce que ce domaine de haut niveau a décidé une politique de prix exemplaire dans le respect de la relation avec le client qui est aimé de façon si évidente, le domaine n'a plus de vin à vendre, mais permet de réserver pour l'année suivante.

Merci Patrick et Catherine Essa, ainsi qu'à Monsieur Buisson pour être ce qu'ils sont (et faire les vins qu'ils font!).

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Buisson Volnay 1er cru Santenots 2003

Volnay Santenot 1er cru Buisson-Charles 2003 : 15/20 – 24/6/08
Beau début d’évolution aromatique : cerises à l’eau de vie, noyau, amande, pointe épicée.
Bouche veloutée, savoureuse, ayant bien affronté les difficultés du millésime (mieux semble-t-il que le Chambolle VV 2003 de Geantet-Pansiot bu à côté).

Note : un vin qui se goûte curieusement mieux après qq heures d'aération (qui a dit la fragilité du pinot ?)
am : DS14 - PR13
Le soir : DS15,5 - LG15 - MS15


Rappel :
Domaine Buisson-Charles - Volnay premier cru "Santenots" 2003 – décembre 2004 (cr par Pierre Citerne)
Notes : DS16 - PC16
Nez pur, immédiat, exprimant avec beaucoup de naturel un fruit explosif, pétulant mais nuancé d'une jolie pointe d'animalité naissante. Bouche fraîche (remarquablement fraîche dans le contexte du millésime) et goûteuse, dense, équilibrée.
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1053
  • Remerciements reçus 170

yr a répondu au sujet : CR:Tesson 2004 Buisson Charles

Tessons 2004

Une belle robe jaune clair, brillante .

Nez puissant et complexe, avec des senteurs vives de fleurs blanches.

L’attaque en bouche est franche, et le vin me semble concentré, puissant même. Mais dans un style « frais », pas du tout pataud ou simplement trop riche (comme j’ai pu boire qq exemples lors de la soirée Meusault- Puligny récemment).

Belle finale qui se complexifie nettement à l’aération, qui reprend les saveurs du nez avec un petite touche finale poivrée, ou mentholée rafraichissante.

NB Ce vin devrait être bu après 3-4 ans au moins de vieillissement bonificateur, mais je l'ai choisi au restaurant (petite pub pour le sympathique OPUS VIN 75015 PARIS .

Une belle bouteille que ce Tesson , et pour en avoir gouté quelques uns de la maison Buisson Charles c’est d’une régularité exemplaire dans la (haute) qualité. Depuis deux trois ans les Tessons 2000 font merveille chaque fois que je les sers.

YR
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 161
  • Remerciements reçus 1

gox570 a répondu au sujet : Buisson Charles

Je reviens d'une petite visite chez buisson charles.
J'ai la chance d'avoir été recu par patrick Essa.
Je ne vous referais pas toute la tirade de bebert, toutefois mes impressions sont vraiment identiques.
cela fait plaisir de rencontré une personne aussi accueillante et symphatique qui nous explique ca vision de meursault.
Mais qui est egalement pret à partager sur le vin en général, bref un passionné.

merci encore à patrick , à son épouse et au papa.
ce fut un grand moment !

Laurent
"in black pinot we trust"...même si on aime bien le chardonnay!
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux