Nous avons 985 invités et 8 inscrits en ligne

Maison Dominique Laurent

  • Messages : 50
  • Remerciements reçus 36

Réponse de Adrien16 sur le sujet Passage chez Dominique Laurent

J’ai effectué quelques comptes rendus sur le fil de Dominique Laurent car ces vins m’ont apportés de nombreuses satisfactions mais surtout parce que ma première grande émotion en bourgogne… fut un Grand-Echezeaux de cette maison, il y a plusieurs années…et une première fois, ça ne s’oublie pas!

Je m’approvisionne depuis quelques années en vins de cette maison par l’intermédiaire de revendeurs en Belgique ou sur le net mais je souhaitais déguster le Vosne 1er cru Reignots dont j’avais entendu parler à plusieurs reprises !J’ai donc contacté le domaine en 2020 qui m’a envoyé son tarif primeur…accompagné des  commentaires « commerciaux » de Dominique Laurent décrivant le millésime et les différentes cuvées de la maison ! Ses commentaires et ses anecdotes sur le vignoble bourguignon combinés à quelques notes d’humour m’ont interpellés et donnés l’envie de le rencontrer!

Je me suis rendu en Bourgogne pour deux journées en compagnie de deux amis passionnés…c’était l’occasion d’emporter les vins réservés sur le millésime 2019 et d’organiser  une petite dégustation ! Malheureusement mon odorat porte encore les séquelles d’une infection au Covid et ne m’a pas permis de profiter pleinement de l’aromatique des vins.Ce fut l’occasion de me focaliser sur les équilibres en bouche…le plaisir est moins présent mais l’expérience fut enrichissante…On se console comme on peut.

Lors de ce séjour, j’ai dégusté de très belles choses, notamment les 2020 de David Duband…Gros coup de cœur pour le Clos de la Roche et le Latricières mais globalement,  tous les vins se goutaient  bien !

Mais revenons à la maison Laurent. Arrivés à Gilly-Les-Citeaux…. Nous rencontrons Monsieur Laurent et j’avoue que je ne m’attendais pas à cela… je rencontre un Monsieur avec beaucoup d’humour, simple et passionnant  et en bonus, j’ai pu faire la rencontre de Geraldine qui bichonne la « petite » parcelle de Vosne Reignots.

Malheureusement, une coupure de courant suite à des travaux sur le réseau électrique du zoning  a rendu impossible la visite des chais…Monsieur Laurent a donc préparé 3 bouteilles :

!! Pour les raisons évoquées un peu plus haut, vous excuserez mes notes de dégustations très succintes !!

Vosne-Romanée 1er cru Les Rouges VV 2011 : je n’ai personnellement pas bu beaucoup de 2011 qui m’ont enthousiasmés. Ici, nous avons un vin bien équilibré, tout en finesse, il n’est pas urgent de l’ouvrir…

Pommard VV 2011 : Un vin qui m’a semblé un peu plus dense que le précédent mais de nouveau bien équilibré. Et ne présentant aucun signe de fatigue !

Pommard 1er cru Les Charmots 1993 : Monsieur Laurent pose le nez sur le verre et détecte directement un léger goût de bouchon ….il s’absente et revient avec un Chambertin Clos de Bèze 1993…et un Clos de la Roche Réserve Personnelle 2012 ! J’ai déjà eu la chance de déguster le Clos de Beze sur le millésime 2004. Le vin était magnifique sans les notes végétales caractéristiques du millésime. Le 1993 présente une bouche ample et veloutée.  Aucune sensation asséchante. Ce vin est encore là et pour longtemps encore. Les amis qui m’accompagne ne décèlent aucune trace d’élevage malgré les « 200% bois neuf sur cette cuvée à l’époque ». Malheureusement, le vin semble également infecté par un léger goût de bouchon. ..Décidément !Le Clos de la Roche 2012 est expressif, j’y perçois quelques arômes malgré mon état, la bouche est harmonieuse. Une jolie bouteille.

Quelle frustration de déguster ces vins avec un nez qui ne décèle presque rien!

Monsieur Laurent débouche ensuite Un Nuits-St-Georges 1er cru La Richemone VV 1993 (je pense qu’il s’agit de la vigne vinifiée aujourd’hui par le domaine Perrot-Minot avec sa cuvée Ultra…à l’époque elle était vinifié par le domaine Pernin-Rossin). Ce vin est incroyable de densité ! Il peut être déconcertant pour les amateurs de bourgogne « infusés », je n’ose imaginer la puissance de ce vin lors de sa mise en bouteille. Les sensations en bouche me donne l’impression de boire un vin jeune… ce vin semble éternel mais il est déroutant !

Ce fut un moment enrichissant et une belle rencontre…nous avons pu discuter de la localisation de de certaines vignes, de la « méthode » Accad, des anciennes techniques de bouchage des bouteilles, …  , vivement mon prochain passage à Gilly-Les-Citeaux avec un odorat à la hauteur de l’évènement !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, francois999, PP, bertou, Jean-Loup Guerrin, trainfr, Vaudésir, Oyaji-sama, Papé, GAET, starbuck, the_ej, DaGau, KosTa74, LudoR, Garfield
02 Déc 2021 21:46 #661

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 197
  • Remerciements reçus 359

Réponse de LudoR sur le sujet Passage chez Dominique Laurent

J’ai effectué quelques comptes rendus sur le fil de Dominique Laurent car ces vins m’ont apportés de nombreuses satisfactions mais surtout parce que ma première grande émotion en bourgogne… fut un Grand-Echezeaux de cette maison, il y a plusieurs années…et une première fois, ça ne s’oublie pas!

Je m’approvisionne depuis quelques années en vins de cette maison par l’intermédiaire de revendeurs en Belgique ou sur le net mais je souhaitais déguster le Vosne 1er cru Reignots dont j’avais entendu parler à plusieurs reprises !J’ai donc contacté le domaine en 2020 qui m’a envoyé son tarif primeur…accompagné des  commentaires « commerciaux » de Dominique Laurent décrivant le millésime et les différentes cuvées de la maison ! Ses commentaires et ses anecdotes sur le vignoble bourguignon combinés à quelques notes d’humour m’ont interpellés et donnés l’envie de le rencontrer!

Je me suis rendu en Bourgogne pour deux journées en compagnie de deux amis passionnés…c’était l’occasion d’emporter les vins réservés sur le millésime 2019 et d’organiser  une petite dégustation ! Malheureusement mon odorat porte encore les séquelles d’une infection au Covid et ne m’a pas permis de profiter pleinement de l’aromatique des vins.Ce fut l’occasion de me focaliser sur les équilibres en bouche…le plaisir est moins présent mais l’expérience fut enrichissante…On se console comme on peut.

Lors de ce séjour, j’ai dégusté de très belles choses, notamment les 2020 de David Duband…Gros coup de cœur pour le Clos de la Roche et le Latricières mais globalement,  tous les vins se goutaient  bien !

Mais revenons à la maison Laurent. Arrivés à Gilly-Les-Citeaux…. Nous rencontrons Monsieur Laurent et j’avoue que je ne m’attendais pas à cela… je rencontre un Monsieur avec beaucoup d’humour, simple et passionnant  et en bonus, j’ai pu faire la rencontre de Geraldine qui bichonne la « petite » parcelle de Vosne Reignots.

Malheureusement, une coupure de courant suite à des travaux sur le réseau électrique du zoning  a rendu impossible la visite des chais…Monsieur Laurent a donc préparé 3 bouteilles :

!! Pour les raisons évoquées un peu plus haut, vous excuserez mes notes de dégustations très succintes !!

Vosne-Romanée 1er cru Les Rouges VV 2011 : je n’ai personnellement pas bu beaucoup de 2011 qui m’ont enthousiasmés. Ici, nous avons un vin bien équilibré, tout en finesse, il n’est pas urgent de l’ouvrir…

Pommard VV 2011 : Un vin qui m’a semblé un peu plus dense que le précédent mais de nouveau bien équilibré. Et ne présentant aucun signe de fatigue !

Pommard 1er cru Les Charmots 1993 : Monsieur Laurent pose le nez sur le verre et détecte directement un léger goût de bouchon ….il s’absente et revient avec un Chambertin Clos de Bèze 1993…et un Clos de la Roche Réserve Personnelle 2012 ! J’ai déjà eu la chance de déguster le Clos de Beze sur le millésime 2004. Le vin était magnifique sans les notes végétales caractéristiques du millésime. Le 1993 présente une bouche ample et veloutée.  Aucune sensation asséchante. Ce vin est encore là et pour longtemps encore. Les amis qui m’accompagne ne décèlent aucune trace d’élevage malgré les « 200% bois neuf sur cette cuvée à l’époque ». Malheureusement, le vin semble également infecté par un léger goût de bouchon. ..Décidément !Le Clos de la Roche 2012 est expressif, j’y perçois quelques arômes malgré mon état, la bouche est harmonieuse. Une jolie bouteille.

Quelle frustration de déguster ces vins avec un nez qui ne décèle presque rien!

Monsieur Laurent débouche ensuite Un Nuits-St-Georges 1er cru La Richemone VV 1993 (je pense qu’il s’agit de la vigne vinifiée aujourd’hui par le domaine Perrot-Minot avec sa cuvée Ultra…à l’époque elle était vinifié par le domaine Pernin-Rossin). Ce vin est incroyable de densité ! Il peut être déconcertant pour les amateurs de bourgogne « infusés », je n’ose imaginer la puissance de ce vin lors de sa mise en bouteille. Les sensations en bouche me donne l’impression de boire un vin jeune… ce vin semble éternel mais il est déroutant !

Ce fut un moment enrichissant et une belle rencontre…nous avons pu discuter de la localisation de de certaines vignes, de la « méthode » Accad, des anciennes techniques de bouchage des bouteilles, …  , vivement mon prochain passage à Gilly-Les-Citeaux avec un odorat à la hauteur de l’évènement !

Quelle chance !...




 

03 Déc 2021 21:18 #662

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 178
  • Remerciements reçus 102
CR: Pommard 1er cru Les Charmots 2011


Malheureusement bu à l'arrache en fin de repas (faut vraiment être c...)

En fin de repas pour finir le fromage avec des amis
il me vient l'idée de descendre chercher une bouteille dans la cave
Me voila remontant tout content et un peu éméché des quilles déjà tombé
avec un Pommard le fromage se faisant attendre et faut dire qu'on avait tous une de c'est soif
que le bouchon fut retiré sans attendre et nos godet rempli aussitôt.
Nous attaquâmes le fromage ainsi que le vin
Mais quel déception était ce l'ouverture a l'arrache, notre palais qui était déjà bien fatigué ou le vin qui était mort
Que ce soit le convive comme moi avons était déçu le vin était fade, sans corps, il était comme un vin qui avait basculé car trop vieillit mort.
Je l'ai regouté le lendemain vu qu'il resté un fond
Mais la non plus y avait rien aucune structure il ne c’était pas amélioré
Je ne sais pas si j'ai fait un truc qui fallait pas pour qu'il soit ainsi malgré le lendemain
en tous cas ce fut pas un grand moment et même une déception âpres vu dans les circonstance qu'on la ouvert et bu je l'ai bien mérité

 

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Jean-Loup Guerrin
15 Déc 2021 16:30 #663
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 658
  • Remerciements reçus 1391

Réponse de KosTa74 sur le sujet Dominique Laurent, Marsannay VV 2014

Bu ma dernière bouteille de CR: Marsanay Vieilles vignes 2014 Dominique Laurent

Ouvert a 12 °.

Wahh le nez fait très évolué, il fait même peur ... Très acide , cela parait mort ...
La bouche également est très acide ... ça me rappelle des bonbons a la con que je prenais quand j'étais gamin et qui te déchirait la bouche tellement c'était acide ... 

Etant invité chez les beaux-parents entre temps  , je ne retouche pas ce vilain breuvage avant 24h ! 

Et la pouah , quelqu'un est venu changer la bouteille ... Le nez est délicat sur les fruits noirs, la cerise burlat , une pointe florale avec de la pivoine, de la rose ... 

Belle bouche un peu confituré, sirop de pruneau légèrement sucré mais l'ensemble est parfaitement digeste et agréable ! 

Quelle longueur, quelle gourmandise ... 

Quelle différence en 24h ... L'ensemble passe de qq chose d'acide au nez comme en bouche et peu appétissant a une merveille de vin évolué bien équilibré , gourmand et aérien.

Mangé avec filet de poulet/cèpes/Polenta , ça se mariait bien ! Ma femme s'est resservi régulièrement , preuve que le vin était très plaisant ! 

Peut encore se garder mais la , il me semble tip top (après longue aération bien sûr) ! 

 

Romain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, LucB, Lionel73, Garfield
09 Jan 2022 20:53 #664

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3356
  • Remerciements reçus 6545
Bonjour à tous,

Fichier attaché :


CR: Vosne-Romanée, Dom Laurent Les Suchots 2011 (vidéo 7:25) : Un nez délicat, fin, de groseille, belle notes fleuries, pot pourri, rose, pivoine, pointe épice girofle, fond sous-bois, humus léger fumé/tourbé. La bouche est charnue voir corpulente, fraiche (vive à l'ouverture), aux tanins fins, soyeux, sur la groseille, les notes fleuries rose, pot pourri, pointe épice girofle, fond humus, sous-bois et léger fumé/tourbé. La finale est fraiche, élégante, de la force en finesse, et belle persistance de groseille, de rose, de sous-bois, d'humus, et plus tourbé que fumé. Excellent 93 (17) et intéressant bue sur 12H, à l'ouverture le nez est magique mais devient un peu évanescent avec les heures qui passent, la bouche au contraire est un peu raide à l'ouverture et gagne en rondeur, soyeux avec le temps. Alors selon qu'on aime les nez, l'aromatique, ou les bouches, les textures, on privilégiera la dégustation à l'ouverture ou le lendemain :-) 

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, bibi64
16 Jan 2022 16:11 #665

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5440
  • Remerciements reçus 8577
Un repas, mes amis ...

CR: Maison Dominique Laurent, Fixin 1er cru "Les Hervelets" 2017

C'est fermé au nez, pas trop massif en bouche, mouai comme dirait l'autre, tu nous as déjà ouvert mieux que ça.
Ne me dit pas que c'est la Chambolle de chez Barthod !!!

Heureusement, nous sommes revenus sur cette bouteille plus tard lorsque Gérard était reparti.
Hé bien, l'aération a transformé le vin.
Nous percevons plus de griottes, ça pinote joyeusement et la bouche a gagné en fluidité, en allonge.
Pour le coup je ne retrouve pas l'image que certains voudraient coller sur les vins de Dominique Laurent.
Nous sommes plutôt sur les caractéristiques d'un 2017 avec un vin qui certes n'est pas massif, rien à voir avec les Fixin 2016 par exemple, mais qui se laisse déjà déguster avec facilité.

Une fois de plus, nous constatons que si nous étions plus nombreux avec plus de bouteilles, chaque flacon n'aurait eu droit qu'à un passage qui n'aurait pas permis de le juger à sa juste valeur.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
20 Jan 2022 12:56 #666

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3203
  • Remerciements reçus 4394
CR: Maison Dominique Laurent - Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 2001

Pratiquant la maison depuis quelques temps, la bouteille a été ouverte 24 heures à l'avance; je n'ai pu m'empêcher de le goûter et l'ai trouvé agréable bien qu'un peu raide, sur des notes de terre.
Revenons au jour de la dégustation.
La robe hésite entre le rouge et le brun; la transparence est marquée.
Le nez est délicat; il évoque la cerise et un peu de sous-bois.
La bouche est délicate et d'une belle fraicheur. Elle rappelle le bonbon à la cerise grâce à sa douceur mesurée.
C'est très bon et parfaitement à point.

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, matlebat, Jean-Loup Guerrin, bibi64, GAET, starbuck
03 Avr 2022 15:42 #667

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 912
  • Remerciements reçus 2870

Réponse de IH1456 sur le sujet CR: Maison Dominique Laurent - Marsannay VV 2013

CR: Maison Dominique Laurent - Marsannay VV 2013

CR ramené à sa plus simple expression pour signaler que deux bouteilles de suite sont complètement brettées, doublées d'une acidité presque mordante de type vinaigre. Dommage à plus de 15 euros la bouteille... nouvelle déconvenue pour moi sur ce vigneron/coopérateur (corrigez si ce n'est pas le bon terme), après un Morey Saint-Denis 2010 d'une fadeur et d'une verdeur consternantes.

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareille, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le Grand Georges
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé, KosTa74
04 Jui 2022 19:14 #668

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • La Vie est une Fête
  • Portrait de La Vie est une Fête
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 888
  • Remerciements reçus 126

Réponse de La Vie est une Fête sur le sujet Maison Dominique Laurent - Marsannay VV 2013

Je voulais juste rebondir sur ton ressenti sur le morey 2010,  j’ai le souvenir d’un vin absolument splendide qui m’avait bluffé pour le niveau d’appellation,  je regrette que ta bouteille ne se soit pas présentée sous un meilleur jour 
Je vais sans doute tester un 2013 (je ne sais pas sur quelle cuvée)  pour me faire un avis prochainement...

Cordialement 
Laurent

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: IH1456
04 Jui 2022 19:25 #669

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 456
  • Remerciements reçus 3314
CR: Maison Dominique Laurent - Coteaux bourguignons, 2021

Une vingtaine d’euros sur table, dans un bar a vin parisien  plutôt recommandable. Il fait chaud, je cherche quelque chose de léger pour accompagner une planche de charcuterie/fromage et des toasts au brie truffé. 

Millésime 2021, je prends le risque.

Nez peu complexe, mais sympathique, très fruits rouges mais surtout sur la cerise gourmande, et un côté un rien végétal.

Bouche simple et facile, sur le fruit, avec de l’acidité, gouleyante. Madame me fait remarquer qu’on se croirait en Beaujolais, ce qui n’est pas absurde puisque sur cette bouteille, c’est le gamay qui est mis à l’honneur.

C’est très honnêtement bien fait, surtout compte tenu du millésime, et à bon rapport qualité prix. Idéal l’été servi frais, par grosses chaleurs.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64
05 Aoû 2022 12:38 #670

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3767
  • Remerciements reçus 1237

Réponse de francois999 sur le sujet Maison Dominique Laurent - Coteaux bourguignons, 2021

Coteaux bourguignons, ce n’est pas l’appellation où tu peux mettre un peu de gamay dedans ? 

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
05 Aoû 2022 13:36 #671

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5440
  • Remerciements reçus 8577

Réponse de starbuck sur le sujet Maison Dominique Laurent - Coteaux bourguignons, 2021

Coteaux bourguignons, ce n’est pas l’appellation où tu peux mettre un peu de gamay dedans ? 

L’appellation Coteaux Bourguignons, créée en 2011, s’épanouit sur 4 départements et dans les trois couleurs : rouge, blanc, rosé. La particularité du
COTEAUX BOURGUIGNONS est de pouvoir être un vin d’assemblage ou un vin monocépage, et de faire quelques fois appel à des cépages anciens. Clairet peut remplacer le mot rosé.

www.vins-bourgogne.f...

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Delphinette
05 Aoû 2022 15:21 #672

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80
  • Remerciements reçus 338

Réponse de choubi38 sur le sujet Maison Dominique Laurent

Je n'ai jamais bu un vin de Dominique Laurent mais, cet après-midi, j'ai écouté un podcast (les sourires du vin) dans lequel il était interviewé sur son activité de tonnelier. J'ai trouvé cela assez intéressant et rigolo, on y apprend pas mal de choses sur la tonnellerie et sur sa manière de voir le vin. Peut-être que cela pourra intéresser ceux qui boivent ses vins !

Voici le lien :  cliquer ici
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex_Le belge
25 Aoû 2022 20:01 #673

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1397
  • Remerciements reçus 989
CR: Dominique Laurent, Vosne-Romanée 'vieilles vignes' 2015.

Long bouchon liège impeccable tous marquages et à peine teinté.

Nez fruits rouges et noirs en puissance, lardé fumé de salaison sans excès, en allant les chercher, dans le verre qui va bien, avant saturation vanille et fleurs, pivoine? Jolie complexité.

En bouche c'est jeune avec un profil de pinot noir bien charpenté, pas de complexité ni de finesse à ce stade mais une vraie longueur oscillant entre acidité et souplesse. Le fruité un peu simplifié sur un registre kirsch alcool.

Jamais aussi bien goûté qu'aujourd'hui, je pense que ça peut encore gagner en tertiaire sous-bois et affinage de la matière avec quelques années de garde supplémentaires. Ouvert trois heures avant dégustation pour un dîner bœuf bavette au grill, champignons de paris, cœurs d'artichaut, figues et chocolat noirs.

Et vous, avez-vous déjà goûté des bourgognes rouges, nuitons et autres, déjà à leur apogée pour le millésime 2015?
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé, Gaija
11 Oct 2022 22:24 #674

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 91
  • Remerciements reçus 503

Et vous, avez-vous déjà goûté des bourgognes rouges, nuitons et autres, déjà à leur apogée pour le millésime 2015?

J'ai bu :
- en mai 2020 un Gevrey "Mes Cinq Terroirs" 2015 de Denis Mortet excellent, étonnamment ouvert.
- en mai 2020 un Marsannay "Longeroies" 2015 de Denis Mortet, pas prêt.
- en mai 2021 un Pommard "Petits Noizons" 2015 de la Vougeraie très bon, à son apogée.
- en juin 2022 un Givry Clos Salomon 2015 qui était très bon, à son apogée.
- en avril 2022 un NSG 1er cru "Damodes" 2015 de la Vougeraie, qui me semblait sortir d'une phase de fermeture.

D'une façon générale, je pense attendre 2025 pour ouvrir sans arrières-pensées mes 1C bourguignons de 2015 et 2027-30 pour les GC. C'est un bon millésime, mais je crains l'excès de sucre et lui préfère pour l'instant le caractère de 2016.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, DaGau, KosTa74
12 Oct 2022 11:34 #675

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 658
  • Remerciements reçus 1391

Réponse de KosTa74 sur le sujet Dominique Laurent, marsannay vv champs perdix 2014

CR: marsannay vv champs perdrix 2014.

dernière bouteille ... et la moins agréable...

Nez poussiéreux,  de fût. 
.bouche plate , boisé très et trop présent.... 
Un soupçon  d arômes tertiaires sur le pruneau cuit ...
bon sans + et encore c est pas l extase ... 

Ça finira en sauce pour un confit d oignon .... comme quoi  c est jamais perdu !

Romain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé, Pat_Champ
31 Déc 2022 21:30 #676

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 438
  • Remerciements reçus 2216

Réponse de mconstant sur le sujet Maison Dominique Laurent

CR: Dominique Laurent, Marsannay Vieilles Vignes, 2015
 

Le nez est classique pour un pinot avec du noyau de cerise noire, une pointe de pivoine. C'est simple mais classique.La bouche présente une matière fine, une belle rondeur sur les fruits noirs. L'ensemble est juteux, la finale présente une petite amertume du plus bel effet et on a une longueur tout à fait correcte. Un vin ouvert en famille pour une fondue bourguignonne avec un bouillon. C'est clairement à maturité et tout le monde a apprécié. Parfait pour les personnes qui ne connaissent pas la Bourgogne et une bonne introduction. Matthias 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki, KosTa74, Garfield
12 Fév 2023 15:36 #677
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 658
  • Remerciements reçus 1391

Réponse de KosTa74 sur le sujet Maison Dominique Laurent

J aime bien "année exceptionnelle "au sommet de la bouteille...

Romain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64
12 Fév 2023 16:58 #678

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2580
  • Remerciements reçus 7644

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: Maison Dominique Laurent Volnay 2013

Bu à   cette occasion  .

CR: Maison Dominique Laurent Volnay 2013
Robe pourpre assez intense.
Nez ouvert, sur l’airelle, la cerise kirschée et même quelques notes de figue séchée qui évoquent les arômes d’un Maury.
Bouche assez puissante, et malgré tout fine et élégante, avec un bel équilibre sur la fraicheur. En retro, on trouve des notes de pomme (si si !), d’airelle, de cerise kirschée et d’humus.
C’est en plus long en bouche, ce qui sied bien à ce très bon vin. (4/5).

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, podyak, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki
24 Mar 2023 20:02 #679

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 533
  • Remerciements reçus 670

Réponse de podyak sur le sujet Maison Dominique Laurent Volnay 2013

CR:
Bu à la même occasion que ci-dessus.

Nez expressif sur les fruits rouges mûrs (airelles rouges/cranberries limite compotées), un peu floral, début sous bois, épices douces. Frais en bouche, petite accroche résiduelle. Joli pinot qui commence à s'ouvrir sur sa phase tertiaire. Plutôt élégant, en finesse, on ne soupçonne pas le millésime. Au réchauffement, Bibi évoque la pomme, éffectivement on peut deviner un soupçon de pomme mûre/fermentée. Plutôt en finesse. On y trouve aussi un peu de fleurs séchées. A boire.
TB- (15.5)

Tuukka
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, KosTa74
30 Mar 2023 20:19 #680

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 70
  • Remerciements reçus 390
Bonjour,
J'ai ouvert cette bouteille le week end dernier pour la fête des pères, non sans une certaine appréhension puisqu'un Echezeaux 2011 ouvert il y a 6 mois s'était avéré vert et surboisé.... On en est bien loin avec cette cuvée.

CR: Maison Dominique Laurent - Clos de la Roche Vieilles Vignes Grand Cru 2009

Le vin est rubis et commence à avoir des tintes grenat, d'intensité moyenne. Au nez, le fruit s'exprime de manière expressive sur les petits fruits rouges (framboise, fraises, ...), c'est intense et l'élevage ne se sent pas vraiment au nez.
En bouche, le vin est sec, l'alcool est moyenne (pas de sensation chaude malgré le millésime), le corps n'est pas trop imposant (corps moyen), c'est presque même un peu fluide en bouche avec des tannins moyens très fins. L'acidité est haute, ce qui fait un vin d'une buvabilité redoutable. Les arômes sont tout aussi intense qu'au nez avec une pointe pâtissière qui apporte une petite touche de complexité. On commence à entrevoir les arômes tertiaires qui sont pour le moment très peu marqués. La longueur est excellente, le vin se déployant par phase. La seule marque d'élevage qui ressort c'est un peu d'amertume en fin de bouche mais qui ne gène pas car la matière et la longueur est bien là. C'est un vin construit sur la finesse, qui a très bien tenu son rang. Excellent +. Ce sera sans doute l'un de mes vins de l'année. 

Bref, je ne vais pas vous en faire des tartines, mais ce vin a bien plu à mon père et c'est déjà là l'essentiel (ouvrir une bouteille pour faire plaisir à une personne chère et que cette personne en profite!).  
Bonne journée à tous!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dt, legui, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, starbuck, leteckel, jd-krasaki, Fredimen, Garfield, Vesale, forty-one
26 Jui 2023 09:41 #681

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1921
  • Remerciements reçus 1251
CR: Maison Dominique Laurent - Chambolle-Musigny 1er Cru Charmes VV 2010

Un vin très typique de la maison au fruité riche et crémeux et aux notes boisées. En bouche, le vin est dense et juteux mais fait encore jeune.
TB/EXC aujourd'hui mais sans doute meilleur dans quelques années.

Pour une viande grillée.

Ralf

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, francois999, sideway, Jean-Loup Guerrin, starbuck, LudoR, Garfield, forty-one
20 Juil 2023 19:13 #682

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1138
  • Remerciements reçus 2230
Bu à cette occasion

CR: Dominique Laurent Ruchottes Chambertin Grand Cru Cuvée Vieilles Vignes 2001

Robe sombre au léger disque tuilé…l’aromatique s’échappe du verre et envoute à table. L’on se regarde en silence, avec le sourire aux lèvres. La pivoine, la rose séchée, du fruit, des épices composent un nez qui évoque le grand pinot. L’on traine à gouter tant le nez nous hypnotise et nous retient.La bouche est tout en finesse sans obérer l’expression d’une puissance et d’une persistance remarquable. L’on retrouve ce que le nez sublimait et la sensation de taffetas est simplement délicieuse. La minéralité est remarquable et améne une verticalité qui renforce l’équilibre du vin.Seul un léger trait végétal en fin de bouche pourrait signer la limite du millésime mais bon on chipote…Grand vin. 

« Dès que la vie fait mine de m’écraser, je sais que je peux faire confiance au Bandol, à l’ail et à Mozart » Jim Harrison
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki, Fredimen, Jean F
30 Aoû 2023 09:41 #683

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 698
  • Remerciements reçus 2393
CR: Maison Dominique Laurent, Bourgogne "Le Coulejoie" 2022

Attention à ne pas s'y laisse prendre, il s'agit bien d'un assemblage pinot-gamay et non pas d'un 100% pinot ... et ça se sent. Je trouve ça même un peu trompeur de se permettre de le faire en se mettant en appellation Bourgogne (pour laquelle ce n'est vraiment pas une pratique courante à ma connaissance) et pas en Coteaux Bourguignons ni en Bourgogne Passetoutgrain, tout en se permettant évidemment de ne pas mentionner l'assemblage sur la contre-étiquette. C'est presque prendre les gens pour des cons puisqu'à peu près tout le monde va croire acheter du pinot noir. Bref.

L'ensemble du profil du vin est dominé par le gamay, certes bien fait, c'est simple et évident sur le fruit, la prunelle, la feuille de laurier, les fruits rouges, une petite minéralité pierre bleue qui fait bien gamay en effet. Pas de faux pas, pas de coup d'éclat. Par contre pas si court que ça. Vin facile à défaut d'être fin. A noter, aucun élevage bois envahissant pour un Laurent ...

Bien + / 14.5/20

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, Kumquat
08 Oct 2023 17:16 #684

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2332
  • Remerciements reçus 3981

CR: Dominique Laurent Chambolle-Musigny 1er cru Les Fuées 2010

Tout ce que j'aime dans cette bouteille...
3ème bouteille dégustée depuis 2014

Nez qui pinote, finesse des tannins, arômes de fruits rouge ( framboise ) élégance de la bouche, belle longueur et pas une once de bois...
Tres bon et sans doute excellent dans quelques années

et dire que la première bouteille goûtée il y a 3 ans ne m'avait pas du tout plu...
Je l'avais trouvé atypique pour l'appellation avec un côté trop mûr, techno, qui manquait de nuances...

Comme quoi, il faut parfois être patient et ne pas porter de jugement définitif sur une seule bouteille

Ludovic
 

CR: Chambolle-Musigny 1er cru "Les Fuées" 2010 - Dominique Laurent

Bouteille bue hier soir avec l'ami Lud qui a la bonne idée d'avoir cette cuvée en stock confortable.
Un très joli pinot. Si le boisé n'appelle pas la marque Dom Laurent, la sucrosité en bouche signe la maison. Il n'en reste pas moins un superbe pinot, fin, délicatement boisé, voluptueux, soyeux et surtout complexe.
Il a l'avenir devant lui.
Excellent

Denis
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, starbuck, leteckel, jd-krasaki, Garfield, Vesale
02 Déc 2023 12:47 #685

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3753
  • Remerciements reçus 6866
CR: Domaine Laurent - Échezeaux En Orveaux Grand Cru 2009
Nez de bonne intensité, assez précis sur un fruit noir et mûr mais non dénué de fraîcheur. Il y a aussi de l'évolution et une bonne dose de boisé sur le toasté, torréfaction qui n'est pas des plus fine. Le fruit est sur les fruits des bois, la cerise burlat mûre et juteuse et aussi de belles notes florales. Bonne profondeur.
La bouche est assez puissante, charnue, assez dense avec une acidité importante qui ressort un peu en finale pour mon plus grand plaisir. Tanins dans le jus et fins. Il y a un beau fond. La finale voit dominer les arômes de torréfaction, toast du boisé. Ils gâchent le plaisir. Dommage, car il y a un joli jus.
Assez bien - si on est sensible au boisé. Très bien si on n'y est pas sensible.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, starbuck, Garfield
06 Déc 2023 16:22 #686

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux